Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: cvanquick
221 commentaires trouvés.
Article: DAC baladeur Hi-Res Cowon Plenue 1: le must du son mobile

@François,

Je m’en doutais un peu.
C’est vraiment un appareil de grande qualité.
C’est un mélomane.

Oui le prix est élevé mais quand comme moi tu n’as pas la possibilité d’investir dans une installation sédentaire, finalement le prix est correct vu la qualité obtenue et ce même avec un casque comme le ATH MSR7.

Il a un rendu tellement musical.

J’ai du mal à m’en passer.

Et quand j’aurai le budget pour un T1 ou un T5p de chez Beyer ….

Article: De retour vers un plus petit iPhone, et arrivée du Wi-Fi Calling en Suisse

@François,

tu risques d’être déçu de la fonction cardiaque de la montre en courant.
Pour avoir essayé ce système, dès que tu rencontres une problématique d’humidité (sudation, pluie..) le capteur va avoir des difficultés pour conserver une certaine stabilité dans la récupération de ton pouls pour deux raisons qui se cumulent ou pas : la montre bouge, le capteur est gêné par le liquide qui se place entre lui et la peau.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Tte,

Je me suis mal exprimé. Les textes doivent être adaptés.
On part généralement de la situation la plus stricte possible. Il faut commencer à intégrer les exceptions.
Les pratiques ne doivent pas être sauvages. Elles doivent être encadrées plus judicieusement.

Je ne sais pas si le numérique a vraiment réduit le nombre d’intermédiaires : agent, maison de disque, producteur, site de mise en ligne…

D’ailleurs j’aimerais comprendre pourquoi le % versé à un artiste sur la vente d’un album est moindre quand il s’agit d’une version dématérialisée.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Phil,

Je ne sais pas si c’est un site confidentiel.
A mon avis tu le trouves sans problème par google ou autre vu que c’est comme ça que je l’ai découvert.
La personne a demandé à ne pas le diffuser publiquement le site. Vraisemblablement il s’est fait taper sur les doigts au Etats-Unis. Pour quelles raisons, je ne sais pas. En tout cas il ne fait aucun commerce avec son fonds.
Et je n’ai pas dit que ce qu’il faisait était légal ou illégal. Pour ma part, je trouve que selon le cas, tu devrais pouvoir adapter les textes.
Il a décidé de partager gracieusement sa collection de vinyls. Cela n’a rien d’illégal.
Si moi je telécharge le fichier pour l’écouter et ensuite acquérir le même album sur un autre support, ce n’est pas illégal non plus.

Il n’est pas nécessaire de douter de ma bonne foi. Dans mon comportement, je ne fais rien d’illégal.

Et je suis d’accord avec toi l’art et la culture sont à la fois un hobby et un métier.
Si seulement il y avait moins d’intermédiaire entre un artiste et son publique ce serait plus simple et les gens ne seraient pas forcément à l’affut du gratuit.
Sur un cd vendu dans le commerce 13€, un artiste touche au maximum 1,50 € et encore moins quand c’est du dématérialisé.
Si je pouvais rétribuer directement l’artiste, je le ferais tout de suite comme pour le dernier album de Radiohead ou la dernière bande dessinée de Laurel (financée par ulule mise nécessaire 9000 €, sommes récoltées 165000 €). Et les artistes gagneraient bien mieux leur vie. Et je suis sur que les gens seraient bien plus éduqués pour payer justement ces métiers.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Phil pour répondre à tes questions qui n’étaient pas présentes quand j’ai écrit mon message :

– tu as raison, le mot merde est très mal utilisé et j’aurais du m’abstenir. Plutôt des oeuvres inécoutables ou montées par des maisons d’édition non pas avec des artistes mais avec du matériel qui modifie tellement la réalité que l’artiste est bien incapable de se produire en live et il ne faut pas être un artiste pour s’en rendre compte.
– si je fais du travail de merde je suis viré et je ne touche rien.

Tu juges mes articles comme bon te semble sinon à quoi bon débattre mais tu uses de qualificatifs sans savoir : pirates, piratages, spolier.

Quant à me citer fais le bien. tu mélanges trois phrases.

Oui parfois je ne me pose pas la question de l’illégal ou du légal. Parce que je n’ai pas ce réflexe. Et parfois je me la pose vraiment. Et si je me la poste c’est qu’il y a un problème et je m’arrête.

J’ai parlé d’une part d’une personne qui a décidé de partager sa collection de vinyls. Celle-ci contient des versions rares et introuvables.

Et j’ai parlé d’autre part de sites de bootlegs. Ce sont des moments uniques qui ont été captés (légalement ou illégalement je n’en ai aucune idée) mais non commercialisés : version de travail, répétition, concert dans la rue, dans un bar.
Ils sont diffusés publiquement a posteriori avec l’accord de l’artiste (en tout cas pour ceux que je connais). Dans le cas contraire, ils sont retirés et détruits.

Et non je n’utilise pas TOR (et ce n’est même pas du darknet) ni de trucs bizarres et je ne me suis jamais balladé dans le darknet.

Et quand je vois par exemple les conditions d’utilisation relatives à itunes, je suis effaré. Tout élément acheté par itunes ne peut être utilisé que via itunes ou un appareil apple. Si tu fais une liste de lecture, tu ne peux pas la graver plus de sept fois. Si tu veux partager ta musique avec un membre de ta famille, tu dois le déclarer à apple via itunes.

Maintenant je peux comprendre que tu ne sois pas d’accord mais ce n’est qu’un débat d’idée et il n’est pas nécessaire de devenir agressif (mais peut-être que je me trompe à ce sujet).

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Phil,

Tu émets quelques jugements hâtifs et c’est dommage.

Non les supports de la personne ne sont pas des pirates mais des vinyls achetés et réglés rubis sur l’ongle pendant plusieurs décennies.

L’univers du bootleg est autre chose et dans 90% des cas autorisés par l’artiste.

Je ne cherche pas d’excuse et je ne procède pas à de mauvais piratages.

A l’heure actuelle, si tu veux pousser le raisonnement légal jusqu’au bout, si par malheur quelqu’un laisse sur ton ordinateur un fichier mp3 pour que tu fasses une écoute, tu es en tort.

Tous les films que j’ai regardés, j’ai acheté une version sur un support X ou Y à un moment ou un autre.
Tous les albums que j’écoute, j’ai acheté une version sur un support X ou Y à un moment ou un autre.
Mais parce que je n’ai pas conservé ce support aujourd’hui, je suis un pirate ?
Mais parce que je veux écouter un album avant de l’acheter je suis un pirate ?

Je dis que le système actuel est mal foutu.
Je ne dis pas que tout ce que je fais est légal ou pas.
J’essaye de trouver un juste équilibre et je ne spolie personne.

Maintenant, il semblerait que tu appliques toutes les règles à la lettre. Tant mieux.
Pour ma part, certaines règles sont ridicules et doivent être adapétées à l’évolution des moeurs.

A ton avis, pourquoi la justice française ne poursuit que les gens qui font du bénéfice de leur piratage ?

Je n’ai jamais défendu le piratage ou soutenu le piratage.

Ce que fait cette personne avec ses vinyls n’a rien d’illégal. Il n’en tire aucun bénéfice et a payé pour faire ce qu’il veut de ses vinyls.

L’excès n’est jamais bon dans les jugements.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Phil,

Tu penses vraiment que la redevance que nous payons ou la taxe prélevée sur chaque support arrive en part suffisante dans la poche des artistes ?

Je ne crois pas qu’en France la SACEM soit louée par la majorité des artistes.

Les maisons de disques ont loupé le virage des supports et de l’internet et prennent le client pour un imbécile. Le prix du support ne cesse d’augmenter mais pas la partie revenant à l’artiste.
L’industrie du cinéma n’a jamais généré autant d’argent qu’à l’heure actuelle et ce malgré le piratage, le streaming…
Les budgets des séries télé ne cessent d’augmenter et se vendent très bien et pourtant elles n’ont jamais été autant téléchargées.

Si les places de concert ont augmenté ce n’est pas forcément à cause du piratage mais plus à cause des coûts d’infrastructure et des coûts liés aux maisons de production.

Madonna dans le nouveau BERCY c’est 100€ dans la fosse et pourtant elle a vendu plus de 300 millions de disques et le contrat qu’elle a signé avec sa maison de production est de 120 millions de dollars. La vente des disques ne lui rapporte rien à la différence de sa maison de disque.

Je mets quelques euros par mois et plus tant pour la musique que pour les films mais je télécharge pour découvrir aussi et acheter ensuite et je trouve cela parfaitement normal compte tenu du contexte économique actuel et de la somme de merdes dont on nous abreuve.
Avant l’offre n’était pas pléthorique. Maintenant, pour trouver quelque chose de potable, tu devras dépenser une fortune et c’est sur cela que compte les maisons de production.
Je préfère faire un tri à la source et donner mon argent à des artistes que j’ai envie d’entendre plutôt que la somme des merdes que j’entends à la radio. Et je ne parle pas du « je m’en foutisme » avec lequel certains disques sont produits et qui sont vendus à des dizaines ou centaines de milliers d’exemplaires.

Oui c’est un généreux légataire. Il n’en tire aucun profit et tout le monde ne peut pas en profiter gracieusement. Certains même lui envoient leurs vinyls pour étoffer ce fonds.
Comme certains sites de bootlegs. Cela permet de conserver une trace de moments uniques qui seraient perdus et que l’artiste n’a pas cherché à commercialiser pour des raisons X ou Y.

Les textes sont mal écrits et les taxes mal perçues.

Une refonte globale est nécessaire.

Reste que je saluerai toujours les initiatives privées que j’en profite ou non. Dans la société actuelle, cela me fait plaisir que tout et surtout la culture ne soit pas toujours ramené à l’argent.

Les Beatles ou U2 ont fait des concerts gratuits dans la rue.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@Phil, combien d’émission radio ou télévisuel as-tu enregistrées ? Ou de films ?

Cette personne a pris la décision de léguer sa collection de vinyls au plus grand nombre mais de façon raisonnée.
C’est un choix personnel. Les vinyls qu’il a sont pour majorité introuvables et les versions qu’ils contiennent aussi. Il souhaite laisser une trace mais pas n’importe comment.

C’est une trace culturelle qu’il permet de sauvegarder.

Si j’ai le CD ou une version dématérialisée de l’album, je ne me pose pas la question.

J’ai scanné récemment tous les cds de mon épouse qu’elle ne souhaitait pas conserver physiquement.
J’ai donc revendu tous ces CDS. Suis-je dans l’illégalité ? Oui et pourtant j’ai acheté et payé le droit d’écouter ces CDs.
Les textes sont mal foutus et méritent d’être réécrits une bonne fois pour toutes.

En france, nous avons HADOPI. Est-ce qu’HADOPI fonctionne ? Oui mais de façon clientelliste. En gros, certaines maisons de production et certains artistes demandent une surveillance spécifique et prioritaire sur certains films et albums et tous les autres passent à la trappe. C’est donc totalement inefficace et de surcroît hypocrite.

Rien n’est parfait et personne non plus.

Je pense que chaque situation mérite d’être étudiée de façon précise.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

Phil, pter, on parle peut être de la même chose ou pas mais en tout cas ni O ni E ni A dans les initiales du site.
Et je ne le mettrais pas sur le site à la demande de l’intéressé.
Illicite, illégal ou pas je ne me pose pas la question.
Je considère que cette personne fait un travail d’artiste et lègue un fonds musical incroyable.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

Pour un budget moindre, tu as le M (64go et pas de housse) avec un rendu un peu différent : un peu moins de délicatesse et un peu plus de dynamique. En un mot, il est moin « fin » que le P1.
En te séparant du 800 et du Jr, tu ne devrais pas être loin du M.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

@François, J’attends avec patience ton retour.

Rien que l’interface et son utilisation te feront dire que le TEAC est un petit peu préhistorique.

Et la puce 1792 du P1 fait un travail de décodage magnifique. Attention aux mauvais enregistrements.

Article: Vos fichiers Hi-REs avec le TEAC HA-P90SD: est-ce la bonne solution?

François, en toute mobilité, je n’ai qu’un conseil après avoir testé plus d’une dizaine d’appareils de ce type : le COWON PLENUE 1 ou M.

Une interface superbe (écran tactile de 3.8 pouces). 64 ou 128 go de mémoire interne plus un port micro SD.
il rend magnifiquement avec les BEYER, disposent de suffisamment de puissance pour ce type de casque et peut faire DAC externe.
Ultra rapide à l’allumage et très discret.

Une sonorité incroyable, très à l’ancienne, analogique, avec beaucoup de matière et de détails.

Tu devrais vraiment l’essayer. Non, je corrige : essaye-le.

Attention pas forcément d’effet WAOUH à la première écoute. Mais sur le long terme, je n’arrive plus à utiliser autre chose. et en plus je peux l’emmener partout. Ultra qualitatif et ultra mobile et ce n’est pas de l’exotique. Cowon est une marque historique qui a toujours été présente sur le marché des lecteurs portables.

Article: B&W A7 : Test de longue durée !

J’ai pu tester cette enceinte et aussi l’A5.
En sans fil ca va de moyen à pas mal du tout selon le service utilisé (spotify, qobuzz, deezer, lecteur de fichier musicaux).

En revanche en connexion filaire et donc en n’utilisant l’enceinte que comme une enceinte, là c’est vraiment bien. Reste la signature sonore B&W qu’il faut apprécier mais qui est très bien pour une écoute détendue dans sa pièce à vivre.

Article: OpenBar
cvanquick
, le 07.09.2015 à 11:31
[modifier]
Article: OpenBar

@Hi-Phil,

D’abord l’amplification pour être sur d’avoir suffisamment de puissance pour correcter nourrir le casque ou les enceintes qui vont nourrir tes oreilles.

Ensuite le casque ou les enceintes.
Il n’y a pas deux casques ou deux enceintes pareilles. Chacun a un signature propre.
Je ne pense pas qu’on puisse la trouver du premier coup.
Il et délicat de trouver le juste équilibre pour soi entre les aigus, les mediums et les basses.

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:54
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

@Hi-Phil,

Selon le type de musique, certains pressages des années 80 sont bien supérieurs aux versions remasterisées.

@TTE,

Tout à fait d’accord avec toi, l’évolution de l’image est incroyable.
Pour l’oreille, l’industrie musicale a semble-t-il voulu améliorer le support physique mais à parallèlement dégradé la source (loudness war). Donc le bénéfice du support passe à la trappe sauf avec certains artistes.

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:48
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

J’ai trouvé récemment un rip d’un vinyl enregistré en quadriphonie par Pink Floyd.
C’était tout simplement beau.
J’ai aussi pu écouter un rip d’un live de U2. Issu d’un premier pressage vinyl. A l’époque Bono s’était permis de reprendre le refrain d’un des morceaux de West Side Story en live et c’était présent sur ce pressage. Quelques années plus tard, ce petit instant a disparu des nouveaux pressges.

Ce que je trouve assez incroyable c’est qu’à l’époque du vinyl, ce dernier était exploité à son maximum en terme de dynamique et de rendu.
Normalement un CD bien exploité doit donner beaucoup plus qu’un vinyl et cela arrive parfois mais c’est de plus en plus rare.

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 11:18
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

@Hi-Phil, je te rejoins sur le hardware. et le X1 de Fiio en est d’ailleurs un bel exemple.

Pour ce dont je parle, il suffit déjà de s’intéresser au maison de production. Parfois un changement de maison de production entraîne un nouveau master, parfois non.

Après je ne parle pas que de la musique en ligne, mais aussi des supports physiques (CD, vinyl…). Dans un autre article sur CUK, je prenais l’exemple de l’album « THRILLER » de MJ. J’avais pu comparer le studio master, un rip issu du CD 25th anniversary, un rip issu du CD japonais et un rip issu d’un vinyl. Les différences étaient incroyables sur certains morceaux.

Enfin, même sur Qobuz, tu trouves parfois plusieurs version du même album : orginal, mono, remasterisée, 25ème anniversaire, deluxe… Déjà là parfois une différence s’entend.

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 10:48
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

Pour m’amuser depuis quelques temps dans ces appareils et dans ces tests, le vrai plaisir vient de la version que vous écoutez.

Je ne parle pas de mp3, 16bit, 24bit.. mais plutôt de la version du morceau: pressage vinyl d’origine, version cd japonaise ou allemande, studio master…

Là il y a un monde à découvrir et ce n’est pas une bataille de bit, fréquence… mais juste une question de goût.

J’ai écouté trois versions différentes de « Abbey Road » des Beatles avant de trouver mon graal.

C’est comme le chocolat, le vin, le calva…

Essayez d’en faire l’expérience. Ecoutez deux ou versions différentes du même morceau, c’est très parlant.
Les pressages anglo-saxons ont un côté très vinyl tandis que les versions japonaises sont très dynamiques et claires.
Les versions allemandes sont plus neutres.

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 10:11
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

Ce peu de différence entre un bon mp3 (320kbps) et un fichier hi-res est aussi dû au peu d’attention que donne les techniciens à ces fichiers.

Beaucoup de marketing mais peu d’investissement.

Reste que sur certains albums, la différence est palpable. On ressent quelque chose, plus de corps de présence. C’est un ensemble de petits détails qui rend le fichier hi-res plus vivant, résolvant…

Sur Qobuz, certains albums hi-res font l’objet d’un test en profondeur. Parfois, la conclusion est que la différence ne vaut pas le coup. Parfois, la différence est très sensible.

Il ne faut pas perdre de vue que pour comparer deux morceaux normalement identiques il est nécessaire de passer par le même master d’origine.

Comparer le fichier rippé d’un CD et/ou d’un vinyl et/ou le même fichier issu de la version Studio Master n’est pas probant parce que le master d’origine n’est pas le même et la production non plus.

Seule la comparaison entre les fichiers issus d’un même master est « crédible ».

Article: Baladeur audio Hifi
cvanquick
, le 03.09.2015 à 09:15
[modifier]
Article: Baladeur audio Hifi

XLD est une pure merveille découverte par ce site. Les rips de CD effectué par ce logiciel sont d’excellente qualité.

si on tient compte de l’interface, de la qualité de fabrication et du rendu, pour 100 euros le fiio X1 est le seul choix valable pour avoir un rendu musical correct.

Après en mettant le double vous passez un vrai gap.

Quant à Astell & Kern, c’est vraiment du haut de gamme mais le tarif de leur modèle passé 1500 € est surfait.

Mais attention, il ne faut pas perdre de vue que chaque lecteur à sa coloration qui vous plaira ou pas et qui se mariera ou pas avec votre casque.

Article: Macbook…cheminement
cvanquick
, le 21.07.2015 à 08:00
[modifier]
Article: Macbook…cheminement

@J-C, Madame V est parfaitement consciente de son WAF en use et abuse.

Sinon le 256go n’était pas rédhibitoire mais n’était pas nécessaire.
Mon MBA ne me sert pas de stockage sauf pour le courant. Pour les archives, c’est une zone de transit. Je n’ai pas besoin d’avoir toujours les photos et ma musique (physiquement) avec moi.

@Renaud

Le rétina n’était pas indispensable surtout pour un usage à 90% de bureautique et d’internet.

La mobilité était primordial, la Ram et le moteur devait pouvoir suivre de temps en temps.

C’est aussi un choix raisonné.

Article: Il est de bon ton de se gausser de Sony en photographie, et pourtant…

Quelle tristesse de lire ce commentaire JFV.
Qui d’ailleurs n’en est pas un.

Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Comment décider qu’un commentaire est agressif ? Selon un choix unique.

Pour lire souvent tes articles, je réagis sur certains plus ou moins positivement. Mais, il y a de plus en plus d’intervenants qui tirent quand même la sonnette d’alarme sur un problème d’objectivité.

Comme tu le dis « il faut garder à l’esprit qu’il existe une petite chance que ce soit votre interlocuteur qui ait peut-être raison ».
Pour cela, il est primordial de ne pas partir avec l’idée que l’on a raison.

Je suis triste de voir que tu ne veux pas discuter sauf à tes conditions. Ce n’est plus discuter dans ce cas.
Si ton message que tu sais vrai ne passe pas c’est peut-être qu’il n’est pas correctement exprimé.
Pour convaincre quelqu’un, il faut savoir que chacun a un prisme différent de perception et essayer de se mettre à sa place et non vouloir s’imposer et être péremptoire.

Par ailleurs, un expert doit pouvoir se mettre au niveau de son interlocuteur pour ensuite l’élever.

Quand je discute avec toi, je n’ai rien contre le fait d’être convaincu d’ailleurs je viens d’acheter un G7X suite à tes articles (qui pour le coup étaient très objectifs).
Cependant, dans sa forme, ton discours n’arrive pas à me convaincre parce que tu transmets d’abord vers l’amateur que je suis beaucoup de choses négatives: amateur, sony, hybride, visée électronique.
Et avant même de pouvoir te parler, tu laisses entendre que je n’y connais rien, que cela ne sert à rien et que je n’ai rien compris à la photo. Alors qu’il serait préférable de me demander comment j’en suis arrivé là et de m’en orienter vers une autre solution plus adaptée pour de bonnes raisons.

Je pense que cela est parfaitement dans tes cordes.
Et même si plus d’une fois j’ai été blessé par tes prises de position, je continue à te lire.

CV

Article: Il est de bon ton de se gausser de Sony en photographie, et pourtant…

Pour le visuer électronique, il faut voir la réaction de Leica sur son dernier modèle.
Sauf erreur de ma part plus de 3Mpx.
En revanche, le plus important coef de grossissement c’est le SONY en visée électronique.
Dans la famille, pour les rélfex cela a toujours été Minolta ou Sony. Mon père a un alpha 99 et alpha 7.
Il est aux anges. Et pour les manipuler à mes heures perdues, c’est vrai qu’ils sont superbes.
Mon seul et unique réflex numérique a été un alpha 700.
Un viseur superbe, une très belle balance des blancs et de mémoire l’un des premiers à initier un menu d’accès rapide aux fonctions principales.
Enfin, la philosophie du 700 « un bouton/une fonction » est d’une simplicité déconcertante et très intuitive.

Tous les systèmes sont très qualitatifs à l’heure actuelle. Chacun a des habitudes et je conçois qu’il est parfois difficile de sortir de sa zone de confort.
Mais la raison n’est pas forcément du côté du plus grand, du plus gros, du plus vieux…

Il faut trouver chaussure à son pied (comme pour la course à pied).