Profitez des offres Memoirevive.ch!
iBackup, la solution gratuite de sauvegarde

image
Jean-André Deledda, pour Cuk.ch

Je sauvegarderai, tu sauvegarderas, nous sauvegarderons… Zut, j'ai oublié et je viens de perdre mes données! Tel est peut-être le leitmotiv le plus connu des utilisateurs d'ordinateurs qui, bien que conscients de la nécessité absolue de sauvegarder, ne le font pas ou pire le font mal! Je dis pire car rien de plus désastreux que se croire protégé de la perte de données et réaliser le jour où cela arrive qu'on ne l'était pas!

Qui sauvegarde?

Le sondage effectué par Apple et présenté lors de la dernière conférence développeur en août 2006 est alarmant.

statistique : Qui sauvegarde?
26% des utilisateurs interrogés font des sauvegardes, soit 74% qui n'en font pas !!!

statistique : Qui sauvegarde automatiquement?
Parmi les 26% qui sauvegardent, seuls 4% ont une méthode automatique, soit l'alarmante statistique de 1% des personnes qui ont une méthode efficace de sauvegarde!

Cela est d'autant plus dramatique que bien souvent nos données informatiques sont irremplaçables :

  • photos personnelles à l'heure du numérique
  • vidéos personnelles montées ou non
  • vos musiques converties en mp3 ou celles achetées et limitées en téléchargement
  • documents de travail
  • logiciels développés ou tout autre travail personnel

car elles constituent nos souvenirs, notre travail, nos projets!

Parmi les sites de la communauté Mac francophone, on citera MacBidouille qui régulièrement rappelle à ses lecteurs l'importance de sauvegarder, mais fait aussi état de situations qui ne doivent pas être ignorées comme le vol, la compatibilité future, la chaleur

TimeMachine, la réponse ultime?

L'analyse et la réponse d'Apple à cette situation est la suivante :

  • Il n'y a pas de solution simple et efficace de sauvegarde
  • Cela devrait être intégré au système afin de garantir à l'utilisateur la pérennité de ses données

Et de donner comme réponse le logiciel Time machine qui sera intégré au prochain OS de la pomme. A noter que TimeMachine est surtout novateur pour sa gestion des versions des fichiers dit versioning. C'est un peu comme certains OS que j'ai pratiqué par le passé qui gardaient systématiquement les dernières versions de tous les fichiers du système en rajoutant ";1", ";2"… à la fin du nom du fichier modifié. Afin d'éviter la confusion de l'utilisateur, ces fichiers étaient rendus invisibles par le système et limités à un certain nombre de version.

TimeMachine par Apple
C'est vrai, ça a l'air beau et efficace, mais d'ici 2007 il faut bien trouver une autre solution!

Certes, un système de sauvegarde intégré facilitera l'adoption par le plus grand nombre du réflexe de la sauvegarde de ses données, mais je reste dubitatif car pour moi les contraintes sont ailleurs :

  • Idées reçues
  • Automatisation

Idées reçues

Vu les statistiques du sondage Apple, la plus grande idée reçue est la fiabilité du stockage de ses données. Or, rien de plus fragile que des fichiers qui sont exposés à une erreur d'enregistrement, une altération par un bug logiciel, une mauvaise manipulation de l'utilisateur, un password oublié, un besoin de retour en arrière imprévu… Apparemment, tout le monde pense que ça n'arrive qu'aux autres alors que cela vous arrivera immanquablement! Bien souvent les utilisateurs font une sauvegarde de leurs données sur le même disque dur contenant les originaux! Or la perte de données est souvent due à une défaillance matérielle et rien de plus fréquent que la panne de disque dur. Encore cet été, l'ordinateur que j'utilise à la campagne a vu son disque dur mourir en quelques minutes. J'ai eu l'alerte S.M.A.R.T (une alerte indiquant que le disque dur est défaillant) et quelques minutes après c'était fini! Bref, il faut sauvegarder sur un autre disque dur que celui qui contient vos données!

Je ne parle même pas des cédéroms censés avoir une durée de vie de 100 ans et qui sont illisibles après quelques années (dégradation par la lumière, rayures irréversibles, support devenu incompatible…).

Automatisation

L'automatisation est un vrai problème. Et TimeMachine ne changera pas grand chose. En effet, pouvoir programmer l'heure de sa sauvegarde, le déclenchement automatique, le scénario des fichiers à sauvegarder… ne change rien au problème si :

  • l'ordinateur n'est pas allumé en permanence
  • le support de sauvegarde n'est pas branché systématiquement à l'ordinateur

Prenons l'exemple de mon MacBook qui n'a qu'un seul disque dur intégré. J'ai un disque externe 2,5" pour les sauvegardes. Reste que je ne l'ai pas en permanence avec moi et qu'il n'est branché à mon MacBook que quand j'en fais l'effort pour une sauvegarde (je ne parle même pas du fait qu'il faut brancher ce dernier au secteur pour éviter toute interruption…) Résultat, là où mon ordinateur principal sauvegarde automatiquement tous les soirs mes données sur ses disques internes, mon MacBook a ses données sauvegardées de temps en temps quand j'ai le courage de le faire. En effet, car aussi simple et rapide que soit la manipulation, par expérience, dès qu'il y a quelque chose à brancher ou à faire, on ne sauvegarde pas régulièrement! Reste que dans le cas de mon ordinateur principal, un simple vol est je perds toutes mes données…

De plus, si l'on ne peut pas laisser son ordinateur allumé en permanence, on sera pénalisé par une sauvegarde qui se déclenche alors qu'on utilise l'ordinateur ou qu'on souhaite l'éteindre (une sauvegarde peut durer longtemps, tout le monde n'a pas un ordinateur puissant qui rend l'opération transparente…)

Pour ceux qui sont partisans de la sauvegarde par Internet, rappelons que cela présente d'autres types de contraintes (confidentialité, accès au réseau, disponibilité de ses données…)

Loin de moi de disserter sur les méthodes de sauvegardes et la bonne façon de sauvegarder, pour cela je vous invite à lire ou relire l'article de ToTheEnd "Sauvegarder, mais comment?".

Non, le but est de faire une piqûre de rappel sur les deux points suivants :

  • Il faut sauvegarder fréquemment
  • Il faut être paranoïaque

iBackup, un logiciel simple et gratuit pour vos sauvegardes

Ces choses étant dites et afin que vous puissiez dès maintenant et sans aucune excuse sauvegarder vos données, je vous invite à découvrir une solution gratuite : iBackup.

Libre à vous ensuite, si vous prenez goût à la sauvegarde, d'évoluer vers une solution payante plus adaptée à vos besoin comme par exemple Personal Bakcup d'Intego, Retrospect d'EMC, Synchronise Pro de QDea…

En lançant iBackup, on rentre tout de suite dans le cœur du sujet avec deux profils disponibles immédiatement (Sauvegarder, Restaurer) et des éléments prédéfinis (Préférences Système et Applications, vos programmes et votre bureau, votre dossier utilisateur) prêts à être cochés pour faire une sauvegarde!

Interface de iBackup
Premier contact avec iBackup

Comme on le voit dans la capture ci-dessus, je sauvegarde mon bureau et mes documents à l'exception de la musique et des vidéos qui font l'objet de sauvegardes séparées. J'ai coché Bibliothèque qui contient aussi toutes les préférences en cas de problème système mais on peut se contenter des éléments à sélectionner dans les rubriques Préférences. L'avantage de cette dernière méthode est de pouvoir restaurer au cas par cas les préférences qui posent problème, ce qui est pratique pour les moins expérimentés.

Un des atouts de iBackup est la simplicité de sauvegarder les préférences et la clarté de la présentation. Qui n'a pas oublié de sauvegarder les marques-pages/favoris de son navigateur internet? ou les sites référencés dans son logiciel de FTP? Souvent ces fichiers sont dispersés sur le disque dur et on les oublie à moins de faire une sauvegarde totale du disque dur, ce qui pose un problème de poids de la sauvegarde et de temps.

Sauvegarde des préférences avec iBackup
Sauvegarder ses préférences, simple comme un clic de souris. Il en va de même pour les applications!

On notera l'existence de deux panneaux de préférences :

  • Les préférences de sauvegarde/restauration accessibles par l'engrenage à côté du "+"
  • Les préférences de l'application accessibles par le menu standard des préférences

Nous allons commencer par les préférences de sauvegarde/restauration, sujet au cœur de nos préoccupations actuelles.

Première bonne surprise, on peut automatiser le déclenchement des sauvegardes, les effectuer sur un serveur distant et même lancer des scripts avant ou après.

Automatisation avec iBackup
Des possibilités intéressantes pour automatiser le processus de sauvegarde

Personnellement, je préfère garder les 7 dernières sauvegardes plutôt que d'avoir une unique sauvegarde mise à jour. En effet, en cas d'altération des fichiers, mes chances de restaurer des données valides sont bien plus grandes. De plus, je préfère pouvoir revenir plusieurs jours en arrière le cas échéant.

iBackup supprimera automatiquement les sauvegardes anciennes dès qu'il y en a plus de 7 (cf. Limiter le nombre de dossiers à). La case "Vider la corbeille" est utile pour un disque externe car l'espace n'est libéré que quand la corbeille est vidée!

Paramètres iBackup
Des paramètres pour le dossier de sauvegarde; simple mais efficace

Les paramètres avancés permettent notamment de spécifier le comportement à adopter en présence d'éléments nouveaux, modifiés ou supprimés par rapport aux sauvegardes antérieures.

Personnellement j'ai choisi le format d'archive .zip qui offre le plus de flexibilité à mon sens en terme d'utilisation.

Paramètres iBackup
Les paramètres avancés sont néanmoins importants à définir

Puisque tout est défini comme je le souhaite, lançons la sauvegarde en cliquant le bouton Sauvegarder Maintenant de la fenêtre principale. Dans mon cas il s'agit de 5.1 Go qui seront sauvegardés en 13 minutes environ, ce qui est peu et beaucoup à la fois. Bizarrement, lors de mes tests de sauvegarde avec mise à jour seulement des données, le temps de sauvegarde n'est pas réduit mais cela est peut-être dû à la compression .zip!

Sauvegarde en cours
Dommage qu'il n'y ait pas une estimation du temps restant

Une fois la sauvegarde effectuée, il s'agit de vérifier la sauvegarde et le format utilisé. Bonne surprise, iBackup n'utilise pas un format propriétaire et vous avez accès de façon très claire aux dossiers de sauvegardes et à leur contenu.

Emplacement des sauvegardes
Mes sauvegardes sont de simples dossiers sur le disque externe

Contenu des dossiers de sauvegarde
Chaque dossier contient les catégories sauvegardés

Contenu des catégories sauvegardées
Et chaque catégorie contient les dossiers ou fichiers sauvegardés compressés en zip

Ainsi, on peut restaurer manuellement ses données, sans utiliser iBackup! Cela est un atout très important et une flexibilité dans l'utilisation. C'est d'ailleurs peut-être un des gros atouts de iBackup. Bien entendu, si l'on veut restaurer ses préférences ou des fichiers dont on ne connaît pas l'emplacement précis, rien ne remplacera la restauration par l'interface de iBackup.

Logs de iBackup
On peut visualiser à tout moment ce que fait le logiciel

Pour la restauration via le logiciel, cela est très simple. On choisit le profil Restaurer puis on sélectionne le dossier contenant la sauvegarde avec le bouton Parcourir… Dès lors, on visualise le contenu du dossier et on coche/décoche les éléments à restaurer. Ici je n'ai testé que sur mon Bureau.

Restauration avec iBackup
Dommage qu'on ne puisse pas voir le contenu des éléments sauvegardés et qu'on ne puisse pas affiner la restauration par fichiers

En choisissant Restaurer Maintenant, iBackup va purement et simplement remplacer les éléments existants par les éléments sauvegardés sélectionnés. Il est conseillé dès lors d'être sûr de soi. Pour rappel, on peut accéder directement aux fichiers et décompresser les éventuelles archives .zip de la sauvegarde pour contrôle intermédiaire avant de restaurer.

Restauration avec iBackup
Tiens, le bouton OK ne s'appelle pas "Restaurer" et Cancel n'est pas traduit, limites qui sont peut-être dues à l'usage d'AppleScript

iBackup fonctionne très bien et remplit l'usage auquel il est destiné. Petite frustration, si l'on veut ajouter dans les éléments à sauvegarder son disque dur principal, iBackup peut refuser! Cela signifie qu'on ne peut pas sauvegarder l'intégralité du dossier des utilisateurs par exemple. De même, on ne pourra pas cocher les dossiers à la racine du disque puisque ce dernier ne peut être ajouté à la liste! C'est d'autant plus bizarre que cela fonctionnait dans une version antérieure et que cela fonctionne pour mes disques externes. Sûrement que cela va être fixé prochainement par son auteur.

Bug iBackup
L'ajout du disque dur du Macbook ne fonctionne pas, par contre aucun problème avec un disque externe!

Pour finir le tour d'horizon de l'application, nous pouvons parcourir les préférences générales. Pour information, les fichiers point sont des fichiers cachés (les fichiers dont le nom commence par un point sont conventionnellement invisibles sous unix).

Préférences générales de iBackup
À défaut de beaucoup de choix, cela a le mérite d'être clair

Préférences générales de iBackup
L'ajout de profils vous permettra de sauvegarder différents emplacements suivant vos besoins. De même pour la restauration.

Préférences générales de iBackup
Profils basiques mais fonctionnels

Un des points fort de iBackup réside dans ses modules de préférences système et application qui sont fréquemment mis à jour ou ajoutés. Ainsi, vous pouvez sans effort sauvegarder les nombreuses préférences dispersées sur votre disque dur!

Conclusion

Préférences générales de iBackup

Vous l'aurez compris, iBackup est un petit logiciel qui offre pourtant de nombreux avantages même vis à vis de solutions payantes! L'auteur vous incite à faire un don pour le remercier de son travail et seul l'usage à titre personnel est gratuit, ce qui est compréhensible.

Si on considère en plus que l'auteur est suisse et qu'il est motivé pour se battre contre TimeMachine, alors pourquoi hésiter un instant de plus pour tester, vous aussi, son logiciel?

Les points faibles Les points forts
  • Fonctionnalités limitées
  • Réactivité (nette amélioration dans les dernières versions)
  • Présences de petits bugs
  • Gratuit
  • Maintenu à jour très régulièrement (Universal Binary)
  • Format ouvert qui permet de restaurer ses données avec ou sans le logiciel
38 commentaires
1)
zitouna
, le 17.10.2006 à 00:44
[modifier]

Super article, Guillôme, va faloir que j’essaye ce truc, ça a l’air sympa et utile. J’ime bien “points faibles / points forts” très pro, ça! Par contre, il me semble que tu ne mentionne pas à partir de quelle version de Mac Os celà fonctionne (à moins que je n’ai lu trop vite?)
Une anecdote: cet été, j’ai décidé de sauvegarder ma bibliothèque itune sur un disque interne, en vue de le mettre dans un autre Mac. Plus de 5000 morceaux (que des disques importés), beaucoup de place… Argh, le disque “Stock” (un petit 40 Go) est presque plein, qu’à celà ne tienne, je vais y faire un peu le ménage. Tous ces dossiers, c’est quoi, là? Allez, poubelle! tiens, un dossier “musique”, sans doute des morceaux que j’ai mis là en attendant des les importer, allez, poubelle! Vidons la poubelle pour voir si j’ai gagné suffisemment de place. Oulla, oui, 37Go de libéré! Bon, maintenant, copie de la bibliothèque itune. Où est elle? Ah, mais oui, maintenant je me souviens, comme elle commençait à prendre de la place sur le disque de démarage, je l’ai délocalisée sur le disque “Stock”, dans un dossier “musique”… HEIN?! vérification fébrile dans itune faite, j’avais bien mis à la benne ce que je voulais sauvegarder!
z (un pro de la sauvegarde, d’ailleurs si quelqu’un a une idée lumineuse, je n’ai rien enregistré sur ce disque depuis la catastrophe, mais apparement, les softs capables de récupérer les bourdes de ce genre n’ont pas l’air d’être légion… bon de toute façon, j’ai toujours les disques, ya plus qu’à recommencer :..-(

2)
FT'e
, le 17.10.2006 à 01:06
[modifier]

Ça n’arrive pas qu’aux autres. Ça arrive aussi aux étudiants ingénieurs. Je l’étais, c’était en 1992, lorsque j’ai paumé un volumineux mémoire de projet trimestriel. Aie ! Ouille !

J’avais des tirages papier récents, heureusement. J’ai rendu mon travail imprimé avec des pages d’errata. Le genre de truc qui ne s’oublie pas et qui vaccine.

Depuis, je n’ai plus paumé le moindre petit octet. Vacciné disais-je ! J’ai mes disques de travail, un miroir RAID de backup primaire (quotidien) dans un PowerMac serveur, deux disques d’archivage (une fois par mois au grand minimum) stoqués en des lieux distincts plus l’ensemble gravé sur une jolie collection de DVD-R. J’utilisais les CD-R avant le DVD. Tout a été regravé en DVD lorsque j’ai eu une graveuse idoine. Et je ne laisse jamais un média dépasser l’extravagante durée de vie de 2 ans. Lorsque ce délai approche, je regrave à neuf.

Parano ? :) Oh oui!

Tiens, au fait, j’utilise ChronoSync pour mes backups quotidiens. Très efficace et support irréprochable.

3)
bob
, le 17.10.2006 à 01:10
[modifier]

Merci Guillôme pour ces excellents conseils. Euh, moi je vois un engrenage (pas un écrou) mais c’est un détail.

zitouna, dans ce cas j’utilise DataRescueX et je récupère tout à la condition, comme tu le dis, de ne rien avoir écrit depuis sur le disque.

4)
k
, le 17.10.2006 à 01:34
[modifier]

Intéressant mais je cherche une solution de backup qui intégre spotlight afin de pouvoir faire certaines sauvegardes ciblées sur des document “chaud”(par exemple mes meilleurs images et documents importants, taggés d’une étiquette rouge) dans le cadre d’une sauvegarde sur disque en ligne (Amazon S3 via JungleDisk)

Et bien ça ne court pas les rues (A part Backup d’Apple)

Si quelqu’un a une piste…

K.

5)
Inconnu
, le 17.10.2006 à 08:19
[modifier]

Merci Guillôme pour ce bel article. Bon, ben, moi ça m’rapelle qui faut que j’va faire ma sauvegarde ! Pour info, j’utilise Déjà Vu fourni avec Toast qui fonctionne en tâche de fond… Très bien comme truc aussi !

6)
Guillôme
, le 17.10.2006 à 08:31
[modifier]

bob, j’ai corrigé le petit détail ;) Effectivement, engrenage est plus adapté.

zitouna ton anecdote m’a bien fait rire. Qui n’a pas une histoire de ce genre à raconter? Moi aussi, j’ai eu le droit au coup du rapport perdu à retaper à partir des pages imprimées. La joie!

7)
Lindes
, le 17.10.2006 à 08:42
[modifier]

J’aime bien le nouveau .cuk !

J’utilise SuperDuper! (en UB) pour mes sauvegardes quotidiennes (dossier utilisateur) et clonage du disque de démarrage é x par semaine. Le tout automatisé vers un disque FW. En réponse à K SuperDuper intègre Spotlight (c’est optionnel dans les préférences de la sauvegarde).

Manuel

9)
k
, le 17.10.2006 à 08:52
[modifier]

Merci pour ta réponse lindes, mais je ne vois pas comment utiliser spotlight dans SuperDuper (qui est génial par ailleurs).

Pas de trace non plus de “Spotlight” ou “label” dans l’aide…

Peux-tu me guider ?

11)
Leo_11
, le 17.10.2006 à 09:32
[modifier]

Il est sympa ce petit utilitaire dommage qu’il ne permette pas la sauvegarde du disque complet avec les autorisations et tout le taintzoin pour en faire une sauvegarde bootable…

Actuellement j’utilise SilverKeeper (qui est aussi gratuit) avec un grand plaisir… CCC ne me convenait plus, il s’arrêtait au milieu du travail…

J’essaye de le faire au moins une fois par semaine… mais c’est pénible avec un portable…

12)
jeje31
, le 17.10.2006 à 09:39
[modifier]

Bel article dont le mérite est d’insister sur la nécessité de sauvegarde. J’ai perdu l’été dernier mon disque dur de mon portable professionnel, ça fait mal …

Sinon, côté logiciel, j’ai testé: – tri-backup en version démo (il coûte env. 80 euros): ne m’a pas franchement convaincu – iBackup dont je retrouve les avantages et inconvénients décrits par Guillôme – Carbon Copy Cleaner: gratuit, ergonomie antique et apparemment plus maintenu – SilverKeeper de LaCie: gratuit lui aussi, utilisable bien sûr sur tout disque dur, simple d’utilisation, avec des limitations toutefois.

Il est clair que iBackup tient vraiment la route !

13)
Hervé
, le 17.10.2006 à 10:21
[modifier]

J’utilise aussi SilverDuper pour une sauvegarde quotidienne. L’option Smart Update permet de faire un clone parfait du disque source – bootable – mais en ne traitant que les fichiers qui sont différents (nouveaux, mis à jour, supprimés). C’est beaucoup plus rapide. Il faut évidemment commencer par faire un clone complet.

La gestion de Spotlight est intégrée automatiquement (deux dernières opérations de SiberDuper)

15)
Lindes
, le 17.10.2006 à 11:09
[modifier]

K, je pense comprendre que ce que tu souhaiterais c’est la gestion de Spotlight au moment de réaliser la sauvegarde ?? Si c’est le cas, SuperDuper ne le fait pas. Ce qu’il fait (en activant l’option) c’est de cataloguer dans spotlight la sauvegarde afin de retrouver plus facilement et rapidemment quelque chose.

Il y a du soleil sur Bruxelles !

Manuel

18)
6ix
, le 17.10.2006 à 11:22
[modifier]

Merci pour cet excellente article!

Pour ma part, je privilégie également le clônage complet (et bootable) de ma machine; lent et volumineux, mais très utile pour passer d’une machine à l’autre ou en cas de réinstallation.

J’utilise pour cela SuperDuper aussi (après CCC qui ne me convenait plus non plus…), que je trouve très bien. Et j’hésite justement à payer pour bénéficier des avantages supplémentaires, comme le fait de pouvoir mettre à jour les fichiers modifiés seulement.

Comme d’autres, si iBackup permettait un clônage bootable de tout un volume, je serais grandement intéressé. Mais je me dis qu’il pourrait être utile de faire régulièrement un clônage complet, et très régulièrement une simple sauvegarde des données importantes avec iBackup, pourquoi pas.

19)
Salva
, le 17.10.2006 à 11:46
[modifier]

Merci à Guillôme pour ce test. C’est toujours intéressant de partager des expériences. Personnellement, j’utilise SilverKeeper (gratuit lui aussi) qui offre le double avantage de faire une copie “intelligente” (ne copie que ci qui a été modifié) et bootable.

20)
Tony
, le 17.10.2006 à 12:09
[modifier]

Tiens, au fait, j’utilise ChronoSync pour mes backups quotidiens. Très efficace et support irréprochable.

J’utilise le même et il fait bien son travail.

Pour la sauvegarde sur support optique, Toast est en mesure de répartir un grand volume de données sur plusieurs disques ce qui évite de se prendre la tête. Il me semble que ChronoSync permet des sauvegardes sur CD/DVD, mais je n’ai tester.

La sauvegarde est un long processus et les boîtiers externes FireWire 400 sont bien plus rapides que les versions USB2.

J’ai mis ma bibliothèque d’images sur DVD récémment. 26 DVD simple couche. Ca prend quelques heures et il faut pas trop s’éloigner de la machine pour enfourner les galettes. Heureusement que j’ai changé de graveur récemment…

21)
Théodore Besson
, le 17.10.2006 à 16:18
[modifier]

Alors là bravo! Et merci:

… au développeur du logiciel iBackup: gratuit, simple et puissant

… à Guillôme: un article très plaisant à lire: beau travail

Et cette façon si facile de sélectionner les préférences d’iCal, Safari, Carnet d’adresses…

Un superbe logiciel qui remplace tout ceux que j’avais et qui me fera gagner bien de temps!

Merci cuk.ch :-)

22)
Michael
, le 17.10.2006 à 17:19
[modifier]

Ce test est très intéressant : je vais probablement utiliser ce logiciel pour permettre aux ordis de mes proches de faire des backups. Vu la simplicité, ça sera très vite adopté :-)

Par contre, ça ne m’aide pas pour MA sauvegarde personnelle que je fais chaque semaine : mon raid de 2 raptors de 2×74Go=148Go doit être sauvegardé sur un disque dur externe. Pour cela, j’utilise un autre disque externe depuis lequel je démarre le G5, puis de fait une restauration avec diskutility d’Apple. Il en résulte un joli clone bien au chaud de mon raid de 2 HD sur un seul :-)

Ça, pour l’instant, j’ai pas encore vu un logiciel le faire…

23)
fabrich
, le 17.10.2006 à 18:48
[modifier]

Bon article même si je prefère SuperDuper qui permet lo boot et (en payant le shareware) des copies partielles (fichier modifié).

24)
al1
, le 17.10.2006 à 18:57
[modifier]

Bravo, et merci de remettre en cause mon système de sauvegarde (copie clone) actuel, qui au final est antiproductif parcequ’on ne prend jamais le temps de faire une sauvegarde complète, et se limite à un backup par mois au mieux (je vous dis pas le Au pire!). Ce logiciel est vraiment très alléchant à bien des égards. Question : pour un institut, on est considéré comme Professionnel ? C’est combien ?

k, une solution de backup qui intègre spotlight je n’en vois qu’une ou plutôt un couple : Dossier intelligent (recherche des fichiers taggés en rouge) et Automator. A tester, un trio : dossier intelligent, dossier à graver, automator. C’est juste une piste, à toi de creuser !

Pour ceux qui veulent tester divers outils de sauvegarde on peut citer donc CarbonCopyCloner (clonage de disque entier), Retrospect (qui fait la même chose en pire : tous mes dossiers se sont retrouvés datés du jour de la sauvegarde : sympa et irrécupérable ! Grrrrrrrr !), PsyncX (qui au boulot me fait des sauvegardes automatiques sur réseau SAMBA), Déjà Vu (idem mais payant), et … ah ben non là je sèche ;)

Sinon bravo Noé pour le nouveau Cuk, désolé j’avais pas encore eu le temps de tester !

25)
coacoa
, le 17.10.2006 à 19:58
[modifier]

Ben moi je pense que je vais essayer… Merci Guillôme ! Je ne fais des backup que trop rarement, ça, c’est parfait pour moi !!

Rien à voir, vous avez vu le petit logo cuk dans la barre d’adresse de votre navigateur ? C’est trop joli… Le petit logo “cuk” était le dernier “reste” graphique de la V1…

26)
Guillôme
, le 17.10.2006 à 22:18
[modifier]

Merci à tous pour vos commentaires :).

Pour ceux qui aimeraient bien sauvegarder des recherches spotlight (un peu comme les dossiers intelligents de iTunes ou Mail), et bien, j’ai eu un petit mail du développeur et apparemment c’est dans les tuyaux (en gros, ça arrive). Mais chuuuuuut, j’ai rien dit ;)

27)
k
, le 17.10.2006 à 23:05
[modifier]

Il faudrait aussi l’intégration de Amazon S3, ce serait top !

28)
Alexandre
, le 17.10.2006 à 23:17
[modifier]

bel article!

j’utilise intego personal backup depuis environ 6 mois. belle interface, intuitive…

29)
Anapi
, le 18.10.2006 à 08:45
[modifier]

Superduper! en ce qui me concerne, après avoir eu des loupés avec Intego puis beaucoup de difficultés à le désinstaller complètement. Superduper! créé des volumes bootables, et les smart updates sont vraiment rapides. Il n’est par contre qu’en anglais (je crois que c’est toujours le cas), ce qui est un défaut pour pas mal de monde.

30)
Blues
, le 18.10.2006 à 18:48
[modifier]

Pfuuu … Super bien conçu pour du gratuit… Article sympa, merci !

je retiens Format ouvert qui … on peut restaurer manuellement ses données, sans utiliser iBackup!

Pas très “testeur”, je n’ai jusqu’à maintenant utilisé que le couple CCC+Silverkeeper…. iBackup est trop “pointu” pour mes besoins tout simples.

à propos de solution de back-up… je voulais remettre à jour mon “Silverkeeper” et je viens de voir que LaCie a ajouté une application de Back-up gratuite

LaCie 1-Click Backup Software v1.1.1 (Mac) click = direct download

Je n’ai fait qu’un petit test pour l’instant… plus minimaliste tu meurs :-)

31)
jlr
, le 19.10.2006 à 22:24
[modifier]

…qui gardaient systématiquement les dernières versions de tous les fichiers du système en rajoutant ”;1”, ”;2”… à la fin du nom du fichier modifié.

bq%Auteur%. Texte %% …

Guillôme, as-tu travaillé sur ce merveilleux OS : VMS, de Digital (à l’époque!) aujourd’hui OpenVMS de HP. Cet OS qui a tourné sur VAX (32 bits), sur Alpha (64 bits) et maintenant sur Itanium. Un OS qui traverse les architectures hardware… ça ne rappelle rien ? Et qui avait depuis le début un utiliaire de backup intégré soit dit en passant et pour rester dans le sujet. Ayant commencé ma vie informatique avec un OS complet, j’ai souvent été déçu par ceux qui n’offrait pas de solution de gestion complète. Dont celui que nous chérissons. Mais ça vient, il paraît…

32)
Guillôme
, le 20.10.2006 à 00:20
[modifier]

Guillôme, as-tu travaillé sur ce merveilleux OS : VMS

Exact ;) et c’était un OS fabuleux à l’époque. Très en avance sur son temps, tellement en avance que je n’ai toujours pas trouvé l’équivalent de ce mode versioning intégré à un système et que Time Machine me redonne espoir.

Certains disent que VMS a été revendu à M$ (du moins les développeurs initiaux) et que ce fut la base de Windows NT (WNT), vous savez comme dans l’odyssée de l’espace, on décale les lettres de une unité, ainsi IBM devient HAL et là, VMS devient WNT. Si c’est vrai, y’a quand même eu du massacre au passage :D

33)
ToTheEnd
, le 20.10.2006 à 15:13
[modifier]

Si mes souvenirs sont bons… WNT 3.5 a été écrit “from scratch”… ce qui ne signifie pas pour autant qu’il a été bien pensé et développé!

T

34)
al1
, le 20.10.2006 à 16:58
[modifier]

Excellent logiciel, je l’ai testé et adopté, c’est l’idéal pour les sauvegardes sur SAMBA par exemple : il mémorise les paramètres de connection, et fait le backup tout seul.

Pour ceux qui n’arrivent pas à se connecter à un réseau windows ou samba avec tiger, c’est qu’il y a un problème de cryptage. Il faut alors tâter du terminal pour lui demander de désactiver le cryptage :

sudo pico /etc/nsmb.conf (taper touche Retour)

[default] (taper touche Retour)

minauth=none (taper touche Retour)

(taper Ctrl-O)

(taper touche Retour)

(taper Ctrl-X)

sudo chmod a+r /etc/nsmb.conf (taper touche Retour)

quitter, redémarrer.

Seul inconvénient avec cette solution, le mac envoie votre mot de passe samba en clair, ça crée donc une petite faille de sécurité mais rien de bien méchant.

Une fois que c’est fait, je vous conseille de créer un dossier Sauvegardes dans votre dossier samba, puis d’en faire un alias sur votre disque local. Après vous n’avez plus qu’à glisser l’alias dans le dock (près de la corbeille), ça vous permettra de vous connecter d’un clic, d’y glisser des fichiers à sauvegarder, et aussi accéder à son contenu avec le clic droit (ou ctrl-clic).

Rien que du bon !

35)
jlr
, le 20.10.2006 à 21:47
[modifier]

Certains disent que VMS a été revendu à M$ (du moins les développeurs initiaux) et que ce fut la base de Windows NT (WNT)

Si mes souvenirs sont bons… WNT 3.5 a été écrit “from scratch”

Oui et non. En fait un des pères de VMS, Dave Cutler, travaillait en 1988 chez Digital sur un ambitieux projet de nouvel OS qui fut abandonné. Il démissionna et se retrouva chez M$ où il dirigea le développement de NT. Mais, bon on ne peut pas réussir un OS génial à tout les coups!

36)
recuguide
, le 30.06.2008 à 22:52
[modifier]

Un autre logiciel que je ne connaissais pas et que je vais devoir ajouter à mon petit guide de la récupération de données (dans la catégorie “prévention”!)…

Merci pour la découverte!