Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Consul
5 commentaires trouvés.
Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Et le vin qui se transforme en eau, vous en êtes où ? Jésus l’a fait il y a plus de 2000 ans.

C’était plutôt de l’eau en vin, ce qui est tout de même plus intéressant :-)
D’autant que si le résultat de l’opération tourne au vinaigre, on peut l’utiliser contre le calcaire, ce qui en fait un parfait complément à aquama.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

@aquaman:
Oui, merci tout de même pour les explications.

Toute personne travaillant dans le domaine de l’eau sait cela.

En tout cas en matière scientifique, vous nous avez montré vos talents de rameur ;-)

Quoiqu’il en soit je vous souhaite de belles fêtes et beaucoup de succès avec votre produit.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

:-)
C’est pas bien de faire du copier-coller sans citer ses sources:
http://www.produitsaquasante.com/le-ph-et-le-potentiel-doxydo-réduction

Pour atteindre un état de stabilité, les substances qui manquent d’électrons sont en quête continuelle d’électrons et vont les voler là où ils peuvent; ces substances sont appelées des agents oxydants. Au contraire, les substances qui ont un surplus d’électrons sont capables de faire don de leurs électrons supplémentaires; ces substances sont appelées agents réducteurs ou agents antioxydants (redox).

Le potentiel d’oxydo-réduction, ou potentiel rédox, est une mesure qui indique le degré auquel une substance peut oxyder ou réduire une autre substance. Le potentiel redox se mesure en millivolts (mV) en utilisant un rédox-mètre.

Une mesure de potentiel rédox positive indique qu’une substance est un agent oxydant. Plus la mesure est élevée, plus elle est oxydante. Une substance avec une mesure de potentiel redox de +400 mV est quatre fois plus oxydante qu’une substance avec une mesure de potentiel rédox de +100 mV.

Une mesure de potentiel rédox négative indique qu’une substance est un agent réducteur. Plus la mesure est basse, plus elle est antioxydante. Une substance avec une mesure de potentiel rédox de -400 mV est quatre fois plus antioxydante qu’une substance avec une mesure de potentiel rédox de -100 mV.

La plupart des types d’eau, y compris l’eau du robinet et l’eau embouteillée, sont des agents oxydants et la valeur de leur potentiel rédox est positive.

Toute personne travaillant dans le domaine de l’eau sait cela.

Donc nous avons un facteur redox (puisque vous voulez être précis) compris entre 800 et 1100mV.

Bref, aquama® fonctionne, et fonctionne même très bien. La solution aquama® blue a un potentiel redox négatif de -400mV la solution aquama® Red, positif (comme mentionné plus haut) ainsi que l’indigo©.

Mais vous l’aurez noté, le pouvoir d’échange est donc important, mais nous arrivons à garantir une stabilité notamment sur aquama® Red de plusieurs mois grâce notamment à un pH neutre. Et ce avec un seul réacteur, puisque nous ne rejetons pas de base, ni d’acide dans cette version. Donc, nous arrivons à augmenter le pH, développer le facteur redox, maintenir ainsi une bonne détergence, et pousser la désinfection.

Plus le potentiel redox est élevé, plus la solution est désinfectante. Plus il est bas, plus la solution est détergente.

J’espère que cela vous convient, en revanche on a perdu tout le monde :-)))

Je vous laisse, je dois me faire de la solution avec mon Freedom® pour nettoyer ma salle de bains :-))

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

effectivement il y a un création d’hypochlorite de sodium environ 200ppm / ensuite notre intérêt est plutôt focalisé sur la charge électrique, ou nous arrivons entre 800 et 1100mV. De là cette concentration en électricité nous sert à figer l’activité bactérienne, et l’hypochlorite à oxyder la batterie, ou le spore.

Cette phrase ne veut strictement rien dire…
Autant je suis convaincu que votre système fonctionne, autant je suis atterré par ce genre de réponses.
Je conçois bien que vous n’êtes pas scientifique, mais demandez un petit briefing à vos PhD pour ne plus dire de pareilles énormités.
Pour info, une charge électrique s’exprime en Coulombs et pas en Volts.

Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Bonjour,

Je commente tellement rarement que j’en ai oublié mon identifiant/mot de passe :-)

D’abord merci pour ce test complet et convaincant! Sur le principe je trouve très bien d’utiliser des produits avec un impact réduit sur l’environnement, surtout s’ils sont efficaces. Ca me donne envie d’essayer!

Ce que je déplore, c’est le manque de transparence d’Aquama et les explications scientifiques totalement fumeuses (j’ai lu une partie des réponses d’aquaman sur Qoqa).
Pour ceux qui s’intéressent au côté technique, ce système équivalent donne un peu plus d’informations:
http://www.system-h2o.fr/converss.php

C’est le même procédé que celui décrit dans le lien de flabb17.

Le système est intéressant car il produit une solution avec une concentration faible en acide hypochloreux et en soude qui présente peu de risques pour la santé (mais je n’en boirais tout de même pas!), mais qui est suffisant pour le nettoyage à la maison.

Par contre inutile d’acheter le sel proposer par Aquama, du sel pur fera parfaitement l’affaire. D’ailleurs en cas de panne, impossible pour eux de prouver que ce n’est pas leur sel qui a été utilisé.

Sinon dernier point: je pense qu’il y a une petite erreur dans l’article. A mon avis, la machine Freedom ne permet pas de produire du aquama RED et BLUE, mais uniquement du aquama INDIGO.
(Il ne peut pas y avoir différentes sortes de sel. Soit c’est du sel, soit c’est du sel avec quelque chose en plus.)