Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Caplan
1476 commentaires trouvés.
Article: Les Sony A7, A7R et A7S sont arrivés au bout de la première étape du parc d’objectifs

Caplan « ce qu’il faut lire »..? « tant pis pour ceux qui ne savent pas lire ».
C’est ce que tu lis. Ça te gêne si quelqu’un exprime un avis différent du tien?
Ca va le melon, tu passes les portes?

Ma question est juste: « Qui es-tu pour trouver cette photo pas terrible? »

Si tu fais partie de ces gens qui ne peuvent pas regarder simplement le travail d’autrui sans chercher des poux, tant mieux pour toi, mais ne va pas parler de la taille du melon de tes semblables, tu veux?

Article: Les Sony A7, A7R et A7S sont arrivés au bout de la première étape du parc d’objectifs

Je pense qu’un recadrage de celle de François apporterait beaucoup à la lisibilité de l’image.

Ce qu’il faut lire, c’est cette image là! Et tant pis pour ceux qui ne savent pas lire… Cette photo a bien l’air d’une photo à la sauvette. Le cadrage en fait partie.

François, ne touche à rien!

Article: Les Sony A7, A7R et A7S sont arrivés au bout de la première étape du parc d’objectifs

En fait, la photo, je la trouve pas terrible. J’aurais cadré un peu plus serré, et coupé un peu en bas et à gauche…

Ah, encore un Docteur en bonnes photos!

Et celle-là, de Robert Frank, elle est bougée, pas au point et de traviole:

Article: Qu’est-ce qui «relie» la Calypso et Tintin?

Il y aurait sans doute un problème légal à régler: Hergé s’est rendu riche et célèbre essentiellement en vendant ses albums de Tintin. A l’heure actuelle, je suppose que les produits dérivés permettent de faire tourner encore davantage la « vache à lait ».

M’en f…! Il y a plus de 20 ans que trône dans mon salon un tableau que j’ai fait moi-même à l’acrylique:

Article: T’inquiète pas Doc, j’y suis pas allée à fond.

Y en a marre des remarques politiquement correctes: « Et gnagnagna, est-ce que c’est juridiquement correct? Est-ce que c’est moralement acceptable? Est-ce que c’est proportionnel? »

Je ne peux qu’abonder dans le sens de Renaud Laffont (5):

Bien fait pour sa gueule à ce connard

Tout le reste, pour moi, c’est de la complicité. Une fille a les moyens physiques de foutre une trempe à un salopard? Qu’elle le fasse! Bravo!

Article: SolarWalk
Caplan
, le 21.04.2014 à 10:47
[modifier]
Article: SolarWalk

Très joli, en effet!

Voici une vue de la station spatiale internationale qui nous a survolés hier soir vers 20 h.

Et si on veut la voir passer « en vrai », on peut consulter l’horaire sur http://www.heavens-above.com/. Il faut s’inscrire en donnant sa position sur la Terre et on obtient tous les détails sur les heures de passage de nos satellites préférés avec l’azimut d’apparition, l’élévation et la magnitude (plus la magnitude est négative, plus l’objet est lumineux).

On peut constater sur le tableau ci-dessous que l’ISS sera bien visible depuis Lausanne mardi 22 avril dès 21h14, justement:

Article: Une sensation bizarre
Caplan
, le 08.02.2014 à 15:09
[modifier]
Article: Une sensation bizarre

il me semble qu’il y a une nuance entre prendre ses semblables pour des décérébrés et se désoler que l’on doive subir le matraquage de la com/pub, et y voir quelque part une banalisation de la violence à autrui.

Manifestement, cette nuance n’existe pas pour Smop, si je sais bien lire.

Donc toute attitude critique sur la pub et la com relève d’une pathologie de l’angoisse ?

Oui, dans la mesure où vous êtes persuadés que la majorité de vos congénères, dépourvus de toute distance critique face à la pub, sont complices de la conspiration à l’insu de leur plein gré.

Je ne vois pas non-plus en quoi être critique sur ces domaines serait le fait de porteurs de gri-gris new-age, et autre gadjet du marché de la parano biosaine.

Ce n’est pas « le fait de ». J’ai dit que c’était à mettre en parallèle. Dans l’esprit « l’enfer, c’est les autres »: émettre des ondes et en recevoir / créer des pubs et s’en amuser. Tous complices!

Maintenant, je vais le dire clairement: selon moi, l’énorme majorité des citoyens n’est pas dupe face à la pub. Sous-entendre le contraire traduit un certain mépris que j’ai de la peine à admettre.

Article: Une sensation bizarre
Caplan
, le 08.02.2014 à 12:48
[modifier]
Article: Une sensation bizarre

J’aime pas trop les théorie conspis, mais faut bien admettre qu’il y a , volontairement ou non, une certaine « fabrication du consentement » qui n’est guère réjouissante.

Alors voilà: pour moi, les angoissés de la pub sont:

a. Des angoissés tout court qui ont choisi ce support pour canaliser (ou occulter) leurs autres angoisses existentielles. A mettre en parallèle avec ces gens qui se promènent avec une armure en fils de cuivre pour résister à l’électrosmog.

b. Des gens qui se sentent très forts, mais qui pensent que la majorité de leurs semblables sont des décérébrés qui vont plonger dans tous les pièges des publicitaires. Ils n’ont aucune confiance en leurs concitoyens et ça les angoisse de vivre au milieu d’un troupeau de brebis manipulées.

Article: Une sensation bizarre
Caplan
, le 08.02.2014 à 11:00
[modifier]
Article: Une sensation bizarre

Là, ce deuxième ou troisième degré me fait froid dans le dos, ça sonne très « côté obscur de la force ».

Maître Zagi demande à tous nos joyeux internautes de faire la chasse aux publicités menteuses et monstrueuses, débiles et débilitantes, qui nous mettent tous la tête sous le couvercle, pour faire bouillir la marmite de quelques happy few.

Je vous rappelle juste que la machine sur laquelle vous transmettez vos angoisses est fabriquée avec des tonnes de cynisme et que les serveurs qui gardent précieusement vos réflexions sont des monuments de gaspillage. Comment vivez-vous la compromission qui consiste à les utiliser pour dénoncer un autre cynisme?

Article: Une sensation bizarre
Caplan
, le 07.02.2014 à 08:27
[modifier]
Article: Une sensation bizarre

Alors, et vous, ces images, elles vous racontent quelque chose ou c’est moi ?

Aucun doute: c’est toi!

La RATP qui explique qu’elle va remplacer les lampes à incandescence par des LED, je ne vois pas ce qu’il y a de pervers là-dedans…

Quant à la pub d’Acadomia, je la trouve très bien! Si j’étais le client, je serais content de mon publicitaire.

Article: iWork 2013: Apple ne respecte pas ses utilisateurs

Ah bon, pourtant avec 13 semaines de vacances par an, je pensais que tu avais déjà assez de temps pour récupérer;-)

Arrête de penser, tu veux?
Tu ferais mieux de m’expliquer quelle incompatibilité fait que je ne peux plus imprimer d’anciens documents Word, ni en tirer un PDF! ;-)

Article: iWork 2013: Apple ne respecte pas ses utilisateurs

Bon, tu es l’un de ceux que crois avoir essayé de convertir à Pages, mais tu es resté sur Word si je me souviens bien.

Non, pour les nouveaux documents, je prends Word. Mais pour convertir les anciens Word en Pages, c’est cuit! Comme j’ai beaucoup de tableaux, de flèches et de mises en page spéciales, tout est foutu à l’arrivée.

En plus, maintenant, je ne peux plus transformer mes anciens Word en PDF. Et quand je veux les imprimer, ça m’imprime les 3 premières lignes et puis c’est tout.

Vivement le retraite, que je puisse mettre tout ça à la corbeille!

Article: iWork 2013: Apple ne respecte pas ses utilisateurs

Oh je sais, certains vont dire que j’arrive comme la grêle après la tempête…

Comme la grêle après les vendanges! Mais bon, tu fais comme tu veux…

Mais franchement, moi qui ai mis le pied à l’étrier à des dizaines d’utilisateurs de ce programme qui, à l’époque, n’existait que pour Mac, j’ai vraiment la honte!

Ah, quand même! ;-)

Article: Stratégie de stockage des photos à long terme

Blues (et re-Caplan): plus j’y pense, et moins la solution de l’album papier me plaît. Au final, un album papier règle un problème de visualisation des photos, mais n’assure pas du tout la persistance des images à long terme. Si le but de l’album est de pouvoir profiter des meilleures photos longtemps après leur création, un bon logiciel de création d’albums virtuels basé sur des photos marquées (vive les tags) ferait mieux l’affaire qu’un album papier.

Je ne voudrais pas avoir l’air d’insister, mais je suis intimement persuadé qu’une infime partie des millions de fichiers dont vous parlez seront ouverts par quelqu’un d’autre que leurs auteurs.

Et pour le reste, je trouve limite pathologique, lorsqu’on n’est pas un pro de la photo, d’accumuler 25’000, 50’000, voire 100’000 photos. Faut pas classer. Faut juste consulter… ;-)

Article: Stratégie de stockage des photos à long terme

C’est bien joli, ces montagnes de photos numériques… Mais qu’est-ce que vous croyez? Que vos descendants vont s’emm… à gérer vos téras de photos en plus des leurs? Tous ces fichiers, aussi bien organisés qu’ils sont, vont disparaître dans les tourbillons numériques de l’histoire.

Le mieux, pour une réelle pérennité, c’est de faire une sélection par année et de commander un album de 100 pages. Là, il y a une chance pour que les générations futures regardent réellement ces photos. En plus, l’acte de sélection est un joli défi, plus exigeant que l’empilage numérique.

Mais si l’accumulation est un simple plaisir personnel, c’est une autre histoire…