Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: jesopog
42 commentaires trouvés.
Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Depuis la Saintonge romane, région française où je réside, je tiens à adresser un amical salut à M. François Cuneo et à le remercier chaleureusement pour son important investissement dans l’administration de son site cuk.ch.
J’y ai lu avec assiduité et un plaisir certain les billets instructifs sur nombre de sujets ainsi que les commentaires enrichissants des blogueurs.

Puis-je me permettre une citation ?

« Prends garde au bœuf par devant, à l’âne par derrière, aux imbéciles par tous les côtés. »
Manifestement, ces derniers auront été trop nombreux, malheureusement…

Néanmoins, bonne continuation à vous !

Article: Les souvenirs…
jesopog
, le 12.12.2016 à 12:20
[modifier]
Article: Les souvenirs…

@Ritchie,
« pas de cadeaux à acheter »

Seriez-vous, sans le savoir, un adepte de cet auteur ?
Hubert Lucot. — Grands mots d’ordre et petites phrases, P.O.L. éditeur, 2007.
On peut y lire, en effet, ceci :
« Ne laissez pas Noël approcher. Vous aurez moins de frais. ;-)

Bon solstice d’hiver à tous !

Article: Eclipse partielle du soleil ce vendredi

Le 11 août 1999, j’étais sur la plage de Biscarrosse (département des Landes), sur la côte atlantique française.
Muni des lunettes spéciales éclipse, je ne voulais absolument pas manquer cet évènement !
Au moment de l’éclipse, intervenue vers midi (heure d’été en France), la couleur du sable de la dune a viré de son aspect « doré » habituel à un ton « gris-sale ».
Sur la plage, les traces de pas étaient accentuées et soulignées de gris foncé…
___________

Cerock, pour abonder dans le même sens que le conseil que vous donnez en début de votre billet… Cette boutade – sordide mais ô combien explicite :

Un humain a le droit de regarder DEUX FOIS le soleil en face.
UNE FOIS de l’œil droit,
UNE FOIS de l’œil gauche.
Après, il sera AVEUGLE.
C’est donc une chose à impérativement ne pas faire, bien sûr.
[ Cela va sans dire… et encore mieux en le disant ! ]

Article: Les mille feuilles des administrations françaises

« dé­cla­ra­tion fis­cale de fin d’ac­ti­vité »

=> À déposer dans les 60 jours suivant la date de cessation d’activité.

Ce que j’avais fait – il y aura de cela bientôt 10 ans (ça ne nous rajeunit pas…) après ma cessation d’activité de Chirurgien-Dentiste libéral en France, intervenue le 31 Mars 2004.

Mon activité professionnelle, exercée pendant seulement 3 mois, avait été fort logiquement « déficitaire ». Ce qui avait donc été mentionné dans ladite déclaration.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce déficit n’avait pas été pris en compte dans le calcul de l’impôt sur mes revenus 2004 (pension de retraite), à payer en 2005 !

D’où réclamation, courriers, etc… pour « redresser » les erreurs d’une administration incapable d’appliquer à elle-même ses propres règles tatillonnes !
Et, en plus, ce fut tout juste si ce « couac » ne m’avait pas été imputé ! Un comble…

Article: S’il fallait supprimer un jour…

« S’il fallait supprimer un jour… »

Le titre de votre billet me fait penser, à propos d’une date, sinon à sa suppression du moins à la mise en application de ce judicieux :-) conseil donné par Hubert Lucot :_ “Grands mots d’ordre et petites phrases”_, P.O.L. éditeur, 2007.

« Ne laissez pas les fêtes de Noël approcher. Vous aurez moins de frais. »

Heureuse année 2013 à Tous !

Article: Et de onze!
jesopog
, le 27.12.2012 à 09:34
[modifier]
Article: Et de onze!

Je suis un lecteur régulier de Cuk.ch et un commentateur occasionnel – qui n’a pas en effet l’outrecuidance de prétendre avoir, en toutes circonstances, un avis sur tout…

Merci pour le plaisir que je prends à lire billets et commentaires et pour la liberté qui m’est offerte de pouvoir participer, le cas échéant.

« Il me semble que ce qui caractérise les commentaires de Cuk.ch, c’est le respect des uns envers les autres. » écrivez-vous.

Ce n’est pas qu’une impression : c’est une réalité que, pour ma part, j’apprécie beaucoup et il m’est agréable de le dire à tous les intervenants.

Longue vie à Cuk !

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Article: Auschwitz, 66 ans après…
jesopog
, le 15.02.2012 à 15:21
[modifier]
Article: Auschwitz, 66 ans après…

« c’est un peu court de dire qu’il s’était trompé ! »

Si vous relisez bien ce que j’ai écrit, je dit exactement le contraire, à savoir qu’il a été trompé, que l’on s’est servi de lui — comme de beaucoup d’autres, qui ont pu en garder rancune, avouée ou non, parce que non avouable à soi-même.

Je ne sais à l’avance si le lien passera dans mon message. Il s’agit de l’hymne des combattants sur le front de l’Èbre. En souvenir ému de cette épisode de la Guerre d’Espagne, je tente :

http://www.deljehier.levillage.org/telechargements/el_ejercito_del_ebro.mp3

P.S. : Rassurez-vous, je n’ai aucune accointance avec les droites — extrêmes ou pas, qu’elles soient française ou hongroise ou d’ailleurs.

Article: Auschwitz, 66 ans après…
jesopog
, le 15.02.2012 à 12:59
[modifier]
Article: Auschwitz, 66 ans après…

« communisme=nazisme »

Cette analogie, en effet, est farouchement contestée et totalement rejetée par l’obédience communiste pour laquelle les crimes, si tant est qu’il faille les nommer comme tels, selon eux, seraient néanmoins excusables, en raison des louables intentions, les fins dernières promises par l’idéologie. Ce ne serait donc que la méthode… qui aurait “dérapé”. Explication qui ferait peu de cas des propos de Lénine lui-même qui, après la prise du pouvoir en novembre 1917, avouait déjà que les objectifs ne seraient jamais atteints et que le mensonge serait inévitable.

Vassili Grossman, correspondant de guerre soviétique (en particulier à Stalingrad), dans son roman “Vie et Destin”, fut amené à rapprocher les deux totalitarismes.

Margarete Buber-Neumann, par ses deux récits : “Déportée en Sibérie” puis “Déportée à Ravensbrück” y avait exposé, après en avoir vécu les deux expériences, la réalité des camps nazis et des camps soviétiques – tout à fait similaire.

Ne pas oublier Katyn, en Bielorussie, où les bolcheviks ont assassinés, froidement, d’une balle dans la nuque — des milliers de personnes — à savoir les officiers polonais et les élites civiles faits prisonniers après l’attaque de la Pologne par l’Urss en septembre 1939. Crime, par parenthèse, qui ne sera finalement “avoué” que tardivement… par Boris Eltsine.

Au sujet des Brigades internationales, qui furent décidées par le Komintern et qui passèrent ipso-facto sous la coupe du NKVD, elles ont été le bras armé de la politique extérieure stalinienne. La pureté des intentions des engagés volontaires dans les BI ne fait aucun doute. C’est pourquoi, il est si triste et écœurant de constater a posteriori que l’on se soit servi d’eux avec autant de mépris.

George Orwell dans son “Hommage à la Catalogne”, écrit en 1938 après son passage de combattant volontaire au sein des BI, aborde cette question.

Certains auteurs, par exemple Hugh Thomas dans son livre “La Guerre d’Espagne, mentionne l’épuration pratiquée par les agents du NKVD au détriment des autres composantes, combattant dans le camp républicain.

Merci à tous ceux qui auront bien voulu me lire de ne pas me considérer comme un “donneur de leçon” mais plutôt comme un “amoureux de l’Histoire”, pour qui les faits sont toujours plus importants que les “mythes”.

Article: Auschwitz, 66 ans après…
jesopog
, le 14.02.2012 à 22:39
[modifier]
Article: Auschwitz, 66 ans après…

Les immenses souffrances des innombrables victimes du nazisme, malgré les difficultés, les épreuves rencontrées par tous ceux qui, néanmoins, avec persévérance, ont tenu et réussi à témoigner, sont maintenant portées par une mémoire dont la légitimité n’est pas contestable. Livres, films, débats dans les médias, lieux de mémoire, etc… y contribuent.

Pour moi – démarche personnelle, mais pas originale pour autant – s’est très vite imposé le besoin de savoir ce qu’avaient été, au juste, les crimes du communisme – cet autre totalitarisme anti-humaniste du XXe siècle. Pour s’en faire un idée, je vous suggère de lire ces auteurs, grâce auxquels j’ai personnellement beaucoup appris : Alexandre Soljenitsyne, Varlam Chalamov, Evguénia Guinzbourg, Nathan Chtcharansky, etc… Et, plus récemment : Julius Margolin : “Voyage au pays des Ze-Ka”, Le Bruit du Temps Éditeur, 2010.

En Occident, il semblerait que nous n’avons pas une conscience historique à la hauteur de l’immense drame qui s’est réellement passé. Pour ne prendre qu’un seul exemple : en ex-Urss, l’équivalent d’Auschwitz n’existe pas.

Article: Maria Schneider
jesopog
, le 09.12.2011 à 08:51
[modifier]
Article: Maria Schneider

Vous mentionnez Miles Davis et “Sketches of Spain”, disque (CBS 62327) que je possède depuis… 1967.

Quel disque ! Et quelle intense émotion, à chaque écoute, tout particulièrement “Concierto de Aranjuez”, “Saeta” ou encore “Solea” !

P.S. : au verso de la pochette, il est précisé, entre autre, que le premier enregistrement de cet album se déroula en fin 1959.

Article: Le sari vert.
jesopog
, le 04.11.2011 à 12:40
[modifier]
Article: Le sari vert.

Je fais – plus ou moins légitimement – un rapprochement avec la violence exercée par un “chef” au détriment d’un groupe de rescapés, ayant pris pieds sur des îles de l’archipel des Abrolhos de Houtman, à quelques encablures de l’Australie, après le naufrage du Batavia, survenu en 1629.

http://robinsons.over-blog.com/article-31640326.html

Une livre sur ce drame, dont je conseillerais la lecture :

Simon Leys : Les Naufragés du “Batavia”, Edit. Arléa

Récit éblouissant de maîtrise et de profondeur.

Article: À propos de Cuba…
jesopog
, le 29.04.2011 à 18:41
[modifier]
Article: À propos de Cuba…

Une simple remarque, mais je peux me tromper, à propos de l’embargo. Il me semble que celui-ci ne concerne que les USA vis-à-vis de Cuba. Tout autre pays, la France pour prendre un seul exemple, pourrait parfaitement commercer avec Cuba – pour autant que cela ne soit pas déjà le cas.

D’ailleurs “graffati le suggère dans son post # 18 (importation de Coca via le Mexique).

La pénurie, le manque (de certains médicaments, comme dans le post # 25 de “Diego”) sont mis commodément (ou par euphémisme…) sur le compte de l’embargo. Cette explication ne représente pas autre chose que la reprise tel quel du slogan du régime castriste lui-même qui en use et abuse avec constance depuis fort longtemps.

Article: TextEdit marges de 1 cm
jesopog
, le 12.04.2011 à 11:08
[modifier]
Article: TextEdit marges de 1 cm

J’ai téléchargé voici peu ce modèle de TextEdit à marge de 1 cm, à partir d’un article posté sur je ne sais plus quel site, article dont vous étiez – je croix bien me souvenir – l’auteur. Je profite de la publication du présent billet pour vous remercier de la mise à notre disposition de ce format de fichier TextEdit. :-)

Article: Il était un très grand navire, qui n’a ja-ja-jamais navigué.

La bonne conservation du bateau tient aussi au fait que le bois restant totalement et en permanence immergé ne pourrit pas. Pour que cela se produise, il faudrait la présence d’oxygène en quantité suffisante ; ce qui n’est pas le cas dans l’eau.

Pour expliciter ce phénomène que l’on peut constater par soi-même : des pieux de bois, restes d’un ponton à bateaux désaffecté, par exemple, subiront une inéluctable dégradation dans leur partie haute, immergée et émergée en alternance selon les fluctuations des niveaux du plan d’eau, alors que leur partie basse immergée en permanence résistera longtemps.

Article: Il était un très grand navire, qui n’a ja-ja-jamais navigué.

Excellent reportage que j’ai lu avec un réel intérêt et fort bien illustré. Je connaissais l’événement, mais sans plus… Me vient alors à l’esprit l’idée de le rapprocher d’un autre, celui du Titanic. Les deux drames ne sont pas vraiment comparables, bien sûr… Ni la conjonction de facteurs à prendre en compte pour expliquer leur survenance… Il n’empêche, le naufrage du Vasa et celui du Titanic ont en commun un fait susceptible de donner à réfléchir : leur voyage inaugural qui ne se termine pas…

Article: Apple a bien changé, ses utilisateurs aussi

Je peux me tromper… Il me semble que la disparition – potentielle – de la firme Apple a pu être écartée grâce au retour de Steve Jobs en tant que dirigeant de l’entreprise, en 1998. Les Macs à coque colorée (eMac ?) sont apparus juste après. Les “historiens” émérites, utilisateurs du Mac de longue date, sauront en dire plus.

Article: Le rangement par le vide, c’est questionnant…

Je me permet une (petite) recension : Téléviseur analogique + magnétoscope (lecteur/enregistreur VHS) existant ; Adaptateur TNT installé il y a quelques mois (avant le “passage au numérique” sous peu dans ma région) ; Branchement d’un magnétoscope (lecteur/enregistreur) numérique au téléviseur.

L’évolution technologique est réalisée…

Néanmoins, je conserve la possibilité de me servir du magnétoscope VHS – en lecture seulement.

Mes cassettes VHS sont donc “en sursis” pour quelques temps… et je m’en réjouis !

Article: Un Océan(s) d’ennui…
jesopog
, le 22.02.2010 à 20:18
[modifier]
Article: Un Océan(s) d’ennui…

@ alec6 (#18)

Je voulais seulement mentionner la variabilité naturelle du climat, sous la dépendance de nombreux facteurs. Certains chiffres sont donnés sans que l’on soit vraiment en mesure d’en tirer des conclusions – sauf prématurées et scientifiquement peu solides.

Autre exemple : il est dit que les glaciers suisses ont plus reculé dans les années 40 qu’aujourd’hui. Que faut-il en conclure ?

Je ne souhaite pas détourner ce fil de son sujet ; je m’abstiendrai donc de rentrer plus avant dans la conversation “climatique”.

Article: Un Océan(s) d’ennui…
jesopog
, le 22.02.2010 à 12:16
[modifier]
Article: Un Océan(s) d’ennui…

@ #5.ysangrain

La banquise arctique minimale observée l’été s’agrandit légèrement depuis trois ans . Au point le plus fort de la fonte de l’été 2008, les glaces arctiques mesuraient 4,5 millions de km2 et 4,1 millions de km2 en 2007 ; le 12 septembre 2009, la superficie des glaces arctiques était de 5,10 millions de km2, soit 1 millions de km² de plus qu’en 2007. Source NSIDC.

Article: Et de huit!
jesopog
, le 27.12.2009 à 11:15
[modifier]
Article: Et de huit!

J’ajoute mon appréciation à celle exposée dans les commentaires, plus particulièrement sur les sujets traitant du Mac en général, pour lesquels j’ai une réelle appétence de béotien.

Je me permet une remarque – ce n’est pas un reproche.

Je ne suis inscrit que depuis peu de temps sur le site. Si je ne peux prétendre, d’emblée, vivre l’espèce de complicité amicale – chaleureuse même – qui existe entre les membres de ce forum et le plaisir qu’ils retirent de leurs échanges, je constate, en revanche, correction et respect des uns vis-à-vis des autres. Humour et deuxième degré ne sont pas absents (c’est très bien !), mais pas d’attaque ad hominem, (trop) souvent présente sur les forums.

Joyeuses Fêtes à tous !