Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: topoman
28 commentaires trouvés.
Article: aquama: de l’eau, du sel, un coup de machine magique pour fabriquer la solution, et c’est tout propre

Aujourd’hui, le « progrès » aidant, on ne trouve plus facilement du Permanganate de Potassium en pharmacie

En Russie, ce produit se trouve encore très facilement. Il y est utilisé entre autres pour se rincer la gorge quand on a un rhume. Ça n’a pas l’air de vraiment bien marcher pour soigner un rhume (sinon ça se saurait!), mais la couleur violette est en effet du plus bel effet.

Article: Et de quinze! Mais ce n’est pas la joie…

Les commentaires de yomel (no 28, à propos de l’intérêt de Cuk) et de Sébastien Pennec (no 82 à propos de la modération des commentaires par la communauté) expriment très bien ce que je pense. Même s’il n’y avait jamais de commentaires déplacés, la possibilité de voter + ou – sur un commentaire, comme sur arstechnica, est intéressante car elle permet bien souvent de mettre en avant des commentaires particulièrement pertinents ou intéressants. Un tel système devrait permettre de gérer automatiquement les rares commentaires fielleux ou déplacés.

Il est bien compréhensible d’autre part que François ressente de la lassitude et qu’il ait envie de prendre du temps pour d’autres choses. Une période de vacances est alors toute indiquée. À l’issue de celles-ci, la décision de reprendre dans de nouvelles conditions, d’arrêter ou de passer le flambeau à un(e) individu/équipe pourra être prise sereinement.

Article: L’électricité en France ? Des chiffres et des faits

Non, le présupposé est dans le titre.

Le titre indique ce que la personne cherche à démontrer. Dans son discours, elle classe bien dès le départ l’énergie nucléaire dans les énergies propres. Les deux graphiques montrés (et donc aussi celui qui indique que la part des énergies propres diminue au niveau mondial) sont basés sur cette hypothèse.

Article: L’électricité en France ? Des chiffres et des faits

Les conférences TED proposées (volant d’inertie, Michael Shellenberger: How fear of nuclear power is hurting the environment) sont des présentations très léchées, mais
– pas de présentation de résultats concrets de prototypes pouvant appuyer les dire
– présupposé de la conférence de Shellenberger: le nucléaire est une énergie propre. Or elle ne l’est pas dans l’état actuel de la technique, le problème étant justement une pollution majeure en cas d’accident et les déchets très dangereux qu’il faut gérer. On peut argumenter qu’elle tue/pollue moins que d’autres sources d’énergie (bilan assez délicat à établir), mais de là à la classer sans autre dans les énergies propres…
– vidéo proposée automatiquement par youtube à la suite de la vidéo sur le volant: conférence TED sur la fusion froide… gros malaise.

L’énergie nucléaire pourra être considérée comme propre quand on saura faire des centrales à fusion, mais la route vers cette solution reste longue et pleine d’obstacles.

Article: Rire, sourire et… ?
topoman
, le 10.10.2016 à 21:21
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

@Jean-Yves:
Bel exemple de comment on peut changer le sens d’une phrase en en tronquant une partie! Je n’ai jamais écrit que les agnostiques n’aiment pas réfléchir. J’ai dit qu’ils n’aiment souvent pas réfléchir aux questions relatives à la religion, ce qui se comprend vu leur point de vue sur la question. Ce n’est pas du tout pareil! Idem pour le commentaire sur le prosélytisme: la phrase change de couleur quand on supprime son début « Comme toute personne fermement convaincue de quelque chose … ». Cela étant dit, fournir des définitions de dictionnaire garanties 100% neutres et insipides n’était pas mon objectif. Je n’ai rien contre les athées. Au contraire, j’aime bien ceux qui ont réfléchi et qui ont des convictions sur le sujet. Merci de faire de l’humour sans me faire dire ce que je n’ai pas dit.

P.S. C’est presque amusant que le simple fait d’utiliser des majuscules de révérence choque déjà. Quand écrira-t-on « Cher monsieur » au lieu de « Cher Monsieur » au début des lettres?

Article: Rire, sourire et… ?
topoman
, le 10.10.2016 à 00:07
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

Coïncidence étonnante que de trouver ici deux ex-chrétiens convaincus devenus plus ou moins agnostiques! Je m’interroge du coup si vos motifs de désengagement se rejoignent aussi: silence de Dieu, problème épineux du Mal, autres raisons ?

A propos de l’aspect « on ne peut pas savoir », tout le monde s’accorde de nos jours sur le fait qu’il n’existe pas de preuve rationnelle de l’existence de Dieu (ou de dieux). C’est finalement assez naturel car sinon que resterait-il de la liberté de l’homme? Ce qui dommage, c’est qu’une multitude de personnes s’arrêtent de réfléchir à la question, en raison de l’absence de preuve irréfutable ou devant le vertige des possibilités, alors que c’est une question qui mérite d’être mûrement réfléchie pour vivre au mieux sa vie.

Article: Rire, sourire et… ?
topoman
, le 08.10.2016 à 22:30
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

L’athée nie l’existence de Dieu: il considère que les religions ne sont que des superstitions ou des instruments de pouvoir et rien de plus. Comme toute personne fermement convaincue de quelque chose, l’athée a souvent une tendance au prosélytisme, c’est-à-dire à vouloir rallier les autres à sa doctrine. Comme la religion est ce qui relie ou fait le lien entre l’homme et la divinité (le mot religion vient du latin « religare » qui veut dire « relier »), l’athéisme n’est bien entendu pas une religion. Mais cette doctrine peut s’y apparenter par les attitudes qu’elle induit, comme l’a bien souligné Hervé.

L’agnostique dit non seulement « Je ne sais pas », mais aussi « On ne peut pas savoir ». Ce mot est formé étymologiquement du préfixe privatif « a » et de gnosis = connaissance en grec. Les agnostiques sont typiquement des gens qui n’aiment pas réfléchir aux questions soulevées par la religion car ils pensent justement qu’il n’y a pas de réelle connaissance possible sur ce sujet.

Une personne qui s’arrête à « je ne sais pas » sans avoir totalement renoncé à chercher, donc sans être arrivé à la conclusion qu’on ne peut pas savoir ou pressentir la réponse d’une manière ou d’une autre, n’est pas un agnostique.

Parmi les autres, ceux qui pensent qu’il y a une divinité transcendante qui s’intéresse aux hommes ont du coup la tâche pas facile d’essayer de cerner ce que ce qu’Il attend de nous et de voir les signes de Sa présence. Tâche pas évidente, mais il vaut la peine d’y réfléchir avant d’être au seuil de la mort car la réponse peut conduire à changer notre manière de vivre.

Article: Rire, sourire et… ?
topoman
, le 06.10.2016 à 22:51
[modifier]
Article: Rire, sourire et… ?

J’aime bien ce texte dans son ensemble. Il est clair pour moi que bénir un être vivant peut créer un bienfait qui peut être profitable à la fois à celui qui reçoit et à celui qui donne la bénédiction, car ces êtres sont sensibles. Pour les choses inanimées, telle que la beauté d’un paysage ou la plénitude d’un verre, je ne vois pas en revanche comment une bénédiction peut créer un bienfait « qui profite à la chose bénie ». Un non-croyant qui bénit des choses inanimées ne le fait-il que pour le bien qu’il se fait à lui-même ou pour quelque chose qui va au-delà de cela? Si c’est pour quelque chose au-delà, il semble être agnostique plutôt que non-croyant.

Article: Open Bar de septembre
topoman
, le 05.09.2016 à 13:25
[modifier]
Article: Open Bar de septembre

Le secret bancaire était sacro-saint en Suisse, mais cela a changé depuis sous l’effet de la pression internationale. J’espère que l’affaire des 13 milliards d’Apple conduira à terme de même à mieux réguler un monde financier où s’épanouissent des gens sans scrupule ni éthique.

Pour une entreprise comme Apple qui gagne probablement l’essentiel de ses revenus avec de la vente de matériel, il ne devrait pourtant pas être trop difficile de faire en sorte que ses impôts, à payer dans chaque pays où elle est active, soient calculés en fonction des profits réellement réalisés dans le pays en question.

Article: Façon de parler = façon de penser?

Il m’apparaît que « putain » et « couilles » sont des mots utilisés très souvent par les jeunes en France. Au point qu’un étudiant allemand faisant un stage en France m’a dit un jour: « Comme le français est une langue vulgaire! En allemand, je ne parle pas de mes couilles trois fois par jour! ». Les jeunes Suisses font-ils maintenant aussi un grand usage de ces deux mots?

Dans mon souvenir, l’expression « je m’en fous » était couramment utilisée. Elle m’apparait du coup comme moins vulgaire que « Je m’en bats les couilles », même si les deux sont en fait du même niveau.

Article: Hackintosh 4 ans après, enfin El Capitan!

J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas quelle personne physique serait lésée par le fait que certains montent un hackintosh. Ce n’est pas comparable à du piratage de musique ni du vol de personnes riches, où on peut identifier un lésé.

Pour ceux qui clament que c’est illégal, voir le message de Guillôme. Certains diront qu’Apple, en tant que société, perd de l’argent dans l’affaire, mais cela reste à démontrer. Si on suit les recommendations des anti-hackintosh (ne pas acheter de machine Apple ni utiliser l’écosystème Apple si un ou plusieurs élément(s) ne convient/conviennent pas), il sera alors sûr qu’Apple perdra de l’argent par rapport au cas où la solution hackintosh a été utilisée.

Article: Hackintosh 4 ans après, enfin El Capitan!

Le design tout-en-un des iMac, c’est fini pour moi aussi. Cela fait longtemps que je voudrais connecter l’écran 20 » de mon ancien iMac G5 à mon MacBook Pro bien plus récent, mais c’est impossible en raison de l’absence de connecteur (et les solutions purement logicielles ne sont pas à la hauteur). Il est sûr que je n’achèterai pas une seconde fois un iMac tout-en-un avec un superbe écran non réutilisable. Pour le bilan écologique des iMacs, on repassera.

Concernant la question de la licence, Apple a tout à gagner que des personnes continuent à utiliser son système, et son écosystème associé, malgré le fait que ses machines ne leur conviennent plus. Les quelques francs non payés pour une licence (qu’Apple n’accorderait de toute façon pas) ajoutés aux milliards d’Apple en banque ne changeraient de toute façon strictement rien au travail et salaire des développeurs.

Le frein à la solution Hackintosh est le temps, difficile à estimer, nécessaire pour faire fonctionner le tout correctement.

Article: Y fait pas bon…
topoman
, le 09.05.2016 à 20:30
[modifier]
Article: Y fait pas bon…

En tant qu’athée, j’ai la conviction, très rassurante, que nous venons du néant et que nous retournerons au néant

En quoi cela est-il rassurant? Ce nihilisme me semble pousser au contraire vers le désespoir.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? Certainement pas pour vivre une vie futile et que tout retourne, après quelques instants et péripéties, dans le néant.

Article: Coup de gueule contre le HDCP
topoman
, le 26.04.2016 à 21:56
[modifier]
Article: Coup de gueule contre le HDCP

Pour éviter ces problèmes de DHCP, une solution gratuite et sans transcodage (-> pas de perte de qualité) consiste à utiliser le programme Requiem 4.1. Comme les versions récentes d’iTunes ont bloqué la faille exploitée par Requiem, l’astuce consiste à lancer ce programme depuis une machine virtuelle OS X Lion (que l’on peut créer gratuitement avec VirtualBox) équipée de la version d’iTunes de l’époque. Une fois Requiem installé sur la machine virtuelle, enlever tous les DRM de la bibliothèque iTunes va très vite.

Article: Noé, bonjour Docteur!
topoman
, le 10.04.2016 à 18:37
[modifier]
Article: Noé, bonjour Docteur!

Toutes mes félicitations! Une thèse représente toujours un gros travail, et les 6 derniers mois peuvent être assez stressant pour parvenir à finir dans les temps.

« États stationnaires hors équilibre… » Ça sent l’oxymore

Pas tant que ça: François a bien parlé de deux températures différentes. Le système n’est donc pas à l’équilibre (à l’équilibre la température se serait équilibrée pour être la même partout). État stationnaire veut dire que le système n’évolue pas au cours du temps => températures maintenues fixes aux deux bords pour empêcher le système d’atteindre l’équilibre thermodynamique.

La loi de Joseph Fourier (1758-1830) décrit phénoménologiquement, à l’échelle macroscopique, le flux de chaleur dans un mur avec des surfaces de températures différentes. Il semble que la thèse de Noé concerne, d’après ce qu’en dit François, une théorie pour ce flux de chaleur en employant une description au niveau microscopique.

Noé a fini son EPFL avec 6 de moyenne

La notation n’est apparemment plus sur 10 comme à l’époque, mais sur 6?

Article: Open bar d’avril
topoman
, le 04.04.2016 à 18:46
[modifier]
Article: Open bar d’avril

@Renaud LAFFONT
J’ai eu la même mauvaise surprise (erreur DHCP) autour de Noël lorsque j’ai voulu visionner sur un grand écran des films que j’avais acheté sur iTunes. J’ai finalement réussi à enlever ces DRM de mrd, mais j’ai perdu bien des heures à cause de cela.

Ma solution (gratuite et sans modification de la qualité d’image du film): VirtualBox faisant tourner une machine virtuelle OS X Lion sur laquelle je lance le programme Requiem 4.1. Un peu lourd à mettre en oeuvre, mais très efficace!

Article: Default Folder X passe en version 5

@BigCow: Cette méthode n’est que très moyennement commode.

Avec deux documents ouverts dans deux applications différentes et disons 3 fenêtres au Finder, il est presque impossible de reconnaître dans Exposé, sur mon MBP 15 », les fenêtres miniaturisées du Finder: elles sont trop petites et quasiment superposées! Après avoir trouvé la bonne fenêtre, il faut cliquer sur une zone minuscule (l’icône miniature dans la barre de titre qui fait ~17×17 pixels) pour aller la glisser dans le dialogue tout en tapant CMD+Tab de l’autre main, qui n’est pas toujours disponible quand on s’occupe d’un bb. Cela n’a rien à voir avec la commodité du bouton « Fenêtres du Finder » de DF, auquel on peut même attribuer un raccourci clavier, ou avec celle du Finder-Click. Mais je concède que DF est un petit luxe si on ne l’utilise que pour cela. Je l’utiliserai peut-être aussi un jour pour attribuer des mots-clés.

Article: Default Folder X passe en version 5

@BigCow
J’ai utilisé cette astuce pendant des années, mais elle est lourde à mettre en oeuvre quand il faut déplacer les fenêtres pour pouvoir faire ce glisser-déposer.

DF résout ce problème de manière particulièrement efficace. Il n’alourdit aucunement le système si l’on n’active que cette fonctionnalité. Comme on passe par les dialogues d’ouverture ou d’enregistrement de fichiers plusieurs fois par jour, l’amélioration par DF de l’ergonomie de ces dialogues est un petit plaisir quotidien.

Cela vaut-il 35€? C’est plutôt cher, mais ma version 5.0beta18 de DF fonctionne encore malgré l’expiration de la période d’évaluation! Le développeur de DF étant particulièrement professionnel au niveau du support et de la qualité de ses programmes, je pense lui acheter tout de même une licence. (Rem: Je n’ai aucun lien avec St Clair software).

Article: Default Folder X passe en version 5

My god, quelle usine à gaz…

Même réflexion de ma part après un court test de la version 4, mais je suis entièrement convaincu par cette nouvelle version 5 que j’utilise maintenant depuis 1 mois.

J’ai configuré Default folder pour qu’il soit très discret: pas de modification des fenêtres du Finder et dialogues d’ouverture habillés seulement d’une petite barre latérale droite (option appearance: « Minimal toolbar »). Qui peut le plus, peut le moins!

Le Finder Click, c’est vraiment la « killer feature » de Default Folder. Tout comme pour les onglets dans le Finder, qui ont tellement tardés à venir (merci TotalFinder!), Apple finira bien par implémenter un jour le Finder-Click-avec-touche-option-enfoncée.

Concernant l’attribution de mots-clés depuis la fenêtre d’enregistrement, c’est certainement une fonction bien pensée, mais je ne l’utilise pas car Spotlight retrouve très bien mes documents sans que je ne fasse l’effort de les étiqueter.

Article: MacTeX 2015, un pas vers El Capitan

J’utilise depuis assez longtemps la version allégée de MacTex appelée BasicTeX (~ 100 Mo au lieu de 2 Go), que je complète avec les programmes TeXShop, TeX Live Utility, BibDesk et LaTeXiT. Je préfère installer ainsi juste le nécessaire, sans les milliers de fichiers accessoires que je n’utiliserai de toute façon jamais pour la plupart. Dans les rares cas où j’ai beson d’un package absent dans BasicTeX, j’ouvre TeX Live Utility, je tape le nom du package en question puis je clique sur « Installer » et le tour est joué.

Article: Un bien beau Word 2016
topoman
, le 29.07.2015 à 19:31
[modifier]
Article: Un bien beau Word 2016

Si les licences d’Office pour les grands organismes sont actuellement relativement abordables*, je pense que c’est grâce à la concurrence de LibreOffice. Rien que pour ça, LO est un grand succès et n’a rien à voir avec un projet d’idéalistes! J’utilise LO au travail depuis 3 ans pour interagir avec les inévitables fichiers Office que je reçois; l’ouverture/écriture de ces fichiers avec LO ne m’a jamais posé aucun problème. LO est une solution parfaitement viable pour moi, mais je reconnais que j’ai la chance de travailler dans un milieu où l’éditeur de texte de référence pour tous les documents complexes est LaTeX.

*L’université en question étant une petite université de province, le coût est probablement plus proche de 20€ par membre du personnel et par an. Il faut réaliser aussi que ces licences doivent être prises quasiment ad vitam aeternam, car le jour où la licence s’arrête tous les fichiers deviennent inouvrables! Tout cela représente des sommes qui ne sont pas négligeables. Stratégiquement, il me semble judicieux aussi d’avoir des archives dans un format de fichier ouvert (comme LaTeX ou autre) plutôt que propriétaire.

Article: Un bien beau Word 2016
topoman
, le 24.07.2015 à 12:22
[modifier]
Article: Un bien beau Word 2016

Mouais, quelle analyse…

Cela reste tout de même 50’000€ qui auraient été mieux employés par exemple en rénovant des escaliers qui tombent en ruine et qui sont empruntés tous les jours par un bon millier d’étudiants.

Le piège de Microsoft, comme celui d’Apple d’ailleurs, est en fait surtout qu’on devient rapidement un client captif. Au vu des besoins réels d’une grande partie des utilisateurs et du budget de l’université dans le rouge vif, je persiste à penser qu’il s’agit d’un bien mauvais choix stratégique.

Article: Un bien beau Word 2016
topoman
, le 24.07.2015 à 10:59
[modifier]
Article: Un bien beau Word 2016

C’est vrai que RagTime était une perle. La nouvelle version de Word permet-elle d’intégrer facilement des tableaux de calculs performants et des graphiques de qualité sans avoir à subir la lourdeur d’une communication inter-programmes peu efficace? Dommage qu’aucun éditeur n’ait repris l’approche modulaire et intégrée de RagTime, très performante pour réaliser certains types de documents, par exemple des travaux scientifiques qui mélangent texte, graphiques et calculs.

Par ailleurs, une université française (dont je tairai le nom) a décidé cette année de dépenser 50’000€ pour offrir une licence Office valable 4 ans à tout son personnel, cette licence couvrant également l’installation d’Office sur une machine personnelle pour un usage privé. Quel gaspillage d’argent et stratégie aberrante quand on sait que latex est 10x meilleur quand il s’agit d’écrire un texte scientifique avec plein de formules, que LibreOffice est parfaitement suffisant pour gérer des tableaux de notes d’étudiants et qu’à l’expiration de la licence, les documents M$Office ne pourront plus être ouverts sans racheter une nouvelle licence…

Edit: remplacé « énorme » par « quel ».

Article: Pour ceux qui sont restés sur Apple Mail, quelques plug-ins intéressants

Merci au grand manitou pour son site et son mot de bienvenue.

J’avais oublié de préciser qu’il faut placer les scripts dans le dossier ~/Bibliothèque/Scripts/Applications/Mail (dossier à créer s’il n’existe pas).

Salutations à tous les cukiens.

Article: Pour ceux qui sont restés sur Apple Mail, quelques plug-ins intéressants

Allez, il est temps que je poste mon premier commentaire.

Pour gérer mes mails plus efficacement avec le programme standard Mail, j’utilise des scripts AppleScript. Quand j’ai lu un message et qu’il peut être archivé, j’appuie simplement sur la touche F1. Cela exécute le script suivant:
————————–
tell application « Mail »
set theSelection to selection
repeat with currentMessage in theSelection
set theAccount to name of account of mailbox of currentMessage
if theAccount is « monemployeur.ch » then
move currentMessage to mailbox « Archives/Mail travail »
else
if theAccount is « monfournisseuremail.net » then
move currentMessage to mailbox « Archives/Mail privé »
else
set msg to « Erreur: Pas de règle pour le compte  » & theAccount
display dialog msg
end if
end if
end repeat
end tell
————————–
Avec ce script, le message est déplacé de ma boîte de réception vers une boîte aux lettres locale. Je n’archive mes messages que dans deux boîtes différentes: une pour les messages privés et une pour les messages professionnels.

J’utilise aussi d’autres scripts comme:

tell application « Mail »
set theSelection to selection
repeat with i from 1 to count of theSelection
set background color of theSelection’s item i to yellow
end repeat
set selected messages of message viewer 1 to {}
end tell

Ces scripts permettent de changer la couleur de fond du message, ici pour la mettre en jaune (de manière analogue au fond bleu assigné automatiquement aux messages provenant d’Apple). Ces marquages en couleur sont bien commodes pour éviter qu’un message important ne se perde dans la masse de courrier.

Pour exécuter ces scripts par un raccourci clavier, j’utilise ‘FastScripts’.