Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Evrik
23 commentaires trouvés.
Article: Le Wi-Fi
Evrik
, le 17.02.2017 à 15:08
[modifier]
Article: Le Wi-Fi

Putain d’article !
Pardon pour le langage familier, mais là je suis sur le c… (OK, je modère mon enthousiasme ;-) )
Excellent, de référence, biblique…

Et où trouverons-nous désormais des sources de cette qualité (et je ne fais pas référence qu’à cet article) ?!

Je ne suis pas convaincu que le choix Blanc/Noir, On/Off du maître de céans était le bon.
C’est son site – sinon sa création – et donc sa décision, légitime.
Mais je ne vois pas où retrouver désormais des sources de cette qualité et avec cet éclectisme.
Il y a d’autres sites (Urbanbike, MacStories, …) mais aucun – à ma connaissance – qui permette de tomber sur une telle pépite inattendue en réseau / pb sociaux / logiciels / bricolage / photographie / médecine / LaTeX / musique / … , aucune chance de tomber au détour d’une page sur un tout nouveau domaine dont on n’aurait pas eu connaissance et donc la chance de le découvrir.

Article: On n’est pas grand chose, presque rien, une poussière…

«Chaque point qui n’est pas précis (et donc n’étant pas une étoile proche faisant partie de notre galaxie) est une autre galaxie…»
C’est faux, il y a ds le ciel de nombreux objets d’apparence non ponctuelle (nébuleuse annulaire de la Lyre, nébuleuse du Crabe, pour citer 2 exemples fameux) qui ne sont pas des galaxies (en dehors de notre Voie Lactée donc) mais des objets qui font partie de notre Galaxie.

Bon, j’arrête là…

Article: On n’est pas grand chose, presque rien, une poussière…

Je continue …
«les étoiles de notre galaxie sont des points lumineux bien définis, ronds»
Mathématiquement, un point n’est pas rond.
Techniquement, une étoile (même proche, qq années-lumières) n’est jamais vue « ronde »; même avec les meilleurs télescopes actuels, une étoile reste un objet lumineux ponctuel, sans aucun diamètre apparent (elle n’est jamais vue comme un disque).
Rq: on peut estimer le diamètre de qq étoiles par des méthodes indirectes interférométriques,

Article: On n’est pas grand chose, presque rien, une poussière…

«la grande galaxie d’Andromède, alias M31 QUASI visible à l’oeil nu dans de bonnes conditions d’observation:»
Tellement « quasi » qu’elle EST visible à l’œil nu(Avec un ciel bien noir, bien évidemment) ; magnitude visuelle = 3,4.

«notre voie lactée (env. 200 millions d’étoiles»
Plutôt 200 milliARDS.

«M31 […] (entre 500 millions et 1 milliard d’étoiles)»
OK pour milliards, mais 1000 (mille) milliards

«Ce qui fait que dans des millions d’années, M31 et la voie lactée entreront en collision… »
Environ 4 milliARDS d’années

Où avez-vous été chercher vos valeurs ?! Il y a systématiquement une erreur d’un facteur 1000 !

Article: Cap à l’ouest!
Evrik
, le 05.08.2013 à 00:21
[modifier]
Article: Cap à l’ouest!

C’est qu’il arriverait à me coller la boule au ventre par son lyrisme le Modane !

Je suis breton… St-Brieuc, Paimpol, Lézardrieux…

(Soupir) Je vis à l’année dans les Pyrénées. C’est beau aussi. Mais l’eau, l’odeur de la mer, les cordages, le bordel sur le pont des bateaux, le cri des “mouettes”, la bascule des marées… tout cela me manque.

Et la photo de la crêpe en gros plan… C’est du sadisme !

Article: Un pissenlit, ça va, une brouette…

«

     Quant au chlorate, il me rappelle des souvenirs d’explosifs que j’ai fabriqués avec

     du soufre et du chlorate de potassium,

Là c’est du chlorate de soude et on l’employait tout bêtement avec du sucre

»

Tout ce qui est “xxx-ate de yyy” (chlorate…, perchlorate…, permanganate…, etc), c’est à dire toute espèce chimique fortement oxydante, peut servir de comburant et – mélangée avec une espèce combustible (du simple sucre marche très bien) – faire un mélange incendiaire, voire un explosif – selon la méthode d’amorçage et le volume offert.

Le principe d’un explosif est toujours de produire une inflammation extrèmement rapide avec production de grandes quantités de gaz à haute température [ dans un milieu confiné ] pour obtenir une énorme pression. Quand l’enceinte de confinement cède, c’est l’explosion / la propulsion du projectile / etc. On peut obtenir (involontairement) une explosion avec un milieu très finement divisé (des poussières [ de céréales ] ) dispersé ds l’air… et quelqu’un qui allume une clope.

Je ne peux pas être plus précis. Mais l’expérimentation en aveugle est effectivement très risquée.

PS: l’explosion accidentelle de l’usine AZF à Toulouse il y a une dizaine d’années avec des victimes par centaines avait pour origine du nitrate d’ammonium.

PPS: on trouve de tout sur Cuk, même la méthode pour se faite péter la carafe… ;-)

Article: Les citations à son sujet sont presque infinies…

J’adhère tout à fait au ressenti de “TroncheDeSnake” sur la nécessité de l’amitié dans le couple; Les seules femmes qui ont compté dans ma vie ont été celles auxquelles me liait une très forte amitié.

Celle-ci, malheureusement, souvent mais pas toujours, ne résiste pas à la fin du couple; ou bien le couple à la fin de l’amitié.

Avec le temps il reste alors parfois une langueur, moins le regret du couple (avec tout ce que cela peut comporter d’égoïsme, d’égo,…) que l’absence de l’amitié qui ne peut plus être.

Article: S’il fallait supprimer un jour…

Eh bien, je constate que nous sommes nombreux à adorer les fins d’années.

On devrait se prévoir une petite fête tous ensemble pour la fin 2013, non ? ;->

@Modane « mon meilleur souvenir est la fois où je me suis cogné le petit doigt de pied dans ma table de chevet »      «Aaaarrrrghhhh !… Putain de saloperie de bordel de merde d’enculée de sa race de table de nuit !!» ou bien juste «Aïe, saperlipopette» ? (Je me trompe un peu de billet, là, non ?)

@Ysengrain « Mon oncle disait: On s’est emmerdés comme un crouton derrière une malle !! »     Je connaissais la langueur désabusée du rat calanché, mais j’aime beaucoup l’image du crouton.

Article: S’il fallait supprimer un jour…

Ouh la la la la ! Qu’est ce qu’il y a Mâ’âme Poppins ? Un truc qui n’est pas bien passé à Noël ? La reprise désespérante du collier quotidien après des mois de voyage ?

Un relâchement certain ds le vocabulaire (Pôv Mister!), une horripilation tous azimuts… Quand je me rappelle l’un des premiers billets, fleur-bleue, sur une lettre qui s’échappe d’une “boite à chaussures”… Ça va madame Poppins ?

Une bonne nouvelle: la soirée de ce soir dont le mérite sera de vous permettre de passer à 2013, sera suivie de 365 autres qui chacune nous rapprocheront de 2014… et après vous direz que la vie est une chienne ;-) ?

Bon, la mauvaise nouvelle c’est que tout ça nous rapproche de la tombe (Ça c’est histoire de vous finir le moral)

Bon, je vous souhaite une bonne année Mâ’âme Poppins (et – pur égoïsme – plein de billets bimensuels)

PS: j’attends avec impatience le récit incendiaire de votre St-Sylvestre ;->

PPS: je partage votre détestation de ces “éclatages sociétaux” obligés à date fixe où toutes les faces de crème se refilent la grippe en cœur et la bouche en cul de poule sous le gui. Quant à la télé… je l’ai virée: ramassis de crétins (Je commence à faire du Poppins, là. Faut que j’aille me coucher).

PPPS: des événements plaisants en 2012 ? Oui, il y a eu.

Article: Le DVD Cuk de Noël
Evrik
, le 26.12.2012 à 15:59
[modifier]
Article: Le DVD Cuk de Noël

@Pilote.ka

«quelqu’un connaît-il un moyen d’effacer un fichier sur iPhone?»

Pouvez-vous préciser votre question ?

Il n’y a pas de gestionnaire de fichier (à-la-Finder) intégré à iOS. Chaque application dispose de son propre espace de travail ds lequel elle stocke les fichiers qu’elle crée ou pioche les fichiers qu’elle lit. Fichiers qui sont souvent tous au même niveau, ou –dans le meilleur des cas– répartis ds une structure de dossiers avec un seul niveau de profondeur (quelques exceptions, Good Reader par exemple, utilisent un véritable système de fichiers avec [sous[-sous[-sous[-…]]]] dossiers, ce système restant “local à l’application”.

À chaque application est donc associée la possibilité de nettoyer les fichiers de son espace propre. Il existe quelques possibilités de transférer un fichier de certaines applis à une autre (ex: avec un fichier attaché à un mail, la possibilité «d’ouvrir avec…»), ou de sauver ds l’espace d’une autre (ex des appli qui sauvent directement ds l’album photo) mais à ma connaissance aucune appli capable d’aller zigouiller les fichiers d’une autre.

La gestion des fichiers (si on peut appeler ça une gestion…) est donc possible :

   • sur le téléphone avec l’application qui gère la zone où sont stockés SES fichiers;

   • en utilisant iTunes (transfert de fichiers depuis/vers le Mac; effacement de fichiers sur l’iPhone en sélectionnant l’appli dont on veut effacer des fichiers;

   • en utilisant une “appli tierce”, telle PhoneView, capable d’explorer le disque de l’iPhone, et – entre autres – le contenu du dossier “Documents” associé à chaque appli, avec possibilité d’extraire/déposer/flinguer des fichiers… en étant prudent !

En bricolant, je me suis aperçu que certaines applis gèrent 1 table des matières de leur dossier Documents (fichier xml) & n’aiment pas du tout qu’on utilise des contournements (“work around”) pour trifouiller leurs entrailles. L’utilisation de PhoneView m’a cependant permis d’extraire des fichiers qui n’étaient pas supposés extractibles, et inversement de retrouver des fichiers (toujours présents mais que l’interface de l’appli avait perdus… 1h1/2 d’enregistrement de conférence; J’étais un peu “vert”).

Bonne journée & bonnes fêtes à tous.

Erick

Article: L’iPad Mini EST l’iPad
Evrik
, le 03.11.2012 à 19:58
[modifier]
Article: L’iPad Mini EST l’iPad

@icaro2005: mouais… il faut encore lever le bras pour tourner les pages.

Il manque une électrode ds l’encéphale ; on pourrait se coucher sur son lit en s’enfonçant un pieu métallique ds le trou occipital droit ds la comprennette et piloter le bouzin rien qu’en y pensant

;-)

@guru: se mettre l’iPad Mini ds la poche ? Une méga grande poche alors. Mini, Mini… ça fait qd même 140×200 mm. Ce n’est pas un iPhone. Ça rentre ds le «baise-en-ville» ou une poche de parka, peut-être ds la poche du jean si on veut marcher comme un opéré de la hanche, ou ds la poche de poitrine de la chemise de schwarzy.

Pour faire un test avant d’acheter l’iPad Mini, on peut faire un gabarit avec un morceau de bois ou en cartonnage: https://devimages.apple.com.edgekey.net/resources/cases/dimensions/iPad-mini-Wi-Fi.pdf

Article: L’iPad Mini EST l’iPad
Evrik
, le 03.11.2012 à 16:32
[modifier]
Article: L’iPad Mini EST l’iPad

«Rien que le fait de ne pas avoir les accents en direct ne le rend pas professionnel»

;->

Je n’ai aucun accent en direct… et pourtant je suis français & tape sur un clavier AZERTY. Clavier configuré en QWERTY… par perversion masochiste ?

Pas vraiment.

D’abord, ma première machine, utilisée pendant des années, achetée aux US, avait un clavier QWERTY. De sorte que je suis habitué à ce “mapping”.

Ensuite, le clavier américain permet l’accès direct aux caractères “bizarres” : \ , | , { , œ , µ , …

À condition de savoir jouer de la touche alt (“option”).

Qui justement permet l’accès à toutes les lettres accentuées (& pas seulement les voyelles accentuées du français) : á , ñ , ó , etc. Et ceci selon une logique très simple: alt + e donne l’accent grave ´ sur la lettre qui suit (alt+e+u —> ú)  ; alt + e + ` donne l’accent aigu ` ; alt-n donne le tilde (normal: ce symbole est sur la lettre n en espagnol) ; alt+u donne le tréma ¨  (l’ «umlaut» sur le ü allemand) ; etc

Enfin, moi ç (alt-c)a me va, même si c’est un poil contourné.

Mais, bien qu’habitué à un accès indirect aux lettres accentuées, le système de l’iPad est un poil lent à mon goût. Je regrette l’absence de «modifier keys» (touches-bascules telles que alt, ⌘ , ou ctrl) qui permettrait l’accès à un clavier bien plus étendu.

Et, surtout, surtout, je déteste que le mapping clavier change selon la nature du champ ds lequel on tape. C’est hyper ch… ! Que l’on puisse configurer son clavier selon que l’on est rosbif ou bouffeur de grenouille, normal. Mais que cette salop… d’iOS se permette de chambouler la place des touches (et pas de la même façon selon l’appli), selon que je suis ds le champ de recherche ou ds le champ URL me les hâche menu. Perdre 10s pour trouver où cette ^&#@⎈#⁋ touche ”_” a été rangée me gonfle.

Ne parlons pas du correcteur orthographique…

OK, le clavier n’est pas toujours professionnel.

Article: L’iPad Mini EST l’iPad
Evrik
, le 03.11.2012 à 14:12
[modifier]
Article: L’iPad Mini EST l’iPad

Bonjour,

pour commencer, le problème de l’iPad au lit (compte non tenu du désaveu de la compagne…): avec un iPad plein format (ou un livre, d’ailleurs) je ne lis pas à bras tendu avec le truc au dessus de la gu… C’est un coup à se le prendre sur le coin du baigneur quand en s’assoupissant on le laisse glisser. D’accord, 700g d’alu ça fait plus mal que 300g. Mais je lis couché sur le côté, le support tenu d’une main et posé par son côté long sur le plumard (rotation verrouillée si il s’agit d’un iPhone / iPad. Inutile avec un livre ;-) ) Aucun problème de poids, endormissement en toute sécurité, etc. Le poids de l’iPad debout (ou assis) ? À moins d’être anémié du biceps, je ne vois pas. Pas pratique l’iPad plein format ? Je ne suis pas du tout d’accord.

Gros l’iPad ? «L’iPad peinait à trouver sa place dans mes instruments de travail.» «[l’iPad] n’est pas une machine à taper du texte».

Si, on peut parfaitement taper du texte, vite & à 10 doigts, sur la dalle de verre d’un iPad (OK, en regardant son clavier) Mais, c’est vrai que pour son volume & vu que je n’ai pas encore trouvé le moyen de l’utiliser comme outil de création à l’égal d’un Mac, je ne suis pas persuadé qu’il ne faille pas préférer un Macbook Air.

Quoique sur ce point de la créativité sur iPad, Jean-Christophe Courte (www.urbanbike.com) est en total désaccord, avec une flopée d’arguments pertinents: il a su adapter l’iPad à ses activités et mis au point des passerelles avec le Mac. Donc, pour n’avoir pas creusé le sujet (création sur iPad / transfert vers & depuis un Mac), je serais circonspect sur la condamnation de l’iPad limité au rôle d’outil de consultation. D’autant plus que “consulter” est ce que l’on fait au moins 80% du temps, à moins d’être un créatif exceptionnel.

De plus, en réunion, utiliser un portable (Macbook Air ou autre) est désagréablement perçu par l’entourage. Ça crée une barrière avec les autres personnes autour de la table, qui peuvent réagir de façon acrimonieuse (vécu). l’iPad [ avec un stylet pour des notes manuscrites [ avec Noteshelf (merci JCC) ] ] est aussi inoffensif qu’un bloc de papier.

L’absence de Retina ? Ça, c’est du marketing ! OK, Apple a ouvert les hostilités en sortant l’iPad 3. Que ça lui revienne ds les dents ds les comparaisons du Mini avec le Nexus 7 ou la tablette Amazon, c’est de bonne guerre. Mais à mon sens, il ne faut pas pousser mémé. Je me souviens d’un article il y a environ 10 ans sur la résolution des moniteurs d’ordi portables ds lequel l’auteur raillait déjà les écrans trop “fins”, proposant environ 100 pixels/inch comme limite au delà de laquelle la lisibilité des petits caractères n’était plus assurée.

   • un oeil dit normal (jeune, sans défaut visuel) voit net tout objet distant au moins de D=25cm ;

   • le même œil voit distinctement 2 points du même objet séparés par un écart angulaire a≥1’ ;

   • ce qui correspond à une distance minimale entre ces 2 points e = 2D x tg (a/2) ;

   • donc pour un œil sain, jeune (idéal ?) e=2×25 x tg (30”) = 0,07 mm ou 73µm (soit le diamètre d’un cheveu) ;

   • ce qui correspond à une résolution r = 1 / e = 138 pts / cm ou 344 px/inch.

OK. L’écran de l’iPad ≥ 3 est bien Retina. Tout comme les imprimantes laser avec une résolution ≥ 360px/” (je ne sais plus quel fabricant a ouvert les hostilités sur les lasers avec la technologie Fineprint qui montait à 720 dpi). OK, Okay.

MAIS… qui a des yeux idéaux ? (à part qq jeunes ;-> )

L’argument selon lequel , l’écran de l’iPad Mini étant plus petit, on l’approcherait davantage des yeux pour lire est vicié dans ses prémices (si on approche un petit objet des yeux pour mieux le voir, c’est qu’on le voit mal. Donc l’œil a un pb. Myopie, astigmatisme, …), vicié ds les constatations quotidiennes (qui a remarqué qu’un lecteur de roman se le colle sur le nez, alors qu’il lit une BD à bras tendus ?), et il ne tient pas compte du fait que la moitié de la population n’est plus jeune, et est donc plus ou moins presbyte (même si l’éloignement de la distance minimale de mise au point avec l’âge est moins sensible pour les –nombreux– myopes).

Reprenant les calculs ci-dessus avec un œil standard (ce qui n’est déjà pas si fréquent) mais “vieux” (disons 50 ans) avec une résolution angulaire conservée (1’) mais une distance D dégradée (D≥50cm), on arrive à e = 0,15mm ou r = 175 px/inch …

Autrement dit, pour un [pas très] “vieux” (non corrigé, on est d’accord), tous les écrans sont [pas loin d’être] Retina (iPad Mini: 163 ; iPad 1 ou 2: 132 ; Macbook Pro 17: 1920/≈37cm = 132 ;…)

Personnellement (avec un iPhone 3GS, un iPhone 4S, un iPad 1 et pour avoir comparé soigneusement les mêmes pages entre un iPad2 & un iPad 3), je ne crierai pas au Retinâââ incontournable & au scandale pour un écran de résolution < 200 ): le retour sur l’iPhone 3GS ne me pique pas les yeux; et si les pages sur un iPad≥3 sont effectivement un poil plus belles que sur un iPad 1 ou 2, cela reste tellement marginal… Une de mes amies qui est fortement myope (& presbyte) au point de voir encore net à 20cm me dit (sans ses lunettes) : «OK, les icones sont plus fines sur écran Retina, mais qui perd son temps à chercher des poils sur les icones au quotidien ?»

Au final, le Retina (de l’iPad 3 ou 4) ? Du marketing selon moi, avec une sévère contrepartie: la batterie prend une claque ! Entre un non-Retina avec 11h d’autonomie & un joli Retina qui au bout de 9h est un presse-papier… (et qui prend 10 plombes pour se recharger) je choisis l’autonomie. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas d’iPad Retina. Entre un iPad Mini de 7mm d’épaisseur & un iPad Mini Retina de 350g & 1cm d’épaisseur… Le compromis adopté par Apple me semble pertinent.

On peut arguer de l’obsolescence induite par ce compromis (obsolescence consumériste qui ne réside que ds l’esprit de l’acheteur qui l’an prochain voudra l’iPad Mini Retinâââ, qu’il ne voit pâââs, ou peu). Mais si je donnerais pas l’absolution à Apple sans confession, je pense que l’avénement d’un modèle plus performant (d’une façon plus générale l’évolution des modèles vers toujours mieux) sera (est) pour une large part la conséquence d’une amélioration des technologies (ici: écran moins gourmand, batterie avec une meilleure densité énergétique).

Article: Retour sur le Rock’n Poche (4): le public

Au contraire ! On peut frimer auprès des filles, à condition de modifier les données Exif. Il existe des logiciels pour faire des changements élémentaires: Exif Date Changer, Exif Manager, Photo Studio, … GraphicConverter donne l’accès complet en lecture à ces infos. Il utilise un outil libre de Phil Harvey: ExifTool qui, lui, semble permettre une édition poussée des Exif. Je n’ai pas testé, ce serait amusant. Quoique… Un quidam peut aussi s’assurer la paternité d’images qui ne lui appartiennent pas (ou l’inverse). Exif ou pas, rien ne vaut un bon filigrane incrusté.

Article: Retour sur le Rock’n Poche (4): le public

Pour répondre à Modane au sujet des conditions de lumière: Il existe une extension [ pour Safari ≥5 ] appelée «ExifExt» qui rajoute un item au menu local obtenu par clic droit sur une image, item qui permet l’affichage en surimpression sur l’image des données Exif. Par exemple, pour la dernière image de l’article, je lis: Créateur: F.Cuneo Cam: Nikon D800E Lens: … Exposure: Auto…, Shutter priority AE, 1/320s, f/2.8, ISO 6400 Etc Toutes les infos, donc. Bonne journée

Article: J’avais demandé un lecteur électronique, pas un miroir!

Je plussoie: l’écran est très agréable… en éclairage tamisé. Mais pour un appareil mobile appelé à être utilisé sous des éclairages divers, cet écran est infect ! Souvent inutilisable. J’ai la même remarque pour les cochonneries d’écran (par défaut brillants) des macBook Pro.