Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: iYannick
161 commentaires trouvés.
Article: La dernière page d’un livre de 15 ans se tourne ce jour (mise à jour avec un film résumant l’âme de Cuk.ch)

Je ne l’attendais pas cet article. Mais je suis rassuré de voir qu’au final tout finit pour le mieux et qu’au final, il y’aur un après.

Je profite de ce dernier message pour remercier François, qui un jour a permis à un obscur étudiant en droit de s’essayer à l’écriture sur Cuk. Même si ce fût bref, ce fût une merveilleuse expérience. Je ne manquerai pas de visiter ton nouveau blog, Patron !

Je remercie aussi mes ex collègues rédacteurs, qui m’ont accueilli parmi eux, et qui m’ont instruit, amusé, etc tous les matins de ces dernières années.

Mais toi aussi lecteur je te remercie de nous avoir lu, d’avoir réagi, d’avoir montré de l’intérêt.

Je vous souhaite à tous une très bonne continuation !

Amitiés

Yannick

PS : je ne serai malheureusement pas présent ce soir pour l’apéro, mais je serai avec vous en pensée ! Santé !

Article: Fin annoncée de Cuk.ch
iYannick
, le 15.01.2017 à 13:50
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

Je ne sais pas quoi ressentir. De la tristesse, un peu car c’est un rendez-vous quotidien qui n’aura plus lieu. De la fierté, parce que, même si c’est très modestement, j’ai participé à cette belle aventure.

Mais surtout, un immense sentiment de respect. François s’est laissé le temps de la réflexion, a débattu, et a pris une décision qui, si elle peut provoquer de l’incompréhension, de la peine ou de la colère chez certains, est à mon sens la bonne. Rien ne sert à continuer si on ne le sent plus, et rien ne sert de le faire autrement si c’est pour entâcher la vie d’un site qui a été exemplaire.

Cuk, c’est avant tout un moyen de s’ouvrir l’esprit et de s’intéresser à des choses qui, de prime abord, n’auraient pas suscité d’intérêt. Avec des rédacteurs de qualité et des commentaires de même niveau. En cela, il restera un joyau.

François a su réfléchir à la fin du site et lui offre celle qu’il mérite. Même si cela fait un peu mal, il faut admettre que c’est une belle fin, pour une partition sans fausse note, malgré quelque remous.

Cela dit, je me réjouis de voir le post du 1er mars afin de renouveler ma liste de bookmarks !

Merci à François et aux autre rédacteurs qui ont fait vivre ce site.

Article: L’année avait trois jours…

Merci pour la piqure de rappel : j’avais complètement oublié de réinstaller Ghostery après ma récente clean install.

Pour iOS, rien de mieux que 1Blocker pour bloquer pubs et Adtracker. De plus si je ne dis pas trop de bêtises, je crois que c’est un des rares bloqueurs ayant eu du succès qui n’ait pas été racheté par Adblock.

Attention de bien vider le cache de Safari après avoir installé !

Article: Débattre?
iYannick
, le 29.12.2016 à 10:17
[modifier]
Article: Débattre?

C’est drôle, mais des notions comme la « démocratie » et la « liberté » sont constamment invoquées dès qu’il s’agit de tomber dans la critique (« on ne m’a pas laissé m’exprimer comme je l’entendais »)

Pour rappel, la liberté d’expression (puisque c’est de celle-là qu’il s’agit implique notamment deux choses :
– c’est un droit dirigé avant tout et surtout contre l’Etat, qui ne peut pas nous poursuivre pour des propos que l’on aurait tenus.
– Il consiste pour la personne à pouvoir dire ce qu’elle veut, mais n’impose en revanche pas le devoir aux autres de l’écouter ni même de la prendre en compte.

Ramené à la dimension d’une communauté privée (un club XY, une association de boulistes, un site Web etc.) cela veut donc dire que non seulement la personne peut effectivement dire ce qu’elle pense, mais que rien n’empêche d’autres personne de l’ignorer, ou dans le cas où ils l’auraient fait, de lui faire des remontrances.

Tout groupement de personnes privées peut réguler ses rapports internes comme il l’entend dans les limites de la loi, c’est un principe fondamental, celui de l’autonomie privée.

Un autre principe est que la liberté des uns est admissible mais souffre d’une limite : celle des autres.

Ramené à la problématique cukienne, il n’est pas sectaire de dire à certaines personnes de la boucler quand elles profèrent des paroles déplacées (quand bien même c’est bien écrit, du compost dans une assiette reste du compost). Il y aura toujours, dans n’importe quelle communauté ceux qui s’en vont et ceux qui viennent, les anciens et les nouveaux, et bien sûr le noyau dur de toute communauté, qui la fait fonctionner au jour le jour et sans lequel elle n’existerait tout simplement pas. Est-ce que cela donne un droit de houspiller ? je ne sais pas, un droit étant toujours contesté par celui à qui on l’oppose. Mais cela donne une vraie légitimité à ceux qui vivent avec ce groupe tous les jours et qui de ce fait, sont le plus au courant de comment il fonctionne.

François n’a jamais souhaité être incisif sur Cuk, quand bien même il aurait été en droit de le faire. Il aurait pu se fendre d’une charte de bonne conduite sur le site, embaucher un modérateur etc. Non, il a toujours souhaité laisser le plus de place possible aux gens, quitte à se prendre des coups, et ce faisant se rapprocher de la décision qu’il nous a annoncée lundi.

Mais cela n’empêche pas d’avoir la volonté de faire que les derniers mois de Cuk se passent bien, et s’il faut estampiller des commentaires rageux écrit par des personnes croyant être courtoises par des dislike, et bien ainsi soit-il.

Ramené à la problématique du débat citée par Gr@g : ces notions de démocratie et de liberté d’expression perdent leur sens dans un débat privé, puisque celui d’en face n’est justement pas l’Etat. Les invoquer revient à faire un premier pas dangereux vers le point Godwin car en général cela revient à dire « han, tu ne veux pas m’écouter ou tu me critique ? Tant pis je dis ce que j’ai à dire et tant pis si cela ne te plaît, je m’impose j’en ai le droit, j’existe » et donc à vider le débat et la liberté de sa substance. Sauf qu’entre deux personnes privées, l’interlocuteur a tout à fait le droit de dégager de sa cuisine le malotru, et ce dernier ne pourra rien y faire.

Ouf, moi qui voulais faire court…

Article: Débattre?
iYannick
, le 28.12.2016 à 16:18
[modifier]
Article: Débattre?

Débattre intelligemment, c’est un art qui se perd. Heureusement certains artisans, comme sur Cuk, arrivent à l’entretenir cet art d’une superbe manière, sauf ces derniers temps si on lit le billet de lundi.

Le système de like/dislike, je ne le trouve ni bon ni mauvais, et il n y a rien de sélectif à en faire profiter ceux qui sont inscrits dans le sens où cela apporte une présomption (fragile certes) que celui qui a cliqué à au moins pris la peine de participer (serait-ce une prémisse d’accord avec TTE ? Diantre!)

Dans un autre registre, le blogueur français Lokan, sur le site du même nom, en a eu marre des trolls et pour 2017, a pris diverses mesures dont voici les plus choquantes :
– mise en place d’un abonnement pour accéder à des forums privés où du contenu additionnel sera proposé et pour pouvoir donner son avis
– fermeture des commentaires pour les membres qui ne paient pas et qui ne peuvent donc pas accéder aux forums.

Ça c’est du filtre, du beau, du dur. Et le mérite, c’est de montrer le parfait exemple de ce qu’il ne faut pas faire sur un site comme Cuk où les commentaires ont presque autant de valeur que les articles eux-mêmes. Effectivement mieux vaut fermer à ce moment.

Alors l’histoire de l’inscription pour le système like/dislike, très sincèrement je trouve qu’il n’y a pas de discrimination et que c’est un moyen proportionné pour atteindre le but visé.

Article: Un Rasoir comme si Apple l’avait inventé

Pour me raser depuis plus d’un an au rasoir de sécurité, je dois dire que je suis satisfait du système :
– rasage nickel
– peu coûteux versus les solution actuelles pour le rasage manuel (les consommables en une année m’ont coûté ce que me coûtait un paquet de Gillette fusion pour 3 mois)
– l’aspect rituel (préparation de la peau, du savon etc) quoiqu’un peu chronophage.

Je me rasais avec un rasoir de voyage hérité de mon grand-père, que j’ai troqué depuis peu pour un rasoir ‘sedentaire’ avec un manche plus long, garantie d’une meilleure prise en main. Le coût de 80.- (bon j’ai pris un beau truc) m’a semblé dispendieux en regard de l’objet et de son principe : c’est un manche qui tient une lame en somme.

Alors 400.- pour du rasage ‘analogique’ ça me semble difficilement justifiable, malgré la R&D. Il y a la contrainte des lames spéciale. Il y a peut être la sensation d’être sorti de chez le barbier (que je connais, et c’est vrai que c’est priceless le temps que cela dure) et l’histoire de l’angle (ça, pas totalement convaincu), mais n’est-ce pas un camouflet pour ceux qui manipulent mal le rasoir de sécurité ?

Je ne me suis pas coupé depuis longtemps avec le mien du coup je me demande …

Article: Pour quand je ne serai plus vraiment là…

Dans l’absence de directives, la loi dresse une liste pour la représentation médicale. Cette liste se retrouve à l’art. 378 I CC et est hiérarchique, le conjoint et le partenaire enregistré n’arrivent qu’en troisième place après la personne désignée par les directives anticipées et le curateur (pour autant que la curatelle s’étende aux décisions en matière médicale).

Si on ne fait pas de directives et qu’il y a un curateur dans l’équation, ils ne pourront rien décider. Par contre si pas de curateur, le conjoint et le partenaire seront nommés représentants automatiquement par le simple effet de la loi.

Concernant l’accord écrit dont tu fais mention, il réside, en matière médicale, justement dans les directives. Une directive anticipée peut simplement se borner à désigner un représentant (370 II CC) qui devra alors, s’il ne reçoit pas d’autre instructions, se baser sur la volonté présumée de l’intéressé et ses intérêts (378 III CC)

Article: Open bar de novembre
iYannick
, le 07.11.2016 à 11:23
[modifier]
Article: Open bar de novembre

Salut François,

Je me posais la même question à l’époque de mon iPhone 6. J’avais trouvé : la coque nüüd de Lifeproof, couplée au brassard du même équipementier.

http://www.lifeproof.com/en-us/iphone-6/nuud-for-iphone-6-case/lpnu-apl-iph6.html

Une version iPhone 7 ne va pas tarder à voir le jour. je vais également la prendre

Accès direct à l’écran et au bouton home, étanchéité, grande résistance aux chocs aux normes militaires. Système d’accroche/décroche du brassard super pratique.

Franchement pour protéger mon iPhone pendant que je cours (surtout en automne/hiver) je ne jure que par cela.

Surtout au niveau du système du brassard qui permet de déclipser l’iPhone, bien plus pratique qu’un simple étui qui demande des contorsions pour consulter ou activer le téléphone.

Deux gros points noirs :
– Le prix, l’ensemble coque + brassard coûte plus de 150.- (après pour 3 sorties/semaines sur 2 ans de vie d’un appareil, faut relativiser)
– La coque est volumineuse et assez inesthétique, perso je me suis habitué à l’enlever/la remettre avant chaque sortie. Ça ne prend pas de temps et c’est une question d’habitude, mais je comprends que l’on puisse trouver cela trop contraignant.

A voir si cela correspond à tes besoins, mais sincèrement je ne passerai pas sur une autre protection pour mes sorties pour rien au monde.

Je ne crois pas qu’il soit possible de se faire livrer par Lifeproof directement en Suisse, j’avais commandé le bazar sur Digitec.

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Avec une interface répartie sur 4 ou 5 pouces et qui doit être accessible avec un doigt, il n’y a pas de miracle. Sans parler que les gens aimeraient pouvoir réaliser de plus en plus de choses sur leur smartphone vs un ordinateur.

Perso, je trouve encore l’interface iOS assez simple et il faut être conscient d’une chose, >60% des gens utilisent moins de 5 apps par jour… autrement dit, les besoins des utilisateurs Cuk ne reflètent absolument pas l’ensemble du marché.

Enfin, on ne m’enlèvera pas de l’esprit qu’on ne peut pas faire plus en simplifiant une interface. Plus de fonctionnalités rime forcément avec une interface plus riche et donc, à un certain point, plus complexe. Après, l’AI devrait avoir un rôle prépondérant dans les futures interfaces…

Oui bon ça c’est le discours servi (y compris par moi même) depuis la sortie d’Android pour consacrer la suprématie de iOS en matière d’ergonomie. iOS, à l’époque, possédait 10 fois moins de fonctions que Android, il était donc logique que ce dernier soit bien plus complexe.

Alors oui aujourd’hui, nous sommes bien plus habitués à l’OS que nous utilisons, reste que malgré la qualité de l’intégration, on arrive à un point où iOS ne sera pas beaucoup moins intuitif ou déroutant que Android. J’ai pris en main iOS 10, je trouve que le nouveau système de notifications fait très Google en terme d’ergonomie, et pas forcément parce qu’il diffère de ce que je connais. L’erreur que doit absolument éviter Apple pour la suite, c’est d’insérer ou de remanier des fonctions trop vite fait. On verra avec iOS 11 ou 12 comment cela évolue.

Quant à l’ensemble du marché, il ne reflète absolument pas cette réalité. On parle de deux plates-formes, pas de l’ensemble de l’offre. Car W10 avec ses tuiles à la noix serait le meilleur OS souhaitable dans ce cas.

Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

A l’heure de mon renouvellement, je me pose la question (récurrente) de savoir si vais partir chez Samsung ou rester sur iOS.

Cela fait déjà 1 ou 2 ans que les concurrents n’ont plus rien à envier à l’iPhone et le dépassent dans moult domaines (qualité de l’écran, autonomie, étanchéité pour certains, photo, finition…) donc le seul truc qui les diffencient est le logiciel. Après 9 ans d’iPhone, je ne me vois pas changer, et pourtant … Cette année est celle où je pourrais le faire sans trop de tracas.

Mes apps sont multi OS, les services que j’utilise aussi. Il n’y a plus de blocage à ce niveau. Le seul truc qui me retient vraiment c’est la politique de Apple sur la protection de la vie privée qui est bien plus convaincante que celle de Google.

J’attends de voir ce que Apple va présenter à la rentrée pour prendre une décision. Si Apple fait de nouveau l’impasse sur des petites choses bien pratiques (étanchéité, chargé rapide, prise jack) il se pourrait que je parte chez les coréens ou que je demande à mon fidèle iPhone 6 de prolonger ses services une troisième année. Cela dépendra aussi de l’abord que j’ai d’iOS 10, car j’ai l’impression que la complexification d’iOS rend la différence d’ergonomie avec Android de plus en plus ténue.

Article: Le temps qui passe
iYannick
, le 22.06.2016 à 10:42
[modifier]
Article: Le temps qui passe

Superbe collection. J’aime particulièrement les Meistersinger, et plus généralement je développe un intérêt certain pour les manufactures allemandes. Par exemple Nomos qui fait des choses superbes.

La Reverso : un rêve de gamin, justement pour pouvoir mettre mes armoiries derrière à la façon de Dame Saluki, et surtout parce que c’est la seule montre carrée/rectangulaire que je me vois porter.

Petite correction pour la Seamaster pro 300m (j’ai la même): c’est Pierce Brosnan qui l’étrenne pour le rôle de Bond, Moore portait des Seiko ou des Rolex.

Article: Cohabitation routière
iYannick
, le 30.03.2016 à 14:34
[modifier]
Article: Cohabitation routière

les trottoirs ne sont pas des pistes cyclables.

Merci de le dire. Je ne sais pas ailleurs, mais à Lausanne beaucoup de cyclistes (et il y en a une craquée) prennent lesdits trottoirs pour des pistes cyclables.

Il n’est pas rare de se faire frôler par un vélo alors que l’on est simple piéton. Pas plus tard que hier, en sortant (à pattes) du chemin qui mène à mon immeuble j’ai failli m’en prendre un qui descendait l’avenue à pleins tubes sur le trottoir et qui ne m’avait pas vu. Sans réflexe de ma part, j’écrirais probablement ces lignes depuis un lit d’hôpital. Le cycliste, lui, n’a même pas joué des freins. Alors je pense bien que parmi les cyclistes il y a, à l’instar des automobilistes, des chauffards mais là quand même…

Je ne sais pas si c’est par confort (et il faudrait m’indiquer lequel le cas échéant) ou parce qu’ils ont les chocottes d’aller sur la chaussée. Mais dans la deuxième hypothèse, ils feraient mieux de se déplacer à pied.

Article: Qobuz, ils ne sont pas encore morts, on y croit!

Je ne suis guère étonné de cette situation. Qobuz a pris un très gros risque en misant sur le hi-res et en ne s’adressant du coup qu’à un public d’audiophiles avertis (par je ne pousserai pas à dire élitistes). J’avais testé à l’époque, et c’était vrai que je ne voyais pas une grosse différence entre un fichiers hi-res provenant de Qobuz et un de mes MP3 en 320.

La faute à mon matériel probablement (et à mon oreille sûrement), je n’écoute de la musique que par l’intermédiaire de mon phophone et de ses earpods, des Hp de mon Mac et d’une enceinte bluetooth d’entrée de gamme.

Après Qobuz ayant visé la niche plutôt que la meute, c’est clair que le consommateur de musique moyen va jeter son dévolu sur des solutions gratuites ou moins onéreuses, Spotify, Deezer et Apple Music en tête.

Quand je demande dans mon entourage qui écoute sur quoi, je crois que personne ne m’a jamais cité Qobuz…

Quant aux fonctions de « kiosque » (magazine etc.) Il y a quand même pas mal de sites qui permettent de se renseigner sur les artistes, l’actualité etc.

Article: De retour vers un plus petit iPhone, et arrivée du Wi-Fi Calling en Suisse

A noter que pour ce prix nous avons :

– data illimité
– téléphonie illimitée
– 100 jours de roaming téléphonie gratis
– 100 jours de data (ou 3Go) en roaming gratuit

Une vitesse bridée comme toujours chez Swisscom mais enfin acceptable.

C’est plus cher qu’ailleurs mais le réseau tient la route. Toutefois j’observe de près ce que fait Salt car ils sortent des offres pas piquées des hannetons. Je connais pas mal de personnes qui tenaient mordicus à Swisscom qui sont passées « à l’ennemi ». S’ils améliorent un peu leur défaut de réseau ça va devenir très intéressant, sans compter la vitesse de connexion non bridée.

Article: iOS 9 : est-il si bien qu’on le dit?

Du coup, je penche plutôt à une cause liée aux applications plus gourmandes sous iOS 9 car mal adaptée (surement résolu au fil des mises à jour) ou encore à iOS 9 qui consomme plus avec sa collecte de data par défaut ou autres fonctionnalités cachées ;)
A moins que la version 9.0.2 améliore cela (ou encore la 9.1 dans les tuyaux ;) ).

C’est probablement ça : manque d’optimisation, fonctions supplémentaires, traffic data augmenté etc.

Après Apple fait les vases communicants avec ses OS → Je t’optimise ça là, mais je te colle des suggestions spotlight ici qui vont pomper la batterie.

Le fait est qu’avec l’iPhone 6/6s, Apple fait du statut quo avec l’autonomie de ses appareils, alors que pas mal de concurrents arrivent sans peine à taper dans la demi-journée de plus avec des appareils similaires. On se consolera en se disant que l’autonomie théorique n’est pas moindre, c’est déjà ça.

Avec mon utilisation, le low power mode change pas mal les choses si activé en début de journée, mais j’ai pas mal de trucs en tâche de fonds.

Après pour améliorer les choses j’ai fait comme jibu : j’ai dégagé l’app Facebook et j’ai gagné en 10 et 15% d’autonomie en plus sur une journée. Je peux alors prétendre à 24h d’autonomie en veille suivant comment. Mais 36h ce serait caviar, et c’est pas pour demain.

Je ne peux pas me passer de certains services en background comme la relève des mails, donc ma marge de manoeuvre quant à la configuration.

Article: iOS 9 : est-il si bien qu’on le dit?

Si je suis assez d’accord sur la question des données etc, je me demande pourquoi cette remarque sur le low power mode.

Primo, il ne s’active pas automatiquement à 20%, mais une notif demande si on veut le faire tout en s’abstenant de l’enclencher (en tout cas je n’ai jamais attendu assez longtemps pour voir s’il le faisait de lui-même).

Deuzio, pour la désactivation automatique de ce mode (lorsque l’iPhone atteint 80-90% de batterie) c’est assez logique puisque pour conserver quelques % l’iPhone bride, voire coupe certaines fonctions. Si l’on veut être tout le temps en low power mode il suffit dès lors de configurer son téléphone ainsi, puisque le schéma est reproductible manuellement, c’est à dire :

– Désactiver la relève automatique des mails et le push
– Activer la gestion automatique de la luminosité
– Désactiver le rafraichissement des apps en tâche de fond
– Régler l’auto-lock de l’écran sur le minimum possible
– Désactiver les effets visuels

En faisant ça on est à 95% en low power, tout le temps.

Le seul truc que l’on ne peut pas faire via les réglages d’iOS, c’est de brider la puissance du CPU, ce que fait le low power mode. Ça c’est pas possible en effet.

Pour moi cette fonction est assez bien foutue et m’a rendu service, c’est à dire de préserver un temps de veille plus long jusqu’à que je soit à portée de mon chargeur. C’est comme ça que cette app a été pensée et c’est ce qu’elle fait.

Parce que si on prend le problème dans l’autre sens : et si je devais, chaque fois que mon téléphone à fini de charger, aller dans les réglages pour désactiver cette fonction, sous peine ne plus avoir le push sur ma boîte exchange tant que pas fait ?

Je crois que cela m’embêterait tout autant que de devoir aller l’activer manuellement parce que je veux en profiter à partir de 70% de batterie…

Article: Apple Music – mon avis après 2 semaines d’utilisation

Je souscris aux points forts, je n’ai jamais vraiment aimé Spotifiy, Music est intégré et les recommandations fonctionnent, mettre de la musique en cache est facile, les playlists sont pertinentes … Si j’enlève l’ergonomie perfectible (c’est la première fois que je trouve une app iOS aussi mal fichue) et Connect il ne m’en faut pas plus. Le prix est correct eut égard à la taille du catalogue. Bref je suis conquis.

S’agissant de la disponibilité des titres, je me souviens avoir lu que les artistes ont trois possibilités :

– catalogue iTunes et Music sont les mêmes
– Les artistes choisissent ce qui va sur l’un et l’autre, typiquement pour des exclusivités iTunes temporaires – c’est le cas du dernier Muse.
– Catalogue iTunes et Music totalement indépendants.

Du coup tous les titres sur iTunes ne sont pas forcément sur Music, d’ailleurs je crois que l’on parle de 30 millions de titres sur ce dernier.

S’agissant d’iTunes (le Log) je ne le lance que pour taguer un album et faire un backup complet de mes iDevices une fois de temps en temps… Je n’écoute pas de musique avec et je ne m’en sers clairement pas pour Music. En fait je ne m’en sers qu’en cas de nécessité et c’est très bien comme ça..

Article: MeteoSwiss, l’app météo… suisse. (C’est dingue.)

Merci pour ton article très complet et très drôle au demeurant.

Pour ma part, j’ai essayé Meteoswiss pendant quelques semaines avant de retourner sur l’inoxydable Weather Pro qui me convient mieux niveau interface et pour ses prévisions heure par heure (pour autant que l’on se déleste pour l’abo). De plus, j’ai lu quelque part que c’était la plus fiable des apps météo dispo (ce qui est probablement faux).

Article: Photos (pour mac)
iYannick
, le 22.06.2015 à 11:05
[modifier]
Article: Photos (pour mac)

Photos, c’est un peu l’outil de gestion que j’attendais pour passer sur une solution cloud Apple.

Le couple photo stream + iPhoto n’était pas très intuitif et demandait un certain de travail de classement une fois passé sur desktop. Là plus de problèmes, les albums sont les mêmes partout, la gestion ne se fait qu’une fois, c’est vite expédié, c’est parfait pour l’utilisation super light que j’ai (c’est à dire simplement tirer mes photos avec des petites modifications).

Enfin Apple a sorti un truc qui m’a fait lâché Dropbox pour la sync des photos, c’était pas une mince affaire.

Prochaine étape : faire passer ma bureautique de DropBox à iCloud Drive, il faudra voir si l’expérience est aussi concluante que pour les photos, notamment en regard des possibilités d’agencement des dossiers un peu bizarre et de Word iOS.

Article: Un mois avec l’Apple Watch
iYannick
, le 19.06.2015 à 07:40
[modifier]
Article: Un mois avec l’Apple Watch

Merci pour le retour. Pas pour moi les smartwatches, en tout cas pas sous leur forme actuelle (autonomie très restreinte, utilité réelle toute relative) et la Watch n’apporte rien au débat à ce niveau.

Un truc qui me chagrine avec la Watch, bien qu’ayant conscience qu’elle est un accessoire et pas un device principal, c’est qu’elle soit trop dépendante de l’iPhone. On comprend bien l’intérêt quand il s’agit de lire un mail ou des notifs, mais typiquement, l’usage que j’aurai de ce genre de truc serait sportif. En gros pouvoir laisser l’iPhone à la maison et partir courir avec la Watch et un casque Bluetooth et avoir une synchro en revenant.

Pour la musique c’est bon, mais la Watch ne possède pas de puce GPS (peut être la suivante ?) ce qui est assez rédhibitoire. En plus on ne sait à quel saint se fier au niveau de l’étanchéité (on peut , on peut pas …).

Bref, comme toute REV A chez Apple, je vais attendre la suite (quoique j’avais craqué pour les iPhone et iPad de première génération) car je considère la Watch actuelle comme un ballon d’essai destiné à poser le concept. J’y viendrai lorsque Apple aura revu sa copie (et que l’autonomie sera ramenée à 2 jours minimum strict).

En plus j’ai encore un travail à faire pour laisser de côté mes Omégas au profit d’une smartwatch (oui, pour moi porter les deux ça fait bling-bling).

Article: Une « conversion » inattendue: de l’iPhone 5 au Lumia 830

En 2006, Symbian c’était quand même plus de 73% de parts de marchés, 100 millions de terminaux vendus (la plupart des Nokia Nseries et Eseries), je pense que c’est très réducteur d’en parler de cette manière.

Alors ok, aujourd’hui où les smpartphones se vendent plus que les mobiles basiques, ce qui n’était pas le cas il y a 5 ans, ces chiffres peuvent faire sourire à côtés des chiffres cupertiniens ou coréens pour ce type d’appareils, mais il faut les remettre dans leur contexte.

Le contexte étant qu’avant l’iPhone et cie, une marque comme Nokia faisait son beurre sur des téléphones basiques et détournait son haut de gamme sur les smartphones et ils en ont tout de même vendu des palettes. 100 millions d’appareils vendus sous Symbian, c’était juste gigantesque en regard du marché de l’époque. Il aura d’ailleurs fallu attendre 2011 (soit 4 ans après la sortie de la génération de mobiles actuels) pour voir Symbian perdre sa place de leader et céder le pas à Android.

Donc je maintiens que c’est erroné de dire que Symbian n’a pas convaincu grand monde, car c’est tout le contraire. Sans parler d’autres constructeurs qui ont sortis de belles réussite sous cet OS, notamment Sony Ericsson.

Si proportionnellement les ventes de WP pouvait ne serait-ce qu’atteindre le quart des ventes de smartphones Symbian, Feu Nokia n’aurait pas été racheté et MSFT aurait été un adversaire crédible pour Google et Apple.

Article: Super Héros, armement et forteresses

Merci pour ce superbe article. Perso fan de DC, surtout de Batman et de la Justice League.

Pour ceux qui veulent savoir ce qu’il se serait passé au cas où ces super-héros auraient décidé de tuer leurs adversaires (Superman dans le cas présent) je conseille la lecture de la série Injustice : Gods among us (dispo sur IBooks).

C’est la préquelle du jeu homonyme sorti sur PS/XBox/iOS (notamment). C’est dessiné par différents artistes et c’est vraiment bien foutu.

Article: Noooooooon, rien de rieeeeennnn… nooooon, je ne regrette rieeeeeennnnn

Mouais je trouve qu’on a un peu l’air ridicule avec ces phablettes à l’oreille, mais ce n’est qu’à cette occasion fort heureusement, ça ne m’empêcherait en tout cas pas de prendre un 6 Plus (cela vaut aussi pour les Samsung et autres).

@Laurent : http://www.logitech.com/en-us/product/ultrathin-keyboard-ipad-air2

Article: The Search: bouleversant
iYannick
, le 30.11.2014 à 19:12
[modifier]
Article: The Search: bouleversant

Ma règle numéro 1, lorsque je vais voir un film c’est de ne pas lire les critiques (avant et après).

Comme ça, si je trouve que le film est nul, mais que les critiques disaient qu’il roxait, je ne serai pas déçu, ni ne me poserait la question de savoir si je suis un demeuré de ne pas su voir le génie du film.

Comme ça, si je trouve que le film est bon, mais que les critiques le descendaient, je garde mon bon moment, et ne me poserait pas la question de savoir si je suis un demeuré de ne pas su voir la nullité du film.

Article: Bouboule: comment ont-ils osé?

Bon déjà, quand je vois l’affiche, ça ne me donne pas envie d’aller voir ce film. La tête du gamin n’inspire rien de bon, on a l’impression que l’on va aller voir les aventures d’un sale gosse.

Ensuite, après lecture du plot sur allociné, rien ne m’intrigue. Au contraire, ces quelque lignes pourraient tout aussi bien se retrouver dans le Télétop Matin pour décrire un ABE sur la malbouffe. On y apprend au passage que l’enfant en question s’appelle Kevin, prénom que tout parent aimant ne donne plus à son rejeton en 2014, fût-il fictif.

S’agissant de l’obésité au cinéma, clairement il y a un tabou, à tout le moins une gêne. Mais il y a des films qui ont le mérite de se pencher sur le sujet un peu plus sérieusement que le film décrit dans l’article, là où le réalisateur/scénariste n’est pas tombé dans le piège de faire une comédie romantique où l’on se paie la tête « des gros » plutôt que de comprendre leur calvaire.

Moins grand public, je ne citerai que Terri, film qui a le mérite de ne pas faire tourner l’obèse en bourrique et montre à quel point ce genre de personne peut être marginalisé.

Article: InoReader – un nouveau service de synchronisation des flux RSS

J’utilise Reeder depuis un moment en mobilité, cela me permet de ne pas multiplier les apps de sites d’infos sur mon iPad et sur mon iPhone.

Mais sur ordi, je n’arrive pas à quitter la vieille habitude de naviguer entre plusieurs sites dans mon navigateurs. Aussi parce que Twitter rempli, à sa manière, la fonction de flux RSS.

Article: Qu’est-ce que donne NetFlix en Suisse ?

@ Filou Ah là nous sommes d’accord, j’ai moi-même l’intégrale de plusieurs séries simultanément en fichier et en support physique de peur qu’un jour je ne puisse plus les ravoir.

@Le Boss : l’idée c’est que amortir 12 balles par mois quand tu vois les prix pratiqués ailleurs, c’est pas bien difficile, pour autant que tu ne sois pas quelque’un qui utilise sa TV via le câble les 99% du temps.

Article: Qu’est-ce que donne NetFlix en Suisse ?

@ Cerock : Ça, c’est surtout le fait d’être un early adopter. Si je devais donner une date d’inscription conseillée, je dirais que la fin de l’année conviendrait. De plus il y’a des films français, il suffit de faire une recherche.

@Argos : Le système illégal, reste plus immédiat, surtout pour séries, mais il faut télécharger, transférer, stocker… Un grand avantage de la VOD (en dehors du fait que cela soit légal) c’est que tu t’installe devant ta télé et … c’est tout. Pour un prix dérisoire qui plus est.

@ Filou53 : je suis comme toi : j’aime posséder mes fichiers. sauf que l’autre jour j’ai ouvert le tiroir de mon bureau, j’ai dans les 10 To de données réparties sur quatre disques… Je ne sais pas plus où mettre mes blu-ray et DVD. Pour le coup, je passe là-dessus et je me dis que si je dois absolument posséder un fichier en local, je le téléchargerai quand j’en aurai besoin.

Article: Journal d’une semaine avec un iPhone 6 Plus

Bravo, pour ton achat ! L’autonomie a l’air impressionnante. J’ai mon 6 depuis mardi, et même si les phablettes ne sont pas ma tasse de thé, j’ai failli prendre le 6+. Rien que pour l’autonomie et le confort de lecture.

Mais après j’ai mis en balance ces deux avantages avec toutes les situations où cela ne le ferait pas avec un téléphone de cette taille. Et après j’ai pris le 6.

Article: En vrac
iYannick
, le 16.09.2014 à 08:33
[modifier]
Article: En vrac

Pour ceux qui comme moi voulait un écran un tout petit peu plus grand sont servis: l’iPhone 6 avec ses 4.7 pouces restera un smartphone utilisable avec une seule main… Et oui dans 2 ou 5 ans, Apple proposera certainement un iPhone mini ou quelque chose dans ce genre la qui sera une entrée de gamme tout comme l’iPod nano ou mini ont permis d’élargir la gamme à l’époque.

J’en ai eu des téléphones de 4,5″ et plus. « Utilisable à une main », c’est juste pour répondre à un appel. Le dernier téléphone de 4,7″ que j’ai eu c’était le Galaxy S3, et utilisable à une main comme l’est un iPhone 5s ou un Samsung Galaxy S2 (4.2″), il ne l’était point.

Après Il y a le couplet sur la montre et son utilité et la, je trouve tout de même fort de se moquer de tout ce que ça offre « sans en comprendre l’utilité » mais de parler in fine de l’heure. Si tu veux une montre qui donne l’heure et qui tient des semaines voire des mois, ce n’était pas nécessaire d’attendre la Watch… Il y a des milliers de modèles qui font très bien ça.

L’écosystème que cette montre apporte avec son Watchkit est énorme dans un environnement qui en est à ses balbutiements et pour le moment, je ne dis pas que c’est Apple qui va gagner et qui a tout juste mais en te lisant, j’ai l’impression de relire les dizaines de critiques de l’iPhone quand il a été présenté pour la première fois 6 mois avant sa commercialisation. La batterie est certe un problème mais il est appelé à s’améliorer car pour rappel, en 6 ans, on est passé d’un petit portable très limité en terme d’écran et de puissance à un mega ordinateur muni de 2 milliards de transistors (pour faire quoi? Personne ne le sait et personne en parle). Entre temps, tous les tests sur l’autonomie ont été largement améliorés.

Déjà, j’utilise la Watch pour arriver sur le sujet, ma réfléxion concerne toutes les montres connectées.

Ensuite, l’ennui c’est que l’autonomie s’est très peu améliorée. Toi qui aime les dessins, si on fait un graphe avec l’amélioration de l’autonomie des téléphones ces 6 dernières années, la courbe sera pratiquement plate. Les progrès dans ce domaine n’ont été fait que pour absorber ces « un mega ordinateur muni de 2 milliards de transistors ». Et ouais, devoir recharger une montre tous les soirs, pour moi ça la fout mal, no matter what.

Quand à l’environnement logiciel, faut que ça décolle. Le « facteur Apple » va avoir son influence, c’est clair, mais pour l’instant ce n’est pas brillant.

Bref, comme je le disais, heureusement que Cuk est gratuit car ça permet d’être indulgent avec ceux qui n’ont pas eu le temps de préparer quelque chose et qui se laissent aller à des divagations sans fondement.

Sans fondements ? Je me base sur 12 mois de retours sur diverses « smartwatches » dans lesquels on leur trouve des qualités mais aussi pas mal de défauts (l’autonomie). Pour l’instant elle sont considérées comme de purs gadgets et je n’ai vu que très peu de retours qui les consacrent comme des objets dont l’utilité réelle n’est plus à démontrer.

De plus tu est pas mal dans la conjecture également, cela rejoint mes « divagations sans fondement ».

Enfin bon, ne t’inquiètes pas, je vais faire en sorte que tu n’aies plus à déplorer le manque de pertinence de mes divagations.

J’imagine donc que tu n’utilises ton téléphone mobile que pour téléphoner?

On en reparle quand tu liras 30 mails par jour en te ruinant les yeux sur un écran de 2″ :-D
Plus sérieusement, non bien sûr, mais je ne crois pas que l’on peut comparer une montre à un smartphone sur différents aspects.

Article: Une batterie XL pour iPhone/iPad et des gadgets sympas pour la course

Bonne idée la PowerStation, j’avais hésité avec ce type de produit lorsque j’avais pris ma coque batterie.

Problème : quand il me faut un coup de jus, c’est souvent quand je suis en mobilité. Du coup même si elle a une capacité moindre, la coque reste plus pratique pour moi, plus qu’une batterie qui pendouille.

Mais bon elle prend pas mal la poussière faut dire. L’iPhone 5s est plus autonome que ne l’était mon 5, du coup une journée avec 45 minutes de course avec Runtastic et du Youtube, du jeu etc passe sans trop de problèmes. Mais recharge obligatoire vers 23h-minuit.

Au niveau du SmartWatch : quid de l’étanchéité du machin ?

Article: Deux-trois choses sur OS X Yosemite

Quand je dis que les règles ont changé, c’est à propos de l’ouverture d’Apple.

Nous avions déjà eu des services estampillé « bêta » comme Siri sur iOS, mais jamais Apple n’avait franchi le pas avec un système entier en proposant une bêta adressée au plus grand nombre, et pas seulement aux développeurs ou à ceux qui mettaient, jusqu’ici, la main à la poche.

Parce que j’imagine que le coup de la bêta publique, personne ne l’a vu venir.

Je trouve ça très bien, quoique soient les objectifs.

Après je suis complètement d’accord avec toi : aujourd’hui les bêtas (en particulier chez Apple) sont davantage des versions finales avec comme avertissement que certains trucs peuvent ne pas fonctionner que de vraies versions en chantier.

D’ailleurs selon pas mal de retours, les DP1 et 2 étaient impraticables, ce n’est donc pas pour rien que Apple a attendu la DP4 pour proposer la bêta publique.

Du reste, cette publique reste light par rapport aux DP qui ont vu certaines fonctions communicantes activées. Mais cela reste tout a fait logique étant donné que les testeurs publics n’ont pas accès a iOS 8.

Article: Deux-trois choses sur OS X Yosemite

Cher Origenius,

Déjà je mettrai un point d’honneur à te faire remarquer que développeur, je ne suis point. C’est bien pour cela que je passe par une bêta dite « publique ». De ce fait les obligations afférentes ne sont, pour moi et les dizaines de milliers de personnes participant à ce programme, pas les mêmes que celles des développeurs. Apple nous demande de remonter tout bug rencontré à l’utilisation, ce que j’ai fait avec mon bug avec Safari cité supra .

Mon point de vue est celui de l’utilisateur final, donc la personne qui va utiliser cet OS tous les jours. Un OS n’est jamais parfait. Ainsi je remonterai volontiers les bugs fonctionnels si j’en rencontre (et pour l’instant je n’en rencontre pour ainsi dire aucun).

Concernant mes remarques esthétiques, j’avais formulé les mêmes pour iOS 7, je persiste et signe, mais je ne les remonte pas. Pourquoi ?

– Les icônes qui me plaisent pas, je peux les changer.
– l’effet de transparence peut être enlevé et les contrastes augmentés

Sincèrement, penses-tu que Apple tendrait l’oreille concernant une icône iTunes qui ne plait pas ? Je ne pense pas.

Pour finir, je suis désolé pour l’ego des développeurs déchus du privilège d’être les seuls à pouvoir utiliser une version système avant l’heure. Mais je ne peux leur offrir que le sparadrap de ma sympathie.

Les règles ont changés, et je pense que ce n’est pas plus mal.

Article: Deux-trois choses sur OS X Yosemite

Enfin, comme tu le soulignes « ce foutu effet de transparence, tant il nuit à la lisibilité de certaines fenêtres. » me fera certainement refuser Yosemite, d’autant plus que Mavericks en v4 a, à peu près, atteint, enfin, le niveau de Snow Leopard, je ne vois aucune raison de passer à Yosemite.

On peut, comme sur iOS 7, le dégager, c’est la phrase juste après celle que tu cites. J’ai découvert ça dimanche et niveau lisibilité c’est bien mieux. J’ai quand même tenu à faire mes captures d’écrans sans l’option activée, vu que c’est dans cet état que Yosemite sera livré.

Loguer, Keynote, pinch to zoom … enfin il y a des mots en français pour ça, non ?

Seulement si on a envie de les utiliser ;)