Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les boîtes DSG du groupe VW, les phares directionnels, et autres petites choses

Il y a un truc que j’adore et que je ne renouvelle pas souvent: acheter une nouvelle voiture.

La dernière, ma Clio de 2003, je l’ai toujours trouvée géniale.

Oh je sais, un passionné de voitures ne trouvera rien de fabuleux dans ce type de voitures. Quoique, je lis Autoplus (ne le dites pas à ma maman) chaque semaine, et j’aime lire des articles sur les voitures de Monsieur Tout le Monde).

N’empêche: 260’000 kilomètres avec tellement peu de choses à remplacer sur cette Clio… Rendez-vous compte: échappement complet d’origine, état parfait.

Certes, lors de mon dernier service, il était temps de refaire deux ou trois petites choses, comme la courroie de distribution, les plaquettes de frein, et deux ou trois autres petites choses assez onéreuses. De l’entretien courant, parfaitement normal.

En plus, cette voiture m’a suivi tous les jours fidèlement dans les aléas pas toujours marrants de la vie, je lui suis très reconnaissant et tout autant attaché.

Et voyez-vous, ça tombe bien, c’est la vieille voiture de Mme K qui a été appelée au contrôle technique (nous appelons cela l’expertise en Suisse romande). Sa Space Wagon de Mitsubishi avait elle aussi 11 ans, mais pleine de trous de rouille dans les passages des roues.

Il fallait dépenser bien trop d’argent pour la remettre en état, avec des bruits de boîte à vitesse qui inquiétant qui nous laissaient en plus présager le pire.

Je lui ai donc donné ma chère Clio (ouf, elle reste dans la famille), et nous avons vendu la Mitsubishi.

Bon… Maintenant, quand nous devons nous déplacer avec les 4 enfants avec lesquels nous sommes le plus souvent, ce qui est plutôt rare finalement, il faudra prendre deux voitures, mais le reste du temps, Madame K roulera avec une voiture bien plus petite pour aller à son travail, ce qui sera un peu plus écologique.

Et moi?

Eh bien j’ai acheté une nouvelle voiture.

Je voulais soit un Mini, soit une Clio 3, soit une Citroën DS3.

La Mini, finalement, en tout cas celle qui me tentait, était bien trop chère donc hors moyens financiers actuels.

La Clio 3… Eh bien je ne sais pas, je la trouvais très belle à sa sortie, un peu moins maintenant. Il n’y a pas une seule couleur qui me plaît en fait.

La DS3? Je vous expliquerai pourquoi je ne l’ai pas choisie plus bas.

Et finalement j’ai acheté une SEAT Ibiza Fr Viva.

La voici configurée comme je l’ai choisie.

2014-05-21_21-03-47

2014-05-21_21-03-17

2014-05-21_21-02-18

 

Jamais je n’aurais pensé acheter une SEAT.

Mais là, tout près de mon école, il y avait un vendeur SEAT, qui me faisait une offre assez incroyable, et j’ai pris la chose.

C’est tout de même quelque chose, d’aller chercher sa voiture toute neuve au garage!

Elle est là, au milieu du hall, toute pimpante, sans une marque sur la carrosserie, sans une marque sur les vitres, et quand on entre, cette odeur de neuf que j’adore!

Et le Monsieur qui vous explique les 1001 boutons, le système de navigation, et vous qui avez de la peine à vous concentrer, parce que ça tape dans votre tête tellement vous êtes excité!

Et après vous partez…

Avec une seule angoisse: où vais-je la parquer pour qu’on ne me l’abîme pas?

Deux petites choses maintenant.

Comme je l’avais expliqué dans un précédent article, je sais bien évidemment parfaitement conduire une voiture manuelle (celle de Madame K l’était, et je la conduisais souvent), mais depuis des années, je me suis fait aux voitures automatiques.

Celle de la Clio était une boîte simple embrayage à 4 vitesses, et, liée au 1.6 16 soupapes, ne s’en sortait pas trop mal.

Eh bien j’ai vu les progrès en 11 ans!

Le groupe VW, dont fait partie SEAT, ce qui me ravit d’ailleurs et ce qui explique sans doute le niveau de finition élevé de cette voiture, a sorti coup sur coup deux boîtes de vitesses.

La première, la DSG6, est une boîte double embrayage pour les moteurs de plus de 150 chevaux.

La seconde, la DSG7, à double embrayage également, est liée aux voitures moins puissantes, comme la mienne, dotée d’un moteur TSI de 1.2 litre développant 105 chevaux et un couple assez considérable pour une petite voiture de cette cylindrée (175 Nm de couple entre 1.550 et 4.100 tr/min).

Vive le downsizing et les turbos!

Pour ceux qui aiment, voici quelques explications supplémentaires données par Volkswagen à propos des boîtes DSG.

Les boîtes DSG se composent de deux engrenages partiels indépendants l’un de l’autre. Avec le double embrayage, les deux engrenages sont reliés mécaniquement au moteur alternativement par deux arbres de transmission en fonction du niveau de rapport. Le double embrayage permet ainsi d’avoir un passage de rapport automatique sans interruption de la force de traction.
La boîte de vitesses est commandée par un module mécatronique dans lequel le boîtier de gestion électronique de la boîte comprend différents capteurs et la commande hydraulique sous la forme d’une unité compacte.
La boîte à double embrayage DSG dispose de deux programmes de conduite: le mode normal et le mode sport. En mode sport, la boîte DSG pousse les vitesses plus loin et rétrograde plus tôt, si nécessaire.
Les vitesses peuvent cependant être passées manuellement. Cette façon de procéder particulièrement sportive est ici possible grâce au bouton Tiptronic sur le volant multifonctions. L’embrayage est toujours entièrement automatique.

La boîte DSG à 6 rapports convient à des motorisations puissantes et des couples de plus de 250 Nm. Le double embrayage se compose de deux embrayages à disques dans un bain d’huile.

La DSG à 7 rapports existe en deux spécifications différentes:

  • pour les petits moteurs: le couple maximal est de 250 Nm. Le double embrayage fonctionne alors à sec, sans bain d’huile.
  • pour les moteurs à fortes sollicitations: le couple maximal est de 600 Nm. Ainsi, la DSG est destinée aux couples élevés.

dsg1_big

La boîte en question

Ces boîtes DSG sont vues un peu partout comme LES boîtes automatiques les meilleures pour des voitures de série. Certes, il semble qu’au début, quelques problèmes de fiabilité ont touché la DSG7. Cela semble réglé, et de toute manière, je prends une prolongation de garantie pour 4 ans, délai après lequel je pense changer de véhicule.

Ce n’est pas dur: en matière de consommation, elles sont données par SEAT en données d’usine comme plus économiques que les boîtes manuelles, les changements de vitesse sont juste incroyables de rapidité, et quasiment imperceptibles.

Mieux! La SEAT automatique demande un dixième de moins que la boîte manuelle pour accélérer de 0 à 100 km/h (9.7 contre 9.8 secondes).

Toujours au bon régime, économique, mais puissant (oui TTE, ce n’est pas une Porsche, je sais!) tout de même, ou alors plus réactive encore, en mode sport.

Et pour ceux qui aiment passer les vitesses de temps en temps, le mode séquentiel (vitesse au levier, pas au volant sur la même) est un régal également.

Et c’est principalement finalement le pourquoi du choix de cette SEAT.

Parce que si la Clio est aussi dotée d’une bonne boîte double embrayage de qualité, la DS3 est, elle, dotée d’une des plus mauvaises boîtes de vitesses automatique, donnée par les spécialistes comme l’une des plus lentes sur le marché, qui secoue et ne réagit pas toujours au mieux. J’ai d’ailleurs eu confirmation de la chose de l’un de mes amis qui est propriétaire d’une DS4.

Donc bye bye la DS3…

Autre plus incontestable de cette voiture (certes, d’autres l’ont aussi): les phares directionnels, qui permettent d’éclairer la route dans les contours, et non pas le talus, et qui tiennent compte, dans leur mouvement, de la vitesse de la voiture et de l’angle de brasage.

C’est juste génial ce truc.

Comme j’ai reçu la voiture mardi en début d’après-midi, je suis allé, avec Mme K, manger le soir à la Vallée de Joux. Pour y arriver, le Col du Marchairuz, qui m’a permis de tester la chose en rentrant, dans la nuit complète.

Génial je vous dis.

Je me demande bien pourquoi, ce système inauguré par Citroën dans ces DS de l’époque (les vraies), n’a pas fait plus de petits.

Pourquoi ceci n’est pas devenu un standard de sécurité, au même titre que l’ABS ou que l’anti-dérapage.

En conclusion provisoire

Cette voiture, de par son pack VIVA et son niveau d’équipement FR, est incroyablement dotée en gadgets de tous genres.

Je ne vais pas vous en parler ici, pas le temps et pas sûr que vous êtes passionné.

Voyez-vous, bien évidemment que quelque part, j’aimerais entrer dans une BMW dernier modèle, une Mercedes (plutôt un Mercedes d’ailleurs qu’une BMW), ou une Audi.

J’aimerais, mais je ne pourrais pas.

Je pense que j’aurais vraiment de la peine à assumer ce genre de véhicule, et l’image que je me fais de leurs conducteurs, ou plutôt que leurs conducteurs veulent donner d’eux-mêmes.

Je crois que même si j’ai un jour de l’argent, je ressentirais toujours une gêne qu’on me voie au volant d’une de ces belles mécaniques.

Alors que cette SEAT, eh bien je peux! : — )

Elle bénéficie des organes VW, a une finition (quasi) équivalente à ces véhicules, et est donc assez au top de la technologie actuelle.

Et je n’ai pas l’impression de trop fiche en l’air le budget familial.

Cette voiture coûte à peine 24’000 francs, soit 19’900 €.

Elle est économique (moins de 7 litres aux cent de sans-plomb), largement assez puissante pour les routes suisses.

Je ne donne donc pas dans le tue la planète que sont les Diesel.

Ou un peu moins disons.

Ah oui, parce que ça, il faudra qu’on m’explique un jour: pourquoi le gouvernement français taxe moins le gasoil que l’essence alors que tout le monde sait que les particules fines et les cochonneries qui vont avec sont une catastrophe pour la santé.

Ah, mais c’est vrai, excusez, j’avais oublié que les constructeurs français (qui font des voitures que j’aime beaucoup au demeurant, je rappelle le début de cet article, et je n’ai pratiquement eu que ça dans ma vie) même si les choses changent, sont champions dans un domaine, en plus du confort: les moteurs diesel.

Ceci explique cela.

Bon.

Ben avec cet article qui commençait gentiment, je viens de me fâcher coup sur coup avec les écologistes qui pensent que rouler autrement qu’en vélo est une hérésie, les propriétaires d’Audi, de Mercedes, de BMW (et allez, pour faire bon poids, de pas mal de voitures de luxe, sauf les Anglaises, je crois bien que je pourrais supporter d’entrer dans une Jaguar, c’est classe une voiture anglaise), et tous les propriétaires de moteurs diesels.

Oh tant pis.

Ça, j’assume.

68 commentaires
1)
yfic17
, le 23.05.2014 à 00:45
[modifier]

Avant la DS de Citroën, il y eu la tucker avec son feu central directionnel vers la fin des années 40.
Effectivement, une voiture luxueuse fera toujours rêvé.

2)
ToTheEnd
, le 23.05.2014 à 00:51
[modifier]

Ahahahah on aura vraiment tout lu!

Dire qu’il y a encore peu, tu disais « ça sera une Mini ou rien »! Et là, du jambon espagnol fabriqué avec des plans allemands… Tu ne pouvais pas prendre une occaz??? La troisième génération de Mini arrive sur le marché et quand dans 5 ans tu en auras marre de ton jambon, tu passeras peut être au fish & chips;-)

T

3)
Biking Dutch Man
, le 23.05.2014 à 01:08
[modifier]

Bonne chance! Ma sœur a eu une Seat Ibiza neuve, très sympa à conduire mais elle est morte après 4 ans. Raison? Pour économiser le constructeur équipe la boîte à vitesse de roues dentées qui pour certaines sont en polymère plutôt qu’en métal. 4 ans c’est bien sûr hors garantie, la réparation coûtait une somme énorme et la valeur résiduelle de la voiture en l’état avoisinait 4000 CHF… Vous serez certainement plus chanceux.

4)
M.G.
, le 23.05.2014 à 03:20
[modifier]

Le double embrayage permet ainsi d’avoir un passage de rapport automatique sans interruption de la force de traction.

Cette description est exactement celle que j’attendais du double embrayage de la boîte allemande DSG. J’ai dit ici tout le bien que je pensais de la DSG7 sur une WW Golf eTDI BlueMotion, après avoir dit tout le mal que je pense des BMP6 et ETG6 de Citroën.

Les changements de rapports des boîtes DSG sont instantanés et tout en souplesse. La montée en vitesse se fait au couple maximum sans aucun à-coup ni hésitation. Un régal…

Mais j’ai raconté aussi comment la Golf m’avait lâché en pleine circulation au beau milieu d’un rond-point. Panne d’électronique globale. Pas glop !

Jamais je n’aurais pensé acheter une SEAT.

Moi non plus ! Je te souhaite seulement de ne pas le regretter avec le temps ;-)

5)
fxc
, le 23.05.2014 à 06:50
[modifier]

Connaissez vous la différence entre entre une bmw et les hémoroides ?

Avec le temps tous les trous du c… finiront par en avoir au moins une….

6)
Gr@g
, le 23.05.2014 à 07:02
[modifier]

7 litres au 100 économique pour un moteur de ce type? Ma Honda jazz, certes plus petite avec un moteur également de 100 ch consomme à peu près 5,2 litres!!

8)
Blues
, le 23.05.2014 à 08:10
[modifier]

Perso, les bagnoles comme c’est toujours d’occasion au plus bas prix. Je suis convaincu que les statistique du TCS qui montrent que les voitures qui ont le moins de problèmes (qui sont donc le plus fiables) sont : …. les japonaises, depuis 2001 je roule sur « Mistsubishi » et effectivement elles ne m’ont jamais laissé en rade. Moralité les européennes plus jamais.
Mon dernier achat une « Colt » de 1998 à 160’000 km achetée 1800.- frs expertisée il y a 3 ans n’a été au garage que pour les petits services normaux et les pneux et la préparation à l’expertise. Pour moi, une voiture en faisant abstraction des gadgets (inutiles ?) et du look, ça doit rouler sans soucis et ceci à long terme.

9)
Migui
, le 23.05.2014 à 08:32
[modifier]

Bonne chance! Ma sœur a eu une Seat Ibiza neuve, très sympa à conduire mais elle est morte après 4 ans.

J’ai eu peur pour ta soeur!

François, beaucoup de gens seront fâchés sur toi aujourd’hui, mais pas moi: ayant dû choisir entre BMW, Mercedes, Audi et Volvo, j’ai choisi de prendre une Volvo et j’en suis enchanté.

L’Audi était tellement chère qu’il n’y avait pratiquement pas d’options au choix. Quant à la BMW et la Mercedes, je reconnais avoir été refroidi par les « clichés » y associés…

Ah si, je suis quand-même un peu fâché, car je roule au… diesel. Mais je crois savoir que les réels pollueurs sont les moteurs mal entretenus. Pour les autres, ça roule!

11)
isell
, le 23.05.2014 à 08:46
[modifier]

je crois bien que je pourrais supporter d’entrer dans une Jaguar, c’est classe une voiture anglaise

… Racheté en 2008 par l’Indien Tata tout de même ;-)

12)
Le Corbeau
, le 23.05.2014 à 08:50
[modifier]

Connaissez vous la différence entre entre une bmw…

Elle a été faite lors d’un repas de séminaire. A la fin, on sort tous coté parking et je constate une grosse majorité de bmw, et là je m’exclame :
Elles sont à qui toutes ces hémorroïdes ?

Le mec de la blague ne savait plus où se mettre :-))

13)
M.G.
, le 23.05.2014 à 09:05
[modifier]

@Blues

Ah ! Mistubishi ! En Afrique, la marque « qui a tout compris » ;-)

J’ai commencé avec un « L200 » 4×2 en 1989. Revendu à 40 000 km (pour acheter le même en 4×4), je l’ai retrouvé sur un chantier en Gambie 5 ans après. Il avait 450 000 km. Vu l’état de la carrosserie, il avait beaucoup souffert sur les pistes. Hormis les vidanges périodiques et la courroie de distribution, seule la batterie avait été changée ! Un « L200 » ne chauffe jamais, quelles que soient les circonstances. Une pensée émue pour les conducteurs de Pick-Up PEUGEOT 504 qui étaient obligés de s’arrêter en brousse parce que leur moteur chauffait :-(

Au fait, le « L200 », c’est l’engin que l’on a vu ces derniers jours à la télé sur tous les chantiers des « lignards » d’E.D.F. en France ;-)

Quant à la « Colt », j’en ai acheté une d’occasion en 1990. Elle avait 8 ans et 80 000 km. Dès que je l’ai eue, vidange complète, Bardahl dans l’huile moteur et la boîte, vidange du liquide de refroidissement remplacé par du « Glacéol » Renault à 50 % et vogue la galère. Le lendemain, je faisais Dakar-Ziguinchor en passant par Tambacounda (850 km). À 130 km/h en quatrième longue (oui, il y avait une sorte d’overdrive), climatiseur en route par 35° en permanence, elle n’a jamais chauffé et consommé moins de 10 l/100.

J’ai seulement perdu l’échappement sur les pistes du Sud (je me suis arrêté pour ramasser les morceaux). Arrivé à Ziguinchor, je suis directement allé chez mon copain garagiste qui me l’a ressoudé. Sa remarque : « Ah tu as une Colt ! J’en ai eu plusieurs pour la location. Aucun problème. Quand je pense qu’« AVIS » m’a obligé à les remplacer par des R12 « turques » qui sont tombées en ruine au bout de deux ans ! En revanche, le lecteur de cassettes doit être en panne, non ? ». Remarque d’expert car la poussière avait en effet eu raison du lecteur depuis belle lurette…

Aujourd’hui à Dakar, « Mitsubishi » ce sont les gros « Pajero » 4×4 à boîte automatique, increvables en ville ou en brousse. À moins de 150 000 km, on considère qu’ils sont à peine rodés ;-)

14)
Blues
, le 23.05.2014 à 09:10
[modifier]

Top M.G. je confirme, une de mes Mitsu (lancer) que je croyais finie pour moi (à 400’000 km) est justement partie pour l’Afrique, on m’en a donné un prix incroyable (env. 500 Euros) alors qu’ici j’aurais du payer pour la mettre en bouillie :D

15)
Tom25
, le 23.05.2014 à 10:00
[modifier]

Ma VW Jetta, achetée neuve il y a 2 ans et demi, est au garage. L’an dernier la roue arrière gauche freinait constamment, il y avait un problème d’usine sur le flexible de frein. Ils l’ont remplacé ainsi que disques et plaquettes sur le train arrière sans rien me faire payer.
Hier matin, rebelote. Cette fois c’est l’étrier de frein arg qui est grippé. J’ai dit qu’il avait rouillé plus vite à cause du coup de chauffe de l’an dernier. Ils m’ont répondu que l’arrière droit était pareil.
Ils sont en train de remplacer les deux étriers de freins arrière pour 340 € au lieu de 750 €. Elle a 160000 km.
J’en suis content. Le gars était surpris de voir que les plaquettes avant n’étaient qu’à peine usées à 50%.

Concernant le diesel, les moteurs avec filtre à particules sont ils si mauvais ?

Concernant les boîtes DSG, le prix me parait exorbitant par rapport au confort apporté. Et la claque en cas de problème ! J’aime bien passer les vitesses, et je limite les gadgets, je veux de la fiabilité avant tout. Le problème est que les gadgets sont de séries maintenant.

16)
ToTheEnd
, le 23.05.2014 à 10:13
[modifier]

Concernant le diesel, les moteurs avec filtre à particules sont ils si mauvais ?

Oui, le diesel, c’est ce qui a de pire… avec la norme Euro 6, ça s’arrange mais vu les coûts d’investissement, les petites voitures ne seront pas équipées du système.

L’adoption d’une boîte DSG n’est pas un gadget. Elle fera tout mieux que toi y compris sur le plan de la consommation et donc, de la pollution. Maintenant, en cas de panne, c’est vrai que tout vient dans un bloc plus ou moins scellé et ton garagiste, à part la démonter et renvoyer chez le constructeur, ne pourra rien faire. Mais vu les garanties toujours plus importantes proposées par les constructeurs, ce n’est plus selon moi un critère déterminant.

T

17)
Ant
, le 23.05.2014 à 10:21
[modifier]

@François: et pourquoi pas une hybride? Genre, Honda Jazz, Toyota Yaris/Auris… Bien sur, cela ne règle pas tout: coût énergétique à la production, recyclage, etc… mais ça aurait été un signe aux constructeurs pour la voie à suivre? Non?

18)
jp
, le 23.05.2014 à 10:34
[modifier]

6 ans avec une DSG, je ne pourrais plus revenir à quelque chose de moins performant !

19)
J-C
, le 23.05.2014 à 11:13
[modifier]

je crois bien que je pourrais supporter d’entrer dans une Jaguar

Pour ma part, je me contente de temps à autre de la voiture de Madame J-C: une Austin Mini de 1994, série spéciale 35TH, 18500 km réels au compteur, toit électrique, cuir Conolly et ronce de noyer à l’intérieur, jantes alu etc.

… et pour les connaisseurs, authentique immatriculation d’origine en 2A ;-)

Certes c’est minuscule, bruyant, tape-cul, sans direction assistée, mais quel plaisir de conduite ! Un vrai kart sur les petites routes…

Le plus amusant est que sa valeur expertisée est plus élevée que le prix d’achat !

En Afrique, j’utilise en petit rouleur un Mitsubishi Pajero Long Body de 2004, zéro options et zéro panne, après avoir conservé 18 ans sans problème majeur un Toyota Land Cruiser LJ73

Très bonne journée

20)
M.G.
, le 23.05.2014 à 11:22
[modifier]

@François: et pourquoi pas une hybride? Genre, Honda Jazz, Toyota Yaris/Auris…

Parce que François ne lit pas Cuk.ch ;-)

Blague à part, de la SEAT à 19 900 € à 28 000 € pour une Auris Hybride, dur !

Le projet que j’ai en tête : acheter en France une Auris Hybride Full Options et la mettre en location à Roissy CDG pendant les huit mois où je ne l’utiliserai pas. Si, c’est possible ;-)

21)
M.G.
, le 23.05.2014 à 11:31
[modifier]

… et pour les connaisseurs, authentique immatriculation d’origine en 2A ;-)

Même pas honte, alors qu’elle est garée en Normandie ! Mais il paraît que c’est très à la mode… Cela dit, je confirme, cette jolie Mini « vintage » est bien une vraie corse et le revendique ;-)

22)
ysengrain
, le 23.05.2014 à 11:36
[modifier]

Je n’y connais rien en bagnoles, je m’en bats les couettes. Je n’ai aucun respect pour ces tas de ferraille polluants, chers mais hélas obligatoires dans notre monde

Ce que je cherche: comme un coupe ongle, que l’objet fasse son boulot sans me les briser. Je veux être transporté sans trouble de la transparence de l’objet: il n’existe pas. Si en plus c’est silencieux et confortable ….

J’ai une Audi à boites 7 vitesses automatique. Elle me parait être comme celle décrite par François. On ne sent pas le passage des vitesses, c’est assez étonnant.

Le machin est piloté par un logiciel qui a un bug: en descente la boite rétrograde et fait tourner le moteur trop vite. Je reprends alors la main manuellement.

23)
Philmaout
, le 23.05.2014 à 11:41
[modifier]

j’avais oublié que les constructeurs français (qui font des voitures que j’aime beaucoup au demeurant, je rappelle le début de cet article, et je n’ai pratiquement eu que ça dans ma vie) même si les choses changent, sont champions dans un domaine, en plus du confort: les moteurs diesel.

J’ai toujours eu une Renault essence (5, 14, 11, 19) mais quand j’ai voulu changer la dernière (Laguna) en demandant la même mais en automatique, on m’a dit : « Désolé, on n’a que des diesels ».

Du coup je me suis dit je vais prendre une Prius ; mais pas de voiture disponible à l’essai.
Tour des garages : il est très difficile de trouver une essence automatique à essayer, dans la gamme de ma dernière qui était très confortable.

Et chez Honda, une Civic m’attendait, automatique, cuir, tous les équipements et une ristourne importante car elle avait été commandée par un client qui l’avait refusée car GPS non monté d’origine et la voiture leur restait sur les bras… Un peu plus petite que la Laguna, mais des sièges bien plus agréables que sur les autres voitures que j’ai pu essayer ; très modulable ; bref quand Toyota m’a rappelé pour la Prius, le rabais concédé par Honda a fait la différence.

Surpris au début par le réservoir plus petit (50 l), la consommation a baissé aussi (quasiment 1 l) une fois le moteur rodé (6000 km maintenant et 6,3 l sur voie express à 110km/h).
Quand à la boite auto, c’est un régal.

24)
AnthonyD
, le 23.05.2014 à 12:08
[modifier]

Heureux propriétaire d’une Audi A1 TFSI 185 ch, je précise que la bôite DSG est une merveille au quotidien et que c’est bien la DSG7 qui équipe mes charmants équidés.

25)
vicadom
, le 23.05.2014 à 12:09
[modifier]

Concernant les moteurs diesel que les écolos critiquent à tout-va, ils oublient de dire que les moteurs essence modernes émettent également des particules, mais infiniment plus fines. Donc encore plus facilement logées au coeur de nos organisme. Comme par ailleurs ces moteurs consomment plus que les diesel, cette pollution est très insidieuse.
Sans défendre le mazout, restons lucides. Seuls les hybrides ou les tout électriques sont peut-être la moins pire des solutions.

26)
Crifan
, le 23.05.2014 à 13:03
[modifier]

@ François
On a la même! J’adore le TSI 1.2 avec sa DSG7.
J’ai juste une carrosserie de Golf 7 autour…

Me manque juste les phares directionnels. Grr.

27)
François Cuneo
, le 23.05.2014 à 13:26
[modifier]

Crifan, nous avons presque les mêmes valeurs décidément.

Bon, la mienne est un poil moins lourde je crois, ça va avec la Golf?

vicadom: le Diesel et tout de même très mauvais, même avec le filtre à particules.

Quant aux véhicules électriques, il suffit juste de savoir d’où vient le courant!

29)
Diego
, le 23.05.2014 à 13:42
[modifier]

Désespérant, ma Citroën C3 diesel n’a que 155’000 km, elle ne vaut plus un kopek à la revente mais me durera jusqu’à ce que je passe à travers les sièges : rien de rien d’autre à faire que des vidanges et des changements de filtres …

Moi qui aime tellement changer de voiture :_((

J’aime d’ailleurs tellement ça que la prochaine sera probablement une Mobility !

30)
Jean Claude
, le 23.05.2014 à 14:14
[modifier]

Je ne sais pas si c’est l’endroit pour mon point de vue…
J’arrive au bout d’environ 30000 km en 1 an et demi à une moyenne de 5,2 l/100 avec une Prius3. Silence et boîte automatique.
J’ai encore le reflex de chercher le levier de vitesse et/ou l’embrayage en cas d’arrêt intempestif.

31)
Madame Poppins
, le 23.05.2014 à 14:59
[modifier]

Je n’y connais rien en bagnoles, je m’en bats les couettes. Je n’ai aucun respect pour ces tas de ferraille polluants, chers mais hélas obligatoires dans notre monde

Arrête de jurer, Ysengrain, ça ne te va pas au teint !

Diego, une Mobility ? Moralité, quand tu auras besoin à l’arrache d’une voiture, tu prendras… la mienne ?

Et dire que je commente un billet sur les voitures, on aura tout vu !

32)
Tom25
, le 23.05.2014 à 15:08
[modifier]

Comme dit vicadom en #25, je crois qu’il faut être plus prudent avec ces particules. Il y a celles qu’on mesure, et celles qu’on n’arrive pas à quantifier.
Bon ben je ne récupère pas ma caisse moi :-( . Ils n’ont pas reçu les bons étriers. Faut que je décale pleins de rdv ….

33)
406
, le 23.05.2014 à 15:12
[modifier]

la DSG 7 est une daube. 40 000 kms si on fait le kéké, 80 000 kms sans faire le kéké.
espérons que le problème est réglé depuis sur la tienne…
la DSG 6 était plus fiable.
et je rajouterai que le downsizing permet aussi de réduire la durée de vie du moteur.
en courses, les 2 litres pouvaient faire une saison complète sans trop de problème.
depuis, ils ont des 1,6 thp. à la fin de la saison, ils sont bruyants et rincés. le jeu des pièces du moteur devient trop important.
je reste avec mon V6 3L essence =))

34)
jibu
, le 23.05.2014 à 16:38
[modifier]

DSG est la dénomination commerciale VW d’une boîte à vitesse à double embrayage; en fait, VW avait tellement d’avance sur les autres constructeurs avec cette bv qu’on ne connais pratiquement que ce nom;
D’un point de vu rendement, c’est bon mais il y a plus de pièces en mouvement que dans une bv standard, le rendement est plus bas sans changer de vitesses , mais il augmente lors des changements de rapport du fait qu’on a moins de perte vu qu’il y presque toujours un rapport engagé;
le rendement de la 7v est un peu meilleures car l’embrayage est sec, la 6c est à bain d’huile, il y a plus de frottements;

35)
Jean-Yves
, le 23.05.2014 à 16:43
[modifier]

Un article parlant voiture et titillant la nostalgie, c’est possible sur Cuk ?
Ben, à lire François et son attachement à sa Clio, il semble que oui.

Bien que, comme Ysengrain, je ne sois pas vraiment passionné par les moteurs à explosion, j’ai quand même en mémoire certains plaisirs que je n’aurais jamais connu sans eux.

Une Renault 4 F6, fourgonnette orientée “artisans” (suspensions et moteur “essence” en conséquence annonçaient les vendeurs).
Achetée neuve au début des années 80, elle a accompagné l’évolution de mes jobs et de la famille pendant plus de 15 ans.
Livrée en version fourgonnette de base, c’est à dire sans sièges arrières et avec une TVA artisan, mais accessoirement vitrée, au choix en vitres fixes ou coulissantes.
Comme les fixations de siège rabattable étaient en place et que les sièges étaient faciles à trouver … Ça a fait un carton !
En se croisant, avec nos rideaux ajoutés pour protéger les enfants du soleil, on avait l’impression de se reconnaître :-)

Amateur de camping, il m’est arrivé de la charger comme une mule, avec une galerie de ce type.
Deux enfants, une tente pour 4 personnes et tout le bazar. Nécessité oblige …
Pour passer trois semaines près du lac de Serre-Ponçon.
Pour les amateurs, lire ou relire « L’eau vive » de Jean Giono.
Que du bonheur …

Je l’ai cédée à un copain agriculteur en 1998.
Il l’a customisée, à la meuleuse et au chalumeau, en faisant une sorte de “pick-up agricole” pour transporter le foin à ses animaux.
Dès lors interdit de circulation hors de son exploitation. Assurance oblige !
C’est pas une belle fin, ça, pour une pollueuse ?

Bon, je n’ai plus de véhicule en propriété depuis 2000.
Un choix un peu contraint au début, choisi ensuite.
Citadin habitant une ville plutôt bien équipée en transports urbains, mais dépassant malgré tout régulièrement les seuils de pollution “admissibles”, je rejoins Diego … sur le partage.
Mais j’entends Madame Poppins sur le besoin “à l’arrache” !

Pas si facile de faire le mieux possible.

36)
jibu
, le 23.05.2014 à 17:03
[modifier]

Au niveau pollution, le diesel euro5 génère plus d’oxydes d’azote qu’un essence euro5
En euro6, la valeur Nox est quasi identique entre les deux.

Au niveau micro-particules, un diesel avec filtre à particules est très très bon, tellement bon que l’air qui sort d’un échappement diesel avec Fap possède moins de micro-particule que l’air ambiant…
Un essence avec injections direct rejette des micro-particules, c’est une « découverte » récente, le moteur de la seat est à injection direct d’essence…

Un diesel euro6 génère donc moins de polluants qu’un moteur essence le plus récent du marché !!!

Au niveau Co2, un essence est moins bon qu’un diesel étant donné qu’il consomme moins, le Co2 étant directement lié à la consommation.
Les valeurs de CO2 officiels, et du coup les valeurs de consommations sont toutes fausses, il faut compter entre 20 et 30% de baisse par rapport à la réalité! c’est un scandale étant donné les taxes lié directement à ces chiffres.
Tu le confirmerais, je pense si on compare les valeurs donné par le constructeur et la consommation que tu constates à la pompe (et pas à l’ordi de bord)

37)
Crifan
, le 23.05.2014 à 17:38
[modifier]

Crifan, nous avons presque les mêmes valeurs décidément

Et ouai ! =)
Tu ne crois pas si bien dire, je voulais m’acheter une Clio avant de penser à la Golf…
Dingue, non ?

Bon, la mienne est un poil moins lourde je crois, ça va avec la Golf?

Pas mal !

38)
Tom25
, le 23.05.2014 à 17:43
[modifier]

J’ai trouvé cette fiche sur ma Jetta , il y est écrit :
Consommation (Données constructeurs) 140 TDI : 6.1/4.1/4.8 l/100.
Quand je fais du 130 de moyenne sur autoroute (oui, de moyenne donc je roule quand même) je fais 6 l/100. 5,4 l sur nationale mais en roulant un peu sport, je double donc accélération etc. Si pépére je suis autour des 5 l.
4,1 l je n’ai jamais fait.

Sinon, la conso affichée par l’ordinateur de bord est correcte. Je me suis méfié au début. Je me disais qu’ils pouvaient l’afficher dans la tolérance basse. Mais quand je calculais en faisant mes pleins, je retombais sur les mêmes chiffres, du coup je ne calcule plus.

Un truc qui change énormément la conso, c’est le vent. Un vent arrière fait consommer moins. Un vent 3/4 arrière est neutre. Un vent de coté augmenta la conso. Un vent de face encore plus bien sûr, jusqu’à 1 litre parfois.
Je parle de mon expérience. Je fais 50000 bornes par an depuis des lustres.

39)
M.G.
, le 23.05.2014 à 19:28
[modifier]

Un truc qui change énormément la conso, c’est le vent.

Et la climatisation en été ! À ma connaissance, Mercedes a été le seul constructeur à annoncer la puissance consommée par un compresseur de clim. Sur une 280 SE dans les années soixante-dix, ils annonçaient entre 10 et 15 CV !

Ceux qui ont roulé avec une petite auto climatisée (Type Peugeot 205), savent qu’il faut arrêter la clim pour pouvoir doubler sans danger un camion d’un coup de Troisième sur une route départementale…

40)
okgenial
, le 23.05.2014 à 21:35
[modifier]

Ah oui, parce que ça, il faudra qu’on m’explique un jour: pourquoi le gouvernement français taxe moins le gasoil que l’essence alors que tout le monde sait que les particules fines et les cochonneries qui vont avec sont une catastrophe pour la santé.

La raison est toute simple.

Lorsque la France (enfin le général De Gaulle), pour faire sa bombe atomique à eu besoin de plutonium, elle a lancé les grands chantiers des centrales nucléaires et incité les français à se chauffer à l’électricité, le lobby du pétrole de l »époque (Elf, Antar, Total…) est allé voir le gouvernement pour se plaindre que si les français passaient au chauffage électrique, ces pauvres vendeurs de fioul domestique allaient perdre de l’argent.
Donc pour compenser les pertes, l’état Français a créé une exonération sur le diesel, et avantagé fiscalement l’utilisation de ce carburant auprès des entreprises.

Voila l’histoire, grâce au nucléaire, la France émet peut de CO2 et aussi grâce au diesel, mais les particules fines envahissent les villes.

La voiture électrique n’est pas le graal, elle avantage encore le lobby nucléaire au détriment du pétrole. Les ressources pétrolières et d’uranium étant limités, il faudra bien trouver une autre solution.

En France on n’a pas de pétrole et plus d’idée.

41)
Marcel2
, le 23.05.2014 à 23:31
[modifier]

J’aime bien les voitures, j’ai toujours aimé les voitures. Sans doute pas une chose à avouer sur Cuk.

J’ai une hémorroïde avec boîte auto traditionnelle (convertisseur de couple) à 8 vitesses et j’en suis enchanté – douce quand il faut, rageuse quand il ne faudrait pas (pour le permis). Bien que la boîte auto n’est pas à double embrayage, elle donne quand même une consommation inférieure de presque 10% à la boîte manuelle (selon les specs officiels). Quel changement par rapport aux anciennes boîtes auto horriblement lentes et consommatrices!

43)
François Cuneo
, le 24.05.2014 à 08:16
[modifier]

J’ai écrit dans l’article que certains forums parlent de problèmes de fiabilité sur les DSG7.

J’espère que c’est réglé.

En attendant, je continue de me délecter à ne pas sentir les passages de vitesse et suis éberlué de me rendre compte que je suis toujours sur le bon rapport.

Et pour le reste, je pars désormais du principe que je loue ma voiture une certaine somme par mois, que je la rends au bout de 4 ans et que j’en prends une autre ensuite.

Je prends une prolongation de garantie pour arriver sans encombre au bout des 4 ans, et elle est belle. De toute façon, si une boîte pète avant 150’000 km, le constructeur en prend une bonne partie en charge.

En France d’ailleurs, je suis étonné en lisant AutoPlus de voir comme vous êtes bien mieux protégés que nous. Ici en Suisse, passé d’un jour la garantie, on ne nous aide pratiquement plus jamais. En France, il semble que vous pouvez exiger plein de remboursements après la date de garantie prétextant un défaut caché puisque la pièce X (ici une boîte de vitesse) doit tenir 250’000 kilomètres. Comment mon bon Monsieur, la vautre a cassé à 180’000? La marque doit prendre à sa charge encore 30% de la réparation…

Mieux pour la tranquillité, j’aimerais même profiter d’un truc comme sur les Premium: plus de service et plus de frais de garage pendant les 4 ans (ou plus pour certaines). Une paix royale, plus de surprises (même si ma Clio ne m’en a jamais fait).

Je sais, on le paye, mais comme je le disais, plus de surprises.

Mme Poppins: en effet, je suis surpris de te lire sur cet article!:-))

44)
406
, le 24.05.2014 à 10:13
[modifier]

c’est, effectivement pratique de pouvoir prétendre à une prise en charge partielle d’un problème après la fin de garantie. surtout quand on voit que peugeot a remis le roulement de butée d’embrayage foireux du 2,2 essence de la 406 dans la 407…
par contre, le monopole des pièces est toujours tenue par les marques de voiture ce qui gonfle pas mal la facture et augmente le risque de voir le véhicule partir en VEI (véhicule économiquement irréparable).
Je prend comme exemple mon pare choc avant de coupé 406. il est vendu 1 200 euro non peint, non posé alors qu’une version tuning (donc plus moche) peut se trouver neuf à…330 euro. vu que mon coupé est côté 2 500 euro…
Mais bon, à ce prix, j’ai 200 chevaux, un coffre de 390 (bagages couple, deux enfants sans problème), une belle ligne, un V6 et même si je bouffe 10 l au cent, avec mes 12 000 kms annuels, elle me coutera tout compris beaucoup moins cher que la tienne si on regarde le coût total.
what else ?
edit : j’aime bien voir la tête des gens quand je fais le plein de super de 70 l alors que la diff de prix niveau consol au km est dépassé par la décôte annuelle de leur véhicule.

45)
ToTheEnd
, le 24.05.2014 à 10:30
[modifier]

Le machin est piloté par un logiciel qui a un bug: en descente la boite rétrograde et fait tourner le moteur trop vite.

Heu… ce n’est pas un bug mais une fonctionnalité de ce genre de boîte. Le rétrogradage en descente ou lors d’un freinage à pour but d’économiser les freins et aussi d’améliorer la décélération en limitant l’inertie du moteur.

Comme par ailleurs ces moteurs consomment plus que les diesel, cette pollution est très insidieuse. Sans défendre le mazout, restons lucides

Bah alors si on veut rester lucide, il faudrait préciser qu’au-delà des particules, la combustion du diesel génère d’autres polluants et que ces derniers sont tout simplement nocifs. De plus, toutes ces remarques sont bien jolies et apportent du sens au niveau global mais au niveau individuel, il ne faut pas oublier que tous les filtres à particules sont efficaces une fois qu’ils sont chauds… à froid (<5km), tous les moteurs polluent l'équivalent de 750km d'un moteur à chaud.

Un diesel euro6 génère donc moins de polluants qu’un moteur essence le plus récent du marché !!!

Oui mais cette techno vient à un prix et ce n’est pas pour rien que tu ne retrouveras pas cette technologie dans des citadines… elles ne seraient plus compétitives.

T

46)
fxc
, le 24.05.2014 à 10:31
[modifier]

un coffre de 390 (bagages couple, deux enfants sans problème),

poves gamins, voyager dans l’coffre, ouset con va.

48)
Renan Fuhrimann
, le 24.05.2014 à 11:55
[modifier]

@TTE :
Tiens pour une fois, je suis pas d’accord avec toi ! La norme Euro6 devra être respectée (septembre 2015) par tous les nouveaux véhicules et donc, même les citadines se verront dotées de ce genre de moteurs.

@François :
Concernant l’article, j’ai la chance – moi aussi – de posséder une boite à doubles embrayages d’un groupe automobile dont tous les conducteurs semblent être des trous du cul…
Que dire ? A part que je suis ravi de cette boite ! Par contre, je trouve étonnant que BMW met justement ce genre de boites que sur deux types de modèles et que tous les autres se retrouvent avec un ZF8. Non pas que la ZF8 ne soit pas bien, au contraire même, mais la DKG n’est proposée qu’au modèles les plus sportifs pour améliorer les performances et donner une touche de sportivité en plus (le double débrayage en mode Sport+ est très sympa). Etonnant de voir la différence entre les deux groupes :)

49)
ToTheEnd
, le 24.05.2014 à 12:27
[modifier]

RF: mais non, on sera toujours d’accord… ici c’est juste un malentendu. La norme sera effectivement obligatoire mais elle n’a pas le même coût sur un engin diesel et essence. Conséquence: toutes les petites citadines seront à essence et donc Euro6 mais il n’y aura pas d’équivalent diesel car adopté l’Euro6 sur cette motorisation est trop onéreux…

La ZF8 est une boîte très efficace mais avec une conception plus simple et qui est donc moins cher que celle à double embrayage… elle trouve donc naturellement sa place dans toute la gamme BMW à l’exception des modèles M. Pour la série M, la transmission DCT est tout simplement plus performante mais aussi plus complexe (double embrayage) et donc plus cher. Si je me souviens bien, la première passe les rapports en 200ms alors que la seconde arrive à descendre dans les 60ms.

T

50)
Tom25
, le 24.05.2014 à 13:12
[modifier]

Je suis quand même surpris qu’une boîte automatique fasse consommer moins qu’une manuelle. Quand je change de vitesse, je coupe les gaz, il n’y a pas de consommation.

51)
ToTheEnd
, le 24.05.2014 à 13:59
[modifier]

C’est pourtant simple à comprendre, un dispositif électro-mécanique fera dans 99.9% des cas un bien meilleur travail que toi… il changera 200 fois de vitesse en 10 minutes au régime moteur idéal et en une fraction de seconde.

T

52)
piou
, le 24.05.2014 à 14:33
[modifier]

ToTheEnd: les FAP sont des filtres « mécaniques », ils sont donc efficaces immédiatement – à froid comme à chaud!

Les CO et HC sont traités à l’aide d’un catalyseur qui est effectivement inefficace à froid (c’est vrai pour un moteur essence comme pour un moteur Diesel).

Les NOx sont convertis par le même catalyseur sur les moteurs essence. En Diesel c’est très différent car leur conversion nécessite des systèmes coûteux qui comme tu le dis ne seront pas franchement adaptés aux petits véhicules urbains qui devraient très rapidement ne plus être vendus qu’avec des moteurs essence.

Dans tous les cas depuis Euro5 les véhicules Diesel émettent moins de particules que les moteurs essence: il suffit d’aller voir la canule échappement des moteurs essence modernes (injection directe) pour se rendre compte que c’est la cata… D’ailleurs pour Euro6.2 ou Euro7, les moteurs essence seront sûrement également équipés de FAP!

Au final, le vrai problème aujourd’hui ce sont les véhicules Diesel anciens…qu’il faudrait encourager à mettre à la casse!

En ce qui concene l’origine du déséquilibre essence/Diesel en France et en Europe: il a bien fallu à un moment trouver quoi faire de notre gazole (un baril de pétrole raffiné donne forcément une partie d’essence et une autre de gazole…), la solution a donc été de développer des moteurs Diesel. Le problème aujourd’hui c’est qu’on a laissé dériver ça et au final le constat est inversé… Cela pèse pour 20% du déficit commercial français! (Revente d’essence et achat de gazole). Ça va bientôt changer, mais il ne faut pas se tromper de raison: c’est bien pour la balance commerciale et le raffinage, et pas pour des histoires de pollution!

Enfin, en termes de consommation le Diesel est forcément meilleur (pour des raisons chimiques et mécaniques) et absolument nécessaire pour atteindre les objectifs CO2 de l’UE.

:-)

53)
Tom25
, le 24.05.2014 à 18:30
[modifier]

Sur des sites de critiques de boîtes automatique, je vois qu’ils le notent en fonction de la surconsommation par rapport aux boîte manuelles.
La plage de fonctionnement d’un moteur est tout de même assez large, donc être dans le bon rapport ne fait peut-être pas tant économiser que ça par rapport à la surconsommation dûe aux frottements etc.
Non, je reste sceptique. Pour le coup, je trouve que ça fait un peu Geek d’en être convaincu. Même si je reconnais que le confort doit être appéciable.

54)
piou
, le 24.05.2014 à 21:08
[modifier]

Tom25 : j’aurais tendance à être d’accord… ça m’étonnerait que les boîtes auto 6/7 vitesses arrivent à compenser les frottements beaucoup plus importants (beaucoup + de points de contact, et dans le cas d’une « vraie » boîte auto l’entraînement d’un fluide pour le couplage…). Mais pour les boîtes auto je ne suis pas expert :-)

55)
ToTheEnd
, le 25.05.2014 à 00:13
[modifier]

piou: oui j’ai écrit un peu vite et j’ai fait un amalgame trompeur entre émission de particules et émissions de gaz.

Au final, le vrai problème aujourd’hui ce sont les véhicules Diesel anciens…qu’il faudrait encourager à mettre à la casse!

D’un point de vue écologique, peut être. D’un point de vue économique, sûrement pas puisque l’état fait un cadeau d’un point de vue des taxes sur ce carburant et doit importer massivement un carburant qu’il n’arrive pas à produire sur son sol à cause d’une demande totalement faussée vis-à-vis du reste du monde. Pire, sans parler des raffineries qui doivent fermer à cause du déséquilibre local, il faut relever que la balance commerciale des produits raffinés s’est creusée à -18 milliards en 2012… une paille sur les -67 milliards sur les soldes des échanges énergétiques… continuez de chercher où est le problème du PIB alors que le déficit sur les énergies s’aggrave chaque année.

Pour les boîtes auto, vous parlez de quoi? Boîte à convertisseur de couple (ancienne donc et encore proposée par quelques marques) ou robotisée à double embrayage? Même si cette dernière est plus lourde et a plus de composants, elle est surtout plus rapide et résout le problème de « rupture de charge ». Tests à l’appui, une boîte à double embrayage consomme 3 à 5% de moins qu’une manuelle qui elle même consomme 5 à 10% en moins qu’une boite auto classique.

Enfin, alors que les chiffres donnés par les constructeurs pour les boîtes manuelles sont difficiles à atteindre pour ne pas dire impossibles, c’est plus facile d’y arriver avec une boite à double embrayage qui fonctionne 100% du temps au plus juste en fonction du régime/vitesse.

T

PS: aïe aïe aïe, 6 messages en 48 heures, on va me dire que je fais des « posts-fleuves » sur ce sujet. Désolé!

56)
M.G.
, le 25.05.2014 à 00:27
[modifier]

Sur des sites de critiques de boîtes automatique, je vois qu’ils le notent en fonction de la surconsommation par rapport aux boîte manuelles.

Comme dirait Wikipédia [Réf. nécessaire] ;-)

Cela dit, un véhicule à boîte automatique à convertisseur de couple hydraulique (souvent notée BVA chez les constructeurs français) consomme plus que le même équipé d’un ensemble traditionnel Embrayage+Boîte mécanique.

En effet, le convertisseur induit un phénomène de glissement dans l’huile qui provoque une perte de rendement du système. L’énergie perdue dans le glissement se transforme en chaleur qui rend nécessaire l’installation d’un « radiateur d’huile de boîte ».

Sur la 504 à boîte ZF, Peugeot avait résolu le problème avec un circuit extérieur qui faisait transiter l’huile de la boîte dans un échangeur situé dans la boîte à eau inférieure du radiateur d’eau. Résultat, on voyait parfois la température d’eau du moteur monter anormalement sans explication.

L’installation ultérieure d’un thermomètre d’huile de boîte au tableau de bord a permis de visualiser cette température dont ZF écrivait que le maxi autorisé était de 150 °C. Après 20 minutes de circulation en ville, elle se stabilisait à 120 °C, ce qui était déjà beaucoup et donne une idée de la chaleur dégagée par le coupleur.

En fait, le glissement du coupleur d’une boîte ZF était de l’ordre de 10 %, soient 10 CV sur un moteur de 100 CV utilisé à pleine puissance sur route. C’est l’équivalent d’une résistance électrique de 7 360 W qui aurait été trempée dans l’huile ! Sacré fer à repasser !

On peut donc estimer à la louche le surcoût en consommation carburant de ce type de boîte à 10 %. À l’époque, sur un trajet Dakar-Nouakchott (600 km) en roulant à 170-175 km/h en permanence (avec une moyenne vraie de 165 km/h), la consommation moyenne ressortait à 16 l/100 km.

Par la suite, les boîtes à coupleur ont été dotées d’un système de blocage qui, dans certaines conditions, rendait homocinétique la vitesse de rotation du vilebrequin et celle de l’arbre d’entrée de la boîte. Le glissement « en route » était donc supprimé et le surcoût de consommation diminué.

Pour l’anecdote, dès 1974 Mercedes avait équipé ses véhicules automatiques d’un radiateur séparé pour l’huile de boîte… Et lancé le « Tempomat », premier régulateur de vitesse un tant soit peu intelligent.

Dans le même temps, la WW Coccinelle automatique avait au tableau de bord un gros voyant rouge qui s’allumait si l’huile de boîte atteignait 150 °C. La consigne du « Manuel de Bord » était simple : « S’il s’allume, arrêtez-vous et attendez qu’il s’éteigne avant de reprendre la route » ;-)

Plus tard (en 1985 ?), Renault a installé un voyant identique au tableau de bord de la R11 Automatique (mais noyé parmi tous les autres). Souvenir d’une course-poursuite sur une autoroute française que j’ai dû abandonner lorsque ce p… de voyant rouge s’est allumé sans que je sache ce qu’il signifiait. Là, la consigne du manuel de bord était : « Danger Boîte de vitesse ! Rendez-vous d’urgence chez le concessionnaire le plus proche » ! Bien entendu, j’ai laissé l’auto refroidir pendant un quart d’heure et j’ai repris la route en roulant plus calmement. Jamais ne l’ai vu se rallumer pendant tout mon séjour en France.

Depuis l’arrivée des boîtes robotisées (les BMP de Citroën, par exemple, mais aussi les DSG de WW) il n’y a plus de glissement intempestif puisqu’on peut considérer qu’il s’agit d’un montage traditionnel Embrayage+Boîte où toute intervention humaine a été remplacée par des asservissements hydrauliques ou électromécaniques, le tout piloté par un ordinateur… Qui fait ce qu’il peut suivant le programme qu’on lui a écrit ;-)

De fait, avec ce type de boîte on constate généralement une consommation légèrement inférieure par rapport au véhicule standard à boîte mécanique. Meilleure appréciation des régimes de changement de rapports que celle du conducteur humain ?

57)
M.G.
, le 25.05.2014 à 00:53
[modifier]

@ ToTheEnd

Désolé de la redite pour nos lecteurs mais je pense que nous arrivons à la même conclusion en prenant des chemins différents ;-)

58)
iaka
, le 25.05.2014 à 09:58
[modifier]

Une DSG 7 sèche plus complexe qu’une ZF8 !!! J’aurais tout lu.
Non une boîte à double embrayage n’est pas complexe. C’est l’embrayage qui est plus complexe, sinon c’est ni plus ni moins qu’une boîte mécanique robotisée avec une bonne gestion électronique.

59)
Marcel2
, le 25.05.2014 à 09:59
[modifier]

Et pourtant, la boîte ZF8 de ma voiture est donnée à 7.5 l/100 contre 8l/100 pour la boîte manuelle. C’est une boîte auto traditionnelle mais le fait d’avoir 8 rapports et une gestion des passages très agressives (on roule souvent à 1200 trs/min) doit aider à la consommation plus faible.

60)
M.G.
, le 25.05.2014 à 11:41
[modifier]

La ZF8 est une boîte très efficace mais avec une conception plus simple et qui est donc moins cher que celle à double embrayage…

Je viens d’aller faire un tour sur le site de ZF.
Pour moi, c’est surtout l’évolution ultime de ma ZF de 1970 à 3 rapports !
Les changements de rapports se font toujours par blocage sélectif des planétaires de plusieurs trains épicycloïdaux à l’aide d’embrayages multidisques à commande hydraulique. Le convertisseur est effectivement doublé d’un embrayage qui le verrouille en cas de vitesse constante (plus de glissement, moins de conso). Pour avoir ouvert celui de la ZF de 1970, j’imagine la complexité du « Bloc de commande hydraulique » qui est toujours situé sous la boîte.

Cette ZF8 doit être un régal de souplesse !

61)
ikalimero
, le 25.05.2014 à 16:24
[modifier]

Cela fait plusieurs fois que j’entends des journalistes sérieux affirmés que la seule etude sur la dangerosité du diesel vient d’une etude réalisée sur des mineurs exposés à des engins diesel.
bien que de nombreuses mines sont réputées pour le grands air qui ventile agréablement leur entrailles, les bases de cette etude paraisse déjà très suspect.
En norme Eur6 les diesiels émettent beaucoup moins de particules que les essences.
Il ne faut pas oublier non plus que particules fines sont aussi générées par bien d’autre choses que les diesels et plus généralement les automobiles.
Les pneumatiques génèrent des particules de part leurs usures. les chauffages urbains les industries ne sont pas en reste.
Il faut savoir aussi que suite à la fermeture du tunnel du Mont Blanc et donc à l’arrêt du traffic automobiles, les particules n’ont pas disparus de la vallée, elle ont seulement baissé de 15 %.

62)
Tom25
, le 25.05.2014 à 17:21
[modifier]

ikalimero, il y a actuellement une étude lancée dans la vallée de l’Arve (du Mont Blanc) qui consiste à subventionner le remplacement des vieux appareils de chauffage au bois par des neufs bien plus performants. Le but est de voir dans quelle mesure ça fait baisser le taux de particules.
Les limites sont passées de 130 à 110 sur l’autoroute blanche.

63)
ptisuix
, le 25.05.2014 à 19:29
[modifier]

Au final, le vrai problème aujourd’hui ce sont les véhicules Diesel anciens…qu’il faudrait encourager à mettre à la casse!

Question à deux balles: est-ce vraiment plus écologique de virer les auto à vieux moteurs qui fonctionnent encore parfaitement par des modernes qu’il faut construire dans tous les coins de la planète, assembler ailleurs, et balader de nouveau montée jusqu’au concessionnaire ?

P.

64)
ptisuix
, le 25.05.2014 à 19:32
[modifier]

Je prend comme exemple mon pare choc avant de coupé 406. il est vendu 1 200 euro non peint, non posé alors qu’une version tuning (donc plus moche) peut se trouver neuf à…330 euro. vu que mon coupé est côté 2 500 euro…

J’en parlais justement avec mon garagiste jeudi, après que la mienne, de V6, aie passé l’expertise à 15 ans et 343’000 Km. Plus de pare-choc de coupé 406 trouvable en Suisse…
ça vaudra bientôt la peine d’en acheter une vielle pour l’utiliser comme banque d’organe.

P.

65)
ToTheEnd
, le 25.05.2014 à 20:45
[modifier]

Question à deux balles: est-ce vraiment plus écologique de virer les auto à vieux moteurs qui fonctionnent encore parfaitement par des modernes qu’il faut construire dans tous les coins de la planète, assembler ailleurs, et balader de nouveau montée jusqu’au concessionnaire ?

C’est une bonne question et à l’époque, une étude avait établi que la construction d’une nouvelle bagnole consommait l’équivalent énergétique d’une voiture qui parcourrait environ 250 mille km… toutefois, si on va au bout de cette réflexion et qu’on admet que les vieilles bagnoles polluent et émettent des particules cancérigènes, il y a une concession à faire entre améliorer l’existant ou remplacer. Rendre moins polluante une ancienne voiture, c’est compliqué pour ne pas dire hors de prix alors que l’achat d’une nouvelle voiture apporte son lot d’éléments positifs (mais c’est une large question qui peut pas être débattue via quelques lignes).

Ceci dit, les progrès sur les émissions de particules sont patents et ce petit article de Sciences et Avenir est riche d’enseignement:

Ces graphiques sont valables pour la France. Si la diminution est importante en 20 ans, elle est plus modeste ces dernières années… comme toujours, c’est les derniers mètres qui sont les plus durs et les plus chers.

T

66)
lilou
, le 27.05.2014 à 14:31
[modifier]

Je me suis acheté une Toyoya Auris Sport Hybride. Elle n’a pas de boîte automatique mais une transmission épicycloïde ou quelque chose comme cela. On a le choix entre le mode éco (= veau = silence = cool)que nous utilisons par défaut ou le mode power (= bourrin = bruyant = montagne) que nous utilisons sur nos belles routes de montagne.
Consommation réelle de 95 (depuis septembre 2014) avec un mixte ville/autoroute 6.3 litres réel que je pense descendre à 6 avec les beaux jours (pas de chauffage, pneu hiver etc…).
Un ami à une BMW qui a coûté le triple; sur un moteur thermique pur le système start/stop c’est de la daube, il est d’ailleurs déclenchable. Par contre sur une hybride c’est extrêmement confortable et naturel. Je ne pense jamais revenir à un autre système ou alors une voiture pure électrique comme mon scooter, une autre histoire…

67)
marlboris
, le 20.08.2014 à 13:55
[modifier]

Hello,

je suis étonné que peu de personne en Suisse ai des problème avec cette boite DSG 7 vitesses modèle DQ 200. La marque a officiellement reconnu un problème avec l’huile synthétique utilisé, qui a à la longue de grave conséquence sur la boite à vitesse et les parties électronique. Je possède une golf 6 highline, 1400cc, 160 ps DSG. Ma voiture est pour la 3eme fois chez AMAG pour un problème avec cette boite à vitesse.Cette fois, la veille de la panne j’ai parqué mon véhicule normalement, et le lendemain en voulant démarrer j’avais le message veuillez mettre le levier en position parc ou neutre (il était en position parc), la lampe (led) rouge clignotait a coté du sélecteur, et impossible de bouger le sélecteur de vitesse. Appel TCS diagnostique, un fusible qui grille de suite, plus de communication avec le,la mechatronic.
Historique de mon véhicule :
~50000 Km , la boite broutait, update d’un firmware selon le garage, gratuit
~60000 km , affichage défaillance boite, changement des disques d’embrayage, après multiple lettre, les pièces sont offertes mais je paie la main d’œuvre 950.-.
~105000 km. mon véhicule est actuellement au garage plus le problème cité ci-dessus, j’attends leur diagnostique.
hier, 19 août 2014, le garage de la marque (AMAG) m’a contacté, la,le mechatronic est HS. Mais l’interlocuteur me dit qu’il a une bonne nouvelle. (super me dis-je), la marque me paie 60% du mechatronic le reste ainsi que la main d’œuvre est à ma charge (avant de déchanter), je n’ai pas reçu le devis mais je pense que cela va chercher dans les 2000-3000 frs. J’ai contacté ma protection juridique. L’affaire est en cours.

quelques références des problèmes avec cette boite:

Pour vérifier si vous êtes concerné par le problème avec numéro de chassis

probleme DSG

Facebook problème dsg

Rappel en Australie

le problème décrit est exactement le même que j’ai eu.

Rappel en Australie lien officiel

on peut y lire que la marque remplacera gratuitement le mechatronic et la main d’oeuvre sera gratuite !!!!

….

J’invite toutes les personnes qui résident en Suisse et qui ont eu un problème avec leur boîte à vitesse DSG7 DQ200 d’apporter leur témoignage.

meilleures Salutations

68)
jpfahrni
, le 13.11.2015 à 18:19
[modifier]

Bonjour,

Laissez-moi vous raconter brièvement mon expérience avec une boîte DSG7 sur une belle Passat CC 1,8 TSI de 2009.

Je l’achète d’occasion chez AMAG Carouge à 16’000 km en 2012. Après quelques milliers de km je commence à rencontrer les problèmes bien décrits sur le WEB de vibrations lors du passage de la 1er à la deuxième vitesse, surout avec moteur chaud. Je laisse passer quqlues mois puis je commence à lire le web et là je prend peur. Me suis-je fait avoir en achetant ce merveilleux gadget qu’est la DSG 7 ! Je contact AMAG et ils procède au remplacement de l’huile de la boite (minérale cotre synthétique) et reprogramment la logique (passage plus doux des rapport).

AMAG me prévient que le problème pourra peut-être réapparaitre, et me laisse repartir sans me présenter de facture, ce qui est la moindre chose. (ils SAVENT que quelquechose cloche dans leur boîte, trop fragile, conception trop optimiste, test de durabilité baclés)

EN juin 2015 dernier, après avoir noté que le vibrations augmentaient, je me rend à nouveau chez AMAG et leur laisse la voiture durant une semaine de vacance, en leur indiquant que cette fois il faudra qu’ils check le tout et qu’ils procèdent au remplacement des disques d’embrayage. Ils confirment après 2 jours que leur test ont montré que les disques étaient H/S , et m’annoncent…..que le devis se monte à 1800.- et que je dois m’estimer heureux, VW prenant en charge 60% du prix des pièces. Ca m’a fait un choc, car je m’attendais à ce que VW premièrement s’excuse des désagréments et me change ces disques à LEURS FRAIS. après tout ce n’est pas une usure normale et ce n’est pas la faute d’une utilisation anormale qui a causé l’usure prématurée de ces disques ! Devrais-je changer ces disques tous les 40’000 km ?

Selon les nombreux articles récoltés sur le WEB, il semble que WV monte maintenant des disques de meilleure qualité, plus solide et plus durables.

Je note en passant que le TCS confirme « qu’effectivement WV a eu des problèmes avec leurs boîtes automatiques DSG… » et ils me donnet l’adresse de l’importateur VW qui n’est autre qu’AMAG.

J’ai écris au service après-vente à AMAG et leur réponse me fait mal au ventre : Ma voiture est en circulation depuis 6 ans, et ils n’ont pas l’intention de faire LE geste commercial que j’attendais : remettre cette boîte en ordre.

Question aux Suisse qui ont une DSG 7 qui vibre

Pourrait-on svp se mettre ensemble et crier au scandale (un de plus) CES boîtes DSG ne fonctionnent qu’en démonstration sur quelques km. En mode opérationnel, elles ne tiennent pas la durée