Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Goldevil
62 commentaires trouvés.
Article: Résultats financiers d’Apple, premier trimestre 2009 et Macworld

Selon moi la différence fondamentale entre Mac et PC est purement logicielle : agrément de Mac OS par rapport à Windows et absence quasi totale de virus, en particulier.

Je ne suis pas d’accord. Ce qui change le plus c’est l’intégration entre les différents composants hardware + OS + software. On trouve moins d’incohérences que sur un PC Windows qui traîne toujours des touches Scroll-lock et Break sur son clavier et dont la principale source de plantage est la qualité des pilotes.

Par rapport à iLife & iWork, je pense que c’est, au moins pour un certain public, un argument de poids en faveur du Mac. C’est en montrant ce que j’ai fait avec iPhoto, iMovie, Pages et Keynote que j’ai convaincu des gens d’y passer. C’est surtout quand le gens me regarde travailler et se disent que finalement c’est très simple d’utilisation pour un résultat très présentable.

Article: Résultats financiers d’Apple, premier trimestre 2009 et Macworld

Merci pour l’analyse. C’est toujours intéressant de lire à travers un décodeur pragmatique les résultats financiers d’Apple.

Quand à cette Keynote assez légère quand aux annonces, j’ai un peu l’impression qu’Apple, avec sa diversification actuelle (informatique familiale, professionnelle, musique, téléphonie), ne peut se permettre de donner le meilleur d’elle-même dans tous les domaines à la fois. Le iPhone a été LE centre d’intérêt depuis sa sortie, par contre certaines machines ont été délaissées (XServer, Mac mini).

J’ai le sentiment qu’Apple temporise sciemment à la MacWorld avec quelque petites nouveautés en attendant que d’autres projets plus ambitieux se concrétisent. Je ne sais pas s’il s’agit de Snow Leopard, une avancée dans le cloud computing ou autre chose.

Snow Leopard est en soit quelque chose de particulier car il a été annoncé dès le début qu’il n’y aura pas de nouvelles fonctionnalités innovantes du genre de Time Machine ou Spotlight en son temps. Apple a annoncé qu’il va se concentrer sur l’optimisation.

Un peu comme si Snow Leopard allait préparer le terrain pour son successeur, beaucoup plus ambitieux (Mac OS 11 ?).

De la même manière, dans ce domaine que les gens appellent le Web 2.0, cloud computing, ou encore ASP, Apple montre quand même un intérêt croissant pour la chose : Mobile Me (accouché dans la douleur) ou encore iWork.com.

Et puis cela peut-être tout à fait autre chose. Il y a tellement de trous dans la gamme des Macs qu’il y a de la place pour, par exemple, un petit serveur pour TPE (quelque chose entre le Mac mini, le Time Capsule, le Mac Pro et le XServe) ou encore un appareil mobile entre le Macbook Air et le iPod Touch (encore ce iTablet qui revient).

On verra bien et je me garde bien d’endosser le rôle de voyante.

Article: An 2009 : L’ère Paléolithique de l’informatique grand public

Voici un article bien intéressant. Mais je pense tout de même qu’il y a eu une transition dans le sens ou l’informatique est devenue utile à tous. Il y a 30 ans, notre monde tournait déjà tant bien que mal mais sans l’informatique. De nos jours, même mes parents utilisent leur iMac, accèdent à leur banque via Internet, prennent des photos avec leur GSM,… Le ZX-81 ou l’Apple II étaient souvent des jouets de luxe. Maintenant, les enfants doivent faire des travaux sur ordinateur en se connectant à d’autres ordinateurs. On vit avec les ordinateurs . Qu’on le veuille ou non. ()

Je pense également que l’informatique est un domaine ou le principe de pareto est tiré à son extrême. Avec 5% des performances du nouvel iMac on arrivait déjà à 95% des résultats. Oui, la page imprimée était moins jolie mais le contenu de la lettre y était tout aussi lisible.

Passer d’une résolution de 320×240 à 640×480, c’est énorme. C’est la différence entre la machine de jeux et l’ordinateur avec lequel on peut travailler. Avec 320×240 on ne peut pas afficher 80 caractères par ligne correctement. Avec 640×480, le traitement de texte ou le tableur deviennent possibles. Avec 230000 pixels en plus.

Le passage de 640×480 à 1280×960 est une grand évolution mais cela ne permet pas pour autant des fonctionnalités totalement nouvelles. Pourtant on a rajouté 921000 pixels !

C’est la même chose pour la TV. Notre bonne vielle simple définition est +/- 720×576. La HD nous apporte le 1280720 et le Full HD le 19201080. On a multiplié le nombre de pixels par cinq ainsi que le flux vidéo associé. Mais l’image est-elle cinq fois mieux ? C’est sensiblement mieux mais voir les boutons du présentateur ne change pas la vie. La vrai révolution, c’est le jour ou mes grand-parents sont passé de la radio à la TV.

Comparons Word 97 avec Word 2007. Dix ans et des centaines de megaoctets d’écart… Je dois écrire un document de 5 pages. Qu’est-ce qui change ? Quelles sont les nouvelles fonctionnalités de Word 2007 qui sont indispensables et qui font toute la différence avec l’ancienne version ? Est-ce plus rapide ? Même sur mon MacBook Pro ?

C’est pour cela que j’ai de l’admiration pour certaines innovation d’Apple. Ce qui est cool dans l’iPhone ce n’est pas tant ses caractéristiques techniques mais la manière dont le concept a été pensé. On sent qu’il y a eu une réflexion du style : on part d’une page blanche, les gens veulent un GSM, comment en faire un objet pratique ? Quelles sont les technologies disponibles ?

Chez Nokia, Sony-Ericson, ou encore LG, ils en étaient à se poser des questions différentes : sur le nouveau modèle, on met le clavier un peu plus haut ? On va pas un peu changer la forme des touches ?

() Il faut tout de même se rappeler qu’il y a la plus grande partie de la population mondiale qui vit sans accès à internet, à l’ordinateur, à l’électricité, à l’eau courante,…

Article: Vos secrets sur Mac et sur iPhone: SecretBook ou 1Password?

Avec le premier bundle MacHeist, j’ai eu un logiciel destiné à conserver les numéro de série de logiciel. Je ne me rappelle plus du nom mais il est devenu Rapido Serial, une application gratuite de App4Mac. J’ai été refroidi par la perte des données. Tout d’un coup il ne restait plus que 3 logiciels dans la base de données. Heureusement j’avais fait une exportation dans un fichier cvs.

J’utilisais déjà 1Password (acquis via un autre bundle) et maintenant j’ai tout transféré dedans. J’ai été assez satisfait de la migration.

Ce qui me rassure c’est que les données de 1Password sont synchronisée sur le site https://my.1password.com et synchronisé sur mon iPod Touch.

Néanmoins, pour une question de confiance je n’y mets pas d’informations trop sensibles (numéro de cartes de crédit).

Sinon, par rapport au risque transmissions de données sensibles à mon insu, LittleSnitch est assez pratique.

Article: C’est la crise? Mais oui puisqu’on vous le dit!

Je ne suis pas d’accord quand on dit que la crise financière n’a pas nécessairement d’impact sur le monde réel.

Il est vrai que l’univers financier est fort différent du monde réel. Les sociétés ont une valeur qui peut être très éloignée de leur actifs. Une société non endettée qui possède des bâtiments et avec des résultats en équilibre peut être capitalisée à une valeur inférieure à ces actifs. Par contre deux gamins doués en informatiques qui bricolent dans un garage peuvent être évalués à des sommes folles.

Néanmoins, la crise actuelle à un impact direct. Les banques prêtent moins et plus difficilement. Elle doivent jouer la sureté au maximum.

Et ça, c’est un frein au développement économique des entreprises. Les gens auront plus difficile d’obtenir un emprunt pour acheter un logement. Cela va faire limiter l’évolution des prix voir faire stagner le prix du logement. Etc… Indirectement cela touche toute l’économie, tout le monde.

Le crédit bancaire est l’huile qui fait tourner les rouages de l’économie.

Donc il est évident qu’un fort ralentissement économique va apparaître et nous seront tous touché d’une manière ou d’une autre.

Article: Le HDR: un livre et quelques petites choses

En regardant ces photos je me suis dis qu’il y avait quelque chose d’un peu irréel. En fait cela me fait penser à de la 3D de qualité.

Dans pas mal de jeux en 3D récents, les réglages et le choix des textures sont souvent conçu pour éviter justement de bruler les lumières ou de trop assombrir les endroits sombres. (Y’a des ptits gars qui se sont amusés à modéliser des millions de polygones et de peindre des milliards de pixels avec leurs petites mains. Faudrait quand même que tout le monde voie ça!)

Il ne faut pas oublier que nos yeux ont une meilleure dynamique qu’un capteur mais ce n’est pas pour autant que nous voyons en HDR. En fait quand on abuse du HDR, les photos ne semble plus assez naturelles car notre cerveau sait qu’il ne pourrait pas voir la scène comme cela. On a parfois l’impression que certains éléments de la scène sont éclairés de manière trop indépendante du reste de la scène (le piédestal sur lequel le livre est posé).

Sinon, j’aime beaucoup la plupart des photos.

Article: L’heure de se poser des questions?

Ayant également animé blogs et forum, j’ai aussi reçu des pluies de critiques diverses et parfois avariées. Il est important de relativiser les choses et de considérer l’ensemble des commentaires. François, classes les commentaires depuis le début de l’année en 3 catégories : positif, négatif et neutre. Pas besoin de faire le compte exact pour se rendre à l’évidence : il reste beaucoup de gens qui sont content des articles. Et puis, même avec moins de 25% de satisfaits, tu aurais certainement quelques milliers de lecteurs globalement contents (dont moi).

Personne n’oblige les mécontents à revenir sur le site. Ha bon, ils y en a qui reviennent. Mais s’ils n’aiment pas cuk.ch, pourquoi alors revenir ?

Et puis, même si le débat sur notre société de consommation est pertinent, il ne l’est pas dans le cadre de l’article en question. A peu près tous les téléphones mobiles de la planète utilisent du coltran pour leur construction. L’exploitation de ce minerais a créé une nouvelle forme d’esclavage des enfants. Boycottez donc tous les téléphones mobiles ! Utilisez exclusivement les transports publiques ! Ne regardez surtout pas les JO en Chine à la TV ! Refusez d’acheter des fruits non issus du commerce équitable! Achetez vos vêtements chez Oxfam !

Je ne demande pas cela à cuk.ch. Je demande des articles intéressants.

Signé : un belge qui n’achètera pas d’iPhone mais qui ne dit pas que c’est de la merde pour autant.

Article: Piratage: le nouveau tabou?
Goldevil
, le 09.07.2008 à 22:51
[modifier]
Article: Piratage: le nouveau tabou?

Article très intéressant.

Je dois dire que pour moi le piratage a commencé immédiatement. Le vendeur de mon Atari 1040ST m’a directement donné une quinzaine de logiciels (essentiellement des jeux) sur disquettes. Peu avant mes études supérieures, j’ai acquis mon premier PC avait Windows 3.11 mais je ne me rappelle pas d’avoir acheté Win95 pourtant il tournait bien avec quelques mois plus tard.

Et puis je suis devenu plus grand, j’ai créé ma société d’informatique et j’ai été très attentif aux licences. On était à 100% dans la légalité. Évidemment, on utilisait PaintShopPro et non Photoshop. On se battait un peu avec Star Office 5, l’ancêtre d’OpenOffice, qui gérait déjà pas mal les documents Office. Les serveurs étaient sous Linux Suse server.

Maintenant que je suis passé au Mac (il fallait que cela arrive après avoir convaincu tellement de gens de mon entourage que c’était le mieux pour eux)… et je suis à 150% dans la légalité sans m’être ruiné. Comment ? En achetant tous les bundles MacHeist, MuPromo et GiveGoodFoodToYourMac (en se retrouvant avec des softs que je n’utilise jamais). En achetant la version dématérialisée de Vmware Fusion en dollars US au States. En utilisant Thunderbird, NeoOffice et Firefox. En faisant une ou l’autre donnation de 5$ pour les petits logiciels que je finis par utiliser régulièrement. En déboursant tout de même ce qu’il faut pour les très bon logiciels que je découvre sur Cuk (Antidote par exemple).

Il est vrai que je me coupe de certains logiciels trop onéreux parfois sans regrets (Ms Office) parfois avec (Photoshop). Néanmoins, je pense qu’il y a moyen d’avoir des tonnes de logiciels légaux sans se ruiner.

Tant pis pour ceux qui mettent trop de protections et un prix trop élevé. Ils perdent des clients.

Je ne vais pas m’étendre sur l’empoisonement de la vie des consommateurs et la stupide taxation des CD/DVD et autre médias que j’utilise à 99,4% pour des données sans autre droits d’auteur que les miens. La précision est le résultat de l’analyse des quelques tera-octets de données que j’ai sur mes différents supports de stockage.

Pour rebondir sur les droits d’auteurs, je pense que le vrai problème de l’industrie musicale est le modèle économique. Pourquoi je ne copie pas de livres? Parce que je n’ai pas envie de consommer de l’encre de mon imprimante, une rame papier et le temps de tout relier. Je préfère l’acheter avec une chouette couverture et parfaitement relié. Il y a une vrai valeur ajoutée.

Pour un CD musical à 20€, l’achat d’un CD vierge surtaxé et l’impression de la pochette de la même qualité et le temps de bricolage deviennent déjà plus rentable. Quand j’aime vraiment un artiste j’achète sa musique mais cela me fait mal de devoir l’acheter sur CD en sachant qu’il n’aura finalement pas grand chose dans sa poche de mes 20€. Cela m’ennuie d’autant plus que je sais qu’une partie non négligeable de mes 20€ serviront à financer le marketing autour d’un autre artiste que je trouve parfois minable.

J’ai le sentiment qui si le modèle économique donnait moins l’impression d’arnaque au consommateur, il y aurait moins de piratage. Evidemment, il y aura toujours un gars pour télécharger des tonnes de musique qu’il n’écoute pas comme il y aura toujours un gars pour imprimer le dernier Harry Potter, mais cela restera l’exception.

Avec les DRM, les rootkit (de Sony) les protections contre la lecture dans un ordinateur, les taxes sur les medias, j’ai parfois l’impression que les majors tentent de conserver une situation économique anachronique en cherchant l’argent partout ils peuvent le trouver.

Techniquement, si une musique est jouée par mon ordinateur, elle est toujours disponible en version décodée, juste avant la conversion digitale/analogique. Il est donc impossible de m’empêcher de l’extraire et d’ensuite distribuer cette version piratée. Pour empêcher cela, il faudrait que les majors contrôlent tout de bout en bout et se mettent à construire des PC et les puces audio qui les compose.

Cela prouve bien l’inutilité fondamentale de la méthode. Elle n’embête que le vrai client et n’arrêtera jamais aucune personne un peu versé dans la technique.

Article: Le scandale Speed Download… le retour…

Aigle4, j’ai également acheté Graphic Converter via le bundle et j’ai aussi tenté de mettre mon numéro de série dans la nouvelle version mais sans succès. Par acquis de conscience, j’ai lancé une recherche dans mes emails et j’ai retrouvé un email qui me donne mon nouveau numéro de série suite à l’arrivée de la nouvelle version.

Donc, chez Graphic Converter, ils ont été particulièrement corrects et je suppose que tu dois rechercher dans tes vieux emails. Le cas échéant, envoie un email à leur support pour qu’ils te renvoient par email ton numéro de série.

Quand au problème de Speed Download, j’ai également eu la proposition de mise à jour qui est apparue hier mais il était marqué clairement qu’il s’agissait d’un upgrade payant.

Ayant acheté la plupart des bundles depuis que je suis passé au Mac (MacHeist 1 et 2, MacUpdate, Give Good Food to Your Mac) et ayant acquis quelques logiciels en version digitale, je me suis dis que je devais gérer l’ensemble de ces numéros de série de manière plus structurée. J’utilise RapidoSerial,… qui est le successeur gratuit de Serial Sticker, … que j’avais acheté dans mon premier bundle.

De manière générale, je comprend parfaitement que certains logiciels intégrés dans des bundles deviennent obsolètes et nécessitent une mise à jour payante mais je trouve également que la méthode de Yazsoft et quelque peu cavalière. Je trouve SpeedDownload assez pratique mais il est clair que je ne passerai pas à la version suivante en payant.

Article: Office 2008, les temps changent

Je viens du monde PC et je suis un utilisateur de Word et Excel. Même si Word ma déjà donné des boutons lors de la gestion de gros documents, il s’agit d’un produit assez abouti. Mais j’ai troujours trouvé que Excel était la perle le la suite de Microsoft.

Mais depuis de longue années j’utilise OpenOffice (précédemment StarOffice) avec beaucoup de satisfaction. Maintenant que je suis sur Mac, j’ai été très déçu de OpenOffice qui porte très lourdement son fonctionnement en X11. Je suis donc passé à NeoOffice avec beaucoup de plaisir. J’ai acheté iWork 08 mais NeoOffice/OpenOffice comporte une série de fonctionnalités qui manquent à iWork en particulier le niveau de compatibilité avec Word et Excel et surtout la connexion avec une base de données (j’utilise couramment des feuille de calculs dont les données sont extraites automatiquement d’une base MySQL.)

Je n’ai aucune intention d’acheter Office 2008 car iWork et NeoOffice répondent à 100% de mes besoins. Finalement, je trouve que les fonctions que l’on trouve uniquement dans Office 2008 concernent souvent qu’un public très limité. Si Office 2008 était Office 2006, disponible il y a deux ans j’aurais tenu au autre discours. A l’époque la concurrence était bien moins rude.

Sans vouloir enlever le mérite au développeurs, pour s’assurer un vrai succès il aurait fallu, je pense, proposer petit quelque chose pour le rendre incontournable : une meilleure intégration avec l’environnement Mac OS X, un prix plus intéressant (pour toutes les versions), une fonctionnalité vraiment originale et pratique (comme le TimeMachine de Léopard).

J’ai un peu peur qu’Office 2008 perde une partie substantielle de son public.

Vivement OpenOffice enfin avec une interface native.