Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: PSPS
171 commentaires trouvés.
Article: Premier Open Bar de l’année
PSPS
, le 03.01.2017 à 08:26
[modifier]
Article: Premier Open Bar de l’année

Sur les indications de Zallag, un lecteur de Cuk, cet article trouvé dans Wikipedia…

La maniclette est un terme argotique du patois suisse romand qui désigne un petit objet domestique[réf. souhaitée].

La maniclette est à la base une manipulation, un bricolage astucieux ou au contraire maladroit, une combine, voire une « magouille ». Pour les informaticiens, c’est un petit programme écrit rapidement, qui effectue des transformations de données (sans doute avec l’idée de tour de passe-passe adroit).

Le mot est un diminutif de manicle (combine), du mot français désignant un gant pour se protéger les doigts (le gant symbolisant l’adresse de l’exécutant, ou peut-être l’idée d’une action en « sous-main »).

Le verbe dérivé du nom, manicler, n’a pas vraiment de signification concrète et universelle, cependant, il en existe une dérivé régional. En Valais, dans certains cercles lycéens, on l’utilise un peu comme le verbe « schtroumpfer », donc à beaucoup de choses. Par exemple: Négocier une sortie avec ses parents, prévoir un rencard avec une fille… (toujours avec la connotation de « combine »).

Sa signification régionale la plus connue[réf. nécessaire] reste cependant celle utilisée lors des matches de hockey du HC-Sierre-Anniviers, à Sierre, lorsque des supporters crient « Manicle, mais MANICLE! » pour qu’un joueur aille marquer dans le but adverse.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Je trouve la proposition de ToTheEnd particulièrement intéressante pour réguler la présence de commentaires déplacés ou discourtois vis-à-vis des propos du rédacteur ou des commentateurs.

Et pour que l’exercice de modération conserve un maximum d’objectivité, il faudrait, par exemple, réunir un certain nombre (à définir) de clics 👎pour que soit masqué ou supprimé l’intervention jugée déplacée par les membres de la communauté.

Je l’avoue sans honte : il me serait pénible d’assister à la disparition de cet espace de convivialité et de liberté qui a su nous informer et nous enchanter au cours des quinze dernières années.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Je comprends, mais je regretterais vraiment la fermeture de ce lieu fabuleux : depuis des années, mes journées commencent par la fréquentation de ces pages qui m’offrent, chaque jour, la surprise et le plaisir de découvrir des lieux, des objets, des tests, des avis divers et variés au sein d’une communauté de contributeurs cultivés et curieux.

Il serait dommage que l’attitude ou les propos ineptes de quelques imbéciles parviennent à nous priver de ce moment quasi quotidien de distraction et de réflexion.

Article: Savoir, savoir-faire et savoir-être

J’ai rencontré ce type de problème avec un collègue de travail.
Devant le blocage de la situation, je fus contraint de recourir à l’arbitrage de notre hiérarchie.
Le projet en cours parvint à son terme, mais je me rendis compte, assez rapidement, que le collègue en question passa son temps à me débiner auprès de notre entourage jusqu’à son départ pour une nouvelle affectation.
Moralité : leur pratique de la mauvaise foi rend impossible une relation harmonieuse avec certains individus, quel qu’effort qu’on consente pour aplanir le terrain !

Article: Open Bar de septembre
PSPS
, le 05.09.2016 à 04:02
[modifier]
Article: Open Bar de septembre

Ayant entrepris la numérisation de mes CD en suivant les préceptes de Renan, je me suis trouvé embarrassé par l’édition aléatoire des tags dans l’application XLD : un coup, ça marche et un coup, non…

iTunes fonctionne franchement mieux, mais je trouve peu pratique d’y importer mes fichiers .aiff pour la seule mise au propre des métadonnées.

Ne disposant pas encore des matériels de diffusion adaptés, je ne vois pas l’intérêt d’acquérir, pour l’instant, l’indispensable Audirvana Plus…

Aussi, je me suis tourné vers un petit logiciel spécialisé et disponible sur l’AppStore pour 9,99 €. Il s’agit de « Meta » qui s’occupe seulement de la gestion des métadonnées, mais le fait avec beaucoup de simplicité et d’élégance en permettant une numérotation automatique des pistes et, surtout, la création de noms de fichierscomportant tout ou partie des tags utilisés.
L’essayer, c’est l’adopter !

Article: Open Bar d’août
PSPS
, le 01.08.2016 à 17:03
[modifier]
Article: Open Bar d’août

Profitant du calme de l’été, j’ai fait une tentative d’utilisation de XLD en vue d’un éventuel réencodage propre de ma discothèque suivant les préceptes de Renan que je remercie chaleureusement pour la qualité de ces explications…

Je rencontre quelque difficulté dans la manipulation des métadonnées à l’intérieur d’XLD qui me paraît beaucoup souple qu’iTunes.
D’ou ma question : si une fois encodé à l’aide de XLD, j’importe mes fichiers .AIF dans iTunes et que j’y édite et modifie les métadonnées, suis-je certain de conserver la qualité de l’encodage obtenue grâce à l’utilisation de XLD ?

Question subsidiaire : Audirvana Plus que je ne fréquente pas encore peut-il remplacer utilement iTunes pour l’édition et la modification des métadonnées de chaque piste ?

Article: Cohabitation routière
PSPS
, le 30.03.2016 à 05:18
[modifier]
Article: Cohabitation routière

Que ce soit à Paris ou à Marseille, où je réside périodiquement, le comportement de certains cyclistes reste le même : roulage sur les trottoirs et non respect des feux tricolores.
J’ai encore pris un coup de guidon dans le bras, hier soir, alors que je déambulais paisiblement sur le port. Dame, pour éviter une crotte de chien, le piéton pense rarement à faire usage du rétroviseur qu’il ne possède pas avant de déboiter !
Et, le plus fort, c’est que je me suis fais vertement houspiller par l’ado pressé qui me reprocha de « marcher sans faire attention ». On croit rêver !
Mes loisirs de cycliste ne m’ont jamais conduit à enfreindre ces règles pourtant évidentes…
Question d’éducation sans doute, car le respect, ça s’apprend.
Et je crains bien que ce ne soit pas si simple…

Article: Une forme de « coming out »
PSPS
, le 14.03.2016 à 13:21
[modifier]
Article: Une forme de « coming out »

@Madame Poppins
Pas de couple pérenne, donc aucun enfant. Moi qui les aime tant…

Je trouve la dénomination de zèbre originale et plutôt sympathique, car l’animal se montre fascinant, avec sa robe si singulière.
Dans mon entourage on traite de « drôle de zèbre » un individu dont on ne parvient pas toujours à cerner le comportement. Pas une insulte, mais un aveu de perplexité devant une conduite jugée imprévisible ou hors norme…

Article: Une forme de « coming out »
PSPS
, le 14.03.2016 à 05:54
[modifier]
Article: Une forme de « coming out »

Bonjour Madame Poppins,
Heureux de vous (te ?) retrouver après ces longs mois de silence et franchement triste de constater l’éclatement de ce que je ne parvins jamais à construire, pour de multiples raisons : un couple et une famille.
Se découvrir soi-même constitue pour certains un emploi à temps complet et ne se réalise jamais sans casse pour l’entourage et pour soi-même.
Reste à espérer, faute de mieux, que cette démarche rende l’existence moins difficile…

Article: Open bar de mars
PSPS
, le 07.03.2016 à 15:30
[modifier]
Article: Open bar de mars

@Jean-Yves
Merci pour le tuyau, mais depuis l’installe de la 10.11.3, plus aucun moyen de supprimer ces dossiers de langues, ni à l’aide de Monolingual, ni à l’aide CleaMyMac ou Xslimmer…
On ne peut même plus nettoyer les applis à la main : on obtient alors le message « Ne peut être modifié ou supprimé car OS X le requiert ».

Article: Open bar de mars
PSPS
, le 07.03.2016 à 04:34
[modifier]
Article: Open bar de mars

Système stable et assez agréable à utiliser, certainement.
Cependant, je regrette que la mise à jour 10.11.3 nous ait privés de la possibilité de supprimer les dossiers .lproj.
Pas qu’ils tiennent énormément de place sur nos disques assez volumineux, mais ils encombrent le catalogue de milliers de fichiers inutiles…

Article: A vous, qui n’aimez pas que je te dise tu.

Le tutoiement ne me gêne aucunement dans le cadre d’un groupe où l’on côtoie fréquemment ses semblables, comme dans une équipe de travail ou un cercle restreint de lecteurs et d’interlocuteurs familiers comme sur Cuk.

Mais, grâce à mon éducation surannée d’homme âgé, j’avoue que j’apprécie beaucoup le vouvoiement pour la latitude qu’il offre de se tenir à une distance variable de personnes que l’on admire ou que l’on apprécie.
Et, puis, flirter en vouvoyant reste une pratique espiègle fort plaisante…

Article: Et une Clean Install, une!
PSPS
, le 29.01.2016 à 06:31
[modifier]
Article: Et une Clean Install, une!

En plus de ces problèmes récurrents, Apple nous ménage quelques surprises au fil des mises à jour de ses systèmes…
Ainsi, depuis la version de Mac OS 10.11.3, il devient impossible de supprimer les dizaines de dossiers .lproj qui encombrent les applications, soit à l’aide d’utilitaires de nettoyage comme CleanMyMac, soit manuellement.
Un jour, La Pomme finira par décider de l’heure de démarrage ou d’extinction de nos machines, quand elles voudront bien fonctionner…

Article: Premier Open Bar de l’année
PSPS
, le 04.01.2016 à 03:56
[modifier]
Article: Premier Open Bar de l’année

Une insomnie me permettant d’ouvrir le menu de ce premier Open Bar de l’année 2016, je vous livre cette annonce découverte lors d’une promenade à Marseille où même le clergé sait faire preuve d’humour…

En témoigne le texte de l’affichette découverte à l’entrée d’une église de quartier :
« Il est possible qu’en entrant dans cette église, vous entendiez l’appel de Dieu.
Par contre, il est peu probable qu’il vous contacte par téléphone !
Merci d’éteindre vos portables. »

Article: Mobilité douce
PSPS
, le 10.12.2015 à 03:44
[modifier]
Article: Mobilité douce

Belle machine, en effet !
Un dimanche d’été, alors que je rentrais d’une balade sur les quais de Seine par l’avenue Gambetta, en soufflant comme un vieux baudet le nez dans le guidon, je me suis fait doubler par une mamie décontractée qui pédalait, nez au vent, sur sa monture électrique…
Et depuis, je rêve de ce genre d’engin, mais ne m’en sers peut-être plus suffisamment souvent pour consentir l’investissement.
Une question qui me turlupine : à partir du moment où on dispose de plusieurs modes d’assistance, la présence du dérailleur, qui sert un peu de boîte de vitesses, est-elle toujours utile ?

Article: Open Bar de décembre 2015
PSPS
, le 07.12.2015 à 03:38
[modifier]
Article: Open Bar de décembre 2015

En ce joyeux matin Open de décembre, je me permets de vous signaler la parution récente chez Warner d’un coffret de 3 CD « Maria Callas – La renaissance d’une voix » qui nous offre la remasterisation de tous ses moments de gloire à partir des bandes originales.
Un must pour qui apprécie le talent de cette monumentale artiste trop tôt disparue entre les bras d’un rustre argenté.
Je n’imagine même pas ce que peut donner la diffusion de cette « renaissance » sur certaines enceintes de chez Maurer :-)

Article: Article rasoir
PSPS
, le 08.10.2015 à 10:06
[modifier]
Article: Article rasoir

Pendant les grandes vacances scolaires, j’assistais médusé au rasage quotidien de mon grand-père à l’aide de cet instrument qu’en ancien cavalier des Chasseurs d’Afrique il nommait pompeusement un « sabre »…

Accessoire dont il se montrait assez fier puisqu’il l’avait gagné à une tombola dans un bistrot pendant la guerre de 14 !

Pour fustiger la camelote engendrée par les « progrès » technologiques des années soixante, il me montrait l’objet accompagné d’une lame de rechange non utilisée : « Tu vois, AVANT, on fabriquait du solide même pour des objets peu coûteux. J’utilise toujours la même lame depuis le premier jour… »

Après son décès en 1975, j’ai récupéré tout son matériel dans l’espoir de me raser de près. J’ai tenté le coup une fois : ma main tremblait si fort que je ne pus effleurer que la moitié d’une joue !

Après le Gillette de sécurité, je suis passé au « Deux lames » que je n’ai plus abandonné. Moralité : je me sens toujours mal rasé…

Article: De l’âge adapté?
PSPS
, le 07.10.2015 à 08:22
[modifier]
Article: De l’âge adapté?

Je ne possède pas d’enfants et me sens donc mal placé pour porter un jugement sur les méthodes d’éducation de mes contemporains…
Mais quand je vois les gosses de certains de mes amis regarder assidûment toutes les sottises policières que diffusent les chaînes de télévisions françaises, meurtre ceci, enquête cela, je me dis que nos têtes pensantes contribuent inconsciemment au développement d’une banalisation de la violence, moyen d’expression élémentaire pour les sujets les plus fragiles.

Article: Un peu de lumières dans ce monde de brutes…

Vrai qu’Alain Decaux et son complice André Castellot ont aussi illuminé mes jeunes années avec « La caméra explore le temps » !
Mais, Henri Guillemin se situe franchement à un autre niveau en explorant et rapprochant des sources divergentes parfois peu connues avec une acuité et un esprit critique qui offrent une vision sortant des sentiers battus.

Article: Un peu de lumières dans ce monde de brutes…

Homme tellement passionnant, en effet, que, voici quelques années, j’ai récupéré toutes les séquences vidéo disponibles sur les sites cités pour m’en faire des sons seuls que j’écoute sur mon iPod lors de mes déplacements en TGV !
Un must de la chronique historique et de la culture tout court !

Article: OpenBar
PSPS
, le 03.08.2015 à 06:56
[modifier]
Article: OpenBar

Arte devrait diffuser, le samedi 8 août à 18:30, un enregistrement du concerto pour violon de Tchaïkovski par Patricia Kopatchinskaja.

Si comme François, vous appréciez la beauté et l’élégance des violonisteees, passez votre chemin. Par contre, si vous aimez le spectacle… Un must !