Profitez des offres Memoirevive.ch!
Entre Lausanne et Fribourg

Qu’on se le dise tout de suite, cet article ne sera pas très long, et pour cause: je me retrouve sans mon tout joli tout beau MacBook Pro suite à… un vol! Et oui, cela arrive, et pas qu’aux autres en plus! Pis encore, cela peut même se passer sous votre nez, sans que vous n’y voyiez rien, trop occupé par exemple à discuter dans le train entre Lausanne et Courgelay Fribourg.

Le prix à payer? Je vous laisse faire un tour sur l’Applestore pour remarquer que l’addition d’un MacBook Pro, d’un iPod 30Go et d’une sacoche Samsonite fait mal au porte-monnaie! Et pourtant, cela aurait pu être pire, tant on sait que le contenu de nos chères petites machines vaut parfois son pesant d’or. Mais heureusement (façon de parler), je n’ai pas tout perdu! Toujours est-il que cette histoire me permet de tirer quelques enseignements…

Le service “après-train” des CFF: peut mieux faire…

Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup à dire concernant la qualité de nos trains suisses, toujours plus silencieux et confortables. Je ne suis par contre pas forcément du même avis hors du train, même si cela ne relève que d’une unique expérience personnelle.

En effet, arrivé en gare de Fribourg et constatant que si j’avais bien mes deux sacs à dos, ma sacoche d’ordinateur n’était plus là, je m’empressai d’appeler le service des objets trouvés (ou pas), au cas où mon ordinateur avait simplement été déplacé par d’autres voyageurs.

Après avoir expliqué mon histoire, on me dit qu’il faut que je fournisse un numéro de carte de crédit, histoire de payer 50 francs pour qu’un contrôleur passe rapidement dans le train. Sinon rien. Je ne me promène généralement pas avec ma carte, alors j’insiste, un ordinateur, ce n’est pas rien. Impossible me dit-on. Soit. Je me débrouille alors pour récupérer un numéro de carte et la dame à l’autre bout du fil accepte alors de m’écouter. Plus que m’écouter, elle fait pratiquement la conversation, me redemandant à tout bout de champ les mêmes questions. Oui madame, la sacoche est noire, oui l’ordinateur est un Mac argenté, oui encore je me trouvais au milieu du train reliant Lausanne à Fribourg…

Pratiquement une demi-heure plus tard, je pouvais enfin raccrocher. Et si je comprends bien que tout service rendu n’est pas gratuit, devoir fournir un numéro de carte de crédit dans un cas de relative urgence comme celui-ci n’est à mon avis pas la meilleure idée. D’une part tout le monde ne possède pas de carte de crédit, et d’autre part les gens ne se promènent pas forcément avec celle-ci!

Un oeil sur ton ordinateur tu garderas

Mal m’en a pris de poser mon ordinateur avec mes deux autres sacs sur l’étagère à bagages prévue à cet effet. Si je me trouvais dans un train régional, il aurait été (peut-être) possible de consulter les caméras installées dans la plupart des wagons, malheureusement pour moi les InterCity en sont dépourvus. C’est triste à dire, mais dans de telles circonstances, à savoir un train passablement rempli, mieux vaut garder ses objets de valeur à ses pieds, ou carrément sur soi si possible, afin d’éviter toute mésaventure.

En remplacement de ma sacoche, j’ai opté désormais pour un sac à dos permettant d’emporter son ordinateur portable. Celui-ci passe plus inaperçu, et finalement c’est plus pratique et plus agréable à porter. Je me disais jusque-là que de tels sacs à dos étaient tous gros et moches, mais en cherchant un peu, on en trouve de très sympas.

Des sauvegardes régulières tu feras

Si je vous disais en début d’article que l’histoire aurait pu être pire, c’est qu’heureusement pour moi, j’ai pris depuis plus d’une année la bonne habitude de faire des sauvegardes régulières de ma machine, sous forme d’un clône bootable du système.

Perdre de l’argent, c’est une chose, mais perdre tout son travail en est une autre, et l’achat d’un disque dur externe peut vite s’avérer être un excellent investissement. Je vous encourage d’ailleurs à le faire si ce n’est pas déjà le cas.

Et Apple?

Apple ne peut pas faire grand-chose concernant ma machine. Impossible évidemment de la localiser, aucun système d’auto-destruction à distance… J’ai par contre eu la joie de goûter au support de l’iTunes Store, rapide et efficace.

En effet, je venais d’acheter quelques jours avant une dizaine de chansons sur le magasin virtuel d’Apple. N’ayant pas eu le temps d’en faire une sauvegarde, je les avais donc perdues avec ma machine. J’ai donc contacté par e-mail le support d’Apple en demandant s’il était possible de télécharger à nouveau ces quelques chansons puisque je m’étais fait volé ma machine. Trois heures plus tard seulement, je recevais une réponse me disant qu’”après avoir attentivement examiné votre problème, nous aimerions vous offrir une exception non renouvelable aux conditions générales de service de l’iTunes Store.” Et j’ai donc eu la possibilité de télécharger à nouveau tous les titres que j’avais achetés jusqu’ici (et pas seulement les dix dernières chansons perdues)!

Merci Apple…

32 commentaires
1)
Okazou
, le 24.04.2007 à 05:57
[modifier]

Je compatis.

Il faut signaler le plus possible le numéro de série de ta machine. Le site de Ludovic Pascalon powerbook.fr dispose d’une liste de machines volées ainsi qu’Apple. Au moins, celui qui s’apprête à acheter une machine d’occasion, et qui s’expose à devenir la deuxième victime du vol, peut-il avant l’achat effectuer un minimum de vérifications. cuk.ch dispose-t-il de ce genre de base de données ?

Moi qui croyais que seuls les banquiers étaient des voleurs, en Suisse…

2)
Zallag
, le 24.04.2007 à 06:04
[modifier]

Je suis pendulaire entre Lausanne et Genève… J’en ai vu, en quinze ans, et entendu, et malheureusement aussi connu des cas similaires à ta mésaventure… Une prochaine fois, prends garde aux plus astucieux de certains voyageurs … Si d’aventure l’un d’eux laisse choir toute une poignée de sous de son porte-monnaie mal refermé, surtout ne l’aide pas à les ramasser. Car en même temps d’autres voyageurs se fraieront maladroitement, dans un peu de bousculade, dans les deux sens, un chemin parmi vous, qui serez à moitié assis, ou agenouillés par terre, à explorer sous les banquettes. Le gars maladroit prendra juste le temps de vous remercier et s’en aller lestement… avant de rejoindre, ailleurs, le reste de la bande, tandis que vous réaliserez ensuite qu’il manque une sacoche, deux sacs à main, que sais-je? C’est du vécu. Cela dit, je crois qu’il existe des logiciels de tracking Internet qui repèrent un ordinateur volé à chacune de ses connexions ultérieures. Par exemple Oxygen. Une fois les données y relatives transmises au serveur central d’Oxygen, ce logiciel permettrait de localiser ce matériel volé.

3)
François Cuneo
, le 24.04.2007 à 06:51
[modifier]

Okazou, t’as pas pu t’empêcher hein!:-)

6ix: je suis désolé pour toi. C’est vrai qu’ils sont fort ces voleurs. Moi, je le laisse souvent dans ma voiture, mon portable, et je me dis que ce qui t’est arrivé pourrait survenir aussi. C’est pour ça que comme toi, je sauvegarde régulièrement à deux endroits différents.

Deux endroits différents parce que si ma maison brûle, la sauvegarde brûle avec le portable, ou parce que si on me le vole au bureau, on me vole aussi le disque dur qui est à côté.

J’espère que tout est bien rentré dans l’ordre maintenant, et que ton assurance pourra t’aider un peu.

4)
Madame Poppins
, le 24.04.2007 à 07:00
[modifier]

Ce qui me navre, c’est qu’il faut commencer à avoir l’oeil sur tout, même ses chaussures à la piscine (notre jeune fille au pair est rentrée sans il y a quelques semaines). Désolée pour cette mésaventure, je te trouve bien philosophe face à ce vol : bien que tu fasses des sauvegardes régulières, franchement, se faire faucher un truc pareil, c’est un peu une intrusion dans ta vie privée et personnelle.

Quant aux CFF, pffffffffffff !

5)
jibu
, le 24.04.2007 à 07:16
[modifier]

On est bien d’accord que la fameuse “assurance ménage” suisse financera l’achat d’un nouveau portable? N’est-ce pas?

7)
POG
, le 24.04.2007 à 07:35
[modifier]

Je compatis aussi 6ix.

Même si cela ne te ferra pas revenir ton MacBookPro, j’ai aussi eu d’autres expériences avec les CFF. J’ai un collègue qui a oublié son laptop dans un S-Bahn entre Zürich et l’aéroport, ben… Il était tout stressé car il y avait des données de client ultra sensibles. 48h plus tard les CFF de Oerlikon lui on passé un coup de fil et le Laptop était aux objets trouvés. Il reste en Suisse des personnes qui ont un peu plus de civisme que dans d’autres pays. En tout cas ce n’est pas sur les lignes RER parisienne que cela arriverait malheureusement.

PO

8)
6ix
, le 24.04.2007 à 07:56
[modifier]

jibu: La fameuse assurance ménage a remboursé sans broncher le montant auquel nous sommes assurés (ma famille) en cas de vol, à savoir 2000.- Si j’avais une vieille machine, cela aurait même pu être “bénéfique”, puisque j’en aurais eu une nouvelle remboursée, mais là, le remboursement ne couvre pas complètement les frais (merci quand même les offres Neptun qui en étaient au dernier week-end!) et le modèle du MBP est exactement le même…

Finalement, à mon sens j’ai pu préserver l’essentiel et n’ai perdu “que” de l’argent, même si ce n’est pas rien. Mais ce qui m’embête le plus, c’est qu’il faut faire de plus en plus attention à tout, presque à en devenir parano. Dommage.

nicos: J’aurais mis plus si on me disait que j’allais retrouvé mon ordinateur. =) Le montant ne me gêne pas, par contre je trouve aberrant de devoir donner le no d’une carte de crédit.

Madame Poppins: Oui effectivement, je le prends avec philosophie, et c’est bien normal: Apple annoncera sans doute demain des résultats financiers meilleurs que prévus, ‘peuvent bien m’en donner une part, non?

9)
mackloug
, le 24.04.2007 à 07:57
[modifier]

Désolé pour toi 6ix

Je comprends d’autant mieux qu’il m’est arrivé la même mésaventure… mais à Barcelone. On s’est fait tirer notre sacoche, on ne sait pas encore comment et s’il n’y avait pas un portable Apple à l’intérieur, il y avait mon iPod, le téléphone de ma femme, tous nos papiers et nos cartes de crédit. Heureusement, j’avais encore sur moi mon téléphone et ma carte d’identité dans la poche de chemise. Avec ça, on a pu se faire envoyer de l’argent et rentrer à la maison.

Le plus rageant, comme le souligne Madame Poppins, c’est effectivement l’intrusion dans ta vie privée, savoir que des voleurs ont ton adresse (et aussi les clés de la maison dans notre cas), tes photos de l’iPod, etc. C’est un peu comme un viol !

Bon courage à toi Jean-François http://www.dreyeckland.com

10)
Inconnu
, le 24.04.2007 à 08:14
[modifier]

Je compatis également. En 20 ans de voyage, je touche du bois, il ne m’est rien arrivé. J’emporte toujours avec moi un petit système d’attache (je ne sais plus la marque). C’est un petit boitier avec un filin en acier et un verrou par code. Très efficace pour attacher des bagages (fermés à clés) dans un train, une chambre d’hotel ou un chariot dans un aéroport. A ce sujet, un jour, j’avais laissé le chariot avec le sac du PC attaché sur le dessus, devant un café. D’un coup, un type a voulu partir en courant avec. Il s’est arraché l’épaule, car l’ensemble du chariot (avec 50Kg de bagage) a suivi.

11)
Papet
, le 24.04.2007 à 08:18
[modifier]

Mon fils s’est aussi fait piquer son MacBook Pro (dans sa voiture avec plein d’autres choses) dans le midi de la France. Et bien j’ai appelé Apple et ils m’ont remboursé au prorata temporis le contrat Applecare. Sympa non ? Il est vrai que je commandais un MacBook … sur lequel j’ai repris un Applecare payé par le remboursement du premier.

12)
FromStart
, le 24.04.2007 à 08:18
[modifier]

Lorsque on voyage régulièrement en train, on se rend compte que les CFF ont maintenu les prestations “standards” à un bon niveau (horaires, correspondances, ponctualité,…), par contre tous les autres services annexes (objets trouvés,…) sont maintenant à l’économie. J’ai récemment oublié dans le train mes affaires de sports (évidemment il fallait que le sac, les chaussures et la raquettes aient tous décidé de rendre l’âme presque en même temps, et ils étaient tous tout neufs!). Déjà pour trouver les objets trouvés sur internet, c’est galère! Il faut passer par le site dédié d’une gare (j’ai du faire la recherche “lausanne” sur leur site) afin de tomber sur les objets trouvés. Ensuite on a le choix entre faire par téléphone (0900) ou par internet (gratuit). Et le formulaire à remplir n’est vraiment pas des plus clairs. Bref, on se demande s’il y a réellement des personnes à l’autre bout qui prennent la peine de lire et d’agir. Autrefois on aurait simplement averti un employé de la gare et à la halte suivante pourvue de personnel, un autre employé serait monté dans le train pour récupérer l’objet.

13)
expat
, le 24.04.2007 à 08:37
[modifier]

Il existe des solutions.

– La prévention, qui peut aussi servir pour les distraits:

Anti-lost devices

– Un produit logiciel sous Mac OS X (conçu par des Belges) qui tente d’identifier le malandrin et/ou localiser le produit volé afin de le récupérer.

Orbicule

14)
tioneb
, le 24.04.2007 à 09:09
[modifier]

je plussoie pour ce qui est de la compassion, par contre, imagines-toi que tu es en pays étranger, par exemple la tchéquie, que tu viens de recevoir de beau-papa deux raquettes de tennis à plus de 300 balles chacune (la meilleure pour sa fille, cela va de soi), ensuite tu imagines qu’en descendant du train à Prague, évaporées…bon ok, t’as perdus un bien qui t’était cher, tu as appelé toutes les gares jusqu’à Budapest, tu as un compte à la DB pour les objets trouvés etc etc…mais le pire c’est de l’annoncer au beau-père…plutôt mourir: pendant une année j’ai répondu évasivement quand il demandait si on s’entraînait, comment je les trouvais ces raquettes, oui oui, enfin, pas tant la forme ces temps…c’est qu’il est impressionnant le beau père… Il a donc bien fallu que ce soit sa fille qui lui annonce la chose…elle a reçu une nouvelle raquette…il est toujours convaincu que je les ai oubliées, je me suis mis alors au bowling, plus difficile à tirer dans un train, le hic c’est que le beau-pater…il est vice-champion tchèque: il a la méchante tendance à me conseiller à chacun de mes coups…et à m’humilier avec les siens…

je vais essayer le hornus pour voir…

15)
fxprod
, le 24.04.2007 à 09:26
[modifier]

il y a belle lurette que je ne me promène plus avec des “marques”,exemple: eos digital écrit en grand sur la courroie, mon “sac photo” de rue est un beauty-case de chez ikea, mon g7 est dans un holster pour pouvoir dégainer et rengainer plus vite que mon ombre, mon macbook est dans un sac banal etc. nous vivons dans un monde ou “pour vivre heureux vivons cachés”.

16)
kostoglotov
, le 24.04.2007 à 09:39
[modifier]

Perso, j’utilise ça , même au boulot. C’est pas infaillible, mais c’est déjà dissuasif …

17)
Dan DT
, le 24.04.2007 à 09:46
[modifier]

j’ai lu je ne sais plus où qu’il existait un petit programme qui photographiait l’utilisateur à l’ouverture du portable et si un code n’est pas tapé la photo est envoyée à un service de surveillance qui récupérait l’adresse IP d’origine, mais bon faut que le voleur se connecte à internet :-)

Peut-être le système donné par Expat ?

19)
languedoc
, le 24.04.2007 à 09:59
[modifier]

PO : Il reste en Suisse des personnes qui ont un peu plus de civisme que dans d’autres pays

Joli chauvinisme ! Il n’y a donc pas que les français ;-))

Tu te bases sur quels critères pour affirmer cela.

Toute ma sympathie aussi pour 6ix

20)
ToTheEnd
, le 24.04.2007 à 10:21
[modifier]

O: les banquiers prennent le train en Suisse. Ceci explique cela.

Je compatis mais l’essentiel, c’est que l’assurance couvre.

Perso, je ne suis pas nostalgique pour 2 balles en ce qui concerne les objets, pourvu que l’assurance rembourse.

Une fois, on m’a piqué ma voiture en vacances et à part la dénonciation où j’ai perdu 1 heure, je n’ai pas changé d’un poil mes vacances. La seule différence, c’est que je suis rentré en avion.

T

21)
Mitch
, le 24.04.2007 à 11:27
[modifier]

Une question connexe me tarabuste: quid du software ?

Souvent aussi onéreux que l’écrin… en titane qui les abrite !

Je pense en particulier à ces logiciels “à activation” qui excluent toute utilisation simultanée sur plus d’une machine.

Adobe ou Apple offrent-ils la possibilité d’invalider un numéro de série “volé” au profil d’un nouveau SN ?

22)
POG
, le 24.04.2007 à 11:51
[modifier]

Salut “Languedoc”,

Je peux pas être chauvin comme je suis de nationalité française et je vis en Suisse (j’ai aussi vécu aux Pays-Bas et à Paris 4 ans, donc je ne suis fait ma propre idée). Je n’ai pas de stats, mais c’est une impression globale que je perçois au quotidien. C’est un avis qui n’engage que mois bien évidemment. :-)

Bonne journée

23)
Inconnu
, le 24.04.2007 à 13:30
[modifier]

Hey Nicolas, je viens de croiser ton père dans le Titanic, il m’a dit de bien vérifier que, dans le cadre de cette situation, tu avais déclaré t’être dûment fait réprimander (en fait il a dit “engueuler” mais je ne veux pas que tu passes pour un gone battu ;-)!

24)
THG
, le 24.04.2007 à 14:57
[modifier]

Désolé pour cette désagréable aventure. J’espère que tu seras correctement dédommagé.

Pour te faire sourire un peu :

1) Pourquoi y a t-il écrit SBB + CFF sur les wagons Suisses ? – C’est l’abréviation de ( avec accent germanique ) de “C’est Bas Bossible, Ca Fa Fite”.

2) Le train entre en gare. – Dans le wagon de tête ( prendre l’accent adéquat ), le contrôleur annonce : ici, Lausaaanne ! – Dans le wagon de queue, l’autre contrôleur : ici aussi !

3 ) Dicton Suisse : Quand on voit ce qu’on voit, et qu’on entend ce qu’on entend, eh ben on a raison de penser ce qu’on pense…

25)
6ix
, le 24.04.2007 à 15:10
[modifier]

THG: Merci pour le sourire =) La 1e, je connaissais, mais pas les 2 autres par contre.

Mirko: C’est vérifié… ;-)

26)
Inconnu
, le 24.04.2007 à 16:23
[modifier]

Mitch “Je pense en particulier à ces logiciels “à activation” qui excluent toute utilisation simultanée sur plus d’une machine.”

Comme DxO ? En ce moment j’ai la haine : voulant changer de machine je vais dans le menu de transfert et il refuse mon code. Donc coincé en attendant une réponse du support. S’il y a un hacker qui me débarasse de cette protection alakon je suis preneur. Grr…

27)
Inconnu
, le 24.04.2007 à 16:57
[modifier]

Mme Poppins a pointé le plus ennuyeux d’une telle mésaventure : avoir des données privées ou professionelles entre les mains de gens malhonnêtes. Utilisez-vous FileVault ou autre chose ?

28)
Inconnu
, le 24.04.2007 à 17:08
[modifier]

J’oubliais, voici quelque chose qui, au vu de cette mésaventure, ne devrait pas être trop cher: Ca s’appelle Undercover

29)
Joël (exGlimind)
, le 24.04.2007 à 17:52
[modifier]

Pour info, j’ai perdu un Palm une fois dans le train CFF (enfin je crois, car si je l’ai perdu, c’est bien que je sais pas vraiment quand ni où…).

Et bien j’ai trouvé exceptionelle l’interface web permettant de retrouver les objets trouvés (enfin perdus quoi (d’ailleurs, j’ai perdu!)). On rentre le modèle, la taille, la couleur, le poids, le diamètre intérieur, l’horaire et la couleur du train, l’odeur et la température du jour de la perte et… 2 semaines plus tard, j’avais un e-mail qui me disait qu’ils l’avaient retrouvé, il m’attendait en gare de Renens. Bon c’était le même modèle, mais pas le mien, ok, mais le service était tip-top (et j’ai retrouvé le propriétaire de celui qu’on m’a rendu, qui ne pensait pas l’avoir perdu dans un train)!

30)
6ix
, le 24.04.2007 à 18:07
[modifier]

Undercover peut s’avérer utile, en effet. A voir de plus près. Même si une fois, ça me suffit!

Haddock: Non, ni FileVault, ni même activation du mot de passe au démarrage… C’est vrai qu’au début, cette “intrusion dans ma vie privée” m’embêtait pas mal. J’ai donc rapidement changé tous mes mots de passe! Ca évite pas que la personne les lise, mais au moins elle ne peut pas en écrire de nouveaux et autres embêtements.

31)
XXé
, le 25.04.2007 à 15:21
[modifier]

Désolé aussi 6ix…

Aujourd’hui, ma vendeuse de pain préférée m’a expliqué qu’hier, une de ses cliente est passée chez elle lui laisser quelque chose, juste après son achatde pain. La cliente dépose son paquet, moins d’une minute plus tard, retourne à son vélo et s’aperçoit qu’on lui a volé… la baguette de pain achetée juste avant ! Lundi soir à la salle de sport à laquelle je me rends trois fois par semaine (si vous me voyiez : de vraies tablettes de chocolat… à l’intérieur ! :-D). Eh bien à, c’est une petite haltère de 2 kg qui a disparu ! Que de butins intéressants ! Navrant…

En tout cas, pour tout ce qui est précieux, je pense qu’on n’est jamais assez parano (pas que pour Internet, n’est-ce pas Madame Poppins ?… :-) ). Il est rarissime que je laisse mon ordi dans la voiture par exemple, quitte à le trimballer au restaurant ou n’importe où. Mes épaules protestent assez souvent à cause de ça (c’est lourd tout de même un MBP 17”) mais tant pis… Quand aux sauvegardes, je ne vais même pas en parler tellement leur nécessité est évidente. Tiens, faut que je pense à commander le NAS en promo ces jours-ci d’ailleurs, mon 250 Go devenant un peu court pour les backups…

Didier

32)
mperrenoud
, le 07.01.2011 à 21:24
[modifier]

A propos de la perte de téléphone portable dans les trains: j’en ai récemment perdu un. J’ai fait un avis de perte sur le site des cff. La réponse est qu’ils ne l’avaient pas trouvé. J’ai donc fait bloqué la carte. Pourtant, je l’ai récupéré quelques jours plus tard car les cff l’avaient trouvé et avaient informé l’opérateur (m-budget), qui nous a informé. Toutefoi, les cff n’avaient pas introduit dans leur système…