Profitez des offres Memoirevive.ch!

Commentaires récents

Rechercher dans les commentaires:  
Article: Espace
Madame Poppins
, le 04.03.2015 à 17:11
[modifier]
Article: Espace

J’ai beau lutter contre les clichés mais je dois bien admettre qu’en matière de bricolage, je suis une vraie « nana » : deux mains droites (ben ouais, je suis gauchère), je ne sais rien faire du tout, visser une ampoule représente l’apogée de mes compétences (après avoir dû aller la changer au magasin parce que j’avais acheté, à choix, ou trop petit ou trop grand !)

Je ne peux donc qu’être admirative face à tous ces « machins », Zit !

Article: Espace
Jean-Yves
, le 04.03.2015 à 14:30
[modifier]
Article: Espace

Et j’ai entrepris de faire, dans l’espace ainsi libéré, … un endroit pour jouer avec le feu dans les meilleures conditions de sécurité possible

Pas trouvé l’extincteur sur les photos !
Son volume t’oblige à le mettre à l’extérieur ? :D

Article: Le chasselas est un cépage formidable, encore faut-il le savoir !

Un sbire à Parker est venu testé des Chasselas (entre autre) et il a pu en gouter des vieux… pour ces derniers (2003 et 2000), les notes ont été bonnes (92/100).

Par contre, tous les autres Chasselas récents sont entre 83 et 89 sur 100. Au-delà de la note, il a fait ce commentaire:

le chasselas n’est pas spectaculaire, mais sa subtilité, son élégance et sa neutralité aromatique en font un vin gastronomique de première classe

Ouais, autrement dit, pour le prix, il y a tout de même des biens meilleurs vins.

L’envoyé de Parker a apprécié les chasselas

T

Article: Espace
cerock
, le 04.03.2015 à 08:57
[modifier]
Article: Espace

Quand je vois ton atelier, je me dis que j’ai de la chance d’aimer le très petit ou le très lointain. Mon microscope ou ma loupe binoculaire prenne quand même drôlement moins de place. Et dans la partie atelier, je n’ai besoin que d’un (bon) fer à souder, un filtre à fumée, et un oscilloscope ;)

Article: Espace
Dominique Python
, le 04.03.2015 à 08:54
[modifier]
Article: Espace

trois mètres sur quatre (soit, douze mètres carrés, quoi qu’on en dise

Zit, je t’aime!
Après le riche débat d’hier sur l’objectivité, ce genre d’affirmation repose!

Sinon bravo! Moi qui ai tant de mal à m’attaquer au rangement de mon bureau, je regarde ta démarche avec une certaine envie.
Et le résultat me plait beaucoup: le côté « bordélique » du vivant, avec ce qu’il faut d’organisation pour que ce soit viable. Chapeau!

Article: Espace
ysengrain
, le 04.03.2015 à 08:13
[modifier]
Article: Espace

Ambisénestre (rien, ou pas grand chose à voir avec ce qui précède, quoique)

Je crois qu’un jour Ysengrain a fait remarquer que pour son travail de chirurgien, il s’était entraîné à être ambidextre, pour pouvoir faire le geste qui sauve avec n’importe quelle main.

My God !! Heureusement que je n’ai jamais été ni pensé à être chirurgien !! J’aurais tué bien plus de gens que je n’en aurais guéris. J’aurais sans doute fini comme le Professeur Mangemanche dans l’automne à Pekin que la police vient arrêter.

J’ai appris à me servir de mes 2 mains dans les gestes techniques d’un médecin. J’ai fat de même durant mes « années de lutherie »

Beau boulot !!

Article: « Je » est objectif

Peut-être pourra-t-on, au nom d’une compétence particulière me démontrer, avec des critères mieux documentés, des références précises, que l’œuvre en question est considérée par les spécialistes — reconnue, dira-t-on — comme étant de piètre qualité. Du moins par certains d’entre eux ;-) Quant à moi, en affirmant «j’aime», je ne porte pas un jugement, je ne fais pas une évaluation, je ne contredis ni ne confirme l’avis des susnommés spécialistes; j’exprime une expérience personnelle, un ressenti; or au moment où il a lieu, et quels que soient les manques de mes connaissances, de ma culture, de mon éducation, de mes valeurs, ce ressenti est simplement indiscutable! Il n’est pas le fruit d’une réflexion, d’une expertise — documentée ou non —, d’une décision; il est, c’est tout.

À 100% d’accord.

Mais je me suis fait engueuler un jour par une collègue lorsque je disais en mangeant un truc à midi, « c’est dégueulasse ». « François, tu ne dois pas dire c’est, tu dois dire « je trouve » »…

Ouaip…

Mais de toute façon, je n’ai pas l’outrecuidance même en disant « C’est  » de penser que je suis objectif…

Je fais simplement un peu plus attention maintenant.

En ce qui concerne Anne, c’est vrai que les discussions pouvaient être passionnées lorsqu’on se voyait:-)

Article: « Je » est objectif
PhB
, le 04.03.2015 à 07:01
[modifier]
Article: « Je » est objectif

N’y a-t-il pas tout de même une réalité objective, en dehors de toute perception et interprétation humaine?

Je crois que c’est de Ph.K.Dick = « la réalité c’est ce qui ne disparaît pas quand on arrête d’y croire ».

Galaxie, voie lactée, on peut arrêter « d’y croire », n’empêche qu’en levant le nez la nuit par temps clair … et elle fut bien réelle, cette voie lactée, même quand nous étions à l’état de brutes et ignorant ce que plus tard nous avons découvert et défini comme « galaxie ».

Article: « Je » est objectif

Zallag, je ne suis pas complètement à l’aise avec cette vision.

N’y a-t-il pas tout de même une réalité objective, en dehors de toute perception et interprétation humaine? Les galaxies ne sont-elles réelles que depuis que les humains les ont découvertes?

Maintenant peut-être faut-il s’entendre sur le terme « réalité »…

Quoi qu’il en soit, je garde la référence de Paul Watzlawick dans ma liste de projets de lecture. Merci!

Article: « Je » est objectif
Zallag
, le 03.03.2015 à 21:51
[modifier]
Article: « Je » est objectif

J’aime beaucoup plusieurs livres de Paul Watzlawick, il en a écrit un qui s’intitule La réalité de la réalité.

Voici le texte de la page du plat verso (ou de la quatrième de couverture, si vous préférez) de ce petit livre de quelque 200 pages seulement, mais qui mérite vraiment d’être lu.

De la réalité chacun se fait son idée. Dans les discours scientifique et politique, dans les conversations de tous les jours, nous renvoyons en dernière instance au référent suprême : le réel.
Mais où est donc ce réel ? Et surtout, existe-t-il réellement ?
« De toutes les illusions, la plus périlleuse consiste à penser qu’il n’existe qu’une seule réalité. En fait, ce qui existe, ce sont différentes versions de la réalité, dont certaines peuvent être contradictoires, et qui sont toutes l’effet de la communication et non le reflet de vérités objectives et éternelles. » Ce qu’on appelle réalité n’est donc, selon Paul Watzlawick, que la résultante des compromis, détours, et aveuglements réciproques, à travers quoi passe l’information : la somme des confusions, désinformations et communications qui surgissent entre êtres parlants.
L’auteur donne ici, de sa « Pragmatique de la communication », un vaste éventail d’illustrations : situations tirées d’œuvres littéraires, mots d’esprit, vie politique internationale, traductions, jeux, devinettes, enquête criminelle, psychologie des masses, psychothérapie, espionnage et contre-espionnage, communications avec les animaux, communication (éventuelle, celle-ci) avec des extra-terrestres.

Article: « Je » est objectif

pasmet

Rassure toi: il ne me suit que sur ma demande demande et je le sème quand je veux! Et par ailleurs, il est subjectivement considéré par un grand nombre de gens comme étant objectivement excellent!

Argos

Ouais, bon… Si tu portes le débat dans le domaine de la physique quantique… là je suis complètement et objectivement largué. Quant à (!) moi je suis plus perméable à la physique poétique. Et pour moi un mot creux est un mot qui résonne bien, comme une guitare.

quand tu écris que «c’est magnifique», il s’agit d’une opinion, hautement subjective.

Oui et non. A mon sens tu as raison si on suppose que la formulation sous-entend que “je trouve que c’est magnifique”. Mais pour moi, grammaticalement, “c’est…” signifie non “je trouve que c’est”, mais bien “c’est”. Dans ce sens, “C’est magnifique” se veut bien objectif.

Alors oui, la plupart du temps, quand on dit “c’est…” il s’agit en fait de l’expression d’une estimation personnelle. Mais je m’attache justement à m’exprimer de façon à faire la différence entre le jugement annoncé comme objectif et le partage de mon expérience subjective.

Mme Poppins

Merci, très touché!

Et c’est vrai que dans certains domaines, les réponses sont plus difficiles à produire!

J’aime le ping-pong entre illianor et ysengrain. Ma propre conclusion est d’en revenir au fait que la seule manière d’être vraiment objectif est d’exprimer son propre jugement, sa propre expérience, et de le faire clairement en parlant au “je”.

Oui, je sais, j’insiste, mais c’est import… j’y tiens!

Modane

Ce que tu écris me fait penser à ça:

Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendreCe que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendreCe que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer
Mais essayons quand même

Bernard Werber: l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu.

Et j’aime bien ta phrase provocante!

Comme Modane, je crois assez peu à l’objectivité.

Selon toi, lorsque je dis “j’aime ça”, le suis-je?

Gr@g

Merci! En ce qui me concerne, je tente à bannir l’expression “le plus…” ou “le moins…” La grandeur d’un artiste n’est à mon sens pas mesurable. Sauf sa taille en cm, effectivement ggkrail!

Merci à chacun! J’aime beaucoup ce débat!

Article: « Je » est objectif
Gr@g
, le 03.03.2015 à 16:43
[modifier]
Article: « Je » est objectif

J’adore!!! Merci pour ce magnifique billet!
Le plus grand est pour moi Beethoven…
Le parler « je », qu’il soit objectif selon son auteur ou subjectif selon les autres n’a finalement que peu d’importance, pourvu qu’il soit honnête et tolérant des autres.
En tout cas, c’est ce que je pense et je suis d’accord avec moi. Est-ce que cela me rend objectif?

Article: « Je » est objectif
Jean-Yves
, le 03.03.2015 à 16:38
[modifier]
Article: « Je » est objectif

Intéressante invitation à la réflexion.
Comme Modane, je crois assez peu à l’objectivité. 
Beaucoup plus à la sincérité, à l’honnêteté d’un point de vue.

J’aime la science lorsqu’elle “obéit à des lois vérifiées par des méthodes expérimentales” (Source : Antidote ;-).
Heureusement pour nous, l’objectivité n’est pas une “science exacte”, bardée de dogmes et repères normatifs. Imaginons, sinon, l’espace de liberté d’expression restant. Bonjour Big Brother !

J’aime la subjectivité subtile qui, sans risque, dévoile juste ce qu’il faut pour entrer en empathie. Il est clair que je ne parle pas des stades, là !!!

L’esprit Cuk, quoi, et ce billet en est un bon exemple, merci Dominique ;-)

Article: « Je » est objectif
Modane
, le 03.03.2015 à 13:43
[modifier]
Article: « Je » est objectif

Les sémiologues disent que nous avons tous un rapport intime à l’image, lié entre autres à notre vécu, à notre sensibilité, et à notre éducation. À un objet donné, une multitude de connotations et un impossibilité induite de dénotation. La signification des mots, comme des images, n’est que connotation.

De là viennent, d’ailleurs, nos difficultés de communication. On croit très sincèrement exprimer une vérité, avec des mots choisis, dont la signification nous est propre, l’autre comprend son interprétation, qui peut être absolument différente. On se comprendra d’autant mieux qu’on aura de valeurs communes, dans les vécus, cultures, sensibilités précités.

Dans mes interventions, en audiovisuel, je finis toujours par placer cette phrase provocante mais professionnellement importante : un homme d’images qui parle d’objectivité est soit un incompétent, soit un truand.

Article: Open Bar
Hervé
, le 03.03.2015 à 11:50
[modifier]
Article: Open Bar

@François : peux pas gueuler sur la Grèce, j’y serai seulement dans un mois. Et avec le franc fort, j’espère qu’ils ne vont pas sortir de l’Euro. Car, je ne sais plus où on est est puisque il y a encore 24 heures, j’étais au milieu des iguanes et autres tortues aux Galapagos, après un petit passage par les Moaï de l’Ile de Pâques et un final parmi les singes et les caïmans de la forêt amazonienne.

Article: « Je » est objectif

J’ouvre une parenthèse: ce qui m’agace, chez de nombreux «spécialistes de la question», c’est qu’ils ont surtout… des réponses!

J’aime toujours autant te lire et j’adore ta parenthèse, elle m’a fait super rire. Parfois, dans certains domaines (en droit), j’aimerais que les spécialistes aient moins de questions et plus de réponses !

Bonne journée à toutes et tous,

Article: « Je » est objectif
Argos
, le 03.03.2015 à 11:11
[modifier]
Article: « Je » est objectif

@Ysengrain, j’ai écrit : Mozart est le plus grand, puis j’ai continué : Beethoven est le plus grand. Je peux ajouter : Bach est le plus grand. C’était ma modeste contribution au débat sur l’objectivité et le réel, qui tous eux n’existent pas. Mais après tout, pourquoi pas Claudio Monteverdi ? Ah non, ce serait Francesco Cavalli, par ailleurs un drôle de zigotto, qui aurait en partie composé le Couronnement de Poppée. Et entre cet opéra et Tristan et Isolde, tous deux sur l’amour fou, c’est lequel le meilleur ? etc. etc.

Article: « Je » est objectif
ysengrain
, le 03.03.2015 à 09:16
[modifier]
Article: « Je » est objectif

En voilà un bien beau billet !!
Sur ce site où il est souvent question de photographie, on évoque les « objectifs ». Appellation française désignant un … objet hautement subjectif.

Se débarrasser des affects, intérêts, goûts avant de se prononcer ? Fadaise !!!

Dominique, quand tu écris que  » c’est magnifique « , il s’agit d’une opinion, hautement subjective. Argos écrit en 3) que les oeuvres de Webern le fascinent et le bouleversent. Je peux comprendre … mais il s’agit d’une expression subjective. À titre personnel, Webern ne met en jeu chez moi aucune émotion – sinon un ennui -qui n’est pas une émotion – profond. Je pense percevoir cette musique … assez objectivement.

@ Argos: je vais être hautement « objectif »: Mozart n’est pas le plus grand, c’est JS Bach, le plus grand

Sujet hautement difficile

Article: « Je » est objectif
Argos
, le 03.03.2015 à 08:49
[modifier]
Article: « Je » est objectif

Objectivité et subjectivité sont des mots creux. Comme l’a démontré la théorie des quantas, la réalité dépend de la position de l’observateur.
Il y a trente ans, je trouvais les oeuvres de Webern insupportables, aujourd’hui elles me fascinent et me bouleversent. Mais Mozart restera toujours le plus grand… Beethoven aussi. La réalité est d’abord paradoxale.

Article: Open Bar
J-C
, le 02.03.2015 à 22:03
[modifier]
Article: Open Bar

Pour dépanner (le macbook de ma fille subitement sans réaction), j’ai ressorti… un Powerbook Pismo :-)

Mon vieux Pismo fonctionne toujours, et je lui avais même ajouté avec succès -après avoir joué du fer à souder-, un lecteur-graveur DVD.

J’avais également changé l’écran d’un autre Pismo, et trouvé une utilisation bien pratique à la coque de l’écran défectueux…

Article: Open Bar
borelek
, le 02.03.2015 à 18:52
[modifier]
Article: Open Bar

Bon, c’est l’heure de l’apéro !
Et si Apple se débarrassait de sa division computer, à quelle entreprise aimeriez-vous qu’elle soit confiée ?

Moi, je me sens rajeunir. Depuis quelques semaines des écrans figés, sauf que la souris veut bien déplacer la beach ball of death. Cela ne m’était pas arrivé depuis le système 7 en pré-release !

Article: Open Bar
Diego
, le 02.03.2015 à 16:42
[modifier]
Article: Open Bar

Et moi ça me déprime que tout fonctionne nickel, j’ai même plus de sueurs froides en lançant un

#sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade && sudo apt-get autoremove && sudo apt-get autoclean

Y a plus de cambouis dans ma distro, c’est le début de la fin … ah non, j’ai perdu le lien vers mon fond d’écran la dernière fois, un vrai scandale.

Bon, je -> du bar.

Article: Open Bar
pbook
, le 02.03.2015 à 15:04
[modifier]
Article: Open Bar

Pour dépanner (le macbook de ma fille subitement sans réaction), j’ai ressorti… un Powerbook Pismo :-)

D’abord, l’écran est impressionnant par sa taille, j’avais oublié (j’ai un Macbook pro 13); branchement de l’alim (quand même, il est à la cave depuis plus de deux ans, démarrage sans problème, connexion au réseau sans fil sans problème, téléchargements de quelques bricoles, et départ, utilisation. Après recharge, la batterie tient bien le coup. Solide, quoi.

Article: Open Bar
plongee50
, le 02.03.2015 à 11:45
[modifier]
Article: Open Bar

Problème avec Safari :
– iMac 27′ Retina, sorti de l’emballage : Safari quitte inopinément
– MacBook Air de 2011 : pour le même problème, passage au Genius Bar de Genève. Ils font une cleaninstall de Yosemite. Même constat que ci-dessus. Safari fonctionne bien 1 fois puis plus.
Heureusement, il y a d’autres alternatives, mais c’est quand même rageant!