Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: NicoMac
29 commentaires trouvés.
Article: VTC : Les taxis obligés de se réinventer?

Désolé, Nico, mais les traductions à la lettre, non. « Does not make sense » ce traduit pas « n’a aucun sens ». ce qui donnerait dans le cas ci-haut « qui n’a aucun sens…) »

C’est pas toi particulièrement, mais cette traduction me hérisse les poils autant que des ongles sur un tableau noir, c’est horrible !

Pas de soucis, merci pour la piqûre de rappel. A devoir parler 80% de mon temps en anglais j’en perds mon français malheureusement.

Article: VTC : Les taxis obligés de se réinventer?

Dans l’article la plupart des avantages relevés du VTC par rapport aux taxis sont en fait des fonctionnalités de l’application Uber. Dans les pays comme Singapour par exemple, où les taxis disposent d’une application « à la Uber » et ont plutôt une bonne compréhension de ce que le service au client doit être, on comprend qu’Uber n’est rien d’autre qu’une banale centrale de taxi (à la place d’un investisseur je me méfierais quand même du buzz autour d’Uber et de sa valorisation à des niveaux qui ne font pas sens…).

J’ai énormément utilisé Uber à Paris pour le service en limo. Imbattable. A Londres, aucun intérêt à utiliser Uber, les bons vieux taxis londoniens sont bien moins chers et plus efficaces. Pareil à Singapour, pareil à New-York où le tarif est explosif par rapport aux taxis jaunes. A Genève, on ne sait pas où est Uber l’attente est beaucoup trop longue. Donc Uber ce n’est pas partout toujours aussi pratique, et en ce qui me concerne jamais je ne prendrai un UberPop…

Article: Services de musique en ligne: Spotify ou Rdio?

Excellent article, très détaillé, merci !

De mon côté j’ai d’abord été abonné Spotify et Qobuz, avant de passer chez Rdio. Je ne suis resté que deux mois chez Qobuz : si la qualité d’écoute est top, l’ergonomie des applications est une catastrophe. Je me suis réinscrit il y a deux semaines pour voir comment l’application iOS avait évolué et je n’ai vraiment pas été impressionné.

A mon sens Rdio offre la meilleure expérience et ce qui a fait pencher la balance par rapport à Spotify est le concept de collection. Sur Spotify on peut évidemment créer une playlist avec ses albums, mais si l’on choisit le mode offline toute la playlist, avec tous les albums, sera synchronisée. On peut aussi créer autant de playlists que d’albums mais ça devient lourd. Autre avantage de Rdio, on peut rajouter un album dans sa collection mais choisir de ne synchroniser qu’un seul morceau. Niveau synchronisation, c’est par contre très lent sur Rdio. Spotify est bien plus rapide.

Article: Taxe au sac: l’humain est tout de même incroyable

A Lausanne, la taxe au sac est assortie d’une subvention de 80 francs par habitants. Nous, à deux dans le ménage, nous recevons 160 francs par année par les services industriels. Et on va apparemment acheter pour environ 100 francs de sac taxés.

C’est magnifique d’efficacité !

P’tite question : est-ce que la part des impôts qui était auparavant destinée à l’élimination des déchets va être supprimée et soustraite de vos impôts puisque le pollueur paie maintenant. Sinon, le pollueur va payer deux fois, non ? Ou comment augmenter les impôts sans le dire.

Oui. Le plus étonnant est que peu, à la lecture des commentaires, semblent s’offusquer d’avoir à payer à la fois une taxe forfaitaire et une taxe sur les sacs qu’ils achètent. Sans compter l’effort consenti pour financer la déchetterie communale et les taxes payées pour les déplacements à cette même déchetterie !

Article: Les problèmes de Mac Génération. leurs livres et ceux d’Agnosys

Je ne compte plus les soucis avec des hébergeurs ou gestionnaires de noms de domaine. Refus de transférer les noms de domaines, noms mis aux enchères même pendant la durée de propriété du nom de domaine, nom transféré à un autre propriétaire sans autre formalité, etc. Même Switch m’a dépouillé d’un nom de domaine: sachez qu’il vaut mieux payer rubis sur l’ongle, à partir du moment où Switch envoie un rappel de paiement ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec un nom de domaine. D’ailleurs chez eux comme chez beaucoup d’autres prestataires de service sur le net, on se rend compte que les conditions générales donnent énormément de liberté au prestataire et que le client, lui, n’a pas grand chose à dire quoiqu’il advienne.

Article: Bienvenue sur notre jolie iPlanète

En l’occurence il faut plus pointer du doigt le système américain des brevets, plus qu’Apple qui ne fait que s’en servir. Comme les autres d’ailleurs. C’est heureusement différent ailleurs.

Les deux différences dans le système américain par rapport à l’approche généralement adoptée dans le reste du monde sont les notions de premier inventeur et de période de grâce. Ni Apple ni Samsung ont fait référence à ces notions, respectivement en s’y appuyant ou en les attaquant. En l’occurrence le problème est bien celui de la contrefaçon, pas celui d’un système qui avantagerait l’une ou l’autre des parties…

Article: Encore une petite couche sur Qobuz

Je suis abonné Premium chez Spotify et Qobuz. Qobuz a encore beaucoup de travail pour stabiliser ses applications desktop et mobile. Sur iOS, la synchro est particulière lente et provoque souvent le crash de l’app. La version desktop pour Mac, toujours en béta, est peu stable, peu réactive et manque de fonctionnalités. Un gros point faible en particulier est l’absence d’intégration avec sa bibliothèque iTunes. Spotify garde donc une belle longueur d’avance sur ces points, la nouvelle version desktop apportant quelques plus en particulier au niveau de la recherche et des résultats de recherches.

Article: J’ai testé pour vous le livre électronique

Renaud,

Oui. Le format du Kindle 2 est certainement beaucoup plus pratique pour l’emmener partout. Il rentre dans une grosse poche. Le Kindle 2 a aussi l’avantage d’être beaucoup moins cher. Par contre, le format du Kindle DX devrait être plus pratique pour la lecture des magazines ou des quotidiens.

Ce qui est pas mal est qu’à priori, l’on peut gérer et synchroniser plusieurs Kindle. Jusqu’à 6 sauf erreur, ce qui permet de partager ses livres avec d’autres dans la famille. Je me demande si la synchronisation permet aussi de retrouver, sur chacune des machines, l’endroit où l’on s’est arrêté dans les livres.

Nicolas

Article: J’ai testé pour vous le livre électronique

Merci pour cet article!

Je possède un Kindle et un Sony Reader Touch dont vous pouvez d’ailleurs voir quelques photos sur mon compte Flickr, ici pour le Kindle et là pour le Sony .

Amoureux du livre et du papier, je me suis surpris à prendre beaucoup de plaisir avec le Kindle 2. Je l’emporte désormais partout, chaque arrêt café le matin ou déjeuner à midi est prétexte à le sortir et à lire.

Le toucher joue un rôle important. A ce niveau, la prise en main du Kindle 2 est excellente et le plastique dont il est fait est de contact très agréable. Les boutons pour passer les pages tombent naturellement sous les doigts. En comparaison, je n’aime pas du tout l’ergonomie du Sony Reader Touch que j’ai abandonné.

J’attends maintenant de recevoir un Kindle DX et son écran plus grand pour lequel j’ai passé commande.

Nicolas

Article: Une trouille du feu un peu réconfortée

J’ai aussi donné côté incendie, un chalet loué à Nendaz et qui a pris feu en plein nuit du fait d’un poële défectueux. Heureusement que la fumée nous a réveillés. Malheureusement, les extincteurs n’étaient pas facilement accessibles ce qui ne nous a interdit de faire quoique ce soit. On est sortis et on a regardé le chalet brûler, le temps que les pompiers arrivent c’était trop tard pour lui…

Nicolas

Article: iMac 24″, problèmes et support Apple

Mais avec mon dernier PowerBook, que des soucis, la carte mère qui saute, puis le disque dur, une barette mémoire tout à coup plus reconnue, … et tout cela bien sûr après la fin de la garantie. Bref, rajouter 2’000.- sur une machine qui en a couté 4’000.- à l’achat, ca fait mal

J’ai eu le même type d’ennuis avec mon PowerBook. La carte mère a été changée une première fois par les sympathiques et efficaces collaborateurs de MacRepair, hors garantie. Six mois plus tard, la nouvelle carte mère rendait l’âme. L’Apple Care ne voulant rien entendre dans la mesure où je n’étais plus sous garantie depuis longtemps, j’ai finalement appelé le big boss à Cupertino et la carte mère a été remplacée dans les trois jours, prise en charge par Apple.

Article: L’heure de se poser des questions?

La facilité et la rapidité avec laquelle nous pouvons communiquer les uns avec les autres aujourd’hui conduisent à un abêtissement du débat pour ne pas dire en quelque sorte à la globalisation du Café du Commerce. On ne prend plus le temps du recul et de la réflexion, et encore moins le temps de la réflexion sur soi, ce qui crée une génération quasi spontanée de censeurs, bien-pensants et autres porteurs de Vérité. Sans compter que l’absence de contact direct avec l’autre fait oublier à beaucoup les règles de base du savoir vivre que sont la politesse, le respect de l’autre et le respect des différences.

En ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié l’humeur de vendredi, comme j’apprécie beaucoup cuk.ch, et j’espère de tout coeur que je pourrai continuer à le faire. Merci à cuk.ch d’exister, merci à François et longue vie à vous !

Nicolas

Article: Quelques souvenirs de Tokyo
NicoMac
, le 28.06.2008 à 17:54
[modifier]
Article: Quelques souvenirs de Tokyo

Sébastien,

Mon MBP est passé au scanner et le temps que moi-même je passe sous le portique et que la sécurité me fouille, il avait disparu.

En ce qui nous concerne, nous sommes restés cinq jours à Tokyo, ce qui était largement insuffisant sachant que depuis la capitale nous avons visité Nikko et Kamakura qui nous ont pris une journée chacun.

Nous sommes ensuite partis en train pour Hakone, puis Kyoto où nous sommes restés quatre jours et depuis laquelle nous avons visité Nara, Himeiji et Kobé en particulier, avant de nous rendre à Hiroshima et enfin l’île de Miyajima où nous avons passé une nuit.

Comme cela a été écrit plus haut, le Japan Rail Pass est très pratique et après avoir pris ses marques (nous sommes restés très stupides une bonne dizaine de minutes devant un distributeur de ticket de métro à Tokyo avant d’enfin comprendre son fonctionnement), se déplacer est très facile tant tout est parfaitement organisé.

Côté hébergement, nous avons passé deux nuits dans une ryokan (l’une à Hakone, l’autre à Miyajima), c’est une expérience inoubliable de même que les bains (onsen).

Une mention particulière pour Hiroshima qui est une expérience chargée d’émotion compte tenu de ce qui s’y est passé. La vue du Dôme de la bombe A, la visite du musée et du mémorial aux victimes nous portent au bord des larmes. Nous sommes restés un après-midi entier à la médiathèque du mémorial aux victimes où l’on peut voir et écouter les témoignages de survivants, passionnant et terrifiant. A noter que l’accès aux documents vidéos, audios et écrits se fait au moyen d’une technologie dernier cri. Impressionnant !

Bref ma femme et moi ne rêvons que d’une chose, retourner au plus vite au Japon.

Nicolas

Article: Quelques souvenirs de Tokyo
NicoMac
, le 27.06.2008 à 11:37
[modifier]
Article: Quelques souvenirs de Tokyo

Merci pour le reportage et les photos. J’ai passé deux semaines au Japon, dont cinq jours à Tokyo, fin mai début juin et c’était véritablement fantastique. Seule ombre au tableau, le vol de mon MacBook Pro au départ à la sécurité à GVA. Le deuxième portable que je me fais subtiliser en 6 mois à un contrôle de sécurité…

Nicolas

Article: The Corporation
NicoMac
, le 27.03.2008 à 16:20
[modifier]
Article: The Corporation

Levri a écrit:

“Vaste programme, et foutaise intégrale ! l’impact réel est proche de zéro (mais permet aux surconsommateurs de s’accorder une “bonne conscience”). La seule manière efficace, c’est de commencer à agir à son niveau en consommant en conscience.”

Je te vois bien monter aux barricades en criant à la connerie et aux foutaises intégrales, LOL ! C’est de bonne guerre et on ne doit tout simplement pas avoir la même façon de dire les choses. Car agir à son niveau en consommant en bonne conscience, c’est pour moi précisément militer et dire non à ce dont on n’a pas envie.

Reste que si cela fait plaisir à quelqu’un de payer 200 Euros pour une paire de basket qui dure trois mois et dont le coût de fabrication représente moins de 10% du prix de vente, c’est son problème à lui tant que lesdites baskets ont été fabriquées dans des conditions acceptables pour tous.

Je pense être plus optimiste que toi en croyant que les choses évoluent dans le bon sens aujourd’hui plus que par le passé. Le consommateur a bien plus de pouvoir pour dire non et les difficultés de l’introduction des OGM en Europe en sont pour moi un bon exemple (et ce n’est pas de la foutaise crois-moi pour certaines grosses multinationales qui voient tout à coup leurs plans tomber à l’eau, fort heureusement à mon sens).

Nicolas

PS: C’est assez laborieux l’ajout et la modification de commentaires sous Safari…

Article: The Corporation
NicoMac
, le 27.03.2008 à 15:03
[modifier]
Article: The Corporation

@levri: Il ne te viendrait certainement jamais à l’idée de traiter de connard le gorille qui se tape le torse des deux poings pour montrer qu’il est le plus fort ou le paon qui crie et veut montrer qu’il est plus beau parmi les plus beaux. Et pourtant, c’est aussi de la valorisation extérieure de l’individu. C’est pareil pour l’homme dont il ne faut pas oublier qu’il reste un animal… pas si différent des autres animaux, sauf peut-être le niveau de sa modestie et de sa certitude d’être fondamentalement différent de tout ce qui existe sur terre précisément (et de se donner les droits qui vont avec…) !

Pour le reste, j’ai bien écrit que l’important est de veiller à ce que notre croissance et notre surconsommation se réalisent dans le respect des autres populations, de notre environnement et de la nature en général. Cela n’a et de loin pas été le cas dans le passé, les exemples que tu donnes l’illustrent et j’ai moi-même eu l’occasion de me promener dans des usines où étaient exploités femmes et enfants, mais je crois que nous avons la chance aujourd’hui de pouvoir dire non au tout et n’importe quoi.

Nicolas

Article: The Corporation
NicoMac
, le 27.03.2008 à 14:27
[modifier]
Article: The Corporation

Citation de Levri:

“Comment définir les comportements moutonniers, la surenchère matérielle pour paraître supérieur à son voisin ou collègue ?”

Ce comportement s’appelle la nature humaine et il en est ainsi depuis 200’000 ans. Sans cela, nous en serions toujours à vivre dans des cavernes. La croissance dont on parle tant n’est en réalité qu’une autre façon de définir notre propre nature. Partant de là, il est illusoire d’imaginer qu’un jour le monde puisse rester figé et que la croissance, sous quelque forme que ce soit économique ou autre, ne soit plus.

Quant à la critique de la surconsommation, elle ne se retrouve que dans nos populations des pays les plus développés il ne faut pas l’oublier. Ailleurs dans les régions bien moins favorisées que les nôtres, tout le monde rêve de pouvoir consommer. Et peut-être même un jour pouvoir surconsommer car cela signifiera véritablement que la survie n’est plus l’unique préoccupation du quotidien.

A ce propos, notre propre surconsommation est en grande partie la condition de la survie de ceux qui n’ont pas eu la chance et le privilège de naître là où nous sommes nés. Ainsi, il faut souhaiter que nous puissons continuer à consommer, à surconsommer et bien plus encore puisque cela permettra à d’autres moins privilégiés de concrétiser leur espoir de mieux vivre. L’important est de veiller à ce que notre croissance et notre surconsommation se réalisent dans le respect des autres populations, de notre environnement et de la nature en général. Il est heureux de voir que les débats d’aujourd’hui, comme les contributions et arguments même parfois grossiers, imposent à tous une prise de conscience qui a manqué dans le passé.

Citation de Romain:

“Attention, l’art n’est pas à ranger dans la partie “non nécessaire”, franchement pourrais tu vivre sans musique le matin, sans livre lors de la sieste, sans cinéma le vendredi pluvieux… Ne penses tu, ne pensez vous, pas que à vivre ainsi, on finirait tous fous ?”

Autrement dit, c’est l’asile qui attend, disons, le 90% de la population de ce bas monde qui ne peut s’offrir ni le luxe d’une petite musique le matin, ni celui d’une sieste à midi et encore moins d’un cinéma le vendredi soir. Le seul strict nécessaire est de pouvoir se nourrir et avoir un toit, tout le reste n’est que superflu…

A+

Nicolas