Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Simon
55 commentaires trouvés.
Article: Telegram – le remplacement de Whatsapp

Dans le cas de Whatsapp, le premier vu signifie uniquement que le message a bien été reçu par le serveur Whatsapp.
Le deuxième vu signifie que le message est arrivé sur l’appareil du destinataire. Dans le cas de l’iPhone, il est nécessaire que l’app whatsapp soit au premier plan pour obtenir la confirmation de réception.
Telegram promet que le service ne sera jamais payant, qu’il n’y aura jamais de pub, que le contenu des messages ne sera jamais utilisé. Ok, super. Mais quel est le modèle économique? J’imagine que les coûts pour maintenir un tel service sont tout de même importants… Est-ce que le but est d’accumuler le plus d’utilisateurs et de les revendre dans quelques années? A Google, à Facebook?
C’est la raison pour laquelle je ne me suis pas précipité sur cette nouvelle app…

Article: Le DVD Cuk 2014
Simon
, le 25.02.2014 à 15:00
[modifier]
Article: Le DVD Cuk 2014

Bon, OK, il est bien que des alternatives existent… Mais qui a vraiment besoin de Guimp, quand Photoshop Element ne coute quasiment rien ? Bon, une école… ok je comprends, pourquoi pas.

Car celui qui a besoin de faire du graphisme, a vraiment besoin de Photoshop. Il n’a même pas envie d’essayer Guimp (il peut trouver des anciennes versions de PS pas chères d’occasion)…

Je trouve ces affirmations bien prétentieuses, chacun a des besoins différents, et Gimp a beaucoup de qualités. De plus c’est un peu limite de descendre un logiciel que tu sembles bien peu connaître, au point de ne pas savoir écrire son nom correctement.

Article: Une sensation bizarre
Simon
, le 08.02.2014 à 21:14
[modifier]
Article: Une sensation bizarre

Je ne pense pas que la RATP ait un quelconque intérêt à promouvoir la violence. Je vois plutôt dans ces pubs une tentative de se donner une certaine image « décalée ». Au final ce n’est pas très réussi et je ressens également un certain malaise…
Pour la deuxième publicité, je la trouve plutôt bien trouvée. Mais évidemment cela reste une publicité, dont le principal objectif est d’attirer l’attention du quidam et de l’inciter à dépenser son argent.

Article: Tribulations écologiques dans les nuages

@ToTheEnd
Oui tout à fait d’accord, pour le transfert le coût est également supporté (en grande partie?) par l’utilisateur qui paye son accès à internet.
Le coût de stockage, lui, est totalement à la charge du data center.

Pour la consommation énergétique de l’IT je ne sais pas, je pense qu’il faudrait aussi tenir compte de l’énergie grise de tous les appareils à courte durée de vie, mais aussi les avantages apportés (moins de déplacements nécessaires).

Article: Tribulations écologiques dans les nuages

Ta question est extrêmement large et donc, la réponse sera entre quelques fractions centimes à quelques dollars si tu balances 1GB de données dans une station en Arctique via un satellite qu’on a mis en orbite à 10 mille balles le kg.

Ce n’est pas ma question, mais celle que pose l’article. La réponse de 15kWh pour 1 Go est proposée, ce qui me semble beaucoup.
Il me semble qu’on parle plutôt de l’utilisateur moyen qui met ses photos sur Dropbox que du transfert de données vers une station en Arctique.

Article: Tribulations écologiques dans les nuages

Article intéressant, j’aimerais bien connaître le coût énergétique réel du transfert d’un Go. Cependant, les 15kWh me semblent énormes et peu probables si on tient compte des coûts que cela représenterait pour les fournisseurs d’espace dans le cloud.

J’ai regardé les tarifs pour le stockage amazon s3:
http://aws.amazon.com/fr/s3/pricing/

Le coût du transfert descend à 0.05$ par Go.
A cela, il faut ajouter le coût du stockage, qui varie entre 0.01$ et 0.1$ mensuel par Go suivant les options (niveau de redondance, etc.)

On peut estimer que 15kWh coûtent environ 1.5$. Si les datacenters consommaient autant par Go, ils ne seraient tout simplement par rentables avec les tarifs qu’ils proposent.

Article: Et de douze!
Simon
, le 27.12.2013 à 17:11
[modifier]
Article: Et de douze!

Merci à toute l’équipe pour les articles de qualité. J’ai toujours beaucoup de plaisir à vous lire, même si je laisse rarement un commentaire. J’espère que vous allez continuer sur cette lancée pendant de nombreuses années :-) Quant à moi, je vais essayer de poster un commentaire un peu plus fréquemment!

Article: Cuk V4 en bêta publique
Simon
, le 25.11.2013 à 09:25
[modifier]
Article: Cuk V4 en bêta publique

Le problème de la césure. La situation est la suivante: beaucoup de rédacteurs réclamaient un alignement des textes justifié. Bien que réticent à cause justement des problèmes de césure (qui est soit inexistante soit mal faite), je ne me suis pas opposé aux rédacteurs qui ont manuellement justifié le texte de leurs articles. J’ai donc essayé pour la V4 de le faire par défaut sur tous les articles, pour avoir une certaine cohérence de notre contenu. On peut revenir en arrière. Mais alors pour tous les articles. Qu’en pensez-vous?

Le problème de la césure n’est pas si dramatique. Si la plupart des rédacteurs préfèrent que leurs textes soient justifiés, vox populi vox dei.

Article: Cuk V4 en bêta publique
Simon
, le 23.11.2013 à 23:28
[modifier]
Article: Cuk V4 en bêta publique

Très joli travail, j’aime bien la nouvelle version. Un détail m’a cependant frappé: les césures automatiques. Il me semble, notamment dans l’article d’Anne, que certaines d’entre elles ne sont pas très correctes. Personnellement, je préférerais qu’il n’y ait pas de césures.

@Alain Le Gallou: elle disparaît aussi si on diminue la taille de la fenêtre. Je pense que c’est un effet voulu.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@maxim

Inutile de te mettre dans ces états. Peut-être n’as-tu pas bien compris ma question. Je me demandais simplement si les données RAW étaient affectées par le réglage de balance des blancs. Cela ne semble pas être le cas, j’ai donc ma réponse.

Relis mes messages, je n’ai jamais remis en cause l’intérêt d’avoir un réglage correct à la prise de vue…

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@grain de sable

Oui, c’est également le document que j’avais trouvé (commentaire 31). Je pense qu’on peut le considérer comme une source fiable.

Cet article explique que le réglage de balance des blancs à la prise de vue est uniquement une meta-donnée EXIF et qu’il est possible de retrouver n’importe quelle balance des blancs en PP.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

Conclusion : le contenu brut des fichiers RAW n’est modifié à la PDV que lorsque l’on change de sensibilité, le reste n’est que les EXIF qui donneront l’information (calage) pour les logiciels de traitement.

Merci! C’est ce que j’avais cru comprendre et que j’essayais de dire :-)

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@maxim

J’admets que j’extrapole un peu, mais c’est ce que j’ai trouvé un peu partout sur le web:

Nikon

cambridgeincolour

photofocus

nikon usa

Le réglage de balance des blancs lors de la prise de vue semble être enregistré comme donnée exif. Cela permet au logiciel de PP d’utiliser cette info pour interpréter l’image en fonction de ce réglage, mais rien n’empêche de l’ignorer et d’utiliser n’importe quelle autre balance des blancs.

Dans ta réponse à zit, tu parles de mettre de la “gélatine” devant le flash. Ca n’a évidemment rien à voir avec un changement du réglage de balance de blancs. C’est une modification des conditions d’éclairage qui ne peut bien sûr pas être rattrapée en PP.

Ensuite je suis d’accord avec zit, le fait d’avoir le bon réglage lors de la prise de vue permet d’économiser du temps devant l’ordi, vu que lightroom, aperture ou autre va directement utiliser la bonne balance de blanc.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

Cet article explique que le réglage de balance des blancs à la prise de vue est uniquement une meta-donnée EXIF et qu’il est possible de retrouver n’importe quelle balance des blancs en PP. D’ailleurs cette théorie semble faire quasi l’unanimité.

Je n’ai pas vérifié par moi-même, et peut-être qu’il y a des différences selon les appareils.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@maxim

Oui c’était justement une question technique. Je vais me contenter de la réponse de PhB jusqu’à ce que j’aie le temps de faire quelques petits essais pratiques pour la confirmer.

Je ne conteste pas du tout qu’il est beaucoup plus pratique d’avoir le bon réglage de balance des blancs à la prise de vue (gain de temps, pas facile de se rappeler de la lumière qu’il y avait, etc.)

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@maxim

En résumé, il y aurait deux raisons pour lesquelles la balance des blancs doit être bien réglée lors de la PDV.

1) Il y a un pré-traitement pour créer le fichier RAW qui tient compte de ce réglage (explication de PhB).

2) L’algorithme qui calcule l’exposition optimale tient compte du réglage de balance des blancs. (Cela voudrait dire que, si on est en manuel, on n’a pas ce problème.)

Je ne suis finalement pas sûr d’avoir compris laquelle de ces deux explications tu soutenais. Ou les deux? Ou aucune des deux?

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

L’explication d’un premier traitement pour créer le RAW expliquerait bien l’influence de la balance des blancs. On pourrait imaginer un RAW encore plus brut qui contiendrait les valeurs analogiques de chaque photodiode du capteur. Dans ce cas on pourrait négliger le réglage de la balance des blancs.

Par contre sauf erreur, la vitesse de la lumière dans le vide ou dans l’air ne dépend pas de la fréquence de l’onde. Pour les couleurs les photodiodes ne mesurent qu’une intensité lumineuse, il faut donc rajouter un filtre devant pour avoir une information de couleur.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

@PhB

Merci pour ces explications. Ca n’a jamais été clair pour moi en quoi la balance des blancs influençait le RAW. Donc il y aurait déjà une première interprétation des données capteurs pour créer le RAW. Dans ce cas je comprends bien que le réglage de la balance des blancs est important à la PDV.

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

Pas exacement, C’est une plus longue histoire Simon. Le réglage de la BdB ne se limite pas au .JPEG boîtier, c’est placer toute la quincaillerie interne au sumum de l’exploitation optimale de la plage dynamique du capteur (les boîtiers sont faits comme ça, c’est le seul moyen de restituer des couleurs correctes dans un logo: le “Rouge suisse” par exemple… (et souvenons-nous de l’exemple du métamérisme, qui s’applique également au .RAW, CQFD!)

Merci pour les explications. Donc si j’ai bien compris, on peut dire que les algorithmes internes vont ajuster l’exposition pour qu’elle soit optimale pour la balance des blancs choisie?

Article: Ah, le Raw, c’est tout de même génial, il ne vieillit pas!

J’aime bien la comparaison avec le négatif d’un film argentique, c’est assez comme ça que je le vois.

Quelque chose n’a jamais été clair pour moi, et l’explication de maxim ne m’aide pas vraiment à le comprendre. Je ne vois pas comment une mauvaise balance des blancs au moment du déclenchement serait irrécupérable. En effet, l’impression que j’ai est que du moment que la vitesse, l’ouverture et la sensibilité sont correctes, il doit être possible en théorie de retrouver la bonne balance des blancs en post production. Pour moi la balance des blancs est une interprétation des données brutes du capteur en fonction des conditions de luminosité ambiante, mais peut-être je me trompe.

Article: Encore une petite couche sur Qobuz

j’ai simplement appris, a long time ago, que tout ajout de circuit perturbait la reproduction. J’ai le souvenir particulier d’un enregistrement numérique de CD fait au fin de l’Allemagne du Nord ayant été sévèrement perturbé au passage d’avions réguliers: on entendait les conversations des pilotes. Ce n’est qu’un exemple, je ne sais pas s’il peut faire “autorité”. En fait, j’en doute.

Une fois la musique sous forme numérique, tu peux ajouter autant de circuits que tu veux pour la transmettre sous cette forme, la qualité ne sera pas altérée. Il ne s’agit que de nombres codés avec des 1 et des 0. (Par exemple, le 24bit/96khz signifie qu’il y a 96000 nombres pour une seconde de musique, chacun pouvant aller de 0 à 16777215).

Les perturbations ne peuvent intervenir qu’à deux moments: 1. lors de l’enregistrement (passage de l’analogique au numérique) 2. lors de la reconstruction du signal analogique et de son amplification Entre les deux le wifi ne va pas changer des 1 en 0 et des 0 en 1.

En second lieu, si la transmission Wifi ne perturbe pas, peux tu me dire pourquoi elle n’est pratiquement jamais – je connais des exceptions – utilisée entre ampli et enceintes. Les mauvaises langues me diront que c’est sur pression des vendeurs de câbles d’enceintes (remarque, tant qu’ils trouvent des pigeons à plumer …. alors qu’un bout de Scindex est hors pair en qualité de transmission)

Je ne pense pas qu’il existe de transmission wifi entre ampli et enceintes. L’ampli reçoit en entrée un signal analogique, mais sans puissance, et son but est de reproduire en sortie le même signal (enfin un signal le plus proche possible), mais avec suffisamment de puissance pour actionner les enceintes qui y sont connectées. Le wifi ne transporte qu’une information, qui n’est pas sous la forme nécessaire aux enceintes, et qui n’a de surcroît pas de puissance.

Entre une information numérique (qu’elle provienne d’une transmission wifi ou d’un CD) et l’ampli, il est nécessaire d’avoir un DAC (convertisseur numérique vers analogique) qui reconstruira le signal analogique.

Article: Nisus Writer Pro: vous devriez l’essayer

Effectivement il a l’air vraiment très bien ce traitement de texte. Cependant maintenant que je me suis mis à Latex, ça va être difficile de revenir en arrière :-)

Linkback c’est vraiment pas mal cette histoire! J’inclus souvent des schémas omnigraffle dans mes documents, et c’est un peu pénible de les modifier: retrouver le document omnigraffle qui contient le schéma, modifier, exporter en pdf, tout ça sans mélanger les noms des graphiques.

Sinon nul besoin d’un éditeur d’équation dans Nisus, il suffit d’utiliser Latex it par exemple.

Article: Remplacer Aperçu – Partie 1/2 : les images et photos

Pour le copier/coller ou couper/coller, j’ai bien évidemment essayé : une fois la sélection faite dans l’image affichée, que ce soit via menu contextuel (il n’y a pas la commande couper ou copier) ou via le menu Edition (copy ou copy image to pasteboard), ou via Pomme + C ou Pomme + X, dans tous les cas, je n’ai jamais réussi à avoir la moindre sélection dans le presse papier : le menu coller reste grisé dans Photoshop ou Aperçu… d’où mon désarroi

Le plus simple: sélectionner la zone qu’on veut garder, pomme-C, pomme-N…

Article: Cuk v3, premières infos officielles et présentation des maquettes

Bonjour!

RoR: très bon choix à mon avis!

Pour la longueur des lignes, s’il-vous-plaît ne l’augmenter pas! Il est tellement plus agréable de lire un texte avec des lignes pas trop longues, quel que soit l’écran. Mes fenêtres dans safari ne prennent jamais tout mon écran, elles font environ 1.2 [ck], et je n’aime pas les sites qui m’obligent à les agrandir. D’ailleurs que les septiques tapent dans google qqch dans le genre « typographie web longueur lignes » pour plus d’explications…

En tout cas je vous souhaite beaucoup de courage pour cet énorme travail qui vous attend! Concernant le design, j’aime bien l’actuel, mais les maquettes proposées sont sympa aussi (à part le violet, il faudrait le remplacer par une couleur plus adéquate). Et un dernier mot: merci pour ce site que je trouve fort sympathique.

Article: Vive le look, mais bon
Simon
, le 16.08.2006 à 00:16
[modifier]
Article: Vive le look, mais bon

Bonjour,

Je trouve assez bizarre je dois dire! J’ai un ibook G4 depuis 2003. J’utilise le clavier intensivement, et je ne constate aucune atténuation des inscriptions sur les touches. Et je comprends que le commercial soit étonné, si le phénomène est rare.

Mais d’un autre côté, je doute que ce monsieur soit fou, donc il y a bel et bien un problème. Peut-être une incompatibilité avec son savon et l’encre des lettres :-P

Article: Un bug énervant que l’on peut corriger

Si j’ouvre le fichier avec vim:
sudo vim /System/Library/CoreServices/Finder.app/Contents/Resources/French.lproj/Localizable.strings
ça ne marche pas vraiment… Je suppose qu’il ne détecte pas correctement l’encodage (UTF-16 apparemment). Quelqu’un aurait-il un remède à ce problème? (bon c’est pas important hein! c’est juste par curiosité)

Merci!

Simon

Article: vi
Simon
, le 20.07.2006 à 21:09
[modifier]
Article: vi

Et si jamais l’auteur est toujours motivé, je serais intéressé par les moyens d’écrire du Html avec vim sans douleur :-)
Ou du latex peut-être?
Ou n’importe quoi d’autre!

Merci merci!

Article: vi
Simon
, le 20.07.2006 à 21:03
[modifier]
Article: vi

En effet, la macro fonctionne lorsque j’utilise vim depuis le terminal, mais pas lorsque j’utilise gvim…

En fait, c’est la commande P qui ne se comporte pas de la même manière.

Gvim est beaucoup plus lent pour exécuter cette macro que vim du terminal! c’est bizarre…

A+

Article: vi
Simon
, le 20.07.2006 à 20:53
[modifier]
Article: vi

Bonjour,

Je ne sais pas si quelqu’un lira ce commentaire, j’ai un peu de retard sur la lecture des articles…

J’ai bien aimé ce test, très instructif!

Cependant j’ai un problème avec la macro permettant d’écrire la chanson. Elle ne fonctionne pas chez moi.

Pour écrire la chanson, j’ai dû utiliser la macro suivante:

qq 3yy G p y4w $h p jh p x 4b Ctrl-X k$h x gg Ctrl-X 0 q

et après: 98@q

J’ai téléchargé gvim, il y a peut-être quelques différences… ce qui pourrait expliquer que la macro du test ne fonctionne pas.

Meilleures salutations!

Article: Une alimentation… en dollars? En Euros? en Francs suisses?

et bien moi je suis surement un peu neuneu et je n’y connais rien en electricité, mais pourquoi Apple n’intègre pas des alim directement dans les ordis portables?? çA serait bien de n’avoir qu’une prise d’alim a mettre et hop!

vous allez me dire que ça chauffe trop mais bon, par exemple j’ai un moniteur Dell 24 » (le fameux Ultrasharp 2405 que tout le monde s’arrache vu sa qualité de dalle et surtout son prix sans concurrence), et bien l’alim est dedans, et pourtant il est fin.
Et je vous assure qu’il est tout le temps allumé, et que je ne remarque aucune chauffe!!!

Idem pour le mini, j’ai été surpris quand j’ai déballé l’alim externe… et moi qui croyait avoir lu que le mini consommait moins que les autres ordis!

Et au pire, s’il doit y avoir une alim externe pour X ou X raison, qqn peut-il m’expliquer pourquoi les alims sont toujours aussi GROSSES??

Et deja j’aimerais qu’on m’explique ce qu’il y a DEDANS

Merci de m’eclairer

Je suis loin d’être un expert en électricité, donc n’hésitez pas à me corriger si je raconte des âneries.

Pour ton écran, je sais pas pourquoi il n’y a pas d’alim externe, mais je suppose que le rétro-éclairage peut être assuré par du courant alternatif, donc pas besoin de transformateur à ce niveau. Quant aux électrodes de l’écran qui permettent de gérer l’affichage, eh ben je pense qu’elles tirent très très peu de courant, donc ça ne chauffe pas.

Mais c’est que des suppositions, si quelqu’un pouvait confirmer ou corriger…

Pour les portables et les minis, beaucoup de composants ont absolument besoin de courant continu.

Sauf erreur, dans l’alimentation, il y a un transformateur et un redresseur. Le transformateur permet d’abaisser le voltage. On utilise deux bobines qui contiennent chacune un nombre de spires différent. Le courant est transmis d’une bobine à l’autre par induction magnétique. Le rapport des nombres de spires correspond au rapport des tensions. Ensuite, il faut transformer la tension alternative en tension continue, on utilise d’abord pour ça un redresseur. Je sais pas si ce sont des diodes ou des transistors qui sont utilisés. A ce moment, la tension est un sinus positif (valeur absolue de sinus). Maintenant il faut aplatir tout ça pour avoir un beau courant continu. On utilise un condensateur qui se charge et se décharge. Et pour applatir le tout, une diode zener fait l’affaire…

Oulà, j’espère que vous aurez réussi à déchiffrer mon charabia :-P J’ai même pas le courage de me relire. J’espère n’avoir pas raconté de grosses bêtises!

Simon