Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: popey
174 commentaires trouvés.
Article: DxO 9: et si on se laissait le temps de friser la perfection?

Popey, je ne vois pas à quoi pourrait servir ta proposition. Le but est de garder les RAWs dans Lightroom à mon avis.

Ah, effectivement, si le but est de conserver le raw, ce que j’ai dis n’aide pas beaucoup. J’avais compris que le but était de traiter les photos avec optics pro, et de cataloguer les versions traitées avec lightroom :-).

C’est le fonctionnement que j’ai adopté de mon côté, mais avec Aperture (qui n’est pas top au niveau traitement des images, mais qui me convient très bien comme catalogue).

Bonne journée tout le monde !

Article: DxO 9: et si on se laissait le temps de friser la perfection?

Après avoir traité ses images avec Optics Pro, il est possible d’envoyer les images dans un autre logiciel.

Comment réagit Lightroom si on fait un “ouvrir avec” depuis Optics pro en format TIFF, en le choisissant comme programme destination ?

(je ne peux malheureusement pas tester tout de suite : je n’ai pas lightroom sur ma machine)

Article: Un accessoire bien pratique…
popey
, le 09.09.2013 à 16:18
[modifier]
Article: Un accessoire bien pratique…

Hello tout le monde,

Sur ce sujet (porte smartphone pour vélo), je serai super preneur de vos retour. Je fais pas mal de vélo, c’est même mon moyen de transport principal. A l’origine, j’avais un tomtom spécial deux roues (au sujet duquel j’avais donné mon avis sur ce site d’ailleurs), mais avec l’âge, ça devient plus dur : la batterie est morte (mais alors complètement : après quelques heures de charge, on peut espérer 3 à 5 secondes d’autonomie …). Et surtout, et c’est là l’objet de mon inquiétude, le support du tomtom a cassé deux fois, à force de recevoir des chocs à chaque aspérité de la route (TomTom me l’avait remplacé gratuitement à l’époque, ce que j’avais bien apprécié !).

Je suis donc un peu inquiet à l’idée de fixer mon téléphone au guidon de mon deux roues, même si depuis, j’ai une fourche équipée d’amortisseurs : les vibrations et autres chocs ne risquent-elles pas de l’endommager ?

J’ai considéré plusieurs fois la possibilité d’acheter des modèles comme celui ci (ou un autre, mais qui soit solide) : http://www.ibikeconsole.com/detail.asp?catid=88184&subcatid=88182&pdtid=689935&private= ce problème est le seul qui m’a pour le moment retenu de me lancer.

Qu’en pensez vous, vous qui avez une expérience de ce type de montage ?

Article: Runkeeper, et vous saurez tout de vous-même

Sacré article !

Je me suis moi aussi mis à RunKeeper récemment, pour m’accompagner dans ma préparation à un raid multisport auquel je me suis inscrit avec un ami, alors que je n’avais jusque là jamais couru de ma vie.

Bon sang, il est vraiment bien fait ce logiciel !

Juste un petit détail qui m’ennuie un peu : en courant en forêt, sous les arbres, le signal GPS devient moins bon, et la mesure du dénivelé deviens vraiment très peu précise. Il lui est déjà arrivé de m’annoncer 1600m de dénivelé alors que je n’en avais fait que a peine 200.

Le truc étrange, c’est qu’il annonce ça à la fin de l’activité, mais par la suite, il lisse le graphique, et là, ça devient beaucoup plus intéressant.

Quoi qu’il en soit, je m’en sert d’une manière très simple (sans cardio, sans même utiliser le site web) et c’est déjà vraiment très très appréciable !

Je le recommande vraiment moi aussi, surtout qu’on peut l’utiliser gratuitement pour le tester. Vraiment aucune raison de s’en priver !

Article: Une légende pour Plantronics
popey
, le 05.04.2013 à 18:01
[modifier]
Article: Une légende pour Plantronics

@François

Je me permets de répondre, au moins en partie : La prise de rechargement est une simple micro USB. Donc, c’est rechargeable sur un allume cigares moyennant l’usage d’un adaptateur USB. Toutes les voyager que j’ai eu (qui n’étaient pas des modèles légende, mais la génération précédente) avaient une autonomie annoncée en communication de 6h, et c’était effectivement le cas. Eteinte, elles ne se déchargent que très peu, et alluméeq mais non utilisées, elle tiennent plusieurs jours (je n’ai pas le nombre exacte, mais ça m’est arrivé d’oublier la mienne allumée sur la table et de pouvoir l’utiliser sans problème après le WE).

Article: Une légende pour Plantronics
popey
, le 05.04.2013 à 09:29
[modifier]
Article: Une légende pour Plantronics

Après plusieurs essais avec d’autres modèles, j’utilise également, une oreillette Plantronics. Une Voyager Pro+ pour être précis :-). Je n’ai rien à redire au niveau qualité avec le téléphone. C’est très bon, et effectivement, l’oreillette est tellement confortable qu’il m’est déjà arrivé d’oublier de la retirer après l’avoir porté quelques heures.

J’ai également eu l’occasion de tester le service après vente Plantronics : ma voyager avait parfois un comportement étrange (déconnexion et reconnexion à l’iphone toutes les 10 secondes, oreillette que si “fige”, plus de réponse aux appuis sur les boutons … seule solution : attendre qu’elle tombe à court de batterie. Et ça, en veille, c’est très très long ! J’ai juste rempli un formulaire sur le site de plantronics, me demandant mon modèle et la date d’achat. 2 jours plus tard, j’ai reçus une oreillette de remplacement avec une boite pré-payée pour leur envoyer mon oreillette défectueuse et une copie de la facture. Incroyablement rapide, redoutablement efficace !

Donc, je recommande sans aucune réserve cette marque, et sa gamme d’oreillettes Voyager.

Deux petits détails tout de même : – on peut utiliser l’oreillette comme un micro-casque pour l’ordinateur, mais les résultats ne sont pas toujours géniaux. Parfois ça marche bien, parfois ça déconnecte, parfois le son du micro est déformé. Je ne sais pas si c’est la faute de l’oreillette, du mac OS ou un peu des deux, mais en tout cas, ce n’est pas tout à fait au point. – la fonctionnalité qui permet à l’oreillette de savoir quand on la porte ou non est une plaie pour moi. Elle me complique la vie régulièrement, et n’apporte pas vraiment de plus à mon goût. Si seulement je pouvais la désactiver !

Merci pour ton article Phil7

Article: Préparation de la V4 de cuk.ch
popey
, le 25.02.2013 à 16:46
[modifier]
Article: Préparation de la V4 de cuk.ch

J’ajouterai un point d’attention : je me suis retrouvé à avoir une quantité de problème de sécurité à cause, entre autre de plugins de cache qui écrivent à la volée du code php dans un dossier du site web, et qui l’exécutent après. Au niveau sécurité, c’est une hérésie complète, et ça m’a valu quelques nuits blanches à remettre d’aplomb un système qui était pour faire simple impossible à sécuriser proprement.

Du coup, je me suis juré de ne plus jamais utiliser de système qui impose d’avoir les droits d’écriture dans un dossier du site, et encore moins de système qui veulent pouvoir écrire du code a la volée et l’exécuter après.

Article: Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, suivant: le syndrome du saucisson

C’est un problème auquel je suis confronté dans le cadre d’un des projets sur lequel je bosse : il s’agit d’une photothèque en ligne, que je veux la plus simple, la moins instrusif possible. Et comme je suis d’accord avec ton point de vu, j’ai essayé jusque là de ne pas paginer ce que j’affiche.

La stratégie que j’ai adoptée consiste à charger l’intégralité des images à afficher, mais en repoussant le chargement réel de l’image au moment où elle sera affiché à l’écran.

Ca marche plutôt pas mal, mais je dois dire que je suis assez inquiet de savoir comment se comportera le système lorsqu’il aura beaucoup, beaucoup de photos à afficher (plusieurs milliers par exemple). J’ai peur que ça devienne exagérément lourd pour le navigateur, et que ça devienne inutilisable.

Je dois faire quelques tests de charge dés que possible pour vérifier ça, et je ferai le maximum pour éviter la pagination, mais je n’exclu pas que ça soit nécessaire quand même à un moment.

Article: J’ai parlé à Microsoft…
popey
, le 09.11.2012 à 10:05
[modifier]
Article: J’ai parlé à Microsoft…

@Alain : il ne s’agit pas la d’une politique d’Apple, mais des éditeurs de logiciels. Apple propose de nouvelles API qui simplifient la vie des développeurs à chaque nouvelle version, mais les développeurs sont libre de les utiliser ou non.

On peut tout a fait, aujourd’hui, faire un logiciel compatible avec tous les mac os X depuis 10.5, mais étant donné que le taux de mise à jour est plutôt important sur mac, l’effort requis pour supporter tous les OS devient rapidement sur-dimentionné.

Au final, c’est plus un problème lié au dynamisme de l’éco-système qui évolue vite (incluant les utilisateurs) que à Apple.

P.S. : je suis moi aussi sur snow leopard, par choix, parceque les versions suivantes ne m’apporteraient pas grand chose, et me rebutent sur certains points. Et j’ai moi aussi ce problème d’appli incompatibles, ou qui ne sont présentes que sur l’appStore.

Article: Prezi… pour faire bonne impression!

J’ai vu ce prezi utilisé à plusieurs occasions, notamment pour des présentations de sujet réputé rébarbatifs (comme la présentation du rapport d’activité et du rapport financier d’une association), et je peux vous confirmer que bien utilisé, cet outil permet de mettre en valeur de manière réellement intéressante la démarche de l’exposé dans son ensemble. Il peut aide a créer des liens entre les différents “parties” de la présentations, ce qui lui donne un aspect plus cohérent, plus construit, et qui donc au final aide à faire passer le message.

Mais effectivement, comme tous les outils, il faut l’utiliser a bon escient si on ne veux pas tomber dans le travers “zoom qui donne le vertige” type power rangers des inconnus (pour ceux qui connaissent :-) ).

Un outil qui gagne vraiment à être diffusé !

Merci Arnaud pour ton article.

Article: De la bobine de 27… des K7 et enfin… des DAT: du son, quoi !!

Mon père possède un lecteur / enregistreur de bandes 4 pistes qui ressemble énormément au revox présenté. Toujours fonctionnel et soigneusement conservé.

Je me souviens avoir écouté des morceaux de musique dessus quand j’avais un âge a moins de deux chiffres. J’écoute toujours ces même morceaux aujourd’hui avec plaisir, mais en numérique.

Cet appareil a un aspect magique pour moi. Il me rappel des tas de souvenirs de jeunesse :-).

Article: DxO 8, une référence
popey
, le 25.10.2012 à 12:28
[modifier]
Article: DxO 8, une référence

@zit :

“soit une image est bonne, soit je la refais”

Je suis en désaccord la dessus. Je m’explique en trois points :

1 – La photo est une représentation de la réalité, telle que le capteur l’a perçus. Ce n’est pas LA réalité absolue. La preuve, c’est que deux appareils différents rendront la même photo différemment.

Donc, un moyen d’adapter cette perception du boitier pour la faire correspondre à l’interprétation que le photographe à eu de la scène est le bienvenu. Par exemple, dans le cas des photos de concert montrées dans l’article, je ne pense pas que l’objectif du photographe était de montrer à quel point le chanteur était rouge. Mais par défaut, c’est ce que fait ressortir la photo.

2 – Une fois la photo affichée (sur un écran, une impression, …), les données fournies par l’appareil, qui sont donc déjà une “interprétation” de la réalité seront “re-interpretées” par le support. On a avec ça des situation comme par exemple les exemples de photos bouchées de François, sur lesquelles l’appareil a bien perçus des informations dans les basses lumières, mais l’écran est incapable de rendre ces informations, la dynamique rendue étant plus faible que celle du capteur qui à saisi la photo.

Donc, un moyen d’utiliser ces informations de manière efficace sur le support final est également le bienvenu.

3 – Le matériel photo à des défaut. C’est comme ça, dans ce monde, rien n’est parfait. Ces défauts, on ne peut souvent pas les supprimer complètement à la racine, parfois on pourrait les rendre négligeable, mais ça coute très très chère. Par contre, on sais les mesurer, les modéliser. C’est l’exemple des aberration chromatiques, du barillet, du vignettage …

Donc, un moyen d’atténuer ces défauts de manière logiciel ces défauts est encore une fois bienvenu.

Bien sûr, optics pro pas plus que lightroom ou aperture ne rendront géniale une photo ratée. Par contre chacun à leur manière, ils essayent d’exploiter au mieux ce qu’on à. Perso je trouve l’idée plutôt sympa, surtout quand ça rend exploiable des photo qui ne l’auraient jamais été, ou nettement moins sans ces outils :-).

Article: DxO 8, une référence
popey
, le 25.10.2012 à 10:05
[modifier]
Article: DxO 8, une référence

Ah, ça fait plaisir de lire un tel enthousiasme :-).

@korbo :

de mon côté, mon flux de travail est un peu complexe :

– j’importe mes photos dans une bibliothèque aperture, qui me permet de les trier sans trop utiliser le CPU (il ne fait pas de calcul tant qu’on ne zoom pas et qu’on ne fait pas de modifications). Grâce à ça je peux faire le trie pendant un voyage en train ou similaire : supprimer les photos dont le contenu n’est clairement pas exploitable et sélectionner LA bonne image d’une rafale.

– une fois le tri fait, j’exporte les originaux sélectionnés (les raw donc) dans un dossier, et optics pro entre en jeu pour le traitement.

– une fois les réglages faits, j’importe les images traités dans une autre librairie Aperture, qui ne me sert que pour le catalogage de mes photos. C’est cette librairie que je conserve comme la prunelle de mes yeux, avec des sauvegardes un peu partout.

Article: GPS4cam
popey
, le 24.10.2012 à 10:05
[modifier]
Article: GPS4cam

@cerock et guru : Merci pour cette précision. Du coup, ça soulève une autre question : un QRCode contient une quantité assez limité de données (de l’ordre de 7000 caractères de mémoire). Qu’est ce que ça donne en cas de balade longue ? Supposons que je parte pour une balade de 8h. Avec le mode précis, ça vas faire pas loin de 1000 traces à enregistrer, ce qui risque bien de dépasser la capacité du QRCode. Comment ce cas est-il géré par GPS4Cam ?

Article: GPS4cam
popey
, le 24.10.2012 à 09:37
[modifier]
Article: GPS4cam

De mon côté, j’utilise GPS Tracks. Il est certes moins complet, la seul option est d’envoyer un ficher GPX par mail, que j’applique ensuite à la série de photos avec Aperture. Pas de QR code pour récupérer automatiquement les traces, mais je pense que ce QRCode permet en fait un accès à la balade préalablement envoyée par l’application sur un serveur de l’éditeur du logiciel. Et perso, je suis sans doute un peu parano, mais je n’ai pas envie que ce genre de données me concernant soient envoyées sur un serveur dont j’ignore tout. Je suis peut-être un peu parano, et étant donné que je n’ai rien de particulier à cacher, c’est peut-être ridicule, mais j’aime bien garder le contrôle de mes infos.

Donc, au final, ce logiciel à l’air pratique, mais pour mon cas, je ne le trouve pas adapté.

Une question technique quand même : est-ce que l’application sur l’ordinateur de bureau gère aussi bien les raw que les jpeg ?

Merci pour cet article,

Jerome

Article: Chargement sans fil: une réelle innovation?

Perso, le chargement par induction ne m’interesse pas le moins du monde. Plus de conso d’énergie (même si c’est c’est 5 ou 10% de plus), un aspect pratique trop faible pour réellement m’intéresser … Par contre, pouvoir transmettre de l’énergie sans fil sur de grande distances et sans tout cuire sur son passage serait génial : ça pourrai permettre de faire des centrales solaires spatiales, ou ce genre de chose.

Mais bon, en l’état, transférer de grosse quantité d’énergie sans aucune interaction avec autre chose que le récepteur, ça me semble un peu utopique.

Article: Le Libre, c’est mieux?
popey
, le 30.11.2011 à 16:52
[modifier]
Article: Le Libre, c’est mieux?

Très bon article, merci beaucoup Guillôme ! Je suis aussi, à mon échelle, un promoteur du libre. Mon cheval de bataille le plus courant est le format des documents d’échange de données, nottament les formats bureautique. Je trouve que l’apport majeur du libre n’est pas la gratuité, mais la liberté (pour du libre, ça semble logique). Et un exemple caricatural est justement fourni par les formats de données de la suite office, qui ont comme unique finalité de lier les utilisateurs (et leurs correspondants) à la suite office.

Dans bien des situations, les formats propriétaires sont pertinents. Mais quand il s’agit d’échange de données, le libre me semble la seul solution raisonnable.

Après, que le logiciel pour acceder à ces données soit libre ou non est laissé aux choix de chacun. Et c’est justement là qu’on voie l’intérêt du format libre : on a le choix !

Article: Les tirages Picto, c’est trop bô

Ha la la, je me sens un peu ridicule avec mes simples tirages A4 en utilisant le service d’Apple :-). En même temps, je ne suis pas sûr que mes photos vaillent un tirage au niveau de ceux dont tu parle, François. J’ai bien quelques photos sur lesquelles j’aurai aimé avoir plus de nuances dans les tons sombres, mais je me suis systématiquement dit que c’était dû à de mauvais règlages lors du développement du raw …

Aller, la prochaine fois que j’ai une photo qui me parle vraiment, je tente l’aventure :-).

Article: Question sur la vitesse.
popey
, le 17.08.2011 à 17:20
[modifier]
Article: Question sur la vitesse.

Aller, j’ajoute mon grain de sel aux deux commentaires précédents.

Ce qu’il faut bien voir avec les chip “dédiés” qu’on retrouve dans les appareils, c’est qu’ils sont, justement … dédiés. Ils ne font qu’une chose, mais la font bien.

Les circuits qui créent les Jpegs dans nos merveilleux appareils sont conçus pour reçevoir en entrée un raw du model d’appareil dans lequel ils sont implantés, point.

De mon côté, je change d’ordinateur tous les 5 ans environ. Et le fait d’avoir un circuit généraliste, qui sera capable de décoder n’importe quel type d’image, en partant du scan d’une vieille photo jusqu’au nouveaux formats de photo juste grâce à une mise à jour logiciel, je trouve ça juste génial !

En gros, pour faire simple, on troque de la performance contre de l’évolutivité.

Maintenant, une autre question qui peut se poser : est-il réellement indispensable de tout avoir tout de suite, sans attente ? A titre personnel, je me demande si je n’apprécie pas un peu le temps d’attente (somme toute assez faible) imposé par le “développement” numérique. Un peu comme le suspense dans un film. En fait, je pense que l’instantanéité à tous niveaux, ça ne me rendrai pas plus heureux que d’être riche comme Crésus et de pouvoir acheter tout ce qui me fait envi sans avoir le temps d’y rêver. Mais bon, là, c’est un peu hors sujet.

Article: Une saine relation client…
popey
, le 11.08.2011 à 09:50
[modifier]
Article: Une saine relation client…

De mon coté, je suis chez free également depuis quelque chose comme 5 ans. J’ai toujours ma freebox d’origine, une v4, qui me donne entière satisfaction, et qui consomme (ou gache) beaucoup moins d’énergie que les nouveaux modèles. Par contre, ma frangine, chez free également, à eu toutes les peines du monde à obtenir de l’aide pour sa ligne défaillante.

J’ai aussi le père d’un ami qui à eu sa connexion coupée pendant 3 ou 4 semaines en pleine recherche d’emploi, et qui après moulte recommandés AR à obtenu un beau courrier stéréotypé “soucieux de la satisfaction de ses clients, …”, accompagné d’un chèque de dédommagement de .. 12 centimes.

Conclusion, free, ils ont vraiment une bonne offre, interessante et tout et tout, mais il faut que ça marche. Parceque si ça ne marche pas, c’est chacun pour sa peau !

J’y vais, il faut que je remette de l’encens autour de ma box pour lui attirrer les bons esprits numériques !

Article: Apple se foutrait-elle de nous?
popey
, le 14.06.2011 à 14:00
[modifier]
Article: Apple se foutrait-elle de nous?

Je suis également assez inquiet de l’évolution des choses. J’utilise du materiel Apple depuis … toujours je crois, et j’en ai toujours été content. Mais en fait, je le suis de moins en moins, pour une raison qui pourrait se résumer à ça : si on n’utilise pas tous les produits Apple, l’utilisation des quelques produits non Apple devient de plus en plus dur. Dernier exemple qui me vient en tête : depuis des années, mon téléphone est synchronisé avec mon ordi via iSync, avec Lion, plus de iSync. Ce n’est plus necessaire, l’iPhone se synchronise via iTunes …

Etant aussi un habitué de Linux (dont l’environnement KDE, bien que un peu dur a appréhender, est réellement génial une fois qu’il est configuré aux petits oignons), je réfléchi de plus en plus souvent à en faire mon OS principal … sauf que pour la musique et le traitement de photos, l’offre logiciel n’est vraiment pas au niveau du monde commercial. Un equivalent Aperture et un equivalent Guitar pro sur linux (même payants), et hop, je fais un essai de migration !

Article: Protégeons-nous! Préservons-nous!

Krynn : je suis d’accord avec toi : un système RAID n’est pas une sauvegarde, mais un système RAID permet quand même de réduire considérablement les risques de pertes de données suite à une défaillance matériel.

Les seuls fois ou j’ai perdu des données, c’était à cause de ce genre d’incidents. Alors oui, j’utilise du RAID. Toutes les données auxquelles je tiens un tant soit peu, sont sauvegardées sur un volume en RAID 1. Et effectivement, mes données réellement importantes, que je ne veux perdre à aucun prix (et qui représentent un volume relativement faible, quelques dizaines de Mo) sont également sauvegardées via internet sur un autre site, en cas d’incendie ou de cambriolage.

Article: Face…bof !!
popey
, le 19.01.2011 à 11:14
[modifier]
Article: Face…bof !!

He bien pour moi, ce sera (presque) “facebook jamais”.

En fait, je dis ça, mais j’ai un compte facebook (HOUUUUU, venduuuuuuuuuuuu !). Pour certaines de mes connaissances, c’est le moyen le plus pratique pour pouvoir poser une question rapidement : pas de chat, mails relevés une fois par semaine, téléphone le plus souvent sur répondeur …

Donc, mon compte ne me sert que pour la fonctionnalité de chat de facebook. Je n’ai pas mis mon vrai nom dessus, je refuse la majorité des demandes “veux tu être mon ami” (en gros, je refuse quand j’ai d’autres moyens de communications facile avec le demandeur), et je ne poste jamais aucune données.

Deux raison à cela : – d’après ce qu’on m’a dit, quand on met une donnée sur facebook on la leur donne. J’ai un contact qui à eu sa photo de profile qui apparaissait sur une publicité, sans que son avis ne lui soit demandé. – les informations fournies fuient dans tous les sens : on limite la visibilités à ses amis ? Très bien, mais ça veut dire que toutes les applications utilisées par ces mêmes amis ont accès aux données. Et il semblerait que certaines d’entre elles ne se gênent pas pour en profiter.

A mon avis, le bon usage de facebook, c’est d’y mettre des liens vers des données hébergées ailleurs. Comme ça, on bénéficie de la visibilité que le réseau offre, tout en gardant la main sur les informations.

Certain me disent que je suis has been …

Article: iPhone, la poule aux oeufs d’or… mais pour qui ?

C’est vrai que pour développer pour iPhone/iPod/iPad/iP, il faut payer, et passer par la case “validation par les lutins d’apple”. Mais je pense que : – c’est la plateforme d’Apple, ils ont le droit de mettre les règles qu’ils veulent, c’est chez eux. Après, on les accepte ou pas, si on ne veux pas, il y a une plateforme concurrente (et c’est heureux) : androïde. – on a beau râler sur le processus de validation, le magasin centralisé et tout et tout, je suis persuadé que ca participe énormément à l’intérêt de liP pour la majorité des clients (des quidams qui sont geeks autant que je suis pape).

Je comprend Apple de vouloir préserver la plate-forme qu’ils ont monté, afin qu’elle reste aussi attractive qu’elle l’est actuellement pour la grosse majorité de la population. Par contre, effectivement, quand ils disent “on ne fait presque pas de sous avec” … la, faut pas charrier quand même.

Article: Safari ? Chrome ? Que choisir ?
popey
, le 27.05.2010 à 10:25
[modifier]
Article: Safari ? Chrome ? Que choisir ?

Fabien : Au niveau consommation mémoire et CPU, il faut faire attention au fait que google Chrome lance un process par onglet ouvert. Donc, il peut y avoir plusieurs lignes à additionner dans le moniteur d’activité pour avoir la consommation total de Chrome. Cela dit, le fait de créer un process a chaque ouverture d’onglet et de le détruire lorsque l’onglet est fermé limite énormément l’augmentation de la consommation mémoire avec le temps. Après avoir utilisé Safari pendant plusieurs jours/semaines, sa consommation mémoire devient juste gargantuesque (en ce moment, 168Mo de mémoire réelle utilisés sans page affichée après 1,5 jour).

Article: MacBook Pro i7, ça commence bien…

C’est fou, je ne dois pas être normal : je n’ai jamais eu de problème tels que vous les décrivez avec mes macs. Ma machine précédente était un powerBook G4 1.25GHz, qui m’a servi pendant plus de 6 ans. Je ne l’ai ré-installé que une fois : mon disque dur était tombé raid mort. Effectivement, elle était un peu moins véloce à la fin que au début, mais elle restait parfaitement utilisable !

Du coup, je me suis habitué, et pour moi, réinstaller une machine, c’est une opération de la dernière chance que je n’envisage que très rarement (aussi bien sous mac os X que sous linux d’ailleurs).

Je suppose que j’ai de la chance et qu’il faut que j’en profite :-).

Article: Une interface revisitée pour vos courriels?…

Perso, je ne suis pas gêné du tout par la dispsition des champs. Par contre, parmi les options que j’aimerai bien trouver dans mail (et qui existe dans d’autres logiciels de mail comme kmail), il y a la recherche de mots/phrases clés pour générer des alertes avant l’envoi du mail. Par exemple, un mail dans lequel on écrit “pièce jointe” qui n’a pas de pièce jointe, il y a de bonnes chances que ce soit un oubli.

Elle m’a évité des gaffes une pair de fois cette fonction de kmail ! Et c’est vraiment pas dur à mettre en place.

L’autre fonction que je voudrai vraiment voir arriver dans mail, c’est la possibilité de ne pas marquer le message comme “lu” automatiquement. Avec ça, je pourrai marquer lu les messages une fois traités uniquement, comme je le fais au boulot avec thunderbird, et ça m’éviterai bien des oublis !

Article: Entre besoin et envie, il faut choisir

Effectivement, au niveau des outils d’admin, c’est probablement ceux de m$ qui sont les mieux placés.

En fait, c’est pour ça que j’essaye dans la mesure du possible de ne pas utiliser de produits microsoft : une fois qu’on a mis le doigt dedant, on est obligé de faire du presque 100% m$.

Perso, je suis un adepte des logiciels multi-plateforme et de l’utilisation des standards. Ça évite de se retrouver pieds et points liés, a la merci d’un fournisseur. Par exemple, le jour ou tout les entreprises se décideront à utiliser du open document plutôt que des formats proprio, on aura beaucoup moins de problème de mise en page en fonction du logiciel utilisé. Pour moi, utiliser un format d’échange de données qui n’est pas lié à un logiciel, voir même une version d’un logiciel … ca parait être du bon sens.

Mais le bon sens dans le monde informatique, j’ai l’impression que c’est un peu hors sujet.

Article: Entre besoin et envie, il faut choisir

Smop : pour SQL Server, il n’y a aucun problème pour le remplacer : selon tes besoins précis, mysql ou postgres sont des bases gratuites de très bon niveau. Il y a d’autres produits payant qui peuvent largement remplacer sqlServer et qui ne sont pas liés à windows. Pour oneNote et sharePoint, par contre, je ne connais pas les produits, et donc, je ne sais pas si il existe un remplaçant.

Remplacer office, dans la plupart des boites que j’ai vu, ce serait faisable. Mais ça fait peur. C’est le gros problème dans le monde informatique : entendu texto ou presque dans une très grosse boite francaise “il faut mieux prendre du m$, parce que tout le monde connait, et si ça déconne, ca passe. Si tu prend linux et que ca déconne, c’est ta faute, tu as fait le mauvais choix”. Caricatural ? malheureusement non ! Ridicule ? Oui, sans aucun doute.

Article: Un antivirus, oui ou non?
popey
, le 05.02.2010 à 10:35
[modifier]
Article: Un antivirus, oui ou non?

Perso, pour la question des virus par mail, je suis partisan de l’idée du “bon citoyen”. Pour faire simple, dire “c’est pas mon problème, donc, je ne fais rien”, s’est s’assurer avec certitude qu’on ne pourra jamais rien faire globalement contre le spam et les virus. Par contre, je ne suis pas un adepte de l’anti-virus sur mes machines de travail. Que ce soit ma machine pro sous Linux ou mon mac perso.

Incohérent dites vous ? Pas forcement : j’ai la chance de pouvoir gérer mon propre serveur mail, aussi bien en envoi qu’en réception. Et sur ce serveur, tous les mails sont scannés par ClamAV, qui est un antivirus très efficace pour ce genre de tâche. Une sorte de protection déportée, sur une machine prévue pour.

Pour la majorité des gens, qui ne gèrent pas leur propre serveur mail, beaucoup de fournisseurs d’accès le font, soit par défaut, soit sous forme d’option. Dans ce cas, je trouve que c’est une option assez incontournable.

Pour les autres virus (pages web, macro et autre), de la prudence permet dans la majorité des cas (mais pas tous) d’être à l’abri. On en revient à l’éducation des utilisateurs.

Article: Votre site Web sur votre Mac
popey
, le 27.01.2010 à 17:37
[modifier]
Article: Votre site Web sur votre Mac

Juste une petite précision sur cette possibilité quand même : ce n’est pas exempte de risque. Ouvrir l’accès à sa machine à n’importe qui sur internet présente un risque certain ! Si on est relativement (mais pas complètement) à l’abri des problèmes de sécurité du serveur web intégré à mac os X grâces aux mises à jour de sécurité, le contenu mis à disposition peut lui aussi présenter des failles.

Bref, ca peut servir de solution de dépannage, par exemple comme c’est dit dans l’article pour envoyer un gros fichier à un amis, mais sauf à bien savoir ce qu’on fait, il ne vaut mieux pas laisser ça ouvert en permanence.

P.S. : oui, je suis un peu parano en ce qui concerne la sécurité :-)

Article: DriveDock, un nouveau copain pour les sauvegardes…

Guillôme : J’insiste : mon RAID miroir m’apporte de la sécurité : je suis protégés contre les pannes matériel, c’est ce que je recherchait. Par contre, effectivement, je ne suis pas protégé contre les mauvaises manip pi mes corruptions du système de fichier.

Pour la sauvegarde distante, par contre, j’ai effectivement un archivage sur plusieurs sauvegarde, un peu à la manière de time machine, mais sans la super intégration graphique. Et étant donné que ce système sauvegarde aussi des sites modifiés un paquet de personnes, ça m’a déjà sauvé la mise une pair de fois (par exemple quand un mail arrive “heuuu … j’ai effacé un article en voulant corriger une faute d’orthographe, je fais quoi ?”).

Article: DriveDock, un nouveau copain pour les sauvegardes…

Bon, aller, encore un commentaire, et j’arrête de spammer (c’est un sujet qui m’interesse pas mal :-) ).

Google à publié une grosse étude sur une quantité vertigineuse de disques durs. Il essayent de mettre en relation plusieurs variable d’état du disque (dont la température de fonctionnement) et le risque de panne. Vous pouvez la récupérer à cette adresse :

http://labs.google.com/papers/disk_failures.pdf

Article: DriveDock, un nouveau copain pour les sauvegardes…

Le système de dock me semble idéal pour l’archivage : le disque dur est le support le moins chère au Go, et stocké dans des conditions raisonnables à l’arrêt, les risques de pannes sont quasiment nuls.

Donc, un dock avec un lot de disque pour faire de la sauvegarde tournante (un par semaine sur 4 semaine, puis un par mois sur plusieurs mois par exemple), c’est impec !

Du point de vue surchauffe, il n’y a pas de risque : il n’y a pas de boitier autour du disque, il se refroidira par convection naturelle sans aucun problème. Aucun risque non plus de se bruler : les 3 disques que j’utilise avec un dock restent tiède. Par contre, je n’ai jamais essayé avec des disques spécifiquement taillés pour les perfs comme les vélociraptor.

Article: DriveDock, un nouveau copain pour les sauvegardes…

Les disques SSD sont a priori plus fiables, étant donnée que la majorité des pannes de disque dur sont des pannes mécaniques (les moteurs des têtes de lecture ont du subir une malédiction chez moi), mais il arrive aussi que l’électronique lâche. Pour en savoir plus, rendez-vous dans 5 ou 6 ans, quand on aura un peu de recul :-D.

J’ai subis il y a des années ma perte de données éducative, celle qui vous fait admettre quasiment instantanément que la sauvegarde, ce n’est pas optionnel. Depuis, j’ai un boitier Stardom firewire gérant deux disques durs en RAID miroir sur lequel je fais des sauvegardes au moins deux fois par semaine. et pour quelques données vraiment imperdable, j’ai un répertoire qui est synchronisé toutes les nuit sur une machine distante.

Je pense que le double disque en miroir est réellement indispensable pour conserver ses données importantes. Et si on a besoin d’aller plus loin, il existe des systèmes utilisant 3, 4 ou même 5 disques, mais ce n’est plus du tout le même tarif.

Article: Entre désordre et rangement, mon coeur balance

De mon coté, je suis plutôt ordre, mais aussi sacrément flemmard à mes heures ! J’apprécie quand mon petit appart est rangé et que je peux y faire des trucs (inviter des amis par exemple) sans avoir à réfléchir à ce que je dois ranger avant.

Mais il arrive que au retour de certaines activités, je ne sois pas super motivé pour ranger. Et dans ce cas, ça peut devenir assez terrible, avec suffisamment de bazar sur le divan pour le rendre inutilisable, et suffisamment d’objets posés par terre pour nécessiter la mise en place d’un couloir de circulation.

Heureusement, depuis peu, j’ai une motivation supplémentaire : j’ai récupéré sur internet un roomba d’occasion. Vous savez, ce robot aspirateur dont Alain Le Gallou nous a copieusement parlé il y a un an et demi. La grosse promesse de ce robot : je n’aurais plus besoin de passer le balais en urgence avant d’accueillir des gens. Sauf que pour que ça fonctionne correctement, il ne faut pas qu’il ai trop d’objets posés par terre. Donc, j’ai le choix entre :

– ranger régulièrement les trucs qui trainent chez moi pour que le robot puisse bosser (pas super amusant)

– passer le balais en urgence quand quelqu’un débarque chez moi (pas amusant du tout !)

Donc, au final, hé ben je range régulièrement. Et en fait, c’est pas si galère que ça, quand on ne laisse pas trop de bazar s’accumuler :-D

Punaise, je suis en train de me faire éduquer par un robot !

Article: Il est mieux, mais mieux en quoi?

De mon côté, comme tout le monde, je ne me sers pas de toutes les nouveautés.

– J’utilise spotlight depuis que j’ai renouvelé ma machine, avec l’ancienne (sous 10.4), c’était trop lent pour être utilisable.

– je n’ai jamais accroché à dashboard, je ne m’en sers pas.

En fait, les amméliorations qui me sont le plus précieuses, c’est les petits plus, qui rendent la vie plus simple sans qu’on y fasse attention. Il y en a plein, éparpillés dans l’OS, de la réactivité accrue à la fenêtre permettant de relancer une appli en cas de crash.

Et pour la prochaine version, il y a plein de trucs du genre que j’espère :

– un spaces plus pratique et plus souple (je ne m’en sers pas aujourd’hui alors que je ne peux pas me passer de la version linux).

– un moyen UNIFORMISÉ de naviguer dans les fenêtres d’une appli par le clavier. Pour le moment, c’est parfois cmd-< et cmd->, parfois cmd-` … bref, c’est le bazare.

Article: SMS, la nouvelle sténographie sociale

Mon préféré : RTFM (Read The Fucking Manual)

Un chouilla vulgaire, mais salutaire quand quelqu’un demande sans arrêt des informations qui sont a sa portée (c’est un peu brutal quand même, il vaut mieux faire la remarque gentiment une pair de fois avant d’envoyer ça).

Je crois même que c’est apparu nettement avant la folie du SMS, notamment dans le monde informatique (mailing listes, forums ou salons IRC techniques)

Article: Que la couleur numérique soit …

Sur la plupart des sujets techniquement poussés, on peut trouver des exagérations. Je me rappel, quand j’avais étudié les systèmes home cinéma avant de m’équiper, j’avais trouvé sur des forums des gens qui conseillaient très sérieusement l’utilisation de cables gainées d’eau … vendu plus de 100 euros le mètre, en jurant que la différence était flagrante.

Ma position sur ce genre de choses : si on part du minimum syndical, on pourra amméliorer sensiblement la situation en appliquant quelques règles. Au fur et a mesure que la situation s’amméliorera, les étapes suivantes apporteront une ammélioration de plus en plus subtile.

Comme j’ai l’impression de ne pas être clair du tout, je vais prendre un exemple.

  • Je prend une photo avec mon 300D d’un bonhome de neige éclairé par un lampadaire qui a une lumière jaune/orange (photo n°1). Le résultat est vraiment médiocre en terme de couleurs.
  • Pour amméliorer ça, je prend une photo en gros plan d’une surface de neige subissant le même éclairage, et je dis à mon appareil d’utiliser cette photo pour la balance des blancs (photo n°2). Ca ne coute rien, et bon sang, le résultat est vraiment meilleurs.
  • Maintenant, je pourrai probablement faire encore mieux, en utilisant un système dédié à la balance des blanc (photo n° 3). Ca me coûterai beaucoup plus chère (infiniement plus chère en fait, étant donné que la solution précédente était gratuite), le résultat serai probablement meilleurs, mais la différence entre la photo 2 et la 3 serait moins flagrante que entre la 1 et la 2.

Tout ça pour en arriver à cette conclusion : le seul point interessant est de trouver la solution qui satisfasse mes besoins / mes envies, et qui reste raisonnable.

C’est la fameuse recherche du juste milieu qui revient quasi quotidiennement dans la vie de tous les jours, appliquée cette fois à de la technologie).

Article: LyX : un traitement de texte quasi-WYSIWYG basé sur LaTeX

La pluspart des traitement de texte gèrent la touche retour comme un changement de paragraphe, même si les gens s’en servent comme d’un retour à la ligne. Le retour à la ligne, c’est majuscule-retour de mémoire. Ca se voie facilement d’ailleurs : lorsque le style de paragraphe utilisé à un style suivant défini, l’utilisation de la touche retour change automatiquement le style de paragraphe.

Article: Subversion grâce à Versions
popey
, le 25.11.2008 à 14:04
[modifier]
Article: Subversion grâce à Versions

Je vais aller contre plusieurs personnes dans ce fil : non, svn n’est pas obsolète. Le modèle de fonctionnement est très différent de celui de Git ou Mercurial, c’est une approche différente de la gestion de sources. Une approche ne rend pas l’autre obsolète. Un des gros avantages de SVN (ce pour quoi je l’utilise) est justement le fait qu’il soit centralisé. Ca simplifie énormément ma stratégie de sauvegarde !

Pour en revenir au sujet de l’article, effectivement, versions est un client très agréable pour subversion. De mon côté, je ne l’adopte pas pour une seul raison : son prix. Les projets avec lesquels j’utilise svn s’appuient pour la grande majorité sur xCode ou Eclipse. xCode propose un client subversion (un peu simpliste, mais pratique pour les opérations de base), et Eclipse propose un client ultra complet.

Pour quelques opérations avec les projets xCode, je me retrouve en ligne de code, mais c’est trop rare pour justifier une dépense de 39 euros.

Je précise que c’est un point de vu personnel : pour mon utilisation, ce n’est pas rentable. Ca ne veux pas dire du tout que le logiciel ne vaut pas les 39 euros demandés !

Article: Piratage: le nouveau tabou?
popey
, le 09.07.2008 à 10:20
[modifier]
Article: Piratage: le nouveau tabou?

Je suis complètement d’accord avec cet article sur bien des points :
– les protections se font le plus souvent contre l’utilisateur, ce qui est une aberration ;
– l’interdiction de technologies parce que elles pourraient être utilisées pour pirater est un non sens. Toute technologie à un revers.
A titre d’exemple, le peer to peer, et plus spécifiquement bitTorrent est une techno géniale ! Ca me permet de distribuer sans aucun soucis des archives de plusieurs centaines de Mo à plusieurs dizaines de personnes sans invertir des sommes colossales pour de la bande passante. C’est de la mutualisation de bande passante, je trouve ça grandiose.
Autre exemple, il semblerait selon des nouvelles très récentes, qu’il y ait des pressions de la RIAA pour supprimer les entrées son stéréo des ordinateurs par défaut, car on peut les utiliser pour enregistrer de la musique. C’est pas confirmé, ça tient un peu de la rumeur, mais pour qu’une telle rumeur ne fasse pas éclater de rire tout l’internet, c’est qu’il y a un malaise quand même !

Pour ce qui est du piratage, j’ai piraté, moi aussi certain logiciels. Pour l’exemple type, office, je l’ai piraté parceque je ne veux pas payer ce logiciel, je ne veux pas l’utiliser, mais j’y suis forcé par leur politique débile de format de fichier “standard” lisible uniquement par leur logiciel. Donc, quand je reçois un fichier doc ou xls que je ne peux pas ouvrir avec mes solutions habituelles, hé ben j’utilise une version pirate du leur. Et c’est pas par plaisir.

Histoire de ne pas m’emballer, je ne vais pas parler des taxes sur les supports numériques … mais il y aurait des choses à dire là dessus aussi.