Profitez des offres Memoirevive.ch!
Spillo, un client Pinboard pour Mac OS X

Depuis quelques années, je suis inscrit à Pinboard. C’est un service qui me permet de gérer, retrouver et sauvegarder les liens vers des sites Web. Une sorte d’annuaire personnel.

On ajoute des liens depuis le site ou depuis l’une des innombrables apps compatibles. Il suffit de spécifier les mots-clés qui doivent être associés au lien et c’est terminé.

Pinboard offre surtout un service de sauvegarde du contenu du site. Je suis donc certain que si, dans quelques années, je souhaite retrouver le contenu d’un article précis, je ne risque pas de tomber sur une page 404 ou sur un nom de domaine inexistant. Et puisqu’il enregistre le contenu des sites visités, il permet également de rechercher sur le contenu de ces articles. Pinboard devient alors un moteur de recherche privé, portant sur les articles que j’ai lus et aimé ces dernières années. Tout simplement génial !

Depuis le début, Pinboard offre une API ouverte et facile d’accès, ce qui a permis à de nombreux développeurs de créer leur propre application pour utiliser le service. On trouve une flopée d’applications pour iOS, souvent de très bonne qualité, ainsi que des applications pour Mac OS X.

Aujourd’hui, je souhaite vous parler d’une application appartenant à la seconde catégorie : Il s’agit de Spillo.

Spillo

Spillo propose de remplacer l’interface Web de Pinboard par une application native. On y trouve donc les principales fonctionnalités du service Web.

main

Tout à gauche, il y a d’abord la section dédiée aux liens de l’utilisateur. On peut filtrer ceux qui sont publics ou privés, ceux qui sont marqués d’une étoile (les favoris) ou encore ceux qui ne sont liés à aucun mot-clé.

Plus bas, on trouve les zones communautaires. On peut par exemple naviguer parmi les liens qui ont été ajoutés par de nombreux utilisateurs dernièrement.

La colonne du milieu affiche la liste des articles sauvegardés. Enfin à droite se situe le navigateur, qui affiche l’article proprement dit.

L’édition des liens est également facilitée, en particulier par l’auto-complétion des mots-clés. Cette fonctionnalité, qui semble basique, permet de garder une cohérence dans les mots-clés, ce qui est absolument indispensable si l’on souhaite stocker un grand nombre de liens.

complete

Lorsqu’on utilise Pinboard en version Web uniquement, un bookmarklet permet d’afficher une fenêtre pour l’ajout d’un lien. Cette interface est très pratique, et je redoutais un peu ce que Spillo proposerait pour la remplacer. Spillo offre une extension à Safari, qui affiche directement l’interface d’ajout de l’application native. Le seul reproche que je trouve à cette solution, c’est qu’il faut retourner dans Safari après l’ajout… alors que le but est justement d’envoyer le lien vers Pinboard sans pour autant devoir changer d’application.

Les plus de Spillo

Ce que Spillo apporte de nouveau, par rapport aux autres applications du même type, c’est la facilité avec laquelle on peut créer des collections et des recherches.

Une collection est similaire à une liste intelligente dans iTunes. On peut, par exemple, lister les liens qui ont un certain mot-clé, dont l’URL contient le nom d’un site et dont la date d’ajout est de moins d’un mois. Ces collections ne s’appliquent que sur les liens du compte courant.

Les recherches, elles, fonctionnent sur les liens publics. Ceux qui ont été ajoutés par d’autres utilisateurs. On peut par exemple s’abonner à tous les liens qui contiennent le mot-clé “apple”. Ou “Beatles”. Ou tous les liens d’un utilisateur donné.

Conclusion

Spillo est un logiciel tout jeune, à peine sorti en 1.0 il y a quelques semaines. L’application est maintenant en version 1.0.1.

Une application si récente ne peut évidemment pas être exempte de défauts. Par exemple, on ne peut pas modifier de nombreux liens en même temps, pour changer leur statut de “non lu” à “lu”.

Spillo offre toutefois assez de fonctionnalités, et surtout de confort d’utilisation, pour que je n’utilise plus le site Web. Je passe maintenant systématiquement par Spillo pour ajouter ou consulter mes articles sauvegardés sur Pinboard.

Spillo est disponible sur le site du développeur ou sur le Mac App Store, pour CHF 10.- sur le store ou CHF 8.97 pour l’achat direct.

Je vous souhaite à tous une excellente journée !

… et comme d’habitude : si vous souhaitez partager des idées d’articles, des liens, des apps, etc… vous pouvez me retrouver sur Twitter.

14 commentaires
1)
youy91
, le 22.07.2014 à 01:07
[modifier]

Bonjour pourriez vous me dire qu’elle est la différence entre instapaper et pinboard ?
Merci

2)
iorbita
, le 22.07.2014 à 02:13
[modifier]

…sympa, je ne connaissais pas Spillo, ça changera de mon vieillissant Delibar qui n’est plus mis à jour depuis des lustres et qui ne le sera certainement plus … seul hic, je vais devoir attendre de mettre à jour mon système, ça sera sûrement pour Yosemite… Mavericks je zappe.

3)
Sébastien Pennec
, le 22.07.2014 à 06:06
[modifier]

Instapaper permet d’enregistrer des articles que l’on souhaite lire plus tard, et offre des apps pour lire ces articles offline. Le but n’est pas de garder ces liens sur le long terme, ni de les organiser d’une manière qui permet de les retrouver 5 ans plus tard.

Pinboard sert justement à ça: s’assurer que dans x années on pourra retrouver les liens qu’on sauvegarde aujourd’hui. L’organisation par tag aide à créer une structure pour accueillir les liens et la fonctionnalité d’archivage permet à la fois de se prémunir d’un site qui ferme ses portes et d’offrir une recherche sur le texte complet des articles sauvegardés.

Dans les deux cas, ce sont des très bons services, que j’utilise depuis plusieurs années! :)

4)
François Cuneo
, le 22.07.2014 à 11:39
[modifier]

Tu m’as fait découvrir pinboard dont je ne me passerais plus pour rien au monde.

Alors j’ai immédiatement acheté Spillo, qui est très bien. Sauf que lorsque j’utilise l’extension Safari, j’ai un message long comme un jour sans pain pour me demander de trouver une application capable de travailler avec l’extension…

Et sur Chrome, ben l’extension ne veut pas s’installer, faut passer par le chrome web store où Spillo n’est pas.

Et quid de Firefox? Le truc super dans ces systèmes, c’est justement de pouvoir avoir une base partout identique.

Bon, je peux aussi consulter avec Spillo, et utiliser mes anciennes extensions…

Cela dit, merci pour cette découverte.

5)
François Cuneo
, le 22.07.2014 à 13:00
[modifier]

Ah, eh bien le support de Spillo et rapide!

1. Je cliquais sur l’icône d’Ember que j’avais désinstallée, raison du problème, tcheu la honte! Faut dire que l ‘icône de l’extension Spillo est pratiquement la même que celle d’un autre programme que j’utilisais avant (une punaise). Mais tout de même, j’ai honte.

2. Pour Chrome, il faut afficher les extensions (trois petites lignes à droite en haut, Outils-Extension), puis glisser l’extension téléchargée sur leur site.

Reste Firefox. On verra!

6)
Sébastien Pennec
, le 22.07.2014 à 13:12
[modifier]

François: le meilleur truc à faire avec Firefox, c’est de ne pas l’utiliser :)

Chez moi, les browsers, c’est tout simple: Safari pour tout, sauf ce qui nécessite Flash et dans ce cas c’est Chrome.

Je suis peut-être moins exigeant que d’autres, mais Safari me convient parfaitement. Et les iCloud Tabs, c’est juste génial, j’utilise ça tous les jours!

7)
pat3
, le 22.07.2014 à 19:58
[modifier]

Encore un outil à côté duquel j’étais passé, qui a l’air vraiment attirant, mais…

Mais tu dis que Pinboard te permet de sauvegarder des articles ad vitam… en local ou bien sur leur serveur? Dans le second cas le problème de pérennité est le même, faut juste avoir une confiance sans borne en Pinboard, non?

En allant sur le site, je m’aperçois qu’il est payant (normal, je me demandais justement quel était le modèle économique du service), mais la promesse est de ne payer qu’une fois (10,44 US$): tu n’as vraiment payé qu’une fois? Personne n’a eu l’idée de monétiser le truc pour l’amener vers un abonnement? Vu les modèles écononomiques actuels, je suis dubitatif…

Enfin, est-ce que ça veut dire que tu n’as accès à Pinboard que lorsque tu as accès à internet? Les applications tierces permettent-elles de télécharger le contenu pour un accès hors connexion (comme c’est le cas pour Pocket, par exemple)?

En tout cas, merci pour la découverte (oui, je sais, j’ai un train de retard).

Et quand même, ça me turlupine: qu’est-ce que tu reroches à Firefox? C’est mon navigateur par défaut, et je ne comprends pas tes griefs à son égard…

8)
Sébastien Pennec
, le 22.07.2014 à 22:10
[modifier]

Hello pat3,

Pinboard sauvegarde sur le serveur, donc sur un support que je ne maîtrise pas. C’est un bon point que tu soulèves là, mais je suis sûr que si tu vas lire le post publié par le développeur de Pinboard, tu seras rassuré. Pinboard est l’exemple parfait de ce que très peu de startups font: pas de capital risque, un service payant pour tout le monde et une stabilité à toute épreuve…

Donc oui, il faut avoir confiance. Mais quitte à s’attacher à un service en ligne, Pinboard est l’un des rares qui a gagné ma confiance.

Pour répondre à ta question sur le modèle économique: Pinboard vend un accès par un paiement unique d’une dizaine de dollars pour son mode « simple », soit sans archivage des liens. Pour USD 25/années, le compte passe dans le mode « avancé » avec archivage et recherche sur le texte complet. C’est un modèle économique d’une autre époque, qui consiste à dépenser moins que ce que l’on gagne. :) En bref, les 25 dollars paient le stockage d’un nombre illimité de liens pour une année.

Je ne connais pas de client pour Pinboard qui sauvegarde tout en local, mais il en existe peut-être. Par défaut, si tu es offline, tu n’as pas d’accès. Tu cites Pocket, mais là il s’agit plutôt d’un compétiteur d’Instapaper, et pas vraiment de Pinboard. Et Pocket est financé par du capital risque, donc un jour où l’autre ils auront la pression d’entrer en bourse (peu probable vu le type de service) ou être vendu. Et ce jour là, tu peux dire adieu au service. Ils t’expliqueront que, maintenant, tes liens vont être utilisés pour t’afficher de la pub ciblée, etc… En plus, ils ont la sale manie de mettre leur propre service d’url courtes lorsqu’on partage un lien pour surveiller et parfois récupérer le trafic, donc non merci.

Pour Firefox, je trolle un peu François! :) J’avais testé une version il y a environs 2 ans, et je l’avais trouvé nettement moins bon que Chrome. Pour être honnête, je ne sais pas du tout ce que vaut le logiciel aujourd’hui.

Enfin, il n’y a vraiment aucun problème à « avoir un train de retard »! On a tous nos domaines favoris, et un site comme cuk sert justement à se passer les bons tuyaux! :)

Bonne soirée à tous, et merci pour vos commentaires! :)

9)
Noisequik
, le 23.07.2014 à 00:07
[modifier]

J’utilise Evernote pour enregistrer un article intéressant.

Pour les signets, je me contente de ceux de Safari synchronisés avec iOS. C’est dommage qu’on ne puisse pas (encore) y mettre de tags, mais en même temps, les favoris me sont utiles seulement pour les sites qui ont régulièrement des mises à jour ou des forums, puisque tout le reste je peux le clipper dans Evernote.

10)
cerock
, le 23.07.2014 à 08:29
[modifier]

Je vais aller voir Pinboard avant Spillo ;) Je ne connaissais pas du tout. Je suis comme Noisequik, les articles que je ne veux pas perdre, je les clips dans Evernote pour l’instant.

11)
Sébastien Pennec
, le 23.07.2014 à 13:06
[modifier]

Le problème que je vois avec Evernote, c’est qu’avec le temps, ça ne va pas rester pratique.
Dans Pinboard, j’ai récemment passé le cap des 1000 articles sauvegardés. J’imagine pas avoir 1000 clips dans Evernote, et rester efficace quand je veux en retrouver un.
Vous avez beaucoup d’articles clipés?

12)
pat3
, le 23.07.2014 à 23:28
[modifier]

Merci pour tes réponses, entre temps je suis allé sur le site de Pinboard pour voir ce qui s’y disait. Ça reste intéressant, et je ne suis pas insensible au modèle économique « autosuffisant ».
Je me demande juste si ça ne va pas s’ajouter à la pléthore d’outils que j’ai déjà, sans que je trouve le moyen de l’intégrer à mon workflow.
Un peu dommage que la période d’essai ne dure qu’une semaine, pour un outil de ce type, on aurait besoin de le tester sur un peu plus longtemps.

Mais bon, 10 US$, c’est jouable de tenter le coup. Si un article sur « comment j’utilise Pinboard » t’intéresse, je suis preneur!

13)
Noisequik
, le 24.07.2014 à 09:58
[modifier]

J’ai environ 200 notes pour l’instant avec Evernote mais je retrouve assez rapidement ce que je veux en sélectionnant mes tags + moteur de recherche…