Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: FromStart
54 commentaires trouvés.
Article: Fin annoncée de Cuk.ch
FromStart
, le 15.01.2017 à 09:10
[modifier]
Article: Fin annoncée de Cuk.ch

Un immense MERCI! à François en particulier, mais également à tous les rédacteurs et contributeurs, et à Noé pour la technique !

Comme tant d’autres, il n’était pas rare que je recommande tel ou tel article à des connaissances et amis, tant les sujets sont variés et intéressants, et leurs rédacteurs enthousiastes.

Comme tant d’autres je suis époustouébouriffé par le temps et l’énergie que vous avez pour entreprendre et réaliser tant de choses, et CUK en particulier!
15 d’un cadeau nommé CUK, jour après jour, ce n’est pas rien ! Chapeau bas Monsieur Cunéo.
En 15 ans bien des choses évoluent, et si l’envie, l’énergie, ou un autre ressort n’est plus là (peu importe finalement la raison), si vous pensez que c’est mieux pour VOUS de mettre CUK en veille numérique, eh bien je suis très sincèrement heureux que vous ayez pris une telle décision.

Il y a une dizaine d’année ma soeur m’avait prêté « Le maître de Garamond ». Quelle claque ! Les personnages de ce roman historique sont si vivants, que j’ai vécu cette époque extraordinaire des débuts de l’imprimerie de l’intérieur. Je ne connaissait alors pas du tout Anne, mais je me suis évidemment tout de suite demandé si elle n’était pas de votre famille. Et par la suite, quelle bonheur de découvrir les articles d’Anne sur Cuk, quel plaisir d’assister à la gestation et à la naissance de « John Florio » en direct. Voici une anecdote parmi d’autres, représentative des émotions et de la richesse de CUK pour moi.

Je vous souhaite de tout coeur, ainsi qu’à toute l’équipe CUK au sens large, tout de bon pour la suite!

Michel

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Ce qui me fait tiquer, c’est surtout cette approche anti-chimie, soit-disant pro-écolo juste pour s’en mettre plein les fouilles. Le site regorge de phrases creuses, ou sans information pertinente, exactement dans la même veine que les réponses d’Aquaman ci-dessus… Alors que la machine ne fait rien d’autre que de produire de la javel et de la soude caustique par un processus électro-chimique….tant décrié. Ok le processus est réversible et on se retrouve à terme de nouveau avec une solution saline. Mais de là à laisser croire que le produit « activé » est inoffensif, cela est criminel. Combien de personnes ne se soucient pas d’oublier ces produits chimiques à portée de leurs bambins ou de les utiliser près de la nourriture car ils sont « naturels ».
NB: à ceux qui sont équipé d’une aquama, sachez que le sel adoucissant n’est ni iodé, ni fluoré.

Article: Un Rasoir comme si Apple l’avait inventé

Renaud, ces coating font entre 0.25 et 5 microns d’épaisseur, donc trop minces pour émousser la lame, en tout cas pour les plus fins à mon avis. Peut-être aussi que les arrêtes vives sont naturellement conservées, voir renforcées. Leur dureté et résistance au frottement leur confèrent une très grande durablilité. Ils sont typiquement appliqués sur les outils de coupe (forets de perçage, fraises, etc…). Autre raison pour laquelle je ne pense pas qu’ils émoussent le tranchant. Ils augmentent non seulement la durée de vie de l’outils, mais permettent aussi d’usiner à plus haute vitesse. Gain sur tous les tableaux. Donc face à de la barbe, ils doivent bien rigoler ! :-)

Article: Un Rasoir comme si Apple l’avait inventé

Bel objet… comme quoi sur les marchés déjà bien occupés, il faut faire dans le luxe pour se démarquer et trouver sa place.
À quand le dépôt PVD non seulement sur l’instrument, mais aussi sur les lames ?
Ah… Quelqu’un me souffle qu’elles dureraient trop longtemps et que cela tuerai le marché des consommables. Un comble non ?

Article: Premiers contacts avec le MacBook Pro 15 pouces avec Touch Bar

@Tom25, commentaire ostréicole : dans mes bras ! Merci pour cette métaphore, c’est exactement ce que je pense et ressens.
D’ailleurs, je trouve que la plupart des commentaires ici sont mesurés et expriment les opinions des uns et des autres dans le respect et le plaisir de partager. Les autres commentaires agressifs ou déplacés, je les ignore. Et à mon avis, on leur donne trop de crédit.
Pour revenir à nos moutons, force est de constater que tout un pan des utilisateurs « historiques » se retrouve de moins en moins dans la direction prise actuellement par les produits Apple, et j’en fais partie. Ils sont techniquement à la pointe, mais ils ne répondent plus à mes besoins. La sauce citron imposée ne me conviens pas. C’est comme si autrefois je pouvais acheter une Ferrari de base ou d’occasion et ensuite la conserver et la faire durer en changeant ses composants. Maintenant c’est la Ferrari telle quelle, à prendre ou à laisser…

@Marc Sebanne: certes, les composants sont les mêmes. Enfin presque: le plus crucial, la carte-mère n’est pas la même. Et il y a aussi l’alimentation, le système de refroidissement et la coque. J’en ai vu des portables « professionnels » avec des problèmes à répétition ! C’est comme les voitures: les composants viennent des mêmes sous-traitants, mais la différence réside dans le châssis, le soin apporté au bon dimensionnement des composants entre eux. Je ne dis pas que les macs sont à l’abri de problèmes, mais indéniablement ils sont au-dessus de la moyenne quant à l’efficacité et la fiabilité. Sans compter le service après-vente, qui est exceptionnel.

@ François et tous les autres rédacteurs: MERCI ! Merci de faire l’effort de trouver des sujets (je suis sûr que vous n’avez pas tous l’inspiration divine), merci de prendre le temps de rédiger… je serais bien en peine d’en faire autant.

Article: La révolution tant attendue pour le Mac s’appelle Touch Bar

J’ai lu l’article de MacG, qui est très intéressant. Particulièrement sur cette probable stratégie consistant à ajouter des processeurs dédiés, comme celui de la touch bar, processeurs qui ouvriraient à la machine de nouvelles fonctionnalités sans perdre en puissance. Ceci permettrait de pallier le sur-place d’Intel, et de se distinguer de la concurrence, je pense.
Maintenant cela ne change rien à mon opinion. En particulier la comparaison avec l’iMac à son époque ne me semble pas pertinente. ok l’iMac à avait été révolutionnaire et sa rupture au niveau des ports avait fait grand bruit. Mais il y a des différences fondamentales:
– l’iMac était une machine d’entrée de gamme, pour monsieur tout-le-monde, pour surfer et faire un peu de bureautique. Donc les fonctionnalités et les coûts étaient réduits au minimum.
– l’iMac est une machine de bureau. Les adaptateurs n’ont pas besoin d’être transportés et ne risquent pas d’être perdus.
– l’absence de lecteur de disquette était une évolution logique: les disquettes s’accrochaient encore grâce à leur caractère universel, mais elles étaient déjà désuètes au niveau capacité et vitesse, sans possibilité d’évolution. Ceci n’est pas le cas des clés USB actuelles. Sans compter que l’USB est un port universel, qui n’est pas uniquement réservé au stockage.

Donc à mon humble avis, le MacBook qui se veut « pro », aurait dû garder au moins un port USBA, et passer au tout USBC lors d’une prochaine mouture.

ÉDIT: les nouveaux MacBook Pro sont d’excellentes machines, cela ne fait pas un pli. Mais Apple, dont la force est de mettre l’expérience utilisateur en avant, a mis le curseur trop loin sur le design et la simplification, au détriment même de cette expérience, et in-fine des utilisateurs « pro ». Michael Tsai résume très bien ceci:
« There’s nothing particularly wrong with what Apple announced. I like Thunderbolt 3. The display looks good. I’m not crazy about Touch Bar, but it does seem potentially useful. The problem is that the MacBook Pro is not a true Pro notebook.  » lu sur MacRumors.

Article: La révolution tant attendue pour le Mac s’appelle Touch Bar

Oui la touchbar est certainement un plus, mais pas une révolution tel que présenté.
Je vois bien des utilisations très pratiques pour des applications professionnelles, et je serai heureux d’en profiter, mais Apple s’est progressivement désengagé de ce marché. Je suis actuellement sous Windows par obligation, comme beaucoup d’entre nous. Pour une utilisation privée, oui, c’est intéressant mais sans plus. Ce gain en ergonomie n’est pas indispensable pour mes mail, photos, etc…

Quand à l’USB-C, pourquoi ne pas garder au moins un port USB-3 ??? Les exemples de Skyroller sont criants de vérité. Je connais plus d’une personne, en particulier des représentants (mais pas que), ayant opté pour un MacBook utilisé sous Windows, pour leur performance, fiabilité, légèreté, etc… J’imagine (mais peut-être que je me trompe) que ce marché n’est pas négligeable, non seulement en terme de volume, mais aussi de propagation d’image de marque. En tout cas il vient de disparaître: sans ethernet, hdmi et USB-A, point de salut en entreprise.

Ces machines sont belles, performantes et compactes, mais trop fermées. Je ne souhaiterai pas devoir jongler avec toutes sortes d’adaptateurs.

Enfin le MagSafe… peut-être que la législation obligera prochainement les fabricants à utiliser un connecteur universel et que ceci explique cela ?

Et le budget, n’en parlons pas. La dernière phrase de PhB (73) résume tout.

Article: OKI C841 – Mon imprimante rêvée

Effectivement, nos imprimantes à jet d’encre finissaient systématiquement par avoir les buses bouchées au bout de quelques années. Disposant à mon travail de quelques outils et produits bien pratiques (isopropanol, écouvillons sans fibres, etc…), ainsi que d’une patience légendaire, j’essayais alors tous les moyens possibles et imaginables trouvés sur Google pour les déboucher. Dans le meilleur des cas, cela ne faisait que repousser l’échéance de quelques mois, et dans la plupart, il restait toujours quelques buses récalcitrantes. Bilan financier et environnemental catastrophique.
Mais notre Canon multifonctions actuelle fonctionne – ô miracle ! – parfaitement depuis en tous cas 5 ans, même qu’elle carbure aux cartouches compatibles, ce qui n’avait pas été le cas de ses « prédécesseuses ». Elle nous a fait une frayeur il y a quelques jours, car le jaune ne sortait plus du tout. Nous avons enlevé et replacé la cartouche de jaune, et elle est repartie comme en 14.
La prochaine sera une Epson, car ils ont changé de « business model »: leurs nouvelles imprimantes sont plus chères à l’achat, mais elles sont équipée de réservoirs d’une contenance suffisante pour tenir environ 2 ans. La recharge des reservoirs ne coûte pas plus cher que les anciennes cartouches.

Article: Maîtriser une langue
FromStart
, le 11.04.2016 à 18:50
[modifier]
Article: Maîtriser une langue

Comme d’hab, un article très intéressant, qui soulève des questions sans en avoir l’air. Mais où allez-vous donc les chercher Mme Poppins !

Origenius, j’ai personellement compris le « bilinguisme » Poppinien au sens de maîtriser la langue étrangère aussi bien que sa langue maternelle, et donc de se trouver à l’aise dans tous les contextes habituels (familial, professionnel,…), au point d’utiliser indifféremment l’une ou l’autre de ces langues. Dans votre cas, c’est un sacré défi, car non seulement la langue est totalement différente, mais la culture aussi. Pour une maîtrise « ultime », les deux se rejoignent. Est-ce possible en l’espace d’une vie (adulte) d’atteindre une telle maîtrise?

Entre 15 et 25 ans, je me considérais bilingue français-espagnol: je parlais l’espagnol couramment, et même mieux que certains natifs. Mais lorsque j’ai voulu parler en espagnol à mon premier alors qu’il était encore bébé, je me suis rendu compte qu’il me manquait, comment dire, ce petit vocabulaire et la façon que l’on a de parler aux tout petits. Tout simplement parce que ma mère ne m’avait jamais parlé en espagnol dans ma tendre enfance. Et dans ce contexte je ne me sentais plus du tout bilingue, mais alors plus du tout. Le français s’imposait avec force à mon esprit, au point que lorsque mon fiston a commencé à parler et donc à me répondre (en français evidemment), j’ai jeté l’éponge.

Article: Open Bar
FromStart
, le 07.04.2015 à 19:42
[modifier]
Article: Open Bar

Antoche, mes parents ont tous les deux étés profs dans un collège privé. Je peux affirmer que le niveau ne peut pas être au rabais, vu que les examens finaux (bac par exemple) sont des examens de niveau fédéral, gérés par la confédération évidemment. Ces examens comprennent en plus des épreuves d’histoire et de géo. Ce qui n’est pas le cas des élèves du publique, dont la moyenne générale en histoire et géo suffit et n’ont pas d’épreuve dans ces matières. Un collège privé ne peut donc pas fournir de titre au rabais, au contraire. Les épreuves du bac dans un gymnase cantonal sont concoctés au niveau cantonal, et les profs connaissent le contenu à l’avance et peuvent (un peu) préparer leurs élèves (je me souviens de ma prof d’allemand qui m’avait à la bonne et qui m’avait filé un tuyau ! :-) )
Les profs des collèges privés ne connaissent pas le contenu des examens à l’avance, ils le découvrent en même temps que leurs élèves.
Maintenant tout ce que je raconte se base sur une époque qui date d’il y a environ 20 ans, corrigez-moi si je dis des âneries… Mais si c’est le cas, je n’irai pas au coin pour autant !

Article: Je me fais un peu de souci pour l’horlogerie suisse

J’ai eu l’occasion d’entrevoir les coulisses du monde de l’horlogerie, et ce n’est pas reluisant. Que ce soit avec des fournisseurs dont les clients principaux sont dans le milieu: fournisseurs systématiquement en retard, n’avertissent pas du retard, promettent les pièces pour dans 2 jour et toujours rien « Mais Monsieur, je ne comprends pas, nous n’avons que 2 semaines de retard! ». Si si, promis juré craché, je l’ai entendu, et de quelqu’un de plutôt réservé et de bonne volonté, pas d’une grande gueule imbue d’elle-même!
Si les fournisseurs travaillent comme ça et que c’est normal, imaginez vous ce que ça doit être chez leurs clients…
Commandez chez Bergeon, qui est un fournisseur d’outillage pour l’horlogerie. Le système de logistique et de commande est lourd et inefficace, dinosauresque. P. ex, un article commandé en trois tailles différentes (genre tournevis): chacun était conditionné dans un emballage différent, avec la référence parfois imprimée, parfois écrite à la main… Je vous laisse imaginer l’efficacité du système derrière…
Que ce soit en discutant avec des connaissances y ayant travaillé, ou même lors de collaboration avec des entreprises du milieu, on s’aperçoit vite de l’arrogance et de l’arbitraire qui y règne: l’ancien qui est « chef » de quelque chose est Dieu après Dieu. Les employés finissent par faire ce qu’on leur dit et la ferment. Comme pour un ami qui a sciemment et joyeusement flingué une machine à polir, car il a préféré suivre un ordre inepte plutôt que de se faire gueuler dessus.
Bref, à l’heure actuelle les marges sont telles, qu’ils peuvent se payer le luxe de l’inefficacité à tout les niveaux, et sans réelle innovation. Mais pour combien de temps encore?

Article: Emballer, bon… mais déballer?

Pour les emballages non-alimentaires, oui, j’ai déjà vécu plus d’une fois la bataille aux ciseaux (sécateur serait plus approprié) pour venir à bout de cette coque. Disons que je peux comprendre que les avantages l’emportent par rapport aux inconvénients: volume réduit par rapport à une boîte en carton (oui enfin, ça dépend si le marketing est passé par là ou pas :-) ); produit bien présenté et mis en évidence; comme mentionné avant protection contre le vol; facilité de fabrication et de transport de l’emballage et au final probablement moins de coûts. Pour les produits alimentaires, je suppose que les normes sanitaires doivent certainement y être pour quelque chose, tant pour la difficulté à ouvrir, que pour la quantité des emballages. Quel est le fabricant qui prendrait le risque d’être pointé du doigt pour une marchandise avariée à cause d’un emballage faiblard? Il serait immanquablement accusé de mettre la santé du client en jeu pour gagner deux sous. Enfin, je vois mal l’industrie de l’emballage avoir un lobby assez puissant pour leur permettre d’imposer plus d’emballages à leurs clients et donc plus de coûts. Ce n’est pas une industrie a forte valeur ajoutée, ou en situation de monopole. Pour moi ils font ce que leur demandent leurs clients, qui eux-même font ce que souhaitent leurs consommateurs, et ce que leur impose la législation et leur département marketing :-) Maintenant ceci est aussi un problème de riches: si nous étions un peu plus nombreux par foyer, nous pourrions acheter en gros ou les produits seraient conditionnés en plus grandes quantités… :-)

Article: App Store ou version de l’éditeur? Cruel dilemme!

Bon, on s’éloigne un peu du billet de départ, mais je suis curieux de comprendre ce dont tu parles…

Absolument d’accord, on s’éloigne du sujet. Je n’imaginais pas écrire autant, mais ça sortait au fur et à mesure que j’écrivais. Faut croire que je commence à en avoir gros sur la patate.

Quant à l’app Rappel: lorsqu’on crée un rappel, on le programme pour une certaine heure (par exemple ma chère et tendre me demande de passer acheter du pain a la coop (notre Leclerc ou Delhaize national, pour les non Suisse) en rentrant. Comme mon train arrive à 18h15, je crée un rappel qui sonnera à 18h10). Bon maintenant y’a la version “rappel” des temps modernes: le rappel se fait en fonction de la position géographique, et non en fonction de l’heure. Je reprends mon exemple: je ne sais pas exactement à quelle heure je vais rentrer, mon chef des temps modernes me tombant systématiquement dessus au moment où je m’apprête à partir. Malin comme pas deux, cette fois je règle mon rappel pour qu’il se déclenche lorsque je me trouverais à proximité de la gare. Mais ceci n’est que de la fiction, car Apple n’a pas daigné activer cette fonction sur mon ipad, 3ème du nom! Mais on la trouve sur l’ipad 4, l’iphone 4,… Je suis irrémédiablement voué à rester un vieux schnok sans pain et qui se fait houspiller à la maison. merci Apple.

Article: App Store ou version de l’éditeur? Cruel dilemme!

Ce que j’apprecie beaucoup sur l’Applestore, c’est qu’il donne un second souffle à de nombreux logiciels, plus tout récents, qui étaient devenus introuvables. Et en plus à des tarifs sympas. Par contre pour d’autres logiciels, je pense que j’y réfléchirai à deux fois avant de chauffer ma carte de crédit. Maintenant ce qui m’agace profondément avec Apple, c’est l’obsolescence programmée à laquelle on se retrouve de plus en plus souvent confrontés, nous qui utilisons des machines plus anciennes. Autrefois j’adorais les macs pour leur longévité, et maintenant je me retrouve trop souvent bloqué par des incompatibilités, lesquelles avec OSX ML frôlent l’arnaque: – je l’achète (surtout pour icloud, vu que Snow Leopard n’en a pas été équipé) pour l’installer sur mon MacBook, qui est conforme aux specs minimales affichées en gros (core2duo et 2G de ram). Je télécharge et… Ah, non, on ne peut pas installer: la carte graphique n’est pas compatible. c’est qu’il y avait d’autres spécifications écrites ailleurs, mon bon, monsieur. Les autres turpitudes qui m’agacent: – il faut OS X Lion pour avoir accès à iCloud. Donc acheter une machine récente. Par contre, iTunes a été régulièrement mis à jour pour les PowerPC, et mon vieux mini G4 a ainsi toujours accès à l’iTunes Store, afin que je puisse y faire des achats. – sur mon ipad, 3ème du nom, la fonction de rappel automatique d’après la localisation n’existe pas. Pas génial pour un appareil qui est sorti il y a moins d’une année! Cette fonction est pourtant supportée par les iPhones 4. -Etc… Autrefois je rigolais de l’obsolescence des PC, eh bien aujourd’hui, il existe de nombreuses fonctions qui sont compatibles avec windows XP, mais pas avec OS X snow Leopard de mon MacBook. Un comble!!! Je ne suis pas naïf, et je comprends bien qu’Apple est une entreprise à but lucratif comme une autre. Mais je ne veux pas non plus qu’on me force à changer mes appareils chaque année. À trop vouloir tirer à la corde…

Article: Un retour sur les ondes avec un billet « militant »…

Votre billet me touche. Je pense que nous ressentons tous une fois ou l’autre ce sentiment de profonde lâcheté, qui nous bouscule et nous remet en question. Ce sont souvent des situations auxquels nous ne sommes pas préparés, inhabituelles, emotion-ifères peur, lâcheté,… et qui requièrent une décision immédiate. Tout cela ensemble est assez déstabilisant en-soi, au point de nous paralyser. Le plus important à mes yeux est “qu’est-ce que je ferai si cela m’arrivait de nouveau?”. En quelque sorte se préparer, diminuer la charge émotionnelle, avoir déjà une réponse à “et si elle refuse mon aide, éventuellement violemment?” etc… Facile à dire, maintenant je n’ai jamais eu l’expérience d’une deuxième fois… Et du coup, bien malin qui pourrait dire ce que je ferai…

Article: L’herbe n’est pas toujours plus verte dans le champ d’à côté

iPhone de Madame + TomTom + Support Kensington = Le Bonheur …. Sauf quand Madame n’a pas rechargé son iPhone, le chargeur de la voiture n’y est pas et monsieur à laissé son iPad à la maison… Mais en reprenant les bonnes vieilles cartes et le pifomètre on s’en est sortis, sans cris, sans pleurs !!! :-) Très content du TomTom sur iPhone, qui nous a toujours parfaitement guidés, même par des chaudes journées d’été marquées “rouges” où nous avons dû nous déplacer à notre corps défendant. Grâce à l’info trafic, on a pu choisir des itinéraires alternatifs, et vogue la galère!

Article: Ca y est ! J’ai enfin un Mac Moche, Bruyant et Instable !

@guru Je plussoie concernant la volonté délibérée d’obliger les clients à acheter de nouvelles machines. J’ai récupéré un MacBook noir de 2008, et pas possible d’installer Mountain Lion. Il dépasse les specs minimales nécessaires à ML, mais non… Bon, honnêtement il y a peut-être tout de même une raison technique du côté de la carte graphique, qui est une Intel HD3000 (ou quelque chose du genre). Il y-a-t-il une différence entre Lion et Mountain Lion qui justifierai cette décision? J’en doute…l’un d’entre vous a peut-être une explication.

@jdmuys Merci pour tous ces commentaires chaleureux, voire zenflammés! Je suis convaincu que grâce à vous (permettez que je vous vouzoie), le fil des commentaires s’est enrichi plus que de coutume. Que de personnes (moi z-y compris) ont pris le temps d’écrire quelques lignes, zaveuglés par leur propre amoralité (ou immoralité? Je ne suis plus très sûr de la différence, pourriez-vous m’aider? Merci)… euh.. je disais donc, zaveuglés par leur propre amoralité une fois l’obscure voile de la légalité tombé, pris de vertige devant votre verbe si haut, que les voilà en train de taper fébrilement un discours falot pour défendre leur ami Guillôme, et qui au fond, n’est autre qu’une maladroite tentative de ramasser les lambeaux de ce voile afin d’en couvrir leur propre conscience – la phrase est finie, vous pouvez reprendre votre souffle.

Article: Faire part de naissance : kiloptyque, « Ciel à la fenêtre II  ».

Ce serait alors plutôt le PMMA qui craint. Son vieillissement dépendra alors des additifs qu’il contient (ou ne contient pas, hein, on se comprend). L’idéal pour la plaque est de l’obtenir directement chez un grossiste, car la référence du produit (fabricant, matière utilisée,…) est connue et donc ses propriétés aussi: pour extérieur ou intérieur, résistance à la lumière, etc… et on peut plus facilement comparer les différent matériaux. Pour une oeuvre d’art comme celle-là, ça vaut la peine de miser sur le top du top… Pour la résine, j’en connais qui sont résistantes au jaunissement, mais ce sont des produits pointus qui coûtent (très) cher (elles sont utilisées dans des domaines, tels que la restauration d’oeuvres d’art (pour imprégnation), dans le médical, les fibres optiques, etc… donc des domaines où il faut un produit de pointe quel que soit le prix. Ou alors la quantité utilisée par produit est faible, et donc son coût devient négligeable. Si la structure porteuse est suffisamment rigide et que la résine peut être souple, une silicone offrira une excellente résistance au vieillissement pour un bien meilleur coût (par exemple Sylgard 184).

Article: Faire part de naissance : kiloptyque, « Ciel à la fenêtre II  ».

Magnifique! Le genre de projet que je reve de realiser, mais pour lequel je manque d’espace-temps. Je bosse beaucoup avec des matériaux et des résines optiques. Il faut faire attention aux choix des materiaux, surtout avec l’exposition à la lumiere des LEDs. Pas toutes les résines époxy ne vieillissent bien, elles peuvent finir par jaunir et se craqueler. Les fabriquants les encapsulent à présent dans du silicone pour cette raison, un représentant de résine epoxy me l’a confirmé; c’est un marché qu’ils sont en train de perdre (en tout cas pour les LEDs puissantes). Si jamais vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas, c’est avec plaisir que je partage ma lanterne!

Article: L’homme qui a donné un visage aux pirates

Toujours aussi rafraîchissants et surprenants, vos articles! Tres éloignés de nos centres d’intérêts habituels, mais ô combien intéressant! Une petite plongée dans notre culture collective (inconsciente) dont on ignore totalement l’origine. Merci de nous faire partager ces petites découvertes!

Article: MobileMe, c’est la caca, c’est la cata, c’est la catastrophe

MobileMe me gonfle, et pas qu’un peu ! Pourtant je n’ai pas de compte… Si, si, je ne délire pas (enfin, pas ici en tout cas): j’ai plusieurs Macs, sur le même réseau, et je voudrais les synchroniser. Logiquement ce doit être possible. Bingo, ça l’est !… uniquement avec un compte MobileMe !!! Si c’est pas du foutage de gu… Je ne vais quand même pas acheter un compte MobileMe juste pour synchroniser mes appareils qui sont sur le même réseau ! Machine à fric, quand tu nous tiens…

Article: Fait divers
FromStart
, le 25.08.2010 à 08:14
[modifier]
Article: Fait divers

Je partage à 200% votre vision des choses, en particulier les deux points que vous soulignez à la fin. Je me demande sans cesse pourquoi devons nous expliquer ce genre de trivialités? Cela saute aux yeux, nom d’un chien ! Pourtant c’est un fait: cela n’est pas évident pour tout le monde. Bref, passons. Par curiosité, avez-vous aussi essayé la recette aux pruneaux ? Il faut laisser la viande se gorger une nuit dans du gros rouge. Il s’agit là d’une exception, où la marinade prend également avec de la viande sur pied. Etonnant, non?

Article: Teamviewer : Contrôlez facilement un ordinateur à distance !

Effectivement ce test tombe pile ! Mon entourage est persuadé que l’ordinateur n’a aucun secret pour moi (à juste titre dois-je préciser, en toute modestie, n’est-ce pas…hum). Et ces jours-ci, l’idée d’utiliser un tel logiciel me trottait dans la tête. Je vais donc m’épargner une recherche qui s’annonçait longue et pleine d’embûches ! Merci!

Article: Tcheu la honte… d’être suisse

Avez-vous vu la réaction de Freysinger ? Pas de triomphaliste et il n’a pas l’air très rassuré. A mon avis, son objectif était la polémique pour se faire voir et entendre, ce qui a réussi. Par contre il ne pensait pas (et n’espérait certainement pas) gagner. Et maintenant il doit avoir envie de se faire tout petit petit. A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler !

Article: Hôtel des coeurs brisés, une enquête de Marie Machiavelli (16)

FromStart, pour le reste, je ne sais pas trop, mais pour les pneus, plus ils sont étroits, plus on avance vite : la surface en contact avec le sol étant plus faible, les frottements ralentissant l’avancée sont moindres, donc, pour ralentir les coureurs, il faudrait les faire rouler avec des pneus de tracteur… ;o)

euh Zit… merci pour l’explication, mais ma suggestion était une plaisanterie :-)

Article: Hôtel des coeurs brisés, une enquête de Marie Machiavelli (16)

Anne: Merci pour cette réponse très détaillée. Et chapeau pour le boulot.

J’apprécie beaucoup les romans historiques (au fait, peut-on qualifier celui-ci d’historique, vu que l’action est contemporaine ?), surtout lorsque les sources sont fiables et que l’on peut distinguer les faits réels du roman.

Article: Hôtel des coeurs brisés, une enquête de Marie Machiavelli (16)

Par acquit de conscience, au cas où je ressortirai certaines anecdotes au détour d’une conversation: j’imagine que tous les faits faisant référence à des coureurs existants ou ayant existés sont véridiques ? Y compris le fait que le coureur ayant terminé dernier en 2003 a fait le même temps que le gagnant du tour ‘96 ? Ne m’intéressant pas au cyclisme au-delà mon usage personel, je ne connais ni le temps “typique” pour une telle épreuve, ni la différence de temps “normale” entre le premier et le dernier. Mais d’après cela, le temps moyen diminue chaque année, au point que seulement 7 ans plus tard, les derniers rattrapent les premiers ? Ne pourrait-on pas appliquer les mêmes recettes qu’en F1, comme par exemple, imposer des pneus plus étroits afin de diminuer la puissance transmissible ? … Ah là, là, heureusement que je suis là! :-)

Article: Le dilemme culturel et judiciaire de la semaine

INCROYABLE… c’est sur Cuk que je trouve enfin un ensemble de faits qui dessinent une toile beaucoup plus précise de l’affaire!!! Merci Anne pour cette enquête. Bien des éléments m’étaient connus, mais résumés ou sortis de leur contexte, je ne pouvais m’y fier. Les nombreuses réactions binaires, dans un sens comme dans l’autre, m’étonnent et m’indignent. Elle ne peuvent qu’être basées sur des premières informations partielles, pas forcément vérifiées, et les conclusions et sont donc d’une subjectivité… hum…absolue. Lorsque l’affaire a éclaté, j’ai été très étonné par la façon de faire des autorités. Comme par exemple le fait qu’il se fasse arrêter à Zurich et non pas plus tôt à Gstaad. Mais sans connaître les circonstances, il restait trop d’éléments dans le flou pour pouvoir juger. Et jusqu’à cet article d’Anne, je n’avais pas encore d’opinion bien définie, bien qu’ayant suivi avec intérêt les informations disponibles dans les médias. Et là… apparaît un amateur de chair fraîche dans toute sa triste splendeur. Mme Poppins, je trouve l’idée de démarrer le délai de prescription à partir de l’âge adulte de la victime vraiment pleine de sens.

Article: Les éoliennes: et si c’était du vent ?

Dans les discussions touchant aux alternatives au pétrole, un point m’étonnera toujours: il y a ceux qui disent “halte aux éoliennes” ou “halte au nucléaire”, halte par-ci, halte par-là… OK. Je veux bien. Mais alors 1) Merci de proposer une alternative 2) Expliquez-moi comment faire pour remplacer l’énergie colossale actuellement issue du pétrole sans passer par un mélange de sources et d’économies diverses ? Chacune des sources d’énergie a ses avantages et ses inconvénients, nous serons bien obligés de trouver un compromis. Je ne crois pas que nous puissions nous permettre de cracher sur une énergie ou une autre, et nous devrons les utiliser de façon complémentaire. Privilégier les économies d’énergie, développer les sources d’énergie locales qui permettent des économiser les sources globales (par exemple panneau solaire thermique) etc…

Article: Les éoliennes: et si c’était du vent ?

@Alec6 (9) je partage ton point de vue. Et je ne crois pas que ce soit si tortueux comme le dit Saluki.

Mon employeur voulant devenir ISO14001, nous avons tous dû suivre un cours sur l’éco-design. En gros, faites gaffes quand vous concevez un produit à l’énergie nécessaires tout au long de son cycle de vie: production (matériaux de base, mise en forme,…), utilisation (consommation,…) et fin de vie. Au final, cela fait une contrainte de plus pour le développement d’un produit, avec des bilans énergétiques par-ci par-là qui prennent du temps si vous voulez qu’ils soient bien fait. C’est une contrainte qui n’est pas toujours si simple à intégrer, et qui a donc un coût. Conclusion: bien que peut-être rentable à long terme, eh bien à court terme beaucoup préfèreront se simplifier la vie et économiser du temps et des coûts de développement. Alors que si le coût de l’énergie était à un “juste” prix (“juste” restant à définir), le facteur énergétique serait de lui-même inclu dans le bilan financier, et donc optimisé sans un effort supplémentaire.

Article: Cent sans sang… ou la der des ders!

Eh ben merci TTE pour tout ces articles ! Je comprends et partage ta lassitude. Je ne suis qu’un lecteur occasionnel, et il m’est arrivé plus d’une fois de laisser tomber la lecture des commentaires ou d’hésiter longuement à en laisser… tellement le sujet se perd. On est là pour se relaxer, de bleu ! Si même le 2ème degré n’est plus possible, mais où va-t-on ? :-)

Enfin voilà, un tout grand merci et une excellent continuation !

Pour les autres: euh… c’est qui qui se colle les analyses des résultats financiers ? … Allez, quoi, y’a bien un volontaire ?! :-)

Article: Il est né, le « divin » enfant…

Ben, entre mec, on n’en dit rien, puisqu’il n’y a rien à dire. La seule chose qu’on pourrait se dire, c’est que la maman est très mignonne, et tant mieux si elle l’est toujours en sortant de l’hôpital! L’éducation de sa fille et sa façon de gérer sa vie ne regarde qu’elle, tant qu’elle n’enfreint pas la loi, bien sûr :-)

Article: Âme de bronze, chapitre 12
FromStart
, le 10.11.2008 à 19:10
[modifier]
Article: Âme de bronze, chapitre 12

Merci infiniment d’avoir le courage de mettre vos oeuvres online. Si je puis me permettre une question, pourquoi faites-vous cela? Je viens de terminer “Le maître de Garamond” et c’est un roman historique passionnant. De ceux qui rendent l’histoire vivante, et qui me donnent envie de creuser plus loin par la suite. On se rend compte que le XVIème siècle, ce n’est pas si loin que ça. Si j’ose faire de la pub pour une librairie, je recommande la Librairie du Lac à Lausanne; son libraire, Olivier Ducommun, ne l’est justement pas.

Article: L’heure de se poser des questions?

Cher François,

Je connais cuk depuis ses débuts, et j’avoue être franchement jaloux: -vous avez un pouvoir d’achat au-dessus de la moyenne, -Vous avez un chouette travail, gratifiant et tout et tout et en plus vous vous payez le luxe de faire des activités créatrices avec vos élèves -Une chouette famille -un chouette village,(avec un chouette municipal,… pardon syndic) -de chouettes vacances -quelqu’un dans la famille qui a de la renommée et qui en plus écrit des vrais livres en papier, et qui passe à la radio et à la télé – de… Ok je m’arrête là

Mais là où je vous envie le plus, mais alors là vraiment à un point incommensurablement inexprimable c’est que tout, absolument tout vous le faites à fond et vous trouvez encore le temps d’écrire des blogs, faire des tests et lire les commentaires et leur répondre. Permettez-moi une question un peu indiscrète: Etes-vous humain? Dormez-vous la nuit? Tapez-vous au clavier à plus de 1000 frappes par seconde sans faire de fautes? Existez-vous réellement ou avez-vous des chinois (ou pire, des extraterrestres (s’il y a des chinois qui lisent ceci, ne le prenez pas mal, ce n’est qu’une façon de parler hein! Idem pour les extra-terrestres) dans votre cave qui s’amusent à créer 24h/24 un poisson nommé Wand… euh François et qui se marrent en voyant tous ces gugus lire ceci jour après jour et gober sans ciller que c’est possible de faire tout ça! (oui, vous pouvez reprendre votre souffle). Au cas où vous seriez humain, permettez un conseil : vous savez, quand le soleil se couche, eh ben on fait pareil, hein? C’est pas parce que la lune pointe son nez qu’on se rhabille Vous avez vu les indestructibles? Eux oui, y z’ont qu’a aller se rhabiller.

Mais bon, je digresse, là. Comme tant d’autres personnes j’apprécie énormément cuk, sa convivialité, son écléctisme, etc… tout a déjà été dit et redit.

Mais j’appuie en particulier les dires de jibu: “François, j’ai l’impression que c’est un passage obligé ce que tu vis, ” la rançon de la gloire”, ton arrivée dans le monde du people. On décortique les gens, on leur fait mal, c’est tellement facile via le web et j’imagine jouissifs pour certain.”

J’ajouterai qu c’est à la fois la rançon de la gloire de cuk, et de Apple qui s’est beaucoup développé ces dernières années (ce qui j’imagine a eu un impact sur le nombre et la provenance des lecteurs de cuk)

Et voilà, moi qui n’intervient jamais par manque de temps, aujourd’hui comme tant d’autres je me suis dit qu’il aurait été malhonnête de ne pas manifester mon soutient après tout le plaisir que j’ai jour après jour, année après année à suivre cuk et sa clique (oui, c’était facile, et alors?) Et voilà, ma femme arrive “Tu as vu l’heure?”. Ben voilà, si demain je suis fatigué au travail, et que fais une bêtise, que je me fais virer et que ma femme divorce, eh bien ce sera de votre faute, François. Sans compter les innombrables cukien passifs qui sont dans le même cas que moi. Alors j’ose éspérer que l’humeur de demain sera plus agréable, plus légère quoi, afin que je puisse dormir d’un sommeil de plomb et l’esprit léger (que c’est lourd!).

Article: Sa vie est tout à fait fascinante

Zallag, Comme le dit Nicos de façon imagée, le problème n’est pas que vous ayez un avis différent (et je pense que la communauté Cuk est un exemple d’ouverture d’esprit et de tolérance), ni un ton de “bourgeois pincé”, mais bien que vous dénigriez et méprisiez les personnes, qui ayant des goûts différents et une autre perception, en sont réduites à l’état de simplets. Itou de la “rigolotte” qui “gribouille”.

Vous affirmez ne pas vouloir dénigrer qui que ce soit, et pourtant tout le monde le perçoit comme tel. De deux choses, l’une: soit vous vous êtes fort mal exprimé, ce dont je ne crois pas vu que vous maîtrisez si bien le verbe (sans ironie); soit vous avez délibérément méprisé les lecteurs et intervenants du site.

FromStart. C’est un peu gros, un peu forcé aussi, mais bon tu as le mérite d’avoir tenté un truc et tu feras mieux une autre fois sans doute,…

Ô, Merci de croire en moi…

…mais pour des prunes, vu que je suis insensible à toute tentative de provocation.

Caramba, encore raté!

Tu sais, je serais même capable de faire des fautes d’orthographe pour mieux passer certaines fois par ici sans trop me faire remarquer…

Et hop, encore un petit coup de mépris condescendant pour tous. Mais peut-être était-il plus particulièrement destiné à ma personne?

“C’est un ravissement (ou une jouissance) de fin gourmet que de passer pour un abruti aux yeux d’un imbécile”. Sacha Guitry? Oscar Wilde? Jean-Marie Bigard? @ François, ci-dessus c’est une tentative de me rappeler une citation, mon idée est de la retrouver, pas de juger une personne. Tu saisis?

Je pense que tout le monde a parfaitement saisi: on nous prend vraiment pour des bobets (pour les non-Vaudois, la définition se trouve ici: http://www.topio.ch/dico.php).

Article: Sa vie est tout à fait fascinante

Zallag, Comme le dit Nicos de façon imagée, le problème n’est pas que vous ayez un avis différent (et je pense que la communauté Cuk est un exemple d’ouverture d’esprit et de tolérance), ni un ton de “bourgeois pincé”, mais bien que vous dénigriez et méprisiez les personnes, qui ayant des goûts différents et une autre perception, en sont réduites à l’état de simplets. Itou de la “rigolotte” qui “gribouille”.

Vous affirmez ne pas vouloir dénigrer qui que ce soit, et pourtant tout le monde le perçoit comme tel. De deux choses, l’une: soit vous vous êtes fort mal exprimé, ce dont je ne crois pas vu que vous maîtrisez si bien le verbe (sans ironie); soit vous avez délibérément méprisé les lecteurs et intervenants du site.

FromStart. C’est un peu gros, un peu forcé aussi, mais bon tu as le mérite d’avoir tenté un truc et tu feras mieux une autre fois sans doute,…

Ô, Merci de croire en moi…

…mais pour des prunes, vu que je suis insensible à toute tentative de provocation.

Caramba, encore raté!

Tu sais, je serais même capable de faire des fautes d’orthographe pour mieux passer certaines fois par ici sans trop me faire remarquer…

Et hop, encore un petit coup de mépris condescendant pour tous. Mais peut-être était-il plus particulièrement destiné à ma personne?

“C’est un ravissement (ou une jouissance) de fin gourmet que de passer pour un abruti aux yeux d’un imbécile”. Sacha Guitry? Oscar Wilde? Jean-Marie Bigard? @ François, ci-dessus c’est une tentative de me rappeler une citation, mon idée est de la retrouver, pas de juger une personne. Tu saisis?

Je pense que tout le monde a parfaitement saisi: on nous prend vraiment pour des bobets (pour les non-Vaudois, la définition se trouve ici: http://www.topio.ch/dico.php).

Article: Sa vie est tout à fait fascinante

Merci François. Je n’ai que la moitié du mérite: le commentaire était tellement “self-inspiring”…

Ceci étant dit, c’est tout à fait sérieusement que je recommande le blog de monsieur le chien, blog qui a démarré en 2005 de façon brillante, mais (à mon avis) l’inspiration de son auteur s’est épuisée par la suite. Et Le journal d’un remplaçant est vraiment vraiment excellent.

Article: Sa vie est tout à fait fascinante

Zallag, je partage EN-TIERE-MENT votre point de vue! Entre nous soit dit, je m’étonne meme que vous ayez pris la peine d’écrire ces lignes. Vous le constatez vous-meme, c’est peine perdue: ces gens de peu de culture ne vous sont meme pas reconnaissants. Enfin, que voulez-vous? Nous nous comprenons et cela est bien suffisant, n’est-ce pas.

Tenez, je vais quand meme tenter à mon tour d’amener un peu de finesse: le blog de M. Le Chien, saison 2005 en particulier, vous connaissez? Par exemple: http://monsieur-le-chien.fr/index.php?planche=9

Et aussi Martin Vidberg? Excellent! Surtout “Le journal d’un remplaçant”, c’est ici: http://bluecity.free.fr/instit/index.htm

Article: Entre Lausanne et Fribourg
FromStart
, le 24.04.2007 à 08:18
[modifier]
Article: Entre Lausanne et Fribourg

Lorsque on voyage régulièrement en train, on se rend compte que les CFF ont maintenu les prestations “standards” à un bon niveau (horaires, correspondances, ponctualité,…), par contre tous les autres services annexes (objets trouvés,…) sont maintenant à l’économie. J’ai récemment oublié dans le train mes affaires de sports (évidemment il fallait que le sac, les chaussures et la raquettes aient tous décidé de rendre l’âme presque en même temps, et ils étaient tous tout neufs!). Déjà pour trouver les objets trouvés sur internet, c’est galère! Il faut passer par le site dédié d’une gare (j’ai du faire la recherche “lausanne” sur leur site) afin de tomber sur les objets trouvés. Ensuite on a le choix entre faire par téléphone (0900) ou par internet (gratuit). Et le formulaire à remplir n’est vraiment pas des plus clairs. Bref, on se demande s’il y a réellement des personnes à l’autre bout qui prennent la peine de lire et d’agir. Autrefois on aurait simplement averti un employé de la gare et à la halte suivante pourvue de personnel, un autre employé serait monté dans le train pour récupérer l’objet.