Profitez des offres Memoirevive.ch!
Leopard, pas révolutionnaire?

Coïncidence, alors que je finissais la rédaction d’une humeur sur l’absence de mise en avant de Leopard comme système révolutionnaire, je m’aperçois que 6ix a préparé une présentation du nouveau système attendu pour le 26 octobre dans son article Leopard prêt à bondir.

Et là que lis-je ?

« D’une manière générale, même si Leopard ne me semble pas révolutionnaire, il apporte quelques nouveautés très intéressantes »

La machine à remonter le temps !

Tout de suite, quant on parle de machine à remonter le temps, on imagine le côté révolutionnaire si un tel objet devenait réalité. Pourtant, je remarque qu’en parlant de Time Machine, solution logicielle de sauvegarde intégrée au prochain système d’Apple, la magie disparait.

Au mieux, on y voit une fonctionnalité supplémentaire sympathique de Léopard.

Au pire, un ajout inutile compte tenu de l’existence de multiples solutions de sauvegardes par des éditeurs tiers et la crainte de n’avoir qu’un produit limité, frustrant et inutile.

Attention d’ailleurs à ne pas confondre sauvegarde et clonage, un article sur les solutions de clonage a été l’objet d’un test récent par François.

Or, dans le cas de Time Machine, il s’agit bien là d’une vraie révolution dont ce fait l’écho Apple Insider (à travers son article Road to Mac OS X Leopard: Time Machine de Prince McLean) dont je vais honteusement m’inspirer pour exposer les principales technologies mises en œuvre par Time Machine.

Si je le fais dans cette courte humeur, c’est tout simplement parce que je me rends compte que les sites qui ont mis en avant les articles d’Apple Insider n’ont pas relevés les informations très pertinentes développées par Apple Insider. De fait, les commentaires dans les forums révèlent souvent l’absence de lecture de l’article, pourtant sujet à commentaire.

J’en déduis que pour beaucoup de personnes l’anglais constitue une barrière linguistique ou que tout le monde n’a pas le loisir de lire un article de plusieurs pages. Alors, je profite de cette tribune pour dire à la communauté Mac :

  • Oui, Léopard est une révolution dans la continuité ;
  • Oui, les nouvelles fonctionnalités offertes par Léopard sont révolutionnaires (Finder, Aperçu, QuickLook, Spaces,…) ;

Et le meilleur exemple pour illustrer cela est Time Machine qui, comme toutes les nouvelles fonctions, ne paraissent pas révolutionnaires, à première vue, si l’on en croit les réactions des utilisateurs pommés.

Le fonctionnement de Time Machine

Si l’on résume Time Machine a une sauvegarde incrémentale avec une jolie interface graphique alors on a tout faux !

Prenons l’exemple de Retrospect configuré pour une sauvegarde incrémentale et des étapes classiques (dans les deux cas cas, on fait abstraction de l’initialisation de la sauvegarde initiale totale qui est longue) :

  1. Lancement de Restrospect à heure programmée (avec erreur à la clé si le disque cible n’est pas présent) ;
  2. Etablissement de la liste des modifications depuis la dernière sauvegarde (long)
  3. Sauvegarde (rapide)
  4. Mise à jour du catalogue de suivi des sauvegardes incrémentales (rapide)

A cela s’ajoute un problème de gestion d’espace et d’effacement complet des sauvegardes pour repartir de zéro sur une sauvegarde totale quand le disque est plein (François lui-même avait évoqué cette problématique avec l’iDisk d’Apple et la solution de sauvegarde distante)!

Avec Time Machine, les étapes se résument à :

  1. Lancement de Time Machine quand le disque cible est disponible et si possible toutes les heures ;
  2. Etablissement de la liste des modifications depuis la dernière sauvegarde (Instantané) ;
  3. Sauvegarde Totale (rapide) qui n’utilise sur le disque cible que la place prise par les nouveaux fichiers ;

A cela s’ajoute la gestion de l’espace disque dynamiquement en effaçant les plus vieilles sauvegardes tout en gardant les plus récentes (plus quelques options sympathiques comme le cryptage, l’absence de sauvegarde de la mémoire virtuelle écrite sur le disque…).

Comment cela est-il donc possible ?

Time Machine est intégré au système de fichier de Léopard avec lequel il communique. Ainsi, une simple requête permet d’obtenir la liste des fichiers mis à jours et à sauvegarder (instantanément) là où les autres solutions doivent comparer les différences !

Time Machine gère les références multiples d’un même fichier. Ce concept est de loin le plus compliqué.

En gros, le fichier texte.doc est lié à un emplacement sur le disque dur allocation. Ce lien matériel est généralement unique : un fichier = un emplacement. Or Time Machine peut gérer plusieurs liens, ce qui signifie qu’il est inutile de re-sauvegarder un fichier qui l’a déjà été, il lui suffit d’écrire un nouveau lien texte.doc correspondant à l’allocation du fichier sur le disque dur. Il en résulte que si l’on supprime texte.doc, il ne sera pas supprimé du disque dur tant qu’il restera des liens matériels actifs ! Ainsi, on peut effacer la sauvegarde initiale sans endommager les sauvegardes incrémentales (ce qui ne serait pas le cas avec des alias qui référence le fichier d’origine et non l’emplacement sur le disque)!

Il en résulte qu’Apple résout la quadrature du cercle : il devient possible de sauvegarder l’intégralité d’un disque en ne sauvegardant que les changements depuis la dernière sauvegarde !

Les deux autres changements principaux concernent la programmation de la sauvegarde et l’interface de restauration.

  • Planning de sauvegarde : Apple change le paradigme, ce n’est plus vous qui fixait la fréquence des sauvegardes, c’est Time Machine qui sauvegarde dès qu’il peut (disque disponible) ou dès qu’il le juge utile (nouvelles données). Libre à vous de désactiver Time Machine sur une période donnée.
  • Interface : Faire une jolie interface peut sembler accessoire mais cela est au cœur de l’interface utilisateur pensée par Apple. Faire une interface belle et efficace est facile à dire mais très complexe à mettre en œuvre dans les faits. Apple réalise ici un tour de force sachant qu’à tout moment l’on peut accéder au contenu de son disque de sauvegarder avec le Finder, tout simplement.

Ces deux points sont aussi fondamentaux que le précédent. La mise en œuvre d’une sauvegarde est souvent complexe, définir un planning laborieux, s’assurer de la disponibilité de la cible difficile… La restauration est souvent via une interface indigeste où l’on ne sait pas si l’on fait une erreur ou comment restaurer.

Je suis convaincu que ces points découragent la plupart de sauvegarder comme je le mettais en avant dans un précédent test iBackup, la solution gratuite de sauvegarde que je vous invite à relire pour faire le point sur la sauvegarde.

A cette époque, je n’avais aucune idée du mode de fonctionnement de Time Machine, et je pensais que le problème de l’automatisation, principal frein, ne serait pas résolu ! Je suis bluffé car Time Machine est automatique (avec une alerte au bout d’un certain nombre de jours si Time Machine n’a pas pu s’exécuter). Certes, cela ne conviendra pas pour des usages professionnels spécifiques mais c’est à mon sens la solution idéale pour le grand public.

Bon, je ne vais pas vous mentir, il est certain que Time Machine ne conviendra pas à tous ceux qui lui reprocheront un manque de paramétrages, telle ou telle fonctionnalité…

Mais, tel n’est pas le but de cette humeur qui est davantage de vous montrer que sous des fonctionnalités anodines (gestion de la sauvegarde, gestion de bureaux virtuels, prévisualisation rapide…) peut se cacher des innovations technologiques fortes. Je suis convaincu que c’est le cas de Léopard et que l’on ira de surprise en surprise sur le potentiel offert par ce système qui a demandé plus de 2 ans d’ingénierie à Apple.

Pour plus de compréhension, on se référa aux articles de Wikipedia :

Lien symbolique ou alias

Lien materiel ou Hard Link

Source : Apple Insider

33 commentaires
1)
6ix
, le 17.10.2007 à 00:15
[modifier]

Pour l’instant (j’insiste sur le fait que je n’ai pas assez utilisé Leopard afin d’y voir tous les points réellement intéressants à l’usage), Leopard ne me paraît pas révolutionnaire dans le sens où il est dans la continuité d’une suite de systèmes mis à jour régulièrement depuis Mac OS 10.0.

A quelque part, cela me semble “normal” que de telles fonctionnalités apparaissent au fil du temps. Je ne pense pas que Leopard changera ma façon d’utiliser mon ordinateur. Mac OS 10.0 était une révolution en ce sens, mais là je vois Leopard comme une “très bonne et prometteuse évolution”. Leopard possède des fonctions très intéressantes, et peut-être même que l’on peut qualifier l’une ou l’autre de ces fonctions de révolutionnaire.

Mais plusieurs choses à ce propos:

– A mon avis, une fonction révolutionnaire ne rend pas pour autant le système révolutionnaire. Il ne s’agit après tout “que” d’une application, et pas d’une nouvelle façon de penser un système d’exploitation. Spotlight est une fonction que certains qualifieront de révolutionnaire, il ne rend pas Tiger pour autant révolutionnaire.

– Je pense qu’il est nécessaire d’avoir un minimum de recul par rapport à un nouvel outil, ou du moins un minimum d’expérience pour le qualifier de révolutionnaire. Spotlight paraît incroyable sur le papier mais a des défauts parfois agaçants. Time Machine semble prometteur, mais j’attends de voir si à l’usage il s’agit réellement d’une nouvelle manière de faire des sauvegardes et pas simplement une solution de plus parmi tant d’autres, avec ses qualités et ses défauts.

L’iPhone paraît révolutionnaire à première vue, mais le fait qu’il le soit réellement réside plutôt dans le fait que les utilisateurs apprécient vraiment cette nouvelle manière de commander son portable plutôt que par le nombre de brevets.

D’une manière générale, je rejoins donc pleinement le fait que Leopard renferme “des innovations technologiques fortes” et que “l’on ira de surprise en surprise sur le potentiel offert par ce système”. Il serait faux de voir Leopard comme une simple “mise à jour de quelques logiciels et de l’interface”, comme on l’entend parfois.

Cela dit, il y a un pas encore un nouveau système de qualité regorgeant d’innovations à fort potentiel et un système révolutionnaire.

2)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 00:39
[modifier]

Révolutionnaire : Qui bouleverse les principes établis; qui tend à transformer des modes de pensée, d’action, des procédés de fabrication.

Alors oui, on peut se battre sur la définition de révolutionnaire mais je constate que :

  • TimeMachine bouleverse les principes établis en sauvegardant tout et partiellement en même temps par exemple.
  • QuickLook, Spaces, les Stacks… tend à transformer les modes d’action
  • Spotlight, les recherches intelligentes… tend à transformer nos modes de pensée

Bref, Léopard est révolutionnaire :p

Bon, ok, je reconnais que je m’emballe et “qu’il est nécessaire d’avoir un minimum de recul par rapport à un nouvel outil, ou du moins un minimum d’expérience pour le qualifier de révolutionnaire”

Reste que, les utilisateurs Mac ou PC qui disent “Mouais, bof, et sinon, quoi de plus?”, là non, là je dis Stop! En toute amitié bien sûr :)

3)
Okazou
, le 17.10.2007 à 06:27
[modifier]

Joli tour d’horizon mais tu sembles faire la gueule. Va piocher un peu d’enthousiasme chez Guillôme, il en a à revendre !


Marrant, il semble que j’aie interversé les commentaires !

4)
orangers
, le 17.10.2007 à 06:29
[modifier]

Bon, les gars… Vous faites les articles et les commentaires? Guillôme, 6ix, allez… C’est pas grave. Révolutionnaire ou pas, c’est pas important!

5)
6ix
, le 17.10.2007 à 07:48
[modifier]

Reste que, les utilisateurs Mac ou PC qui disent “Mouais, bof, et sinon, quoi de plus?”, là non, là je dis Stop! En toute amitié bien sûr :)

Tout à fait! =)

orangers: Oui voilà, je me tais pour la journée, promis ;-)

6)
jibu
, le 17.10.2007 à 08:03
[modifier]

Si spotlight est révolutionnaire et qu’il requiert Tiger pour l’utiliser, alors Tiger est révolutionnaire . Je pense comme Guillôme que Time machine est révolutionnaire, le principe du lien dure est une réel avancé il me semble.

7)
Tom25
, le 17.10.2007 à 08:22
[modifier]

Ce TimeMachine est sûrement très bien, et je m’imagine la complexité du truc (à programmer) mais… à mon avis je ne l’utiliserai pas. Je fais mes sauvegardes avec mon propre prog sur Clef USB, voir sur CD, et sur mon autre Mac. TimeMachine me servirait en cas de “connerie”, j’ai effacé un truc par erreur, j’ai enregistré un code source par erreur car j’avais fait un tas de modif de tests dedans, etc. Ca veut dire que TimeMachine va m’enregistrer en double, en triple, en quadruple des quantités de fichiers que je modifie tous les jours pour ne connerie tous les 2 ans ? (oui, c’est peut-être là que je me différencie, je ne fais jamais d’erreur ;•) ).

Non mais blague à part, ça doit être gourmand quand même. Faîtes une recherche des fichiers modifiés pendant la dernière heure sur votre machine, il y en a quelques uns. Les fichiers sur lesquelles on travaille, mais tous les autres, les .DS_Store, les préférences des applis, etc. etc.

Edit : Pour moi la révolution, ce serait d’inverser l’utilisation de la touche Alt-Option sur les icônes du Dock. Je m’explique, vous faîtes glisser une application sur une autre application, elles s’écartent pour y insérer celle que vous y glissez. Idem si vous faîtes glisser un fichier sur les dossiers de la partie droite du Dock, ils s’écartent alors qu’on veut placer le fichier DANS le dossier. Les icônes se lockent si on appuie Alt-Option pendant qu’on glisse un élément. Je voudrais l’inverse, devoir appuyer sur Option lorsque j’ajoute ou supprime un élément du Dock. Je fais beaucoup plus souvent glisser des éléments sur mon Dock pour les ouvrir ou les déplacer dans un dossier que pour les ajouter dans mon Dock. Je ne demande pas grand chose…, ça ne réclamait pas 3 ans de développement, ni mini un G4 à 867 MHz, ni… :•)

8)
Titov
, le 17.10.2007 à 08:33
[modifier]

Une question bête peut-être ?

Time Machine pourra-t-il sauvegarder sur un disque dur externe et/ou sur un second disque dur interne ?

Mon DD de 160 Go partitionné est déjà bien plein… Mon DD externe de 120 Go pourra-t-il faire l’affaire tout en sachant qu’il a un système de sauvegarde pour redémarrer de dessus et qu’il y a des photos et des films.

De toute façon, je l’ai déjà précommandé… j’aurai l’impression d’avoir un nouvel ordi ;-)

9)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 08:46
[modifier]

Time Machine pourra-t-il sauvegarder sur un disque dur externe et/ou sur un second disque dur interne ?

Externe c’est sûr. Interne, rien n’est précisé dans les spécifications Apple mais je ne vois pas pourquoi il y aurait cette limitation.

Mon DD externe de 120 Go pourra-t-il faire l’affaire tout en sachant qu’il a un système de sauvegarde pour redémarrer de dessus et qu’il y a des photos et des films.

Time Machine n’est pas incompatible avec un disque qui contient des données mais les données de ce disque ne seront pas sauvegardées par TIme Machine.

Il ne faut pas oublier que ce type de sauvegarde est destiné à se protéger des défaillances matérielles (donc indispensable de sauvegarder sur un disque physiquement différent) ou des erreurs utilisateurs (effacement d’un fichier).

Time Machine ne doit pas se substituer à une pratique d’archivage (sauvegarde totale sur un support type DVD stocké à un endroit sûr) et ne remplace pas un clonage pour être immédiatement opérationnel en cas de crash.

Bien entendu, tout cela n’a de sens que si l’on a des données que l’on ne veut pas perdre.

10)
marsupilami2
, le 17.10.2007 à 09:44
[modifier]

Aïe ! Avec le système des hard links utilisé par Time Machine, je suppose que ça implique que je ne pourrai pas sauvegarder sur mon disque réseau qui n’est pas en HFS+ ? Et en plus je l’avais acheté essentiellement en raison de l’arrivée de Time Machine… :-(

11)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 09:45
[modifier]

Merci Okazou pour ton soutien.

Merci d’avoir pris quelques privautés avec le NDA. Mais tu ne savais pas ;-)

Je vais peut être te surprendre, mais aucun NDA n’a été rompu vu que tout ce que je dis dans cette humeur est du domaine public puisque déjà dévoilé par Apple ou AppleInsider ;)

12)
pat3
, le 17.10.2007 à 09:50
[modifier]

Pour moi la révolution, ce serait d’inverser l’utilisation de la touche Alt-Option sur les icônes du Dock. Je m’explique, vous faîtes glisser une application sur une autre application, elles s’écartent pour y insérer celle que vous y glissez. Idem si vous faîtes glisser un fichier sur les dossiers de la partie droite du Dock, ils s’écartent alors qu’on veut placer le fichier DANS le dossier. Les icônes se lockent si on appuie Alt-Option pendant qu’on glisse un élément. Je voudrais l’inverse, devoir appuyer sur Option lorsque j’ajoute ou supprime un élément du Dock.

En gros, tu veux une modification pour tous pour une fonction que tu dois être le seul à utiliser ;-)

En plus, je crois bien que le problème que tu évoques provient de… toi ;-) Il suffit en effet ou de savoir viser, ou d’être un poil patient pour glisser sur un dossier du Dock un fichier quelconque. Je viens d’essayer, et de comprendre par là même pourquoi je ne comprenais pas ta requête. Il n’y a pas besoin de faire Alt-Option pour glisser un fichier dans un dossier du Dock, il suffit d’assurer sa visée… Heureusement qu’Apple n’écoute pas toutes les doléances des utilisateurs ;-)

13)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 09:55
[modifier]

Heureusement qu’Apple n’écoute pas toutes les doléances des utilisateurs ;-)

Malheureusement ou heureusement, ils l’ont fait… Mais là, je déborde, après GG va brandir le NDA…

Donc, on va juste dire que maintenant on peut lancer l’application du Dock avec la touche Espace quant on déplace un fichier sur un icone du Dock pour par exemple ajouter la photo à iPhoto dans un 2ème temps (info public donnée sur le site Apple US).

Je fais beaucoup plus souvent glisser des éléments sur mon Dock pour les ouvrir ou les déplacer dans un dossier que pour les ajouter dans mon Dock. Je ne demande pas grand chose…

Voeu exaucé ;)

14)
pat3
, le 17.10.2007 à 10:13
[modifier]

Bon, ok, je reconnais que je m’emballe et “qu’il est nécessaire d’avoir un minimum de recul par rapport à un nouvel outil, ou du moins un minimum d’expérience pour le qualifier de révolutionnaire”

Reste que, les utilisateurs Mac ou PC qui disent “Mouais, bof, et sinon, quoi de plus?”, là non, là je dis Stop! En toute amitié bien sûr :)

J’aurais tendance à dire aussi: calmons nous… Pour l’instant, et sur le papier, Leopard a l’air d’être une évolution majeure d’OS X. Qu’il soit révolutionnaire ou pas, je m’en fiche un peu, quoique non: je préfère qu’il soit une évolution importante plutôt qu’une révolution, et qu’on n’y perde pas tout son latin (déjà que…) une fois Leopard installé. Un OS révolutionnaire, aujourd’hui, ça voudrait d’abord dire des millions d’utilisateurs perdus devant leur ordi. Je préfère qu’on évolue petit à petit.

En ce qui concerne Time Machine, je crois que le logiciel va combler mes attentes, dans la mesure où s’il fonctionne comme Apple le dit, je n’aurais plus à me préoccuper de mes sauvegardes, sauf quand elles ne sont pas faites. Quand je vois le circuit que je fais actuellement, je préfère très franchement le mode Time Machine, quitte à acheter un disque dur supplémentaire (j’en suis déjà à 4, un de plus un de moins…).

Pour autant, je me méfie: on avait annoncé Spotight comme révolutionnnaire, et au total, les fonctionnalités de recherche de l’OS précédent était plus intéressantes pour moi: si j’avais fait ma thèse avec Spotlight, je me serais tous simplement arraché les cheveux à retrouver mes notes ou les extraits des articles que j’avais sur mon disque dur, ce que faisait excellemment la recherche sous OS9, et que seul Spotinside (merci à celui qui en a parlé, je ne retrouve plus où) m’a enfin permis de retrouver sous OSX.

C’est assez enthousiaste que j’attends d’installer Leopard sur mes Macs, mais… ça attendra tout de même Noel, que j’ai un peu de temps devant moi pour être complètement fonctionnel avec ce nouvel OS.

Enfin, je me pose une question, et peut-être que l’un de vous aura la réponse: sera-t-il facile de revenir à Tiger si jamais Leopard ne comblait pas nos attentes?

15)
popey
, le 17.10.2007 à 10:48
[modifier]

TimeMachine peut être considéré comme révolutionnaire par l’utilisateur, car son mode de fonctionnement/d’utilisation est vraiment nouveau.

Par contre, au niveau technique, il n’y a rien de nouveau : c’est une (très) bonne utilisation de technologies existantes. J’utilise le principe des liens physique pour effectuer des sauvegarde rotatives de serveurs depuis plusieurs années, et c’est un vrai plaisir !

D’ailleurs, l’hôte de la sauvegarde ne pouvait pas être un mac os X, car il ne savais pas faire de copie à coup de liens physiques (option l de cp sous linux). Avec un peu de chance, tiger résoudra ce soucis :).

Maintenant, je ne voudrais pas qu’on me fasse dire des trucs que je n’ai pas dit !

Je pense que Léopard est une vrai grosse nouvelle version qui intègre des nouveautés très bienvenues. Par exemple les sandbox (bien que je ne sache pas encore très bien comment c’est utilisé, le fait que ça soit dispo est déjà super).

Le fait d’avoir (enfin) la possibilité de définir des partages facilement est également très très bienvenu !

16)
ubulgur
, le 17.10.2007 à 11:16
[modifier]

Oui, j’approuve: Time Machine est LA fonctionnalité majeure de Léo

Je n’ai jusqu’alors jamais pu trouver un bon logiciel de sauvegarde automatique, résultat je faisais ca à la main, comme beaucoup!

Or, là on a une appli intégrée au système: mais c’est NORMAL que ca y soit intégré: Je suis utilisateur, pas administrateur système. J’ai envie que mon système s’occupe de tout!

Apple l’a bien compris: aller dans le sens de l’utilisateur qui utilise (euphémisme?) et non qui administre, sauvegarde, répare, protège…

Merci Apple.

17)
Leo_11
, le 17.10.2007 à 11:38
[modifier]

Je me réjouis d’avance de cette solution de sauvegarde intégrée… je sauvegarde à la main lorsque j’y pense et que j’en ai le temps… c’est-à-dire pas vraiment souvent (1x toutes les 2 à 3 semaines… ça fait beaucoup) alors une technologie qui le fait automatiquement dès que le disque cible est visible, c’est le pied géant (même en réseau AirPort ????)

Petite question dont la réponse à peut-être déjà été donnée… TimeMachine suavegarde la totalité du disque ou seulement le compte utilisateur ?

18)
zyp
, le 17.10.2007 à 11:54
[modifier]

Une fonctionnalité, qui ne sera vraiment connue définitivement que lors de la sortie officielle, est le support d’un nouveau système de fichiers révolutionnaire à savoir ZFS.

Sans trahir de NDA, des infos de chez Sun montrent que le système peut-être bootable, qu’on peut rajouter des disques supplémentaires sans aucune difficulté, que le système est même intéressant sur un ordinateur portable à un seul disque, …

Le problème principal pour Apple réside à mon sens au niveau de la propriété intellectuelle. En effet, une nouvelle bataille juridique a commencé entre Sun et une autre sté qui se dit propriétaire de cette technologie, Sun ayant entre-temps mis dans le domaine public cette techno… Joli sac d’embrouilles ;-)

A priori Apple livrerait un système uniquement en lecture et pas en écriture (sans gros intérêt) alors qu’il serait tout à fait possible techniquement d’avoir un système fonctionnant en lecture et en écriture.

19)
zyp
, le 17.10.2007 à 11:59
[modifier]

ZFS + TimeMachine = possibilité d’avoir un “rembobinage” lors de l’installation d’une nouvelle application ou d’un nouvel OS. Si quelque chose ne marche plus, hop retour arrière à l’ancienne version en un clic…

20)
Tom25
, le 17.10.2007 à 12:11
[modifier]

Non mais Pat3 évidement que je ne voulais pas imposer ça à tout le monde, une chtite CheckBox dans les prefs du Dock pour inverser l’utilisation de cette touche… Pas mal de soft ont ça lorsqu’ils utilisent des Touche-Glisser.

Mais comme tu le dis, il faut attendre, justement non, pas pour ça, pour un calcul oui. Il faut viser, là-aussi, faut que ça aille vite, alors si je dois viser un carré de 3×3 pixels.

J’ai le même reproche avec les signets Safari, si je clique puis tire aussi sec ça m’emmène mon menu au lieu de l’ouvrir. Donc à chaque utilisation je dois attendre. Je trouve ça bizarre, devoir attendre pour une utilisation courante et ne pas attendre lorsqu’on modifie l’interface, ses réglages etc.

21)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 12:21
[modifier]

TimeMachine sauvegarde la totalité du disque ou seulement le compte utilisateur ?

Tu pourras choisir à priori la totalité du disque, le compte utilisateur seulement, certains dossiers seulement, un ou plusieurs disques locaux ou distants… Donc, pas trop de contrainte sur la source.

22)
XXé
, le 17.10.2007 à 14:45
[modifier]

Mais comme tu le dis, il faut attendre, justement non, pas pour ça, pour un calcul oui. Il faut viser, là-aussi, faut que ça aille vite, alors si je dois viser un carré de 3×3 pixels.

Euh, as-tu vraiment essayé ?
Il n’y a pas grand chose à viser, c’est vraiment simple…
Tu prends un fichier pour le mettre dans un dossier qui se trouve dans le dock.
Ton dossier va effectivement avoir tendance à glisser de côté.
Eh bien là, il te suffit de déplacer ton fichier vers ce dossier et hop, le tour est joué…
Quand au cas qui consiste à mettre une appli sur une autre, même si ça me paraît relativement rare, c’est le même principe…
Rien d’extraordinaire comme manip. Au contraire, les gars d’Apple ont une fois de plus trouvé le truc simple qui permet de faire plusieurs choses sans avoir besoin du clavier…

Le fait d’avoir (enfin) la possibilité de définir des partages facilement est également très très bienvenu !

Et pas qu’un peu que ça peut être très bien ça !
Et il y a comme ça pas mal d’autres fonctionnalités très utiles.
Mais comme elles sont présentées par Apple dans sa liste de la même manière que certains gadgets, il se trouve plein de grincheux pour dire que sur 300 nouveautés annoncées, il y a 290 économiseurs d’écran…

Didier

23)
Guillôme
, le 17.10.2007 à 15:03
[modifier]

Mais comme elles sont présentées par Apple dans sa liste de la même manière que certains gadgets, il se trouve plein de grincheux pour dire que sur 300 nouveautés annoncées, il y a 290 économiseurs d’écran…

Oui tout à fait.

Par exemple une (1) nouveauté de Utilitaire Disque, c’est de pouvoir créer/modifier/supprimer des partitions sans perte de données (comme avec Bootcamp pour installer windows).

Rien que ça, c’est énorme, quant on sait que ce type de technologie est vendu séparément très cher sur Windows et sur l’os mac actuel!

24)
bullecaisson
, le 17.10.2007 à 15:34
[modifier]

Bof, bof… Leopard ne m’apparaît pas être une… révolution. J’y vois beaucoup de cosmétique et énormément de marketing…

Ce que j’attends avec impatience, c’est :

• la réactivité de la machine pour toutes les opérations courantes (surtout sur mon nouveau MacPro 2.66) et pouvoir profiter pleinement et légitimement de mon investissement.

• la mise à jour immédiate des fenêtres du Finder,

• une évolution des dialogues d’ouverture et d’enregistrement communes à toutes les applications. De ce que j’ai vu, ce n’est pas la révolution pour ces interfaces qui font aussi partie pour moi du Finder. Morcéler la fenêtre avec d’un côté le mode liste, et de l’autre, une prévue avec informations serait bien plus pratique… Et surtout, ne pas avoir à redimensionner continuellement ces putains de fenêtres qui ne gardent jamais leur setting… Il semblerait que les nouvelles fenêtres du Finder ne soient pas très… sages et fortement amnésiques !

• les petites fonctions que l’ont cotoie à tout moment de la journée (j’ai lu que l’édition du nom d’un fichier se faisait maintenant uniquement sur lui, laissant de côté son extension (voir PathFinder…).

• la consolidation des précédentes fonctions, sinon, la documentation précise de ce qui a évolué (je n’ai pas de temps à perdre à me demander si c’est encore un nouveau bug ou un changement voulu par Apple…).

Ce que je trouve “sexy”, c’est :

• l’uniformisation de l’interface utilisateur (et l’espoir que l’on pourra toujours éditer les fichiers extra.rsrc pour éradiquer ce look aqua bleu insupportable),

• sympa aussi “l’épaisseur de l’ombre” des fenêtres maintenant plus large,

• le flou de l’arrière-plan sous un menu déroulé…

Ce que je redoute, c’est :

• TimeMachine, qui est le Spotlight de Tiger : pour ceux qui sont bien ordonnés dans le classement de leurs fichiers et ont une solide stratégie de sauvegarde, cela n’apporte pas grand chose. Et je ne suis pas sûr de vouloir “laisser” Leopard gérer l’intégrité de mon travail. Sinon, je demande à voir et… on verra plus tard, c’est sûr ! NB : Concernant TimeMachine, j’imagine déjà les futurs Mac (ou même PC) incluant un deuxième disque dur juste pour la sécurisation des données. Cela me paraît presque évident (et vu le prix en chute libre des DD…). Et oui, tous les foyers ont maintenant à gérer des problématiques de gestion de données (mp3, photos, vidéos…).

• qu’au final le passage à la 10.5 occasionne bien plus que 129 euros, avec l’achat “forcé” de toutes les mises à jour des indispensables utilitaires satellites.

• l’effet reflet du dock, complètement raté,

• l’utilisation de trop de puissance de CPU pour quelques effets (sympatoches) visuels.

Ce que j’aimerai (rapidement), c’est :

• Un dock pour chaque côté de l’écran, évidemment. Ainsi on pourra déjà faire un classement avec ces 3 lanceurs, de plus, cela ne devrait pas être trop difficile à programmer,

• Des préférences supplémentaires pour les éléments d’interface les plus utilisés (insupportable d’être confronté au même manip, 100 fois par jour, alors qu’un simple réglage la définirait un bonne fois pour toute)…

25)
XXé
, le 17.10.2007 à 18:36
[modifier]

Ce que je redoute, c’est :

Attend peut-être de voir d’abord le truc en utilisation avant de redouter ;-)

C’est clair que tout n’est pas parfait sur Mac et Mac OS X mais tout de même, c’est à mille lieux de certains trucs à s’arracher les cheveux qu’on trouve “de l’autre côté”, non ?
Alors oui, y a du cosmétique mais :
– si y en avait pas, il se trouverait plein de gens pour ronchonner qu’il n’y en a pas :-)
– si y en avait plus, ben… pareil ! :-P
Quand au marketing, ben… jusqu’à preuve du contraire, Apple est une société commerciale, non ?

• l’effet reflet du dock, complètement raté,

Euh… Opinion personnelle ?
Y a plein de trucs que je trouvais nuls à ch…anter quand on est passés de la 9 à la X. Et aujourd’hui, je pense exactement l’inverse sur ces mêmes trucs :-)

• l’utilisation de trop de puissance de CPU pour quelques effets (sympatoches) visuels.

C’est sûr que sur d’anciennes machines, faudra pas rêver : ça va ramer… En informatique, qu’on le veuille ou non, 3 ans est une durée de vie souvent maxi… Après, ben faut rester sur un système plus ancien ou changer de machine. Mais ça, je ne pense pas que ce soit la faute d’Apple, c’est tout simplement la fuite en avant de l’informatique.

• Un dock pour chaque côté de l’écran, évidemment. Ainsi on pourra déjà faire un classement avec ces 3 lanceurs, de plus, cela ne devrait pas être trop difficile à programmer,

Mouais… (tu vas finir par croire que je t’en veux ! ;-) )
Bien que ce ne soit pas mon métier, je programme depuis tout petit (et chui plus si petit que ça) et tu n’imagines pas le nombre de fois où j’ai moi-même dit “bof, je vais faire ça, ça va être simple…”.
Et après plusieurs nuit de sueur, j’ai fini par me dire que ça ne l’était pas tant que ça, simple… Vu de l’extérieur c’est souvent pas grand chose mais les implications par derrière, ça c’est une autre histoire…

Mais bon, ne prend pas mal mes remarques hein, je comprends bien qu’on en demande toujours plus mais sincèrement, il y a pas mal de nouveautés qui me paraissent très chouettes dans Leo…
Essayons de voir le verre à moitié plein plutôt que l’autre… ;-)

Didier

26)
Tom25
, le 17.10.2007 à 18:39
[modifier]

Un dock pour chaque côté de l’écran, évidemment. Ainsi on pourra déjà faire un classement avec ces 3 lanceurs, de plus, cela ne devrait pas être trop difficile à programmer

Pour ça tu as l’utilitaire (shareware) PopupDock que j’utilise depuis des années.

Edit : Pourquoi depuis quelques temps les liens s’ouvrent dans la même fenêtre (celle de Cuk) plutôt que dans une nouvelle. Ca le fait chez vous aussi ou j’ai modifié un paramètre de mon navigateur sans faire gaffe ?

Moi aussi tous ces effets visuels me font un peu peur. J’ai de vieux Mac, mais je trouve l’interface trop lente. D’où l’histoire de mon Dock, moi perdre 1/10è de seconde quand je manipule des trucs ça me gonfle, attendre que les fichiers s’affichent quand j’ouvre une fenêtre du Finder aussi. J’ai un PBook G3 500 MHz et un eMac G4 800 MHz sous Panther. Je voulais replacer le PBook par un MacBook Léopard, mais comme je ne pourrais pas installer Léopard sur l’eMac, je vais hésiter. Je ne veux pas deux systèmes différents, je veux les mêmes fonctions, je veux que toutes manipulations aillent vite, et qu’elles soient identiques sur mes deux machines.

Je suis chiant ? ;•) .

27)
XXé
, le 18.10.2007 à 01:15
[modifier]

Edit : Pourquoi depuis quelques temps les liens s’ouvrent dans la même fenêtre

Pareil. C’est un paramétrage à faire du côté des liens (Noé ?) et c’est vrai que je préfère aussi quand ça s’ouvre dans une nouvelle fenêtre…

Je suis chiant ?

Euh…

:-D Je rigole !

Didier

28)
Guillôme
, le 18.10.2007 à 07:49
[modifier]

Pareil. C’est un paramétrage à faire du côté des liens

En très gros :

  • rédaction textile (le cas ici) : lien dans la même fenêtre
  • rédaction html (le cas de tous mes tests) : lien dans fenêtre séparée

;)

29)
Chichille
, le 18.10.2007 à 22:37
[modifier]

Time Machine ne doit pas se substituer à une pratique d’archivage (sauvegarde totale sur un support type DVD stocké à un endroit sûr) et ne remplace pas un clonage pour être immédiatement opérationnel en cas de crash.

TimeMachine, qui est le Spotlight de Tiger : pour ceux qui sont bien ordonnés dans le classement de leurs fichiers et ont une solide stratégie de sauvegarde, cela n’apporte pas grand chose. Et je ne suis pas sûr de vouloir “laisser” Leopard gérer l’intégrité de mon travail.

Voilà, je crois que tout est dit en ce qui concerne la sauvegarde. Quand je passerai à Léopard (y’a pas le feu, je laisse d’abord les kamikases exploser en vol…), Time Machine sera un complément intéressant, sans plus. Je resterai fidèle à Personnal Backup, qui travaille bien et de manière invisible, comme je l’ai déjà souligné. J’ai notamment renoncé à CCC dernière version qui impose une fenêtre bien encombrante lorsqu’il lance une sauvegarde programmée.

Par contre, la possibilité de partitionner sans effacer me paraît bien intéressante. Même si je ne m’en sers pas tout les jours… ;-)

30)
Tom25
, le 19.10.2007 à 08:15
[modifier]

Et l’histoire de la fragmentation des disques ? Elle est tirée au clair ? Car ce que je lis le plus souvent à ce sujet, c’est que Mac OS X défragmente en tache de fond certains fichiers (gros ou petit je ne sais plus) et encore parfois je lis que non.

Ont-ils inclus cette défrag dans Utilitaires Disque ?

31)
Chichille
, le 19.10.2007 à 08:26
[modifier]

J’ai la flemme d’aller vérifier, mais il me semble que les jeunes gens d’Apple ont publié un texte, lors du lancement de Tiger, expliquant que la défragmentation n’avait plus d’intérêt, et même qu’elle était nuisible (à cause du placement de certains fichiers sur le disque).

De mon côté, si je vérifie la fragmentation de mon DD avec Tech Tool Pro 4, je m’aperçois que le nombre de fichiers fragmentés est ridiculement bas. D’où sauvage abstention dans la défragmentation.

32)
Chichille
, le 19.10.2007 à 08:37
[modifier]

Allez ! je suis bon et courageux, voici le lien Apple d’origine.

Pour ceux que l’américain ennuie, voici une interprétation en français tirée de la page de osxfacile sur le sujet. La version intégrale se trouve ici . A noter que l’auteur est partisan de la défragmentation, ce qui n’engage que lui.

33)
Chichille
, le 19.10.2007 à 08:43
[modifier]

Au fait ! Il y a sur Cuk un article de Fabien Conus, du 24 août 2004, qui se prononce, lui, contre la défragmentation…