Profitez des offres Memoirevive.ch!
Paf, dans les dents!

Dans le plus pur style cukien, je vous propose un tour par la salle de bain. Parce que je me suis rendu compte que si l’on cause souvent ici rasage (ici, , ou encore ), balance, ou même brosse dermatologique, personne ne s’est encore penché sur le brossage des dents!

Étant pour ma part assez mal doté du coté des dents, j’ai passé beaucoup de temps sur un fauteuil de dentiste et abrite déjà plus de céramique que je ne le souhaiterais sur mes jeunes (?) mâchoires… Mais je dois me rendre à l’évidence, on ne m’a jamais vraiment appris à me brosser les dents. C’est grave docteur?! Peut être que ça aurait pu m’éviter une partie de ces heures chez le dentiste. En réalisant que, malgré les recommandations, je n’arrivais pas à nettoyer certaines dents aussi bien que les autres (au fond de la bouche), je me suis laissé tenter par une brosse à dent électrique.

Et c’est comme si j’avais changé de dents, rien de moins!

La méthode BROS ou l’art du brossage de dent

S’il y a bien un consensus sur les brosses à dents électriques, c’est qu’elles ne remplacent pas un brossage bien réalisé. Au delà de la fréquence et de l’usage du fil dentaire, la manière recommandée de se brosser les dents n’est pas forcement la plus intuitive. Connaissez vous la méthode BROS?

image
La méthode BROS: une image vaut mieux qu’un long discours
(illustration tirée de la fiche conseil “brossage” de l’UFSBD).

Il est encore plus important d’avoir ces recommandations en tête pour utiliser une brosse à dent électrique puisque l’usage répété avec une mauvaise direction de brossage (du haut de la dent vers les gencives) provoque un risque de déchaussage!

Vous avez dit (super)sonique?

Ayant finalement réalisé (en croisant l’avis de mon dentiste, le très bon article du site Les numériques, et les infos du site de l’UFSBD) que les brosses à dents électriques n’étaient pas miraculeuses, mais pas dangereuses non plus, il fallait choisir un modèle.

Il existe principalement deux technologies, basée soit sur un mouvement de rotation partielle dans un sens puis dans l’autre, soit sur des vibrations (beaucoup plus) rapides de toute la tête (technologie “sonique”, ohh le nom qui flaire le marketing!). Le sonique emporte la quasi unanimité des utilisateurs. Il ne me restait plus qu’a trouver un modèle suffisamment peu encombrant pour pouvoir encore utiliser le lavabo (et ne pas déchaîner l’ire de ma dulcinée…). Mettez ces deux critères dans un sac, ajouter un zeste d’attention sur le prix et ce qu’il faut de contraintes de disponibilité, et vous vous retrouvez l’heureux propriétaire d’une Oral-B Pulsonic slim (je ne fais de pub, j’aurais très bien pu acheter une Philips Sonicare HealthyWhite recommandée par Les numériques, mais je suis allé au plus facile, profitant d’une promo dans mon supermarché). Ce modèle, comme le Philips, coute une grosse cinquantaine d’euros. Comptez environ 15€ pour trois ou quatre brossettes de rechange.

image
La brosse à dents électrique, le chargeur, et une brossette de rechange.
Une brosse à dents manuelle à coté pour vous permettre d’apprécier que la taille n’est pas rédhibitoire.

Premier brossage en mode “sensible” pour me familiariser, utilisation en mode normal dès le suivant. Un peu dérouté par la brosse qui s’arrête de temps en temps et par l’absence de bips du minuteur (pourtant indiqué dans la description); en fait il y a une courte pose toutes les 30 secondes, et une double pose au bout de 2 minutes. Bien pensé, plus discret qu’un bip! Et comme les brossettes sont interchangeables, c’est facile de partager la brosse à plusieurs. Principal défaut sans doute: la batterie rechargeable n’est pas remplaçable.

Et quelle sensation dans la bouche après le brossage. Les dents toutes lisses comme après un détartrage chez le dentiste! Et sans les sensations désagréables du détartrage… Quand est ce qu’on recommence? À mon avis, la vraie différence avec le brossage manuel est là. Ca ne fait pas longtemps et j’ai l’impression que j’aurai du mal à m’en passer (je ne pense plus du tout à utiliser l’offre satisfait ou remboursé valable 30 jours). Pour être sûr, je demanderai à mon dentiste s’il remarque des effets indésirables sur mes gencives lors de la prochaine visite.

Il ne me reste plus qu'à utiliser du fil dentaire un peu plus régulièrement. Et vous, comment vous brossez vous les dents?

17 commentaires
1)
Renaud LAFFONT
, le 16.09.2013 à 05:51
[modifier]

Quelle coincidence. Depuis 2 jours, j’ai une Philips. Avec les têtes Diamondclean. Génial, jamais eu une aussi bonne sensation après un brossage. Et j’avais tendance à frotter un peu fort, ce qui provoqait des saignements ici et là de temps en temps. En 6 brossages, zéro trace de sang.

2)
marcdiver
, le 16.09.2013 à 07:33
[modifier]

“Et vous comment vous brossez vous les dents” ? Mme Poppins, sors de ce corps !!! Enfin pour répondre à ta question, avec une électrique ! Mais gencives déchaussées…. aïe !

3)
giampaolo
, le 16.09.2013 à 08:06
[modifier]

Brosse électrique depuis de très, très nombreuses années (siècle passé!). Oral-B pour ne pas faire de pub.

5)
thomas
, le 16.09.2013 à 08:38
[modifier]

Bon, et bien je suis un dinosaure sur cuk ;) J’espère que cet article épargnera au moins quelques caries à d’autres lecteurs arriérés!

@marcdiver: déchaussage? mais encore… Vous êtes revenus à une brosse manuelle?

Et comme on est lundi, il fallait bien finir par une question.

6)
ysengrain
, le 16.09.2013 à 09:53
[modifier]

Tout cet hygiène “habituel”ne dispense en aucune manière d’utiliser après le brossage classique des brossettes interdentaires avec un désinfectant buccal sinon vous serez un jour ou l’autre soumis aux affres de la parodontologie

7)
TroncheDeSnake
, le 16.09.2013 à 10:15
[modifier]

Après quelques tentatives de brosses à dents électriques, j’en suis revenu à la manuelle. Il me semble qu’en soignant la gestuelle le résultat doit être aussi bon, avec la satisfaction de se passer de l’électricité…

8)
François Cuneo
, le 16.09.2013 à 10:18
[modifier]

Cela fait 40 ans que j’utilise des brosses à dents électriques.

Actuellement:

Salle de bain A: Braun rotative 3D

Salle de bain B: Braun ultrasonic

Ecole, toute nouvelle Braun à mouvement haut-bas.

Résultat: pas une carie.

Ma première femme, dentiste, ne jure que par les brosses à dents électriques pour l’efficacité. Ses copains dentistes aussi.

Mais attention! Ces brosses ne suffisent pas!

Au minimum, il faut passer le fil dentaire une fois par jour, et je ne vous raconte pas ce qu’on sort, même après avoir brossé ses dents deux minutes (un peu dégueux, je sais, mais bien vrai!).

Mieux, les mini-brossettes interdentaires: un soir le fil dentaire (il existe des fils tout prêts dans sur des petits plastiques tout faciles), et l’autre soir une brossette.

10)
marcdiver
, le 16.09.2013 à 10:43
[modifier]

Thomas, non ! Le déchaussage vient d’un brossage trop dur fait quotidiennement avec une brosse manuelle. Donc je suis resté à l’électrique !

11)
coline
, le 16.09.2013 à 14:17
[modifier]

@ Renaud : le jet dentaire ne dispense absolument pas d’utiliser le fil dentaire quotidiennement. Certes, il déloge des débris et on a l’impression d’avoir la bouche toute propre, mais les bactéries, elles, rigolent ! La soie dentaire les dérange, bouleverse leur organisation, les empêche de s’agglomérer en plaque, la fameuse plaque dentaire qui provoque saignements et, au final, déchaussements. Et elle se reconstitue en 24 heures, d’où la nécessité de s’en servir tous les jours !

12)
ysengrain
, le 16.09.2013 à 14:29
[modifier]

Thomas, non ! Le déchaussage vient d’un brossage trop dur fait quotidiennement avec une brosse manuelle. Donc je suis resté à l’électrique !

Ce n’est certainement pas le facteur principal en cause. Il en existe 2 qui sont majeurs.

La plaque dentaire et la maladie parodontale.

Il s’agit dans les 2 propositions d’une maladie dont la cause est d’origine hygiénique. La bouche est un milieu qui en raison de sa fonction est un dépôt de débris alimentaire et par conséquent de bactéries. Ces bactéries bien stockés dans la plaque dentaire et le tartre se “faufilent” sous la gencive et pullulent entre l’os et la dent. L’os est détrui lentement et diminue de hauteur: l’alvéole dentaire perd de l’altitude, le soutien à la dent est diminué.

Il existe aussi des facteurs génétiques (cf les Africains) et environnementaux ( tabac, nourriture)

Bine entendu un “ébranlement” causé par un brossage forcené peut être contributif.

14)
ysengrain
, le 16.09.2013 à 14:40
[modifier]

Je ne sais pas avec précision, mais force est de constater que ces atteintes osseusses et dentaires sont beaucoup moins fréquentes chez ces personnes.

15)
marcdiver
, le 16.09.2013 à 15:45
[modifier]

Merci Ysengrain. J’use tous les jours du fil dentaire, de la brosse ainsi que des produits buccaux, mais voilà…!

16)
fxc
, le 16.09.2013 à 16:03
[modifier]

Pourquoi les fabricants de brosse électrique ne mettent-ils pas un genre de capuchon sur la brosse, les bactéries contenues dans l’air ajoutées à celles de la brosse…… je me suis tjrs posé la question.