Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: Franck Pastor
826 commentaires trouvés.
Article: Liège-Bastogne-Liège challenge, ou la bataille des Ardennes

Et Liège-Bastogne-Liège challenge (qui n’est pas la même rando !) environ 6000 participants cette année. ;-)

Edit : non, erreur, 7600 participants !
http://www.sport.be/lblcyclo/2015/fr/nieuws/article.html?Article_ID=726569

Je compte bien participer aussi à Tilff-Bastogne-Tilff, dans dix jours. Si possible la longue distance, mais ça dépendra de mes sensations ce jour-là.

Article: Houffalize, La Roche : excursion en Luxembourg belge

Tant que j’y pense, je fais un peu de pub pour la bonne cause : la randonnée Maxime Monfort, dont les recettes profiteront à la recherche sur les dons d’organe, aura lieu le dimanche 9 août cette année, départ d’Houffalize. Il y a suffisamment de choix de distances pour contenter tout le monde, du cycliste occasionnel au chevronné, et il y a également un parcours VTT.

Je l’ai faite en 2010, 2011 et 2012, à chaque fois j’ai été ravi. Malheureusement, je n’ai pas pu la faire ces dernières années, ni ne le pourrai cette année encore, devant être en France aux dates prévues. Mais si vous en avez l’occasion, foncez !

http://www.vayamundo.be/fr/randonnee-maxime-monfort

Article: Houffalize, La Roche : excursion en Luxembourg belge

@guru Je suis partant, si on trouve un créneau ! Faites-moi signe. J’aurai d’ailleurs plus de temps libre ces prochains mois.

@Emilou : c’est de La Roche-en-Ardenne dont je parle ici, pas de Durbuy :-) Mais c’est effectivement tout aussi prisé par les Flamands et Néerlandais. Comme La Panne ou Ostende par les Wallons, Français et Bruxellois, à la Côte.

Article: Houffalize, La Roche : excursion en Luxembourg belge

Après plus de quinze ans passés en Belgique, j’ai du mal à me considérer encore comme un étranger !

En parlant de Suisse, une anecdote arrivée juste après cette randonnée : sur le chemin du retour, un peu avant de passer à Liège, je m’arrête dans une station-service pour acheter un casse-croûte, et je vois un Suisse (voiture immatriculée canton de Vaud) complètement désemparé demander à la caissière comment il peut payer son plein d’essence… Il n’avait pas repéré la borne de paiement par carte juste à côté de la pompe. La caissière lui montre la borne et lui dit « Il faut payer avec Bancontact. ». À nouveau, tête du Suisse… avant qu’elle lui explique aussi ce qu’est Bancontact en Belgique. On ne se rend pas compte à quel point les us et coutumes de deux pays peuvent diverger, même s’il y a une langue en commun :-)

Article: MailMate, c’est comme AppleMail, mais en 10, que dis-je, 100 fois mieux

Chouette, si tu passes au Markdown, c’est que tu passeras à LaTeX plus tard : tu n’as plus aucun blocage psychologique envers les balises !

Ceci dit, tu promets un lien vers les bases du Markdown dans ton article, lien qui n’a pas été inséré. Oubli de circonstance ? :-b

Bon… je dois admettre que le Markdown est très simple à utiliser, les bases sont ici.

Article: Open Bar
Franck Pastor
, le 02.03.2015 à 01:16
[modifier]
Article: Open Bar

Même problème pour moi avec Safari. Vraiment pénible. Plutôt que de recharger plusieurs fois la même page j’ai constaté que désactiver le wi-fi pour le réactiver dans la foulée, puis recharger la page, résolvait le problème… jusqu’à ce qu’il se déclare à nouveau.

Je crois que je vais regarder du côté de Firefox ou Chrome si ça continue…

Article: La classe exam, ou comment faire un sujet de contrôle scolaire avec LaTeX

Quand j’ai lu dans cet article que LaTeX conduit ses adeptes à produire plus d’erreurs typographiques, j’ai eu aussi envie de rire. C’est justement le contraire qui est vrai : je l’ai expérimenté quand j’étais assistant universitaire et je continue à le voir tous les jours dans mon travail d’enseignant. Les classes LaTeX sont conçues pour respecter les canons de la typographie les plus stricts, et leurs utilisateurs n’en dévient donc généralement pas d’un micro-mètre. Tandis que Word et consorts laissent justement toute liberté à l’utilisateur de faire tous le gâchis qu’il veut, et il ne s’en prive généralement pas. Je me demande donc si l’étude est sérieuse…

Article: La classe exam, ou comment faire un sujet de contrôle scolaire avec LaTeX

Merci pour l’adresse, ça me servira aussi. J’aurais pu d’ailleurs mentionner que la classe exam propose également des fonctionnalités pour établir des QCM. Comme je ne m’en suis encore jamais servi, je n’en ai pas parlé. C’est détaillé dans la documentation, comme le reste (section 5, page 41 et suivantes).

Pour ton billet, ce serait une excellent idée. À suggérer au patron !

Article: Humilité
Franck Pastor
, le 17.12.2014 à 09:10
[modifier]
Article: Humilité

Quand on a mal, il faut arrêter le geste qui fait mal. Si on peut continuer à faire son sport d’une façon ou d’une autre sans ressortir de douleur, il faut le faire, même si c’est beaucoup moins longtemps ou intensément qu’avant. La vraie reprise, une fois guérie, en sera accélérée.

Parallèlement, comme le dit très justement DrakeRamore, une rééducation kinésithérapique peut faire des merveilles. Ça peut être du renforcement musculaire, ou des étirements, bien ciblés. Ne pas hésiter à consulter ! C’est pour ma part la seule chose qui supprime mes douleurs occasionnelles en tant que cycliste. Il faut s’y astreindre très régulièrement et ça peut être ch… mais les résultats en valent la peine.

Pour l’électrostimulation, j’ai toujours été sceptique. J’attends l’article en question…

Article: Yosemite – coup de gueule

@Quark67 : le lien vers la page de MacTeX ne marche pas, c’est le protocole https qui est utilisé. Je le remets :

https://tug.org/mactex/yosemite.html

Alors certes, mon coup de gueule va également à MacTeX. En effet, j’ai pu ensuite constater qu’il n’était pas fichu d’effacer les versions précédentes ! Je me retrouvais du coup avec les versions 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014. À 3.5 Go la version, ça fait un gros tas de fichiers.

On est au 21e siècle, ce n’est quand même pas compliqué d’effacer automatiquement les versions précédentes, non ?

C’est volontaire qu’ils les gardent… Comme le signale Quark67, s’il y a des packages qui posent problème dans la nouvelle version, on peut très facilement revenir à l’ancienne grâce au panel « Distribution TeX » des préférences système. À noter que ce panel ne marche plus sur Yosemite ! En attendant un fix de l’auteur, la page sur MacTeX et Yosemite pointée précédemment donne des moyens de contourner le problème.

Quand je suis sûr de la mise à jour de MacTeX, je me débarrasse de la version d’il y a deux ans (je garde toujours la version de l’année précédente, par précaution) avec ceci :


sudo rm -r /usr/local/texlive/2012

Mais tu sais probablement tout ça…

Par contre, ce que je fais systématiquement lors d’une mise à jour du système (je préfère les clean installs d’habitude), c’est que je désinstalle carrément MacTeX avant de le réinstaller à neuf. J’avais constaté je ne sais plus quel problème il y a quelques années, et c’est ce qui l’avait résolu. TeX Live ayant des fichiers qui s’installent à la racine, cela peut perturber son fonctionnement quand l’organisation de cette racine change lors d’une mise à jour radicale du système, si j’ai bien compris.

@ Leo_11 : si tu parviens à utiliser TeXShop, c’est que MacTeX est installé et qu’il fonctionne ! C’est lui qui fait tourner les choses en arrière-plan ! :-)

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues : une brève suite

Autre chose: beaucoup se croient obligés de mettre deux espaces après un point. Mais à ma connaissance, les règles typographiques de base n’en prévoient qu’une seule.

En effet. Deux espaces après le point, c’est la typographie anglo-saxonne qui veut ça, en fait.

@406: il me semble que cette manière d’écrire (non justifié) est une pratique plutôt anglo-saxonne, alors que le français justifie (fin des lignes alignée) ses textes. Mais à confirmer par les experts du site ;o).

Tous les ouvrages et revues anglais ou américains que j’ai en bibliothèque ont des textes justifiés. L’invasion actuelle des textes « alignés au fer à gauche » est plutôt à mettre sur le compte du web, et ce serait une conséquence du fait que les coupures de mots en fin de ligne (« césures ») y sont très peu répandues… La version actuelle de cuk.ch est un des rares contre-exemples.

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues : une brève suite

Puzzo : pour ma part j’écrirais tout simplement « PDF, Word ». :-) Ceci dit, d’après cette liste de recommandations, il ne faut pas d’espace autour du signe oblique. Donc ce devrait être « PDF/Word » semble-t-il.

Blues, oui, dans le précédent article on avait pas mal discuté de ces différences, François et moi notamment :-).

Laurent Vera, ce lexique est en effet la référence absolue, tout ce que j’ai lu sur le sujet l’affirme, et je ne l’ai toujours pas en mains… Faudrait que je me décide à l’acquérir.

PSPS : il y a au moins aussi LaTeX qui fait cela, et il y aurait moyen de l’utiliser sur iPad. Comme je n’en ai pas, je ne peux guère en dire plus.

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues : une brève suite

« Paperlards » est certainement familier, mais en aucun cas grossier. Je n’imaginais même pas qu’il puisse choquer quelqu’un !

L’article de Jacques André figure en bonne place dans les sources d’inspiration mentionnées dans mon premier article sur la typographie. Clair, accessible, bien rédigé, un régal. À recommander sans réserve !

Article: Quelques règles typographiques souvent méconnues : une brève suite

Une espace verticale, tu veux dire ?

Les seules possibilités que laissent ma classe de documents LaTeX (KOMA-script, féru de typographie) en matière d’espace verticale entre paragraphes, c’est le saut d’une ligne, d’une demi-ligne ou d’un quart de ligne.

Ces espaces sont généralement élastiques avec LaTeX : sur une page donnée elles peuvent être uniformément agrandies ou rétrécies — dans une certaine mesure — pour permettre un meilleur gris typographique de cette page.

D’après ce que j’ai vu, le saut d’une ligne est le plus couramment utilisé sur les texteurs « normaux » (hors LaTeX s’entend) puisque c’est lui qui correspond généralement au retour chariot dans leur configuration par défaut.

Ceci dit, tu as raison dans l’absolu et j’ai mis à jour l’article en conséquence : c’est vrai qu’on voit assez souvent d’autres espaces que le saut de ligne pur et dur.

Article: De Louvain à Louvain-la-Neuve à vélo : une balade universitaire belge

Si j’ai bien compris, je vais servir de Bob version piétons pour Dominique et madame Poppins ? :-)

Anne, pour faire la montée célèbre (relativement, hein ! et uniquement pour les cyclistes du coin!) que j’ai empruntée sur le chemin de Wavre, il faut emprunter un chemin de traverse, nettement plus pentu que l’itinéraire normal ;-)

Article: De Louvain à Louvain-la-Neuve à vélo : une balade universitaire belge

Dominique, je ne bois jamais d’alcool d’habitude, mais je promets de faire une petite exception… si tu prends ton vélo juste avant ;-)

Filou 53 (et Migui) : Louvain-la-Neuve a aujourd’hui plus diversifié sa population, on y croise bien plus de gens de tous les âges qu’il y a encore, disons, une vingtaine d’années (époque où j’y faisais un stage de fin d’études). Et je connais des gens qui y habitent et qui travaillent, non pas à l’UCL, mais à Bruxelles ! Bref, l’endroit est devenu plus attractif qu’autrefois.

Guru : les béguines étaient un ordre laïc en effet, mais j’avoue ne pas le connaître très bien. En particulier je n’ai jamais rien entendu de croustillant associé à leur nom… Je vais voir plus en détail, promis.

Migui, les 24 heures vélo, j’ai choisi délibérément de ne pas en parler : à moins que ça ait changé en bien depuis quatre ou cinq ans, j’ai surtout souvenir d’une beuverie monumentale, ce qui m’avait fortement déçu : en tant que cycliste, j’espérais une place plus importante accordée au vélo par rapport à la Jupiler !

Article: Mon rythme cardiaque
Franck Pastor
, le 06.10.2014 à 13:48
[modifier]
Article: Mon rythme cardiaque

On ne le lui ferait pas un faux procès, à ce Steve Guerdat ? Être traité de « séducteur », ce n’est pas dit en tant qu’insulte, même si parmi les séducteurs on trouve de parfaits salopards. Quant au mot « pédé », ce n’est pas une insulte en soi, mais c’est l’intention de celui qui lance ce mot qui compte, et lui le prémédite bien comme une insulte. C’est lui le problème, et plus généralement tous ceux qui considèrent qu’être homosexuel est une tare, que les « vrais mecs » se doivent d’être « virils » d’apparence et de comportement (ce qu’un cavalier n’est apparemment pas à leurs yeux).

Bref c’est tout le bazar machiste décérébré habituel qui accable notre société qui est le problème. C’est comme ça. C’est tout une éducation au niveau sociétal qui est à reprendre, à refondre même, et ce n’est pas en cassant du sucre sur le dos de ce Guerdat qu’on y arrivera.

Article: De Bruxelles au Brabant wallon à vélo (bis)

Comme à chacun de mes articles, les photos ne sont pas de moi. La plupart, je les ai sélectionnées sur Wikipédia. Comme photographe je suis archi-nul et je n’arrive pas à m’y mettre, malgré tous les excellents articles du chef de ces lieux.

Madame Poppins, si tu aimes le bonhomme au parapluie, la fondation Folon doit être ta prochaine destination touristiques, quand tu reviendras dans les parages. Pour ma part, j’y suis allé à deux reprises et je compte bien y aller une troisième fois bientôt. L’endroit est absolument féérique, à mes yeux et à ceux de bien d’autres.

Article: De Bruxelles au Brabant wallon à vélo (bis)

Merci pour vos commentaires !

@ Anne : bien content que ça t’ait rappelé des souvenirs agréables ! À vélo, en effet, les environs de Genval sont loin d’être plats. C’est donc le genre d’endroits qui attire mon vélo comme un aimant :-) Je pense notamment à une belle côte près du lac de Genval, quand on se dirige vers Rosières et Overijse. Du 13 % sur 300 m (avant ils étaient pavés, en plus), il vaut mieux avoir un vélo bien équipé pour la franchir. Une collègue habitant l’endroit m’avait dit qu’elle n’osait pas l’emprunter en voiture les jours de verglas !

@ Benhurt : les RAVeL, je connais bien. On les trouve aussi le long d’anciens chemins de halage. Comme celui entre Tournai et Kluisbergen sur les rives de l’Escaut, que j’ai souvent arpenté en direction des Ardennes flamandes. J’avais consacré d’ailleurs un article aux genres d’itinéraires cyclistes qu’on trouve en Belgique. Mais je ne recherche pas les RAVeL particulièrement : j’aime bien quand c’est vallonné, et les RaVeL c’est généralement tout plat !

@TTE : les itinéraires cyclables en voies annexes, j’avais dit ce que j’en pense dans encore un autre article. Pour résumer : du bien, mais pas seulement ! Un des gros inconvénients, si cette politique des voies annexes se systématise, c’est que sur les voies normales on risque de finir par considérer les cyclistes comme des intrus.

Article: Je voulais juste vous dire « bonjour »

@ Mirou et Mme Poppins : pour ma part, il y a une vingtaine d’années, c’était aussi trois chiens qui avaient décidé de venir à ma rencontre à toute vitesse et en aboyant bien fort, lorsque je suis passé devant leur ferme en courant. Deux étaient d’assez petite taille et le troisième un Saint-Bernard… Je me suis immobilisé, je les ai laissés me flairer et puis ils sont repartis. Moi aussi, en marchant, jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus me voir. J’ai rarement eu aussi peur que ce jour-là !

Article: Je voulais juste vous dire « bonjour »

On dit plutôt « Buenos días » en espagnol (castillan). En néerlandais on écrit généralement « Goedendag » plutôt que « Goede dag », mais ça n’a rien d’une obligation stricte.

En balade, à vélo ou à pied, je dis « bonjour » aux passants dans les endroits où il y a relativement peu de monde. En ville je ne le fais pas, souhaiter le bonjour toutes les cinq à dix secondes lui fait perdre tout son sens. :-)

Article: Le Nürburgring, une magnifique expérience… cycliste

Comme me l’a fait remarquer Philippe (mon camarade de sortie du Nürburgring) par courriel il y a quelques minutes, quand on fait le Nordschleifen Tour le dimanche on circule au milieu des concurrents des 24 h vélo, qui est une course avec classement, et donc strictement réglementée. Il est donc logique de ne pas perturber le déroulement de cette course en circulant parmi eux avec des engins trop particuliers.

La question est de savoir si autoriser les vélos couchés (à deux roues s’entend, à trois roues ce serait prendre des risques évidents) risque de déranger la course en question. Personnellement je ne crois pas, mais visiblement les organisateurs sont d’un autre avis, et il faut donc s’y plier. Sans eux il n’y aurait rien du tout ce week-end-là.

Article: Le Nürburgring, une magnifique expérience… cycliste

Zit, grâce à toi j’aurai augmenté mon vocabulaire ! J’avais consulté le règlement mais je ne savais pas ce que recumbent bicycle voulait dire. Oui, c’est bizarre en effet qu’ils soient interdits, et tout aussi bizarre que les freins à disque le soient aussi, je n’ai aucun début d’explication pour cela.

Il faudrait contacter les organisateurs directement, je suppose. Pendant le Nordschleifen Tour j’ai vu un tandem circuler malgré l’interdiction explicite pour eux aussi. Peut-être qu’ils font des dérogations ? Et puis après tout, il y a bien les 24 h e-bike et les 24 h VTT sur ce même circuit le même week-end. Alors pourquoi ne pas laisser les vélos couchés y circuler ?

Aucun risque que quoi que ce soit s’envole à la Hohe Acht (sauf les pulsations !), elle fait suite à un passage de faux-plats et pas une descente, et la pente ne décroit pas brusquement après le passage à 17 %. C’est au Flugplatz, juste après la descente initiale, que les bagnoles peuvent faire un « obstraken » (connaissais pas ce terme non plus !). Pour avoir une idée de l’ampleur de la décélération pour les cyclistes, regarde à partir des 8’10 » de la dernière vidéo… Ça se mesure probablement pas en G mais on le sent passer !

Pour la technique des virages en descente, y a mine de rien un sacré risque à pédaler dans les virages s’il sont serrés (pour nous autres sur vélos droits) : que la pédale touche le sol. Et quand ça arrive, badaboum par terre et sans pardon ! Non, ce n’est pas dans les virages que je chercherais à doubler d’autres cyclistes…

Article: Le Nürburgring, une magnifique expérience… cycliste

ToTheEnd, si tu roules avec ta voiture sur le circuit ce week-end-là, je vais en crever les quatre pneus, comme ça ça te forcera à monter sur ton vélo ! :-b

François, c’était le samedi 26 juillet cette année, donc le même week-end que la Rad am Ring, qu’avait lieu ce que tu demandes : la Run am Ring, ou Nürburgringlauf. Tous les détails sont ici, apparemment en allemand seulement.