Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: cukaboudesoufle
10 commentaires trouvés.
Article: Le jeu compulsif et une question qu’il pose

Nous sommes nombreux à avoir soutenu sa cause pour que ces machines y restent.

Ca c’est la phrase qui fait le plus mal de l’article. La victime indirecte de l’addiction au jeu se retrouve à défendre le bourreau.
Cela renvoie à la position éthique que l’on veut défendre au sein d’une association.
Certes les chemins de l’argent sont complexes et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ou d’échapper aux agents financiers douteux (pour ne pas dire véreux), surtout quand ils cherchent à blanchir leur image, et leur argent au passage.
Mais parfois un peu de résistance ou de désobéissance fait bouger les choses.

Article: Fin annoncée de Cuk.ch

Bonjour François,

Cette fermeture de Cuk nous offre deux choses rares de nos jours :
– un départ à la retraite en bonne santé avant 65 ans
– une histoire qui finit bien

Par chez moi, un boulanger, qui avait connu le temps où la ville était un village avait accroché au rideau de fer un panneau remerciant les clients fidèles pendant 40 ans lui ayant permis de partir en retraite. Une histoire qui finit bien.

Deux rues plus loin, le très bon pâtissier a pris sa retraite du jour au lendemain après avoir revendu sa boutique à un ersatz d’artisan sans talent. Une suite ratée.

Finir est plus dur que commencer.

Article: Débattre?
cukaboudesoufle
, le 30.12.2016 à 23:20
[modifier]
Article: Débattre?

En restant Cukocentré, la question qu’on peut se poser est la suivante :

un article publié sur Cuk a-t-il vocation à soulever un débat ?

1a) S’il n’y a pas débat, à quoi bon commenter, si ce n’est pour féliciter l’auteur (pouce vert) ou se rassurer (« j’ai commenté sur Cuk donc j’existe »)

1b) Si il y a débat, comment s’assurer d’abord que l’article lui même a bien été testé aux 3 passoires (les tests ne font-il pas partie de l’esprit Cuk ?!) ?

2a) Si l’article n’est pas Passoires Proof ®, sus à l’incompétence et la vanité de l’auteur (« j’ai publié sur Cuk pour exister »), mais par des critiques respectueuses (poing dans l’oeil).

2b) Si l’article est Cuk Approved , comment alors mettre en place une passoirisation des commentaires et en extraire des conclusions nouvelles et pertinentes ?

3a) Si rien de pertinent n’est publié par les lecteurs, à quoi bon leur offrir un espace de commentaire (et engrosser le Big Data de bruit blanc)

3b) Si des conclusions pertinentes émergent, comment les mettre en oeuvre pour faire avancer les choses ?

Un échange très courtois entre gens bien élevés et instruits, respectueux et passoirisés n’est jamais rien d’autre qu’une conversation de salon (ou de café de commerce), ce n’est qu’un débat …sans enjeu.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

J’ai utilisé aquama toutes les 10 minutes (voire plus, j’ai passé ma journée à la cuisine) sur le plan de travail, dans le four, sur mes plaques, sur mes casseroles, et j’en suis en permanence baba.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Bonjour aquaman,

La stabilisation d’une solution électrolysée sans changement de son environnement propre a bien 6 ans (en termes d’invention). Avant nous étions capable de créer, une base et un acide par un processus de séparation moléculaire. Maintenant on ne sépare plus. Ce qui nous permet de faire une base, avec une charge électrique importante. Cette charge est utilisée dans le fait de figer les bactéries, et autres spores, etc. afin de pouvoir les oxyder plus facilement. On ne parle pas ici d’électrolyse pour faire de l’hydrogène.

Mes études de physique et chimie datant de plus de 6 ans, je suis preneur de précisions sur les mécanismes physico-chimiques de la stabilisation d’une « solution electrolysée » , non pas pour juger du produit mais pour ma culture scientifique.
Un simple lien vers un site Internet autre que Wikipedia peut convenir aussi :-)

Article: L’électricité en France ? Des chiffres et des faits

Tiens, on a oublié de parler de la situation à Tchernobyl.
285 millions d’investissement contre 1,5 milliard de réparations, pourquoi la Grande Finance (c’est qui ?, c’est quoi ?) s’intéresserait-elle aux jouets africains ?

Inutile de chercher des justificatifs chiffrés, des raisonnements politico-économiques qui se voudraient rationnels, la machine du progrès et de l’argent nous a échappée.

Vouloir la France sans le nucléaire, c’est rêver de l’UE sans lobbys, de l’agriculture sans Monsanto, de la Suisse sans ses banques, des Etats Unis sans l’US Army, c’est vouloir reprendre la BCE aux Allemands, priver les geek du dernier iBidule et sevrer les peuples de la télévision ou d’Internet.

Le 21ème siècle, c’est le Waterloo de l’humanité, il n’y aura pas de Grouchy technologique. Sous nos pieds, Margareth et Ronald dansent avec Satan au son de Zériseunohalternativeu. C’était déjà trop tard hier pour changer le monde, quelques larmes restent à pleurer puis le champ de bataille sera nettoyé par les simples lois naturelles, sans la volonté d’un quelconque tout puissant ou l’usage d’un arsenal atomique.

Nous aurons vécu le paradoxe de démêler presque toute l’histoire de l’univers et du vivant, de nous comprendre comme l’aboutissement de l’évolution pluri millénaire d’un être vivant, conscient de l’inéluctabilité de sa propre mort, et en souhaitant en retarder la venue, de précipiter notre propre disparition.

« C’était écrit » … dira Fillon.

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

Hello le petit monde cukien,

Ancien lecteur de cuk, j’ai connu les articles « collector » sur les rasoirs, le cri du Paic Citron®, l’obsolescence non programmé des powerpc G4 et la qualité inégalable des reflex 8 MP. Le tout dans la sainte adoration d’Apple qui commençait à peine à engranger des milliards grâce à un petit boitier blanc (non ce n’était pas un iPhone).

Je tiens donc à témoigner toutes mes félicitations à François, à l’équipe et aux rédacteurs et contributeurs qui ont permis à ce site de se démarquer dans le petit monde du Mac francophone.

Mais depuis, la silice a coulé dans des bien des processeurs de plus en plus petits et les milliards dans les paradis fiscaux. Les ordis sont devenus des outils banals comme une bagnole ou un aspirateur, le web regorge de sites spécialisés offrant pléthore d’informations pointues (et inutiles). Force est de reconnaître que l’enthousiasme de pionnier cukien et la pertinence technique des articles se sont bien essoufflés.

C’est pourquoi j’avoue, avec beaucoup de désarroi, ne pas avoir été transporté par(NdT : je n’ai pas kiffé grââve) les deux dernières prestations consuméristes du big boss (que l’on vénère et que l’on vénèrera toujours). Entre des calculs de centaines de gramme pour justifier une valse de milliers d’euros entre Sony et Canon et un déballage de boites en carton contenant des câbles (j’ai cru être sur une chaîne Youtube !), je me suis dis que le boss commençait à fatiguer.

Il n’empêche que j’apprécie l’esprit du site, le gentil entre-soi, la troupe d’amis rédacteurs-lecteurs et je lis avec grand plaisir les virées à bicyclette de l’envoyé spécial à Bruxelles et les trouvailles improbables du bricoleur de génie parisien !

Honnêtement, si le big boss veut raccrocher son clavier pour se consacrer à autre chose, je serai le premier à l’encourager. 10 h de Mac par jour, c’est quand même beaucoup…

Longue vie à tous et profitez-en bien.

PS : en ce qui concerne les contributions d’un personnage dont l’acronyme du pseudo se termine par un E et commence par deux T, il faut reconnaître qu’elles font preuve systématiquement de précision et de pertinence, accompagnées de la petite pointe de suffisance du consultant en nouvelles technologies qui a tout vu worlwide, qui a toujours le bon exemple ou contre exemple sous le coude et si cela ne suffit pas, des données statistiques (voir le message 114), ou encore toute une library de powerpoint. Cela n’a rien de critiquable en soi. Mais sur un site original et sympa qui a vocation de créer du lien amical entre les lecteurs, on peut simplement ne pas vouloir le compter dans ses amis.