Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: illianor
62 commentaires trouvés.
Article: Etalonner son boîtier, est-ce utile, et comment faire (assez) facilement?

Hello,

Je me pose une question, es-ce que l’utilisation d’un profil de caméra change le temps passé en post-traitement. Es-ce que tu fait moins de modifications dans LR,DxO ou bien es-ce que cela change surtout le rendu => les images te plaisent plus?

Article: Un abonnement, ça va, dix abonnements… Vraiment?

Je maintien le côté ‘opaque’, mais pas dans un sens mafieux. Simplement rien n’est clair et il existe aussi des financements que je considère tendancieux comme celui de Firefox.

Firefox ne représente pas la situation d’une entreprise vivant de l’opensource, mais c’est plutôt des choses qui se passent dans les grosses entreprises/fondations.
Je travaille comme développeur pour une PME suisse qui propose des solutions Open Source. Notre financement est simple, nous mettons en place ces solutions pour les clients à un prix déterminé. Dans un schéma classique, le client ne va payer une licence et l’installation du logiciel pour son entreprise.
Chez nous, il ne va pas payer de licence. Il va payer une adaptation aux besoins de l’entreprise et sa mise en place (comprise dans le prix). Il en résulte donc un logiciel qui colle aux besoins spécifiques et à la marche de l’entreprise pour un coût un peu plus faible que nos concurrents qui vendent des solutions propriétaires.
Tout ce qui est générique est mis à disposition pour la communeauté. Le spécifique n’est pas publié pour éviter de polluer les repos. Par la suite, si le clients à de nouveaux besoins, il peut s’adresser à nous ou à n’importe lequel de nos concurrents.

Nous avons un deuxième moyen de financement, pour porter un module vers une nouvelle version du logiciel, nous faisons des campagne indigogo. Nous avertissons nos clients qui peuvent être intéressés ainsi que les développeurs de la communeauté. Dans la pratique ça prends du temps, pour faire comprendre la démarche, mais il est possible de lever des fonds ainsi. C’est très intéressant, parce que au final, cela permet de diminuer les coûts.

Le dernier moyen de financement est le support et l’hébergement.

Finalement, une entreprise opensource fonctionne comme toute entreprise informatique. Elle vends ses services et le prix est directement correlé aux besoins/demandes/travail réalisé.

Article: Un abonnement, ça va, dix abonnements… Vraiment?

Gilles Theophile j’ai hésité à citer les abonnements d’appartement (loyer), internet, natel. Je ne l’ai pas fait pour les raisons suivantes:

Je n’ai pas actuellement pas (et sûrement jamais) les moyens de devenir propriétaire. Donc je loue.
Mon abonnement de natel est sans engagement et sans smartphone inclus. Je peux donc me dégager quand je le souhaite.

Je ne suis pas contre toute forme d’abonnement. J’ai un abonnement internet/câble, j’ai été abonné à des journeaux. Actuellement, je ne prends plus temps de lire le journal comme avant. Alors une à deux fois par mois, soit je vais boire un café et lire le journal, soit j’achète un numéro et je le lis tranquillement à la maison. Ce qui se passe avec les logiciels, c’est qu’ils rendent impossible une chose qui existait auparavant: la possibilité d’acheter le logiciel « à la pièce ».

Article: Un abonnement, ça va, dix abonnements… Vraiment?

@Gilles Theophile: ce ne sont pas des idées conspirationnistes, mais une simple constatation que dans mon cas, vu la fréquence de renouvellement cela me coûte plus cher. Si le logiciel part dans une voie qui ne m’intéresse pas, j’arrête de l’utiliser, de payer et je suis obligé de trouver une autre solution. En payant mon logiciel, je fais ce que je veux. Si une version ne me plait pas, je ne l’achète pas et je continue d’utiliser la version qui correspond à mes attentes et besoins (sinon je ne l’aurait pas achetée). L’abonnement de ce point de vue, rends totalement dépendant.

Tom25: beaucoup de personnes ne payent pas quand c’est payant. Cela ne doit pas être facile de les faire payer dans un donationware. Perso, je fais une liste de ce type de logiciels et deux fois par an je regarde quelle est mon utilisation et je verse un petit quelque chose.

Lorsque j’étais étudiant j’ai piraté plusieurs logiciels. Que ce soit pour les tester de manière approfondie, ou les utiliser de manière intensive. Par contre, j’ai fait une liste de ce logiciels et je les ai presque tous achetés par la suite. C’est un comportement qui est moralement limite.

Article: Un abonnement, ça va, dix abonnements… Vraiment?

On peut comprendre les éditeurs de logiciels, qui souhaitent s’assurer un revenu continu. C’est assez proche de ce qui est proposé aux entreprises.
Je suis développeur. Dans mon travail quotidien, tous les logiciels que j’utilise sont opensource, sauf un, l’éditeur de texte que j’utilise pour coder. Il est possible de l’utiliser sans payer, mais je l’ai acheté. Je suis entrain de regarder pour switcher vers un outil qui soit (si possible opensource). Il est donc possible d’avoir une utilisation professionnelle en achetant rien ou presque, sans perte de productivité.

Dans ma vie de tous les jours, j’ai acheté lightroom et quelques logiciels (sûrtout des petits utilitaires) ainsi que quelques jeux.
Le jour ou un logiciel change sa politique de vente pour passer à un système d’abonnement, je garde ma dernière version et je regarde pour une alternative pour le jour ou le logiciel ne fonctionnera plus.
Ce que je trouve absurde dans le système d’abonnement, c’est qu’on fait un achat qui est totalement décorellé du besoin. Pourquoi changer de logiciel alors qu’il fonctionne bien. Es-ce que le supplément payé apporte une fonctionnalité ou des améliorations suffisantes?
Ce n’est pas qu’un question de prix. Je ne suis pas passé aux dernières version d’osx parce que les fonctionnalités qui m’intéressent sont bridées de manière artificielles par Apple. Pour le moment, tout va bien, sauf que Apple force la main aux développeurs et les logiciels commencent à ne plus être compatible avec Mavericks (1password) qui n’a que trois ans.

Tout ce que je consomme de manière régulière je l’achète (musique, logiciels). Je loue de temps en temps un film. Mais j’achète mes BDs, mes livres, quelques ebooks. Autant parce que j’aime l’objet que parce que ça permet d’avoir une idée précise des coûts. Cela permet de tout simplement rester indépendant par rapport au producteur.

Article: LibreOffice : La bureautique pour tous et tous les besoins

@Ysengrain & Guillôme: je lis souvent sur cuk des personnes dont leur besoin est d’ouvrir des fichiers appleworks. Il ne serait pas plus simple de convertir ces fichiers dans un format plus récent / mieux supporté? Ou si c’est pour des besoins de consultation, les convertir en pdf?

Discussion sur la conversion

Article: MeteoSwiss, l’app météo… suisse. (C’est dingue.)

dans le meme genre de glorification du service publique helvétique, on pourrait parler de map.geo.admin.ch, de leur version mobile et de leur fonction d’impression. Quand on compare avec geoportail.fr, ça laisse rêveur!

Il ne faut pas oublier en plus les SITN des différents cantons. Celui du canton de Neuchâtel propose des outils plutôt bien réalisés et intéressants:
Géoportail

GéoAtlas

Article: Météo Live, une app météo jolie et fonctionnelle (c’est rare!)

Belle application, par contre quid de la fiabilité des prévisions.
Je vais beaucoup en montagne et même dans la vie quotidienne, l’application la plus fiable reste l’application officielle de MétéoSuisse.

On y trouve globalement les mêmes fonctionnalités avec en plus:
-des animations (vent, précipitations, températures, nuages) sur 3h ou 33h
-une carte avec les alertes météo
-le bulletin officiel
-les valeurs exactes des stations météo
– un bon widget
– un préenregistrement de 3 lieux d’intérêt

Elle est fiable et rapide (sous android), mais elle ne concerne que le territoire suisse

Article: Les réflexes qui sauvent, ce n’est pas évident.

J’ai été garde-bain en parallèle de mes études. Au delà du brevet nécessaire, nous avions chaque année une remise à niveau donnée par des ambulanciers. Les gestes à pratiquer devaient rassurer l’accidenté et autant que possible éviter de la faire paniquer.

Pour une personne qui se noie. Si elle panique vraiment et se débat en s’accrochant à vous on nous apprend à la laisser couler un peu et à venir la chercher peu de temps après. Il n’y a pas d’autres moyens de calmer une personne dans l’eau et le but n’est pas d’avoir deux noyés. Je n’ai jamais été dans une position qui me demande de le faire et j’en suis ravi.

Pour ce qui est des multiples brevets, beaucoup de personnes ont oublié ou croient savoir. Ces cours sont bien car tout le monde ne peut prédire sa réaction. Dans le tas certaines réagirons plus vite (suffisamment?). Personnellement sur un accident hors Europe des adultes plein de bonnes volontés se sont mis à faire des conneries et me mettre de côté parce que j’étais jeune. Je ne pouvais pas savoir…

Article: C’est l’été, saison des festivals

Pour ce qui est des cerbères ça dépend énormément du festival, des concerts et du public.

Pour une grande partie des concerts on se place sur les côtés et on fait essentiellement attention aux personnes les plus vulnérables et on les aide au cas ou. Du coup, on voit la foule et le concert.

Pour les concerts qui sont plus à risque on est en position devant la scène. Une équipe à sorti une foi un jeune coincé vers dans les barrières et ils ont failli se faire happer à leur tour. Reste des moments d’exception: faire sortir Goran Bregovic par le public à la fin de son concert.

Je précise que dans ce festival, la sécurité interne est le fait de bénévoles formés. On est pas là pour faire preuve d’autorité, ni pour se mettre en avant.

Article: Je me lasse de l’iPhone…
illianor
, le 19.03.2013 à 14:01
[modifier]
Article: Je me lasse de l’iPhone…

J’ai reçu à l’époque un iPhone 3G (2010). Il était à ce moment obsolète. Beaucoup d’applications ne s’installaient pas et la majeure partie ne fonctionnaient pas sans ramer… Restait l’essentiel, les contacts synchronisés, le calendrier et les email.

Depuis 6 mois je suis suis sur un Galaxy S3. Je ne l’ai pas acheté dans un magasin de mon opérateur, mais chez un revendeur. Du coup je n’ai pas de logo sur la coque, ni la surcouche logicielle et tout ça en profitant des tarifs subventionnés de l’opérateur.

Pour ce qui est des mise à jour, je pense sérieusement qu’il n’y a pas plus de problèmes sur Android que sur IOS. Tout d’abord, pour ce qui est de la disponibilité pour tous: -IOS: après deux ans oubliez la mise à jour vers la dernière version d’IOS à moins de sortir des sentiers battus et de faire un Jailbreak -Android: La mise à jour est annoncée, oui il faut attendre, mais en même temps mes usages de base sont couverts par le téléphone que j’ai acheté. Si des améliorations sont proposées et que je doit attendre 3 mois ça ne me fait ni chaud ni froid. Si elle est pas proposée, il est toujours possible de le faire sois-même.

Applications (foireuses): IOS: mon expérience était grandement limitée, mais beaucoup ramaient Android: On trouve facilement ce qui convient. De plus dans mon école on apprend à programmer en Java. Sans payer de licence, il m’est possible d’envoyer l’application sur mon téléphone et de la tester

Le dernier point est celui de la politique commerciale. Depuis longtemps Apple ne fait que nous enfermer dans son écosystème et IOS en est la figure de proue. Cela me débecte. J’aime bien OSX, mais les limitations sur 10.8 m’ont fait renoncé à ce système. Un ordinateur “Pro” coûtant dans les 2’500.- n’est pas capable d’utiliser certaines fonctionnalités intéressantes du système et ce uniquement par choix d’Apple de faire un bridage logiciel. La même politique est appliquée à IOS. De plus il me semble qu’Apple se fait une idée précise de l’utilisation que l’on doit avoir sur un smartphone. Si cela ne vous convient pas, tant pis pour vous… Vous penseriez quoi d’une voiture qui est géniale, mais qui ne peut être conduite que sur Autoroute?

Article: Anne Cuneo est Commandeur de l’Ordre National du Mérite

Bonjour,

J’ai tout d’abord connu les écrits de Mme A. Cuneo par l’intermédiaire d’étude de texte au gymnase. Par la suite j’ai lut les articles qu’elle publiait sur cuk.

Je tiens à vous féliciter pour l’ensemble de ce que vous avez réalisé ainsi que pour ce que vous partagez sur cuk.

Article: L’angoisse du rédacteur Cuk devant son écran

Personnellement j’ai encore des manques qui ne sont pas comblés sous OS X. J’utilise Windows pour deux logiciels: Altova XML SPY, qui est diablement efficace pour travailler avec des fichiers XML, XSL,…

Et sûrtout si vous avez un logiciel de la trempe d’”Enterprise Architect” je suis preneur. Ce logiciel est le meilleur logiciel de modélisation que j’ai testé. Mais j’ai jamais trouvé d’équivalent sous OsX.

Article: J’ai planté MacOSX 10.8.2, et alors?

@J-C: J’ai un Macbool Pro 2010 livré avec Snow Leopard. L’année passée je l’ai passé à Lion et plus tard j’ai acheté un SSD. J’ai fait un clone à l’aide de CCC pour la partition OsX. J’ai fait une image de la partition Bootcamp. J’ai restauré la partition Bootcamp sur le SSD puis j’ai fait l’échange. Tout fonctionne parfaitement. En prime j’ai supprimé la partition de récupération qui m’est totalement inutile vu que j’ai un clone fiable.

Au passage, (pour moi) la seule opération qui soit totalement fiable et utile sous OSX c’est les clones. Possibilité de redémarrer dessus pour tester le disque interne,…

MAJ: TimeMachine, sa fiabilité semble erratique au vus des humeurs du boss.

Article: Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, suivant: le syndrome du saucisson

@korbo: Tous les sites internet ne sont pas des moteurs de recherche ou des magasins en ligne. Sur cette multiplicité de sites internet, il pourrait être intéressant de faire une ergonomie qui ne suive pas la seule logique du saucissonnage et du nombre de clic…

Article: Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, suivant: le syndrome du saucisson

bq%korbo%. Texte % Quel intérêt pour le moteur de recherche? Si tu as d’un coup toute l’information, il a moins d’opportunité de te faire bouffer de la p(o)ub, non?

Attendre d’une entité commerciale qu’elle offre l’information sur un plateau est naïf. %

Le propos de l’auteur de l’article ne se limite pas seulement aux moteurs de recherche. Si on reprend l’exemple de la FNAC. La presonne qui consulte est là pour trouver un produit. Une interface rédhibitoire pourrait empêcher l’achat. Cette solution serait intéressante pour beaucoup de sites.

Article: Précédent, 1, 2, 3, 4, 5, suivant: le syndrome du saucisson

Un bon exemple de ce qui pourrait remplacer le saucissonnage, c’est le chargement dynamique en AJAX. A ce moment, l’utilisateur n’a qu’à faire défiler la page vers le bas, de manière plus on moins rapide, et s’arrêter dès qu’il trouve une chose intéressante non?

Article: La cuisine Mauricienne
illianor
, le 27.11.2012 à 00:29
[modifier]
Article: La cuisine Mauricienne

Ça donne envie tout ça!

J’ai des origines indiennes et c’est intéressant de voir les similitudes entre les deux cuisines. Le Bryani se trouve aussi en inde sous le nom de Biriani. C’est typiquement un repas de fêtes (mariages). On retrouve aussi les “dahl poories” sous le nom de “chapati” et on les utilise pour manger le dahl et sa sauce.

Article: Quand j’oscille entre une certaine compassion…

En tant qu’étudiant j’ai fait de la vente par téléphone. C’est un travail qui n’est pas facile et mal payé. Pour des raisons éthiques j’ai quitté ce job du jour au lendemain.

Selon mon expérience quelles sont les meilleures attitudes à avoir? 1. Ne jamais répondre à un sondage! Car soit ils souhaitent vous vendre directement quelque chose. Soit ils revendent votre numéro car ils auront des listes ciblée. Dans certains cas, un numéro ciblé peut couter entre 0,5.- ou 1.- le numéro. Dans de rares cas cela sert véritablement à faire des statistiques utiles, mais cela ne vaut pas la peine de se faire emm…. embêter. Il n’est pas rare de plus que les fichiers soient revendus.

2. Lors des rares cas ou une personnes déclarait qu’elle était sur liste rouge/noire. On l’entrait comme tel dans le système. A ce moment le numéro n’était pas réutilisé et n’était pas revendu.

En utilisant ces deux techniques de manière systématiques mes parents ne sont quasiment plus dérangés par ces centrales d’appel.

Article: Comme à Seattle…
illianor
, le 19.12.2011 à 22:56
[modifier]
Article: Comme à Seattle…

Je n’ai pas connu cuk à ces débuts et je doit dire en tout cas que ça qualité est de ne pas se fixer que sur la technique, mais avant tout sur des sujets qui intéressent leurs rédacteurs. Merci à vous pour vos billets!

Sinon, pour moi, après un voyage en Irlande et quelques jours à Londre, il faudrait que je m’attaque aux étendues des pays nordiques.

Article: Je ne suis pas fier de notre humanité

Je compatis à votre (vos) histoire(s). J’ai une amie qui c’est fait subtiliser sa carte. Elle ne s’est rendue compte de la chose que trois jours plus tard. Ses économies c’étaient envolées et elle s’est retrouvée en plus avec un découvert de plusieurs milliers de francs. Au poste de la gendarmerie, ils ont réussit à lui faire perdre ses nerf et elle en est sortie en pleurs. La banque refusait tout remboursement car les retraits étaient effectués dans un des rares bancomats qui ne possèdent pas de caméra et que si son numéro ne pouvait être connu qu’à cause d’une négligence de sa part. Le pire étant qu’elle pouvait prouver sa présence dans le canton de Neuchâtel pendant le Week-end alors que les retraits on eut lieu dans la banlieue de Zurich…

Elle n’a réussit à se faire rembourser par sa banque que grâce à ses proches. Son père ainsi que plusieurs amis ont fait pression de résilier leurs compte et de changer leurs hypothèques de banque et une semaine plus tard elle était remboursée (l’affaire a duré plusieurs mois).

Donc Bonne chance à vous et en cas de problème n’hésitez pas à utiliser des moyens de pression que je trouve limite mais nécessaires!

Article: Apple TV, Apple Suisse, Flux de photos, c’est assez zéro! MAJ

C’est exactement à cause de ce genre de soucis que depuis peu j’évite au maximum tout ce qui est propriétaire pour passer sur de l’OpenSource ou du libre.

Cela permet infine de faire les changements souhaités pour avoir à sa disposition le produit qui colle le mieux à ses besoins. Le propriétaire est malheureusement trop restrictif. Je ne l’utilise ou ne lui fait confiance que lorsque je ne trouve pas de produit équivalent.

Pour la petite histoire je suis l’heureux “propriétaire” d’un NAS qui tourne sous linux. Une belle interface permet de se débrouiller sans mettre les mains dans le cambouis et en plus il est possible d’aller plus loin en utilisant le terminal (=> de bon tuto permettent de faire de belle choses).

Article: Le Système de Bologne
illianor
, le 30.09.2011 à 14:51
[modifier]
Article: Le Système de Bologne

Je ne me sent pas l’âme d’un légume, je ne sais pas ce qu’il en est dans vos domaines du point de vue de l’uniformisation de la pensée. C’est vrai que si on est en sciences humaines, il est intéressant, voire même important d’avoir plusieurs angles de réflexion et de pensée. Dans le cadre de ma formation, on touche à plusieurs domaines et l’avantage certain d’être dans Bologne, c’est qu’au moins en Suisse je peut plus facilement voire à quel niveau je me trouve par rapport à des spécialistes dans ce domaine. L’uniformité elle doit être dans la manière de présenter le cour (sur des fiches: objectifs, buts et éléments à aquérir) mais pas dans le contenu enseigné, ce qui peut permettre de développer une spécialisation et/ou des compétences métier plus recherchées.

Article: TimeMachine (et le système) sont-ils si sûr? Pas certain…

Le Weekend dernier je suis passé à Lion sans trop d’encombre et en ayant toujours la possibilité que ça soit réversible. 1. Clone avec CCC 2. Redémarrage sur le Clone pour vérifier que tout soit ok 3. Lancement de la sauvegarde Time Machine 4. Installation de Lion 5. Installation finie => ça plante au démarrage, redémarrage sur la recovery partition => réparation du disque et des permissions 6. ça démarre sans problème, plus qu’à mettre des applications à jour

Finalement, tout fonctionne. Alain Le Gallou à parfaitement raison, il ne faut pas se précipiter sur les dernières versions des OS, mais le plus important est que les actions puissent être réversibles!

P.S: au début je pensais virtualiser Lion, mais après un ou deux bidouillages j’ai laissé tomber l’idée

Article: Les idées reçues ont la vie dure…

Je cherchais un petit job quand j’étais au Gymnase et lors d’une postulation la personne m’avait dit au téléphone: “mais vous êtes un homme…”. Dans notre école une fondation privée met au concourt une bourse pour l’étudiant le méritant le plus. Pardon, pour l’étudiantE le méritant le plus… Dans cette belle école il existe aussi un groupe et dont le but est d’aider les futurE-S ingénieurE. Elles organisent des colloques dans notre domaine technique et même des voyages d’études fortement subventionnés mais il faut être femme…

L’égalité je suis pour, mais à force de vouloir trop en faire faudrait pas trop nous prendre pour de nouilles. Pour l’avoir vécu, la discrimination est une des choses les plus difficiles à vivre et la discrimination positive telle qu’elle est souvent appliquée, ne fait que de créer de nouvelles frustrations / problèmes!

Article: Les scanners Fujitsu ou comment se passer du papier chez soi

Ces derniers temps Swisscom incite à passer à la facture électronique et il est clairement indiqué que cela peut poser problème aux indépendants qui veulent enlever la TVA…

Sinon, je pense que je vais tester un ou deux logiciels afin de mieux classer mes pdf. Merci beaucoup!!!!

Article: Le DVD Cuk de Noël : Environ 100 logiciels gratuits pour tous

Merci beaucoup Guillôme pour ce condensé de programmes.

Caffeine est déjà cité, mais il fait partie des ces petits impodérables dont je ne me passe plus avec notamment quicksilver. Personnellement je n’étais pas passée pendant longtemps à Léopard de peur qu’ils ne fonctionnent pas.

Article: En vrac, deux indispensables et une coquetterie

Caffeine est un des ces petits logiciels qui ne quittent plus mon mac depuis Tiger à tel point que j’avais hésité à passer sur léopard quand il était sortit…

Sinon merci beaucoup pour bootXChanger que je vais tester immédiatement.

Sinon, je me demandais si beaucoup d’entre vous utilisent le lanceur d’application quicksilver qui fait partie aussi de mes indispensables.