Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: ptit tom
63 commentaires trouvés.
Article: Captif, vraiment, ou simplement content?

Jai installé Ubuntu également Ubuntu en double boot sur le MacMini de la maison, pour voir. Ça marche pas mal, beaucoup de bonnes idées d’interface, par contre il ne faut pas trop sortir d’usages simples, sinon on se retrouve vite les mains dans le cambouis.

Un truc rigolo: quand j’installe Ubuntu sur des PC de 5 ans avant de les donner à l’école primaire, ca leur donne un gros coup de boost. Mais sur mon MacMini qui a 5 ans également ben… Rien de vraiment différent.

En revanche au travail j’ai mon Mac et je ne suis pas prêt de changer. L’interface me permet d’aller tellement plus vite, les logiciels sont sans commune mesure (pas encore vu un gestionnaire d’e-mai à la hauteur d’Airmail sur Ubuntu et même sur PC d’ailleurs, ou un éditeur comme Ulysses), la stabilité est absolue, et les Mac du bureau sont les seuls qui, même par cette chaleur, sont absolument silencieux. Et alors ca… Ça ne se négocie pas.

Article: Le port du casque à vélo
ptit tom
, le 03.12.2015 à 07:24
[modifier]
Article: Le port du casque à vélo

Est-ce que le casque peut éviter une grosse blessure en cas de chute ou de collision. Cest sûr.

Est-ce que c’est nécessaire, dans la mesure où l’accidentologie à velo (en France du moins) reste stable malgré l’augmentation du nombre de cyclistes? Dans la mesure où toute une partie de la politique velo (les VLS) part du postulat qu’on peut en prendre un à tout moment, sans être équipé ? Que Les automobilistes prennent plus de liberté à nous frôler lorsque nous sommes mieux équipés (paradoxe bien repéré qui inquiète sur la psyché de ces gens-là)?

Pour ma part jaurais tendance à le penser très important hors centre-ville, quand on roule sur les nationales, à cause du différentiel de vitesse… Dans les grandes villes, il me semble plus urgent de poursuivre le passage généralisé en zone 30 de toutes les voies non prioritaires, qui a des effets avérés pour la sécurité des cyclistes, des piétons, des enfants, et pour le confort de mes oreilles.

Article: El Capitan, tout en douceur et tout petit coup de gueule contre Antidote, tout en douceur aussi

Pardon,mais il faut arrêter de dire qu’Antidote fonctionne avec Office 2016. Il ne peut que prendre le texte dans son éditeur pour le corriger et le copier-coller ensuite, absolument pas corriger dans le texte en maintenant la mise en page. Et là, pour le coup, Office 2016 est bien sorti et on ne voit rien venir…

Article: C’est partout comme ça en France?

Bonjour,

A priori, en termes de débit moyen de la 4G, la France est plutôt bien placée. Voir ce rapport qui montre que les débits sont bons, mais qu’en revanche il y a toujours des chances d’avoir un problème d’une session à l’autre: http://cdn2.hubspot.net/hubfs/391494/Kwicr_Mobile_Broadband_Report.pdf (rapport qui dit également qu’en wifi, c’est pas la joie).

Pour autant, la priorité des opérateurs aujourd’hui n’est pas le débit mais la couverture. C’est parce que ces opérateurs ont des obligations légales ambitieuses, comprises dans leur autorisation, de couverture de la population (et pas du territoire). Si ces obligations ne sont pas tenues, les amendes sont potentiellement très importantes, et la sanction pourrait théoriquement aller jusqu’au retrait de licence. À noter que l’autorité des télécoms, l’ARCEP, contrôle la qualité des réseaux mais sans la sanctionner (elle compte alors sur le principe du « naming & shaming » pour faire évoluer les plus mauvais). Ce dispositif a plusieurs conséquences:
* la plus évidente, c’est que la couverture monte vite sur un territoire particulièrement peu dense (à titre de comparaison la Suisse est près de 2 fois plus dense que la France), et a priori les objectifs fixés par l’ARCEP seront tenus (voir ces objectifs ici: http://www.arcep.fr/index.php?id=9971&no_cache=1). Pour rappel, la 4G est arrivée en France fin 2012, le déploiement est donc extrêmement rapide.
* la seconde, c’est donc que la couverture du débit a pris plus d’importance que sa qualité; que les investissements nécessaires pour la 4G ont réduit à la portion congrue ceux pour la 3G (encore bien plus utilisée et surtout beaucoup plus sollicitée qu’avant par les usages multimédia); et que d’ailleurs, les opérateurs ont obtenu de dépouiller la couverture EDGE pour améliorer la 4G (ce qu’on appelle la bande des 800Mhz).

En résumé, tant que ce sera la course à la couverture, la qualité de service sera parfois aléatoire.

Pour votre cas personnel, quelques solutions, des plus simples au plus compliquées:
* le meilleur réseau en France, quoi qu’on en pense, c’est Orange et de loin, SFR est le plus médiocre des 3 historiques. Cherchez d’abord à changer de réseau en itinérance.
* si votre débit est vraiment faible, vérifiez du côté de votre opérateur suisse que le débit en itinérance n’est pas limité (généralement vous n’êtes pas prioritaire sur le réseau en itinérance). Au prix que vous payez, vous avez le droit à la meilleure qualité de service :)
* la 4g est très sensible au nombre d’utilisateurs. Repérez les autres utilisateurs compulsifs autour de la borne et utilisez les moyens à votre disposition pour mettre fin à leurs agissements intolérables.
Et bien sûr, consultez une carte des débits en 4g avant de choisir votre lieu de villégiature la prochaine fois!

Thomas (qui revient d’une semaine sur l’île d’Elbe sans internet sauf au café du village, c’était pas mal!)

Article: Un bien beau Word 2016
ptit tom
, le 24.07.2015 à 00:23
[modifier]
Article: Un bien beau Word 2016

Oui c’est pas mal, mais:
* on ne peut plus mettre de raccourci dans la barre du haut
* on ne peut toujours pas utiliser ses raccourcis texte système
* plus d’accès direct aux pages dans Word
* pas d’Antidote (bon, ça j’espère que c’est temporaire)
* VBA qui fonctionne encore moins bien qu’avant.
* et alors un truc qui m’insupporte: plus d’antialiasing, cest propre en Retina mais le texte est juste insupportablement moche en non Retina. Si c’est pour faire du Word comme sur un PC hein…

Je m’en sers en production depuis la sortie de la bêta, j’ai été très étonné qu’ils sortent une version finale. M’est avis qu’il fallait livrer… Du coup, mieux vaut garder la 2011 sur son poste au cas où…

Article: Deckset – À moi les présentations rapides

Merci pour la présentation, j’avais repéré ce logiciel, qui ne me sera pas très utile tant que je ne pourrai pas personnaliser le thème, mais qui est prometteur.

Je suis content également de voir que le markdown a été enrichi pour le positionnement des images, qui pose problème avec pandoc / beamer.

Article: iWork 2013: Apple ne respecte pas ses utilisateurs

(Et j’en profite pour dire que je suis tout à fait d’accord avec Karim, seulement que les apports de Numbers sont insuffisants pour justifier de quitter Excel quand on travaille avec des gens qui ne l’ont pas. Alors que l’écart entre Pages et Word pour la composition est gigantesque, et entre Keynote et PowerPoint, quand même significatif).

Article: iWork 2013: Apple ne respecte pas ses utilisateurs

Effectivement agaçant pour les documents anciens qu’on reprend (comme, par exemple, un document entièrement conçu avec des zones de texte liées de page en page, 3 heures de mise à jour pour moi…), le nouveau Pages.

Par contre plutôt pas mal pour les nouveaux documents dans l’ensemble, une fois surtout qu’on a compris qu’il faut supprimer le corps de document pour pouvoir composer des documents librement (et 2-3 trucs mal fichus, la feuille de styles, la sélection multiple…).

Dans cette configuration, Pages reste absolument imbattable dans le rapport qualité prix. Ça n’a pas de sens de le comparer à InDesign qui coûte 100 fois son prix, et ni Word ni LibreOffice ne font de la composition correctement et facilement (ce sont d’abord des traitements de texte, là ils sont meilleurs pour qui aime taper son texte dans un tel logiciel).

Il en est de même pour Keynote qui reste incomparable, PowerPoint et Impress étant honnêtement de sombres bouses, sur Mac et sur PC d’ailleurs.

Je ne parle pas de Numbers qui est assez sympa, mais Excel est suffisamment bien fichu pour qu’on ait pas envie d’aller voir ailleurs.

Dans mon entreprise nous avons des mac et des Pc et je vois pour la première fois la possibilité d’imposer que les documents « graphiques » (des supports de formation, des plaquettes) soient conçus avec Pages, et que chacun puisse les transformer, soit avec le logiciel, soit en ligne. Si on arrive comme annoncé à la parité entre ces versions, les changements apportés auront valu le coup pour moi. Reste à espérer que l’effort se fasse sur la durée…

Bonnes fêtes!

Article: MakeSlides
ptit tom
, le 16.10.2013 à 08:26
[modifier]
Article: MakeSlides

Bonjour,

Il est possible aussi de faire des diapositives en markdown sur mac, le problème étant de devoir les récupérer dans PPT par exemple (pour Keynote, à ma connaissance il n’y a que MakeSlide).

2 solutions donc, il y a Flowerpoint, https://github.com/rbalicki/FlowerPoint, et il y a Pandoc. Je n’utilise que le second: on crée son document (avec niveaux de titres uniquement), on le convertit en rtf, que ppt peut importer.

Dans tous les cas, c’est pour moi beaucoup plus rapide de taper mon texte et, une fois fini, de faire la mise en page dans PowerPoint, que d’écrire directement dedans.

Article: Delineato pro, un éditeur de cartes mentales astucieux.

Par exemple, pour l’usage de Ptit Tom, une carte intitulé questionnaire aurait le même effet, et permettrait de gérer un questionnaire de manière identique, et même de l’export terne HTML pour le mettre directement en ligne.

Oh, j’ai ces logiciels, j’ai aussi iThoughts sur l’iPad, et je m’en suis beaucoup servi. J’étais séduit par le principe des cartes heuristiques mais je les abandonnais toujours assez vite pour d’autres façons de faire.

Deux problèmes: d’abord celui de l’usage de cartes heuristiques pour réfléchir ou developer. Je ne pense pas hiérarchique et j’adore Scapple pour me permettre de d’abord placer n’importe où mes bouts de questionnaire, et les organiser ensuite, progressivement. Ensuite celui de l’interface et du comportement. Celle de Freeplane est nulle, de xmind, pas très bonne. C’est ceux que j’avais sur mon ordinateur et je me retrouvais toujours à pester par ce qu’ils ne maintenaient pas la forme voulue, que je n’éditais pas comme je voulais…

Maintenant je conseille juste d’essayer, pour moi c’est rentré en quelque jours dans les habitudes de travail, aux côtés d’Office, Byword, Scrivener et DayOne, et je regretterais de ne pas pouvoir en profiter!

Article: Delineato pro, un éditeur de cartes mentales astucieux.

Et tellement simple!:-))))

Il y a aussi des exports simples! Genre en OPML ou en texte simple. Mais je préfère copier coller dans mes logiciels habituels que de créer des fichiers qui ne servent qu’à l’export… Et souvent ce n’est pas possible,tout simplement, car le résultat est tout moche.

À essayer en tout cas, mais je vois que nous sommes déjà plusieurs convaincus!

Article: Delineato pro, un éditeur de cartes mentales astucieux.

Intéressant logiciel mais qui ressemble finalement plus à un omnigraffle (imbattable dans sa catégorie, sauf sur le prix) qu’à un éditeur de cartes heuristiques.

Je teste Scapple depuis sa sortie, développé par le même type qui a fait Scrivener, c’est beaucoup plus simple mais je le trouve extrêmement utile. Je m’en suis par exemple servi pour créer des questionnaires. Au début je pose les questions sur l’écran sans ordre établi, comme elles me viennent (double clic sur l’écran). Et ensuite, au fur et à mesure, je crée l’ordre en ajoutant les flèches. Pour l’export, je fais une pile avec les énonceés (stack), je copie colle dans Byword, aperçu du résultat que je colle dans word. Très propre, très net.

Scapple est plus cher (13€…) mais vaut vraiment le coup, et comme avec Scrivener, l’essai est de 30 jours d’usage (pas consécutifs: seuls les jours d’utilisation comptent). http://literatureandlatte.com/scapple.php

Article: La dérive d’Apple semble bien réelle

C’est la guerre des brevets, à peu près déconnectée des avancées réelles de la technologie.

Apple se fiche comme d’une guigne de contrôler ce que font ses consommateurs, y compris d’un point de vue légal (toute l’histoire d’iTunes le prouve). Ce qui l’intéresse c’est de contrôler elle tous les aspects de l’utilisation de ses produits.

Si vous avez peur de la connivence entre grandes sociétés et atteintes à la liberté, qui est un vrai problème et n’a pas démarré avec les nouvelles technologies, allez voir du côté de ceux qui ont accepté les conditions iniques de la Chine pour y faire des affaires, Google et Yahoo en tête.

Article: iPad et iPhone, encore deux petits détails

Soit dit en passant, moi qui ait eu le premier iphone puis le 3GS, je ne l’imagine pas au quotidien sans mobileme et sa synchronisation invisible (sauf pour la musique bien sûr). Certes ça fait un coût en plus, mais je ne pourrais pas m’en servir comme agenda et comme carnet d’adresses s’il fallait que je le branche toutes les heures…

Pour l’iPad on verra, mais je le vois plus comme un dispositif pour aller sur internet affalé sur un canapé ou dans un lit, et en ce sens à mon avis il va faire un malheur. Et ça m’étonnerait franchement qu’on soit obligé de le synchroniser pour l’utiliser!

tom

Article: L’iPad n’est pas encore pour moi

Comme d’autres je ne prendrai sans doute pour moi que la deuxième version, pour un usage à la fois sédentaire (interface tactile pour la chaîne et la vidéo) et nomade (les week-ends où l’ordi est de trop et l’iphone un peu insuffisant). Je suis suffisamment intéressé pour être à peu près sûr d’en prendre un, pas suffisamment pour, comme l’iphone, aller l’acheter le lendemain de sa sortie.

Maintenant je sais déjà que je vais l’offrir à mon père à son anniversaire, parce que je crois qu’il va être difficile de faire un objet qui corresponde aussi bien à ses besoins: un peu d’internet, des petits jeux type solitaire, un OS encore plus robuste et inattaquable que mac OS. Seule chose qui m’inquiète: les sites de vidéo sur lesquels il va sont encore beaucoup en flash, et si youtube et vimeo passent au html 5/H.264, j’aimerais bien qu’au moins dailymotion y passe aussi.

tom

Article: Changer d’iPhone? Et que faire du vieux s’il vous plaît?

Je passe du edge au 3GS; j’ai laissé exprès la case 3G pour attendre un 32 Go qui me permettait de mettre toute ma bibliothèque itunes sur le téléphone, avec un meilleur appareil photo pour pouvoir alimenter evernote depuis mon iphone..

… Le problème c’est qu’Orange est pas d’accord avec mon plan et me demande d’attendre la fin des 2 ans et la fin de l’année… Ça m’apprendra à sauter un modèle, quand ceux qui sont passés de l’edge au 3G l’ont fait quasi gratuitement!

tom

Article: Enfin un nouveau Mac!
ptit tom
, le 31.03.2009 à 20:33
[modifier]
Article: Enfin un nouveau Mac!

Ça peut sembler bête, mais as-tu vérifié qu’après l’installation, ce n’était pas Spotlight qui tournait à plein régime et qui rendait le système peu réactif? Surtout avec 500 Go à indexer… Ça m’avait fait la même chose avec mon premier Macbook, juste pour constater un peu plus tard qu’il tournait comme un charme.

Enfin, une réinstallation à neuf ne peut pas faire de mal!

tom

edit @ henrif Au contraire, Leopard était tout sous le capot, et peu de choses à l’extérieur. Cf. par exemple ici (c’est la revue traditionnelle d’Ars Technica).

En fait, généralement, si les développeurs proposent des versions limitées à la dernière version de l’OS, c’est souvent justement parce de nouvelles interfaces de programmation, ou des “bouts de code tout faits” sont proposés par Apple (tous les Core Data, Animation, machintruc) qui permettent aux développeurs d’intégrer de nouvelles fonctionnalités pour un coût de développement très réduit. S’ils voulaient intégrer les mêmes fonctionnalités dans leurs anciennes versions, ils devraient coder eux-mêmes des choses proposées clés en main par Apple…

Par ailleurs la compatibilité peut effectivement être un problème, mais c’est aussi l’énorme avantage d’Apple de peu s’en soucier, ça leur permet d’aller très vite de l’avant (cf. le carbon en train de disparaître).

Article: Virtual Box : Windows, Linux… sur Mac sans dépenser un sou!

J’utilise virtualbox avec windows xp depuis quelques mois, pour office (et oui, parce qu’en production, office:mac est à peine utilisable). J’ai été agréablement surpris par la fluidité de l’ensemble (avec un nouveau macbook et 2 go de ram), les principaux soucis étant:

  • le gros ralentissement de l’ordi au moment du lancement de windows;
  • l’absence de copier/coller entre les deux.

Si j’arrive à faire passer ça en production (à savoir passage sur mac et Office 2007 en virtualisation), nous utiliserons en revanche une solution payante pour 3 raisons:

  • le support
  • la large avance de vmware, par exemple, en terme de virtualisation (et notamment les modes type cohérence)
  • la charge ram/batterie qui semble moindre sur vmware (après comparaison sur deux ordis).

Ceci dit virtualbox est effectivement très bien pour se lancer dans l’aventure.

Cordialement,

thomas

Article: Allez hop, passons au « nouveau » MacBook Pro

Bonjour,

Il m’arrive par contre de me retrouver avec un Airport désactivé, alors que je n’ai rien demandé. Pas trop grave, mais agaçant.

S’agit-il d’un message annonçant que le réseau va être désactivé pendant une minute? J’ai ça régulièrement depuis que j’ai mon nouveau macbook, et c’est effectivement très agaçant à force. J’ai aussi remarqué que si je débranchais l’airport express (et que j’utilisais la livebox seule), je n’avais plus ce problème… Bizarre, donc.

t.

Article: L’iPho(to)ne
ptit tom
, le 27.01.2009 à 08:51
[modifier]
Article: L’iPho(to)ne

Un seul gros gros défaut pour moi à cet appareil photo: Que de mal pour prendre du texte en photo… C’est ma principale utilisation (couplée avec evernote), avec un iPhone de première génération, et c’est en gros une catastrophe… Par exemple

J’attends le suivant en espérant que ça s’améliorera à ce niveau.

tom

Article: Le nouveau MacBook de Madame Cuk

ça; c’est ton avis de mac geek. dans mon entourage, 100 % des utilisateurs de PC savent ce qu’est le FW…

Ça, c’est mon avis de responsable informatique* d’une petite boîte avec 15 PC et 15 personnes devant…

Pour le fw sur les pc, au temps pour moi sur les gammes consommateurs. En gamme professionnelle (les seuls que je connais je dois dire) c’est quasiment absent.

tom

*je précise que ça fait ronflant mais que dans une boîte de cette taille, c’est 2 heures par semaine à tout casser…

Article: Le nouveau MacBook de Madame Cuk

@THG: les pc avec une prise FW sont une minorité, sauf chez Vaio. Il n’y en a pas par exemple sur la gamme professionnelle de HP (première gamme pro en France). Sinon, le manque de place c’est sur la carte mère, pas sur le bord de l’ordi :)

Sinon, j’ai ce nouveau macbook depuis sa sortie, après un macbook rev A et un powerbook alu rev A (oui, j’aime prendre des risques…). C’est une excellente machine, dont la solidité fait plaisir après les macbook blancs.

Pour l’écran: Je crains que les croisés du mat soient beaucoup marqués par leurs habitudes et par ce qu’on leur a toujours dit. Entre mon ancien powerbook et ce macbook, dehors et au soleil, il n’y a pas photo, l’image est bien meilleure sur le macbook. En cause, la luminosité. Pourtant, je ne me plaignais pas de mon powerbook en 2003. Les reflets sont très rarement un problème sur le macbook, et surtout, n’ont rien à voir avec le ‘gloss’ des sony de gamme commerciale par exemple.

Pour le firewire: j’ai fait un petit sondage autour de moi. 9 personnes sur 10 (sur mac hein, les gens sur pc ne savent pas ce que c’est de toutes façons) n’ont JAMAIS utilisé le firewire. Moi même je m’en suis servi sur chaque machine uniquement pour faire le transfert entre un ordi et l’autre (ce qui était d’ailleurs extrêmement pratique). Le firewire a perdu la bataille des disques durs et des camescopes depuis un bon bout de temps au profit de l’USB2. Alors c’est bien malheureux pour cette norme, mais je crois qu’il faut laisser tomber. Par ailleurs il existe des adaptateurs FW/USB pour les besoins restants.

tom

Article: Open Office 3 Mac : Une alternative crédible à Microsoft Office?

Je suis le premier à critiquer Office 2007 (ou 2008), parce que je ne comprends pas qu’une suite logicielle comme celle-là, qui est cher, qui rapporte beaucoup d’argent, pose toujours autant de problèmes ridicules (typiquement, la gestion des styles dans Word, ou Powerpoint dans son ensemble, qui est une bouse sans nom en ce qui me concerne).

J’aime bien OpenOffice3, je trouve qu’il y a des fonctions intéressantes dans writer, ne serait-ce que la complétion automatique, et puis j’ai déjà parlé des modules externes qui sont bien pratiques. Je suis d’accord aussi qu’avec le pdf par exemple on peut éviter pas mal de problèmes liés aux échanges.

Ceci dit, pour l’échange de documents, je maintiens que c’est difficilement utilisable de façon professionnelle: tous les jours je reçois des documents venant de l’intérieur comme de l’extérieur de l’entreprise, que je corrige, que je commente ou auxquels je contribue; j’ai déjà suffisamment à faire pour reprendre les styles massacrés par certains dans les documents word pour ne pas m’occuper d’autres choses, comme la gestion des images par exemple.

Sur un autre point: les mises en forme d’Excel 2007 sont sans commune mesure avec ce que peut faire Ooo3 aujourd’hui (et je ne parle même pas des palettes de couleurs standard, qui me rappellent allègrement excel 1997), et notamment les mises en forme conditionnelles, ou les tableaux autonomes, ou encore l’autocomplétion des formules et des noms. Ça, c’est du confort, et quand on passe sa journée dessus, on est bien content de l’avoir. Enfin: Je n’ai pas de soucis avec les macros, je ne les utilise pas; mais moi qui use et abuse des INDIRECT, Calc ne peut pas me convenir! J’ai fait récemment une petite application sous excel pour des amis, j’ai dû réécrire toutes les références pour un ami sous OpenOffice. Là, ça ne portait pas à conséquence, mais en contexte professionnel ce n’est pas envisageable.

Ça n’empêche pas d’être content de voir Ooo continuer à évoluer, et de le suivre avec attention. Mais en attendant, quand je m’en sers, c’est presque plus histoire de faire joujou avec que parce que j’en ai besoin. J’espère que ça viendra!

tom

Article: Open Office 3 Mac : Une alternative crédible à Microsoft Office?

Je suis attentivement aussi les avancées d’OpenOffice 3. Et je reste moyennement convaincu. La version native est un énorme plus, mais elle reste un peu lente, notamment au démarrage (en comparaison d’Office sur PC, je précise).

Writer est bien fichu dans l’ensemble, Calc aussi; les module complémentaires sont parfois surprenants, je vous conseille d’aller y faire un tour! Il y a par exemple une solution ‘one-click’ pour créer des cartes dans Calc qui est confondante de simplicité (EuroOffice Map Chart). Pour Impress, les thèmes sont extrêmement moches, mais pour le reste ça va.

Ceci dit pour moi, le gros problème reste la difficulté à traiter des documents complexes (bases de calcul excel ou gros rapports Office), voire son incapacité à en ouvrir un certain nombre…

OpenOffice3 est donc amené à me servir de façon personnelle, mais ponctuellement: pour écrire une lettre, Pages reste quand même le meilleur de l’élégance, et j’ai malheureusement souvent besoin d’Excel pour que toutes mes formules fonctionnent. Ceci dit, si un document est créé dans calc, ça vaut bien son excel pour 90% des usages, et idem pour Writer. J’espère que le logiciel continuera à progresser, jusqu’à ce que je puisse, au moins chez moi, pouvoir compter sérieusement dessus!

tom

Article: Une humeur non stabilisée, qui va grandir (MAJ lundi 16h30)

sur les questions d’environnement et Greenpeace: Je voudrais juste rappeler que la méthode Greepeace est plus que limite, puisqu’elle ne s’appuie pas sur les actions de l’entreprise, mais sur ses promesses: on a une meilleure note en annonçant la fin de l’utilisation de tous les produits polluants à horizon x années que par des actions plus limitées mais plus concrètes. Bref, le classement de Greenpeace ne vaut pas un clou, et je suis personnellement assez en colère contre eux, d’employer des moyens de cabinet de RP au nom de la bonne cause. Ça se comprend dans une logique de lobbying, ceci dit des entreprises comme Sony ont justement compris depuis longtemps comment se servir de Greenpeace et de ce genre d’actions. Et les promesses n’engagent que ceux qui les croient… Oubliez pas de prendre ça en compte!

Je ne présume pas pour autant de la qualité écologique des produits apple, hein, mais sur les ordinateurs en tout cas, si vous voulez voir à quoi ressemble un banc d’essai sérieux, essayez l’agence de protection de l’environnement américaine: http://www.epeat.net/

~~

Sur la synchronisation en push avec mobileme: j’ai eu un problème similaire hier, plus un seul contact dans l’iphone: ils n’étaient pas rentrés dans mobileme non plus… Bref, j’ai remis les contacts à travers itunes, viré le push sur les contacts, et ce matin j’ai réessayé et c’était réglé. Je suis surtout un peu déçu de la vitesse de mobileme pour le moment: c’est lent!

~~

Pour l’utilisation en modem: c’est lié aux forfaits internet illimité autant que je sache, qu’Apple a imposé aux opérateurs: ceux-ci ont accepté mais à la condition qu’on ne puisse pas l’utiliser comme modem… Vu le prix de l’abonnement des cartes 3G en France (40€ pour 1Go/mois…), je comprends qu’ils aient pas voulu rogner sur leurs profits. Par contre je sais pas chez vous en Suisse, mais en France, les 10h de hotspot orange qui sont inclues dans le forfait marchent sans problème sur l’ordi (on récupère le code sur l’iphone et on le rentre sur l’ordi): bien pratique en déplacement.

Bonne soirée,

tom

Article: Google Desktop
ptit tom
, le 04.06.2008 à 08:41
[modifier]
Article: Google Desktop

Je me sers de google desktop sur mon PC du bureau, et franchement, c’est à des kilomètres derrière spotlight en terme de pertinence des réponses ou de possibilités de recherche. Surtout, google desktop a les défauts de google: il gonfle artificiellement le nombre de références trouvées, garde en cache des versions déplacées depuis (“ouais, j’ai trouvé! ah ben non”: dans le genre frustrant, ça se pose là) et propose trop peu de résultats généralement pour qu’on puisse se servir uniquement de l’interface rapide. Or, l’utilisation du navigateur est une fausse-bonne idée et n’est pas très pratique: d’abord, si le navigateur est fermée, il faut prendre en compte le temps d’ouverture; ensuite, les options de recherche avancée sont trop peu nombreuses, l’espace de la fenêtre est mal exploité, et encore une fois, on se retrouve avec 7 ou 8 versions du même document, sans savoir lequel est le bon…

Bref, je dis ça mais je l’utilise sur pc parce que je considère que c’est le meilleur sur pc (bien supérieur à msn desktop par exemple), mais ça reste très moyen.

tom

Article: Merci à Microsoft de faire passer Leopard pour un escargot

Bonjour,

je suis pour ma part sur un portable vaio au boulot et sur un macbook à la maison. Temps de démarrage, lancement du navigateur (et navigation internet), réactivité générale du système, sortie de veille, utilisation d’un lanceur (quicksilver), etc. : tout ça est à l’avantage du mac, d’autant qu’il n’y a pas d’antivirus dessus (chose qui rend le vaio quasi inutilisable une bonne minute au démarrage, sans parler des infos-bulles…).

Le vaio est (beaucoup) plus rapide pour une seule chose: office (2007). Ça tombe bien, c’est ce que j’utilise 90% du temps au boulot. Pour être honnête je dirai quand même que quicklook, sur leopard, m’a énormément soulagé, puisque je consulte désormais mes documents office quasiment que comme ça lorsque je n’ai pas à les modifier. Sur le mac, pour un petit document texte, j’utilise presque toujours textedit, ou pour de la prise de note, omnioutliner. Neooffice est au moins aussi lent, openoffice, pas vraiment intégré, et je n’ai pas les dernières version d’iWork pour tester.

Reste que pour les pc du boulot (je suis responsable des achats), nous sommes confrontés à un énorme souci de fiabilité du matériel. Par exemple, nous n’achèterons plus jamais de vaio. Pourtant il est inconcevable pour nous de passer à une solution 100% mac, pour cause de lenteur d’office et d’absence de support des macros. Aujourd’hui, nous songeons à une solution mixte: passage sur macbook avec office 2007 en virtualisation, histoire de bénéficier du meilleur des deux mondes.

tom

Article: Mon avis sur la keynote d’hier soir

>legallou: Non, à ce prix là on ne prend pas un Macbook Pro. Pour faire juste du texte, ce n’est pas la peine. Le poids est lui important. Il y a déjà beaucoup de documents papier lourds dans votre “cartable”.

C’est exactement ce qui peut me faire craquer. Je suis consultant, l’ordi je me le trimballe dès que je suis en déplacement, et s’il n’y avait que ça dans le sac, ça irait bien, mais il y a les fringues, les dossiers, etc. Quand on a 10 kilos sur le dos, un portable à 3kg ou à 3 livres ça fait toute la différence. Et je ne parle même pas de taper dans le train/dans l’avion (oui, bon, ou de regarder un film ou de jouer, mais c’est le même principe^^).

Après, je suis bluffé, mais autant quand le macbook est sorti, j’ai sauté dessus en remplacement de mon powerbook 15’’; autant là je vais être fort et je vais attendre une seconde version, parce que ce n’est pas seulement une nouvelle déclinaison de portable, c’est aussi un nouveau concept! Et à mon sens, il y a encore de la place, non seulement pour la réparation des habituels défauts de jeunesse, mais aussi peut être pour des solutions à au moins un défaut rédhibitoire, à savoir la batterie non amovible.

Dernier point: je ne le trouve pas si cher pour une machine professionnelle (un ultraportable ça peut taper facilement les 2500€), mais j’ai du mal à le considérer comme une machine familiale – pour ça il y a le macbook qui remplit très bien son rôle.

Article: Leopard? Des fois, j’ai pas trop le moral…

Bah, j’ai d’abord été touché par les bugs d’airport… disons que j’utilisais une connexion publique et que leopard n’aime pas quand il y a beaucoup d’interférences (cf. les forums d’apple pour voir l’étendue du problème). Réglé depuis que j’ai enfin retrouvé une connexion à moi. Et puis quelques blocages inopinées, nécessitant un redémarrage doigt sur le bouton: jamais agréable! Pas arrivé depuis un bout de temps.

Bref, lorsque j’ai installé leopard, comme lorsque j’ai installé tiger, et comme lorsque j’ai installé panther (et comme les deux macs que j’ai acheté en 1ère génération…), je sais bien que je vais avoir des soucis! J’attends la version 10.X.2 pour l’installer à madame, qui est alors ravie des nouveautés du système et n’en subit pas les soucis, sur son powerbook 12” de dernière génération, prudente comme elle est! C’est peut être malheureux à dire mais on sait à quoi s’attendre avec tout ce qui est de première génération chez apple. Une maigre consolation: généralement, c’est assez vite réglé!

Toutes mes amitiés de type tout stressé dès que son mac va mal!

tom

edit: @ thomas: va sur les forums d’apple pour des propositions atténuant le problème. Si tu es sur une connexion publique: ça va être dur. Si tu es sur ta propre connexion, mise à jour de ta borne et reset peuvent être de bonnes solutions pour commencer! tom, compatissant!

Article: MacBook Core 2 Duo pour solo
ptit tom
, le 20.04.2007 à 08:21
[modifier]
Article: MacBook Core 2 Duo pour solo

Hihi, moi j’ai mis environ 10 mois à m’en rendre compte… Allez, un exemple, prenez un document avec de gros traits oranges du haut en bas de l’écran: sauf à être vraiment droit devant l’écran, le orange ne sera pas de la même couleur partout…

Il semblerait qu’il y ait deux soucis en fait: le brillant, qui fait que dans les angles c’est un poil bizarre; le fait (selon un vendeur) qu’il n’y ait qu’un “néon” derrière l’écran au lieu de deux, ce qui n’assure pas la même homogénéité des couleurs sur l’écran.

Après c’est un écran dans l’ensemble très agréable; c’est absolument invisible à l’usage, et si je montre des photos, hein, les gens ont intérêt à regarder sans se plaindre, autrement j’en fais des diapos et je les oblige à rester dans la salle assis sur des règles. Non mais.

Article: Les médias, suite et fin!
ptit tom
, le 29.11.2006 à 01:05
[modifier]
Article: Les médias, suite et fin!

Je n’interviendrai pas sur le fond, vu que je n’ai pas lu l’article original, et que lorsqu’on essaie de l’atteindre, on arrive toujours sur le même article, soit celui du 29 novembre. Simplement, au ton général, une remarque: le public, les gens, les consommateurs, les citoyens (chacun son approche) SONT intelligents! Le rapport des gens au média est toujours plus complexe que ce qu’on voudrait croire, et les différentes études qui ont été menées (notamment celles du CEVIPOF) montrent un recul permanent du public à ce qui est montré à la télévision. Nous sommes beaucoup à être des “natifs” de la télévision (tiens, je repense au générique de Dream On, pour les connaisseurs), et nous sommes TOUS capables d’en saisir les ficelles. Ça ne veut pas dire que nous faisons systématiquement cet effort! Certes, c’est toujours plus facile d’accuser la télévision que nos propres aspirations… … Ce qui ne m’empêche pas de militer, personnellement, pour l’interdiction des publicités à destination des enfants, à l’image de ce qui se fait dans la majorité des pays nordiques. Mais là, c’est une question de principe.

Non, en fait, je ne voulais pas parler du fond (tiens, pour changer, j’ai parlé sans savoir ce qui était au fond… mauvaise habitude, tiens), mais de cette phrase:

Dire tous les jours que pour septembre 2006, 21.6% des jeunes sont sans emplois en France est-il plus relevant que de dire “78.4% en ont un”!

Oui, je sais, c’est futile, mais alors ça, pour le coup, c’est un affreux anglicisme, et là ça y est, je suis choqué. “pertinent”, en français…

Au fait, merci pour les articles polémiques!

Article: Rapport Enquête Cuk v3
ptit tom
, le 01.09.2006 à 00:51
[modifier]
Article: Rapport Enquête Cuk v3

Ah, je suis quand même très intéressé par ce wufoo, moi qui cherche désespérément une alternative au Sphinx que nous utilisons au boulot, puissant, certes, mais lourd, plantogène au possible et qui n’a jamais été fait pour le web…

Wufoo a des défauts de jeunesse, en effet! Pour les problèmes d’accentuation avec un csv, il me semble qu’on peut choisir avec excel ou noeoffice (en passant, chapeau la nouvelle version!) l’encodage du texte. Pas mal galéré avec ça une fois, lors de l’import d’une base en ligne…

Et non, le bureau uniquement dans le navigateur, ça n’est pas encore pour tout de suite, même si ça s’en rapproche beaucoup! La semaine prochaine, je présente Basecamp à mes patrons, peut-être qu’ils seront séduits…

Les tours à l’affût

Article: Basecamp, la gestion de projet collaborative

Merci aussi pour l’article, j’avais déjà jeté un oeil là dessus en mon temps, mais votre « test » m’a permis de m’y replonger…

et ça me plaît bien. Je m’explique:
nous devons changer, dans ma boîte (15 personnes sur 2 sites), de système d’information. Mise en place d’un groupware, de synchronisation, tout ça… J’ai écrit le cahier des charges il y a 4 mois. Et on retarde, on retarde, on retarde….
Comme j’ai de plus en plus de doutes sur le changement de serveur, Basecamp permettrait de répondre à un des deux principaux problèmes de notre boîte: la gestion de projet.
Manque le second, la synchronisation ordinateur/serveur, mais après tout ça peut se faire à part…

Des défauts quand même, du moins par rapport à notre utilisation:
*pas d’accès hors ligne. Et oui, c’est gênant si on veut s’en servir loin d’internet (ça nous arrive), notamment des fichiers mis dessus.
*pas de synchronisation avec outlook. Celle-là me gênerait pas si j’étais pas sur pc, mais je ne pense pas pouvoir simplement mentionner Sunbird ou quelque logiciel lisant le format iCal… Or, sans cela, nous n’avons pas possibilité de transmettre ces infos PIM sur téléphone ou palm.
Et après ce sont les applications apple qui sont fermées!!
*pas de synchronisation des fichiers. Mais bon, c’est peut-être commencer à trop demander.

En bref, je saurai en septembre si oui ou non ça passe dans l’entreprise. Je crois que pour une fois, il y a une chance, grâce à la simplicité et au prix. Nous verrons!

Les tours à l’affût

Article: MacBook 2006 vs iBook 2003
ptit tom
, le 13.07.2006 à 01:31
[modifier]
Article: MacBook 2006 vs iBook 2003

macbook aussi, 100 go DD et 1go de RAM. Un juste milieu, quoi!
Dans l’ensemble, en venant de mon PB G4 1ghz, que du bon: j’ai gardé la même résolution avec un ordinateur plus petit (ce que je voulais) et incomparablement plus puissant.

Néanmoins, plusieurs problèmes quand même: notamment, avant la 10.4.7, un redémarrage pouvait aléatoirement prendre près de 5 min! J’ai aussi les tâches oranges et j’attends pareillement que le problème soit reconnu. Le bord de la coque me gêne aussi sur les poignets. Et puis, dernier point: mettre son doigt sur l’écran laisse des traces vraiment visibles, certes pas quand l’écran est allumé, mais quand même. Bon, je ne suis ni Suisse ni maniaque, mais quand même, vu que mon ordi est utilisé par au moins 3 personnes chez moi, qui ont une sale tendance à mettre leurs doigts sur l’écran, ça demande des nettoyages réguliers.

Encore un point, ça chauffe vraiment, beaucoup plus que sur mon PB, et en ce moment, c’est vraiment désagréable.

Que ces critiques, cependant, ne vous trompent pas. J’en suis extrêmement content mais, comme d’habitude, j’aurais mieux fait d’attendre la première révision, vous savez ce truc bizarre qu’on clame haut et fort et qu’on arrive jamais à faire…

Les tours à l’affût

Article: Après l’anti-virus, voici l’anti-moustique

vite, vite, un commentaire! À mettre dans la même rubrique que le test du paic, donc…

Sinon, un autre antimoustique que je n’ai pas vu mentionné: partir avec quelqu’un qui attire immanquablement les moustiques! Nous sommes partis, madame et moi, 1 mois en Thaïlande l’année dernière, et je n’ai eu à subir aucune piqûre de moustique, alors que mon amie en a été bardée pendant tout le voyage… Et pourtant nous utilisions les mêmes produits!

Article: Désolé de vous le dire mais…

ah oui, et un mot supplémentaire. Il ne me semble pas que c’est la forme des commentaires qui pose problème (en tout cas ici ça ne pose pas de problème), mais plutôt l’usage qu’on fait des commentaires: Pisani aime l’expliquer à longueur de page, mais pour résumer, lorsque les lecteurs sont interpellés (et pas sur une question technique), ils répondent volontiers; lorsque du contenu leur est simplement proposé, ils corrigent éventuellement, mais ne se sentent pas obligé d’ajouter quelque chose.
Pour moi, ça explique qu’il n’y ait que 2 commentaires pour les outils de panorama, 31 sur les antivirus (sujet polémique par excellence) et 75+ sur celui-là (qui interroge notre pratique).

Bonne journée en Suisse!