Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  

Résultats pour l'auteur: buchsinet
13 commentaires trouvés.
Article: La dernière page d’un livre de 15 ans se tourne ce jour (mise à jour avec un film résumant l’âme de Cuk.ch)

Cuk.ch, une très belle découverte !
Je fréquente depuis longtemps des forums spécialisés dans des hobbies que je pratique avec passion. Malheureusement, polémique, incivilité, incompétence ou ego surdimensionné parasitent plus ou moins rapidement ces sites qui ont tous comme vocation de réunir des passionnés.
Sur cuk.ch, j’ai découvert un endroit d’expression fréquenté par des gens de qualités, avec des articles non seulement intéressants, mais en plus bien écrits.
J’ai donc pris l’habitude de fréquenter cuk.ch avec beaucoup de plaisir et j’ai même récemment témoigné lors de discussions sur du matériel photographique et audio qui m’intéresse spécialement.
Maintenant que Cuk.ch disparaît, il est temps pour moi de dire que j’ai aimé le fréquenter et que ces concepteurs et administrateurs méritent beaucoup de félicitations (y compris pour savoir fermer un site qui, comme les autres, est condamné à être parasité).
Bonne route à tous

Article: Il est de bon ton de se gausser de Sony en photographie, et pourtant…

Comme d’autres l’ont déjà dit, il n’y a pas une marque qui a l’exclusivité de la qualité. Du coup, à mon avis, il vaut mieux faire ses choix pour d’autres raisons.
Ainsi, j’ai choisi la légèreté et je ne vois pas quel autre marque peut aujourd’hui me permettre d’avoir un sac à moins de 5 kg. rempli avec un appareil plein format, un 16-35, un 24-70, un 70-200, un trépied, des filtres et même un petit flash.
Sans parler du petit Sony Zeiss 35mm f/2.8, avec lequel le A7II peut facilement passer pour un compact expert

Petite anecdote d’un récent voyage en Islande : j’y ai rencontré beaucoup de photographes avec des reflex plein format et des zoom de qualité et tout ça sur de gros trépieds. Je peux vous dire qu’ils me regardaient comme un extraterrestre quand je courrais d’un endroit à l’autre avec mon petit Sony A7II qui pendait à mon cou avec un très léger trépied Gitzo replié sous le boîtier (35 cm replié). Et même quand j’avais plusieurs focales dans mon sac à dos, le poids de l’ensemble me freinait peu (mon sac est léger et pratique : Lowepro Photo Sport 200 AW).

Article: Il est de bon ton de se gausser de Sony en photographie, et pourtant…

J’apprécie énormément mon A7II. Mais je dois mettre un adaptateur assez gros (LE-A4) pour utiliser mes anciens objectifs et, du coup, je ne les utilise presque plus et je rachète des focales que j’avais déjà.
Ainsi, le choix de la discrétion et de la légèreté, coûte très cher.
Mais bon, en prenant de l’âge, ces deux arguments sont pour moi essentiels. Et tous mes accessoires (sacs, trépied, …) sont maintenant aussi plus légers et discrets.
Et, sans compromis sur la qualité des images obtenues !
Enfin, tout ça pour dire que je comprend ceux qui sont sur des montures différentes. Ils ne souhaitent pas devoir tout racheter !

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

Pour ceux qui sont intéressés par une comparaison 16 et 24 bits, Qobuz offre en dégustation l’album Wagner par Dudamel (les différentes qualités peuvent être téléchargées gratuitement). Vu la musique très spectaculaire, la qualité d’interprétation et d’enregistrement : c’est un excellent album démonstration pour un bon matériel.

lien

Article: Jean Maurer Swiss Audio, la musique et l’humain (expérience, visite, interview)

Très bon article sur ces enceintes, ça donne envie de prendre un rendez-vous à Aubonne. Jean Maurer est un très bon fabricant de matériel audio de notre pays. Il mérite bien un peu de publicité en ces temps où le taux de change risque de mettre en péril nos petites entreprises suisses.

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

S’il est admis que la reproduction est de qualité depuis 320 kbps, le streaming de Qobuz est tout de même plus détaillé. Une qualité supplémentaire dans les détails : résonance des instruments, cordes et voix qui vibrent, aération entre les sons, acoustiques mieux perçues. Enfin, beaucoup d’éléments qui participent à mon émotion.

Et les formats supérieurs encore mieux définis offrent aussi une différence.
Ainsi j’entends quand même une « petite » différence entre certains morceaux écoutés en streaming (16 bits 44,1 kHz) et les fichiers studio masters achetés en 24 bits (un excellent exemple d’un album cité ici : Lento par Youn Sun Nah).

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

ayant un PC, je n’utilise pas Audirvana qui tourne sous Mac.
J’ai le meilleur et le plus simple programme pour PC : foobar2000 (avec un plugin qui permet de commander l’appli depuis un IPad). Avantage : je suis certain de la qualité de ce que j’écoute (même si mon DAC permet un sur-échantillonnage).

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

Aujourd’hui, heureusement on peut écouter de bons enregistrements anciens sur du bon matériel actuel.
Un exemple des années 60 trouvé grâce au site homecinema-fr : Quartetto Italiano, quatuor à corde de Debussy en sol mineur opus 10 avec celui de Ravel en fa majeur opus 35.
Je n’aurai absolument pas envie d’écouter ce disque sur mon matériel d’alors.
Avec mon matériel d’aujourd’hui, les cordes vibrent devant moi et l’émotion musicale est complète !

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

J’ai oublié :
Je rajoute juste que si quelqu’un cherche un matériel pour écouter le streaming Qobuz au casque, j’ai à vendre un bon DAC (Lead-audio LA-100) un bon ampli casque (ergo) + un casque sennheiser hd-650.
Je fais volontiers un prix d’ami à un passionné aux moyens limités.

VENDU = merci cuk.ch

Article: Qobuz et un DAC (ici le TEAC UD-501), libérez la musique

Qobuz fait aussi partie de mes coups de cœur de ces 2 dernières années.
Je rajoute juste que j’ai un système très pratique pour écouter sans prise de tête le streaming Qobuz en wifi : un boîtier sonos bridge et un boîtier sonos connect. Le premier est connecté à ma borne wifi et le second à mon DAC (aussi le Teac UD-501).
Bon, le sonos ne passant que le 16 bit, j’allume parfois mon PC pour profiter des fichiers achetés en 24 bits et des quelques DSD. C’est vrai que cela me fait plaisir d’écouter ces formats qui sont supérieurs. Mais je suis moyennement convaincu de l’importance de la différence. Et souvent alors que j’écoute le streaming de Qobuz (16 bits, 44 kHz), j’éprouve les mêmes émotions sur les disques que j’aime (j’apprécie aussi beaucoup le Magnificat par Savall).
Je rajoute également que pour moi les câbles sont importants (même s’il est difficile d’argumenter dans ce domaine). Et là, je dois dire que j’entends une différence ! (Liaison spdif du sonos au DAC, puis DAC à l’ampli en XLR, et câbles d’alimentation de qualité avec barrette secteur de même marque).
Enfin, mon appartement étant assez petit et afin de concilier les activités de mon épouse avec ma passion, j’écoute essentiellement aves un casque fermé (Fostex TH-900). Là aussi, il ne faut pas lésiner sur la qualité.