Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Gilles Theophile
282 commentaires trouvés.
Article: Etalonner son boîtier, est-ce utile, et comment faire (assez) facilement?

Bon François, puisque tu ne me nommes pas dans l’article, je suis bien heureux de t’avoir orienté sur CMP et Christophe, qui est quelqu’un de très compétent et de très disponible.

Oui, l’étalonnage du boîtier pour créer un profil d’entrée est une étape indispensable pour en tirer la quintessence, pas seulement pour contourner les limitations des profils « génériques », mais ça permet aussi d’aligner le rendu de plusieurs appareils, et d’avoir des profils parfaitement adaptés à un illuminant spécifique.

En ce qui concerne la comparaison avec le curseur Contraste, ça n’a strictement rien à voir, et tenter de matcher les Raw avec les JPEG boîtier, à l’aveugle, est illusoire.

Dernière chose, François, n’oublie pas que tu peux changer le comportement par défaut du module Développement, et faire en sorte qu’il utilise systématiquement un de tes profils personnalisés, sans avoir à l’appliquer à la main, et sans créer de paramètre prédéfini.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Ah, j’ai compris, je parlai des abonnements en général (comme d’ailleurs précisé dans les commentaires). J’ai apporté dans ma mise à jour de ce matin une précision mentionnant que d’autres éditeurs permettaient encore l’édition par exemple.

Tiens, en parlant d’abonnement, l’offre photographes est en promo jusqu’au 2 septembre, à 9,98 € au lieu de 11,99 €.

Allez-y sans arrière-pensée, je ne touche aucune commission, et, de toute façon, je ne changerai pas la Maserati cette année, finalement.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Je vous ai dit l’avantage de cette formule d’abonnement (en général), mais il y a aussi un gros désavantage: tant que vous payez, vous pouvez travailler avec tous vos documents avec un programme au top de ses possibilités, mais dès que vous stoppez votre abonnement, c’est fini, vous ne pouvez plus les éditer, voire même les ouvrir.

Ce qui est totalement faux : Lightroom, le catalogue et les fichiers restent totalement accessibles, on peut continuer à importer, gérer et exporter, seuls les modules Développement et Cartes ne sont plus disponibles, tout le reste continuera à fonctionner, ce qui vous permettra de préparer tranquillement votre migration vers une autre solution.
Quant à la correction des images, elle sera toujours possible avec le Développement rapide.
Bien sûr, la synchro Lightroom mobile ne fonctionnera plus, ce qui est une évidence : pouvez-vous toujours passer votre appel après résiliation de votre engagement de téléphonie mobile ?

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Mme Poppins, dans mon activité au quotidien, je pense laisser une très large place aux autres, ma communauté (je suis gourou paraît-il), mes lecteurs, ceux qui suivent mon travail.

Sinon, il n’y a aucune raison d’être peinée. Comme partout ailleurs sur le Web, cette discussion ira en rejoindre d’autres, plus anciennes, et finira oubliée et enterrée.

Mon plus grand regret, ce n’est pas certaines agressions, mais le gâchis monumental qui a suivi cet excellent article, et ma plus grande satisfaction, c’est d’avoir aidé François dans sa découverte de Lightroom mobile.

Bon, on passe à autre chose ?

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Titouloup, tu mets le doigt sur un problème qui, effectivement, affecte beaucoup d’utilisateurs potentiels, notamment en France ou la « fracture numérique » prend une ampleur inquiétante, et qui est un frein à ce genre de service.

Il n’est évidemment pas question de synchoniser l’intégralité de ton catalogue, mais une sélection de collections que tu aimerais emmener partout avec toi.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Et le fait que cette « source » procure un gain à « l’intervenant »

Ça, c’est le fruit de ton imagination.

Je suis auteur et, en tant que tel, je perçois des droits sur les ventes de mes bouquins, et donc de mon éditeur, et en aucun cas du fabricant du logiciel

Le seul éditeur de logiciel à qui j’envoie des factures pour prestations est DxO, parce que je rédige leurs manuels. Pourtant, il me semble ne pas faire de prosélytisme à leur égard.

Toutes ces allégations sont totalement infondées et peuvent faire l’objet de poursuites pour dénigrement. et c’est d’autant plus fort de café qu’en 10 ans d’existence, il n’y a jamais eu le moindre bandeau publicitaire ni lien rémunéré sur mon site, y compris vers ma propre production, les seuls liens que je m’autorise étant les pages d’accueil de mes différents éditeurs, et les seuls « pubs » que je m’autorise étant de signaler la sortie de tel ou tel ouvrage, y compris les miens, bien entendu.

Bref, la plupart des arguments haineux et autres attaques personnelles que je lis à mon égard ici-même sont des interprétations sans fondement aucun.

Sachez également que je suis parfaitement en droit de réclamer une fermeture et la suppression des commentaires par voie d’avocat, pour dénigrement et diffamation, et que j’en ai informé le maître des lieux, et qu’il me serait extrêmement déplaisant d’en arriver à cette extrémité, d’autant que j’ai les arguments pour et que je suis très bien défendu.

Je ne renie aucun de mes propos et je ne présenterai évidemment aucune excuse, je n’ai dénigré, ni insulté personne, je ne fais qu’exprimer un avis. En tant qu’abonné CC (car je paye mon propre abonnement, question d’éthique), et comme tous les abonnés de leur plein gré, je suis consterné de voir le moindre article sur Lightroom, quel que soit le site, tomber sous la coupe réglée des anti-Adobe, anti-abonnements et anti-tout en général, dont le principal but est de saper la moindre discussion sur le sujet. Contrairement à François, je n’ai pas ses scrupules sur mon site et dans mon groupe FB, qui regroupent une communauté de plus de 6000 membres, et avec qui ça se passe pourtant très bien.

Donc, encore une fois, merci aux anti CC de nous foutre la paix. S’ils veulent s’exprimer à ce sujet, je pense que le boss se fera un plaisir de publier leur article ou leur chronique. Mais vu qu’il est plus facile de dénigrer bien à l’abri derrière un clavier et l’anonymat, je doute fort que cela se produise un jour.

J’avais prévu de mettre en lien cet excellent article sur mon site, ce que je dois, hélas, renoncer à faire.

Enfin, je suis joignable par mail, ma porte n’a jamais été fermée.

Article: Le barrage de Moiry, au-dessus de Grimentz, et la publication de collections de Lightroom Mobile

Dom’, quand tu es en mode Loupe dans Lr Web, cliques 1x dans l’image et elle occupera tout l’espace disponible.

Si ton navigateur est en mode plein écran (en cliquant sur la double-flèche de la fenêtre), l’image devrait s’afficher sur toute la hauteur de l’écran, avec des bandes latérales à cause de la différence de ratio.

Je viens de le faire sur mon 27″, ça marche très bien.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Ce n’est pas que une ou deux personnes qui n’ont pas aimé tes interventions…

Au vu du nombre de personnes que j’ai pu aider, dépanner, conseiller et coacher sur Lr et DxO depuis 10 ans, j’ai la conscience tranquille, rassures-toi, et tu ne pèses pas grand chose dans la balance.

Aies au moins la courage de t’exprimer en ton nom propre. L’anonymat, pour moi, c’est minable et lâche.

Article: Le barrage de Moiry, au-dessus de Grimentz, et la publication de collections de Lightroom Mobile

Le fait de devoir se logger avec un Adobe ID est très contraignant. Lr Mobile dispose de tous les outils pour faire de la sélection clientèle et, dans ce cas, on peut toujours créer un faux compte Adobe ID (qui reste parfaitement légal).

Néanmoins, il est prévu d’ajouter, à terme, la possibilité de se logger avec les identifiants Facebook Google, etc.

D’autre part, il faudrait aussi qu’Adobe affine la gestion des commentaires dans Lr Desktop.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

François, oui, lui et son compère feraient bien de se calmer, parce que là, c’est du dénigrement et de la diffamation, et si ça continue, il y aura des suites.

Tu connais la solution, libre à toi, mais je ne vais pas continuer à me faire insulter et dénigrer publiquement sans réagir.

D’ailleurs, ils n’ont même pas le courage de s’exprimer en leur nom propre ou même de s’adresser à moi, directement, par email, ce qui donne la mesure de leurs personnages, lâcheté et suffisance que j’avais déjà remarquées dans bien d’autres commentaires d’articles divers publiés ici.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

La possibilité d’étalonner l’écran mobile repose, je pense, sur la volonté d’Apple et de Google d’intégrer ça dans iOS et Android.

Mais bon, concrètement, ça n’est pas vraiment un obstacle pour travailler dans Lr Mobile.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

C’est ce que je disais plus tôt… Des gars qui sont payés pour traduire et donc représenter la marque à un certain point… Et tenir de telles propos en publique, ça craint. C’est typiquement le genre d’ambassadeur plus embarrassant qu’autre chose… Je serais le PR de cette marque, je me demanderais si une telle collaboration au niveau de l’image est bonne… Quelque soi l’expertise du gars.

Ce genre de propos, j’appelle ça de la diffamation. je ne suis ni ambassadeur ni quoi que ce soit de ce genre.

Au secours!!!

Et il en remet vite une « couche » avant de s’en aller honteusement, l’intelligence aurait du lui faire dire qu’il avait quelque peu exagéré, mais non et en plus il se « vante » d’avoir été « consulté » par François avant de publier sa « mise au point »…tout petit bonhomme!

Ah bon, m’en aller honteusement ? Mais moi, monsieur, j’ai au moins le courage de m’exprimer sous mon vrai nom.

Ah ben c’est sûr, quand tu pars du principe que ceux qui ne sont pas d’accord avec toi et ont un avis différent sont des cons et doivent aller se faire f….., la discussion ne peut pas aller bien loin.

Ah oui ? Je n’ai jamais considéré ceux qui ne partagent pas le même avis comme des cons et, surtout, je n’ai jamais envoyé bouler personne. Par contre, en ce qui concerne les trois interventions citées ici, anonymement de plus (c’est tellement plus courageux), je m’abstiendrais de dire ce que je pense vraiment ;-)

Bon WE à tous.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Mise au point qui a été publiée après avoir été consulté sur son contenu.

Il y en a ici qui ont une interprétation à sens unique de la notion d’agression.

Merci, François, je pense qu’il est temps pour moi de quitter cette discussion, puisqu’il n’y a pas moyen de discuter de Lightroom sans subir les éternels commentaires des aigris de service – ou des adeptes de la conspiration, c’est selon :-D

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

C’est nouveau qe l’on peut mettre autant de photos que l’on veut ? Il me semblais que dans mon test de l’épique nous étions limité (à pas beaucoup de photo)

Non, il n’y a jamais eu de limites en nombre d’images, hormis les contraintes dues au débit internet de tout un chacun.

Mais cette contrainte, Adobe n’y est pour rien et ne peut se substituer aux politiques gouvernementales et des opérateurs qui traînent pour développer un réseau digne de ce nom, tout au moins en France. Cette contrainte, je la subis là où je vis, et j’ai fini par adopter un abonnement satellite, vu que la pose de la fibre dans ma région est prévue à l’aurée 2027 au mieux.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Personne n’a dit que Lr Mobile et la tablette remplaçaient l’ordinateur. LrM doit être considéré comme une extension de la version desktop, mais il y a des signes forts, notamment dans Lr Web, qu’on se dirige petit à petit vers d’autres choses.

Un catalogue dans le nuage par exemple… qui règlerait d’un coup tout ce qu’on reproche au catalogue Lightroom : impossibilité de le partager sur plusieurs postes, méthode lourde pour fusionner deux catalogues (portable > desktop), confusion de beaucoup d’utilisateurs, qui ne comprennent pas forcément que le catalogue ne contient pas d’images, etc., etc.

Dans les forums et dans les discussions, je suis toujours surpris de voir à quel point la communauté de photographes peut s’arc-bouter sur des habitudes et des acquis, et ne pas voir plus loin que son nez. On en a quelques exemples ici-même.

Et Adobe avance pas-à-pas. Qui aurait pu dire, il y a deux ans, au lancement de la version 1 d’un truc qui s’appelle Lr Mobile pour iPad, qu’il serait aujourd’hui l’un des moteurs d’adoption de la CC ?

Que vous le vouliez ou pas, la photo va dans cette direction. Affinity l’a très bien compris en proposant cet automne, son application photo sur tablette. Et que dire de DxO qui mise sur la téléphonie mobile pour proposer un appareil performant et de qualité.

Je ne dis pas que tout va basculer demain matin, mais un changement profond est en train de s’opérer. Il y a deux ans, j’étais moi-même l’un des plus sceptiques. Aujourd’hui, j’ai complètement changé d’avis à ce propos.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

D’ailleurs si j’ai bien lu, le job est meilleur sur ordinateur, donc ça me confirme d’autant plus que ce truc m’est pas indispensable…

Pas du tout. On travaille aussi bien sur une tablette, tout est là, le moteur de Lr/Camera raw, la correction optique, le module Développement en grande partie, ça ne pose absolument aucun problème et, oui, on peut faire de l’editing et de la correction d’images sans restrictions par rapport à un ordinateur. Les seuls limites pourraient être les images difficiles côté exposition, où il vaut mieux avoir toutes les données Raw sous la main, mais même ça c’est possible aujourd’hui.

Donc, ne croyez pas ceux qui vous jurent que c’est meilleur sur ordi : c’est faux et c’est surtout l’avis de personnes qui ne s’en servent pas.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Pendant que je redirige ce commentaire, je vois celui de Gilles (17), et du coup je pose la question: les images qui font parties de collections synchronisées sont-elles vraiment consultables hors-ligne sur iPhone?

Elles sont consultables et éditables hors-ligne si tu charges les aperçus dynamiques au préalable. Mais dès lors que tu as une couverture 3G/4G (ou Wi-Fi, chez toi, au bureau, au MacDo, à l’aéroport), tu consultes tel quel, sans avoir à charger quoi que ce soit.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

TTE comme d’habitude, tu interviens et tu postes des commentaires sur des sujets que tu ne maîtrises pas toujours, et je pense qu’on en a là un nouvel exemple, dans lequel tu montres clairement que tu n’as pas saisi à quoi servait Lr Mobile, qui n’a strictement rien à voir avec ce que fait, par exemple, Google Photos.

François non plus n’avait pas capté au départ, il s’y est mis et, aujourd’hui, après avoir exploré la chose en long et en large, et synchronisé des milliers d’images de son catalogue, il a parfaitement saisi et il voit désormais les implications à long terme.

Lr Mobile, c’est pour les utilisateurs de Lr. Si tu n’utilises pas Lr, et que tu n’as pas l’intention de l’utiliser, passe ton chemin.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

TTE, je pense que Adobe a une vision très claire de la clientèle potentielle et des produits qu’elle pourrait développer, on aura largement l’occasion d’en rediscuter dans quelque temps.

Il y a peut-être des milliards qui n’achètent pas ce truc, tout comme des milliards n’achètent pas de produits à la pomme. Et pourtant, ce sont ces deux là qui font la pluie et le beau temps dans leur domaine respectif.

Le marché de la photo se décale fortement sur le grand public, et on assiste à l’émergence et à la montée d’une nouvelle génération d’utilisateurs, très portée sur la mobilité, et amatrice de photo sans forcément avoir une culture photo. Petit à petit, depuis deux ans, Adobe met en place un écosystème centré sur Lightroom et sur le cloud, et qui répondra parfaitement à une large palette d’exigences, du simple amateur au professionnel. Et la concurrence est déjà loin derrière.

Lightroom Mobile et Lightroom Web montrent clairement la voie : les jours des applications à papa, du catalogue et des fichiers installés en local sont comptés, et on assistera progressivement à la disparition du logiciel photo tel qu’on le pratique et qu’on le conçoit aujourd’hui.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Un autre conseil : si vous travaillez avec Lr Web, faites-le plutôt dans Safari ou Firefox, pour une meilleur concordance des couleurs.

Non pas que Chrome ne sache pas le faire, mais lors des mises à jour, il arrive que cette concordance « saute », et en passant du mode Loupe au mode Développement, l’aspect de vos images ne sera pas le même.

Les développeurs de LrM / LrW sont très conscients du problème de cohérence/concordance des couleurs, ainsi que de la problématique des écrans wide gamut, et ils y travaillent. Mais chaque chose en son temps.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

François, lorsque tu parles de tes 41 000 photos qui prennent seulement 1 Go sur ton smartphone, parce qu’il s’agit d’aperçus dynamiques, ça n’est pas exact.

Tu vois tes galeries en ligne, dans le « cloud », mais tant que tu ne le demandes pas, les aperçus dynamiques ne sont pas chargés, tu peux le faire pour travailler en mode « off-line », image par image, ou collection par collection.

Enfin, si la retouche locale est là, il y a le filtre gradué et le filtre radial (renommés sélection linéaire et sélection radiale), et le pinceau ne devrait plus tarder ;-)

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

L’adoption de Lr Mobile est un énorme succès en termes d’utilisateurs, ce qui est bien la démonstration qu’il répond à un besoin, et le résumer à une simple appli de « retouche de canapé » est présomptueux, ou signe d’ignorance de ce qu’est ce produit, et de ce qu’il implique.

Article: Lightroom Mobile et Lightroom Web: mais vous savez que c’est génial?

Une fois de plus, je regrette qu’un article sur Lightroom génère des discussions sur la politique commerciale, dont on se tape royalement, nous les 10 millions (et plus) d’abonnés.

François, dommage que tu ne parles pas du pilotage de la caméra par Lightroom mobile, qui permet d’importer directement ses souvenirs ou ses images de repérage dans le catalogue. De plus, sur Android, on peut « shooter » en Raw et ça sera aussi le cas avec iOS, très bientôt (ce qui vaut à Adobe de faire un beau pied de nez aux détracteurs du DNG qui, du coup, deviendra le format Raw universel dans le monde mobile, format également retenu par la DxO ONE !).

Lightroom mobile est effectivement un outil ultra puissant et bien foutu… et je peux vous garantir que vous n’avez encore pas tout vu !

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Tiens, à propos de switch, j’ai eu l’occasion de discuter avec une photographe française très connue, lors d’un petit BBQ, et elle m’a raconté son switch récent.

Produisant aussi de la vidéo, elle bossait sur Mac avec Final Cut et elle a fini par basculer sur PC et sur Premiere. Pour des questions de performances et de coût. Elle faisait remarquer qu’à configuration égale, continuer chez Apple lui aurait coûté quasiment deux fois plus cher.

Et elle ne regrette pas, même si la décision a été difficile.

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Oui, il y a eu pas mal de progrès en 3 ans dans ce domaine… un peu comme de comparer une bagnole d’aujourd’hui et une d’il y a 10 ou 20 ans.

Ce n’est pas une question de comparer un écart de 3 ans, et je rappelle que j’ai un iPad de dernière génération, et que je côtoie aussi fréquemment les derniers smartphones Apple, sans parler de mon implication dans certaines applications.

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Petite remarque à propos de Linux : quand je lis « j’ai installé Ubuntu pour mes enfants », merci le cadeau empoisonné, qui va les priver de l’apprentissage et de la maîtrise des environnements que tout le monde utilise.

Tout ça pour se donner bonne conscience, pour se la jouer rebelle par rapport aux grands satans que sont M$, Apple, Google et toute la clique, avec l’illusion d’avoir un système plus stable et plus sécurisé.

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Je m’apprête à quitter le monde Apple. Je suis en train d’évaluer du matériel haut de gamme sous Win, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’à tous les niveaux, Apple ne peut plus s’aligner, entre performances, agrément et qualité du hardware.

Et pour enfoncer le clou, ma cadette vient de recevoir un S7 Edge, alors que notre petite famille est traditionnellement iPhone, et c’est un véritable choc que ce téléphone Samsung, écran magnifique, tout est bien fichu, mon 5s a pris un sacré coup de vieux.

Côté tablette, je ne sais pas encore, je viens d’acquérir un iPad Pro 12″. Belle machine, puissante, mais qui a aussi des côtés totalement idiots : comme l’écran est plus grand, les icônes et les claviers virtuels sont proportionnellement plus grands, on en gagne pas en espace de travail, c’est totalement ridicule. Par contre, faut reconnaître qu’une app comme Lr Mobile, ça en jette là-dessus… et quelle puissance.

Quoiqu’il en soit, je suis entré dans un processus de « switch », qui ne posera guère de problèmes car je me suis toujours efforcé de ne dépendre d’aucun des programmes merdiques d’Apple et de reposer mon travail uniquement sur des outils cross-platform.

Article: Musique, respect, et grosse tête

Voilà bien un domaine qui m’est totalement inconnu, et dans lequel je suis un ignare et un inculte complet, mais je dois dire que j’ai été sidéré en lisant ce texte, et en apprenant que la bouillasse et l’artificiel ne sont pas l’apanage de la musique de consommation.

Je croyais que le classique était un modèle de pureté et de rigueur absolue.

Étonnant.

Article: DxO passe en version 11

Sans compter que Fuji n’est pas au top dans Lightroom je crois savoir

Ce qui est important, ici c’est de maîtriser les outils d’accentuation, et on arrive à des résultats aussi bons que la concurrence. en termes d’extraction de détails, mais c’est vrai que ça demande plus de boulot.

En ce qui concerne DxO, ils n’ont aucunement l’intention de prendre un jour en charge les fichiers Fuji.

Article: DxO passe en version 11

Et ça me désespère : le flux de travail est interminable et enlève une partie du plaisir.

Ça dépend entièrement de l’image qu’on souhaite traiter, et il faut faire des choix, ça n’est pas un amusement mais un véritable travail qui exige des connaissances photographiques et de post-traitement, ainsi qu’une bonne connaissance des capacités de chaque programme, points forts et points faibles, et qui permettront de prendre la bonne décision, en fonction de contraintes techniques, de temps et du résultat recherché.

Quand j’estime que DOP me donnera certainement de meilleurs résultats sur une image en particulier, j’y fais le traitement de A à Z, et si je pense que Lightroom me permettra de tout faire, j’y reste aussi de A à Z.

Et c’est d’autant plus facile que DxO a toujours pris soin d’intégrer le mieux possible son logiciel au flux de travail dans Lightroom.

Par ailleurs, c’est assez soûlant de voir les news DOP 11 systématiquement plombées par un gugusse de service qui se sent obligé de nous parler de la gratuité de DOP9 qui, au départ, ne concernait que le lectorat d’un magazine photo allemand.