Profitez des offres Memoirevive.ch!
Interview de Ignacy Trzewiczek, l’auteur de Robinson Crusoé

Fabien et moi avons eu le grand plaisir d'accueilir Ignacy Trzewiczek, l'auteur entre autres de Robinson Crusoé, et sa femme Merry, le 7 mars.

Ils étaient en Suisse afin de se rendre à la Convention Ludesco, à La Chaux-de-Fonds, pour recevoir le prix du jeu de l'année Suisse pour Robinson Crusoé.

 

2014-03-08 19.57.12 HDR

 Thomas, représentant du Swiss Gamers Award, présente Ignacy au public

A peine arrivés de Pologne, Fabien leur a fait une visite express de Genève en finissant par une traditionnelle fondue. C'est à cette occasion que Ignacy et Merry nous ont offert le jeu Tajemnicze Domostwo (La maison des mystères) que vous avez déjà pu découvrir lors de nos soirées Joca. Nous en sommes fans ! Car Ignacy est un auteur mais également éditeur de jeux. Il a fondé la société Portal Games et édite plusieurs jeux par année. Par exemple, Tajemnicze Domostwo a été édité par Portal.

ignacy_prix

Ignacy semble très fier

A Ludesco, nous avons constaté à quel point Ignacy aime partager son travail, il a expliqué et suivi de nombreuses parties de Robinson Crusoé en vivant à chaque fois l'aventure avec les joueurs.

prix

Un prix typiquement suisse

D'ailleurs pour ceux qui ne connaissent pas encore ce jeu, nous le conseillons vivement ! C'est un jeu coopératif sur le thème de Robinson Crusoé avec différents scénarios. Le jeu est particulièrement immersif et à la fin de la partie, vous aurez vraiment eu l'impression d'avoir combattu des bêtes ou d'avoir dû chercher de la nourriture pour survivre. Par contre, ce n'est pas un jeu à mettre dans toutes les mains car les règles sont assez longues et "touffues".

prix_2

Swiss Gamers Award 2013 - Robinson Crusoé

Sur le chemin du retour, dans la voiture, nous en avons profité pour lui poser quelques questions. Vous trouverez ici notre traduction de la conversation et plus bas la version anglaise.

groupe

Deux petites photos avant de rentrer

groupe_2

A la fin de l'interview, vous trouverez quelques liens supplémentaires pour en apprendre plus sur lui ou ses jeux.

 ******

Peux-tu nous expliquer ton parcours ludique ?

J'ai commencé quand j'étais très jeune, à l'école post-obligatoire. Je lisais des livres fantastiques et de science-fiction  et j'ai ensuite découvert le monde des jeux. J'ai acheté un jeu et je l'ai trouvé très intéressant. Plus tard, j'ai découvert les jeux de rôles. J'ai vraiment approfondi ce sujet. J'ai tenu un club de jeu et j'ai organisé des conventions. Au final, j'ai décidé d'arrêter l'université pour fonder une compagnie qui publiait des magazines sur les jeux de rôle. J'ai publié ce magazine durant 3 ou 4 ans. 
À un moment donné, presque accidentellement, j'ai découvert le milieu des jeux de plateaux et j'en suis tombé amoureux. J'ai changé peu à peu et fait de plus en plus de jeux de société et de moins en moins de jeux de rôle. À présent, je ne joue presque plus aux jeux de rôle, je les aime toujours, mais je n'ai plus le temps.
 
Te rappelles-tu le premier jeu de société auquel tu as joué ?
 
Je m'en rappelle très exactement parce je voulais commander un jeu depuis les États-Unis et c'était vraiment très cher pour moi, mais je voulais vraiment l'essayer. En fait, je voulais acheter Citadelle [un jeu de Bruno Faidutti] et sans le vouloir j'ai fait une erreur avec le titre et j'ai commandé Kingdoms [un jeu de Reiner Knizia]. Quand j'ai reçu le paquet et que j'ai découvert que c'était Kingdoms, j'étais vraiment très triste parce que j'avais dépensé beaucoup d'argent et que j'attendais impatiemment Citadelle. Heureusement Kingdoms est aussi un très bon jeu et j'ai passé de très bons moments en y jouant. Plus tard, j'ai commandé Citadelle et beaucoup d'autres jeux.
Mais je me rappellerais toujours lors que j'ai ouvert ce paquet et que j'ai vu Kingdoms, j'ai dit : "Hey, mais qu'est-ce que c'est que ça ?".
 
Quel est ton jeu préféré du moment ?
 
En ce moment, je suis vraiment tombé amoureux du jeu Lewis & Clark [Cédrick Chaboussit, Ludonaute]. C'est un jeu sorti lors d'Essen 2013. Nous avons entendu du bien à propos de ce jeu et nous l'avons ramené à la maison. J'y ai d'abord joué au travail avec mes collègues. Nous avons vraiment beaucoup aimé ce jeu et le même jour, je l'ai ramené à la maison pour pouvoir y jouer avec Merry [sa femme]. C'était le même jour, car j'étais impatient de lui montrer le jeu. Nous avons joué et elle l'a adoré aussi ! Nous y avons joué déjà beaucoup de fois avec nos amis ou à 2 joueurs. Je pense qu'il s'agit d'un jeu très malin et très bien produit, avec de magnifiques illustrations et un beau matériel en bois. Je l'adore.
 
Peux-tu nous expliquer comment tu as eu l'idée du jeu Robinson Crusoé ?
 
Robinson Crusoé est mon livre préféré de mon enfance. J'ai lu ce livre beaucoup de fois et j'ai aussi regardé les films, etc. Et j'avais ce sentiment qu’un jour, je devais faire un jeu sur Robinson, car j'aime vraiment cette histoire.
Pendant des années, j'avais cette idée en tête et à un moment j'ai décidé de commencer de prendre des notes avec des idées de mécanismes. Ca m'a pris plusieurs mois et j'avais à la fin un vraiment gros calepin avec mes notes. À un moment donné, je me suis dit : "Ok, il est temps de faire le jeu". Ainsi, j'ai commencé à travailler sur les mécanismes et à faire un prototype.
Il y a quelques mois, quand j'ai démarré la campagne kick-starters pour publier un livre sur la création de jeu, j'ai cherché dans ce calepin pour voir comment le jeu avait été développé à partir de ces notes. Et je dois dire que pas une seule idée du calepin n'a été reprise dans le jeu final ! Tout a changé et j'ai un livre rempli d'idées pour Robinson qui n'ont jamais été utilisées. Mais c'est comme ça que l'on crée un jeu, on a des idées de base qui évoluent, et il faut se débarrasser des plus mauvaises. Au final, je suis assez fier parce que je trouve que le jeu est une bonne adaptation du livre et c'était très important à mes yeux.
 
N'as-tu pas peur d'éditer tes propres jeux ?
 
Non. Je suis une personne qui se plaint énormément à propos des jeux. Quand je joue à un jeu, je le critique très fréquemment. Ainsi, je suis extrêmement critique envers mes prototypes. Au final, si j'aime un de mes prototypes c'est que je pense que c'est un bon jeu, car j'écarte et me débarrasse d'un tas d'idées.
 
Peux-tu nous en dire plus sur les nouveautés à venir de ta maison d'édition Portal Games ?
 
Nous sommes en train de travailler sur deux jeux. 
Le premier s'appelle Imperial Settlers, c'est un jeu basé sur un de mes anciens jeux : 51e État. Le but du jeu est de développer son pays. Les illustrations et le thème sont très proches des Colons de Catane. Il y a des Égyptiens, des Romains et des Chinois et il faut construire des bâtiments, prendre des ressources, des travailleurs et développer son état. Le jeu est très rapide et je pense qu'il est assez fun.
Nous travaillons également sur un Euro-Wargame [un jeu de guerre de type européen]. Je dirais qu'il est du même genre que le jeu Kemet [Jacques Bariot et Guillaume Montiage, Matagot]. C'est un jeu de guerre, mais dans le style des jeux européens aussi. Il y a un pays et les personnes jouent des généraux d'armée qui doivent conquérir des territoires, mais tous les mécanismes sont basés sur les jeux européens appliqués aux jeux de guerre. Ce jeu est créé par un nouvel auteur américain et il sera publié cette année. Il n'a pour l'instant pas de titre officiel.
 
Que penses-tu de la Suisse après ce week-end passé à La Chaux-de-Fonds ?
 
Je n'ai pas vu grand-chose de la Suisse, car j'ai passé la plupart de mon temps à la convention Ludesco. C'est le cas de beaucoup de mes voyages.
Il faut savoir que je n'aime pas voyager. Tous ceux qui lisent mon blog le savent : j'ai peur des avions et de beaucoup d'autres choses. À chaque fois que je vais à une convention ou quelque part d'autres, je me plains, car j'ai peur des avions, c'est vraiment un désastre pour moi. Mais à chaque fois, lorsque j'atteins ma destination, je passe de très bons moments.
Maintenant, je suis vraiment heureux du week-end passé, des incroyables personnes rencontrées et des jeux joués. Le seul problème est que je dois reprendre l'avion. Mais vraiment, c'est incroyable. Au début, je me plains et je ne veux pas voyager, mais ensuite, c'est une période géniale !
 
 ******
Voici quelques liens qui vous permettront de suivre l'actualité de Ignacy ou de Portal Games.
 
 
 
 
 
 
 ******
 
Et enfin, voici l'interview en anglais.
 

Can you explain us your gaming history ?

It all started when I was very young in High School or perhaps even earlier. When I was reading SF books, and I discovered a commercial of a game. I bought the game, I found it very interesting and later on I discovered the role play games. I got very deeply into role play games. I was running a gaming club and convention events and finally I decided to drop college to found a company that publishes a magazine about role play games. I published this magazine for three or four years. At some point, I  quite accidentally discovered boardgames and fell in love. I changed consequently year after year to be more about board game and less about role play games. Now I don't play much role playing games, I loved them but I don't have time for them and I'm all about boardgames.
 

Can you remember the first game you played ?

 
I remember very exactly because I made a mistake when I was ordering the game from the US which was very expansive for us but I really wanted to try it. In fact I wanted to buy citadels, but somehow I did a mistake with the title and I ordered not Citadels but Kingdoms. When I received the package and I saw it was Kingdoms, I was very sad because I spent a lot of money to have Citadels and it was another game. But Kingdoms is a very good game too. So I have a great time with it. Then I ordered Citadels and many other games. But I remember when I was opening the package and saw Kingdoms I said : "Hey I didn't want this !" It was really bad.
 

What is your favorite game at the moment ?

 
At this moment I'm really very deeply in love with Lewis & Clark. This is a game from last Essen. We heard that this game is good and I brought it to home. We played it first in the office with our guys. We really liked it and the same day I took the game to home to play with Merry exactly the same day because I was very happy to show her the game. We played at home and she loved the game too. We played it many times with our friends and the two players version and I think it is an extremely  smart game and well produced, amazing artworks, good wooden pieces, I love it.
 
Can you explain how you got the idea to create Robinson Crusoé ?  
 
Robinson Crusoé is my beloved novel from my childhood. I read this book many times and watched the movies, etc. And I had this feeling for years that someday I have to make a game because I really like this story.
For many years I have this in my mind, at some point I started to make notes with ideas for the mechanisms. And it took me many months, and I have quite a huge notebook with notes about the mechanism. At some point I said "Ok, now it is the time to do the game" so I started to work on the mechanism and make a prototype. Few months ago, when I started a kickstarted campaign, I was looking through this notebook to check how the game was developing and I have to say that no single idea from the notebook was in the game. Everything has changed. So I have a book of ideas for Robinson that didn't make it to the game. But this is you work on a game, you have these basic ideas on the game, and they evolve, and you get rid of the worse ones. But at the end I'm pretty proud because I feel that the game is a good adaptation of this novel so as I really love this novel, it is very important for me that the game is a good adaptation.
 

Are you not scared of publishing your own games ? 

 
No. I'm a guy who complains a lot about the games, when I play a game I most frequently complain about it. And I'm extremely complaining about my prototypes. If Finally I like my prototype it means I think it is very good because I discard and trash a lot of ideas. For a long time I'm not satisfied with the games I'm doing.
 

Can you tell us more about the upcoming games from your publishling company Portal Games ?

 
We are working on two games. The first game is called Imperial Settlers, a game based on my old game 51st state. It is about developing your country. 6:05 Artwork and theme are quite like in the Settlers line .  You have Egyptians, Romans and Chinese guys and you have to build new buildings, gather resources, gather workers and develop your country. It's played quite quickly and I believe it's fun.
We also work on a Euro-wargame. I would say it's like Kemet, is a wargame but is a eurogame also. We work on such type of game. There is a land and people play generals of the armies conquering the lands but all mechanisms are from the eurogames and not from the wargames so it is for the eurogamers. This game is created by a new author from the US and we will release it this year. It has no title yet.
 

What do you think of Switzerland after spending a week-end in La Chaux-de-Fonds ? 

 
I didn't see a lot of Switzerland because I spent a lot of the time at the convention but this is the case of many trips I do. I don't like traveling. everybody who reads my blognotes know that : I'm afraid of plane, … Every time I have to go to a convention or somewhere I'm complaining and I'm afraid of the plane, this is a disaster for me. But every time I reach the destination this is amazing time. Now I'm happy it was a great weekend, with great people and a lot of games. The only problem is it have to go to the plane again. But basically this is amazing, always at the beginning I'm complaining, I don't want to travel but then it's amazing time.     
2 commentaires
1)
Zallag
, le 17.04.2014 à 06:58
[modifier]

Je me suis dit, mais il y a un hic, là …
Robinson Crusoé est un roman écrit par Daniel Defoe et publié en 1719. Je le lisais il y a des décennies chez mes grands-parents.
Faut dire que je viens de me réveiller, juste lu le titre, vite un café, et hop, je reviens, ça ira mieux dans un moment, avec mes lunettes.

2)
Modane
, le 17.04.2014 à 08:17
[modifier]

J’y ai d’abord joué au travail avec mes collègues…

Ah bah c’est du propre! Mais il faut bien reconnaître les vocations à quelque chose? :)

Merci Puzzo!