Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: kris
131 commentaires trouvés.
Article: Steve Jobs
kris
, le 07.10.2011 à 10:07
[modifier]
Article: Steve Jobs

Quel que soit son caractère (grâce auquel cette histoire a été possible), merci infiniment à Steve Jobs.

Et que les détracteurs de tout poil n’oublient pas que sans lui leurs activités, leurs loisirs… ne seraient pas ce qu’ils sont, même avec un PC ou un smartphone X ou Y.

Article: TimeMachine (et le système) sont-ils si sûr? Pas certain…

Un vrai driver !? Ok, je sais que j’ai des trous dans mes process mais EpsonScan ne me sert qu’à l’acquisition brute et je peux acquérir en 48 bits (quand l’original le mérite). Ensuite je m’empresse de tout régler dans Photoshop.

Effectivement, quand je suis passé à Snow Leopard, le scan était reconnu (de même que mon imprimante Kyocera, qui ne court pas les rues). Je vais potasser l’article de François (dont je n’avais pas souvenir, il date quand même du 20.11.2009).

Et tout contrôler histoire de n’oublier personne. Et puis j’attendrai encore un peu. Sauf si je me retrouve avec Lion, contraint et forcé, car mon écran a des taches grises, à l’intérieur ! Et le premier diagnostique de SAV est : changer la machine !

De plus ce time machine qui tourne tout le temps, n’abrégerait-il pas la vie du disque ?

C’est ce que je crains. Normal s’il tourne en permanence, il doit bien y avoir un truc ou deux qui s’usent. Donc, mes disques, je les branche, je sauvegarde, je les débranche. De plus ils ne voient pas les sautes de tension toute la journée (malgré l’onduleur, suis-je méfiant ou parano ?).

Article: TimeMachine (et le système) sont-ils si sûr? Pas certain…

De mémoire, mais je peux me tromper la mienne ayant parfois des trous, TimeMachine ne fait pas de clone bootable. C’est pour cette raison que j’ai en plus un clone CCC sur un disque différent de celui de TM.

Quant à Lion, lorsque j’ai lu qu’il n’intégrait plus Rosetta je me suis empressé de vérifier si toutes mes applications pouvaient s’en passer. Cata ! EpsonScan (qui pilote mon excellent scanner Perfection 4990 Photo) ne sera plus pris en charge. Donc, tant qu’il n’y aura pas une solution sur ce point, pas de Lion pour moi.

Article: Scribus : la PAO pour tous
kris
, le 03.06.2011 à 15:47
[modifier]
Article: Scribus : la PAO pour tous

djtrance, je bosse avec ID, je connais donc la possibilité d’ouvrir des fichiers XP4 et uniquement ceux-là. Et enregistrer les fichiers 5 en 4 (encore faut-il avoir un XP disponible).

En plus de la version installée XP ne peut enregistrer que sous la version précédente. Si on a un XP8 on ne peut faire que du XP7 en plus du 8. Donc si on veut du 4 il faut avoir toute la cascade de versions jusqu’à la 5 et je crois aussi qu’à un moment il faudra passer sur un ancien système (qui pourra faire tourner la 5) !

Pour bien rigoler jusqu’à la fin… quand on ouvre un fichier XP4 dans ID il y a pas mal de dégâts. Mais ça va quand même plus vite que de tout remonter à partir de rien. Quoique, dans certains cas…

Il existe une solution chez Markzware (je n’ai rien trouvé d’autre), mais jamais essayée ni eu de retour d’utilisateur, je ne sais donc pas ce qu’elle donne. D’après la démo (en anglais, certaines choses m’ont probablement échappé) tout est nickel et pour toutes les versions. Mais à plus de 236 euros l’extension je ne vais pas risquer de me lancer dans ces manips que je ne ferais qu’une fois pour récupérer quelques anciens fichiers de bouquins susceptibles d’être réédités.

Pour en revenir à Scribus, les deux « choses rédhibitoires » que tu signales font que je ne vais même pas l’essayer. En plus… je n’ai pas le temps sauf à le prendre sur le temps de sommeil. S’il ne gère pas de fonds perdus c’est parce qu’il est prévu pour imprimer sur des imprimantes de bureau sur lesquelles il est impossible d’imprimer un doc sans marges. Idem, pour les PDF s’ils sont à jeter direct.

Article: Scribus : la PAO pour tous
kris
, le 03.06.2011 à 11:23
[modifier]
Article: Scribus : la PAO pour tous

Je me demande si je pourrais enfin réussir à ouvrir (et modifier) avec cette version des anciens fichiers créés avec QuarkXPress

Ça m’étonnerait. Mais si ça marche je suis preneur. Reste à savoir sous quel format on enregistre le nouveau fichier ? Que PDF ?

Dès sa version finale, je me ferais plaisir de pousser le test un peu plus loin

Je crois que nous serons plusieurs à te lire avec plaisir également. Merci d’avance.

Article: Densen au Tibet.
kris
, le 12.05.2011 à 16:48
[modifier]
Article: Densen au Tibet.

Zit, impeccable ton article, comme d’hab’.

Quant au pisse-vinaigre, Magnet/Inconnu, je me dis qu’il ne faut pas laisser passer la connerie. Encore un qui saute sur tout ce qu’il trouve, bien à l’abri derrière son clavier, pour faire son intéressant alors qu’il ne comprend rien. Comme tu le dis Ysengrain, limité et pas courageux. C’est vraiment un plaisant ! Des baffes ! (et je reste cool). Quant à l’humour… n’en parlons pas. Qui est l’arriéré dans cette affaire ? (et je reste cool bis).

Article: Fric-frac
kris
, le 01.12.2010 à 11:10
[modifier]
Article: Fric-frac

Guillôme, je trouve que tu acceptes un peu facilement les embrouilles dont on nous gratifie depuis longtemps, pour ne pas dire toujours. C’est pas une raison !

« … rien de plus banal… », je suis d’accord, « et normal… », désolé ce n’est pas normal ! D’aucuns considèrent ces pratiques comme normales parce qu’on nous roule dans la farine depuis des lustres sur tous les thèmes.

L’association n’a pas pris suffisamment de garanties et « fait preuve de légèreté », vu comme ça il n’y a plus rien à dire mais, malgré que je ne sois pas féru de « droit » et que je ne connaisse pas le dossier, ici c’est une question de respect et de détournement de la bonne volonté des gens. Tout le monde n’a pas, comme F. Pinault, l’habitude des « affaires » et les moyens de payer de bons conseils en droit et magouilles.

Si personne ne gueule, on n’a pas fini de se faire entuber. On le sait parfaitement que les promesses s’envolent, mais il n’y a pas que les urnes… Et ce n’est pas une raison pour baisser les bras.

Article: Fric-frac
kris
, le 01.12.2010 à 09:30
[modifier]
Article: Fric-frac

Salut Modane,

y a-t-il un moyen pour savoir si on a déjà signé la pétition ? Parce que je crois bien l’avoir déjà signée il y a quelques mois. Et comme je suis honnête, contrairement à ceux qui ont responsabilité de « gérer NOS affaires »… je ne voudrais pas la signer une deuxième fois pour faire du chiffre malhonnêtement.

J’ajouterais que, Suisse ou Français, ou encore Belge ou Allemand ou…, cela ne change rien. Sous prétexte que l’affaire est française il ne faut pas s’exonérer de signer. Il s’agit de défendre un patrimoine international qui est en passe d’être kidnappé.

Article: Fait divers
kris
, le 25.08.2010 à 13:45
[modifier]
Article: Fait divers

Je viens de voir la vidéo dans le journal d’Antenne 2 Treize heures.

Bonnes nouvelles. La grosse à lunettes s’est fait coincer. Elle risque jusqu’à 3000 euros d’amende et 6 mois de taule. Moi je lui colle le maximum. Bien fait pour sa tronche.

Le pauvre minet a été « sauvé » par son maître, grâce à la caméra. Mais merde ! il aura fallut 14 heures.

Ça fait un gros scandale au pays de l’Union Jack. Certains campent devant la porte de l’infâme. S’ils veulent mon soutien pour lui faire la peau j’en suis.

PS. Bien entendu, je n’ai rien contre les gros(ses). J’ai plein d’ami(e)s…

Article: Merci au Rock’n Poche Festival
kris
, le 12.08.2010 à 13:49
[modifier]
Article: Merci au Rock’n Poche Festival

Beaucoup de déchets oui… je le savais, impossible de faire autrement. Mais ça va avec ce genre de prise de risque. Quand on laisse une grosse place au hasard, à l’aléatoire, il faut malgré tout lui imposer un minimum d’intentions, dans un sens ou un autre. Et là, tu sais faire. Bosser en prenant la chance comme partenaire, on sait que ça ne marche pas à tous les coups, mais les pépites sont bien belles.

François, avec ces histoires de flash, j’ai oublié de dire que j’aimais aussi beaucoup tes photos. Elles sont vraiment bien, avec d’excellents rendus et de bonnes compos, au bon moment. Comme le dit également Zit, les deux genres doivent coexister…

L’esprit cuk… je suis venu… j’ai bien croché.

Article: Merci au Rock’n Poche Festival
kris
, le 11.08.2010 à 11:41
[modifier]
Article: Merci au Rock’n Poche Festival

Très, très, beau !

Je rectifie ce que j’ai écrit plus haut : les photos de spectacle au flash c’est pas beau SAUF QUAND C’EST ZIT QUI LES FAIT !

Je le savais ! je le savais ! (2x exprès) car j’avais quand même ajouté : « chacun la technique qui convient à ses envies ». Zit t’es un balèze. Quand tu dis que tu veux montrer la musique je vois très bien de quoi tu parles. Tu réussis des photos au flash où l’on ne voit aucune des tares du genre : lumière qui n’est plus du tout celle du spectacle, ombres portées désastreuses, sujets pétrifiés, etc. « Les artistes en redemandaient » et les autres aussi, pas besoin de préciser ; François, je te crois les yeux fermés ;-).

Modane, j’ai le début d’une piste : pose longue + coup de flash + parfois un p’tit coup de zoom. Même si je me trompe : superbe cocktail, chapeau l’artiste pour la subtilité des réglages et la qualité du coup de main. Et modeste, Zit : « avec un peu de chance », c’est vrai qu’il y a de l’aléatoire là-dedans, mais justement… La chance ça se provoque, et ça Zit tu le fais vachement bien.

si tu as la vraie information

Ben non, je ne l’ai pas. Sinon je ne demanderais pas et je le dirais. Passque j’chu ben énervé sur ce sujet. Je pense qu’il y a là-dessous une histoire de gros sous et une volonté de maîtrise d’image (ça me fait marrer les fesses, la maîtrise gnan gnan gnan… j’arrête tout de suite sur ce dernier plan pour éviter la crise d’urticaire). Pas très cool tout ça. Alors vive les musiciens qui s’en contrefichent et oublions les autres (je n’irai pas jusqu’à citer la célèbre réplique du Pr Choron). Dans le même ordre d’idée, je suis sûr que les gens du sport (pas tous, mais certains…) aimeraient se lancer dans les mêmes pratiques, parce qu’ils sont bien goinfres sur le pognon dans ce milieu. Hé, j’ai dit « certains… ».

Article: Merci au Rock’n Poche Festival
kris
, le 09.08.2010 à 20:28
[modifier]
Article: Merci au Rock’n Poche Festival

Allez, je vais faire l’idiot, ç’ui qu’est au courant de rien.

Quelqu’un peut-il me dire en vertu de quoi certains « concertistes » interdisent les prises de vue de leurs concerts ? On est dans un lieu ouvert au public que je sache et montrer sa bobine fait partie de leur boulot du moment où ils font de la scène.

Que l’usage d’un flash soit interdit, je n’y vois rien à redire (avis perso : je trouve qu’une photo de spectacle au flash c’est pas beau, et puis ça casse l’ambiance, y compris sur la photo. Pardonne-moi Zit, je ne veux froisser personne surtout pas un mec sympa comme toi, chacun la technique qui convient à ses envies).

Que l’on défende le confort des spectateurs d’une pièce de théâtre, d’un ballet ou d’un concert classique en proscrivant les bruits intempestifs de déclenchement je comprends et je suis le premier d’accord. Mais lors d’un concert de musique amplifiée, là, je vois pas… même le double « schlack » bien baraqué d’un Hasselblad argentique ne gène personne (si tant est qu’il y ait un volontaire pour ce genre d’équipée, je veux dire concert rock + Hasselblad ou RB67, au choix).

Encore un mot, pour le plaisir : Izia, Rock’n’Roll !

Et merci pour les photos les gars.

Article: Apple, iTune et iPod font de l’audio

Merci Roger pour ta réponse.

Des cassettes démagnétisées ! Damned, comment j’ai pu faire ça ? À part sur les hauts-parleurs des enceintes je n’ai pas d’aimant à la maison. Et puis ces cassettes sont toutes stockées au même endroit, dans le même « classeur », donc certaines auraient pris des ondes et pas d’autres ? Mais il est vrai que dans nos environnements contemporains beaucoup de choses nous passent sous le nez (toutes sortes d’ondes, des émanations de solvants…).

En parlant de magnétisme, j’ai lu (comme j’ai pu because my english is very bad), l’article (et sa suite que certains, dont moi, vont adorer : il faut tripoter du code) mis en lien par JérômeC (# 16 ; merci à toi Jérôme). Ça fout les jetons. Nos archives sont décidément bien volatiles !

Roger, je vais tenter les petites choses que tu préconises mais il va falloir que je commence par trouver une autre platine car sur la mienne l’avance et le retour rapides ne fonctionnent plus.

Article: Apple, iTune et iPod font de l’audio

Merci Roger pour cet article.

Je cherche une info au sujet des cassettes audio. Je sais, j’aurais dû acheter des vinyles, mais j’ai fait la connerie : j’ai une collection de cassettes (plus quelques autres comme des émissions radio enregistrées par bibi). Certaines de ces cassettes ne sont plus écoutables car, apparemment, elles ne tournent pas à la bonne vitesse. Pourquoi celle-ci et pas telle autre, toutes ayant la même origine ? Y a-t-il un remède ?

Article: Belle semaine pour les rencontres!…

J’en ai ras le bol !

Pas un jour qui, sans qu’on le veuille, sans le faire exprès, ne nous apporte une bonne raison de se foutre en colère. Une bonne raison d’être indigné, révolté, scandalisé…

Il y a des problèmes plus graves que celui d’un musée… mais tout est grave aujourd’hui.

Et toujours à cause d’une bande de gros nuls, d’incompétents, d’incultes, de pov’ types, de maffieux… J’arrête… je sens que je vais déraper !

Article: Breizh
kris
, le 30.07.2009 à 15:10
[modifier]
Article: Breizh

Un petit « rebondissement » supplémentaire sur la météo et les dictons qui vont avec, lu/entendu je ne sais plus où et attribué à un paysan* : « Le mauvais temps, c’est un temps qui ne change pas ! ».

  • Paysan : quelqu’un dont l’activité est liée au pays… à la terre…
Article: Quelques livres pour l’été, et pas des moindres

N’empêche, j’aimerais bien savoir que dans dix ans je pourrai fouiller dans mes archives et y retrouver la photo oubliée. Ou repasser cette autre à la moulinette pour récupérer les reflets sur la Gibson noire de Jimmy Page.

Je crois bien que je vais me procurer une boule de cristal moi.

Article: Quelques livres pour l’été, et pas des moindres

Sauf que dans 10 ans, Lightroom 9 ne traitera que les fichiers RZK remplaçant de l’obsolète format RAW avec une option de retro compatibilité au vieux format RAW uniquement en version 6 spécification 4 supporté par les anciens appareils photos numériques bon marché type EOS1z Ultimate ou D1x Infinite.

Comme Lightroom 2 ne fonctionnera plus sur Mac Os X 11.3 et qu’il n’existera plus de Mac en vente sur un jeu de processeur type x86 complètement dépassé pour installer Max Os X 10.5, le seul salut sera de croiser les doigts pour maintenir en vie ton équipement actuel.

Bon courage, car entretemps, tu te seras malheureusement rendu compte que ta sauvegarde DVD n’est plus lisible (altération du support), que ta sauvegarde disque dur ne remonte pas à une archive aussi loin et que tu as changé 10 fois de prestataire de backup online (donc la photo raw de 2003, hum hum).

J’allais le dire.

Article: Quelques livres pour l’été, et pas des moindres

La différence entre le raw et le jpeg, c’est comme en argentique entre développer soi-même ses films et les amener au labo.

On peut faire cette comparaison, que je trouve plus pertinente : se contenter du jpeg c’est comme a/ faire un Polaroid ou encore b/ jeter les négatifs argentiques après avoir récupéré les tirages au labo. Il ne reste plus en archive que de petits tirages miteux qui ne tiendront pas dans le temps.

Si on conserve des fichiers Raw on pourra toujours les exploiter ultérieurement et en obtenir le tirage optimum (par soi-même ou que l’on « sous-traitera »). Bon d’accord, faut les archiver, mais si on n’est pas trop manchot ce n’est pas le bout du monde. Et on n’est pas obligé de tous les conserver.

Je peux apporter mon témoignage perso : j’ai récupéré dans mes anciens argentiques (négatifs et diapos) des « merveilles » que je suis vachement content d’avoir aujourd’hui ! À l’époque j’en aurais bien mis quelques-uns à la benne… et aujourd’hui je me réjouis d’avoir été prévoyant. Moralité : idem avec mes Raw.

François, la revue de livres, c’est autant que tu veux.

Article: 15 légumes bio frais tous les jours pour quelques centimes.

Zit, tu es vraiment trop fort. Merci, avec ça j’ai de quoi faire germer des idées. Je vais aussi l’envoyer à mes poteaux, pour que tout le monde en fasse ses choux gras.

Capitales accentuées : super, tu as fait un pas de plus vers la perfection.

… je ne crains pas les vampires, ça serait plutôt le contraire, si vous voyez ce que je veux dire

Ouais, ouais, je vois bien ce que tu veux dire…

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues

Bravo Giampaolo (87) : bonne décision en ce qui concerne les capitales accentuées. Sans vouloir faire mon pseudo-initié-affranchi et avoir l’air de donner des leçons, je le redis à la cantonade : toujours accentuer les capitales.

Les accents ont pleine valeur orthographique. Ce qui est essentiel dans cette affaire de capitales accentuées c’est LE SENS. Les accents donnent du sens aux mots. Ce ne sont pas des fioritures plus ou moins esthétiques que l’on décide d’utiliser ou pas pour faire plus ou moins joli ou original. Sans l’orthographe correcte le sens des mots commence à échapper (imaginons un titre, d’un seul mot, composé en capitales : APRES > âpres ou après ? [les écrivains sont capables de tout ;-) ]). Quand le sens échappe au lecteur le propos de l’auteur est dénaturé et dans certains cas on peut arriver à l’incompréhension ou au contresens.

Que des maisons d’édition, des périodiques…, aussi sérieux soient-ils, aient leurs propres règles (régies par on ne sait quels critères, parfois adoptées uniquement par souci d’économie), eh bien… libre à eux ! Qu’un éditeur (presse, littérature, sciences…) définisse des règles particulières qu’il appliquera à sa production n’est pas une raison pour le prendre en exemple, malgré tout le crédit que l’on peut lui accorder par ailleurs. On peut citer le cas de Télérama qui a choisi de ne pas accentuer les capitales. Bien, bien. Mais pas dans ses légendes d’illustrations. Et heureusement ! parce que dans cet hebdo les légendes sont composées entièrement en capitales (perso, ça me défrise !). Où est la cohérence ?

Maintenant, qu’une typographie romande, québecoise ou encore belge ou sénégalaise… aient chacune leurs spécificités et existent conjointement à une typo française je n’y vois rien à redire, bien au contraire. Peut-être a-t-il un homonyme suisse mais, si je ne m’abuse, Le Monde est un quotidien français ? Qu’a-t-il à voir avec la typo romande ?

J’apprécie moi aussi la (les) nuance(s), cela apporte tellement de richesse… Que serait le français (puisque nous en parlons, mais en musique aussi quand on écoute deux interprétations) si on le privait de toutes ses subtilités ? Mais peut-on parler de nuance(s) dans le cas de la présence/absence d’un accent dans la graphie d’un caractère ? Il faut garder à l’esprit que « e » n’est pas le même caractère que « é ». Ce n’est par sur ce critère que certains peuvent dire que Trucmuche est dépassé.

Rappelons-nous que nous disposons de quatre claviers : 1. normal, 2. touche majuscule enfoncée, 3. touche option enfoncée, 4. touches commande + majuscule enfoncées alors qu’une Valentine n’en avait que deux. Pourquoi se priver de toutes les possibilités de ces quatre claviers ?

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues

@jpp22 – 83 Ah ben tiens ! ça me rappelle mes cours de maths. J’avais zappé. Effectivement pour prime, seconde et aussi tierce. Je viens de vérifier dans le code typo de l’Imprimerie nat. (10 pages consacrées à la composition des maths et de la physique) qui donne des exemples. Ils composent ces trois signes avec des apostrophes droites obliques et non courbes comme dans le reste du texte. Le fait qu’elle soit droite oblique et non droite verticale provient à mon avis de la police utilisée (Garamond) dans laquelle ce signe est dessiné oblique. Ce sont les mêmes signes pour minute et seconde d’angle.

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues

@Leo_11 – 63 Dans les prix on dit « 2,50 » (virgule) si on est en France et « 2.50 » (point) si on traverse la Manche ou l’Atlantique (les Anglo-Saxons utilisent la virgule comme séparateur des tranches de mille alors que nous c’est « une espace insécable et non dilatable_ » [_Lexique des règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale]).

@Zit – 64 Au sujet des capitales accentuées que tu trouves moches je dis comme Franck en 76. Ah ! les habitudes…

@Batisse – 68 Merci. Celui-là, je ne le connaissais pas. Cela fera double emploi avec d’autres, mais on en a jamais assez (je parle d’expérience), de plus, il a l’air bien foutu.

@Port-Royal – 72 Ton commentaire est vraiment bien. Je me joins à tes propos pour dire que je ne veux pas non plus apporter un « savoir constitué » (je n’aurais pas cette prétention) ni répondre à la place de Franck. Simplement, je pratique la typo en essayant d’être au meilleur niveau pour mon boulot et, quand je peux donner un tuyau je le fais volontiers. Tu fais référence à Peter Gabor qui est un maître en la matière : son blog est dans mes flux RSS depuis des années.

@Franck Pastor – 76 Petite coquille. Tu écris : « Entrer alt-é et alt-shift-é… » (accent aigu) ; c’est alt-è et alt-shift-è (accent grave). Mais bon, tout le monde a rétabli. Par ailleurs, je n’ai toujours pas capté l’intérêt des guillemets droits ! (cf. ma question à jpp22 en 62.) Peut-être dans la saisie de code informatique ? Dans ce domaine je n’y connais rien. J’ai lu en diagonale tes articles sur LaTex, je n’ai pas le temps d’approfondir le sujet mais j’ai apprécié ton souci de composer une typo aux petits oignons. Encore merci pour tes papiers.

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues

@6ix-43 D’accord avec toi. Certaines règles peuvent avoir de bizarres origines et je ne suis pas pour un conservatisme forcené. Tout peut évoluer et heureusement. Le problème de la typo aujourd’hui est lié à la « démocratisation » de l’informatique sans laquelle nous ne serions pas ici à discuter ensemble. Tout le monde (presque) peut s’exprimer sur le net, créer son blog, faire de la micro édition et c’est un énorme progrès et tant mieux. Le souci, c’est que tout le monde… eh bien tout le monde fait n’importe quoi. La faute à qui ? L’école d’abord (tu parlais du œ) et puis… tout fout le camp comme disait l’autre. Les instit’s ont d’autres soucis que les « détails typographiques ».

Tu le dis très bien, l’important c’est la cohérence. Certains éditeurs ont leurs propres règles et, s’ils sont sérieux, ils s’y tiennent dans toute leur production. Mais, quand on écrit, méfions-nous de la fiabilité des modèles (voir les exemples cités du Temps et du Monde. Attention, je ne dis pas que ces journaux ne sont pas fiables ou sont mal foutus) et essayons d’adopter des règles reconnues et disons… communes. Un texte est lisible/compréhensible parce qu’on lui a appliqué des conventions de lisibilité.

@Okazou-60 Sur les capitales accentuées : rien à redire ; sur les ponctuations hautes : tu as tout dit. Comme 6ix tu argumentes sur la cohérence, entièrement d’accord.

@jpp22-53 Effectivement, je ne fais pas la différence. Peux-tu me dire quels sont les usages « légitimes » des guillemets anglais droits et de l’apostrophe droite ? Moi je ne vois pas. À l’école ;-) on m’a toujours dit que l’apostrophe devait être oblique de même que les guillemets ouvrants et fermants anglais (utilisés en deuxième niveau en typo française). Je n’ai jamais rencontré ces signes en version droite en typo. Utilisés par contre comme séparateur sur les calculettes et les systèmes rudimentaires genre Minitel. Apostrophe (oblique) et guillemets fermants (obliques) anglais sont utilisés pour désigner les unités de mesure légales minute et seconde, mais attention, minute et seconde d’angle (SI – Système international d’unités). (Pour les unités de temps, seconde c’est s et min pour minute.)

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues

Merci Franck pour ton article. Ça manquait sur Cuk, un papier qui aborde le sujet. Je me bats tous les jours pour faire entendre ces règles. Et comme tu le dis, « la typographie […] va bien plus loin que cela ».

La raison qui prévaut en faveur de l’accentuation des capitales est celle du SENS. Comparer « A » et « À ». Dans la langue française les accents donnent une signification différente à une lettre, donc au mot dans lequel elle se trouve. Seule règle à suivre : toujours accentuer les capitales.

Toutes les autres raisons de ne pas accentuer les capitales sont de fausses raisons, voire du laxisme. Pour des raisons pratiques ou de rendement, certains journaux ou éditeurs promulguent leurs propres règles. J’ai même lu que d’aucuns, au temps du plomb, rabotaient les accents dans les titres en capitales pour gagner de la place sur l’interlignage (la hauteur du corps inclut les accents des capitales).

Autre exemple. Si on compose :

APRES NEGOCIATIONS

À la lecture on a quoi ?

APRÈS NÉGOCIATIONS ou ÂPRES NÉGOCIATIONS

Ou encore BESANCON ou BESANÇON.

Quant aux espaces c’est quand même mieux quand elles (espace est féminin en typographie) sont composées en tenant compte de ce qu’il y a avant et après.

Autre chose, qui m’horripile et est particulièrement laid, c’est les « ème » derrière un nombre. C’est « e » tout seul (en exposant bien entendu). Et « er » pour premier, « re » pour première et « ers », « res » (premiers, premières).

Suis-je le seul…?

6ix, tu fais comme tu veux. Mais si je devais reprendre un de tes textes dans une maquette je passerais du temps à tout remettre d’équerre (et cela provoquerait des risques d’erreurs et un surcoût). Et comme pour l’orthographe, un non respect des règles entraîne une perte de crédibilité. Au sujet des guillemets, tu fais comment quand tu dois mettre un (ou plusieurs) mot entre guillemets dans une citation ? (Réponse : « Citation citation “citation” citation. ») Et puis, « » c’est du français, “ ” c’est de l’anglais, en allemand c’est l’inverse du français » « mais plus souvent „ ”. Là on attaque le débat langue et culture, alors j’arrête.

Un texte (y compris une liste, un tableau…) bien composé a quand même plus de gueule et est plus lisible qu’un texte traité à la va-comme-je-te-pousse ou selon des règles connues de soi seul. Moi aussi beaucoup de choses m’ont gêné quand j’ai commencé a avoir une pratique professionnelle de la typo, parce que cela contrariait ma vision habituelle de choses mal foutues. Se méfier des habitudes, comme souvent. Bon, je te dis tout ça gentiment, ne le prend pas pour une critique négative ou quelque chose qui ressemblerait à du rentre-dedans, loin de moi cette idée.

Article: L’heure de se poser des questions?

Ensuite, je déteste et méprise le comportement des publicitaires et la publicité qui manipule les hommes. Supprimez la publicité et le monde revient aussitôt à la raison.

+ 1.

Pour changer le monde supprimons la publicité. Radicalement, sans préavis ni état d’âme, sans négociation. Et essayons d’imaginer les effets sur nos sociétés… et d’inventer les solutions conséquentes pour un monde meilleur (ouh la la, où je vais moi ?).

Ceux qui s’attaquent à ça… ils ne sont pas arrivés !

Article: Des bulles et de l’énergie
kris
, le 15.07.2008 à 09:27
[modifier]
Article: Des bulles et de l’énergie

Quand j’étais gosse toutes les mamans, toutes les grand-mères, fabriquaient du kéfir. C’était plus artisanal. C’était très peu, ou pas du tout ?, gazeux. Mes souvenirs sont vagues, tant pour le goût que la recette (je me rappelle seulement qu’elles l’aromatisaient avec des rondelles de citron). C’était la boisson de l’été, vite supplantée par le Verigoud.

Article: L’heure de se poser des questions?

François, je sais que ça refroidi d’avoir des aigris qui répandent leur sinistrose partout. Dans ces cas-là on (tu) se (te) pose des questions. Ce qui prouve, s’il en était besoin, que tu es un gars bien, droit dans ses bottes. Ce n’est que de la générosité de nous faire partager ton enthousiasme, pour quoi que ce soit. Alors, même si de tristes sires qui ne comprennent rien tentent de ternir l’ambiance, n’oublie pas que nous sommes des milliers à te lire et te soutenir. Et moi je peux dire que sans cuk je ne serais pas le même (ben ouais, faut assumer), que j’en suis bien content et t’en remercie.

Article: L’heure de se poser des questions?

@ Mathieu Besson 45

Je ne suis pas pour.

Bon, je ne connais pas le système, je suis du côté des nuls en ce qui concerne les arcanes de l’informatiques et des réseaux mais imagine que cela soit un pisse-froid qui se mette à tagger les autres à tour de bras ! Et s’ils s’y mettent à plusieurs ? Ça va être le bordel.

Et puis j’ai lu hier, je ne sais plus qui l’a dit, qu’il (elle) me pardonne, que sur cuk on pouvait dire ce qu’on voulait, en restant « gentleman » bien entendu. Et que cela faisait sa force.

À chacun donc de faire la part des choses et de temps en temps remettre à leur place les Frustro-Men quand ils deviennent trop casse-bonbons.

Comme tu le dis Mathieu, l’espace d’expression de cuk, j’ajoute de rencontres, est trop précieux.