Profitez des offres Memoirevive.ch!
Codenames, un hit !

Codenames est sorti en octobre 2015 en anglais et nous attendions avec énormément d'impatience sa version française. Le voilà donc bel et bien arrivé.

codenames-vf

© Iello

Avec impatience donc, car il a fait un buzz incroyable à la dernière convention de jeux la plus importante d'Europe (voir du monde) à Essen, en Allemagne.

Et rien qu'à la lecture des règles, même sans y avoir joué, on sent le potentiel du jeu. Un potentiel du niveau d'un taboo ou d'un Time's up... Je n'ai pas peur de faire la comparaison !

Les raisons qui me font penser à un hit ?

  • On ne fait jamais qu'une partie, il est très addictif
  • Il attire les regards, même quand on n'y joue pas (j'ai vu plusieurs fois des personnes rester pour voir une partie, sans même y jouer, juste par plaisir d'en voir le déroulement)
  • Même les personnes qui ne sont pas joueurs dans l'âme sont attirées
  • Dans la grande lignée des jeux de mots comme Taboo, Time's Up ou Pyramide (ah, Patrice Laffont sur Antenne 2... Nostalgie, nostalgie)

Bref, du tout tout bon !

Pour ceux que j'ai réussi à titiller jusque là, voici de quoi il en retourne.

Le jeu se joue de 2 à 8 (voir plus) de joueurs. À 2 ou 3 joueurs, les règles sont légèrement différentes. Je vais vous expliquer ici les règles standard. Il faut diviser les joueurs en 2 équipes du même nombre de joueurs (ou presque). On dispose 25 cartes avec des mots sur la table en un carré de 5 sur 5.

Codenames-eclate

© Iello

Deux personnes, une dans chacune des deux équipes, devront faire deviner les mots aux autres membres de son équipe, ce sont les maîtres-espion. Ces deux personnes se mettent côte à côte et prennent une carte Grille. Cette carte représente une grille de 5 sur 5 avec 4 couleurs :

  • Rouge : Les mots à faire deviner par l'équipe rouge
  • Bleu : Les mots à faire deviner par l'équipe bleue
  • Jaune : Les mots neutres qui n'appartiennent à aucune des équipes
  • Noir : C'est l'assassin, c'est le mot qu'il ne faut surtout pas faire deviner par erreur, sinon la partie est finie.

À son tour, le maître-espion dit un mot qui correspond aux cartes qu'il doit faire deviner et indique le nombre de cartes auxquelles il pense que cela correspond. Par exemple : Ultrason, 2.

Son équipe peut se concerter et doit indiquer un mot. Le mot est recouvert d'une carte correspondant à la couleur (par exemple, si c'est un mot bleu, on le recouvre d'une carte bleue. On recouvre également les mots neutres d'une carte jaune).

Si l'équipe a trouvé le premier mot correctement, il peut en deviner un deuxième, car l'indice indiquait que Ultrason se reporte à 2 cartes. L'équipe peut également s'arrêter. Si l'équipe trouve correctement le nombre de mots indiqué par le maître-espion, elle peut en bonus essayer de trouver un mot supplémentaire. De cette manière, si un indice précédent n'avait pas aidé à trouver tous les mots, par déduction, on peut avoir trouvé un mot qui correspond plus tard. Par contre, si l'équipe se trompe sur un mot, elle arrête immédiatement son tour et c'est à l'équipe adverse de jouer.

On continue ainsi jusqu'à ce qu'une équipe ait trouvé tous les mots correspondant à sa couleur. Évidemment, si une équipe donne le mot Assassin... c'est terminé ! C'est l'équipe adverse qui gagne.

Un exemple

Voici un exemple de déroulement de partie. Les réponses sont données en blanc. Pour les voir, il faut surligner le texte.

C'est au joueur rouge de commencer (le bord de la grille est rouge... contrairement à la photo car ce n'est pas la grille qui a été finalement utilisée). Pour équilibrer le début de partie, l'équipe rouge aura un mot supplémentaire à faire deviner.

Le joueur rouge dit "Actrice - 3".

IMG_4263

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.


Le joueur bleu indique "Transylvanie - 3"

Photo 22.05.16 08 49 09

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.


Le joueur rouge indique "Spectre - 2"

Photo 22.05.16 08 50 15

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.


Le joueur bleu indique "Bond - 2" (prononcé comme James Bond)

Photo 22.05.16 08 53 03

 

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.


Le joueur rouge indique "Pendu - 2"

Photo 22.05.16 08 54 18

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

Malheureusement, est un mot neutre. Le tour de l'équipe s'arrête immédiatement.


Le joueur bleu indique "Arête - 2

Photo 22.05.16 08 55 16

Remarquez la tuile jaune représentant le mot neutre

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.


Le joueur rouge indique "Swarovski - 2".

Photo 22.05.16 08 57 38

Les mots donnés par les membres de son équipe sont :

C'est un sans fautes.

Du coup, l'équipe essaie un mot supplémentaire en se basant sur le mot "Pendu" qu'ils n'avaient pas trouvé.

Photo 22.05.16 08 58 52

Et les rouges remportent la partie !

Voici le tableau final avec la tuile noire qui présente l'assassin et le dernier mot de l'équipe bleue qui était "Centre".

Photo 22.05.16 08 59 29

Codenames
De Vlaada Chvátil
Illustré par Tomáš Kucerovsky
Édité par Iello
Prix public : 20€
2 à 8 joueurs (voir plus)
Dès 12 ans
Env. 15 minutes
Règles du jeu sur le site de l'éditeur

8 commentaires
1)
Lutoblerone
, le 26.05.2016 à 07:37
[modifier]

Merci pour cette présentation. Un mot sur la « durabilité » du jeu : combien de cartes disponibles ? A ton avis toi qui est un expert de tous ces jeux quel risque de rapidement connaître les couleurs des cartes (les jaunes notamment qu’il faut éviter de citer) ou les « meilleurs » dénominateurs communs ?

2)
Zallag
, le 26.05.2016 à 08:39
[modifier]

Ce jeu pourrait plaire à notre famille. Nous sommes fadas de mots-croisés difficiles, c’est un peu les mêmes réseaux de neurones qui s’activent, il me semble, dans ces deux jeux, ces deux passe-temps nécessitant chacun une certaine agilité cérébrale.
Lucien Lacau, verbicruciste talentueux, aurait aimé Codenames.

3)
Puzzo
, le 26.05.2016 à 12:07
[modifier]

@Lutoblerone

Aucun souci de durabilité. Tu as 200 cartes avec des noms et c’est recto-verso. De plus, tu as 40 cartes « clé » celles qui définissent quels sont les mots qui appartiennent à chaque équipe. Tu peux tourner ces cartes clés dans le sens que tu veux, ça fait donc 4 possibilités par carte… avant de retomber 2 fois dans la même configuration, il faudra jouer souvent.

A chaque partie, les mots à faire deviner seront différents et le positionnement des mots (par équipe) sera également différents.

4)
Ange
, le 26.05.2016 à 14:33
[modifier]

Cela a l’air en effet sympa. J’ai tout de même un doute sur la rejouabilité : 200 mots, même si ils « changent » de couleur et place, cela reste 200 mots. Par contre, en effet, pour faire des combo forte « xxxx – 3 » ou même « xxxx – 4 » (faut être fort) un tirage de 25 sur 200 permet une bonne combinatoire.
On va surement se laisser tenter, surtout que le graphisme voir le matériel (?) a l’air de qualité. (chez ielo en general..) et puis 15 minutes c’est parfait.

Et un très bon score des avis sur tric-trac !

@Puzzo : as tu joué à 2 ou 3 ? et des retours à 4 joueurs ?

5)
Puzzo
, le 26.05.2016 à 16:45
[modifier]

@Ange :

Il s’agit de 400 mots (200 cartes recto-verso).

J’ai joué à 2 joueurs : très sympa en mode purement coopératif, pas la meilleure configuration, mais c’est plutôt agréable.
A 4 joueurs : très bien, en équipe, intéressant de voir comment les autres fonctionnent
A partir de 5 ou 6 joueurs : les membres des équipes parlent entre eux et font des suppositions et c’est très bien aussi !

6)
mazuak
, le 27.05.2016 à 07:45
[modifier]

Excellent article ! On comprend direct comment ça se joue.

Je confirme que ce jeu est une vraie perle … il vient d’ailleurs d’être nominé pour le célèbre prix allemand, le Spiel des jahres, qui récompense le meilleur jeu de l’année et lui promet une longue carrière.

7)
Puzzo
, le 28.05.2016 à 09:58
[modifier]

@mazuak :

Je suis assez fière de moi : mes deux derniers articles parlent de deux jeux qui sont nominés au Spiel 2016 (Karuba et Codenames) ;)

8)
Ange
, le 31.08.2016 à 06:46
[modifier]

Bon, il a fallu attendre la réédition pour avoir la boite à la maison et enfin faire une première partie hier soir. On a voulu commencer en faisant des parties à 4 (et pas qu’à 2 ou 3) pour bien voir la logique initialement prévue par les concepteurs. Bah, cela marche plutôt bien comme je m’y attendais. Pas forcement le jeu du siècle, mais un bon jeu qu’on n’hésitera pas à sortir à beaucoup (6/8…)
2/3 petits trous dans la règle
* a t on le droit de dire « Jean Marais », est-ce un ou deux mots ? (nous on a considéré que c’était un mot car une idée (le jeu est basé sur le sens des mots pas sur leur écriture)
* Peut on dire 2 fois (de suite) le même indice ? (on s’est dit que oui, car cela peut être positif (mons de mots dispos) ou négatif (les espions comprennent toujours pas) pour le maitre espion)

à voir donc encore en mode coopératif.

Mon fils m’a dit préférer dans ce style de jeu Agent trouble, entre autre pour la rejouabilité, mais pas encore testé. Et vous ?

PS pour Puzzo : merci à toi pour ces découvertes de jeux.