Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: M.G.
811 commentaires trouvés.
Article: Dropsie Avenue par Will Eisner
M.G.
, le 22.02.2017 à 18:03
[modifier]
Article: Dropsie Avenue par Will Eisner

Merci Radagast. La BD est un monde merveilleux.

« Les Idées Noires » de Franquin

Pour moi, ce fut un coup de poing à l’estomac. On était loin des facéties de Gaston Lagaffe, même si la critique sociale n’était pas absente de ses aventures… M’enfin !

À l’occasion de sa disparition en décembre dernier, je me suis offert toute la série des « Rubrique-à-brac » de Gotlib. Un moyen d’exorciser les effets de mon âge ?

Article: Nuages, par Soheil
M.G.
, le 22.02.2017 à 08:45
[modifier]
Article: Nuages, par Soheil

Isabelle, j’aimerais trouver les mots,

Trouver les mots ? Devant ceux d’Isabelle-Alec6 et ce qu’elle représente d’émotion dans l’histoire de Cuk, je voudrais simplement partager sa tristesse et l’assurer de mon amitié, même si nous n’avons jamais eu l’occasion de nous rencontrer dans la vraie vie.

Article: Nuages, par Soheil
M.G.
, le 20.02.2017 à 17:28
[modifier]
Article: Nuages, par Soheil

Pour recentrer la discussion, je rejoins le commentaire no 2 et renvoie aux soi-disant sujets qui auraient fait déborder le vase et amené à l’arrêt de ce site : les articles sur la Touch Bar et sur les produits aquama.

Quand on ne sait pas de quoi on parle, le mieux est de la fermer. Mais ce serait trop simple pour certains.

Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher et non, ce n’est pas du second degré !

Article: Le Wi-Fi
M.G.
, le 19.02.2017 à 13:45
[modifier]
Article: Le Wi-Fi

Je voudrais compléter l’article de Mathieu par mon expérience personnelle dans le partage de données en appartement (à Dakar ou en Normandie) ou mes bureaux à Dakar.

Depuis que cela existe à Dakar, j’ai systématiquement un abonnement ADSL 1 Mo sur mes lignes téléphoniques Orange.sn.

Mon modem ADSL Routeur WiFi fétiche est le Netgear DG834G depuis la v1. Je me suis arrêté à la v5, dernière évolution proposée par Netgear.

Le signal WiFi de ce modem couvre de manière suffisante la pièce dans laquelle il est installé (le salon où se trouve l’arrivée de la ligne téléphonique, les iBidules et les appareils d’éventuels invités) mais s’avère moins performant pour alimenter AirPort sur le MacBook Pro installé dans mon bureau adjacent.

J’ai donc installé deux boîtiers CPL 200 Netgear XAVB2501 en complément : un dans le salon, le deuxième dans la bureau. Que ce soit à Dakar ou en Normandie, j’ai toujours eu la chance que le signal transitant par le réseau électrique via les boîtiers CPL Netgear soit en permanence optimal.

Le cas de mon appartement en Normandie est exemplaire puisque le débit obtenu à partir d’un boîtier CPL placé dans la cave est identique à celui mesuré dans l’appartement situé au troisième étage de l’immeuble.

Tests sur le CPL 200, réalisés dans un laps de temps de 15 minutes pour être assuré d’un taux de charge homogène de la ligne ADSL via la Freebox :

Débits descendants constatés :

Dans l’appartement :

WiFi de la Freebox : 1.449,23 Ko/s

Branché sur Multiprises :
Internet via CPL 200 Netgear XAVB2501 : 1.506,14 Ko/s

Branché en direct sur une prise murale :
Internet via CPL 200 Netgear XAVB2501 : 1.407,48 Ko/s

Dans la cave, 4 planchers plus bas que mon appartement, sur prise murale :
Internet via CPL 200 Netgear XAVB2501 : 1.479,98 Ko/s

En conclusion, le CPL 200 de Netgear, ça marche, multiprises ou pas. Pas de perte de débit sur une belle distance (au contraire) ;-)

En revanche, ne jamais les brancher sur un bloc équipé d’un parafoudre. LED centrale en rouge à tous les coups :-(

À Dakar depuis une semaine, devant l’incapacité d’Orange Sénégal à assurer désormais la qualité de service sur les connexions filaires Internet ADSL, j’ai remplacé le Netgear DG34Gv5 par un « TP-Link TL-MR6400 Routeur LTE 4G Wi-Fi N 300 Mbps ». Particularité : à la place de la prise téléphonique RJ11, une fente pour introduire une puce GSM ;-)

Il est strictement identique au Netgear DG834G en termes de connectique et tous les câbles Ethernet ont été rebranchés prise pour prise RJ45.

Seule différence, le nombre de clients en DHCP est limité à 10 par le FAI. En temps normal, j’utilise au maximum 7 adresses, il en reste 3 pour mes visiteurs éventuels.

L’opérateur TIGO offre de la 3G WCDMA sur abonnement mensuel 50 Go pour 38 euros.

Divers débits relevés avec SpeedTest :

C’est ma connexion ADSL traditionnelle Orange.sn depuis des années :-(

Ma nouvelle vie grâce à TIGO 3G WCDMA :-)

Pour le fun, mon record personnel en termes de débit WiFi, en rapport direct avec l’article de Mathieu :

C’était à l’hôtel Ibis Porte d’Italie le 14 janvier. Ça sent la connexion SFR par fibre optique et une excellente distribution du WiFi à tous les étages de l’hôtel.

Article: Le Wi-Fi
M.G.
, le 17.02.2017 à 00:52
[modifier]
Article: Le Wi-Fi

Waoow ! Merci Mathieu pour cet article, sorte de bouquet final de ta participation à Cuk.ch.

En 10 000 signes, toute l’histoire du WiFi. Une somme, sorte de référence sur le sujet.

Si l’on y ajoute les liens que tu nous proposes voilà encore des heures à passer pour s’imprégner d’un sujet qui nous concerne tous, puisque le WiFi est partout désormais.

Je voudrais dire également que je n’ai pas oublié tes articles sur FileMaker, cette application que j’ai toujours surnommée « mon jeu préféré ». Merci.

C’était sur Cuk et nulle part ailleurs.

Article: Le Timelapse
M.G.
, le 15.02.2017 à 23:14
[modifier]
Article: Le Timelapse

Et puis, il y a eu Zit qui a parlé en 2009 de germination de petites graines, par exemple.

Splendide article, en effet !

C’était sur Cuk et nulle part ailleurs.

J’aimerais bien filmer l’apparition de mes courgettes de cette manière. Celles-là, elles m’épatent… Avant de me régaler ;-)

Article: Mais où ai-je donc fait la mise au point?

À genoux et tête découverte !!

Je ne pourrais mieux dire !

En prime, la fin annoncée de Cuk.ch m’amène à lire ou relire les articles des uns et des autres. C’est ainsi que je viens de découvrir que Migui nous avait servi un excellent tutoriel rapide de WordPress 3. C’était le 21 janvier 2011 : « Systèmes de Gestion de Contenu (II): WordPress »

C’était sur Cuk et nulle part ailleurs !

Aujourd’hui Cuk est passé sous WordPress 4.7.2 par la grâce de Noé. En tant que rédacteur, je constate que la page de l’éditeur a conservé nombre de similitudes avec celle de la version 3. C’est un bon début pour mon apprentissage en vue de créer quelque chose ;-)

Une référence de bouquin d’apprentissage sur la Version 4 serait la bienvenue. Merci d’avance à ceux qui savent.

Article: ApéroCuk, pour fêter la dernière

Je trouve en effet pour le moins indélicat, voire complètement couillon, le fait de s’inscrire n’importe comment juste pour foutre le bordel.

J’avoue que lorsque je me suis connecté sur le lien que tu as proposé je m’attendais à l’éventualité d’une telle indélicatesse, dernier soubresaut de trolls qui ne sont toujours intervenus ici que pour foutre le bordel. Qu’ils aillent en enfer !

Désolé pour mon écart de langage mais j’enrage tellement de ne pouvoir participer que ma colère y trouve son exutoire…

Article: ApéroCuk, pour fêter la dernière

Mais qui sait, peut être que le fait que je ne vienne pas motivera d’autres à venir;-)

Décidément tu joueras au c… jusqu’au bout !

En ce qui me concerne, je n’ai qu’une envie, c’est de faire un « visu » avec mon contestataire préféré ;-)

Ce n’est que partie remise mais je garde espoir.

Je n’en dirai pas autant de certains qui s’étaient inscrits sous des noms divers, noms qui ont par bonheur disparu de la liste…

Article: Le monde va mieux
M.G.
, le 10.02.2017 à 20:00
[modifier]
Article: Le monde va mieux

Tout cela, semble-t-il, serait aux origines du fait que mettre une mauvaise nouvelle “à la une” fera vendre le journal plus facilement.

Cela peut aussi devenir insupportable à certaines personnes.

Ma mère nous a quittés en septembre dernier à 94 ans, la nuit dans son sommeil, dans une paix intérieure que reflétait son visage de défunte. Deux jours auparavant, j’avais eu avec elle une longue conversation qui mêlait sérieux et drôlerie. Ses relances, en particulier, m’avait ému. Ce n’étaient que conseils d’une mère à son fils pour sa vie future.

À la fin de sa vie, elle n’allumait sa télé qu’à 13h15 ou 20h15 pour regarder le journal télévisé. Elle évitait ainsi, disait-elle, toutes les horreurs que montrent systématiquement les JT dans les quinze premières minutes.

Peut-être avait-elle acquis une certaine sagesse avec l’âge…

Article: L’iPhone est mort. Vive l’iPhone

Entendons nous bien : si le format de taille du SE est bien celui du 5 (la preuve, la coque dont je protège mon SE est prévue pour le 5 : Coque iPhone SE, Spigen Coque Apple iPhone 5 / 5s / iPhone SE (2016)), le design du SE est directement hérité du 4S, qui était une réussite. Quant à ses performances, elles sont globalement équivalentes à celles du 6 puisque le processeur est le même.

Suis-je clair ?

Article: L’iPhone est mort. Vive l’iPhone

la compacité est LE critère pour moi; le form-factor des 6-7 ne me plaît pas.

Tout à fait d’accord.

Je ne voulais ni du 6 ni du 7. C’est pourquoi j’ai acheté un SE dès que J-C m’a mis le doigt dessus (je ne savais même pas que ce modèle existait).

Je lui ai trouvé deux qualités : sa réactivité et son autonomie.

Article: L’iPhone est mort. Vive l’iPhone

Mais voilà, un jour, allez savoir pourquoi, une petite brebis s’est égarée dans le fond : l’iPhone SE.

SE pour Small Edition, Special Edition, Spirit Edition ?

J’ai eu 3 iPhone 4S : un ramené de San Francisco ou de New-York, je ne sais plus, par Mme J-C en mars 2012. Tombé en panne de haut-parleur, il a été remplacé gratuitement par l’Apple Store Opéra en novembre 2012, ça fait deux. Quatre mois plus tard, même panne, finit dans un tiroir. Deux semaines passées avec mon vieux Sony Ericsson K750i m’ont convaincu que je ne pouvais plus me passer d’un iPhone. J’ai lancé un appel au secours sur Dakar. Dans la journée, j’avais un iPhone 4S neuf, dans son emballage d’origine. Et de trois ! C’était en mars 2013.

Celui-là est tombé en panne de WiFi pendant que j’étais en France en octobre 2016. Déclaré irréparable par un « spécialiste ».

Le 6 novembre dernier, je suis passé à l’iPhone SE sur le conseil de J-C qui me l’a vanté pour son format, ses performances et son prix.

Avec l’iPhone SE, il semble qu’Apple ait refait le coup du Mac SE30 en 1991 : le top de la puissance du moment dans un format « classique », puisque là, c’est celui de l’iPhone 5.

Bien vu Apple !

Article: Open Bar de février
M.G.
, le 06.02.2017 à 12:31
[modifier]
Article: Open Bar de février

J’utilise exclusivement PowerMail depuis… Je ne sais plus combien d’années.

Comme je suis résolument resté en Mac OSX 10.6.8 Snow Leopard, j’ai la satisfaction de constater que la dernière version de PowerMail (6.2.1) reste compatible avec cet OS.

PowerMail a été développé par CTM Development

Je l’utilise conjointement avec SpamSieve (actuellement 2.9.27) pour essayer d’éliminer les spams de mon courrier. Depuis le début de février, les statistiques m’annoncent 22 Spams/jour et 49 % de Spams sur les messages reçus.

Aujourd’hui, ma base de données PowerMail pèse 1,2 Go.

Dans un échange de messages avec J-C qui date du 08/01/1999, je viens de trouver cette « signature » :


« Dieu a agi sagement en plaçant la naissance avant la mort : sans cela, que saurions-nous de la vie ? » (Alphonse Allais)

Guillaume GETE, Apple Assistance
g-gete@dircon.co.uk
Gete Net, le web de Mac OS en VF : http://www.gete.net

Avec un de nos commentaires réciproques « Tous mes compliments pour ce site, qui n’a pas d’équivalent…! »

Les initiés apprécieront ;-)

Article: O….r, (2) et ultra-trail médico-informatique

Il m’a pourtant semblé apercevoir des fleurets pas toujours mouchetés

Certes, mais tu as dû remarquer que les bretteurs se sont vite repris, avec une certaine élégance que j’ai appréciée.

Merci pour le Dakaroy, d’autant que la marque de fabrique de l’ébéniste distingué que fut mon ami Urbain était, je crois bien, les « Ateliers du Roy ». Il ne travaillait que le vène, essence royale de Casamance à laquelle il vouait une passion quasi mystique ;-)

Article: Brexit ? Non : vrais sites !
M.G.
, le 04.02.2017 à 20:58
[modifier]
Article: Brexit ? Non : vrais sites !

Si tu passes, je t’envoie l’adresse exacte

Dès mon prochain séjour dans l’Hexagone, c’est promis. Merci !

Comme tu peux le constater, le « Bou El Mogdad » ne navigue plus sur le Sine Saloum mais a retrouvé Saint-Louis, son port d’attache traditionnel, depuis la réhabilitation du Pont Faidherbe et de sa travée tournante réalisée par Eiffage entre 2008 et 2011.

De toute façon, je pense que les sujets de conversation qui meubleront notre rencontre ne manqueront pas ;-)

Article: Brexit ? Non : vrais sites !
M.G.
, le 03.02.2017 à 13:32
[modifier]
Article: Brexit ? Non : vrais sites !

Honte au sieur M.G. qui confond sloughi à poil ras et saluki à pattes, fouet et oreilles bien frangées.

Puis-je tenter une excuse pour cet impair ?

Si j’ai employé l’expression « Bon vent à l’élégant sloughi ;-) » c’est que j’ai associé ton élégance à celle de ce merveilleux lévrier du désert à poil ras à la douceur appelant la caresse que j’ai côtoyé en Mauritanie dans ma jeunesse.

J’avais oublié que le saluki en était un autre, tout aussi élégant mais à la robe et au pelage différents, dont tu as fait ton « totem ».

Article: Brexit ? Non : vrais sites !
M.G.
, le 02.02.2017 à 11:29
[modifier]
Article: Brexit ? Non : vrais sites !

Merci Saluki pour ce reportage dans un monde si différent du nôtre.

Ces anglo-saxons m’étonneront toujours !

Certes, ils nous ont brûlé Jeanne d’Arc le 30 mai 1431, sont restés pendant des siècles notre « ennemi héréditaire », ont coulé la flotte française à Mers el-Kébir le 3 juillet 1940 et sont entrés dans l’Europe de Jean Monnet à reculons, pour en sortir finalement par le Brexit.

Parlant de l’Angleterre, Charles de Gaulle a dit (parmi d’autres phrases assassines) « Il est vrai qu’elle a été notre alliée pendant les deux guerres, mais elle n’est pas portée naturellement à nous vouloir du bien. »

Une fois posés ces prolégomènes, il faut bien reconnaître aux Anglais des qualités qui font la différence avec les « Gaulois » que nous sommes !

Des romans d’Agatha Christie que j’ai tous lus à la série télévisée « Inspecteur Barnaby », j’ai toujours autant de plaisir à goûter cette ambiance « so british » inimitable.

Et la mécanique ? J’ai eu la chance d’avoir un professeur d’anglais fan de motos anglaises. En 1962, il roulait dans Dakar avec une Triumph Tiger 110 et possédait la même en pièces détachées dans sa chambre du collège ! Ce furent mes premières leçons de mécanique et des heures à écouter sur les vinyles enregistrés sur le Tourist Trophy de l’Île de Man les hurlements du moteur de la MV Agusta de John Surtees. Je crois que c’est unique.

La « façade austère » de Ragley Hall nous rappelle par ailleurs que c’est un Anglais qui a écrit les « Constitutions d’Anderson » publiées en 1723.

Les « Pères de l’Amérique » avaient souscrit à ces idées de fraternité universelle que l’on retrouvera dans leur Déclaration d’Indépendance du 4 juillet 1776, puis la Constitution de 1787 avec cette belle devise « E Pluribus Unum ».

C’est tout naturellement dans cet esprit que le Rotary Club fut fondé en 1905 par Paul Harris et bien sûr le Lions’s Club en 1917 par Melvin Jones.

Splendides, tes portions de « fish and chips », plat traditionnel que j’avais découvert à Cardiff au cours de cette « Expérience unique » que j’ai racontée sur Cuk.ch. À Cardiff, justement, j’avais rencontré cette autre « façade austère » :

Bon vent à l’élégant sloughi ;-)

Article: Retour vers un Jardin Extraordinaire – Les abeilles et nous

@ zit – Sachant que :

1°) Une bonne émulsion de bitume de type Flintkote a un « extrait sec » de 57 %.
2°) Qu’elle contient donc 43 % d’eau.
3°) Que le Ciment Portland a besoin de 30 % de son poids en eau pour sa réhydratation (prise et durcissement).

Un seau de 5 kg de Flintkote contient donc environ 2 litres d’eau qui suffiraient à réhydrater 6 kg de ciment environ.

Si tu incorpores 5 kg de ciment Portland dans un seau de 5 kg de Flintkote et que tu malaxes bien, tu obtiendras une sorte de mastic à spatuler en fond de jardinière sur 5 mm d’épaisseur qui assurera l’étanchéité et la protection mécanique contre les racines et les outils du jardinier.

L’astuce, c’est qu’une fois que le ciment aura terminé sa prise et son durcissement tu n’auras aucun risque de fissure de retrait puisqu’il n’y aura pas eu d’excès d’eau dans le mélange.

Auparavant, tu auras badigeonné du Flintkote pur dans toute la jardinière (parois et fond) en 2 couches pour 0,7 kg/m2 environ.

Attention ! Le Flintkote est un gel thixotrope qu’il faut malaxer tel quel avant de l’utiliser, ce qui donnera une crème relativement liquide, applicable à la brosse ou au pinceau. Si on le laisse reposer dans son bidon, il reprend naturellement sa consistance de gel épais. Il suffit de le malaxer à nouveau pour qu’il retrouve sa fluidité. Ajouter de l’eau pour le fluidifier est donc une erreur.

Le Robinier m’a l’air de posséder les caractéristiques nécessaires à la pérennité d’une jardinière traitée sérieusement. Les fabricants de jardinières en kit ne s’encombrent pas de telles précautions…

Il faut que j’essaie des tsukemono. J’aime de toute manière tout ce qui est naturel, vert et cru (ainsi du vrai Taboulé libanais).

J’ai souri à ton aventure avec le bourdon contremaître :-)

Ici, je ne vois que des abeilles occupées à butiner, peu farouches puisqu’on peut les observer de très près.

Réussir un bon béton ou une bonne recette culinaire, j’ai l’habitude de dire que c’est toujours de la cuisine. Ne dit-on pas d’un mauvais béton réalisé avec trop d’eau pour en faciliter bêtement l’ouvrabilité « c’est de la soupe » ?

Article: Retour vers un Jardin Extraordinaire – Les abeilles et nous

(Mais chez moi, le lien qui le suit “Hybride…” ne fonctionne pas.)

Oops ! C’est réparé. Merci.

Merci de me rappeler mon article sur la réhabilitation-reconfortement d’un certain sous-sol ;-)

Nous sommes actuellement sur un ouvrage du même genre, à une différence près : c’est un très joli bâtiment commercial ouvert au public, qui date de moins de huit ans et qui a été complètement loupé lors de sa construction. Après en avoir surveillé les travaux en tant que Bureau de Contrôle, le Bureau Véritas a eu le culot d’écrire dans un rapport qu’il ne méritait que la démolition ! Un comble…

Mes gars travaillent aussi discrètement que possible dans les sous-sols comme les « Gaspards » de Pierre Tchernia ;-)

Article: Retour vers un Jardin Extraordinaire – Les abeilles et nous

Laisse-les grandir !

Désolé mais la première va finir à la vapeur dès demain ;-)
« Tout ce qui est petit est délicieux »

J’ai reçu en privé d’une vieille amie, « africaine » comme moi, la réponse à la question de savoir si les fanes de navets sont comestibles :

Mode culinaire identique à la soupe de fanes de radis. Noter la cuillère de crème fraîche prête à être ajoutée juste avant dégustation…

Bref, à midi, ce sera velouté de fanes de navets et beignets de fleurs de courgettes !

Mise à Jour 13h20 TU – Le velouté était excellent. Pour les beignets de fleurs de courgettes, il suffit de les rouler humides dans la farine, les secouer et les plonger dans la friture. Quand ils sont dorés régulièrement, les égoutter, les saupoudrer légèrement de sucre… Et déguster.

Article: Présentation de Carplay
M.G.
, le 30.01.2017 à 15:26
[modifier]
Article: Présentation de Carplay

Ah, eh bien ça faisait un moment que j’attendais qu’on m’explique deux ou trois choses sur CarPlay, merci de l’avoir fait.

Je ne pourrais pas mieux dire. Merci !

Ce que je reproche à tous ces systèmes connectés embarqués, c’est le danger qu’ils représentent par l’attention qu’ils réclament de la part du conducteur. Vous, je ne sais pas mais moi, je ne peux pas conduire et tapoter sur un écran à la recherche d’une commande sans risquer de perdre le contrôle de mon véhicule.

Mon Auris Hybride 136h n’est pas équipée du système de navigation GPS Toyota. Je lui préfère mon TomTom GO 6000 fixé par sa ventouse au milieu du pare-brise sous le rétroviseur central. Je n’y touche jamais lorsque je conduis.

En revanche, le bluetooth de Toyota est le meilleur que je connaisse pour l’utilisation de mon iPhone SE. Dès que l’appairage est effectif, toutes les données de l’iPhone sont accessibles depuis le volant, surtout et y compris la liste des derniers appels enregistrés. Pour avoir essayé le tout nouveau Toyota C-HR, j’ai noté une intégration encore plus complète des commandes vers le volant et je considère que c’est la bonne voie en matière de sécurité.

Parmi les « assistants à la conduite », le C-HR dispose du Régulateur de Vitesse Adaptatif et du Correcteur Automatique de Trajectoire.

Testé sur une route nationale en Normandie, Régulateur réglé à 90 km/h. Pendant près de 30 km, j’ai roulé les pieds sous le fauteuil et les bras croisés, quelles que soient les conditions de circulation ;-)

Pour le fun, c’est bien sympa mais je ne recommanderai à personne d’en faire un mode de conduite systématique ni de lire son journal en laissant faire les automatismes…

Article: El Museo de la Revolucion Industrial

Merci Guru pour cet excellent reportage qui fait remonter dans ma mémoire des souvenirs d’un autre ordre que les tiens :-)

Ce qui me passionne dans tes photos, ce sont les splendides machines à vapeur à cylindre horizontal qui entraînaient à l’époque toutes sortes de mécanismes, en particulier les alternateurs générateurs de courant électrique pour toute l’usine.

La majorité des photos « techniques » ont d’ailleurs été prises dans la centrale électrique de l’usine.

L’énorme volant entraînait l’alternateur par des câbles en textile puisque la courroie trapézoïdale en caoutchouc n’avait pas encore été inventée.

Photo émouvante, celle où le bureau du chef de poste trône entre deux alternateurs. Tout y est, depuis le carrelage en damier au sol et les garde-corps qui étaient traditionnellement en cuivre, dont la règle voulait qu’ils fussent astiqués et brillants comme des barres de bistrot !

Souvenir dans les années quatre-vingt du dernier alternateur de ce type dans une huilerie dakaroise dont la machine à vapeur a été remplacée par une turbine CEM montée de manière coaxiale avec un alternateur Alsthom. Chargés des travaux de scellements et calages, nous avions réutilisé les massifs en béton d’origine qui n’était même pas armé !

La source d’énergie pour générer la vapeur dans la chaudière ? La coque d’arachide venue du « Décorticage ». Les graines allant ensuite à la « Presserie » d’où sortait l’huile brute et le tourteau qui finissait en « Pellets » destinés à l’alimentation du bétail. L’huile brute allait au « Raffinage » pour finir en bouteilles d’huile d’arachide raffinée dans nos cuisines.

Vous noterez qu’à aucun moment le pétrole n’entrait dans le process. Toute la récolte du paysan de brousse était utilisée.

N’est-ce pas mieux que de cultiver du maïs pour en faire du carburant ?

Article: Fortissimo
M.G.
, le 24.01.2017 à 21:05
[modifier]
Article: Fortissimo

Me laisserez-vous persévérer dans une erreur de style, de goût à vos yeux de femmes ?

Je crois connaître un peu les femmes. Vous seriez uniquement entre vous tu aurais eu plus de commentaires féminins. Sur ce genre de témoignage brûlant, dès qu’un mâle est présent autour de la table, elles gardent le silence… C’est ainsi.

Article: Fortissimo
M.G.
, le 23.01.2017 à 23:25
[modifier]
Article: Fortissimo

Je l’ai intégré dans NetNewsWire, superbe lecteur de flux RSS (gratuit) qui m’est indispensable tous les matins.

Ce bon vieux NetNewsWire ;-)

Ce qui est marrant, c’est qu’alors que j’avais dans le Presse-Papiers l’URL de « Fortissimo » sur Blogger, j’ai créé un Nouvel Abonnement dans NetNewsWire, j’ai validé le champ proposé dans lequel l’URL s’était prépositionnée et hop ! Je suis abonné, j’ai l’accès instantané à 25 articles et je serai prévenu des futures parutions. That’s All, Folks !

Article: Fortissimo
M.G.
, le 23.01.2017 à 12:35
[modifier]
Article: Fortissimo

Et je me réjouis de te retrouver sur ton blog très souvent.

Comme je l’écrivais récemment dans un commentaire, j’ai pris l’habitude de commencer la lecture de l’article du jour en cliquant sur le nombre de commentaires. Ceci dans le but de prendre la température (!) des réactions.

C’est ainsi que j’ai accédé à « Fortissimo » en cliquant sur le lien du blog de Madame Poppins proposé par François ;-)

Le rose aux joues ? Plaisant euphémisme employé par notre ami J-C !

Quelle écriture ! Au diable Catherine M. ou Christine Angot et lisons Madame Poppins.

Avec « Fortissimo », j’ai retrouvé l’émotion que j’avais éprouvée en lisant « Emmanuelle » dans les années soixante, que l’on peut lire ou relire aujourd’hui.

Je parle bien du roman (récit ?) d’Emmanuelle Arsan et non pas du film de Just Jaeckin (1974) que j’ai toujours considéré comme une trahison, même si des millions de spectateurs l’ont trouvé à leur goût… Il avait osé transformer une asiate à la sensualité débordante en une sorte de nymphomane blonde totalement hors sujet.

Merci Madame Poppins pour ces lignes brûlantes. Je crois qu’aucun lecteur ni aucune lectrice ne pourra rester insensible à leur lecture.

En moins de 1 200 mots, tout y est, de l’attente impatiente aux retrouvailles sensuelles… Et pour finir, le plateau d’huîtres et le vin frais.

Oui, l’amour donne faim ;-)

Ce dernier article donné à Cuk.ch se termine en une apothéose à la gloire de la vie, la vraie. Merci à toi, merci à Cuk.ch et bon vent sur ton blog (combien de « hits » ce matin ?).

Article: Le jeu compulsif et une question qu’il pose

Il est souvent dit que les joueurs doivent atteindre le « fond du baril » avant d’aller chercher de l’aide.

Les Alcooliques Anonymes ne disent pas autre chose. Je crois d’ailleurs que c’est le point commun de toutes les addictions : la prise de conscience et l’acceptation de son état n’interviennent que lorsque l’on est au fond du trou, après avoir subi toutes les avanies imaginables.

Sur l’alcool, on peut lire ou relire « Un anniversaire ! Un espoir ? ».

Article: Fin annoncée de Cuk.ch
M.G.
, le 20.01.2017 à 13:19
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

@Antivolt

LB10 – MG10. Cela signifie que nous étions historiquement les premiers abonnés avec ces initiales ;-)

Tous les membres de l’équipe dirigeante avaient un identifiant se terminant par « 1 »

Lionel Lumbroso (le Boss de Calva au sens où François est le Boss d’ici), c’était LL1 – Chine Lanzmann, c’était CL1 – Sylvie Prangère, c’était SCP1 (Administration) – Fabrice Gille, c’était FG1. Sans compter les autres que j’ai oubliés.

Fabrice Gille, après avoir participé à l’aventure de « Froggy Software », avait la responsabilité de la maintenance du « Tandem CXP », premier ordinateur à tolérance de panne nouvellement installé par Calva dans les locaux de Nouvelles Frontières bd de Grenelle.

Il était aussi animateur de la « Cité Apple II » sur Calva, où j’intervenais régulièrement dans le forum AppleWorks. Souvenirs…

Pour moi, le Mac ça a débuté en 1991.

Article: Le jeu compulsif et une question qu’il pose

Dans son témoignage « Un oursin sur les tapis verts », Philippe Bouvard aborde le sujet en connaisseur.

Pour avoir longtemps fréquenté les tables de roulettes jusque fort tard dans la nuit, j’ai assisté à de nombreux drames humains, allant jusqu’à la prostitution de certaines grandes dames de la Cité. Oui, le jeu est une addiction redoutable. La peste étant que l’on reste persuadé que l’on va se refaire au coup d’après.

Article: Fin annoncée de Cuk.ch
M.G.
, le 19.01.2017 à 23:09
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

J’ai participé, au XX ème siécle, à de nombreuses fins de parcours similaires, dont la plus ancienne a été celle du réseau CalvaCom, que les moins de 60 ans ne peuvent pas connaître. En 1985 l’Internet n’existait pas, mais ce réseau, qui regroupait les utilisateurs d’Apple II et des Mac 128 k, 512 k puis SE30, était d’un très haut niveau, très amical, très engagé et les commentaires étaient quasi exempts de fautes d’orthographe.

À 71 ans, je peux témoigner de la belle aventure que fut CalvaCom, qui avait débuté sous le nom de Calvados (Apple, la Pomme… Calva !).

À 38 ans, j’étais déjà un « vieux » pour ces gamins de moins de 20 ans installés dans les bureaux exigus du boulevard de la Tour-Maubourg, reliés à l’ordinateur Harris du Collège Américain de Paris sous la protection active de Jean-Louis Gassée.

Oui, à l’époque, pas d’Internet mais des connexions par modems analogiques en mode V21, V22 ou V23 (le protocole du Minitel). Depuis Dakar, c’était magique.

Déjà, comme plus tard sur Cuk.ch, les « fora » étaient l’objet de discussions très engagées sur les nouveaux matériels, les nouveaux logiciels et tous les sujets qui ont fait la vie de Cuk.ch pendant quinze ans.

Histoire de faire plaisir à Mathieu Besson et enrager un peu plus François, c’est sur Calva que j’ai découvert FileMaker dans sa première version ;-)

Tout s’est éteint en 1994, sous la main-mise de la finance et de nouveaux dirigeants, juste avant l’arrivée de l’Internet au Sénégal.

MG10 – Marc, l’Africain sur Calva

P.S.- Notre bon J-C doit se souvenir qu’il était ASNA12 sur Calva. C’est là que nous nous sommes connus ;-)

Article: Fin annoncée de Cuk.ch
M.G.
, le 19.01.2017 à 08:24
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

Les commentaires faisaient tellement partie de l’ADN de cuk qu’il m’arrivait parfois de les lire en premier avant d’en lire l’article associé, juste pour en sentir l’ambiance.

C’est amusant parce que c’est une habitude que j’ai prise depuis un moment, pour « sentir l’ambiance » à travers les premiers commentaires et leurs signatures. Tout cela est tellement vivant…