Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Zallag
587 commentaires trouvés.
Article: La dernière page d’un livre de 15 ans se tourne ce jour (mise à jour avec un film résumant l’âme de Cuk.ch)

J’exprime, comme vous tous, à François, Noé, et tous les chroniqueurs et commentateurs ma gratitude pour tout ce qu’ils m’ont apporté les uns, les unes et les autres toutes ces années, et dans tous les domaines.
Je pense aussi à Anne, et à d’autres qui ont disparu. Il y a eu de l’humanité, de la tolérance, du respect sur ce site qui le rendait vraiment unique.
Heureusement, cet état d’esprit va se retrouver, un peu différemment peut-être, dans les blogs cités plus haut.

Permettez-moi de redonner ce lien qui a permis à trois ou quatre personnes d’entre nous de se voir entre elles dans une conversation à plusieurs, et de voir nos têtes, pour une fois et en vrai, avec Skype.

Sans ce logiciel, sans compte, sans inscription quelconque, ça a fonctionné.

Tentez le coup de rejoindre de cette manière l’apéro, dès 18h, je lancerai un appel général et on verra bien si ça fonctionne comme on l’a fait avec quelques-uns des Cukiens, dont François.
Mac, iPad, iPhone, comme vous voulez.
A plus tard.

Article: A propos de l’apéro Cuk et de notre Doodle

Tibet, je viens de créer une conversation avec deux personnes de ma famille en leur demandant de se connecter avec le lien de conversation comme s’ils étaient des invités, et pas de mes contacts.

Va voir ce que ça donne, ça a fonctionné impeccablement.
Ce sera jouable lors de l’Apéro, je suis convaincu. On pourrait connecter mon Mac à un téléviseur avec une prise HDMI, pour mieux voir les Cukiens lointains.

Je teste d’autre part avec une pincée de Cukiens pour le moment.
Le problème est d’avoir au moins deux interlocuteurs connectés à la fois. Pas facile un week-end. Mais ça ira le jour J, sûr et certain.

Article: A propos de l’apéro Cuk et de notre Doodle

Tibet, et d’autres, j’essaie un truc avec Skype, comme je l’ai dit une fois.

Quand on a Skype, on se crée (comme pour une messagerie) des contacts qu’on peut appeler si on est en ligne. Si on n’est pas en ligne, on peut laisser des fichiers ou des messages à ses contacts, ou en recevoir de leur part.

Il existe autre chose, chez Skype ça se nomme une conversation. C’est possible entre contacts, mais pas qu’entre contacts. C’est là que ça devient sympa, leur truc.

On peut, pour une durée de validité de quelques jours, participer à une conversation en tant qu’invité.
Si on a un compte, on le peut en permanence tant qu’elle existe.
Tu te donnes un nom d’invité, et même sans compte, c’est possible, parce que tu peux utiliser, sans devoir la télécharger, une version de l’application qui est en ligne.

L’organisateur (supposons que c’est moi) contacte la conversation dans son ensemble, comme si c’était une seule personne, et on peut se voir et s’entendre tous. Comment se fait le partage d’écran ou de micro, mystère, parce que je n’ai pas complétement testé la chose, je n’ai pas assez de monde. Mais il suffit au minimum d’être trois en tout.
Et on doit tous s’y mettre à une même heure, et le même jour, ça va de soi.

Si tu suis le lien ci-dessous, tu verras qui y est déjà. Laisse un petit mot dans la conversation. Moi ou un autre y répondra sans doute.

C’est , pour voir à quoi ça ressemble.

Je redis : il n’y a pas forcément besoin de te créer un compte ou demander que je t’accepte comme contact (pour cette unique occasion).

Mon idée, c’est d’aller à l’apéro avec mon Mac, et d’appeler la conversation. Mais j’aimerais bien faire un ou deux essais quelques jours avant avec 2-3 personnes en audio+vidéo.

Skype dit qu’on peut être jusqu’à 25 en tout selon l’appareil utilisé. L’organisateur, et 24 personnes.

Peut-être que des participants peuvent s’appeler entre eux sans intervention de l’organisateur à un autre moment, j’en sais rien. Mais laisser des messages ou photos, par exemple, ça oui.

Si ça dérape, comme avec le Doodle, je bloquerai l’énergumène ou je supprimerai la conversation, j’en ferai une autre, et je donnerai le lien par courriels privés.

Et, comme aurait pu dire aujourd’hui l’inspecteur Columbo : « Ah oui, juste encore un petit détail, ça marche avec des smartphones. »

Article: A propos de l’apéro Cuk et de notre Doodle

Comme le dit François, il se trouve que, si on s’inscrit sans avoir un compte Doodle, on peut non seulement effacer, modifier ou compléter sa propre inscription (c’est normal), mais on peut aussi le faire pour les autres participants qui n’en ont pas.
C’est pas très futé que ce réglage soit paramétré par défaut.

Par contre, si on a un compte (ce qui se traduit par la présence d’une petite icône personnalisée), on est ineffaçable. Une notice apparaît, qui précise ce détail, si on promène la souris sur la dite icône.

Le gommeur, qui a dû remarquer la chose, n’a pas raté l’occasion de nous faire la démonstration de son état d’esprit négatif en supprimant tous ceux qu’il a pu retirer de la liste.

Mais il est possible — c’est encore heureux — de modifier ce paramétrage par défaut dans une des rubriques (elle se nomme Fonctions) du compte administrateur.

François a choisi de ne pas se déranger pour ça.
En fait tu as raison, ce serait faire trop d’honneur à cette personne que de passer même seulement 30 secondes de ton temps à un nouveau Doodle paramétré anti-intrus.

On apprenait des choses tous les jours sur Cuk, même par le biais d’enquiquineurs acharnés. Et nulle part ailleurs !

Je le remercie, celui-là, parce que je connais mieux Doodle grâce à lui.

Article: ApéroCuk, pour fêter la dernière

REINSCRIVEZ-VOUS. PASSEZ LA CONSIGNE AUX AUTRES

Malheureusement je suis le responsable de cet effacement totalement involontaire. Il y en a même eu un avant ? Je me suis inscrit avec mon compte Doodle, comme j’avais vu que Caplan l’avait fait.
J’ai donc dû effacer mon inscription précédente, qui était tout simplement sous mon pseudo.
Du coup ont été effacés aussi tous ceux qui étaient inscrits sans avoir de compte Doodle.
C’est très bizarre, parce que peut-être que cela me donnait des droits d’administrateur ?
Normalement la gestion du truc n’est autorisée que pour celui qui a créé le Doddle, ben faut croire que non.
J’ai adressé en catastrophe un mail à François, copie à Noé, le dérangeant en pleine vacances berlinoises …

Ne me tirez pas dessus le 1 mars, de grâce.

François m’a dit qu’il a les emails de tous les effacés, il reconstituera peut-être la liste, s’il a le temps.

Vraiment je dois 1000 excuses à tout le monde, mais je n’aurais jamais cru pouvoir gérer et modifier un Doodle, involontairement, à la place de l’administrateur.

Peut-être François a-t-il omis un point de détail en le créant ?

Bref, réinscrivez-vous !

Article: Le Timelapse
Zallag
, le 16.02.2017 à 17:31
[modifier]
Article: Le Timelapse

@M.G. comm. 12

C’est possible avec de nombreux appareils photo numériques qui ont une fonction intervallomètre.

Si tu places le tien à l’abri des intempéries éventuelles, et que tu le règles pour prendre une longue série de photos (avec flash pour avoir des conditions de lumière identiques au fil des prises de vue), ça pourra être intéressant.
Il te faut encore évaluer l’intervalle approprié. Une courgette pousse moins rapidement qu’un petite plante de blé.

Article: Le Timelapse
Zallag
, le 15.02.2017 à 08:49
[modifier]
Article: Le Timelapse

J’en ai assez souvent fait, tout simplement avec mon Nikon 300D, sur trépied. j’avais réglé sur une photo toutes les trois minutes. C’était sur plusieurs heures, en montagne, et peu à peu apparaissaient des nuages de plus en plus gros, de plus en nombreux, ils viraient ensuite au gris, puis ils devenaient toujours plus foncés, et enfin apparaissaient les premiers éclairs, suivis de pluie et d’un orage violent.

Je précise que mon appareil et moi étions en pleine nature, mais à l’abri dans un chalet isolé, dès le début.

Article: ApéroCuk, pour fêter la dernière

Ouille… j’ai bien dit que je n’avais jamais créé des groupes pour utiliser Skype, mais je répète que c’est faisable.

Je ne m’en sers que de personne à personne avec des membres de ma parenté, des copains, des anciennes connaissances de travail, un cousin aux USA, des cas comme ça.

Je suis sûr qu’il doit y avoir un Cukien qui a déjà fait un appel avec plusieurs interlocuteurs à la fois, non ?

Il reste du temps pour faire des essais, je suppose.

Article: ApéroCuk, pour fêter la dernière

François, c’est simple avec Skype.

Pour faire court, les gens qui ont Skype sont atteignables par leur pseudo sur Skype qui est comme leur n° de téléphone, c’est un identifiant d’appel unique.

Alors supposons que si je viens avec mon portable (ou un-e autre Cukien-enne), et que je fais connaître à l’avance mon pseudo qui est langallaz, eh ben on peut appeller avec Skype sur ce « numéro » et voilà. Gratuitement, faut-il le dire ?

Et on peut envisager de connecter proprement l’appelant avec les appelés sur un téléviseur avec un câble HDMI au lieu qu’il y ait 10 personnes le nez sur l’écran de mon MBP.
Ou passer par une webcam mobile pour faire mieux voir la scène et les personnes ? Et les assiettes …

Appels de groupe, voir ici.
Je n’ai par contre pas d’expérience de création de groupe, mais ça doit être simple. On doit sans doute disposer des pseudos des membres du groupe. Si on les a, on devrait pouvoir préparer ça pour la date prévue.

Si quelqu’un examinait cette possibilité, ce serait bien. On peut je crois connecter en tout 25 personnes au maximum, soit 24 personnes sur le Mac, iPad ou iPhone de la 25ème.

Peut-être aussi que Donato a un compte Skype, ou qu’on pourrait passer par une personne du magasin qui aurait un compte à elle.

Article: Le phénomène GoPro (bis)
Zallag
, le 10.02.2017 à 16:31
[modifier]
Article: Le phénomène GoPro (bis)

Moi, je me suis acheté la GoPro du pauvre, si l’on peut dire.
C’est pas cher, ça tient entre deux doigts, c’est discret comme tout, je suis assez étonné qu’un minuscule bidule me permette de me faire plaisir quand même. Les couleurs, le son me suffisent tout à fait, et je connais les limites de l’appareil autant que les miennes en vidéo.
Le Cube de Polaroid, voilà l’animal, ou plutôt l’animalcule …
On réussit même de jolies choses, notamment avec des petits enfants, ou un hérisson et une corneille gourmande, dans le jardin.

Article: Le monde va mieux
Zallag
, le 09.02.2017 à 12:45
[modifier]
Article: Le monde va mieux

Pour faire une analogie, essayez de prendre deux familles similaires et dans une, insérer des parents qui ne font que reprocher ce qui ne va pas, ne font que souligner les problèmes, ne mettent en exergue que les mauvais résultats, etc. et de l’autre côté, une famille qui fait tout le contraire. Faisons un point dans les deux familles après 20 ans de régime pour rire… voyons ceux qui sont le plus heureux et ceux qui s’en sortent le mieux.

C’est bien vu.
J’ajoute que chacun de ces comportements se vérifie tout autant pleinement dans le milieu professionnel.

Article: L’iPhone est mort. Vive l’iPhone

Un peu hors sujet, mais dans l’actualité cukienne …

T’es pas le seul à souffrir de ce mal, François, comme tu vois. Et peu de chances que ça change, et on le ressent dans tous les médias, je trouve.

Merci pour tout, à tous, de ces années de découvertes si variées, à toutes les personnalités si riches et diverses qui s’exprimèrent sur Cuk.

Article: O….r, (2) et ultra-trail médico-informatique

Ysengrain, il y a la piste Watson, d’IBM … L’intelligence artificielle. Watson lit les dossiers sous presque tous les formats possibles, fait un diagnostic juste en trois secondes …

Lors d’un test effectué en 2012 au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York, Watson a pu diagnostiquer un cancer du poumon avec un taux de succès de 90%, contre 50% pour un médecin. L’intelligence augmentée avait intégré 600 000 données médicales, 2 millions de pages issues de revues spécialisées et les dossiers de 1,5 million de patients.

Article: O….r, (2) et ultra-trail médico-informatique

Médecine, informatique ? Parfois ce n’est pas la panacée, ni le remède miracle …

postimage

Cela dit, moi aussi, je garde un souvenir ému de mes découvertes du Basic, des calculs en notation polonaise inverse avec les calculatrices HP, du langage Forth, dans lequel on pouvait créer des « mots » réutilisables, du Prolog si étrange, qu manipule les notions de logique par chaînage avant ou arrière … De quoi se dérouiller les neurones en se faisant plaisir et en inventant des trucs complètement fous parfois.

Je me demande si des plus jeunes ont l’envie et la possibilité de s’initier à ce genre de programmation.

J’en doute un peu.

Article: En solidarité avec l’Hebdo
Zallag
, le 28.01.2017 à 16:41
[modifier]
Article: En solidarité avec l’Hebdo

Noisequik, je suppose que tu n’as pas connu les débuts de l’Hebdo, et la grande aventure du numérique dans laquelle ce journal s’est lancé parmi les premiers en créant le Bondy blog avec Bruno Giussani, bien avant que d’autres journalistes ne découvrent ce que peut être l’information numérique et tous les outils de communication journalistique par internet. Un moyen de donner la parole à ceux à qui on la refuse trop souvent, comme cela est dit plus bas.

2005-2015: UN BLOG DEVENU GRAND

«Chapeau à «L’Hebdo!» Ce lundi soir 9 février, Myriam El Khomri, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la ville, accorde quelques minutes d’interview à L’Hebdo, après l’émission qu’elle vient de tourner à Bondy. Elle ajoute: «Je remercie encore les journalistes suisses pour ce qu’ils ont fait. L’histoire du Bondy Blog est très importante. Leurs confrères français devraient faire ce travail d’immersion aujourd’hui.»

Pas de doute, le BB a fait du chemin depuis sa création, en automne 2005. Les voitures brûlent alors dans le 93 et L’Hebdo cherche une idée pour couvrir ces événements. Chef d’édition, Jean-François Fournier propose une immersion en banlieue. Serge Michel, chef de la rubrique étrangère, suggère Bondy, où il connaît une famille. Avec l’accord d’Alain Jeannet, rédacteur en chef, il part y ouvrir une antenne de L’Hebdo et poste un premier article le 11 novembre. Trois mois durant, treize journalistes de la rédaction et deux stagiaires se succèdent dans le petit studio du RC Blanqui, club de foot de la cité, pour donner la parole à ceux qui ne l’ont jamais. Ils produisent 270 articles, qui suscitent 1300 commentaires. Les médias du monde entier parlent du BB.

Non, l’Hebdo n’a pas raté ce virage. Il a été au contraire un des premiers à le prendre. Le monde entier, vois-tu, en a parlé, de cette expérience.

Article: En solidarité avec l’Hebdo
Zallag
, le 28.01.2017 à 09:07
[modifier]
Article: En solidarité avec l’Hebdo

Pareil pour moi. 35 ans que j’y étais abonné, depuis le numéro 1. Ainsi qu’au Temps, depuis toujours, depuis le Nouveau Quotidien, le nom d’origine du Temps.
Il y a des jours comme ça où tu penses à Trump et à ses excentricités, au climat qui change si vite, aux espèces vivantes menacées, aux pertes de tant de repères que rien de meilleur ne remplacera, et tu espères que le printemps finira tout de même par arriver un peu partout.

Et qui te dit que, faute de lecteurs et d’argent, Le Temps ne se verra pas obligé de limiter le nombre de ses parutions pour devenir aussi un hebdomadaire ? Avant de céder aussi …

Article: Fin annoncée de Cuk.ch
Zallag
, le 15.01.2017 à 08:14
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

Ambiance triste tout au long de ces commentaires, avec aussi beaucoup de reconnaissance pour tout ce que chacun en a appris, en a retiré au fil des années.

Je déplore que l’impact émotionnel négatif des commentaires agressifs ou irrespectueux ait eu autant de poids dans ta décision, François. Les autres raisons que tu donnes m’ont presque semblé non pas secondaires du tout, mais moins « impactantes » et gérables à condition de publier moins souvent.

On sentait bien que le vent allait tourner, oui, vers la fin de l’année passée, mais je me disais qu’il y avait des idées qui permettraient la survie et la poursuite de Cuk. D’autres commentateurs en ont cité de nombreuses aussi.

Surtout l’éventualité de publier moins souvent, non pas chaque jour, mais peut-être une seule fois par semaine, comme un Cuk-Hebdo, tu vois. Là, ça aurait été possible de continuer, je suppose. Dans la presse, bien des journaux tiennent le coup, sont lus, appréciés et ont du succès avec une édition hebdomadaire et parfois une édition spéciale en plus.

Arrêter … C’est tellement radical et définitif. C’est mieux — ce serait mieux — de poursuivre et de s’adapter. Ce serait tellement bien pour tout le monde, et pour toi aussi, j’en reste persuadé.

Ne mets pas fin à un de tes rêves qui s’est concrétisé, une de tes créations, une de tes belles réussites, qui a apporté tant de choses, enrichi la culture et les connaissances de tant de personnes.

Changer, s’adapter, muter, c’est ça la nature, la vie, c’est quasiment une évidence biologique. Mieux que disparaître.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Ils ne disparaissent pas vraiment, bien sûr, mais je vois ce que tu veux dire. Ils s’éloignent dans le brouillard.
Une solution, ce serait de commenter et de mettre le lien vers la chronique en question pour s’y référer.

Mais, tu peux le constater, Cuk est un site tellement vivant, tellement varié, changeant, que très vite on va d’une découverte à une autre. Il s’ensuit que rares sont les situations où les commentateurs s’expriment sur un sujet datant de 4 ou 5 jours. Le Cuk-data est déjà passé ou presque ! On n’a ici que du frais, des cuks du jour, à consommer rapidement !

Mais cette fois, c’était vraiment tellement hors de l’ordinaire que tout le monde s’est trouvé déstabilisé, déconcentré, secoué, si bien qu’exceptionnellement on pouvait se retrouver à commenter dans trois ou quatre chroniques à la fois, parce que, voilà, les dernières trois ou quatre chroniques étaient relativement centrées sur le même thème, en fait … C’est pas arrivé souvent.

Comme quoi nos ressentis, nos émotions, nos colères, nos tristesses, nos rages ou nos déceptions sont plus complexes que tout ce dont on parle habituellement ici.

On n’y est pas vraiment préparés, c’est ce que j’en tire. Mais comme c’est important dans nos vies ! On a encore tous bien du boulot dans ce domaine, je vous le dis.

Amen, fin du sermon.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Copié/collé, à peine modifié dans la chronique sur Aquama, vu que je réponds ici à un commentaire précédent, alors que j’en insère un de plus dans la chronique initiale.

En outre, en tant que Cukien de longue date, et appréciant beaucoup François et le site depuis des années, je ne voulais pas (même en citant l’opinion d’un professionnel) rajouter encore plus d’esprit de polémique sur le sujet à ce moment.

J’avais communiqué à François, par messagerie, à titre personnel et peu après la parution de son texte, toutes les informations ci-dessus (comm 117) que j’avais reçues.
D’autres commentaires allaient d’ailleurs un peu dans le même sens (pour le côté chimie).

Il s’agit de constats, données ou réflexions sur le sujet de la chronique, et absolument pas à l’encontre du chroniqueur, évidemment.

Malheureusement certains ont fait le contraire et on voit maintenant ce qui en est résulté …

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

J’ai voulu m’informer à une source indépendante, parce que je ne saisissais pas bien tant la (les) composition(s) des produits, leurs effets etc.

Comme le gras semble disparaître sous l’effet du produit, on peut imaginer qu’un liquide très basique se forme, à pH très haut (genre NaOH de forte molarité), ce qui pourrait peut-être saponifier les acides gras des lipides présents. Et le savon ainsi synthétisé serait alors éliminé par rinçage (milieu aqueux).

Pour moi, le fonctionnement chimique du produit est des plus nébuleux, ainsi que son côté, plutôt ses côtés vantés comme étant écologiques et biodégradables.

Je me suis adressé à la Fédération Romande des Consommateurs, je cite ci-dessous :

Bonjour,

Merci d’avoir fait appel à nous. Vous n’êtes pas le premier à vous interroger sur ce produit. Etant chimiste de formation, ma collègue a évalué pour vous le site de cette entreprise.

Elle peut déjà vous dire que le procédé utilisé n’a absolument rien de révolutionnaire. Electrolyser de l’eau salée revient en effet à fabriquer… de l’eau de Javel! L’eau de Javel est quant à elle un désinfectant notoire, mais pas un détergent. Par-dessus tout, son utilisation est fortement déconseillée pour des raisons écologiques…

Ils vendent aussi des sels dit « boosters », contenant un détergent et des parfums. Même si ces sels sont bien 100% biodégradables, un fois mélangés à l’eau et électrolysés, l’eau de javel créée rend ce produit non dégradable.

Pour conclure ce chapitre, je vous déconseille ce produit, comme je vous déconseille l’eau de Javel. Pour avoir une maison propre, il faut avant tout enlever régulièrement la saleté et le calcaire, qui sont des nids à bactéries.

Voici un document qui devrait vous éclairer sur les produits de nettoyage en général:

http://www.energie-environnement.ch/entretien-nettoyage/produits-de-nettoyage

Et si vous vous intéressez aux méthodes de nettoyage écologiques, je vous recommande l’écoute de l’émission On en parle consacrée à ce sujet:

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/6684482-nettoyage-de-printemps-1-2-22-04-2015.html

Bien cordialement,

Lionel Cretegny
Responsable des tests comparatifs

021 331 00 96

LA FEDERATION ROMANDE DES CONSOMMATEURS

LE POUVOIR D’AGIR

Rue de Genève 17, case postale 6151,1002 Lausanne, Suisse

T. +41 (0)21 331 00 90 I http://www.frc.ch I Facebook I Twitter

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

D’accord avec toi sur tous les points, surtout pour le gras.

Mais comme le gras semble disparaître sous l’effet du produit, j’ai pensé que, comme tu dis, un liquide très basique, à pH très haut (genre NaOH de forte molarité) pourrait peut-être saponifier les acides gras des lipides présents. Et le savon ainsi synthétisé serait alors éliminé par rinçage (milieu aqueux).

Pour moi, le fonctionnement chimique du produit est des plus nébuleux, ainsi que son côté, plutôt ses côtés vantés comme étant écologiques et biodégradables.

Je me suis adressé à la Fédération Romande des Consommateurs, je cite ci-dessous :

Bonjour,

Merci d’avoir fait appel à nous. Vous n’êtes pas le premier à vous interroger sur ce produit. Etant chimiste de formation, ma collègue a évalué pour vous le site de cette entreprise.

Elle peut déjà vous dire que le procédé utilisé n’a absolument rien de révolutionnaire. Electrolyser de l’eau salée revient en effet à fabriquer… de l’eau de Javel! L’eau de Javel est quant à elle un désinfectant notoire, mais pas un détergent. Par-dessus tout, son utilisation est fortement déconseillée pour des raisons écologiques…

Ils vendent aussi des sels dit « boosters », contenant un détergent et des parfums. Même si ces sels sont bien 100% biodégradables, un fois mélangés à l’eau et électrolysés, l’eau de javel créée rend ce produit non dégradable.

Pour conclure ce chapitre, je vous déconseille ce produit, comme je vous déconseille l’eau de Javel. Pour avoir une maison propre, il faut avant tout enlever régulièrement la saleté et le calcaire, qui sont des nids à bactéries.

Voici un document qui devrait vous éclairer sur les produits de nettoyage en général:

http://www.energie-environnement.ch/entretien-nettoyage/produits-de-nettoyage

Et si vous vous intéressez aux méthodes de nettoyage écologiques, je vous recommande l’écoute de l’émission On en parle consacrée à ce sujet:

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/6684482-nettoyage-de-printemps-1-2-22-04-2015.html

Bien cordialement,

Lionel Cretegny
Responsable des tests comparatifs

021 331 00 96

LA FEDERATION ROMANDE DES CONSOMMATEURS

LE POUVOIR D’AGIR

Rue de Genève 17, case postale 6151,1002 Lausanne, Suisse

T. +41 (0)21 331 00 90 I http://www.frc.ch I Facebook I Twitter

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

François, ce qui me frappe, c’est le nombre de commentaires de personnes qui disent commenter rarement, ou qui ne l’ont même jamais fait avant.

C’est une multiplicité de lecteurs jusque là silencieux qui, du coup, se manifestent, expriment leur plaisir, leurs intérêts les plus variés à venir sur Cuk et se disent que, vraiment, dans les circonstances actuelles, ils se doivent de te le faire savoir.

Tu ne peux que prendre leur attitude comme un encouragement à tenir bon la ligne que tu suis.

On est tous si nombreux, il y en a si peu qui refusent cette vision, cet état d’esprit.

Ce refus, c’est le leur. Ce qu’ils disent et pensent c’est leur problème, pas le tien.
Ils ne te frappent pas, ne cassent pas ton Mac, ne salopent pas ton salon avec des ordures.
Ne les envoie pas non plus se faire pendre ailleurs, ça va te perdre du temps. Garde ton énergie pour toi. Oublie.

Ils ne t’ont rien fait, ils ont juste pensé et écrit.

C’est pas vraiment grave.

Ma femme et moi on a fait des tartes aux pommes aujourd’hui. On a cinq ou six caisses de pommes Boskoop à la cave depuis septembre déjà. Elles se gardent bien, mais, tu vois, cette fois il y en avait trois de pourries dans une caisse, je les ai mises sur le compost.

C’est pas ça qui nous empêchera de continuer à faire des tartes pas mal de temps encore, je t’assure.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

François, je relis parfois un livre étonnant de Miguel Ruiz, dont on parle ici.

En cliquant sur la petite vignette ci-dessous, il viendra une image sur laquelle on peut zoomer pour une meilleure lisibilité. Bonne lecture à chaque Cukienne et Cukien ! C’est un commentaire, non pas une citation du livre.

Deuxième accord toltèque

Bonne fin d’année à toi et aux tiens.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

@ Tilékol, comm. 39

Merci pour les belles images de ce mandala, Tilékol.

J’ai eu la curiosité de lire quelques-uns des commentaires qui suivent les images de la planification, puis de la réalisation de ce symbole dans la religion de ces moines, sur la page que tu nous invites à visiter.

Les moines, probablement, auraient accueilli dans un parfait état de sérénité tous ces commentaires, et n’auraient pas été troublés par ceux qui étaient révélateurs d’idiotie, de méchanceté, d’ignorance ou d’agressivité.

Ils les auraient mentalement laissé « passer devant eux, poursuivre leur route et disparaître au loin », au lieu de les laisser accéder à leur conscience puis tourner et tourner encore dans leur esprit jusqu’à finir par se laisser influencer par eux.

C’est leur sagesse de bouddhistes, c’est un exemple, ça nous est possible aussi, parfois, de regarder à peine, de laisser passer, et de continuer comme avant.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

En bactériologie, on parle soit d’effet bactériostatique, soit bactéricide, point barre.
On trouve des infos bien vulgarisées sur Wikipedia sur ce sujet.
Figer ? C’est pas un terme scientifique utilisé en bactériologie, mais sans doute dans le discours d’un spécialiste de la gélatine …

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Va falloir trouver une forme de modération pour les commentaires sur Cuk, en 2017 …

Si ça continue comme ces dernières semaines.

Je crains que certains commentateurs — relativement nouveaux, il me semble — ne soient trop habitués à des forums différents, en termes de respect des opinions des autres, que la majorité de ceux qu’on croise sur Cuk.

Alors prenez-vous en aux faits, aux appareils photo, aux ordinateurs, aux rasoirs, au nettoyage des sols, à l’homéopathie, à tout ce que vous voulez, mais pas à quelqu’un.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Quant à moi, je me suis simplement adressé à la Fédération romande des consommateurs, une association de consommateurs comme il y en a, et souvent plusieurs, dans chaque pays.
Ces associations s’entourent de personnes compétentes, de laboratoires, dans tous les domaines nécessaires pour connaître et savoir ce que vaut un produit, un aliment, une filière alimentaire, les affirmations sur la composition, sa provenance, ou encore sur une prestation de services.

Elles collaborent souvent entre elles pour la réalisation d’enquêtes ou de tests.

Ce sont ces personnes-là qui donneront toutes les informations utiles au consommateur que je suis.

Parce que je suis très intrigué par le produit dont parle François, notamment par le pouvoir de nettoyage qu’il exerce sur les huiles ou graisses.

Article: Quelques semaines avec l’iPhone 7 Plus

Au lieu de discutailler, il n’y a pas un curieux à l’esprit scientifique qui aurait l’idée d’aller voir , plutôt que dans des forums de discussion ?

L’OMS est une référence sourcée, ce me semble …

Ou qui aurait entendu parler de ces expériences faites au Lignon, dans lesquelles on a demandé à des personnes si elles voulaient participer à une étude sur les émissions électromagnétiques émises par les antennes de téléphonie installées sur leurs immeubles? C’était sur 2 ou 3 semaines, et les gens devaient décrire les symptômes d’électrosmog dont ils souffraient.

Il y avait bien entendu des périodes de test et d’autres de contrôle négatif. Mais les gens décrivaient des symptômes positifs ou négatifs sans aucune corrélation avec les périodes durant lesquelles les antennes étaient soit en fonction, soit mises hors fonction.

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

Un philosophe a dit, en substance, ce qui suit.

« Dans son opuscule L’art d’avoir toujours raison, le philosophe allemand Arthur Schopenhauer recense une technique sous le titre d’ultime stratagème (à la fois dernier recensé et utiisé en dernier recours) :

« Si l’on s’aperçoit que l’adversaire est supérieur et que l’on ne va pas gagner, il faut tenir des propos désobligeants, blessants et grossiers.

Être désobligeant, cela consiste à quitter l’objet de la querelle (puisqu’on a perdu la partie) pour passer à l’adversaire, et à l’attaquer d’une manière ou d’une autre dans ce qu’il est et non dans ce qu’il dit.

Quand on passe aux attaques personnelles, on délaisse complètement l’objet et on dirige ses attaques sur la personne de l’adversaire.

On devient donc vexant, méchant, blessant, grossier. C’est un appel des facultés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité.

Cette règle est très appréciée car chacun est capable de l’appliquer, et elle est donc souvent utilisée. La question se pose maintenant de savoir quelle parade peut être utilisée par l’adversaire. Car s’il procède de la même façon, on débouche sur une bagarre, un duel ou un procès en diffamation. »

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

François, je comprends tout à fait ton coup de blues à la lecture de nombreux commentaires. Les sociologues et psychologues connaissent bien les différences qui apparaissent quand on parle entre personnes et quand on écrit entre nous comme ici.
Si les chroniques sur Cuk paraissaient tous les deux jours, peut-être que les commentaires seraient plus modérés, mieux pondérés ? Il y aurait moins d’immédiateté dans des réactions trop rapides ? Tu aurais plus de temps, les autres chroniqueurs et commentateurs aussi.

Article: Why! et Ubuntu: 1 année après, ce que je peux en dire aujourd’hui.

Si quelqu’un peine à lire une chronique ou une autre pour cause de mise en forme qui ne correspondrait pas à ses habitudes personnelles de lecture, ou à des possibles critères de la lisibilité sur un écran, eh bien (lien pour les téméraires qui douteraient de mon orthographe) qu’ils se servent de Firefox.

Qu’ils cliquent tout à droite, sur une icône en forme de livre, dans la barre d’adresse. Le texte apparaîtra sous une forme qui devrait leur plaire.

Mais qu’ils respectent en tout cas le temps qu’a passé pour nous apprendre quelque chose le chroniqueur qui a préparé un sujet et nous le propose dans ces colonnes.

Qu’importe le flacon …

Article: Retour sur deux ou trois petites choses

Ma foi, là, je reste de marbre à la lecture de ce vendredi.

Si un jour je devenais incapable de penser qu’un petit objet (qu’on peut prendre avec soi en voiture) pourrait être tombé sous le siège de ma voiture, et que ça ne pourrait pas être exclu, mes proches se feraient du souci pour moi.
Moi aussi, je me ferais du souci pour moi-même d’ailleurs …

Quant au problème de nettoyage, le fait qu’un aspirateur ou autre appareil de ce genre soit présenté bien plus souvent dans des revues informatiques que répandu dans des entreprises de nettoyage, ça me laisse dubitatif aussi.

Enfin, en tant que microbiologiste, je ne peux que sourire en lisant que 99% des bactéries sont éliminées. C’est purement publicitaire, de dire ça, c’est dans l’idée de rassurer l’utilisateur comme si c’était là un résultat excellent, et une prévention utile sur le plan microbien et sanitaire.

Parce que 99% de germes éliminés, ça ne veut absolument rien dire du tout. Ça n’a aucun sens. C’est rien.

Article: Open bar de novembre
Zallag
, le 08.11.2016 à 15:29
[modifier]
Article: Open bar de novembre

TTE, tu parles d’incompatibilité d’appareils datant de 10 ans et plus. C’est navrant, évidemment.
Pour les iPhones, c’est proprement scandaleux !
L’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus sont les deux modèles de la 8e génération du smartphone de la société Apple. Leur présentation s’est faite le 9 septembre 2014, lors d’une keynote à Cupertino. La vente a débuté en Suisse en octobre.

Article: Open bar de novembre
Zallag
, le 07.11.2016 à 20:42
[modifier]
Article: Open bar de novembre

Lu dans une revue suisse (Fédération romande des consommateurs, numéro actuel de novembre)…

Tout autre chose

Je m’intéresse au Prolog.
Y a-t-il quelqu’un qui connaîtrait une version de ce langage qu soit installable de manière habituelle sur Mac, avec une image-disque, tout simplement ? Celles que j’ai trouvées nécessitent le plus souvent des gymnastiques tarabiscotées et malpratiques. Merci d’avance.

Article: La révolution tant attendue pour le Mac s’appelle Touch Bar

Je rajoute ici une petite participation à cette longue liste de commentaires, c’est juste un article récent qui a retenu mon attention dernièrement.

Plusieurs des commentateurs ci-dessus contribueront, il me semble, à une infime, à une microscopique partie du déficit d’Apple ces années prochaines. Y en aura-t-il d’autres, de partout dans le monde ? On verra.

Article: Quelques galettes savoureuses.
Zallag
, le 26.10.2016 à 15:10
[modifier]
Article: Quelques galettes savoureuses.

J’adore les musiciens balkaniques. Allez voir et écouter des vidéos de Tony Iordache, de Minune Ionică, de Gabi Luncă, Romica Puceanu, Dona Dumitru Siminica (à la voix de contre-haute si étrange), ou encore Mieluţă Surdu, Ion Drăgoi et tant d’autres.
Ils jouent dans des noces de village, près des poulaillers, on leur donne des billets de banque qu’on coince dans leurs violons …

Toutefois, ceux qui assisteraient à des concerts en salle ou sous tente (lors d’un festival) de la fanfare Ciocarlia doivent absolument prendre avec eux des protections auriculaires, pour ne pas subir les décibels, du genre de ceux qui vous causent des acouphènes qui resteront définitivement établis pour le restant de vos jours …

Article: Marcher
Zallag
, le 12.10.2016 à 09:45
[modifier]
Article: Marcher

Ah! Dom, là, je ne peux pas manquer de parler d’un article de l’une de mes revues préférées depuis des années, et du fait que, en tant que scientifique, on est sans arrêt surpris de voir tous les aspects auxquels elle peut s’intéresser. Va donc jeter par exemple un coup d’œil ici et peut-être lire aussi cet autre article .

Merci de ta chronique de ce jour, et partons tous d’un bon pied. Pas besoin de iBidule à prendre avec soi, de toute manière il n’arriverait pas à mesurer quoi que ce soit du bien que fait la marche aux neurones.

Article: Rire, sourire et… ?
Zallag
, le 07.10.2016 à 05:27
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

Dom’, l’aphorisme « Une femme peut voiler son visage d’un sourire », est tiré d’un livre de Khalil Gibran (1883-1931) qui porte le titre « Le Sable et l’Écume ». Il est paru en 1926.

On trouve sur internet bien d’autres magnifiques citations de ce peintre et poète libanais. Des films et plusieurs livres lui ont été consacrés.

On comprend mieux pourquoi, de par son origine et sa culture, il parle de voile sur le visage d’une femme. Peut-être qu’un sourire, comme un voile, est parfois un signe de discrétion, ou de pensées que l’on préfère garder pour soi ?

Article: Et toi, t’écris avec combien de doigts ?

Ange, tu peux t’aider d’un enregistreur numérique, soit pour enregistrer ce qui est dit, soit pour dicter (à voix basse), ce que tu écrirais au stylo comme notes à la main.
J’ai le Sony ICD-PX312/PX312F pour enregistrer des conférences, je demande au conférencier si je peux le poser à sa table ou, dans une salle de conférence plus grande, comme une aula universitaire, lors de congrès, je me choisis une place proche d’un haut-parleur et tout roule très bien.