Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Emilou
271 commentaires trouvés.
Article: Bonne année 2010
Emilou
, le 02.01.2010 à 11:55
[modifier]
Article: Bonne année 2010

Dans ce monde de fous, de l’efficience à tous prix nous devrions méditer sur la lenteur tout en craignant l’arrêt. Je vous souhaite à chacun et chacune de savourer vos pas accomplis durant les mois écoulés et de vous projeter dans l’impossible dont vous rêvez pour cette année. Que 2010 vous rapproche tous de votre véritable noblesse ! Je vous souhaite, pour l’an neuf et davantage encore, de retrouver le sens de nos rythmes, nos respirations tout en nous accordant avec les aléas du quotidien. Ouf cela fait beaucoup…..

Article: Capitalisme – quelle histoire d’amour?

Les exemples du passé, le communisme URSS, Chine, ……suffisent à me conforter dans l’idée que si le capitalisme entraîne les dérives citées plus haut, il reste encore le système le moins imparfait. Ceux qui le dénoncent et lui attribuent tous les maux de notre société sont les premiers à en profiter dans, parfois, ce qu’il a de vil. La crise actuelle n’a pas fait la part belle à notre système économique. Celle-ci nous a, aussi, fait perdre la mémoire. Si elle a eu l’incommensurable mérite de souligner certaines limites du capitalisme, elle en a occulté ses mérites. Je pense à des Aragon, Sartre et tant d’autres, aveuglés par la philosophie séduisante (il est vrai) de Marx, se sont laissés lamentablement piégés lors d’un voyage en URSS au point de fairel’apologie de son régime inique dès leur retour en France, . C’était tellement facile de céder à la flagornerie des dirigeants du moment dès lors qu’on profitait d’une entière liberté et du bon confort matériel de l’ouest. Si on avait découvert le régime idéal cela se saurait. Il est permis d’espérer connaître “La” société idéale, égalitaire, soucieuse de la personnalité humaine….et c’est salutaire légitime, mais entre temps cessons de cracher dans la soupe même si celle-ci à parfois un goût amer.

Article: Tcheu la honte… d’être suisse

Le résultat de ce dernier vote est bien triste. Si ce type de référendum était organisé dans tous les pays de l’EU, la conclusion serait la même. Si en soi l’idée de ce vote et sa conclusion sont lamentables, ils ouvrent néanmoins les yeux sur le profond malaise que la population éprouve envers l’islam intégriste et même le radicalisme des autres religions. A l’instar de la religion catholique au temps de l’inquisition, les guerres, l’asservissement du peuple, les meurtres commis au nom de l’islam sont iniques. Ils font peur, et c’est tout à fait légitime. Comme dit plus haut ne confondons pas racisme et peur. Je suis en très bonne entente d’avec bon nombre de musulmans modérés issus de l’émigration, mais je ne peux pas m’empêcher de craindre certaines poussées islamistes radicales importées dans notre Belgique. Les prises de position de certains Imams (Anvers par exemple) font froid dans le dos. Je crois que nos états doivent se prémunir contre toutes poussées religieuses qui mettent en péril notre démocratie. Le renforcement de la laïcité dans nos états occidentaux est plus que jamais indispensable.Toutes ingérences anodines ou non des religions dans les affaires de l’états sont intolérables. La religion est une affaire strictement personnelle et ne peut en rien influer sur nos gouvernances. Dans cette perspective, par exemple, la subsidiation des lieux de cultes (comme chez nous) par l’état n’aide en rien la démocratie et est donc à proscrire. Toutes violations de conscience par quelques religions que ce soit doivent être dénoncées et réprimées, sans bien entendu tomber dans une inquisition à rebours. Il n’est pas question d’exploiter les peurs pour renforcer certaines poussées racistes, mais pas question non plus de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et ainsi ranger dans le politiquement incorrect tous ceux qui s’interrogent sur les nuisances de certaines pratiques religieuses radicales. Certains “collectifs” réceptacles de “bons apôtres” de la pseudo tolérance à sens unique commence également à me gonfler. S’ils sont défenseurs des droits de l’homme au sens le plus noble du terme, je souscris à leur action. Si au contraire, leur combat, n’est d’autre qu’un exutoire de leurs propres frustrations ou est l’émanation d’ un angélisme imbécile donc non justifié par une adhésion personnelle éclairée, je les considère comme nuisible car vecteur de fausses vérités.

Article: Les trucs que je n’aurais jamais faits…

Un inventaire rempli de sagesse à une exception près, le zoo. je n’aime pas ces prisons pour animaux devenus pitoyables à force d’être confinés, d’être soumis aux regards impudiques de ceux qui croient mieux les connaître parce qu’ils sont en chair et en os, d’être soumis à des conditions climatiques qui ne leur correspondent si peu. N’est-ce pas un peu ringard cette façon d’approcher cette faune exotique alors que tant de médias peuvent nous en donner une approche beaucoup plus réaliste. Par exemple, d’excellents documentaires, à la portée de tous, nous les montrent, avec plus de vérité, dans leur milieu naturel. Madame Poppins, cette petite remarque n’enlève rien à la pertinence de votre propos et la sympathie que j’ai pour vos articles.

Article: Thierry Romanens, coup de cœur absolu

Je suis passé à côté d’un excellent artiste et c’est tant pis pour moi. Une voix super agréable, musique et “orchestration” sobre et efficace, des textes superbes. Bref tous les ingrédients pour que cet artiste, car c’en est un, sorte du lot. Bravo pour ta trouvaille François, c’est un excellent cru qui va faire partie derechef de ma “cdothèque”. Je souligne encore que sa prestation publique est remarquable et que la complicité entre sa violoniste et lui est délicieuse. Et dire qu’il y a tant de chanteurs ou chanteuses dont l’audience est inversement proportionnelle à leur médiocrité et que Thierry Romanens passe si peu, beaucoup trop peu, parfois pas du tout sur nos chaînes radios ou télévisées. Je vais faire parvenir ton document aux oreilles et yeux de nos programmateurs belges. PS : Que dire de son instrument de musique génial….

Article: Lettre à Roger Cuneo
Emilou
, le 24.03.2009 à 09:51
[modifier]
Article: Lettre à Roger Cuneo

Je n’ai pas lu non plus ce livre et déjà, présenté par la jolie plume de Madame Poppins, il fait comme partie de ma bibliothèque. j’ai une haine farouche pour tous ces “bons apôtres” de l’éducation, souvent couverts par l’imparable alibi de religieux. Il y a plus de 50 ans ils sévissaient déjà, encore. Croire que les jeunes de l’an 2000 sont davantage préservés par l’abolition de certains non dits, est illusoire. La relation de nombreux faits, d’abandons, d’irrespects pour notre jeunesse abondent. A là grande différence des années d’hypocrisie et de bonne conscience du clergé, de certains parents, on en sait plus, on condamne plus, on soulage peut-être plus. Mais on détruit toujours avec beaucoup d’application des êtres humains en leur volant des années déterminantes pour qu’ils se construisent. Bravo pour ce livre qui prend un risque, celui qui pourrait laisser croire les sévices endurés se perpétuent de générations en générations. Les grands psychologues sont bien loin de faire de ce phénomène une généralité qu’un certain public en recherche de fait croustillants voudrait mettre à mal. Les fortes personnalités, comme, je le devine Roger, savent mettre à profit les avanies de leur prime jeunesse, savent en tirer armes et grandeur d’esprit. D’ailleurs ces pédophiles et autres assassins de l’âme humaine tombent trop souvent dans l’odieux en essayant d’apitoyer et le public et leur juge en clamant que leurs actes infâmes, seraient une reproduction de ce qu’ils auraient subi étant jeune. je n’ai pas lu ce livre, mais je subodore que, ce que j’avais pu penser de Roger Cuneo, un scientifique plus cartésien que sensible, était faux. Il n’est d’autre que le torrent glacé sous lequel bouillonne une eau. Ouf il est un homme dont l’apparente carapace cache non pas un être désincarné mais un homme de chair et d’os. Il est un coeur gros comme l’énormité d’une indicible souffrance. Ce n’est pas un éloge funèbre, c’est ma réponse, un rectificatif sur de fausses certitudes induites par mes préjugés. Je ne connais pas personnellement Roger Cuneo, mais à l’instar d’autres écrivains il semble fait qu’en quelque sorte, l’on soit, un peu, de sa famille. Bravo pour ce partage d’expériences ou de départs chahutés dans la vie.

Article: Un problème d’échelle…
Emilou
, le 11.02.2009 à 13:02
[modifier]
Article: Un problème d’échelle…

J’adore ces polémiques, ces délicieuses joutes oratoires qui semblent inquiéter François. Si parfois s’y glissent quelques impertinences, malhonnêteté intellectuelles, nous savons qu’en contrepoids tout cela est compensé par la forme qui est superbe et qui ne l’emporte pas nécessairement sur le fond. C’est bien là une des grandes richesses de Cuk, celle de pouvoir nous, sinon moi-même, faire goûter à toutes les richesses que compte notre langue. François, surtout, ne bride en rien ces prises de becs, à moins que quelques inconvenances, pire, des insultes voire d’irrespectueuses, blessantes déclarations ne viennent à obscurcir le ciel bon enfant de nos commentaires, mais ici nous n’en sommes pas là. Je ne me sens pas suffisamment instruits sur les questions soulevées par TTE pour en faire une analyse exhaustive, mais j’apprécie, tout le coeur toute la force avec laquelle il tente de nous convaincre. Faut pas déconner, ses argumentations parfois abruptes sont salutaires et ont au moins l’immense mérite de nous interpeller. Continuer à vous étriper, verbalement s’entend, vous éclairez mon paysage obscurci par de lourds nuages gris.

Article: La Géorgie, mais qu’est-ce que c’est? Par Argos

La Russie ne s’en remet toujours pas d’avoir du libérer tous ses pays satellites et que, circonstance aggravante la plupart d’entre-eux se soientt ralliés à la communauté européenne, tous les ingrédients pour qu’au moindre prétexte l’ex URSS essaye de grappiller quelques territoires perdus. La question que l’on se pose, quelle est la teneur de ce prétexte ? Réellement le peuple ossète pro Russe est-il l’objet de vexations, voire d’exactions plus graves de la part du gouvernement de Tbilissi ? Cette seule question ne justifie en rien l’intervention brutale d’un pays dont on connaît les penchants à vouloir retrouver sa grandeur du passé. De plus avec un Poutine, ex membre du KGB, on ne pouvait pas s’attendre à enfin connaître une gouvernance pacificatrice. Pauvre Soljenitsyne qui pensait que Poutine allait redonner de la grandeur à son pays le plus pacifiquement du monde, je crains qu’avec l’âge il ait perdu tout sens critique. Il est mort juste avant que son idole ne dérape, comme c’est étrange. Le colistier du petit Tsar n’est qu’une marionnette qui s’est mise à aboyer sur ordre de son patron. Pour Dmitri Medvedev on peut dire que sa veulerie n’a d’égale que son allégeance à Poutine, c’est un misérable. Pour en revenir au fameux prétexte, nous espérons tous qu’il ne salit en rien la Géorgie et son peuple. Très bel article Argos, François voulait éviter toutes polémiques sur la guerre en Géorgie, mais un article sur ce pays, à caractère historique et touristique n’est pas innocent dans le contexte actuel. Ne jouons pas sur les mots, nous sommes tous davantage préoccupés par la situation politique de la Géorgie que par ses hautes potentialités touristiques que je retiens, du reste, pour un prochain voyage. Etre pacifique ne signifie pas se cacher la face à la manière des ministres français en 39… on sait ce qu’il en est advenu ! j’espère que les paroliers de Katie Melua vont nous concocter des textes éclairants……. là je manque de sérieux !

Article: Quelques idées comme ça, un jour de semi-rentrée

Pour la dérision, J’ose espérer que Katie melua nous concoctera, avec sa naïveté touchante, et en tant que géorgienne d’origine, une chanson sur la Géorgie envahie. Argos, bien entendu tout le monde prend au sérieux l’agression de la Géorgie par la Russie et ta mise en danger par ta proximité du conflit. Par ailleurs, je regrette que tu nous culpabilises de parler de l’accessoire. Tu es un peu hors sujet. Ne pourrais-tu pas nous concocter un article sur la question, je suis certain que le bon François serait d’accord.

Merci pour l’évocation de la courroie Lowepro voyager C. Ma courroie d’origine canon me posait un grave problème d’ergonomie. je cours derechef chez mon photographe favori pour acheter ce qui va enfin ménager mon cou et ma nuque.

Article: La Vermine, une fable, postface

La Suisse Alémanique n’a pas, hélas, le monopole de ce racisme larvé à l’encontre des émigrants italiens. J’ai connu dans ma jeunesse en Belgique ce mépris choquant qu’avait le « bon « belge envers les mineurs italiens qui soit dit en passant venaient faire le travail, à la demande de notre gouvernement, que bon nombre de travailleurs indigènes jugeaient trop dangereux. Nous n’avons pas connu de mort d’homme, mais la démarche était la même. Le vocable « macaroni » qui pourrait paraître maintenant anodin ne faisait que traduire les peurs, peut être, mais surtout le dédain, l’arrogance aussi de certains « petits » belges. Je me souviens de ces baraquements indignes datant de la guerre 40-45 (quartier du pope disait-on à l’époque) où l’on entassait les mineurs italiens, je me souviens de l’indignation de mes parents envers le traitement inique infligé à cette main d’œuvre qui participait activement à l’essor de la Wallonie. La culture italienne était pourtant proche de la nôtre, la plus proche qui soit, comme chacun le sait ! Le remake actuel à l’encontre de l’arabe pourrait s’expliquer par la crainte d’une culture si différente de la nôtre qui pourrait la supplanter. L’expérience de l’émigration italienne prouve le contraire. La peur de l’étranger ne fait aucun tris ! Dieu merci le temps a aplani certains à priori , l’émigré italien a conquis ses lettres de noblesse en Belgique, des Adamo, Claude Barzotti, Frédérique François, des ministres même d’origine italienne font partie du patrimoine belge. Allons tout n’est pas perdu, mais pourquoi faut-il tant d’années pour que les intelligences se réveillent afin de se débarrasser de cette déviance de l’esprit qu’est le racisme. Il faudra attendre que des noms de chanteurs soient de consonances arabes pour que mon pays se guérisse de ses nouvelles inquiétudes Des hommes politiques portant des noms arabes fleurissent chez nous, c’est déjà bon signe. Foin d’optimisme béat, la xénophobie a encore de beaux jours devant elle, à croire qu’elle fait partie intégrante de l’âme humaine, mais si, n’ayons pas peur des mots, elle en fait bien partie….je me demande même si certain y échappe.

Article: Mangeons!…
Emilou
, le 29.05.2008 à 11:17
[modifier]
Article: Mangeons!…

Je pense à cette vieille chanson de Scarron (écrivain français d’origine piémontaise) chantée par le “trio chanteclair” (belge)

Chanson à manger

Quand j’ai bien faim et que je mange
Et que j’ai bien de quoi choisir,
Je ressens autant de plaisir
Qu’à gratter ce qui me démange.
Cher ami tu m’y fis songer :
Chacun fait des chansons à boire,
Et moi, qui n ai plus rien de bon que la mâchoire
Je n’en veux faire qu’à manger.

Quand on se gorge d’un potage
Succulent comme un consommé,
Si notre corps en est charmé,
Notre ame l’est bien davantage.
Aussi Satan, le faux glouton,
Pour tenter la femme première,
N’alla pas lui montrer du vin ou de la bière,
Mais de quoi branler le menton.

Quatre fois l’homme de courage
En un jour peut manger son saoul ;
Le trop-boire peut faire un fou
De la personne la plus sage.
A-t-on vidé mille tonneaux ?
On a bu que la même chose ;
Au lieu qu’en un repas on peut doubler la dose
De mille différents morceaux.

Quel plaisir, lorsqu’avec furie,
Apres la bisque et le rôti,
Un entremet bien assorti
Vient réveiller la mangerie !
Quand tu mords dans un bon melon,
Trouves-tu liqueur qui le vaille ?
O mon très cher ami, je suis la mangeaille ;
Il n’est rien de tel qu’un glouton.”

Article: Les étrangers…
Emilou
, le 22.05.2008 à 10:39
[modifier]
Article: Les étrangers…

“Mes étrangers”, ceux avec qui je me sens le plus en acculturation, sont ceux dont la vulgarité n’a d’égal que leur bêtise et je ne parle pas de QI ou sont ceux dont la brutalité remplace l’intelligence. Hélas, il n’existe pas de frontière pour eux ils appartiennent à toutes les races et sont de diverses couleurs. Je le confesse je suis envers eux d’un racisme primaire ou non sans faille.. On est raciste comme on peut. Les racistes “de races et de couleurs font partie de “mes étrangers””. TTE je suis loin de tes statistiques mais j’apprécie souvent tes analyses.

Article: La Vermine – un feuilleton sur Cuk

L’émigration en Europe atteint des chiffres dont l’ampleur provoque chez certains des peurs tout à fait irrationnelles. On attribue souvent les mauvais records du pouvoir d’achat à l’afflux d’étrangers dont on dit qu’ils profitent du système. On attribue aux allochtones tous les problèmes d’insécurité urbaine et autres. On reproche à une certaine catégorie d’émigrés le manque de volonté d’intégration. On s’inquiète de voir les islamistes propager la haine chez nous.

Le problème de la main d’œuvre en Europe de « l’ouest » est réel, soit parce que le chômage est jugé plus rentable par certains, soit par ce que les professions dites en salopette sont méprisées. Dans ce contexte l’émigration constitue un réservoir de mains d’œuvre dont notre économie profite largement. Nous parquons nos étrangers dans des ghettos propices à la délinquance pour s’étonner après coup que nos prisons voient en nombre croissant des pensionnaires non indigènes. Ces mêmes ghettos n’incitent guère certaines communautés à parler la langue du pays d’accueil. Les délits de sales gueules sont bien réels. L’islamisme « pur » et dur est un réel problème, nous ne pouvons pas accepter qu’il propage dans nos pays des discours de haine, de terreur….. mais ce phénomène ne concerne en rien le gros de l’émigration. Nos politiques intérieures d’accueil sont déplorables, elles exacerbent notre racisme primaire. Notre mauvaise foi crasse de croire que l’étranger est intrinsèquement mauvais en est renforcée. Notre sens critique est biaisé par l’improvisation récurrente en matière de politique d’accueil de nos gouvernants. Les peurs ancestrales de l’étranger dont une certaine littérature fait écho ne sont pas faites pour nous inciter à plus de tolérance.

Je peux comprendre la frilosité du peuple suisse, sans l’excuser, vis à vis d’une émigration mise à mal par leurs voisins européens.

Article: Le Nikon D3 sous la loupe
Emilou
, le 28.03.2008 à 09:18
[modifier]
Article: Le Nikon D3 sous la loupe

Outre le fait que l’article soit excellent, il décourage néanmoins les possesseurs de matériel moins pointu et donc moins coûteux. Chapeau pour tes photos qui ne doivent pas uniquement leur réussite à cet appareil de rêve. Pourrais-tu faire une exception à ton ostracisme,que tu nous dis passager, pour canon et nous parler du 40d…. bon je rêve.

Article: Le tram, cet ami du citadin
Emilou
, le 11.03.2008 à 09:31
[modifier]
Article: Le tram, cet ami du citadin

Et les trams de Lisbonne, une véritable institution. Ceux de Bruxelles existent depuis …très longtemps et sont toujours là. A Liège, il y avait un vaste réseau de trams qui a été détruit du temps où l’on croyait que la pollution était un mythe et les bus à mazout un véritable progrès. L’homme est si peu prévoyant et sa sagesse parfois inexistante…

Article: Merci à Microsoft de faire passer Leopard pour un escargot

Office 2004 est une véritable catastrophe….. mais il existait avant Léopard, Apple n’aurait-il pas pu faire un effort ?

Photoshop CS3 est très lent au premier démarrage et l’ouverture d’un dossier est désespérante

Démarrage de léopard plus lent que sous tiger.

Bref je suis très déçu de cette version 10.5.2.

Je travaille avec un Imac dernière génération sur lequel je n’ai pas encore installé Windows (parce que je ne sais pas le faire, je ne suis pas un spécialiste….).

Article: « Elle est des nôôôôtres, elle a bu son verre comme les ôôôôtres »

Quand Dubois boit boit boit boit Boit comme un trou Sa femme aboie boit boit boit boit Boit comme un loup Incontinent le loup du bois Pense à part soi touchons du bois Mais il louvoie le loup du bois Et touche à tout par ce qu’il voit Voit voit voit Du bois partout.

……. la suite, je ne connais plus….

Une toute vieille chanson de feu le trio chanteclaire.

Article: J’ai de la chance…
Emilou
, le 29.02.2008 à 09:53
[modifier]
Article: J’ai de la chance…

François, tous les instituteurs ne sont pas logés à la même enseigne, je suis certain que tu fais ton travail dans les règles de l’art… c’est le cas de le dire. Hélas à côté d’enseignants consciencieux il en est d’autres qui ne daignent pas s’investir dans des disciplines moins utilitaristes, comme ils disent. C’est souvent par pure paresse, même chez les professeurs il y a des fonctionnaires à la petite semaine. je crains que la relève soit plus soucieuse parfois de voir dans le métier essentiellement un confort d’horaire plutôt qu’une vocation avec la dose d’investissement nécessaire. Bon je ne voudrais pas jouer à l’ancêtre qui était parfait, il y a chez les jeunes recrues des personnes de qualité, inventives, courageuses. Il est sot voire inconscient de croire par exemple que les mathématiques soient toujours plus importantes qu’une initiation à l’art dans toutes ses formes. Je sais de quoi je parle j’ai été un prof de mathématiques et j’ai toujours évité de leurrer les élèves en leur disant que sans elles il n’y avait pas de salut et ce d’une façon pontifiante. Un prof qui se contente essentiellement de prêcher pour sa chapelle est une personne étriquée, emmerdante, qui fait un tort considérable à ses élèves. Un cours de français ne peut pas être uniquement un cours de langue….c’est plus facile évidemment ! Un cours de langue sans une allusion à la culture de l’autre est lettre morte. Un cours de sciences sans une approche “philosophique” est un cours tronqué. Un cours de morale qui ne serait qu’une juxtaposition de règles est une imposture. Un cours de géographie sans approche humaine est sans intérêt……..

Article: Les femmes et les hommes sont-ils égaux ?

Egalité de salaire, de droits, de dignité, de considération………… bien sur ! Mais Dieu merci femme et homme deux êtres tellement différents et tellement complémentaires. Le mot “Egalité”, est tellement ambigu qu’en l’utilisant abusivement on retire des êtres, tout ce qui en fait leur merveilleuse singularité. Dans l’enseignement à vouloir prôner l’égalité à tout prix on enferme dans un même moule tant d’intelligences si différentes mais dont la diversité est tellement indispensable. Notre erreur est de tout hiérarchiser, de juger l’autre en fonction de ses diplômes, de sa place dans la société…… etc… cela tue vraiment ce que nos différences ont de nobles. Cela étant dit, au diable ces considérations judéo-chrétiennes ou islamistes du style la femme au foyer, l’homme gagne l’argent du ménage ! ce type de différences avili !

Article: Développements de Leopard
Emilou
, le 07.11.2007 à 08:20
[modifier]
Article: Développements de Leopard

Remarquables ces personnes qui s’investissent de façon régulière et ce gratuitement financièrement parlant mais qui ont leurs créations abouties une joie immense, c’est la rançon bien agréable du service rendu. Merci à toi Nicolas pour nous avoir à ta manière rendu un peu plus intelligents. J’éprouve , bien entendu, comme quelques uns une sérieuse difficulté face au jargon un peu ésotérique utilisé. C’est inévitable, chaque discipline ayant son petit dictionnaire personnel. Même les enseignants pratiquent entre eux une langue assez absconse, on dit qu’ils sont un peu pédants, bon puisqu’ils le disent…..

Article: Time Machine, c’est tout simplement géant

Est-il possible, sachant que sur mon disque de sauvegarde j’ai trois partitions dont une pour le clone du système, que Time machine sauvegarde à la fois le système sur la partition dédiée et les autres fichiers sur les différentes partitions attribuées ? Si oui,quelles instructions faut-il donner à Time machine pour en arriver là ? le système sauvegardé par TM est t-il directement “reboutable” ? Bref, je voudrais que la sauvegarde ait la même structure que le disque dur sauvegardé. Merci pour vos réponses.

Ma question (17) est elle vraiment stupide qu’elle ne trouve pas de réponse ?

PS : je ne suis pas grand connaisseur en informatique.

Article: Time Machine, c’est tout simplement géant

Est-il possible, sachant que sur mon disque de sauvegarde j’ai trois partitions dont une pour le clone du système, que Time machine sauvegarde à la fois le système sur la partition dédiée et les autres fichiers sur les différentes partitions attribuées ? Si oui,quelles instructions faut-il donner à Time machine pour en arriver là ? le système sauvegardé par TM est t-il directement “reboutable” ? Bref, je voudrais que la sauvegarde ait la même structure que le disque dur sauvegardé. Merci pour vos réponses.

Article: Mais que veut une certaine presse romande?

Nous avons tous chez nous des “Blocher” qui sommeillent ou qui sont bien actifs. L’extrême droite est un chancre que l’on doit dénoncé, tu le fais ici François et c’est très bien. Paradoxalement en les dénonçant on leur fait une sacrée publicité dont ils n’ont pas vraiment besoin….. c’est un véritable dilemme. Comment expliquer aux jeunes que toutes idées d’extrême droite, toutes dictatures du même nom, finissent toujours mal et sont éphémères. Il y a toute une pédagogie à revoir.

Article: Un lecteur, Emile Vershueren, nous parle du Morteratsh

Le message est passé quant aux cadres. Je reconnais volontiers qu’au format “Cuk” ce ne soit pas des plus heureux. Merci, tout de même, pour vos appréciations et votre intérêt pour vos splendides montagnes et glaciers. Le “vos” est un peu réducteur, tout ce qui est du domaine du beau est patrimoine mondial, à mon avis. En me relisant je constate, une fois de plus, que les mots traduisent bien difficilement le bonheur éprouvé sur ce tapis de glace, même les photos me paraissent étriquées.

Article: Les gardiens du temps
Emilou
, le 22.08.2007 à 08:10
[modifier]
Article: Les gardiens du temps

Le temps est une abstraction donc n’existe pas, déjà Aristote glosait sur la question. Quelle belle étude sur la civilisation Maya et surtout une mise en valeur de toute leur richesse inventive, intellectuelle. Leur système de numération en base 20 est en effet défendable sinon que nos pieds sont moins accessibles dans notre civilisation que dans la leur et que dès lors la base dix est devenu notre choix préférentiel. Pour en revenir à ce qui existe ou n’existe pas remarquons qu’aucun système de numération n’existe. Formidable article qui souligne, oh combien, que la civilisation maya est à mettre au rang des grandes civilisations de ce monde. Si tôt matin voici un article qui réveille notre cerveau encore engourdi.