Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: levri
1094 commentaires trouvés.
Article: Apple, iTune et iPod font de l’audio

2) Le “classical” (et non pas “classic”) dont je parle est implémenté d’origine dans le logiciel par la maison Apple et ne peut être modifié. En tout cas, je n’y suis pas parvenu. S’il y a un truc, je l’enregistrerai bien volontiers.

Je viens de supprimer “classical” de mon iTunes en utilisant la méthode que j’avais indiqué précédemment …

Pour supprimer cette catégorie il suffit de rechercher tous les morceaux “classical”, sélectionner toute la liste obtenue (command a) demander les Infos (command i) et remplacer “classical” par “classique”.

Pour les scripts, j’ai fait mes courses il y a bon nombres d’années … une petite recherche Google devrait te donner des pistes sinon je crois me souvenir de celui-ci

Article: Apple, iTune et iPod font de l’audio

@ Chichille : si tu as “Classic” dans ta liste c’est que tu as un jour importé depuis un système anglophone, à moins qu’un ami ne t’ait fourni ces albums. Pour supprimer cette catégorie il suffit de rechercher tous les morceaux “classic”, sélectionner toute la liste obtenue (command a) demander les Infos (command i) et remplacer “classic” par “classique”.

On peut informer “commentaires”, ce qui permettra des recherches plus précises.

Il me semble qu’il est possible d’utiliser Filemaker, je crois me souvenir avoir brièvement testé il y a quelques années.

iTunes compléte les information par une recherche sur internet … ces bases de données sont complétée par des amateurs, s’ils ont rentré de mauvaises informations tu en hérites ! Il existe une foultitude de scripts permettant des traitements en série pour iTunes (par ex pour les “graphes à l’américaine)

@ Roger Baudet & Ysengrain : en ce qui concerne la normalisation du son, elle se fait vers le bas, un CD est un produit commercial destiné à être vendu au plus grand nombre, l’écoute doit être “flatteuse” sur un équipement de restitution médiocre.

Article: Apple, iTune et iPod font de l’audio

Plutôt que l’AIFF ou l’Apple Lossless j’utilise le Flac depuis des années, ce format n’est pas propriétaire, très utilisé par les amateurs de musique et l’utilisation de xACT ou XLD pour encoder est plus qualitative qu’iTunes.

En format compressé j’utilise le MP3, plus universel que l’AAC et si l’encodage est de qualité supérieur à ce dernier. Pour encoder j’utilise le plus souvent iTunes-LAME qui permet d’encoder depuis iTunes.

Mon casque préféré est le Stax (esl) … mais c’est vrai que ce ne serait guère pratique de l’adapter à un iPod …

Sur une “vraie” bonne chaîne je trouve que la différence est notable entre le lossless et les formats compressés, mais c’est vrai que rien ne vaut un bon vinyle … ;)

Article: L’égalité entre femmes et hommes ?

@ Mâââme Poppins : Je suis parfaitement conscient du fait qu’on puisse dépenser des trésors d’ingéniosité pour des trucs très superficiels … je n’avais même pas commenté sur le catégorique “Elle ne sortira pas avec un timbre poste”. :P

La tenue n’est qu’un signe extérieur pour une attitude profondément plus inquiétante.

Article: L’égalité entre femmes et hommes ?

Jamais je n’aurais osé parler de photo … je l’ai juste pensé très fort. ;)

– Le truc de tenir la porte, je trouve ça normal, quel que soit le sexe ou l’âge de la personne à qui j’évite de la prendre en pleine poire. Maintenant si on veut que ça soit assimilé à de la galanterie, il faudrait quand même se rendre compte que la galanterie n’est qu’une ritualisation de l’instinct de parade pour le mâle, la femme qui attend de la galanterie de ses congénères du sexe opposé se place dans la position de la poule …

– Si Léonie n’est pas financièrement indépendante, je suppose qu’un adulte irresponsable a payé le timbre poste ? par “timbre poste” je suppose qu’il est d’avantage question du caractère aguichant de la tenue que de la surface textile, en général inversement proportionnelle à la quantité de maquillage nécessaire à parfaire le déguisement ?

L’idée n’est pas venue soudainement à Léonie, pour de nombreuses personnes c’est la stratégie normale à développer afin de se procurer un mâle (on appelle ça le mariage), si un mâle pratique ce genre de stratégie il est qualifié de “gigolo”, si une fille applique un tarif fixe à ceux qui répondent à ses appâts on lui donne un nom spécifique …

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

@ Kermovan : ce truc n’est qu’un autre exemple de comment monter en épingle le superficiel pour éviter de s’attaquer aux sujet vraiment sérieux …

Parmi les sujets d’actualité passionnants :

Le film Home n’aurait pas injustement favorisé les écolos, malgré les assertions de certains partis.

Les verts ont fait un score étonnant, malgré la pédophilie avérée de Danny le Rouge …

J’écoute I Don’t Even Care de Frank Zappa sur l’album Meets The Mothers Of Prevention

Article: MacUpdate : bundle printemps 2009

@ Alain Le Gallou : ça ne me coûte pas des masses, vu que je copie rarement, je ne regarde les films qu’une fois, donc les DVD me sont prêtés par des amis, ou je me les procure à la médiathèque.

Je n’achète que des films qui mériteraient d’être connus mais ne le sont pas afin de pouvoir les prêter pour les faire découvrir autour de moi … ;)

Il y a 3 ans je me suis rendu compte que j’avais un déficit de connaissance cinématographique, en deux ans j’ai visionné plus de 1000 films, principalement prêtés par des amis cinéphiles, comme ils semblaient ne pas connaître certains films que j’avais appréciés, j’ai essayé de me les procurer afin qu’ils puissent les découvrir. Les DVDs doivent représenter 20 ou 30 cm sur mes étagères … Je ne suis pas collectionneur et je ne regarde presque jamais deux fois le même film, je n’ai pas besoin d’en posséder beaucoup.

Si je désire en copier un le temps de manipulation doit être de l’ordre d’une minute et 30 cents de matière première.

Edit : la copie peut servir aussi à dé-zoner certains films non disponibles dans notre zone …

Article: MacUpdate : bundle printemps 2009

DVDRemaster et RipIt sont utiles pour faire des copies de sauvegarde de vos DVDs. DVDRemaster peut également sauver un DVD9 sur un DVD5 sans perte de qualité notable, il permet de supprimer tout ce qu’on juge inutile tout en gardant les menus, ce que ne permettent pas les logiciels concurrents.

Merci Warrik pour ton test … ;)

J’écoute Bundles de Soft Machine sur l’album Floating World Live

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

@ Tom25 : charrie pas quand même ! j’ai aussi des côtés High Tech, je n’ai rien contre la technologie, mais j’évite ce que je considère comme inutile, et je ne suis pas la mode, je la fais (c’est ce que je dis aux gosses quand on parle de fringues de marques par rapport à ma manière de me vêtir).

… et puis y’a grotte et grotte, j’avais des copains qui avaient une maison troglodyte aux Canaries, c’était pas mal du tout ! … et pourquoi 3 bougies ? une seule suffit ! :P

Pour le coton, c’est pas si pire, le bambou est très fashion, sa culture a un impact écologique moindre … mais la transformation en textile a un impact énorme, sous nos latitudes il serait plus judicieux de remettre à la mode le lin et le chanvre.

Je pense qu’on pourrait utiliser 10 fois moins de textiles si on se vêtait en fonction des besoins, qu’on ne jetait pas un vêtement dès qu’il est “démodé”, un peu délavé ou qu’il a un accroc.

J’écoute Take Your Clothes Off When You Dance de Frank Zappa sur l’album We’re Only In It For The Money

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

@ TTE : J’avais bien précisé “du fait de l’humain”, et je ne me souviens pas d’événements naturels ayant entraîné des changements aussi rapides au niveau planétaire.

@ jeje31 : on parle de changement planétaire … le réchauffement planétaire pourrait stopper le Gulf Stream par exemple, ce qui ferait que le climat à partir du Nord de la Loire deviendrait comparable à celui du Canada (en gros), donc localement au niveau de l’Europe du Nord on aurait très brusquement un climat plus froid, alors que globalement il y aurait un réchauffement planétaire. Il n’est pas question de “fin du monde”, mais de fin d’un monde, et encore une fois il y a 7 milliards d’humains sur Terre, ça fait une sacrée différence.

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

Je suis scientifique et j’essaye de raisonner, rien de plus. S’il est vrai que certaines réserves (le pétrole notamment) diminuent, il est certain que nous trouverons des alternatives.

Heu … c’est fort peu scientifique ça ! limite ça relève de la foi, la sagesse populaire dirait que “tu vends la peau de l’ours avant de l’avoir tué” ou que tu fais des “plans sur la comète”.

Sans parler science ou écologie, quelle est la valeur d’une société basée sur la consommation et le gaspillage ?

Des changements climatiques naturels sont survenus précédemment, mais ils étaient étalés dans le temps, et la planète ne supportait pas sept milliards d’humains.

Les ressources naturelles sont finies et tu reconnais toi même qu’à court terme il risque d’y avoir pénurie pour certaines.

La bio-diversité est en train de dégringoler dramatiquement du seul fait de l’humain, à ma connaissance la planète n’a jamais connu de périodes où tant d’espèces disparaissaient en un laps de temps si court …

Tu ne te voiles pas la face, tu appliques simplement la méthode Coué … :D

J’écoute Mind Ecology de Shakti with John McLaughlin sur l’album Natural Elements

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

@ 33- Blues : ce serait quand même plus simple d’habiter près du lieu de travail et des “activités” de la progéniture (4, c’est pas ça qui fera baisser la surpopulation). :D

Je pensais regarder le film, puisqu’on en parle ici, mais comme d’ici lundi le sujet sera épuisé, je ne suis plus certain de me donner cette peine. Je me demande si ce genre de film ne sert pas surtout à se donner bonne conscience et à promouvoir l’industrie labellisée “verte” …

Je me demande aussi si une décroissance basée sur notre modèle de consommation actuelle suffira ou s’il ne faudrait pas chercher d’autres modèles de vie en société …

J’écoute Glad To Say (Change The World) de Gong sur l’album Magick Brother

Article: « Il est trop tard pour être pessimiste… »

Je n’ai pas regardé malgré les nombreux conseils amicaux pour ce faire.

– J’aurais du installer une TV

– Je me méfie des trucs bénéficiant d’un gros battage médiatique et/ou “incontournables”, par pur esprit de contradiction je les contourne …

– J’en ai marre des trucs superficiels qui ne m’apprennent rien, des machins où le message final est “il faudrait faire quelque chose” et finalement ne génèrent que des conversations de bistro.

Peut être le visionnerai je dans quelques temps, il est disponible en plusieurs langues sur les sites torrent …

Concernant les commentaires :

@ 5. Okazou : Concernant les hélicos de la sécurité civile, je serais curieux de savoir le nombre de rotations occasionnées par les bobos qui se la jouent “nature” et commettent des imprudences, ou par les adeptes de “sports extrêmes” qui se font leur cinéma … mais pas sans filet.

@ 6. Ishar : bien vu le trip Easy Jet pour se la jouer “retour à la nature” :P

Je suis peut-être de mauvais poil ce matin, mais ça fait au moins cinquante ans que des gens sont conscients de notre impact sur l’éco système (je parle de gens “normaux”, pas d’écologistes “professionnels”) et ça a continué à aller de mal en pire, alors un film de plus, qu’est ce que ça peut changer ? retarder de trois mois l’acquisition du nouveau mobile ? d’un an le renouvellement du nouvel ordi, appareil photo ou canapé ? inciter à mettre sa voiture parfaitement fonctionnelle à la casse pour acheter un nouveau “véhicule propre” ?

Il faut espérer au mieux que l’impact ne sera pas totalement nul, et qu’il donnera une certaine conscience à ceux qui n’en avaient toujours pas, mais j’ai bien peur qu’il ne fasse qu’inciter à consommer les produits estampillés “verts”.

J’écoute Sauvez La Mère Planète de Clearlight sur l’album Rapsodies pour la Planète Bleue

Article: Paradoxe! Paradoxe! Est-ce que j’ai une gueule de paradoxe?

Cette histoire de douche c’est un peu ridicule, j’ai fait l’expérience de prendre une douche dans une baignoire (pas immense hein) en fermant la bonde, une douche raisonnable remplit la baignoire … une looooongue douche en remplit plusieurs. S’il s’agit d’enfants et qu’on veut se la jouer écolo, pourquoi ne pas leur enseigner à prendre un bain ensemble ou utiliser l’eau du même bain successivement ? … ou installer un bouton comme dans les salles de sports où la douche s’arrête après un (court) moment ?

Je ne suis pas partisan des fessées ou autre sévices corporels, je préfère la jouer psy (ce qu’imagine les gosses sera forcément pire que ce qu’on pourrait faire en réalité), je ne suis pas partisan des menaces non plus (une menace doit être suivie d’effet).

Article: Paradoxe! Paradoxe! Est-ce que j’ai une gueule de paradoxe?

@ Blues : je n’ai pas mis ta parole en doute, ça prouve juste qu’une forte proportion d’humains est tarée … L’expérience est source d’enseignement, quelqu’un ayant subit des sévices devrait être plus à même de ne pas répéter “l’erreur”, non ?

… maintenant, tu ne peux constater la répétition du passé que dans son aspect négatif, on peut espérer que de nombreux enfants battus devenus parents n’ont pas reproduit le modèle familial et n’ont donc pas été pris en compte par ton pote à la protection de l’enfance ?

Article: Paradoxe! Paradoxe! Est-ce que j’ai une gueule de paradoxe?

@ Blues : cette théorie de la répétition des sévices d’une génération sur l’autre me laisse un peu dubitatif, pour quelqu’un de sensé l’expérience devrait justement permettre de ne pas répéter les erreurs du passé … sinon je suis d’accord, la violence n’est que le dernier recours des imbéciles.

Article: Paradoxe! Paradoxe! Est-ce que j’ai une gueule de paradoxe?

Il peut être intéressant de chercher les causes, quand un gosse est agressif et brutal, en général il y a une raison, en la supprimant ou l’atténuant on devrait arriver à supprimer la brutalité. Hurler est sans effet, surtout si c’est habituel, normalement j’arrive à rester calme, plutôt que de lancer des interdits ou partir dans de longues explications “morales” il est parfois intéressant de créer les conditions d’un petit “happening” en amenant la situation conflictuelle afin que “l’agresseur” se rende compte de ce que c’est que d’être “agressé”.

Ici pas de problème de grignotage entre les repas … il n’y a pas de saloperies à grignoter ! :D

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 19:08
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ alec6 : la formulation correcte ne serait elle pas plutôt qu’en 1946 on a commencé à nommer la propagande “communication” (il me semblait en avoir parlé dans un commentaire précédent)

Le jour où on appellera les chiens des chats, les andouilles le croiront peut-être mais ce n’est pas pour ça que les chiens se mettront à miauler !

J’ai aussi relevé quelques erreurs de syntaxe, mais j’ai préféré essayer de comprendre plutôt que de me bloquer dessus. Pour communiquer il faut être au moins deux, l’un essayant de donner connaissance à quelqu’un … qui doit essayer de comprendre et accepter de recevoir …

Les petites maladresses dans le langage écrit sont souvent révélatrices et dans une certaine mesure peuvent se substituer aux intonations ou expressions corporelles du langage parlé. Sauf en cours de langues, je trouve malvenu de les faire remarquer en public.

“Incontournable” est un mot qui m’irrite, un peu trop marketing à mon goût … rien n’est “incontournable” !

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 17:52
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ Kermovan : chacun peut changer ou interpréter le sens des mots à sa guise, mais la communication, l’échange et le partage de faits et d’idées deviendra impossible.

L’inquisition avait un tel amour de dieu et des hommes qu’elle châtiait en proportion, l’église appliquait également la “question ordinaire” … ce n’est pas pour ça que lorsque j’ai une question à poser je commence par utiliser mes pincettes ni que je prépare le bûcher avant d’inviter quelqu’un que j’aime bien.

Ce n’est pas parce qu’un mot est détourné de son sens que je dois faire de même.

J’écoute There Are The Words de Brain police

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 17:25
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ Okazou :

faire part de, donner connaissance de quelque chose à quelqu’un, par relation plus ou moins directe avec le destinataire.

C’est vrai que je ne trouvais pas cette définition très bandante, elle peut cependant s’appliquer à ce type de communication :

(deux personnes face à face mains dans les mains et yeux dans les yeux) “je t’aime”

J’écoute Let’s Go Crazy de Clash sur l’album Sandinista

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 16:22
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ TTE : Il n’y a pas obligation à s’intéresser à toutes les manchettes des médias, on peut sélectionner un sujet et le fouiller jusqu’à satiété, et ce sujet n’est pas obligatoirement un sujet traité par la presse. Même si nous sommes noyé dans un flux perpétuel d’informations superficielles et ne retenant l’attention qu’un bref moment nous ne sommes pas obligé de suivre ce modèle.

Se renseigner est plus compliqué que de se laisser gaver par du pré-mâché, mais on en apprend bien plus, parfois de manière inattendue ou sur d’autres sujets que l’interrogation initiale, c’est source de satisfaction.

Le secret est toujours relatif et on peut arriver à communiquer avec n’importe qui sur la planète en passant par moins de dix intermédiaires, il faut juste connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un qui … tout est une question de motivation.

Quand on considère qu’aucun sujet ne mérite un investissement en temps, il y a toujours la possibilité de se passer un film … encore faut il en trouver un qui vaille le coup. Le réseau Voltaire devra se passer de moi, je reste indépendant ! :P

sur Internet, il manque des éléments essentiels comme: le non verbal et le paraverbal qui constituent la part la plus déterminante de la communication. En gros, le message est tronqué, voire faussé.

C’est vrai, mais pas totalement, le choix des mots et tournures de langage ainsi que les autres communications d’une personne donnent de nombreuses indications et permettent d’interpréter la communication.

J’écoute The Other Side of Me d’Invisible Opera Company of Tibet

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 14:18
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ 17-Saluki : dans ton exemple la “source” n’est que la déclaration d’un illuminé ayant maintes fois prouvé sa débilité et sa mauvaise foi. De toute façon, réalité des armes ou pas j’étais contre l’intervention en Irak. Si j’avais eu besoin de m’informer sur la réalité de ses assertions, ne disposant pas d’un service de renseignements privé, j’aurais cherché des avis contradictoires et essayé de faire une synthèse.

Éventuellement une démarche objective serait de se procurer les rapports ayant motivé sa décision, d’en vérifier la véracité et d’en faire l’analyse, cela n’étant pas facilement réalisable par un individu, même avec internet.

Si on est vraiment motivé beaucoup de choses sont possibles, je me souviens d’une époque sans Internet où il était possible de se procurer des rapports très confidentiels issus des services gouvernementaux de certains pays.

@ 20-CHD citant B. Weber : d’où l’utilité de choisir le mot juste, en s’assurant de la compréhension de son interlocuteur …

J’écoute Political Lies de Robin Williamson sur l’album Ten of Songs

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 11:41
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ Saluki : par “source” je n’entends pas le communiqué AFP, mais les informations l’ayant motivé. Évidemment pour l’actualité la “source” peut être bien mince, ce qui n’empêche pas les médias de broder ad nauseam sur du “rien” … dans ce cas, à moins qu’il n’y ait urgence, je préfère attendre la disponibilité d’informations fiables plutôt que de perdre mon temps sur du vent.

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 11:33
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

@ fckr : J’avais aussi relevé l’expression, une bonne communication doit employer le mot juste et choisir ses mots en fonction du niveau de connaissance des récipiendaires. Pour éviter les erreurs de compréhension, il faudrait avoir le “réflexe wikipedia” à chaque fois que le sens d’un mot est incertain.

PS : tu as quelque chose contre le fait de dormir dans les bras d’un homme ? :)

J’écoute Why Are We Sleeping? de Kevin Ayers sur l’album Singing The Bruise

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 10:48
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

C’est bizarre le peu d’intérêt que ce sujet semble susciter, pourtant dès la naissance tout le monde communique, et même sans connaissance de la théorie de la communication chacun a “son” idée sur comment communiquer je suppose.

Edit :

D’une façon plus large, à mon avis, l’information gratuite sur Internet ne fait pas baisser la fréquentation des médias payants à cause de leur gratuité pour le lecteur mais plutôt à cause de l’absence de qualité des médias payants (publirédactionnel, articles pompé sur des dépêches afp, absence de signature des articles, …).

Internet permet surtout de se fournir à la source très facilement, quel intérêt peut avoir une information tronquée, pré-mâchée et interprétée alors qu’on a la possibilité de se faire sa propre opinion ?

J’écoute Communication Breakdown de Led Zeppelin sur l’album BBC Sessions

Article: L’art de communiquer…
levri
, le 27.05.2009 à 01:50
[modifier]
Article: L’art de communiquer…

Pour communiquer il faut un émetteur et un récipiendaire, pour une bonne communication les deux doivent faire un effort.

La communication sera d’autant plus facile s’il y a de nombreuses choses en commun, si les intervenants partagent une passion ou un sujet d’intérêt, sont du même milieu social ou de la même nationalité et font un effort de compréhension tout baigne, si l’un de ces éléments fait défaut ça commencera à grincer et il faudra faire des efforts sur les autres paramètres pour arriver à communiquer.

L’idéal serait d’arriver à se mettre à la place de l’autre pour arriver à une bonne communication.

J’écoute First Communication d’Agitation Free sur l’album Second

Article: Revue de presse.
levri
, le 26.05.2009 à 18:58
[modifier]
Article: Revue de presse.

@ Warrik : trop tard pour se cacher, la fôôte est commise ! :P

… ne te frappe pas pour si peu (bon, si tu y tiens vraiment tu peux te cogner la tête contre un mur, mais pas trop fort)

La réponse à tes “pourquoi” est pourtant évidente : parce que !

J’écoute Cos You Got Green Hair de Gong sur l’album Magick Brother

Article: Revue de presse.
levri
, le 26.05.2009 à 17:27
[modifier]
Article: Revue de presse.

@ 16 ysengrain : au cas où tu ne l’aurais pas remarqué je ne suis pas totalement obtu, cette phrase était évidemment un raccourci.

je reprends avec une formulation plus classique si tu veux : même en admettant qu’un pénis circoncis soit moins apte à véhiculer le SIDA que s’il ne l’était pas, les plus optimistes admettront que ce n’est pas une protection, la probabilité d’infection pourrait être légèrement plus faible mais non nulle … ça reste une espèce de roulette russe, dans ton six coups tu mets une ou deux cartouches suivant le cas, mais si tu joues plusieurs fois tu finis par “gagner”.

Sur un forum public et généraliste je préfère ne pas mentionner les facteurs minimisant le risque, ils sont trop souvent interprétés comme une excuse pour ne pas utiliser une protection efficace.

Edit : par facteurs minimisant le risque j’entends la charge virale et le fait qu’on ne soit pas forcément infecté au premier rapport, la circoncision étant peut-être un facteur aggravant.

J’écoute Save Yourself de Soft Machine sur l’album Jet Propelled Photograph

Article: Revue de presse.
levri
, le 26.05.2009 à 12:17
[modifier]
Article: Revue de presse.

@ TTE : si un article de presse peut satisfaire ma curiosité, c’est que le sujet ne m’intéresse pas, si j’éprouve de la curiosité sur quelque chose j’essaye d’obtenir les informations à la source, le problème étant qu’on ne peut fouiller un sujet quotidiennement, ça peut prendre pas mal de temps. L’intérêt c’est que parfois ça nous fait fréquenter des chemins de traverse inattendus.

Par exemple il y a quelques années une communication “médicale” reprise par les médias annonçait que la circoncision était souveraine contre la dissémination du SIDA … n’écoutant que mon bon sens et ma (très) vague connaissance du sujet je trouvais que c’était de la connerie, mais il y avait une discussion sur un forum que je fréquentais et c’était beaucoup du grand n’importe quoi. Je me procurais donc le rapport original (d’une lecture assez indigeste) avant lecture, mon opinion était que la crédibilité d’une “étude médicale” ou deux échantillons de population sont testés après avoir été informés des risques était nulle, après lecture mon opinion était confortée.

– Si les personnes testées sont correctement informées et que des préservatifs leur sont fournis la contamination devrait être nulle, si elle ne l’est pas, ça prouve juste l’incompétence des “médecins”.

– L’étude a été menée en Afrique, les ethnies et religions des populations testées influent sur les mœurs sexuels, donc sur les résultats.

– Ce truc fut initié principalement par les Américains et les Canadiens, une forte proportion de la population est circoncise à la naissance, 100 $ dans la poche des mutilateurs pour chaque acte, depuis quelques années certains parents refusaient la circoncision, il fallait faire repartir le business …

Beaucoup de mes clients étant médecins, j’en parlais avec les meilleurs d’entr’eux qui me confortaient dans mon opinion sur l’aspect médical (si la circoncision est pratiquée pour l’expérience il y a une période de cicatrisation pendant laquelle une voir royale est ouverte à l’infection, si elle est pratiquée en bas âge, lorsque le sujet devient pubère le gland est kératinisé du fait de l’absence de protection du prépuce face aux frottements, il y a donc des micro fissures qui facilitent l’infection)

Même si le risque était moindre, cela voudrait simplement dire que si on ne chope pas le SIDA au premier rapport, on a toutes ses chances pour le second … la sécurité c’est de sortir couvert !

Il était également intéressant de rafraîchir mes connaissances sur la circoncision, mutilation rituelle pratiquée par certains prêtres égyptiens, reprise par les Juifs puis les musulmans (don de l’anneau de chair, symbole d’alliance pour les juifs, pour les Musulmans, c’est moins clair).

… et même de remonter à la source de cette mode barbare chez les anglo-saxons … les puritains du XIXème pensait que la circoncision empêcherait les petits garçons de se masturber … le Dr Kellog, pensait que les corn-flakes atteindraient le même but …

Il ne suffit pas de lire une info ou une contre-info pour se faire une opinion, mais c’est moins fatigant de se laisser intoxiquer par le rabâchage sans consistance des médias.

J’écoute schizophrenia’s weighted me down de Cat Power sur l’album Nude as the News

Article: Revue de presse.
levri
, le 26.05.2009 à 09:57
[modifier]
Article: Revue de presse.

Bah, les “nouvelles” d’il y a septante années ou de ce matin sont presque interchangeables, on peut juste remarquer les à-côtés : aux Pays Bas la mondialisation vestimentaire n’était pas encore effective et la “fée électricité” n’était pas dans tous les logis.

Comme d’autres ici je ne perds pas mon temps avec les médias, ni avec les “contre médias” qui bien souvent ne font que reprendre les premiers sous un autre angle, au mieux il ne feraient que conforter mon opinion qui n’a pas besoin de l’être.

Article: Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

@ Warrik : tu aimes bien Matching Mole ? je suppose que j’ai du le payer un prix normal … :D

PS : je ne me vante pas, ça remplace une signature (script iTunes qui copie l’écoute en cours dans le soft actif) :P

PS 2 : Si en plus de Gotlib tu aimes Matching Mole, je vais finir par croire que t’es un bon …

J’écoute To The Old World (Thank You For The Use of Your Body, Goodbye) de Robert Wyatt sur l’album The End of An Ear

Article: Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

@ 24 Warrik : ouf … je me doutais bien que tu le prendrais facile et que le second degrés et les allusions ne te passeraient pas par dessus la tête, tu enchaînes même :D

Merci pour ta propositions, mais je ne suis pas collectionneur. :P

PS : lâche que tue es, tu mets en avance ton âge pour faire passer tes vices, non comptant de t’amuser en période de crise, tu en fais trimer d’autres pour les assouvir ! 8)

Sinon moi aussi j’ai horreur des trucs prêtés qui disparaissent ! comme je considère que c’est la personne à qui j’ai prêté qui doit se souvenir qu’il faut rendre, quand quelque chose disparaît je n’ai aucune idée d’à qui je devrais réclamer … Les vinyles sont sacrés, je ne les prête pas, les CDs, ce n’est pas un problème, les livres je préfère les offrir, ça m’évite d’avoir à chercher.

J’écoute Nan Trues Hole de Matching Mole sur l’album Little Red Record

Article: Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

@ François : je pense que je me suis mal exprimé, je ne critiquais aucunement ton “type” de mémoire, je disais aussi que la mienne est sélective, ce qui m’intéressais c’est qu’on puisse avoir un comportement aussi différent pour des trucs aussi basiques que se souvenir si on a déjà un album ou un bouquin. Notre gestion de la mémoire est tellement différente qu’on peut avoir du mal à visualiser la situation, et si on part au quart de tour ça peut partir en eau de boudin, je repensais à l’attaque sur TTE par exemple lorsqu’il parlait de ses gains en boursicotant, ce qui n’était à mes yeux qu’une intro où il se plaçait en situation, comme Warrik qui nous livre ses passions que je n’ai aucune intention de critiquer, j’espère qu’il le prendra comme une simple plaisanterie … il va falloir que je pense à ponctuer de smileys … lmfao

Article: Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

@ 11- François : après ça, comment peut on s’étonner que parfois il y ait des problèmes de compréhension sur Cuk ? Je n’arrive pas à m’imaginer hésitant sur le fait que j’ai ou pas un CD ! Avant d’acheter un CD, j’en écoute quelques parties, et je ne l’achète que si quelque chose m’accroche, ensuite je vais l’écouter dans son intégralité plusieurs fois dans les jours qui suivent, et ça y est il est stocké en mémoire grise à vie. Il y a effacement de la mémoire quand le disque n’avait pas d’intérêt pour moi … et dans ce cas je ne l’ai pas acheté, même si globalement j’aime bien l’interprète et/ou le compositeur.

Il y a exception quand j’achète quelque chose dans un style que je ne connais pas et que personne ne peut me le prêter afin de tester (musique du monde ou instruments bizarre par exemple), dans ce cas je n’aimais pas forcément au départ, in fine je peux aimer et avoir envie d’approfondir, ou trouver que c’est de peu d’intérêt pour moi, mais à l’achat il y avait quand même quelque chose qui était susceptible de m’accrocher, et j’en garde quand même le souvenir.

Pendant longtemps j’avais pour habitude de ne jamais relire un bouquin, ou revoir un film, actuellement il m’arrive de relire lorsque je suis à cours de nouveautés, les premières pages je dois faire un effort mental afin d’oublier l’intrigue … j’en viens à utiliser les livres moyens ou médiocres comme somnifères (je suis incapable d’arrêter ma lecture si c’est intéressant, nuit blanche garantie !)

Le seul film que je suis allé voir plusieurs fois (2 ou 3 fois dans la même semaine) c’était Le Roméo et Juliette de Zefirelli, j’étais jeune ado, il y avait quelque chose qui m’avais accroché et ça m’a incité à lire les œuvres de Shakespeare.

Récemment j’ai revu If de Lindsay Anderson et La montagne Sacrée de Jodorowski que j’avais vu à leur sortie … ça vous donne peut être un idée du délai qu’il me faut entre deux passages … je voulais me rendre compte s’ils correspondaient à la vision que je gardais en mémoire. J’ai prévu depuis quelques mois de revoir le Roméo, j’attends d’être dans une disposition d’esprit favorable pour ce faire …

Par contre j’ai une mémoire exécrable pour les noms de personnes, le prix de choses me laisse tellement indifférent que bien souvent je suis même incapable de situer une échelle de prix, et les dates refusent obstinément de rester stockées en mémoire ! et je m’en tape royalement, à tel point que ceux qui citent nommément leurs connaissances ou le prix ou la valeur des choses ont même parfois le don de m’énerver.

… après ça comment s’étonner que parfois on se frite un peu ici ? j’avais failli charrier Warrik pour sa présentation hors sujet (en rapport avec TTE) bin wai qwa, un mec qui annonce publiquement une passion pour les parcs d’attractions alors que d’autres vivent “La Crise” c’est limite provoc … :P

Nous avons tous une manière qui nous est propre d’appréhender la “réalité” ou le Mâyâ, l’évidence de l’un demeure totalement hermétique pour l’autre, l’essentiel de l’un peut être l’inutile pour l’autre.

PS : désolé Warrik pour le hors sujet.

Article: Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

J’avais essayé DL, qui ne m’avait pas convaincu, Bookpedia me satisfaisait davantage, j’avais prévu de tester BookHunter qui est un Freeware.

Mais pour une fois je suis d’accord avec le commentaire 8 de Caplan, j’ai des milliers de bouquins, LPs ou CDs, en musique je n’ai jamais acheté de doublons, ça m’est arrivé deux ou trois fois pour des livres déjà lus, en général des bouquins dont je n’avais pas gardé un souvenir impérissable parce que justement ils n’étaient pas excellents et dont le résumé était à côté de la plaque, à chaque fois le libraire me les a échangés.

Ces deux dernières années j’ai fait une remise à niveau en me gavant de films, j’avais commencé une base, surtout parce que bien souvent je ne fais pas attention au titre, que la V.O et la V.F ont des titres différents ou pour définir les films à trouver, j’ai vite arrêté, une simple liste sur TextEdit est tout aussi efficace, et en cas de doute je regarde sur IMDB.

Merci Warrik, j’aime bien tes articles ;)