Profitez des offres Memoirevive.ch!
rubiTrack 3: Le logiciel pour tout savoir sur vos performances sportives

En matière de journal de courses sur le Web, je vous ai parlé pour commencer de Runkeeper, qui est une centrale sur le Web de vos activités, en relation étroite avec votre iPhone.

Je vous ai expliqué également les avantages qu'avaient des logiciels spécialisés dans un matériel (une montre par exemple) avec Garmin Connect, puisque ces derniers pouvaient tirer la quintessence des fonctions de leur propre appareil.

Je vous ai montré également que l'un n'empêchait pas l'autre: ce n'est pas parce que l'on veut profiter à fond du système que l'on a acheté que l'on ne veut pas profiter également des fonctionnalités sympas de Runkeeper.

Alors on synchronise les deux, avec un logiciel comme Tapiirik.

J'aimerais vous entretenir aujourd'hui d'un logiciel qui vous permet de centraliser chez vous, bien au chaud sur votre Mac, toutes vos données, toutes celles dont j'ai déjà parlé à propos de Garmin Connect par exemple, mais encore bien plus.

Il s'agit de rubiTrack 3.

rubiTrack, c'est quoi?

Avec rubiTrack 3 (oui oui, la majuscule est au bon endroit), vous avez un journal d'entraînement électronique d'une puissance inouïe.

Ce logiciel existe sur Mac, sur iPhone et iPad, et le tout se synchronise sans problème.

Vous pouvez même utiliser l'iPhone comme appareil de mesure pendant que vous courez, avec tous les avantages connus (GPS, fréquence cardiaque si l'on a un capteur) et synchroniser ensuite avec la version Mac.

IMG_1539

C'est clair et bien plus lisible que sur Runkeeper en fait (là, vous ne voyez pas la fréquence cardiaque, je n'ai pas jumelé la chose avec ma ceinture).

 

Cela dit, s'il est très lisible, ce compagnon de course, je ne l'utilise pas, lui préférant ma montre Forerunner dont j'ai déjà parlé longuement ici.

Mais si vous préférez prendre votre iPhone avec vous pour enregistrer vos efforts, alors vous pourrez le prendre en compte en concurrence directe avec des systèmes comme Runkeeper ou Runtastic.

rubiTrack est également excellent dans sa synchronisation avec certains sites, et, voyez-vous ça tombe bien, en particulier avec Runkeeper, Garmin Connect, mais aussi… enfin, voyez plutôt:

2014-07-19_10-13-26

Vous n'êtes d'ailleurs pas obligés de synchroniser depuis un site, comme vous le montre la commande "synchroniser avec l'appareil GPS". Par exemple, j'ai pu importer toutes les données de ma montre Forerunner 620 Garmin, qui est extrêmement complète, et tout a été magnifiquement repris dans l'application: même la cadence, les oscillations verticales, les temps de contact au sol, tout y est.

Au point que je me dis que je n'ai plus forcément besoin de Garmin Connect!:-)

Sauf que pour cela, il faudra que ma montre soit reliée par un câble à mon ordinateur, alors que ladite montre se synchronise toute seule via le Wi-Fi lorsque je rentre d'une course avec Garmin Connect.

Ceci dit, bien d'autres modèles et d'autres marques fonctionnent, semble-t-il, sans problème avec ce programme. Voyez plutôt, la liste est assez énorme!

Pour tout dire, je n'ai rien configuré du tout pour cette synchro directe avec ma montre: j'ai connecté la chose via l'USB donc, j'ai choisi cette option, et… en voiture Simone!

Puisque dans la réalité, je synchronise rubiTrack  avec Garmin Connect, mais aussi pour le poids avec Runkeeper, entre ma balance Withings WS 50, mon UP 24 de Jawbone, Runkeeper, rubiTrack, Garmin Connect, les choses se passent comme ça: :-)

 

2014-07-19_10-39-46

Mais nooooon, ce n'est pas compliqué! En fait c'est tellement facile que c'est quand on le met par écrit qu'on se pose des questions…

 

Remarquez qu'au cours de ce test, je me suis rendu compte qu'il était tout à fait possible de relier directement ma balance Withings à rubiTrack, ce qui simplifie quelque peu mon graphique:

graphe 2

Plus besoin de passer par une synchro Runkeeper!

L'air de rien, c'est une vraie simplification puisque, jusqu'à ce test, je synchronisais avec Runkeeper que pour l'historique de poids, mais cela importait les données "courses" de Runkeeper qui avaient déjà été importées par Garmin. Oh, rien d'horrible, parce qu'après synchro, on ne voit que les dernières courses importées, qu'il suffit simplement d'effacer en trois secondes. Mais si on peut éviter cette étape, la synchro elle-même prenant un peu de temps…

J'aimerais tout de même bien que rubiTrack ne fasse pas qu'importer des données de Garmin ou de Runkeeper (par exemple), mais qu'il puisse carrément remplacer Tapiirik. Mais comme ce dernier fait tout en tâche de fond, finalement, la situation montrée dans ce dernier graphe (d'OmniGraffle) me va très bien.

Notez encore que l'import de Garmin est immensément plus complet que celui depuis Runkeeper, mais le programme n'y peut rien: Runkeeper mémorise bien moins de choses que Garmin Connect. Je suis étonné tout de même que les laps ne soient pas importés de Runkeeper sur lequel ils existent. Ils le sont par contre de Garmin. Peut-être que les deux programmes (Garmin Connect et rubiTrack) étant allemands, ils se comprennent mieux, allez savoir!:-)

Bon, on a compris, rubiTrack se synchronise avec à peu près n'importe quoi, mais…

rubiTrack, c'est un journal d'entraînement puissant

Avec rubiTrack, vous allez pouvoir répertorier toutes vos activités, et voir vos progrès d'un coup d'un coup d'oeil, ou en profondeur.

Vous allez pouvoir analyser vos efforts sous toutes leurs formes, que ce soit en diverses listes ou divers graphiques, que ce soit dans une activité seule ou dans le temps.

Regardez les 4 vues principales de ce carnet:

2014-07-22_13-34-18

La vue Dashboard, qui résume un peu toutes vos activités

2014-07-22_13-35-03

La vue "par circuits"

2014-07-22_13-35-09

La vue en listes

2014-07-22_13-39-54

La vue "calendrier"

 

Personnellement, j'utilise le plus souvent la vue par liste.

Ce qui est particulièrement génial dans ces vues, c'est que toutes peuvent être triées, filtrées, de tellement de manières.

Voyez ici:

2014-07-22_14-01-34

Les différentes vues possibles, et tout en bas, le critère des équipements.

C'est tout simplement magnifique de simplicité et de puissance alliées.

Et voilà l'explication que je devais donner à Mme Poppins: la gestion des équipements. Comment le programme sait-il que nous avons fait tant de kilomètres avec la chaussure X?

Parce qu'on lui a dit, après chaque sortie, que cette dernière était faite avec elle, ou alors avec une autre.

Et ça se passe dans les détails de chaque sortie.

2014-07-22_21-51-25

On entre ici l'équipement désiré parmi ceux déjà utilisés. Bien évidemment, vous pourrez entrer ici, si ça vous est utile, le matériel électronique utilisé (iPhone, montre, ou cuissard, maillot, si ça vous amène quelque chose). La chaussure est importante pour savoir le nombre de kilomètres réalisés avec elle.

Vous saurez tout et tout de suite sur chaque équipement en regardant la vue… "Équipement":

2014-07-22_21-54-35

La vue équipements

Notez que ces sorties peuvent être très précisément notées et documentées par vos soins, il faudra juste un petit peu de rigueur pour que ça en vaille la peine sur certaines rubriques (les notes par exemple, ce que je n'ai pas (la rigueur)), bien que la plupart soient complétées automatiquement.

 

2014-07-23_10-29-37

Auto…

2014-07-23_10-29-45

Auto…

2014-07-23_10-29-53

Auto…

2014-07-23_10-30-09

Vous indiquerez ici ce que vous avez pensé de votre course. Les données inscrites le cas échéant dans les notes Garmin seront entrées ici.

Ce qu'il y a de sympa dans rubiTrack, c'est bien sûr les différentes manières de voir vos courses.

Tout y est repris de chez Garmin ou de chez toute autre marque, mais le programme se charge de corriger certaines erreurs dont j'ai parlé par exemple dans le test de la Forerunner 620, à savoir les sautes d'allures par exemple. Vous avez le choix dans les préférences de choisir strictement les données de la montre ou d'accepter les corrections du programme.

D'ailleurs, à ce propos, voici les préférences disponibles dans le programme:

2014-07-23_14-01-10

Pour l'import. Voyez les nombreuses possibilités pour fusionner plusieurs activités.

2014-07-23_14-01-37

Super pratique: le programme peut très bien retrouver un lieu similaire et le noter automatiquement comme départ de la course.

2014-07-23_14-01-48

Tous y est…

 

Bien évidemment, ce qui caractérise le programme, ce sont ses excellents graphiques.

2014-07-23_14-37-01

Ici, j'affiche l'allure (il s'agit d'un fractionné), la fréquence cardiaque associée à la durée de pose du pied au sol, la vitesse associée à l'oscillation verticale, l'altitude et, tout à droite, la cadence (qui visiblement compte par deux pas).

Voici ce qu'il est possible d'afficher:

2014-07-23_14-39-57

Encore faut-il que la montre puisse fournir tout ça!

 

Ses cartes très lisibles, avec des segments et des vitesses (ou d'autres choses, à choix, voir plus bas) inscrites:

2014-07-23_21-44-49

Ici l'allure, les segments, le sens de course, dans le mode "vue rubiTrack Terrain 2"

2014-07-23_21-45-10

Le choix de ce que l'on va afficher

2014-07-23_21-45-39

Une vue satellitaire

 

Un petit clic sur un endroit sur le parcours et j'affiche tout ce qu'il faut savoir:

Voila_Capture 2014-07-24_07-56-31_AM

Il est même possible de comparer des activités, mais pour cela, il vaut mieux qu'elles soient pareilles. Pour moi, c'est difficile, il faut tout le temps que je fasse autre chose.

Là, j'en ai trouvé deux datant de l'année passée, près de Toulon:

 

2014-07-23_14-43-28

Les lignes se superposent. Ici, j'utilisais encore l'iPhone comme traceur donc…

2014-07-23_14-43-49

…les données à afficher sont moins nombreuses puisque provenant de l'iPad. Donc le programme m'en propose moins automatiquement.

 

Un vrai carnet d'entraînement je vous dis.

Et même un suivi du poids via Withings ou Fitbit.

2014-07-23_13-56-36

Ah ben ce matin, j'ai moins de 10 kilos de masse graisseuse, tant mieux!:-) Cela dit, 10kg de graisse, ça fait assez dégueu, mais bon, c'est pas beaucoup semble-t-il.

 

Il est possible de demander à rubiTrack d'être encore plus complet et de calculer un certain nombre de données à partir de ce qu'il connaît:

 

2014-07-23_22-42-36

Et puis, j'ajouterai encore que le programme se synchronise en quelques secondes via Wi-Fi avec l'iPhone et l'iPad.

IMG_0015

avec l'iPad

IMG_1538

et avec l'iPhone (je vous avais dit, vous voyez que je n'exagère pas!)

Les versions portables sont elles aussi très complètes, voyez plutôt quelques captures d'écran.

IMG_0016

Comme sur le Mac, la vue Collection

IMG_0017

Une des possibilités de voir une sortie

IMG_0018

Une autre…

IMG_0019

La vue Collection avec gestion des équipements

IMG_0020

La vue Collection avec info sur la météo

IMG_0021

Comme sur le Mac, la vue Calendrier

IMG_0024

La gestion de votre poids

Et sur l'iPhone, c'est à peu près pareil!

 

En conclusion

rubiTrack est un programme formidable.

Il a importé sans discuter tout ce que j'avais fait avant de le connaître qui se trouvait sur Runkeeper, il me permet de regarder où j'en suis dans mon activité sportive, m'indique clairement tout plein de choses sans plus dépendre des sites sur le Web. Cela dit, il collabore très bien avec eux, ce dont je ne me lasse pas de profiter. Mais au cas où, je pourrai synchroniser directement avec ma montre, sans passer par eux.

Sa gestion des équipements est intéressante, ses multiples manières d'accéder à nos sorties sont magnifiques.

Bref, un super programme qui n'a aucune concurrence, en tout cas sur Mac.

Tout ça pour 29.70 € ou 39 francs suisses.

Mieux! Vous pouvez l'utiliser gratuitement, mais avec moins de fonctionnalités.

Le comparatif entre les versions gratuite et payante est ici.

Bref, du tout bon, et de l'Européen en plus.

23 commentaires
1)
PSPS
, le 25.07.2014 à 10:40
[modifier]

Franchement impressionnant ! On se croirait devant les écrans de contrôles dans le paddock d’une écurie de Formule 1…

2)
François Cuneo
, le 25.07.2014 à 12:27
[modifier]

Oui, en effet.

Bon, 12h26, un seul commentaire: vous ne me ferez pas craquer, je continuerai à parler de course à pied et de matériel lié.

Non mais…

3)
ToTheEnd
, le 25.07.2014 à 13:00
[modifier]

C’est normal et c’est surtout lié à ton vocabulaire… regarde ce que tu as utilisé ici:

génial: 1x
excellent: 2x
super: 2x

D’habitude, tu es beaucoup plus dithyrambique;-)!

T

4)
macauzinagaz
, le 25.07.2014 à 13:07
[modifier]

Les schémas 2 et 3 (sur 120) rappellent celui sur le flux de tratiement photo paru sur un excellent site suisse tenu par un passionné de technologie.

Mais où trouve-t-il le temps de courir avec tout ça ?

Bonnes courses :-)

PS : le mot « Bière » apparait plusieurs fois dans l’article , rassurant..

5)
Caplan
, le 25.07.2014 à 13:57
[modifier]

Bon, 12h26, un seul commentaire: vous ne me ferez pas craquer, je continuerai à parler de course à pied et de matériel lié.

Ou alors, tu peux essayer de nous causer de LaTex…

J’ai scrollé ton article trop vite et maintenant, je suis pris de vertiges! ;-)

6)
Jean-Yves
, le 25.07.2014 à 14:42
[modifier]

@ Commentaires précédents
;D

> PSPS
Et 1 ingénieur par écran :-)

> macauzinagaz
Même question sur le temps.
Je me vois mal m’engager tant que les jours ne seront pas passés à 72 h !
Quant à “Bière”, jamais de marque citée. Je suis un peu déçu …

> François
Y-a-t’il une option pour mesurer la fréquence de tension des zygomatiques et l’influence sur l’IMG ? ;-)

7)
ToTheEnd
, le 25.07.2014 à 14:47
[modifier]

PS : le mot « Bière » apparait plusieurs fois dans l’article , rassurant..

Pour une première intervention, je n’ai qu’un mot à dire: excellent!

T

9)
Diego
, le 25.07.2014 à 14:54
[modifier]

Bon, là je crois que c’est pathologique François, va falloir consulter j’en ai peur !

Je verrais bien un module rubiTrackView qui te permettrais de revoir ta course (filmée avec ta GoPro, liée en Wifi avec ton Forerunner) en survolant le parcours avec la souris et qui afficheraient tes paramètres vitaux à l’instant t. Comment Jawbone ne prend pas ton ppO2 ni ton taux de lactate ? Reste des trucs à développer alors ;-))

Bon, je -> …

10)
Jean-Yves
, le 25.07.2014 à 15:19
[modifier]

Et même que je suis en mesure de propose au patron d’ici un nouvel instrument susceptible de compléter son magnifique équipement :

Excellent !
Juste une question :D
Les utilisateurs citadins et chatouilleux doivent-ils craindre un internement involontaire pour hystérie sur la voie publique ?

12)
François Cuneo
, le 25.07.2014 à 16:46
[modifier]

Aaaah!

Merci, pour vos commentaires j’ai bien rigolé.

Bon, TTE, tu aurais pu faire un graphique, mais c’est déjà bien d’avoir les stats brutes.

Pour le temps disponible, c’est un peu juste le problème. Mais depuis que j’ai arrêté la syndicature de ma commune, ça va bien mieux. Et dans trois mois, j’aurai fini ma formation CAS, Dieu que ça va être bon!

Caplan, sérieusement, j’ai vu un truc du style je ne sais plus où. Mais en vrai.

Quant à PSPS et ses chaussures: si ça sort, je vous fais un test en septembre! J’adore! Mais pas forcément pour courir, pour aller d’un point A vers un point B. Ou alors faudrait que le système puisse s’adapter à SES PROPRES chaussures de course.

13)
Jean-Yves
, le 25.07.2014 à 17:42
[modifier]

Quant à PSPS et ses chaussures: si ça sort, je vous fais un test en septembre!

Bon, je -> …

Sortie prématurée Diego, reviens vite !!!

15)
Mirou
, le 25.07.2014 à 22:41
[modifier]

J’attendais ton article depuis que tu l’as évoqué il y a deux semaines. Mais je suis en vacances et je n’ai pas le droit d’utiliser internet, sauf pour google maps et runkeeper.
Donc je sors. Vite fait. Mais j’en pense pas moins: merci! (Je relirai au retour)

18)
Caplan
, le 26.07.2014 à 10:27
[modifier]

Heu, Caplan, tu ne veux tout même pas que François fasse des martahons vétu d’une combinaison en LaTex, non ? si ?

Si! Oh oui! Oh oui! Moulante et toute décorée avec des codes!

20)
kerfich
, le 26.07.2014 à 12:13
[modifier]

Merci pour cet article, je n’avais pas bien compris la notion des parcours dans rubyTrack (qui est différente de Garmin Connect ou Runkeeper)
Les copies d’écran ont attiré mon attention dessus.

22)
drazam
, le 28.07.2014 à 18:06
[modifier]

En parlant de chambre, existe-t’il un module pour mesurer ses perfs au lit? Passke toute cette électronique pour mesurer le dépassement de soi, ça me donne le vertige…

23)
Denis
, le 28.07.2014 à 23:49
[modifier]

@Diego

Pour le film aérien, la Suunto Ambit3 qui sortira en septembre a tout prévu. Une multitude de cinéastes talentueux aux pieds cloqués vont naître ;-)