Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les indispensables (et autres) de l’atelier N°4 : je suis plein de vis…

 
Et oui, évidemment, après s'être soigneusement protégé, après avoir pris des mesures précises, et bien serré les pièces que l'on souhaite travailler, une bonne méthode d'assemblage, solide, précise, réversible, durable et économique s'impose, et là un petit bout de métal de rien du tout peut rendre de grands services, à savoir : la vis.

Ce qu'il y a de terrible, avec ces petites choses, c'est que quoi qu'on fasse, on n'en a jamais assez : pas le bon diamètre, la bonne longueur, le bon matériau, le bon filetage, la bonne tête...

Les plus petites vis (rangées) à côté d'un gros tire–fond.

Les plus petites vis qu'il y aie chez moi (rangées) à côté d'un gros tire–fond.

 

 Des plus petites vis (pas rangées) résultat d'une autopsie de Pentax Espio 160.

Des plus petites vis (pas rangées) résultat d'une autopsie de Pentax Espio 160.

Je ne trie pas les vis de cadavres d'appareils photo récents, la plupart sont des vis de type Parker ou apparentées à de la  vis tôle, un peu coniques et à filet plutôt gros pour leur diamètre, prévues pour être vissées en force dans un trou un poil plus petit que leur diamètre et dans un matériau plutôt fin et pas trop dur (tôle très fine ou plastique ABS la plupart du temps) :

La même photo, recadrée un poil, vous pouvez cliquer pour agrandir, le 3,5/55 Micro–Nikkor n'a pas l'air trop pourri, Ø 16, et brut de capteur d'un D 800 E.

La même photo, recadrée un poil, vous pouvez cliquer pour agrandir, le 3,5/55 Micro–Nikkor n'a pas l'air trop pourri, Ø 16, et brut de capteur d'un D 800 E.

Des 

Vis tôle.

Vis tôle.

de taille normale (les petites font 16 mm de long, j'en utilise très peu, c'est assez bourrin, violent, comme assemblage, mais dans le carton épais (genre tube de rouleau papier jet d'encre), c'est impeccable.

Évidemment, il faut tout un tas de vis bois, plusieurs diamètres (3–3,5–4–4,5–5–6...) et le plus de longueurs possibles, et attention à la qualité...

La même marque, la même taille, et deux provenances différentes, à gauche, l'empereur enchanteur (ou un truc comme ça), à droite, Weber métaux.

La même marque, la même taille, et deux provenances différentes, à gauche, l'empereur enchanteur (ou un truc comme ça), à droite, Weber métaux.

Une marque sérieuse, deux conditionnements, apparemment, la même chose ?

Regardons de plus près :

Et là, c'est la vis achetée chez Weber qui est à gauche.

Et là, c'est la vis de chez Weber qui est à gauche.

Elle a l'air barbelée, alors qu'à droite, c'est tout lisse, et je peux vous dire que celle de gauche est autoperçante, et pas du tout celle de droite ! 

Cherchez l'erreur...

nous prendrait–on pour des pigeons à ce point là ? (d'autant plus que je ne crois pas qu'il y ait une différence de prix significative)

Choisissez bien votre quincaillerie !

Différentes têtes de vis.

Différentes têtes de vis (et une sans tête).

Bien sûr, la vis reine, c'est la vis métal, une tige filetée bien cylindrique, d'un diamètre métrique de 2 mm, elle s'appellera M 2, et son pas standard, ça sera 40. Chez Wikipedia pour le tableau des filetages et des pas, mais il manquera le diamètre de perçage que l'on trouvera au dos de mon pied à coulisse favori ou dans l'excellent Formulaire pratique à l’usage des mécaniciens et outilleurs

Tiges filetées inoxidables, M 16, M 12, M 10, M 8, M 6 (cherchez l'intruse ;o).

Tiges filetées inoxidables, M 16, M 12, M 10, M 8, M 6 (cherchez l'intruse ;o).

 

De la BTR (six pans creux) et deux vis sans tête (six pans creux aussi, très utile comme vis de réglage).

De la BTR (six pans creux) et deux vis sans tête (six pans creux aussi, très utile comme vis de réglage).

J'aime bien la BTR, le couple de serrage avec une clé Allen est assez important.

Deux vis inox M4 12 tête fraisée, mais une plate, l'autre tête bombée.

Deux vis inox M4 12 tête fraisée, mais une plate, l'autre tête bombée.

C'est d'un compliqué, ces histoires de têtes !

Mais évidemment, une vis n'est rien sans :

Écrous, papillons, inserts pour bois, pour métal, chevilles weco, ça manque d'écrou borgne.

Écrous, papillons, inserts pour bois, pour métal, chevilles weco, ça manque d'écrou borgne.

ou alors, il faut employer les grands moyens, 

Pour faire du travail propre, ce genre de machin est vraiment indispensable (une perceuse d'établi avec son étau de perceuse, sa table croisée et un cric (pas de crémaillère sur la colonne, avec une trentaine de kilos à monter, ça ne le faisait pas trop).

Pour faire du travail propre, ce genre de machin est vraiment indispensable (une perceuse d'établi avec son étau de perceuse, sa table croisée et un cric (pas de crémaillère sur la colonne, avec une trentaine de kilos à monter, ça ne le faisait pas trop).

et là, on peut sans crainte faire ses propres trous là où l'on veux, et les tarauder aussitôt dans le bon diamètre avec un

Assortiment de tarauds.

Assortiment de tarauds.

et aussiTarauds, filières et tourne à gauche.

Tarauds, filières et tourne à gauche, avec au premier plan, un gabarit à filières, très pratique pour savoir si c'est bien un pas métrique où une de ces cochonneries en fractions de pouces anglo–étasuniène (non mais franchement, vous imaginez qu'il y a encore des gens, au XXI ième siècle pour penser, mesurer en 1/4 ou 3/8 de pouce ? non mais parce que le magnifique taraud monté au milieu, c'est le « pas congrès » photo, soit un 3/8 de pouce, c'est d'ailleurs après avoir payé un trou taraudé dans ce pas 35 € que je me suis intéressé à ça, le taraud a dû me coûter 25 €).

 

Pour le centrage du taraud, on utilisera une vielle mèche monté sur la perceuse à colonne, la main gauche actionnant le tourne à gauche et la droite mettant un peu de pression.

Pour le centrage du taraud, on utilisera une vielle mèche avec un trou de centrage pour la pointe supérieure du taraud monté sur la perceuse à colonne, la main gauche actionnant le tourne à gauche et la droite mettant un peu de pression, avec cette technique, je ne casse plus mes tarauds.

Évidemment, toutes ces petites vis ne seraient rien sans quelques rondelles :
Il faut moins de rondelles que de vis... mais il en faut quand même un assortiment pour chaque diamètre de vis.

Il faut moins de rondelles que de vis... mais il en faut quand même un assortiment pour chaque diamètre de vis.

Assortiment de rondelles en Ø 6, de gauche à droite : une Grower, deux rondelles frein à dents, deux rondelles lisses

Assortiment de rondelles en Ø 6, de gauche à droite : une Grower, deux rondelles frein à dents, deux rondelles lisses

De magnifiques rondelles en laiton avec filetage en M 14 extérieur.

De magnifiques rondelles en laiton fraisées avec filetage en M 14 extérieur, pour venir y mettre un cache vis.

Des vis ne sont rien sans un joli trou, et pour faire un trou, il faut une mèche. On ne perce pas le bois avec une mèche à béton, et le métal, c'est une autre histoire, sans parler des métaux spéciaux  !
Système de rangement des mèches

Système de rangement des mèches

 

Pour des trous impeccables, à gauche, une fraise, que j'utilise à la main, pour ébavurer, à droite, un ébavureur (formidable outil !), et au centre, trois mèches bois avec leur fraise spéciale empreinte pour vis bois dite "tête fraisée".

Pour des trous impeccables, à gauche, une fraise, que j'utilise à la main, pour ébavurer, à droite, un ébavureur (formidable outil !), et au centre, trois mèches bois avec leur fraise spéciale empreinte pour vis bois dite "tête fraisée".

Et quand on fait des trous, il faut aussi prévoir de protéger la surface, ou l'étau avec

Des martyrs, dont un pour l'étau de perceuse.

Des martyrs, dont un pour l'étau de perceuse.

Et les vis, les pauvrettes, ne seraient rien sans

Quelques tournevis.

Quelques tournevis.

Et un flacon de frein filet (sorte de colle spéciale pour vis métal, empêche que les vibrations ne desserrent les vis).

Ou forcément, 

Indispensable, la petite vicieuse, avec le bon embout ;o).

Indispensable, la petite vicieuse, avec le bon embout ;o).

Très pratique, des aimants au bout d'une tige (télescopique ou flexible), pour aller récupérer la petite vis qui vient de rouler là, sous le meuble. Totalement inutiles avec l'inox qui ne s'aimante que très faiblement.

Très pratique, des aimants au bout d'une tige (télescopique ou flexible), pour aller récupérer la petite vis qui vient de rouler là, sous le meuble. Totalement inutiles avec l'inox qui ne s'aimante que très faiblement.

Et aussi, le métal contre le métal, il faut absolument penser à

Du gras, plein de gras différents, pour plein d'usages. De gauche à droite, huile de coupe, (toujours lubrifier en perçant, taraudant ou coupant des matériaux durs), de la bonne graisse bien épaisse, deux dégrippants en bombe, de la graisse en tube, de l'huile fine, de l'huile spéciale chaîne de vélo pour milieux humides, au premier plan, une petite burette d'huile fine, et complètement à droite, le savon indispensable quand on s'est mis de tout ça plein les doigts (avec un peu de rouille et plein de microparticules), la pâte Arma, une pâte (comme son nom l'indique) avec comme du sable dedans, s'utilise en frottant les mains à sec puis rinçage à l'eau, impressionnant.

Du gras, plein de gras différents, pour plein d'usages. De gauche à droite, huile de coupe, (toujours lubrifier en perçant, taraudant ou coupant des matériaux durs), de la bonne graisse bien épaisse, deux dégrippants en bombe, de la graisse en tube, de l'huile fine, de l'huile spéciale chaîne de vélo pour milieux humides, au premier plan, une petite burette d'huile fine, et complètement à droite, le savon indispensable quand on s'est mis de tout ça plein les doigts (avec un peu de rouille et plein de microparticules), la pâte Arma, une pâte (comme son nom l'indique) avec comme du sable dedans, s'utilise en frottant les mains à sec puis rinçage à l'eau, impressionnant.

 

Pour le rangement des clés à pipe (vous noterez qu'il est noté, sur le petit bout de papier le filetage de vis auquel la clé correspond).

Pour le rangement des clés à pipe (vous noterez qu'il est noté, sur un petit bout de papier adhésif le filetage de vis auquel la clé correspond pour l'écrou).

Pour le rangement des clés plates

Pour le rangement des clés plates, avec la petite antisèche de chez weber pour la résistance des vis et le poids au mètre, pratique.

 

 Ces deux petits porte–outils en métal rouge, simplissimes et pratiques, je les ai acheté dans un vide grenier vraiment pas cher, sans trop savoir à quoi ils servaient, ils ont trainé un moment dans l'atelier, et un jour, j'ai décidé de les laver (ils étaient un peu poussiéreux et gras), et j'ai immédiatement trouvé leur usage !

Quelques petites casses sont parfaites pour le tri des vis récupérées en vrac, un freesbee pour trier et une petite pelle entonnoir en zinc pour verser dans les tiroirs ou les sachets sans en renverser partout.

Quelques petites casses sont parfaites pour le tri des vis récupérées en vrac, un freesbee pour trier et une petite pelle entonnoir en zinc pour verser dans les tiroirs ou les sachets sans en renverser partout (et un aimant pour récupérer les vis dans les cases).

Un truc à bricoler pour quand on a un doute sur le diamètre d'une vis ou d'un boulon, et puis pour ne pas s'emmêler dans les clés Allen.

Un truc à bricoler pour quand on a un doute sur le diamètre d'une vis ou d'un boulon, et puis pour ne pas s'emmêler dans les clés Allen.

Bien plus efficace que la scie à métaux : le coupe boulons.

Bien plus efficace que la scie à métaux : le coupe boulons : CLAC !

Ici, pour vous donner une idée de l'échelle, une vis  M6 40, mais surtout, ne faites pas comme ça pour la couper, mettez un écrou avant, afin de refaire le filetage proprement (sinon la vis sera inutilisable). Autre solution, plus bruyante, un coup sur le touret à meuler.

Ici, pour vous donner une idée de l'échelle, une vis M6 40, mais surtout, ne faites pas comme ça pour la couper, mettez un écrou avant, afin de refaire le filetage proprement (sinon la vis sera inutilisable). Autre solution, plus bruyante, un coup sur le touret à meuler.

Quelques vis bien particulières :

Une vis sans fin, avec sa petite noix (à gauche, mais pas au bout).

Une vis sans fin, avec sa petite noix (à gauche, mais pas au bout).

Vis de menuiserie scandinave.

Vis de menuiserie scandinave.

Une photo de famille d'un de nos rédacteurs.

Une photo de famille d'un de nos rédacteurs.

Pour les cloisons modernes en carton (placoplatre), les vis trompète autoperçantes pour le montage des plaques et les chevilles Molly avec la pince idoine.

Pour les cloisons modernes en carton (placoplatre), les vis trompète autoperçantes pour le montage des plaques et les chevilles Molly avec la pince idoine.

Les colliers Serreflex, là, c'est pareil, on n'a jamais le bon diamètre.

Les colliers Serreflex, là, c'est pareil, on n'a jamais le bon diamètre.

 

Et bien sûr, 

Jamais assez de tiroirs, ni de séparations dans les tiroirs. Pour être efficace, il faut absolument que chaque diamètre, longueur et type de tête soit séparé, et on sépare aussi les matériaux !

Jamais assez de tiroirs, ni de séparations dans les tiroirs. Pour être efficace, il faut absolument que chaque diamètre, longueur et type de tête soit séparé, et on sépare aussi les matériaux !

Et voilà, c'est est tout pour aujourd'hui.
Pour ce qui concerne les vis, mais c'était sans compter sur le 

 

Schmilblick !

Une paire de merveilles.

Une paire de merveilles.

C'est une merveille (c'est marqué dessus), ça m'a été offert dans un vide grenier, et je ne sais pas du tout ce que c'est, c'est de la tôle galvanisée, c'est trèèèèès joli,

Une jolie paire de merveille tourne, tête bêche.

Une jolie paire de merveille tourne, tête bêche.

Encore plus beau quand ça tourne !

Et il y a un mécanisme subtil

et que ça coulisse par ci, et que ça coulisse par là...

et que ça coulisse par ci, et que ça coulisse par là (message personnel pour moi–même : bien penser la prochaine fois que je fais un gif a utiliser la télécommande de sorte de ne pas faire bouger l'appareil en déclenchant)...

Vous avez une idée de ce à quoi ça servait ou bieeeeen ? (une petite idée vient de me venir à ce sujet).

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Pour ce qui concerne le Schmilblick !

mais j'ai un petit additif à faire à l'article sur les étaux :

J'ai fini par trouver l'étau à rotule qui me manquait dans l'article précédent.

J'ai fini par trouver l'étau à rotule qui me manquait dans l'article précédent.

Et aussi mon petit étau que j'aime beaucoup et que j'avais essayé de vous décrire autant que faire se peu.

Et aussi ce petit étau que j'aime beaucoup et que j'avais essayé de vous décrire autant que faire se peu.

Et voilà, c'est vraiment tout pour aujourd'hui, vous avez patienté 42 minutes pour finalement avoir un article avec 42 photos.

 

21 commentaires
1)
Zallag
, le 01.04.2014 à 02:30
[modifier]

Pas de commentaire, pas de commentaire … oui, pour le moment sans doute, mais, c’est simplement parce que c’est encore tôt ce matin.

Pour moi, de voir tout ça, surtout que c’est en plus inimaginablement bien rangé, ça me laisse totalement confondu, stupéfié, effaré, épaté, muet, pétrifié, admiratif, déconcerté, paralysé, sidéré, éberlué, ahuri, médusé, estomaqué, bouche bée, abasourdi, cloué, affolé, pantois, interloqué, sans voix, ébaubi, coi, comment dire ? Je ne trouve pas de mots pour exprimer l’effet que ça me fait. Ah oui : ça me donne un vertige presque existentiel quand je compare avec ma caisse à outils …

2)
G_B
, le 01.04.2014 à 07:05
[modifier]

Bonjour,
Le schmilblick ne pourrait-il pas être un support de tablette pour radiateur de chauffage central ?
C’est pour cela qu’il va par paire, une belle version adaptable.
Peut être.

3)
fxc
, le 01.04.2014 à 07:16
[modifier]

De magnifiques rondelles en laiton

qui vont toujours par six, ne dit-on pas le retour des six rondelles, ou les six rondelles ne font pas le printemps.

4)
Alain Le Gallou
, le 01.04.2014 à 08:24
[modifier]

J’ai l’impression d’être chez moi, à part que ma perceuse est plus petite, et ma visseuse n’est pas Makita, car, j’achète Européen, c’est une Metabo. Il me manque l’ébavureur, mais j’ai une pince spéciale pour tenir quand c’est chaud.

Je vous fais une photo après mes croissants

7)
M.G.
, le 01.04.2014 à 09:27
[modifier]

Tout cela est splendide !

L’Europe est un beau pays, où l’on peut accumuler de telles merveilles sans avoir besoin de transformer la pièce en chambre forte avec accès réservé au seul propriétaire (et piège à loup à l’entrée pour l’intrus qui insiste) ;-)

Ma perceuse-visseuse est une Bosch PSB 1440 LI-2.

Marc, l’Africain

9)
ToTheEnd
, le 01.04.2014 à 10:03
[modifier]

Impressionnant tout ça! Tu me serais très utile ici car faute de trouver ce que je voulais dans le commerce, j’ai dessiné et suis en train de construire une structure métallique et elle utilise une dizaine de pièces différentes issues de plusieurs quincailleries.

Depuis que j’ai démarré ce projet il y a 2 semaines, j’ai au moins appris 10 nouveaux mots! Et puis le plus terrible, c’est que si j’ai fait appel à différentes quincailleries, c’est parce que j’ai besoin de trucs particuliers mais en très petite quantité! Je ne veux pas acheter des vis au kg ou des câbles au kilomètre!

Bref, j’espère que tout sera fini d’ici la fin de la semaine et j’ai déjà reçu mes 100 aimants d’un diamètre de 3mm pour une épaisseur de 1mm… assez difficile à manipuler!

T

10)
Diego
, le 01.04.2014 à 10:25
[modifier]

Nuts and bolts, comme disent les saxons.

C’est superbe, je rêve d’un tel assortiment, moi qui en suis au stade d’acheter pour la 3ème fois des vis à bois 4.5×35 tête fraisée allen parce que j’ignore que j’en ai déjà.

PS. je hais les brico-trucs qui conditionnent leur visserie dans des boites en plastique dur qui se cassent à l’ouverture et répartissent leur contenu sur l’établi dès la première utilisation. On devrait obliger les fournisseurs à adopter un conditionnement universel et intelligent, tout comme le chargeur de smartphone (oups, c’est pas le bon endroit pour parler de ça ;-))

11)
infisxc
, le 01.04.2014 à 11:59
[modifier]

Mais à quoi diable cela peut-il te servir d’avoir cinq (5 !) lampes torches dans ton atelier ? :-)

12)
Jean-Yves
, le 01.04.2014 à 14:49
[modifier]

Epaté et ravi, vraiment !
L’impression d’avoir percé les secrets de la section spécialisée “Vis, écrous, rondelles et accessoires” de la Bibliothèque Nationale de France.
Rendre passionnant un article sur la quincaillerie est un véritable tour de force.
Celui-ci est totalement réussi !
J’avoue avoir aussi un faible (et quelques boîtes de rangement) pour ces petits objets manufacturés dont on parle si peu malgré leur indéniable utilité.
Qui n’a pas au moins une vis (dans un vide-poche quelconque, toujours à portée de main), ne demandant qu’à servir ?

Le Schmilblick :
Une version “très expérimentale” de lanceur de rumeurs, à fixer sur un arbre de section hexagonale, cultivé tout exprès dans une forêt profonde et lointaine ?
Bon, pour la section hexagonale, c’était facile !
Mais pour retrouver l’arbre, j’ai comme un doute, là :D

13)
Modane
, le 01.04.2014 à 18:53
[modifier]

Très étonnant, le schmilblick… Aucune idée de ce que c’est, mais j’ai hâte de savoir…

15)
Hervé R
, le 02.04.2014 à 10:10
[modifier]

Je confirme la supposition de @G_B : il s’agit bien de supports de tablette pour radiateur.

Ils sont posés à l’envers sur la deuxième photo et sont prévus pour se poser sur les vieux radiateurs en fonte. La partie en forme de U se clipse sur le haut du radiateur, passant entre deux éléments verticaux (il y a en plus une vis pour venir serrer ces U : ces schmilblicks sont plus perfectionnés que ceux que j’ai chez moi). Les deux éléments coulissants permettent d’adapter la longueur du schmilblick à la largeur de la tablette, le disque servant à empêcher la tablette d’avancer.

16)
zit
, le 02.04.2014 à 12:55
[modifier]

Zallag, je suis complètement maniaque, pour le rangement, mais c’est la condition indispensable à l’efficacité, il y a quand même quelques tiroirs de vis (les vielles vis bois à empreinte – par exemple) en vrac. Et puis l’atelier que j’occupe n’a pas une superficie formidable non plus, alors si je ne range pas immédiatement après usage, il y en a tout de suite partout.

G_B, oui, ça m’a tout l’air d’être ça, bravo ! j’ai montré ces bazars à une bonne dizaine de personnes au moins et nous nous perdions en conjectures, ce n’est qu’en regardant le gif que l’idée m’a effleuré l’esprit.

fxc, ou par huit, les huit rondelles ne font pas le printemps ;o)

Alain, la Metabo, c’est en scie sauteuse et en perceuse classique que je les ai prises, et quand je m’achèterais une nouvelle vicieuse, elle sera allemande, mais en Festool, depuis que j’ai essayé une de ces merveilles (prise en main, encombrement, couple, poids), plus d’hésitation (mais c’est un budget conséquent, je vais attendre d’user la Makita jusqu’à la corde). Et ton Canon, il est allemand, aussi ?

Oui, Saluki, les vis, ça me connaît.

dadschib, nooooon ? pas possible, je me serais fait refiler un vieux coucou ?

M.G., ah, mais il y a quand même une porte fermant à clef, à mon atelier, et puis, l’immeuble est assez vigilant, on se connaît tous, et les accès à chaque lot sont visibles de l’extérieur (escalier en caillebotis métalique), et donc, on ne déplore que peu de menus larcins. Et puis, en chinant, je tombe sur quand même un tas de marchandises « tombées du camion », quand ce sont de toute évidence des receleurs professionnels, j’avoue ne pas regarder leurs étals pourtant formidablement bien fournis…

Alain, bel objet, un truc de fondeur, non ?

TTE, tu nous montreras ta réalisation énigmatique ?

Diego, heuu, moi aussi, j’ai déjà fait des achats en double ou triple, ne t’inquiètes donc pas ! Quand aux brico–trucs et autres empereurs sorciers, je les fréquente le moins possible tout ce qu’ils vendent est à l’aulne de la boîte de vis sus–mentionnée, même l’électroportatif, pour un modèle apparemment identique n’aura pas la même qualité de plastique, le truc pro, on pourra le faire tomber 50 fois, l’autre, cinq fois et le carter cassera…

infisxc, j’en ai au moins trois ou quatre fois plus ;o) je les récupère en broc pour les donner à une amie qui en fait de magnifiques petits personnages (et peut–être ais–je moi aussi des envies d’en faire quelque chose…).

Jean–Yves, je suis comblé de t’avoir ravi… Et au sujet du sujet du jour, j’ai fortement réfréné quelques élans lyriques qui n’auraient fait, croyais–je, que donner des preuves tangibles à ceux ou celles qui pourraient me souhaiter à l’abris, avec une jolie chemise dans une pièce toute blanche aux murs capitonnés ;o). Très joli geste pour le Schmilblick !

Modane, à moins d’habiter dans un appartement anciens, avec de vieux radiateurs en fonte, le Schmilblick ne sert à rien (mais je vais essayer de lui trouver un usage).

guru, je n’ai pas de vis, à la maison, mais à l’atelier, j’en ai plein ;o).

Hervé R, des merveilles, on te dis ! en tout cas, un dispositif bien ingénieux.

z (trier un gros vrac de vis, c’est pas terrible pour la vue, je répêêêêêêêêêêêête : mais c’est très zen, comme activité)

17)
fxc
, le 02.04.2014 à 14:56
[modifier]

z (trier un gros vrac de vis, c’est pas terrible pour la vue, je répêêêêêêêêêêêête : mais c’est très zen, comme activité

j’ai essayé de trier mon gros vrac de vices, c’est pas zen, l’activité est épuisante (;D

18)
ToTheEnd
, le 02.04.2014 à 17:27
[modifier]

Bien sûr, je t’enverrai une photo par email de l’affaire terminée;-)

En attendant, une toute petite partie:

Un aimant d’un diamètre de 3mm par 1mm de haut… devant ses 99 acolytes.

T

19)
Alain Le Gallou
, le 02.04.2014 à 18:26
[modifier]

Et ton Canon, il est allemand, aussi ?

Oui, j’ai un vieux Leica R4 argentique, et un M9 numérique. Et acheté d’occasion moitié prix un petit C-Lux-3 de poche.

20)
zit
, le 02.04.2014 à 21:20
[modifier]

fxc, tu es coquin pour les filtres photo aussi ?

TTE, le mystère s’épaissit !

Alain, impressionnant ! et ton ordinateur ? ;oD

z (mais je pratique aussi, je répêêêêêêêêêêêêête : comme disait la réclame de propagande gouvernementale « nos emplettes sont nos emplois »°