Profitez des offres Memoirevive.ch!
Plains la vue!

Est-ce bien raisonnable?

On peut se demander pourquoi Apple n'emboîte pas le pas à...

  • Dell (et ses modèles Inspiron 8200, Inspiron 8500, ou 4150, dès 2100 francs suisses avec du 1600x1200 en 14 pouces et du 1920x1200 en 15.4 pouces!)
  • Sony (série PictureBook C1, avec 1280x600 en... 8.9 pouces ou Vaio SR avec 1024x768 en 10.4 pouces)
  • IBM (sur sa série des ThinkPad A, mais dans une moindre mesure, puisque seul le modèle le plus cher avec un 15" dispose d'un 1600x1200)

... qui proposent depuis belle lurette des écrans LCD à la résolution tout bonnement hallucinante.


Pour commencer, précisons deux termes, qui ne sont pas synonymes, et qu'il ne faudrait pas confondre: la définition, et la résolution.

  • Définition: nombre de points ou de lignes affichées (le Robert donne l'exemple suivant: "La télévision couleur classique a une définition de 625 lignes en Europe. La Télévision haute définition (abrév. TVHD) : télévision couleur au standard de 1 250 lignes, avec un son stéréophonique numérique."
  • Résolution: c'est la finesse du point d'affichage moyen à l'écran, elle se mesure classiquement en dpi ou ppp (points par pouce). Exemples: une imprimante Laser à 300 dpi ou 600 dpi, un écran à 72 dpi.

En informatique, on mélange allègrement les deux (imprimante de résolution 1200dpi, et écran de résolution 1024x768), ce qui explique sans doute qu'on ait de la peine à expliquer à un utilisateur novice que "si on met l'écran plus grand, c'est plus petit".

Dernière précision avant d'aller plus avant, répertorions les quelques définitions d'affichage typiques dans notre monde informatique:

Marque Dénomination Définition en pixels (HxV) Pixels XGA=100%
VGA 640x480 307'200 39%
SVGA 800x600 480'000 61%
iBook XGA 1024x768 786'432 100%
PB G4 ? 1152x768 884'736 113%
Sony UWSXGA 1280x600 768'000 98%
Dell WXGA 1280x800 1'024'000 130%
PB G4 2002 ? 1280x854 1'093'120 139%
SXGA 1280x1024 1'310'720 167%
Dell, IBM SXGA+ 1400x1050 1'470'000 187%
Dell, IBM UXGA 1600x1200 1'920'000 244%
Dell, Apple 20" WSXGA 1680x1050 1'764'000 224%
Dell, Apple 23" WUXGA 1920x1200 2'304'000 293%
QXGA (Quad) 2048x1536 3'145'728 400%


Ah! Qu'il est loin le bon vieux VGA de grand-papa!

Vous remarquerez que les dénominations "...GA" ne quantifient que la quantité de points, pas leur taille relative (généralement réduite à la diagonale). Ces dénominations semblent être des marques déposées par IBM. On trouve aussi quelques informations sur le site de VESA, qui définit les standards de connexion écran.

Les Macintosh ont souvent affiché des résolutions bâtardes, comme le 640x870, 832x624, 1152x870, 1152x768, et maintenant 1280x854 avec le tout nouveau PowerBook G4. Peu importe la dénomination, comme nous le démontrons ci-dessous, pour autant qu'on ait une résolution d'écran agréable.


Le seul facteur rarement pris en compte dans cette avalanche de chiffres, c'est...

image
... l'?il!

... ou au moins l'acuité visuelle de l'utilisateur, ou encore ses préférences en matière de lisibilité à l'écran!

Où se situe la frontière entre plus fin et illisible? Difficile en effet de la tracer, mais nous affirmons: quelque part vers 100 ppp.

Raphaël Yharrassarry, d'iErgo, nous avait d'ailleurs confirmé qu'il existe bien une norme concernant la lecture sur écran, précisément à 100ppp. Apple hébergerait donc des ergonomistes?


Calculons donc quelques grandeurs permettant de comprendre ce que l'utilisateur aura sous les yeux (chiffres qui sont curieusement absents des fiches techniques disponibles).

Légende des résultats:

image
Gros
(mauvaise vue)
image
Lisible
(vue normale)
image
Limite
(bonne vue)
image
Illisible
(fatigue+opticien)

Résolutions comparées des écrans plats Apple:

Apple
Unité iBook iBook 12"
(Dual USB)
PowerBook G3
iBook 14.1"
PowerBook
G4
PowerBook
G4 2002
Cinema Display 20" Cinema Display 22" Cinema Display 23"
Définition écran
pixels 800x600 1024x768 1024x768 1152x768 1280x854 1680x1050 1600x1024 1920x1200
Diagonale
in ? cm 12.1 ? 30.7 12.1 ? 30.7 14.1 ? 35.8 15.2 ? 38.6 15.2 ? 38.6 20 ? 50.8 22 ? 55.9 23 ? 58.4
Proportions
4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 3/2 (1.5) 3/2 (1.5) 16/10 (1.6) 25/16 (1.56) 16/10 (1.6)
Largeur
in ? cm 9.7 ? 24.6 9.7 ? 24.6 11.3 ? 28.7 12.7 ? 32.3 12.7 ? 32.3 17 ? 43 18.5 ? 47 19.5 ? 49.5
Hauteur
in ? cm 7.3 ? 18.5 7.3 ? 18.5 8.4 ? 21.4 8.4 ? 21.4 8.4 ? 21.4 10.6 ? 26.9 11.9 ? 30.2 12.2 ? 31
Résolution
ppp 82 105 90 90 101 99 86 99
Lisibilité
image image image image image image image image

On constate que le nouveau PowerBook G4 a une résolution 10% meilleure, identique à celle des Cinema Display 20 et 23 pouces. Comme la carte graphique de cette machine peut gérer cet écran avec sa sortie DVI et l'adaptateur DVI-AGP, on pourra donc les utiliser ensemble tout en ayant exactement les mêmes dimensions d'objets sur les deux écrans.

Résolutions comparées des écrans Sony, Dell et IBM:

Sony
PictureBook
Sony
VAIO SR
IBM ThinkPad
A31
Silicon Graphics 1600SW
pixels
1280x600 1024x768 1600x1200 1600x1024
in ? cm
8.9 ? 22.6 10.4 ? 35.8 15 ? 38.1 17.3 ? 43.9
proportions
32/15 (2.13) 4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 25/16 (1.56)
in ? cm
8.1 ? 20.5 8.3 ? 21.1 12 ? 30.5 14.6 ? 37.1
in ? cm
3.8 ? 9.6 6.2 ? 15.8 9 ? 22.9 9.3 ? 23.6
ppp
158 123 133 110
image image image image
Dell
Inspiron 4150
Dell
Inspiron 4150
Dell
Inspiron 8200
Dell
Inspiron 8200
Dell
Inspiron 8500
Dell
Inspiron 8500
Dell
Inspiron 8500
pixels
1400x1050 1600x1200 1400x1050 1600x1200 1280x800 1680x1050 1920x1200
in ? cm
14.1 ? 35.8 14.1 ? 35.8 15 ? 38.1 15 ? 38.1 15.4 ? 39.1 15.4 ? 39.1 15.4 ? 39.1
proportions
4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 4/3 (1.33) 16/10 (1.6) 16/10 (1.6) 16/10 (1.6)
in ? cm
11.3 ? 28.7 11.3 ? 28.7 12 ? 30.5 12 ? 30.5 13.1 ? 33.2 13.1 ? 33.2 13.1 ? 33.2
in ? cm
8.4 ? 21.4 8.4 ? 21.4 9 ? 22.9 9 ? 22.9 8.2 ? 20.7 8.2 ? 20.7 8.2 ? 20.7
ppp
123 141 116 133 98 129 147
image image image image image image image

On voit que la course à la définition que mènent les fabricants de portables compatibles font fi de la vision du propriétaire! La résolution la plus élevée des PC nécessite une capacité visuelle insensée... Mais au moins, on se pète la vue pour moins de 3000 francs, c'est le progrès!

Certes, tous les portables de ces trois marques-phare ne sont pas pourvus de tels écrans, mais tout de même! Des écrans dont la résolution atteint 150 ppp en couleurs, cela signifie que la technologie de la matrice active à cristaux liquides atteint désormais 450 ppp réels: on rêve d'écrans noir-blanc avec cette finesse, pour y lire du texte seulement!

Qu'en conclure?

Qu'un écran, ce n'est pas que du marketing. C'est aussi courir le risque de...

image
... devoir plus rapidement porter des lunettes!


Surenchère jusqu'à quand?

L'essentiel (à part les yeux), c'est de faire une machine qui soit portable. On atteint avec les écrans 15 pouces, n'en déplaise au marketing, les limites de ce qui est considéré comme portable. Plus gros, c'est trop pour les bras (mallette trop lourde), trop pour les genoux: la dénomination anglaise "laptop" (sur mon giron, littéralement) perd son sens... Apple vise désormais clairement un autre marché avec son 17 pouces: celui des utilisateurs qui privilégient l'utilisation au bureau, sans compromis, en ayant la possibilité d'emporter la machine avec eux (mais plus véritablement de le sortir dans le métro pour l'utiliser discrètement sur les genoux).

Alors Sony, Dell et IBM rajoutent des points, augmentent la définition, mais comme le montre notre analyse, la limite devient alors le pouvoir séparateur de... notre rétine, et la dimension des éléments d'interface de nos systèmes d'exploitation!

Quand les capteurs 10 mégapixels seront dans tous les appareils photo numériques, quand les écrans souples auront des résolutions de 300ppp en couleur, on ne pourra pas aller plus loin: l'?il n'y verrait plus que du feu!

Il est sain, finalement, de constater qu'une limite de plus est en passe d'être atteinte, tout comme...

  • Les millions de couleurs sur les écrans depuis près de 10 ans. C'est un peu comme de dire "des milliards de sons", nous confiait un ami cher, "si c'est pour que seules les souris l'entendent, c'est pas la peine!"
  • Les imprimantes laser en 600ppp, ou allez, en 1200ppp: plus, ça ne sert pas à grand chose pour le commun des mortels, on ne distingue de toute façon plus les points.
  • Les cartes graphiques: 50, 60 images par seconde, c'est suffisant. Bientôt, les textures, les transparences, le rendu, seront si parfaits qu'il ne sera pas nécessaire d'aller plus loin. Sauf à mesurer la performance brute de la carte, mais c'est comme le zizi, c'est pas forcément le plus grand qui marche le mieux.
  • La vitesse de rotation du CD-ROM: il ne peut pas tourner infiniment vite sans susciter d'énormes vibrations, gênantes. 24x, 32x ou 40x, c'est probablement le maximum utilisable. On voit les problèmes récents de résistance du polycarbonate, qui explose parfois dès une vitesse de rotation de 48x ou de 52x.
  • Le disque dur: 4200rpm, 5400rpm, 7200rpm ou 10000rpm pour les disques haut de gamme, c'est sans doute proche du maximum. Au-delà, on bute sur l'échauffement, les vibrations, les tolérances de fabrication, et le prix du périphérique.

Les domaines qui sont encore en pleine progression sont les suivants:

  • Le prix: on peut baisser le prix des machines à long terme (un Mac haut de gamme coûte environ 4 fois moins cher qu'il y a dix ans, et ça semble continuer).
  • Le processeur: on n'a pas encore atteint les limites théoriques des processus de fabrication des circuits électroniques. A ce titre, c'est quasiment un avantage pour Motorola d'être aussi puissant que des AMD ou des Intel Pentium fréquencés deux ou trois fois plus haut: la marge de progression est deux ou trois fois plus élevée!
  • La capacité: les disques durs n'arrêtent pas d'augmenter de capacité, mais lorsque toutes les données que vous serez capable de traiter durant votre vie entière, tous les films que vous pourrez voir, tous les livres que vous pourrez lire, tiendront dans un petit boîtier, quelle importance d'y mettre deux fois plus d'informations? Lire l'excellent papier sur Wired: Memory Overload, qui montre bien que notre penchant à tout enregister, tout conserver, est précisément l'antithèse des souvenirs, qui s'effacent, par un sain mécanisme de sélection et d'oubli.
  • La connexion internet: on a ici une énorme marge de man?uvre. Les vitesses actuelles sont très très basses, et dans 10 ans, ce sera le jour et la nuit.

Mathieu Besson

10 commentaires
1)
Alex
, le 01.05.2002 à 00:00
[modifier]

A moitié d’accord. En effet, ce n’est pas parceque l’on va augmenter la résolution de l’écran que l’on est forcé de tout voir en plus petit. Par exemple, je pourrais très bien avoir mon écran 15" en 1600×1200 et décider que la fonte par défaut du système est du 16pt et j’aurai en fin de compte quelque chose d’aussi lisible que sur du 1200×800 par exemple, mais avec des caractères mieux "lissés".

2)
titoms
, le 01.06.2002 à 00:00
[modifier]

toujours interressant,c’est le genre de " mise au point" que je trouve trés à propos,salutaire…. et que l’on ne trouve pas souvent….on préférère nous vendre tout et n’importe quoi….et le plus souvent,n’importe comment….merci donc.

3)
amaury
, le 20.10.2002 à 16:36
[modifier]

Merci pour cet article tres juste et tres bien vu
(c’est le cas de le dire !), espérons qu’il soit entendu par tous…

4)
luke
, le 18.03.2003 à 12:33
[modifier]

je ne pense pas que la résolution en ppp doit être prise ainsi. Comme dis l'autre, c'est à l'utilisateur d'ajuster la taille des éléments à l'écran.

Un 20 pouces configuré en 800 par 600 aurai alors une résolution de 43 ppp, ça doit etre bien ça non ?!

5)
Mathieu Besson
, le 18.03.2003 à 14:43
[modifier]

Luke: certes, on peut "agrandir" la résolution, mais on souffre alors de l'antialiasing, perte de netteté. Ensuite, on peut se demander à quoi sert de payer un écran d'une finesse extrême… pour le sous-exploiter. Autant le payer moins cher, et qu'il soit agréable à lire à la base!

Pour le 20 pouces en 800×600 (donc proportion 4/3): racine (800×800+600×600)=1000, donc 1000 points sur 20 pouces, soit 50ppp. Ça serait très pixellisé!

6)
Tof
, le 18.03.2003 à 22:15
[modifier]

Z'avez vu, c'est mon oeil en photo! Par contre, depuis la première parution de l'article, j'ai changé de lunettes, sans toutefois souffrir d'un défaut plus important, malgré un travail quotidien sur l'écran d'un Mac. Conclusion, l'écran du Mac est à mes yeux ce que le chewing-gum Sugarless est à mes dents : une douce merveille!

7)
François Cuneo
, le 19.03.2003 à 06:24
[modifier]

Tof <Z'avez vu, c'est mon oeil en photo! >
Il est superbe! Le gauche en tout cas. Perso, je le trouve un peu supérieur à celui de droite, ce qui explique le choix de Mathieu.

8)
zeronoide
, le 21.08.2003 à 00:04
[modifier]

Excellent article! C'est marrant de voir certains rêvant que leur bécane atteignent les 150 fps et étant sûrs qu'en dessous leurs jeux rameront, ne pensant pas que si ils rament c'est peut-être une mauvaise optimisation (ou conception)du jeu. Pour les disques durs: vivement leurs remplacement par des cartes de haute capacité. Une nouvelle stratégie marketing est en marche: la création de (faux) besoins
Fight Club: "Les biens que l'on possède finissent par nous posséder".

9)
J2C
, le 21.07.2004 à 08:58
[modifier]

Tres interaissant cet article,

Cependant, c'est sans compter sur la possibilite d'adapter l'OS a la resolution de l'ecran…

Prenons un 15" XGA… c'est tres confortable, mais absolument deguelace : les pixels sont immences…
vous prenez la meme taille d'ecran avec une definition SXGA+… et vous passez votre os en 120dpi (au lieu de 96dpi) et la vous avez un ecran confortable… avec des traits et des polices acceptables, mais sans voir ces gros pixels moches (vous beneficiez en plus de l'anti-aliasing) Mais faut-il encore savoir ce servir de son OS corectement

Sur uc CRT pour regler ce probleme on ne touche qu'a la definition (reduire la definition) sur un TFT on garde la definition MAX mais on augmente la resolution de l'OS pour avoir un affichage adapte aux besoin et surtout net et propre.

@+
http://www.j2c-s2c.fr.st

10)
hubble
, le 28.04.2006 à 17:00
[modifier]

Bonjour, article interressant, à modérer effectivement par rapport à la taille des fonts du système.Il serait peut être bien de traiter de la taille mini du texte affiché en fonction de la distance de l'oeil, ce qui permettrait aux interresses de bien choisir leurs taille de fonts.

Pour afficher de la fullHD, il faut aller chercher les 1080 lignes par 1920 pixels…même si on ne les voient pas tous!!!

Enfin, pour les résolutions actuelles (2006) les plus courrantes et non traitées:
14,1' 1280×800 = 107
15,4' 1280×800 = 98
1680×1050= 132
17' 1440×900 = 99
1680×1050= 116
1920×1200= 133 (fullHD).