Profitez des offres Memoirevive.ch!
La chronique du gourou…(9)

J'en rêvais... ils l'ont fait !

Depuis des années, je roule en moto. J'ai commencé tout petit vers 12 ans sur le Solex de mon grand'père.

image
le Solex

Celui-ci, âgé de plus de nonante ans, faisait sur cet engin parfois plus de 60 kms par jour pour venir nous voir (comme quoi ça conserve). Quand il nous a quitté (le grand'père, pas le Solex) je l'ai récupéré (le Solex, pas le grand'père) et je l'ai utilisé à mon tour jusqu'à mes 16 ans.
Après la période Solex, j'ai reçu, pour pouvoir me rendre à l'Athénée* un engin de 50cc au look de moto, avec des pédales mais une vitesse de pointe de plus 80 km/h. Certains copains roulaient en Itom, le top du top italien, 100km/h et un look de moto de course.

image
l'Itom

Mais moi, avec mon Mars Monza - fabrication allemande, moteur Sachs - j'étais quand même le roi.

image
le Mars Monsa

Il a rendu de bons et loyaux services durant quelques années, me permettant de frimer devant les filles du lycée (vous avez sûrement remarqué que le siège permettait de caser deux passagers pour autant qu'ils soient enlacés et bien l'un contre l'autre), et de me déplacer en toute indépendance. Il faut bien le dire, à cet âge là, on casse et il fût donc remplacé par une judicieuse Vespa

image
la Vespa

avec laquelle les voyages un peu plus lointains commencèrent... Las, le climat belge aidant, j'en vins à décider d'acheter une voiture et ce fut, en 1962, ma Mini.

image
la Mini

Ah ma Mini! Ma première voiture, culasse rabotée, ressorts de soupapes améliorés, vilbrequin rééquilibré, pneus à remplacer à 5000kms et moteur foutu à 18.000kms. Mais aussi, quelques courses de côte et des voyages...
Tiens, par exemple, celui qui nous mena, avec Guy et Hervé, de Bruxelles à Soulac sur Mer, puis à Pau, Fréjus, Paris et retour à Bruxelles... en remplissant le radiateur tous les 50kms car la culasse avait quelque peu chauffé et le joint n'était plus tout à fait étanche. Parfois, quand il pleuvait, la voiture s'arrêtait. Il nous fallu quelque temps pour nous rendre compte que le delco, juste derrière la calandre, n'était pas protégé. Alors bon essayez de rouler avec un delco humide...

Je ne parlerai pas davantage des différentes voitures qui ont accompagné mes pérégrinations aventureuses, ce n'est pas, ici, mon propos. Après avoir utilisé des motos dans pratiquement tous les pays que j'ai visités, j'ai un petit coup de coeur pour celle-ci:

image
la Honda de Matthieu

c'est celle que me prête mon ami Matthieu lorsque je lui rends visite à Angkor.

Actuellement, je roule sur deux engins. En Italie, une Piaggio Beverly 500.

image
la Beverly 500

Une Piaggio! Normal me direz-vous puisque nous sommes à 30kms de l'usine. Pas aussi évident que ça puisque j'ai dû l'acheter, l'immatriculer et l'assurer en Belgique car pour faire tout ceci en Italie je devrais y être "résident" c'est-à-dire que je devrais y avoir ma résidence principale...(Je crois que ça arrivera un jour ou l'autre, mais bon...)

Tout cette introduction pour en viendre à ceci! En Belgique, je roule depuis 6 ans sur une Honda SH125 (qui paradoxalement est le scooter le plus vendu... en Italie),

image
la SH125

et c'est le pied total et absolu au point de vue maniabilité. C'est la meilleure machine que j'aie piloté et je rêvais, depuis que je l'avais achetée, d'une version avec un moteur plus puissant, ce que le chassis et les roues de 16" permettaient de toute évidence.

Et bien, merci Honda! Ils l'ont fait!

image

Une SH300 nous est née et je vous en donnerai des nouvelles dès que j'aurai l'occasion de l'essayer ce qui ne saurait tarder.

(Une semaine plus tard)
Et bien, ça n'a pas tardé, j'ai craqué... et je peux vous dire que l'engin tient toutes ses promesses. Il conserve toutes les qualités de tenue de route du SH125 avec en plus l'ABS. Pour la ville c'est toujours aussi impeccable et sur la route ça dégage. Si vous voulez faire des économies d'essence, de parking, de temps et connaître la griserie de l'air qui fouette le visage à des vitesses raisonnables c'est vraiment une bonne adresse!

image

(*) Athénée (nom masculin)
Le lycée pour garçon dans l'enseignement officiel en Belgique.
Dans l'enseignement catholique l'Athénée devient un Collège...

29 commentaires
3)
gbuma
, le 08.10.2007 à 00:38
[modifier]

Je n’ai rien à dire, mais j’en ai marre d’être beau dernier dans les commentaires, alors là, je suis troisième, pieds nus.

4)
Inconnu
, le 08.10.2007 à 03:34
[modifier]

Décidément malgré que cuk.ch soit dans l’enseignement, vous êtres fâchés avec la concordance de temps… Il y a quelques jours je relevais, dans un article sur l’Apple Expo (29 septembre) une faute énorme… : “plus sur Cuk ou si vous souhaitez consultez la présentation…” au lieu de : Si vous souhaitez consulter… Voilà qu’aujourd’hui, rebelotte : “Las, le climat belge aidant, j’en vins à décidé d’acheter une voiture…” qui devrait être : “…j’en vins à décider d’acheter…”. N’y a-t-il pas de correcteur parmis les lecteurs de cuk.ch ? A bientôt, jeanb, Santiago, Chile

6)
orangers
, le 08.10.2007 à 06:37
[modifier]

Chouette idée que cette “saga” motorisée… Peugeot 101 puis Solex également, Fiat 500 Break (!!!!), 2cv berline *2 (dont une à portes “suicide”), 2cv fourgonette avec le copain Manu, Peugeot 205 puis Twingo et enfin, une bétaillère familiale Citroen… J’ai l’impression d’avoir 110 ans.

7)
François Cuneo
, le 08.10.2007 à 07:18
[modifier]

Le Solex, ce qui m’embêtait avec lui, c’est que l’essence était dans le guidon. Et que lorsqu’on tournait ce dernier, le liquide tapait dans les bords et faisait des coups. Faut dire qu’on n’allait pas vite!

Les gros scooters, c’est le pied. Tiens au fait, je vous avais parlé du mien ici si jamais. Dans une humeur un peu semblables:-)

Jeanbsci: tu trouveras d’autres fautes d’orthographe, de grammaire, de tout chez nous, de temps en temps, ou souvent.

Si tu veux toutes les relever, libre à toi.

Mais s’il te plaît, ne nous engueule pas…

Mais bon, je pense qu’il y a aussi d’autres choses à dire non?

8)
Roger Baudet
, le 08.10.2007 à 08:45
[modifier]

Bon, moi je suis “motard” depuis toujours. Enfin, quand je dis “motard”… cela a commencé avec le même solex que sur la photo (avec le capuchon chromé) et cela se continue aujourd’hui avec une modeste Honda 125cc achetée d’occasion :-)

Mais un scooter au grand Dieu, jamais (mon côté “rebelle” n’y résisterait pas) !!!!!!!!!!!

Enfin, euh, ce SH300, guru, c’est si bien que ça ?

9)
Aigle4
, le 08.10.2007 à 08:48
[modifier]

@ jeanbscl et bob

ah, si y faut sercau correctement dans le cromi ou sur le viercla, doux conva ?? hein d’ou conva ? ( humour )

de François Cuneo ” Le Solex, ce qui m’embêtait avec lui, c’est que l’essence était dans le guidon “

J’avais récupéré le solex de mes parents et l’essence je la mettais dans le réservoir à droite. Alors si tu avais déjà des idées de gauche c’est pas étonnant que ça finissait dans le guidon. A gauche c’était le volant magnétique pour almenter la bougie.

” Et que lorsqu’on tournait ce dernier, le liquide tapait dans les bords et faisait des coups “

Faut quand même pas exagérer François, ce ne sont pas les deux ou trois litres de mélange qui pouvait te destabiliser. Mais plutôt la pluie, qui en mouillant le pneu, diminuait l’adhérence du galet moteur. Une chute de vitesse spectaculaire et un pneu avant fumant en étaient le résultat. La même pluie sur les zébras des passages pour piétons était, aussi fatals s’il se situaient dans un virage que l’on prenait un temps soit peu penché. Chute assurée….

Un avantage au Solex, est que c’était le vélomoteur qui permettait de rester svelte, car il fallait souvent assister le moteur par des coups de pédales énergiques.

Bonne journée.

11)
zit
, le 08.10.2007 à 09:38
[modifier]

Si vous voulez faire des économies d’essence

?

Merci Grizzimero de penser à ceux qui se déplacent sans autre polluant que quelques grammes de méthane un lendemain de soupe au choux.

Quand à cette saga pétaradande et nauséabonde, je comprends que l’on puisse avoir un souvenir ému pour un Solex (il a des pédales lui, au moins), mais la plupart des objets que tu nous montre là sont laids à faire peur (hormis la Vespa et la mini, aux courbes sensuelles).

Et je peux te dire qu’en tant que cycliste, rien ne me fait plus peur, dans Paris, que ces quarantenaires bedonnants (peu de jeunes au guidon de ces gros deux roues surpuissants, un peu cher, pour eux, et c’est tant mieux!), qui chevauuchent leur machine avec des attitudes de Hells Angels à une noce (assis confortablement, le coude mou, le poignet relâché, les jambes écartées et les pieds en canard).
Ces gens là, ceux qui me font peur parce qu’ils doublent l’insignifiant cycliste que je suis avec 15 à 20 cm de marge ou qui viennent nous polluer jusque dans les pistes cyclables, sont dangereux pour eux et les autres car la législation leur permet de conduire des bolides sur deux roues (en France) jusqu’au 125 cm2 avec juste le permis B, sans le permis spécifique deux roues ni aucune formation à cette conduite pourtant bien différente! Ces gens là (j’en ai parmis mes amis) sont complètement inconscients des dangers qui les guettent ou qu’ils provoquent à chaque coin de rue…

Je n’ai par contre rien à redire (hormis la pollution sonore et pestilentielle) aux motard “patentés”, bien plus respectueux des autres usagers du bitume.

z (grrrrrr, je répêêêête: GRRRRR!)

12)
Franck_Pastor
, le 08.10.2007 à 10:47
[modifier]

Je n’ai personnellement jamais eu droit à une mobylette, scooter, solex ou autre engin du même genre quand j’étais ado, et l’explication est peut-être originale : mon père avait remarqué que ses problèmes de bronchites, sinusites, angines et autres avaient cessé dès qu’il avait laissé tombé sa mobylette. À moins que nous gagnons par nous-même les sous pour nous en payer une, il avait décidé que ni ma sœur ni moi n’auraient de deux-roues motorisés, question de santé. Résultat, j’en suis resté au vélo, pour voir que finalement il avait raison : l’avantage d’un vélo, c’est qu’on se réchauffe soi-même en pédalant, et qu’on va finalement pas tellement moins vite qu’une mobylette ou scooter, surtout en plein trafic ! Je n’ai jamais eu aucun problème de santé tant que je faisais tous les jours, été comme hiver, mes 20 kms quotidiens pour aller à la fac ou en ville. Et je ne parle même pas de l’économie en carburant et du côté écolo de la chose :-) Maintenant, c’est le train et… la marche pour le travail (à 40 kms de chez moi), et le vélo comme sport de loisir.

Pour ceux qui ont ces deux-roues-là, j’aimerais comme Zit les prier de ne pas emprunter les pistes cyclables qui, sauf rares exceptions, leur sont complètement interdites… Après, chacun fait ce qu’il veut ! La seule chose qui me révulse vraiment, c’est ceux qui bidouillent leur engin de façon à faire un max de bruit pour frimer et se rendre “intéressant”… Ça ça m’énerve, ça m’énerve…

13)
guru
, le 08.10.2007 à 11:18
[modifier]

vous êtres fâchés avec la concordance de temps

Comme quoi une erreur peut échaper même aux meilleurs mais je le confesse, je n’ai aucune excuse… c’est corrigé. Quant au “malgré que” relevé par bob, c’est une tournure traditionnelle et très usitée en Belgique et qui commence à poindre le bout de son nez dans l’hexagone.

Le SH 300 répond à toutes ses promesses, il me reste à y installer un pare-brise et une jupe pour les longs mois d’hiver.

Roger, tu devrais l’essayer et ça te convaincrait peut-être qu’un scooter ne peut pas être tout-à-fait mauvais…

14)
alec6
, le 08.10.2007 à 11:25
[modifier]

Alors là Zit pas d’accord du tout ! Je trouve la Mars Monza vraiment superbe, la Vespa aussi, mais bon, bien qu’habitant en altitude (100 m au dessus de la Seine ! je vois des lausannois qui rigolent au fond…) je préfère encore mon Giant-Tourer alu 21 vitesses. Cependant avec un enfant devant ou derrière, j’avoue regretter parfois une motorisation rue de Ménilmontant à hauteur de la rue Boyer (ceux qui connaissent le quartier compatiront).
Quant à la pollution du cycliste… elle est négative, puisque notre respiration plus soutenue que celle d’un piéton permet telle celle des crustacés à marée haute, de filtrer l’air ambiant !

15)
Franck_Pastor
, le 08.10.2007 à 11:35
[modifier]

Alec6, par curiosité, c’est quoi le plus petit braquet sur ton Giant ? Si la côte de Ménilmontant est si problématique que ça, il faudrait peut-être en changer (le braquet, pas la côte ;-)

16)
alec6
, le 08.10.2007 à 12:09
[modifier]

Je ne sais pas… il faudrait que je compte les dents de mes pignons… pas de problème néanmoins si je prends le plus petit, je pourrais presque grimper aux arbres avec, mais je me dis toujours que je devrais y arriver en restant sur le plateau moyen et le troisième pignon… haaaach !

Quand je suis avec l’un des enfants, je change de côte, c’est plus facile et je rallonge par Pyrénées ou Bolivar pour ceux qui connaissent, Zit te le confirmera (bcp font ça d’ailleurs).

17)
Tony
, le 08.10.2007 à 13:30
[modifier]

Et dire qu’il y a des gens pour faire l’apologie du scooter Ca ne freine pas, ça ne tient pas la route, et c’est pas beau :-p

18)
Zallag
, le 08.10.2007 à 15:28
[modifier]

A propos de la remarque 4. de jeanbscl

J’ai eu aussi envie un jour de rectifier dans des commentaires grammaire et orthographe, concordance des temps et barbarismes, mais je n’en ai rien fait, de crainte de passer pour un vieux schnok pénible, ou alors pour un bourge de droite… Ai-je eu tort? Je suis un dinosaure… Et pourtant je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout dans le domaine de l’enseignement, ni dans celui des Lettres… Et je n’aime pas fâcher les autres, alors, jeanbsci, laisse tomber. Bientôt plus personne ne s’apercevra de ce genre de choses…

19)
matthieu
, le 08.10.2007 à 15:44
[modifier]

Tiens, ma Honda est arrivée au même âge que Noé mais en moins bon état. Quoi que, elle continue de braver quotidiennement les “queues de typhon” pour ramener vaillamment les courses du marché. Et les courses pour un restaurant,, c’est lourd et encombrant.

20)
iaka59
, le 08.10.2007 à 15:51
[modifier]

J’ai personnellement un Honda PSi 125 depuis juin, car pas de permis A (pour les grosses cylindrées), mais à chaque fois que je me rends chez mon concessionnaire, ce SH 300 me fait rêver ! La tenue de route d’un “grandes-roues” (c’est comme ça qu’on dit pour les scooters en 16, 17”), un moteur de course (paraît que le caractère de ce 300cc est jouissif ???!)… Ca me donne juste envie de passer le permis moto !

21)
guru
, le 08.10.2007 à 16:12
[modifier]

Et dire qu’il y a des gens pour faire l’apologie du scooter Ca ne freine pas, ça ne tient pas la route, et c’est pas beau :-p

Ca freine à mort (et vive l’ABS), avec celui-là je défie les motos en tenue de route à ma vitesse maximum. Quant au look, il y en a qui n’aime (nt) pas Monica Bellucci…

22)
Tony
, le 08.10.2007 à 17:31
[modifier]

Tiens, un adapte du genou à terre :)

Ma remarque était un brin provocatique, je l’avoue et quant au look, c’est évidemment une question de goûts et de couleurs.

Il y a des différences de conception mécanique fondamentales pour que l’on puisse faire une comparaison directe entre la tenue de route d’une moto et d’un scooter (taille des pneus, suspensions, position de conduite, frein moteur, etc.). Il est clair que ces engins sont bien pratiques, mais Aprilia vient d’innover dans le milieu de la moto en proposant une sorte d’hybride avec les qualités de la moto et celles du scooter (Aprilia Mana , il y a même un coffre à la place du réservoir pour y poser son intégral). Dans tous les cas, si cet Honda te convient, c’est l’essentiel.

23)
Plantvert
, le 08.10.2007 à 23:32
[modifier]

Moi, qque chose me choque dans l’article, c’est que ce n’est en aucun cas des motos… Des scooters, oui, mais pas des motos. Meme si l’attachement peut etre le meme, le terme ne l’est en aucun cas. Confondre Motos et scooters (surtout de nos jours), est quand meme l’insulte supreme que l’on puisse faire a un “vrai” motard. Ceci dit sans aucunes mechancetes, bien sur.

Ce qui est le plus drole, c’est que je suis cuk.ch depuis plus d’une année, et que ce soit sur un article pareil que je me sois decide a m’inscrire sur le forum… Salut a tous, du coup :)

24)
iaka59
, le 09.10.2007 à 09:43
[modifier]

Je ne suis pas motard, même si j’ai déjà conduit des motos, mais la discrimination des motards par rapports aux scooteux me fera toujours rigoler ! On prend pourtant les mêmes risques que vous à rouler en 2 roues (même plus si on vous écoute à propos de la médiocrité technique des scooters) et on mérite à mon avis autant le respect que n’importe quel motard. Bien sûr il y a des différences techniques entre une moto et un scooter : cadre/transmission/moteur/chassis/position de conduite. Mais les différences sont de moins en moins remarquables. Ce SH 300 le prouve d’ailleurs avec sa liaison chassis/moteur révolutionnaire. Je pense aussi au TMax de chez Yamaha qui depuis 6 ans peut en montrer à bien des motos et des motards niveau tenue de route. On peut aussi citer le tout nouveau Gilera 800, premier scooter à transmission par chaîne (comme sur une moto le moteur est solidaire du chassis et non plus du bras oscillant),… Car comparer un Vespa à une R6 c’est sûr que c’est facile… Mais il faudrait mieux comparer à une basique 125, souvent moins puissante, avec des freins moins performants (tambours à l’arrière !!!) et une tenue de route pas forcément meilleure q’un scooter GT 125 moderne.

25)
François Cuneo
, le 09.10.2007 à 10:11
[modifier]

J’ai conduit des 1100, des 1600, et bien d’autres motos.

Du jour au lendemain, alors que je passais sur un scooter 600 cm3, plus un motard qui te salue.

Ce salut me fait franchement rigoler.

Il ne correspond strictement plus à rien, si ce n’est à montrer qu’on fait partie d’une caste.

A l’époque, comme je venais du scooter, je me faisais un honneur de saluer tous les scooteux (sur la route, en ville, faut pas pousser) que je rencontrais, depuis mes grosses motos.

26)
Franck_Pastor
, le 09.10.2007 à 10:24
[modifier]

Je ne sais pas… il faudrait que je compte les dents de mes pignons… pas de problème néanmoins si je prends le plus petit, je pourrais presque grimper aux arbres avec, mais je me dis toujours que je devrais y arriver en restant sur le plateau moyen et le troisième pignon… haaaach !

Rhââ, Alec6, Alec6, pourquoi diable rester sur le plateau médian… Et après on vient nous traiter de masos, nous autres cyclistes :-) Un petit coup de manette de gauche et hop, les côtes comme celles de Ménilmontant en sont réduites à des promenades pour octogénaires ! C’est ce que je me tue à expliquer à ma copine, mais non, elle tient aussi à forcer sur un développement trop grand à chaque côte :(

27)
Tony
, le 09.10.2007 à 16:04
[modifier]

François, Ce salut te fait bien rigoler parce que maintenant tu t’en sens exclu alors qu’auparavant tu le faisais. J’ai remarqué que pas très loin de chez nous, en France, les gens sont plus prompts à saluer toutes sortes de deux roues. Petits, moyens, grands.

Je connais peu de scootériste qui saluent les motards en les croisant sur les routes de campagne, peut être que le problème vient aussi de là, non. D’ailleurs, je vois assez peu de gens sortir de la ville avec les scooters, quelque soit la cylindrée. C’est un peu le syndrome 4×4 en ville.

iaka59, la discrimination vient aussi de l’attitude de certains personnages qui se croient tout permis dès qu’ils sont en scooter (C’est valable pour certains cycliste et pour les motards tête brûlées). La pratique de la moto remonte à l’avènement du moteur à essence et véhicule une certaine philosophie, c’était le cas aussi à l’époque des premiers Vespa.

Depuis, c’est devenu un transport comme un autre pour 80% des utilisateurs et il est dommage de constater aussi un certain manque de galanterie en ville. Je pense aussi qu’il y aussi ce manque de formation dans la mesure où avec l’arrivée des nouvelles réglementations, l’accès aux 125cm3 a été facilité, ce qui n’a rien arrangé à mon avis.

De toute façon, comme je l’ai dis plus haut, l’important étant que le véhicule corresponde à ses besoins, le reste c’est de la masturbation intellectuelle pour paraphraser un ancien prof de maths.

28)
Cosmike
, le 10.10.2007 à 09:38
[modifier]

guru,

Il y a une dizaine de jours j’ai essayé le SH 300 d’un copain. J’ai été bluffé par la puissance du moteur de l’engin ! Il faut dire que je roule sur un Piaggo X9 500 (cousin du Beverly) et cela a encore augmenté mon trouble. Je suis allé voir les caractéristiques de l’engin et j’ai compris. Ces scooters ont un rapport masse/puissance assez proche 0,19 ch/kg pour le X9 et 0,16 ch/kg pour le SH300. Ce dernier donne la sensation d’être plus vif jusqu’à 40 km/h. Par contre, comme d’habitude sur les scooters les suspensions sont lamentables sur le plan du confort. Je trouvais celles du X9 mal amorties, mais l’essai du SH300 m’a permis de relativiser : si sa suspension n’est pas mal amortie en tout cas elle est beaucoup trop dure !

Mon 2 roues précédent était une Suzuki DR 350 que j’utilisais autant pour les trajets quotidiens (“moto-commissions” comme je l’appelai avec top-case et tablier) que pour faire de solides randonnées TT. Tout ça pour dire que dans un cas, pas de problème pour passer un gendarme couché sans s’en apercevoir et dans l’autre ralentir jusqu’à 20 km/h…

J’ai essayé beaucoup de scooters depuis plus d’une trentaine d’années et je constate que les suspensions n’ont guère évolué, elles restent toujours aussi techniquement indigentes ! Et ce n’est pas la laison chassis-moteur “révolutionnaire” du SH qui change quelque chose, le moteur, la transmission et la roue restant en un seul bloc…

Reste que j’adore les scooters, surtout pour la protection contre les intempéries et surtour la transmission AUTOMATIQUE ! Je suis tellement fêlé de ce genre de transmission que j’ai monté un embrayage automatique Rekluse sur ma moto de trial, une Scorpa 4T, mais ça c’est une autre histoire…

29)
guru
, le 10.10.2007 à 23:40
[modifier]

A Cosmike

J’ai réglé les suspensions arrières en diminuant la tension et le progrès est quand même appréciable par rapport au SH125 et à peine différent du Beverly 500. Le SH300 est évidemment un engin de ville et les grands voyages ne sont pas trop pour lui…