Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: PhilSim
63 commentaires trouvés.
Article: Doctor Who ?
PhilSim
, le 27.02.2017 à 12:54
[modifier]
Article: Doctor Who ?

J’ai découvert et suivi la série à l’époque du Dr n°9 (Christopher Eccleston) avec la jolie Billie Piper, sur la BBC (histoire d’essayer d’exercer mon anglais et de toute manière, je ne crois pas que c’était déjà visible sur une chaine francophone). Je me souviens de mon étonnement lorsque ce docteur a fait place au suivant, David Tennant, puisque je ne connaissais pas alors ce principe fondateur de la série de changer de docteur. J’ai aussi beaucoup apprécié cette période du 10ème docteur, mais j’ai par la suite un peu décroché, il me semble que la série perdait un aspect plutôt épuré que j’aimais bien. Il me reste beaucoup de bons souvenirs et votre article ravive ma curiosité. C’est peut-être le bon moment de découvrir la 1ère période de la série…

Article: Le monde va mieux
PhilSim
, le 09.02.2017 à 08:58
[modifier]
Article: Le monde va mieux

Je vais regretter infiniment la disparition prochaine de Cuk, que je suis depuis longtemps. Merci à tous les rédacteurs qui ont su nous informer, intéresser, divertir et surtout nous procurer du plaisir au fil du temps. Merci surtout au boss d’ici pour avoir permis tout cela.

[La seule chose que je ne regretterai pas : les élucubrations répétitives de « T » qui sait pourtant que ses prises de positions dogmatiques anti médias indisposent pas mal de gens sur le site, mais qui continue imperturbablement à les exposer. Je crois que, dans une autre vie, « T » ferait un excellent éditorialiste dans certains des médias qu’il vilipende].

Mais ne restons pas sur une note sombre ; comme le suggère le rédacteur de ce jour, le monde ne va pas si mal, de bonnes choses vont arriver, à découvrir.

Article: Lettre ouverte à mon pied droit

Très joli texte, comme d’habitude. Merci beaucoup.

Accessoirement, je note qu’une nouvelle fois, vous vous occupez de l’organe qui se signale, votre pied droit, que vous traitez avec amitié et respect, ce que nous, lecteurs, ne pouvons que cautionner. Mais dans le même temps, vous ignorez superbement le pied gauche, lequel fait preuve au passage d’une noblesse de caractère remarquable en ne montrant aucun signe de jalousie. Mais cela va-t-il durer, faut-il qu’il se mette en grève pour que vous adressiez enfin à lui ?

Article: Un petit peu de nostalgie s’en est allée

J’aimais beaucoup les chroniques d’Anne Cuneo, toujours fines et justes en évoquant des gens et des lieux (et un chat) attachants. Un moment d’humanité que je lisais avec grand plaisir, certainement comme beaucoup d’autres sur ce site.

Je gardais aussi le souvenir (ravivé par le lien proposé plus haut) de son cri du cœur en forme de coup de gueule (que je comprenais bien) dans les commentaires face à son contradicteur habituel…

Et maintenant, les uns s’en sont allés, d’autres restent ; le monde est mal fait parfois.

Article: cliCHés – Websérie humoristique… uniquement ?

Effectivement, la publicité joue un rôle important dans l’économie des médias, mais comme son volume est directement liée au volume des « consommateurs », cela ne fait qu’ajouter un partenaire entre le producteur et le consommateur, mais ne change rien au fait.

Sur le fond, je suis bien d’accord qu’on lit et voit de plus en plus de choses peu intéressantes, orientées, commerciales, caricaturales en termes d’informations, mais est-ce bien différent de ce qui se faisait auparavant, à part l’aspect plus moderne des techniques ?

Je maintiens que ce ne sont pas les médias ni n’importe quel autre groupe de pression qui a voté jeudi passé (pour l’exemple qui nous occupe), mais bien un citoyen qui s’est renseigné ou pas, et où ?, qui lit ou pas, et quel livre ou journal ?, qui regarde la télé, mais quel programme ? C’est un citoyen lambda, comme on dit, qui fait un choix, et qui est libre de faire ce choix, parmi bien d’autres de son existence.

C’est au final de l’usage que nous faisons de notre liberté de choix dont il est question. C’est évidemment un vaste et éternel débat, mais affirmer que tel média a influencé telle décision, c’est faire un raccourci et ne pas évoquer le fait que les gens qui ont été influencés ont accepté cela, consciemment ou pas, et que cela correspondait en fait à leur vision des choses et du monde, bref à ce qu’ils sont.

Article: cliCHés – Websérie humoristique… uniquement ?

Les attaques indifférenciées et répétitives contre les médias par certain(s) commentateur(s) sur ce site me paraissent du même acabit que cette presse décriée elle-même, en montrant une méconnaissance manifeste du sujet, tenant surtout du titre à la une accrocheur et participant d’un parti pris évident. Anne Cuneo, en tant que journaliste, avait déjà exprimée son avis à ce sujet lorsqu’elle pouvait le faire.

Je précise n’être aucunement lié aux médias, mais je constate qu’il est parfaitement possible de s’informer au travers de certains médias (si, si, regardez, cherchez), pour autant qu’on veille bien se donner cette peine. Si on ne le fait pas, et si la décision n’est pas celle qu’on aimerait, il est alors effectivement plus facile ensuite d’accuser les médias ou les partis aux lignes politiques simplistes. Il faut se souvenir que les médias vivent de leur lectorat et les partis de leurs électeurs ; il y a une interaction circulaire entre les producteurs et les utilisateurs de l’information, et lire un media à sensation, en parler, et même si c’est pour le critiquer ensuite, mais sans mentionner qu’il en existe d’autres, c’est le faire vivre. Le mécanisme est exactement le même pour les partis. On se met finalement au niveau de ce qu’on évoque…

Mais il est vrai par contre que les sujets sont complexes, les tenants et aboutissant pas forcément clairs au moment de décider. Il est bien connu que la démocratie n’est pas la meilleure solution de gouvernement, mais probablement la moins mauvaise, et de toute manière, il faut bien qu’une décision soit prise. C’est aussi cela, l’esprit démocratique, accepter la décision des autres, qui représentent la majorité. Il est parfois agréable de se trouver avoir voté comme cette majorité, d’autres fois, il est rassurant de ne pas en faire partie !

Article: Hackintosh 4 ans après, enfin El Capitan!

Le sujet du Hackintosch est particulièrement intéressant. Malheureusement, chaque fois qu’il en est question, les discussions sont squatées par l’interminable et de ce fait inintéressante question de la licence (on espère simplement que ceux qui s’indignent et parlent de vol, voire d’arrachage de sacs aux vieilles dames payent bien leurs licences aux petite développeurs indépendants qui, eux, ont vraiment besoin de ces revenus, contrairement à Apple (et bien d’autres) qui usent et abusent de leur puissance et de leur position dominante (légalement, ce n’est peut-être pas du vol, mais ça y ressemble furieusement).
Sans parler d’autres intervenants qui clament à l’envi que leur temps est bien trop précieux pour s’investir dans une telle procédure ; tant mieux (tant pis) pour eux, mais de grâce revenons au vrai sujet, il mérite plus d’attention, me semble-t-il, puisqu’il semble exister des gens prêts à consacrer un peu de temps à une occupation qui les intéresse…

Article: Hackintosh 4 ans après, enfin El Capitan!

Oui, bravo à ceux qui se lancent dans l’aventure du Hackintosch.

Ce sont eux qui représentent encore le vrai esprit Mac du début, le « think different », alors que l’entreprise s’est lancée progressivement dans la vente de belles carrosseries à des prix stratosphériques et qui surtout ne correspondent plus aux attentes de beaucoup de leurs clients.

Apple devrait leur être reconnaissant de montrer le bon chemin !

Article: Maîtriser une langue
PhilSim
, le 11.04.2016 à 09:44
[modifier]
Article: Maîtriser une langue

Je pense qu’il peut être utile de faire appel aux fractions.

À part le français, qui fait une langue, je me débrouille pas trop mal en anglais (mettons 2/3 de la langue) et assez mal en allemand (disons 1/4 de la langue).

Ce qui mène, avec un dénominateur commun, à 12/12 + 8/12 + 3/12 = 23/12ème de langue (j’espère que je n’ai pas fait de faute de calcul).

Est-ce qu’il y a un nom pour ce degré (faible) de connaissance linguistique ?

Autre question, comment comptabiliser par exemple les langues de vipère?

Par ailleurs, il faut tout de même noter qu’une seule langue vaut mieux que pas du tout…

Article: Les « Filles du Roy », c’est pas la joie…

Merci pour cette évocation.
Une tranche d’histoire, c’est vrai, mais surtout des tranches de vie esquissées en ombres chinoises. Des « filles du roy » beau titre certes, mais des filles pauvres et démunies, ne souffrant pas de la dictature des objets, pour reprendre le thème de hier, car n’en ayant certainement eu que très peu à emporter avec elles !
Tout quitter pour se lancer dans l’inconnu, non pas par choix, mais par un quitte ou double courageux ou désespéré, combien ont dû le faire, le font actuellement, et le feront encore dans l’histoire de l’humanité ?
Est-ce qu’un seul enfant a dit une fois « quand je serai grand, je serai réfugié ? »
On peut seulement espérer que pour le plus grand nombre possible, cela a été, est ou sera une réussite…

Article: Le cours de rien.
PhilSim
, le 14.10.2015 à 11:34
[modifier]
Article: Le cours de rien.

Attention, le rien n’a pas besoin d’être multiplié par trois pour valoir quelque chose. Par exemple, si vous prenez l’expression « un rien l’habille » (en parlant d’une femme, bien sûr), ce rien va être attirant, d’autant plus qu’il sera petit ; et je pense que cela s’applique dans plein d’autres situations.

Il est évident que le vide, le rien, l’absence crée une attraction, un point de fixation, voire de référence ; dès lors, il s’agit d’un objet qui n’est pas que conceptuel mais prend bel et bien place dans la réalité. À partir de là, il faut envisager la taille de ce rien (les petits riens et les grands riens), la couleur (un rien de rose sur une pommette), le goût (l’absence, l’oubli du sel dans l’eau de cuisson des pâtes), etc

Le rien apparaît donc comme un objet finalement très important, à l’égal du zéro dans les mathématique ou nos simples calculs quotidiens. En fait, tout se joue entre le rien et l’infini, où nos vies essaient de trouver leurs places tant bien que mal.

Il faut donc encourager vivement et pousser à développer ces cours de rien, qui sont manifestement une introduction à une approche du tout et de l’universel…

Article: Un peu de lumières dans ce monde de brutes…

Il y a longtemps (snif), on le voyait très régulièrement sur la télévision romande donner ses conférences.

Même si l’on était pas à priori passionné par le sujet traité, il arrivait à « accrocher » le téléspectateur d’une manière impressionnante.

Il est vrai aussi qu’il y avait alors beaucoup moins de possibilités de recourir au zapping qui permet de s’échapper vers des sujets plus futiles et qui nous évitent de penser.

Article: Ça tourne
PhilSim
, le 01.07.2015 à 18:00
[modifier]
Article: Ça tourne

Je pencherais pour un instrument dermatologique, en l’occurrence une râpe à furoncles, qui redonne une peau de bébé au porteur de ce genre de problème grâce à la rotation rapide des petits godets excavateurs…

Ah, si Job (sans « s », hein) avait disposé de cet ustensile, quel pied…

Article: Du peer-to-peer… pour synchroniser ses fichiers

Ne soyons pas naïfs, SVP. Une (petite) partie de la recherche de renseignements concerne effectivement des activités délictueuses, et pourrait certainement être mieux cadrée par la justice. Mais je ne crois pas que cette partie, sorte de guerre bruyante entre les bons gendarmes et les méchants terroristes ou délinquants soit le vrai problème. Car peu de gens dans le monde occidental sont finalement impliqués dans des activités délictueuses d’une certaine importance, susceptibles d’intéresser un gouvernement (étranger).

Il semble bien par contre que cette recherche de renseignements concerne de fait pour une part probablement importante sinon essentielle l’espionnage économique et stratégique. Et combien d’entre nous peuvent être intéressants, en travaillant par exemple dans une entreprise présente au niveau international ou oeuvrant dans un domaine stratégique ? Beaucoup plus que des terroristes en puissance, en tout cas.

Du coup, le paradigme s’inverse et l’on se retrouve devant une recherche délictueuse de renseignements à propos de gens à priori honnêtes. Et je ne pense pas que la justice ait quoi que ce soit à dire dans cette affaire, au contraire, elle est très certainement tenue bien à distance.

Du coup, la recherche de solutions permettant de se protéger de ce type d’intrusion prend toute sa valeur.

Article: Une suite
PhilSim
, le 10.10.2014 à 06:10
[modifier]
Article: Une suite

Merci, Renaud Laffont, de votre commentaire très con-structif

Puisque vous êtes fatigué, peut-être la prochaine fois devriez-vous songer à rattraper votre sommeil en retard AVANT de vous exprimer.

Je trouve dérangeant le ton inutilement et gratuitement disqualifiant ou acerbe de certains commentaire depuis quelque temps sur Cuk.

Peace and love.

Article: Un super Rock’n Poche 2014 (que de découvertes!) et les Sony A7 et A7r

Vous avez plein le pauvre batteur ; sûr en tout cas que lui en avait plein le dos…

Merci pour ces magnifique image de magnifiques ambiances, qui confirment au passage que la vie est bien issue du milieu aquatique, et qu’un retour momentané dans ce même milieu se fait apparemment sans trop de douleur…

Article: Quel sériephile êtes-vous ?
PhilSim
, le 24.07.2014 à 16:54
[modifier]
Article: Quel sériephile êtes-vous ?

Je me souviens, alors adolescent que, lorsque j’avais vu l’épisode de Chapeau melon et Bottes de Cuir où Emma Peel quittait la série et « transmettait » Steed à Tara King, en la conseillant sur la manière de préparer ses tasses de thé, j’avais été tout chamboulé et, oserais-je le dire, j’ai vécu comme un sentiment de trahison…

Article: Quel sériephile êtes-vous ?
PhilSim
, le 23.07.2014 à 16:39
[modifier]
Article: Quel sériephile êtes-vous ?

La mini-série extraordinaire de l’Hôpital et ses fantômes de Lars van Trier,
Chapeau Melon et Bottes de Cuir (effectivement période Diana Rigg),
Spin City.
Plusieurs séries anglaises un brin (et parfois plus) décalées comme on les aime, et qu’on a malheureusement peu ou pas vues ailleurs :
Open All Hours, Last of the Summer Wine, Absolutly Fabulous, One Foot in the Grave, Keeping up Appearances, et bien d’autres…
Un peu moins de choses intéressantes, me semble-t-il, depuis quelque temps, mais c’est peut-être moi qui apprécie moins le genre.

Article: A l’ombre de la grue
PhilSim
, le 15.07.2014 à 07:48
[modifier]
Article: A l’ombre de la grue

Pourquoi parle-t-on d’art en l’occurrence ? Ne faudrait-il pas plutôt parler d’art décoratif (je sais, cela fait trivial au regard du « grand art »), mais entre regarder cette grue vert délavé et rouillée s’étioler et prendre de plein fouet les effets de l’entropie (peut-être pour nous rappeler notre propre décrépitude et finitude), ou la voir en couleur « revivre », s’animer et jouer un (petit) rôle dans la vie du quartier, il me semble qu’il n’y a pas photo.

Je fais le parallèle avec ces vieilles locomotives à vapeur restaurées par des passionnés, qui éructent (les locos, pas les passionnés), halètent, sifflent, et prennent à bord des wagons accrochés à elles un lot de gens qui apprécient ce moment. On est dans le divertissement ? Peut-être, mais quel plaisir !

Cela me fait penser aussi aux créations mobiles de Jean Tinguely, qui bougent, grincent, bref, sont vivantes et joyeuses (même avec une tête de squelette animal pour l’une d’entre elles, si je me souviens bien). Ces objets, me semble-t-il, nous aident à ne pas trop nous appesantir sur la perspective de notre décrépitude et finalement de notre propre passage à la casse, plutôt que de la contempler avec morosité.

Et ne pas oublier non plus dans tout cela la valeur ajoutée de la préservation du patrimoine industriel !

Article: A l’ombre de la grue
PhilSim
, le 14.07.2014 à 09:58
[modifier]
Article: A l’ombre de la grue

Mais, plutôt qu’éphémère, ne pourrait-on pas en faire un événement durable ?

En particulier en « retapant » cette belle machine (j’aime bien ces grues de port aux formes tarabiscotées), dont je suis sûr qu’elle serait rapidement intégrée dans l’environnement aux yeux des riverains.

Et même l’utiliser, par exemple en fixant au bout du fil une nacelle permettant de voir l’environnement depuis quelque hauteur, ou même une table et organiser des repas aériens, comme j’ai vu que cela se fait parfois (mais je suis sûr qu’il existe au moins 35 règlements ne permettant pas ce genre de chose, snif)…

Article:
PhilSim
, le 22.06.2014 à 07:29
[modifier]
Article:

Merveille de concision que ce billet dominical, inattendu au demeurant.

Que ce soit un tiret simple ou un tiret bas, ce signe typographique, jaillissement de la pensée de l’auteur, crée un lien entre un avant et un après lui. En ne précisant pas sa pensée plus avant, il veut certainement nous suggérer que tout est lié avec tout, mais laisser tous les horizons ouverts et, de la sorte, nous aider à lâcher la bride de notre imagination.

Une question cependant : est-ce que ce message, dépouillé mais chargé de sens, n’aurait pas été encore plus fort en l’absence de tout symbole graphique, libéré ainsi de toute contrainte ?

Dans la même perspective : après avoir délivré un message de cette ampleur, est-ce que la signature de l’auteur ne pourrait pas apparaître comme un reliquat d’égo en contradiction même avec l’essence de l’œuvre ?

Article: États des lieux à l’instant T

Merci Modane, j’aime bien le petit « vélo ».

La machine humaine est admirable, mais, comme on sait, dotée d’un système d’exploitation complètement dépassé, et apparemment, sans moyen de le faire évoluer.

Car les innombrables « innovations » dont on nous rebat actuellement les oreilles, en particulier dans le monde de l’informatique et de la communication, peuvent donner une trompeuse sensation de progrès, mais n’y changent en fait rien du tout, au contraire peut-être.

Triste.

Article: Le DVD Cuk 2014
PhilSim
, le 25.02.2014 à 21:25
[modifier]
Article: Le DVD Cuk 2014

À propos de logiciel libre, la mise à jour 10.9.2 est sortie tout à l’heure.

Tout semble fonctionner normalement, ouf.

Un conseil, ne passez pas par la mise à jour sur l’App Store qui promet un téléchargement durant plus de six heures, mais passez par le site des téléchargements d’Apple (http://support.apple.com/downloads/) où le téléchargement de la mise à jour combo n’a duré que quelques minutes !

Article: « Du nouveau »
PhilSim
, le 25.12.2013 à 08:18
[modifier]
Article: « Du nouveau »

car la nouveauté est peut-être là, non pas dans la variation permanente, mais dans le regard toujours renouvelé que l’on porte sur le monde ; en effet, « le seul, le vrai, l’unique voyage, c’est de changer de regard », comme le soulignait Proust

Comme c’est vrai, Mais comme c’est difficile, pris que nous sommes dans le quotidien, son stress, ses rituels et ses fausses croyances…

Article: Les indispensables (et autres) de l’atelier N° 3 : serre moi…

Une question concernant ce truc là (l’outil polyvalent) : Il semble effectivement très pratique, mais paraît un peu fluet… Est-il capable d’effectuer des travaux un peu “costauds”, style couper une poutre dépassant d’un mur (en plusieurs étapes, bien sûr) ?

Article: Commençons
PhilSim
, le 08.07.2013 à 08:31
[modifier]
Article: Commençons

Allons, allons, pas de panique.

Chacun sait que dans l’organisme, c’est le cerveau qui consomme le plus d’énergie (je ne sais plus si c’est en valeur absolue ou relativement au poids, mais qu’importe) !

Donc, en produisant cette rubrique légère, aérienne, pleine de malice et d’humour, avec évitement d’obstacles, pirouettes, dégagements en touche, non seulement vous faites sourire le lecteur et le réconciliez avec ce lundi matin, mais vous avez aussi pratiqué un effort important (même si, comme je l’espère, c’était dans la joie) et dépensé plein d’énergie, ce qui vous dispense de toute effort physique pour au moins 15 jours, au bas mot…

Foin donc de tous ces objets encombrants ou techniques supposés aider à faire maigrir… L’humour intelligent comme amaigrissant ?

Je suis pour…

_“La suppression de l’absinthe a causé plus de malheurs que l’éducation publique.”

Raoul Ponchon_

Article: C’est bientôt Noël, et des livres comme cadeaux?

Sans vouloir commenter plus avant le bouquin de Dicker, si vous recherchez vraiment un livre à suspens, dans une ambiance américaine (d’un campus universitaire en l’occurrence), je vous conseille “les Revenants” de Laura Kasischke.

Là où Dicker nous mène dans un labyrinthe en trompe-l’oeil et plein de fausses pistes, Kasischke nous entraîne dans une histoire apparemment simple, mais pleine d’harmoniques et de résonances, subtiles et inquiétantes…

À ce bouquin-là, je réserverais les qualificatifs utilisés plus haut par le maître des lieux…

Article: Antidote V8: toujours meilleur, plus rapide et confortable

Merci, Madame Poppins, de votre réponse. Pour le coup, je suis sûr que vous faites aussi bien qu’Antidote, sinon mieux…

Et j’en suis bien content, car j’ai comme une vieille réticence envers l’OGAO (orthographe et grammaire assistée par ordinateur), le post-mâché textuel…

Du coup, on peut inventer de nouveaux mots sans se faire engueuler par son ordi, oser des tournures de phrases abracadabrantesque (comme disait l’autre, qui ne devait pas disposer d’Antidote ou autres correcteurs)…

Comme une petite brise de liberté, en somme…

Article: Antidote V8: toujours meilleur, plus rapide et confortable

“Trop de signalements tuent le signalement (François Cuneo, le 17 novembre 2012)” Apparemment, Antidote ne corrige pas les dates :)

À propos de date, une de mes enseignantes de 2ème ou 3ème année (cela fait très longtemps) avait coutume, à propos de la date du jour, de dire “nous AVONS le 16 novembre” à la place de la formule habituelle “nous sommes le 16 novembre”. Comme j’avais une âme de bon élève (c’est tout le contraire d’un compliment), et que sur le plan logique, cette formulation ne me paraissait pas plus illogique que l’habituelle, la chose m’avait troublée à l’époque, et je me pose encore parfois la question : S’agissait-il d’une création personnelle de la dame, ou bien d’autres ont aussi entendu cette expression, que je n’ai pour ma part plus jamais croisée ?

Être ou avoir, sa journée, sa vie, telle est la question…

Que cette journée, de toute manière, vous soit favorable !

Article: L’erreur incroyable d’Apple sur ses nouveaux portables 2012

Le retina, c’est comme le Concorde, très beau, très cher, très mauvais pour l’environnement, tout ça pour franchir le mur du çon… Peut-être votre appareil, dans un sursaut de conscience économique et écologique, s’essaye à un geste suicidaire en chauffant, chauffant pour cuire et s’étouffer dans son jus…

En plus, il n’est pas aidé par le système 10.8.1, tellement en avance sur son temps que sur mon MacBook pro, il n’est plus capable de reconnaître une souris USB au démarrage…

Ah, progrès,que de choses étonnantes ont été faites en ton nom..

Article: Les Jeux, vus de ma porte…
PhilSim
, le 08.08.2012 à 10:02
[modifier]
Article: Les Jeux, vus de ma porte…

Moi je m’entraîne…

C’est dur, ça demande une grosse concentration, une attention de tous les instants, j’irais même jusqu’à évoquer un sens du sacrifice…

Le but ? Diminuer au maximum le temps de contact avec cette grande messe olympique, païenne et effectivement, souvent nauséabonde…

Exemple : Je suis devant la télé, je zappe (je sais, il ne faudrait pas regarder la télé comme ça, mais bon)… Et tout d’un coup, paf (comme dirait le patron d’ici), je tombe sur une retransmission depuis Londres (ça n’est pas ça qui manque)…

Comme je suis prêt, entraîné, tous mes sens sont en alerte, le système sympathique (qui gère les 3 “f” : fright, flee, fight), est en vigilance maximale… Du coup, la réaction est immédiate, pas une ombre de stress, je me sens à la hauteur, et pas une seconde je n’ai envie de fuir (les deux premiers “f”) ; au contraire, avant même que j’aie une conscience claire de ce qui se passe, mon cerveau surentraîné envoie une commande immédiate, impérieuse, au travers des voies motrices longues jusqu’à mon index, qui appuie quasi instantanément sur la touche de la zappette pour changer de chaîne…

Il s’ensuit une zone d’un calme bienvenu, mais trompeur, car le risque est grand que cette autre chaîne diffuse des images du même acabit… Il faut alors tout recommencer… C’est vraiment sportif…

D’ailleurs, je me demande s’il ne faudrait pas en faire une compétition…

Voire une discipline olympique ?

Article: Logitech Squeezebox : la radio 2.0

J’ai depuis 2-3 ans une Squeezebox Radio (ainsi qu’un Squeezebox Boom, plus ou moins le même appareil, mais en stéréo et accompagné à l’origine de la même télécommande prévue pour la radio, ce qui me permet de constater que cette télécommande est pour le moins simpliste). Ces deux appareils sont de bonne facture, et la qualité du son est effectivement étonnement bonne sur les deux.

Pour ce qui concerne maintenant plus spécifiquement la Squeezebox Radio dont il est question dans l’article, il y a eu au début, quelques ratés de l’appareil à garder le réseau wifi et il a fallu plusieurs mises à jour du firmware pour arriver à bout de ce problème. Ceci m’avait fait penser initialement que la Squeezebox était un bel appareil dont le logiciel n’était pas à la hauteur (et regretter mon achat) ; depuis un certain temps par contre, tout fonctionne normalement.

C’est plutôt la conception même du service qui me paraît sujette à caution. L’appareil certes “capte” les stations de radio Internet, mais il a besoin d’être d’abord “calé” sur le site mysqueezebox et le compte que vous devez y créer. Je ne sais pas de quelle manière et à quel niveau cela se passe, mais la Squeezebox ne peut pas fonctionner indépendamment de cette structure. Même en wifi et donc sans fil, la Squeezebox a donc un sérieux fil à la patte…

Enfin, c’est iTunes qui n’est pas utilisable directement ; comme évoqué par Kimmixoo, il faut installer un logiciel sur l’ordinateur qui partage la bibliothèque iTunes pour que la Squeezebox puisse l’utiliser… À l’heure où iTunes est quasiment un standard de fait, et que bientôt même votre réfrigérateur sera capable d’y accéder (pour la musique d’ambiance à l’ouverture de la porte, en même temps que la lumière), on peut s’étonner d’un tel mode de faire. Mais je pense qu’il faut y voir le reflet de l’attitude générale de Logitech envers le monde Apple, c’est-à-dire la production de matériel dont la compatibilité Mac n’est en général pas prévue, et je pense même pas envisagée comme une option possible…

Article: La légende de la chaise…
PhilSim
, le 28.05.2012 à 19:55
[modifier]
Article: La légende de la chaise…

Il est étonnant que cet inventeur ait eu besoin du génie des particules d’argile pour trouver une solution à son problème, et n’ait pas trouvé simplement lui-même…

Car, cet objet, sous une forme certes simplifiée, existe de longue date, et fait même intimement partie de l’histoire (la grande et la petite).

En effet, on voit bien qu’il s’agit, ni plus ni moins, d’une chaise percée… Enfin plutôt plus, vu le nombre de trous…

Mais la honte me saisit de ramener un élan poétique au niveau du caniveau ; je sors donc…

Article: No comment…
PhilSim
, le 23.05.2012 à 12:40
[modifier]
Article: No comment…

Une châtaigne comme châtiment pour ce gars !

Ou même d’être châtré qu’il mérite,

Avec son air si peu chattemite…

Car quelques bouts de chatterton ne suffiront pas

À réparer ce pauvre chaton châtain,

Lui permettre de retrouver ses goûteuses chataires,

Reprendre la châtellenie de ses prés de chasse,

Croquer de chatoyantes souris comme chatterie

Enfin, se faire chatouiller par qui l’aime vraiment…

Article: Black Stories : La coccinelle
PhilSim
, le 23.02.2012 à 07:39
[modifier]
Article: Black Stories : La coccinelle

Solution ingénieuse, mais bien évidemment fausse. En fait, le personnage est un espion américain (CIA) ou anglais (MI 15) ou Suisse (est-ce que cela existe?), et la coccinelle un mini-drone aux pouvoirs meurtriers. Notre espion était en train de procéder à des réglages de l’engin lorsque le mini-canon lui a tiré un coup mortel dans le coeur. La (presque) preuve ? L’auteur de la question, pour ne pas rendre la solution trop facile, n’a pas précisé « Un homme était mort. Sur lui se trouvait une coccinelle, encore fumante, et un livret d’entretien. Étonnant, non ?

Article: i fô lire
PhilSim
, le 08.01.2012 à 10:16
[modifier]
Article: i fô lire

Effectivement, tout ce qui est écrit est peut-être bon à lire, c’est une question de curiosité, en essayant de ne pas (trop) porter de jugement à priori, et c’est le plaisir ou l’intérêt qu’on y trouve qui incite à poursuivre (ce devrait d’ailleurs être aussi vrai pour tout ce que nous croisons dans notre vie). J’ai terminé hier le second ouvrage que je lisais de Haruki Murakami, en l’occurrence Kafka sur le rivage… Un auteur étonnant, un livre épatant : des personnages d’une certaine manière aussi à la recherche du temps perdu (mais de manière extraordinairement différente de celle de Proust), un mélange de suspense, d’humour, une profondeur dans la manière de considérer la vie, une touche d’érotisme aussi, enfin un livre fantastique dans tous les sens du terme…