Profitez des offres Memoirevive.ch!
J’aime la nuit du matin

J'aime la nuit.
Mais j'en connais deux : celle du soir et celle du matin.
Et celle que je préfère, c'est la nuit du matin.

Déjà parce qu'elle est plus silencieuse.

Et j'aime le silence ;
autant que la musique,
autant que le son de la voix de ma femme,
autant que la chaleureuse présence de mon fils.

La nuit du soir, c'est - pour moi - celle des fêtards, des cris, de l'alcool,
celle que certains vont prolonger jusqu'à plus soif,
encore que cela ne les empêchera pas de continuer à boire...

La nuit du soir, c'est celle du début de la fin.

Alors que la nuit du matin, elle,
me donne faim de début.
La nuit du matin m'ouvre, me donne envie de vivre.
Elle va vers la lumière,
vers le frisson des premiers chants d'oiseaux,
vers la vibration de la nature qui s'éveille.

J'aime marcher dans la nuit du matin.
Pour cela, j'aime l'hiver, qui m'en donne plus.

Mais il arrive que, selon les endroits par où je passe,
je sois confronté aux stigmates laissés par le peuple de la nuit du soir :
mégots, canettes, bouteilles, détritus divers...
(C'est fou comme une canette vide abandonnée sur un banc public peut être bruyante à mes yeux !)

Et c'est une autre raison qui me fait aimer l'hiver.
Car le peuple de la nuit du soir est frileux,
et du coup, ses traces considérablement plus discrètes, voire inexistantes.

~  ~  ~

Etymologiquement, le mot noctambule signifie bien qui marche la nuit.
Mais ce mot ne me sied guère, qui désigne habituellement plutôt le peuple de la nuit du soir.

Alors tiens, j'ai envie d'inventer un mot, et de me l'offrir en cadeau, comme ça :
en contractant ce mot, noctambule, avec l'expression dès potron-minet,
- qui signifie dès l'aube :

Je suis un... dépotronminambule !

 

Publié à l'origine sur j'ypense...

8 commentaires
1)
pter
, le 12.07.2016 à 02:51
[modifier]

Joli ! (moi je suis un aurorenambule, = qui passe l’instant juste après le dépotronminambule ) :P

2)
PSPS
, le 12.07.2016 à 04:09
[modifier]

Moi, aussi, j’aime la nuit du matin.
Et quand les noctambules pollueurs de rêves me demandent pourquoi, je réponds généralement avec un sourire entendu : « parce que, à cette heure-là, les emmerdeurs dorment encore ! ».

3)
tibet
, le 12.07.2016 à 06:54
[modifier]

Bonjour,
Le TLFI apporte une réponse pleine d’histoire et d’humour et montre qu’il ne sera pas nécessaire de créer un nouveau mot alors qu’un ancien existe. Ce qui montre que la « demande » n’est pas récente.

Copié-collé donc :

POTRON-MINET, subst. masc.
Étymol. et Hist. 1835 (Ac.). Loc. issue par substitution de minet* «chat» à jacquet «écureuil» (jacquet2) de (dès le) poitron-jacquet «dès l’aube» (1640, Oudin Curiositez); poitron (fin xiies., Audigier, éd. O. Jodogne, 23) représente le b. lat. posterio «cul». Cette loc. qui signifie proprement «dès que le derrière de l’écureuil se fait voir», s’explique par le fait que l’écureuil dresse souvent sa queue, faisant ainsi voir son derrière. Son remplacement par potron-minet est sans doute dû au fait que le chat passe pour être très matinal. Les expr. ont parfois été altérées en patron-jaquet (jacquette), patron-minet (minette), v. en partic. Balzac, Père Goriot, 1835, p. 50 et Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 862.

6)
Modane
, le 12.07.2016 à 13:21
[modifier]

vers le frisson des premiers chants d’oiseaux

Habitué de cette heure-là, je confirme, elle est magique!

7)
Jean-Yves
, le 12.07.2016 à 19:57
[modifier]

Peut-être que deux remarquables siffleurs nocturnes pourraient réconcilier « noctambules » et « dépotronminambules » ?

Les deux ont aussi en commun d’apprécier ce calme des nuits d’été permettant de se faire entendre au loin en toute liberté. 
Ce qui ne les empêche pas de pousser la chansonnette en plein jour. 
Les périodes favorables à la reproduction sont brèves, sans parler de la météo …

Deux sources audio :
Le Rossignol philomèle. (Luscinia megarhynchos).
Le Merle noir(Common Blackbird ou Turdus merula).

S’agissant d’une découverte très récente, je remercie les enregistreurs pour la richesse et la qualité de leur site.

8)
Dom' Python
, le 12.07.2016 à 22:15
[modifier]

pter: j’avoue que mes dépotronminabulations se terminent souvent de manière aurorenambulatoire!

tibet: merci pour ton copié-collé. J’avais oublié que tout ça, à l’origine, était une histoire de cul!

Jean-Yves: merci pour ces liens! Magnifique!

Cela dit, je tiens à préciser que je ne considère pas tous les “noctambules” comme des nuisibles! J’ai moi-même passé de longues soirées à regarder les étoiles et à écouter le silence de la montagne… La nuit du soir est aussi magnifique, quand on a loisir de la contempler!

Merci à tous!