Profitez des offres Memoirevive.ch!
Little Green Robot

Ma foi et ma pratique informatique n'ont jamais été monothéistes. Dos, Windows, MacOs, Linux, Unix...je les ai tous fréquentés.

Je me rappelle d'une nuit entière à monter 7 PC simultanément avec un copain avant de partir au petit matin au Palais de Justice pour assurer les audiences de communication de pièces.

Je me souviens aussi d'un EEEPC bidouillé avec une distribution linux modifiée par les informaticiens de la boîte et des galères pour finaliser tous les drivers nécessaires.
Et c'est d'ailleurs comme ça que j'ai découvert l'univers apple, par le biais d'un hackintosh d'eeepc. Vous imaginez un système macos tournant sur un EEEPC !!!
Et là j'ai découvert quelquechose de particulier. J'avais trouvé le système qui me convenait. Cependant, jamais je n'avais voulu acheter un mac pour une question ce coût.
En deux mois, la messe était dite. Et Je ne le regrette toujours pas. Mon premier mac. Un macbook unibody 13 pouces. Superbe. Beau.
J'avais trouvé chaussure à mon pied.
C'était le pied.

Dans la foulée, j'ai acheté un ipod. J'en ai offert un à ma future épouse. Un an plus tard, je lui offrais un macbook blanc qu'elle utilise encore. Puis un autre ipod (un classique, le truc à avoir absolument pour ma part le seul que je garderai toujours). Un iphone pour elle. Un iphone pour moi. Un ipad 2nde génération. Un ipad mini pour le sac de madame. Apple était entré de plein pied dans notre vie quotidienne. Pas une invasion, un choix réfléchi. Une adéquation entre l'offre et la demande. Mes attentes et mes envies étaient contentées. Ma moitié qui n'utilisait plus d'ordinateur à la maison a redécouvert les joies d'un compagnon informatique. Et finalement, à matériel et usage équivalent, un produit apple n'était pas forcément plus cher.

Sauf qu'aujourd'hui Apple n'est plus seul chez moi. Je ne serai jamais un geek monothéiste (pareil pour le matériel photo mais j'en reparlerai dans un autre article). J'essaye toujours de faire un choix raisonné (mais cela ne veut dire pas sans passion). Et c'est cette ligne de conduite qui m'a conduit à inviter un intrus chez moi.

En décembre de l'année 2013, mon iphone 4 venait de fêter ses 3 ans et les problèmes s'accumulaient. Bouton récalcitrant. Accroche très très laborieuse du réseau. Lenteur progressive avec les nouvelles version d'IOS. Absence de son sur le haut-parleur. Et tâches d'humidité sous la vitre. Pour le dernier problème, je suis seul responsable. Un lutin de moins d'un mètre vivant à la maison, de temps en temps l'iphone, heureusement protéger par une coque, était l'objet de maltraitances salivaires qui ont progressivement accéléré sa fin.
Je devais donc remplacer mon iphone. 1er réflexe: pourquoi changer, reprenons un iphone mais lequel ? Pas besoin du 5s. Le 5c restait cher. Donc 4s ou 5.
Cependant, la pillule avait du mal à passer. Je devais au moins débourser 400 euros. Je trouvais que cela faisait beaucoup de roros pour ce genre d'appareil qui me servais à 90% de centrale de communication. Peut-être fallait-il changer de crèmerie.
Seulement pour changer, je devais évaluer correctement la niveau d'imbrication d'ios dans ma vie: contact, calendrier, applications, musique, photos, sauvegarde, synchronisation...
La question ne s'était jamais posée. Allais-je me retrouver face à des problématiques insolubles ?
L'ancien bidouilleur geek qui sommeillait en moi s'est réveillé. J'ai mis moins de 24h à me décider. La raison en est simple : en changeant de crèmerie je ne perdais que iTunes Match. Or, je n'utilisais quasiment pas ce service sur ce i-là (ce qui n'est pas le cas sur un autre i). Donc GO pour changer de système et donc de téléphone.

Je décidai d'aller voir chez android, l'autre système le plus répandu. Honnêtement j'étais un peu perdu au départ. Pourquoi 123456789 types de téléphones différents ? Pourquoi 123456789 versions du système d'exploitation en cours ?
Besoin impératif de faire un tri, de rendre les choses simples.
Je voulais un téléphone supérieur à mon iphone 4 (écran plus grand, autonomie, fluidité, vrai GPS...), qui marche bien, avec une expérience utilisateur agréable et sans être emmerdé par un système annexe (ou surcouche) pas optimisé pour un sou. Et c'était quand même la jungle sur la planète android. Heureusement, je croisai un des cousins de mon épouse qui venait de s'acheter le Google Nexus 5. Il me montra. Je lui piquai et le testai. Bel appareil, bien fini. Expérience utilisateur vraiment sympa. Plus de souplesse qu'ios mais aussi plus de fouillis. Un peu grand. Mais surtout le dernier système android vierge d'origine, sans avoir à bidouiller. Une petite recherche sur internet pour trouver d'autres téléphones avec le système pur afin de procéder à un comparatif. Et là pas grand chose. Et le cousin de me dire : "pas grave, tu prends n'importe quel téléphone et tu mets la rom de ton choix c'est le principe d'android qui est ouvert". Sauf que cette simplicité n'est pas universelle. Donc pourquoi se compliquer la vie si je peux avoir dès le départ un téléphone et un sysètme optimisé l'un pour l'autre (vieil habitude apple).

Au bout de compte je n'avais que deux possibilités : le Nexus 5 et le Moto G. Les deux étaient supérieurs à l'iphone 4 en terme de rapidité, d'autonomie, de fluidité. La mémoire n'était pas extensible mais je m'en foutais. Je voulais avant tout un centre de communication. Le reste, c'était de l'accessoire. Et si possible l'utiliser d'une main. Je ne veux pas d'un fer à repasser coller à mon oreille. Et le nexus d'une main c'était un peu juste. Plus un prix double, un encombrement plus important et pas forcément le besoin d'avoir une machine de guerre, je me suis donc tourné vers le Moto G. A 169 €, c'est donné compte tenu de son "pedigree".

Objectivement, vous avec un appareil largement supérieur à un iphone 4 avec un écran plus grand, très bien défini, une meilleur autonomie. Et aujourd'hui, le système android n'est plus vraiment à la traîne par rapport à IOS. Oui un iphone est plus abouti comme objet. Oui le système est mieux fini et bien poli. Oui l'expérience utilisateur est exceptionnelle parce que optimisée et presque naturelle. Mais il manque parfois la liberté et le grain de folie. Et autant le prix des ordinateurs est justifié, autant le prix des téléphones non (pour l'usage que j'en ai). Enfin, tout s'est complètement synchronisé entre mon univers apple et android sans aucune difficultés.

Est-ce que l'herbe est plus verte ailleurs ? NON
Est-ce que l'herbe est moins verte ailleurs ? NON PLUS

L'herbe est différente. Le temps d'adaptation a été ridicule. C'est-à-dire instantané. J'ai retrouvé toutes mes applications habituelles. L'investissement en terme de rachat d'apps n'a pas été énorme. La synchro a été un jeu d'enfant. L'expérience utilisateur est...la même dans mon usage quotidien. La grande différence est qu'il est un peu nécessaire de rentrer dans les réglages de l'appareil pour le mettre à votre main. Un peu plus que chez apple. Mais c'est aussi un plus. Vous avez un plus grand contrôle sur les paramètres de votre téléphone. Pour le reste, c'est Dupont-Dupond. Si je devais comparer aujourd'hui les deux, ce serait mettre face à face un jardin à la française et un jardin à l'anglaise. Je prends autant de plaisir avec les deux mais l'un est peut être plus rassurant et l'autre invite peut être plus à la flânerie.

Est-ce que je reprendrai un iphone un jour ? Je n'en sais rien ? Qui vivra verra.

16 commentaires
1)
Migui
, le 29.05.2014 à 07:40
[modifier]

Très intéressant, merci, cvanquick!

En jetant un coup d’oeil sur Amazon, je me rends compte que 294 commentaires ont été postés, et une écrasante majorité (> 90%) avec 4 ou 5 étoiles!

Je me pose néanmoins une question: deux modèles sont disponibles, le 8 Go et le 16 Go. A l’heure actuelle, comment ne proposent-ils pas un 32, 64, voire 128 Go?

2)
Alain Le Gallou
, le 29.05.2014 à 08:32
[modifier]

@Migui Pourquoi faire plus de mémoire, tu as une micoSD qui va jusqu’à 32GB.

PS : Comme vous savez, je suis passé à Android en nov 2011. Je suis d’accord sur le côté un peu fouillis du nombre de réglage. C’est, en fait, le défaut de l’avantage d’avoir plus de réglage, et donc d’être moins enfermé.

Pour ce qui est de revenir à un iPhone, cela ne me vient pas à l’idée. Pas de support de clef USB, pas d’accès aux fichiers, difficile à échanger d’une application à une autre. IOS est trop fermé pour moi. Et, pourtant je ne bidouille pas.

3)
cvanquick
, le 29.05.2014 à 09:02
[modifier]

@migui. 8 ou 16, c.est un choix et effectivement pas de microsd. Mais on s’en sort très bien. Je n’ai jamais eu plus sur mon iPhone

A l’époque, derrière Motorola c’était Google avec la volonté de promouvoir le cloud. Tu recevais 50g de stockage sur le cloud.
Et puis je n’ai pas besoin de plus de stockage pour mon usage.

4)
ToTheEnd
, le 29.05.2014 à 09:47
[modifier]

Curieux tout de même de développer un argumentaire et des comparaisons entre des appareilles d’aujourd’hui et un iPhone 4 qui a 4 ans… c’est sûr que même une Renault d’aujourd’hui est meilleure qu’une Golf de 1980.

Après, ce n’est qu’un outil et s’il fait ce que tu veux, c’est bien!

T

5)
cvanquick
, le 29.05.2014 à 12:58
[modifier]

@TTE.

Je ne pensais pas avoir comparer techniquement l’iphone avec le moto G.
Juste exprimer ce que je souhaitais en changeant de téléphone.
Ensuite, les choix faits par apple sont à prendre en considération. Faible encombrement donc batterie plus petite et autonomie plus légère mais aussi écran plus petit. Ce sont des choix encore présents et non une évolution en 4ans des appareils. L’iphone 5 ou 5s n’a pas une batterie beaucoup plus importante que le 4 et l’écran n’est pas beaucoup plus grand et vu la consommation du système d’exploitation le gain terminal est faible. Avec le Moto G, je tiens presque deux jours.

Le seul argumentaire que je pense avoir développer et succinctement est le prix et encore.

Pour le reste, je tenais simplement à indiquer qu’aujourd’hui passer d’un système à un autre est d’une simplicité déconcertante et n’entraîne aucune gène ou « perturbation ».

6)
Karim
, le 29.05.2014 à 16:29
[modifier]

Curieux tout de même de développer un argumentaire et des comparaisons entre des appareilles d’aujourd’hui et un iPhone 4 qui a 4 ans… c’est sûr que même une Renault d’aujourd’hui est meilleure qu’une Golf de 1980.

Tu aurais raison s’il s’agissait d’un comparatif technologique, mais il s’agit d’une comparaison d’utilisateur… Et pour le coup (coût…) l’iPhone 4s est toujours au catalogue d’Apple, proposé à plus de 400 euros… Ça me paraît énorme, mais qui suis-je pour juger d’une politique commerciale – cela dit sans ironie.

7)
ToTheEnd
, le 29.05.2014 à 17:11
[modifier]

Alors je cite:

Je voulais un téléphone supérieur à mon iphone 4[]
Au bout de compte je n’avais que deux possibilités : le Nexus 5 et le Moto G. Les deux étaient supérieurs à l’iphone 4 en terme de rapidité, d’autonomie, de fluidité.[]
Objectivement, vous avec un appareil largement supérieur à un iphone 4 avec un écran plus grand, très bien défini, une meilleur autonomie.

Ouais, objectivement, à 4 ans près, tu as un smartphone vachement meilleur…

Si le 4S est bien proposé sur le Store pour EUR 400 mais la plupart des opérateurs suisses ou français le proposent pour 1 balle… (en fonction de l’abonnement, bien entendu). Le 5c bénéficie également de ce genre d’offre. Bien sûr, sans offre ce n’est pas le même prix mais comme >80% des utilisateurs, j’ai besoin d’un abonnement.

Enfin, comme mentionné dans ce compte rendu, si on veut un smartphone avec un Android « propre », il n’y a pas beaucoup de choix puisque chaque opérateur rajoute ses sur-couches. Dans bien des cas, ces couches rendent le téléphone insupportable à l’utilisation…

Mais encore une fois, si tu as trouvé l’outil qui te convient, j’en suis très heureux pour toi. Je pense tout simplement que comparer des smartphones qui ont 4 ans d’écart en précisant que tu es objectif n’a aucun sens.

T

8)
Leo_11
, le 29.05.2014 à 18:25
[modifier]

J’ai un HTC Desire depuis 4 ans… Je l’ai Rooté et y ai mis la dernière ROM Android (4.4.2) et il fonctionne très bien… merci pour lui (et moi…). En aucun cas je voudrais en changer… il sont tellement gros les derniers appareils…

J’aime les possibilités de réglages qu’offre cette ROM…
J’aime de ne pas devoir être forcé de passer par une application sur mon ordi pour faire la moindre chose…

Ma femme et ma fille ont toutes les deux un iPhone… et je dois avouer que je ne regrette pas mon choix… je ne retrouve pas personnellement l’accès intuitif qu’un Mac offre (les préférences d’une application qui ne se trouvent pas dans l’appli elle-même mais dans les préférences générales… ça me dépasse… par exemple…)

Bref… lorsque mon HTC va s’éteindre de sa belle mort… je ne vais pas changer de système… ça s’est sûr… mais par contre je risque de rencontrer des problèmes par rapport aux dimensions de l’appareil…

9)
cvanquick
, le 29.05.2014 à 19:20
[modifier]

@TTE au temps pour moi. Mauvaise rédaction et présentation.

En revanche, déjà sans abonnement c’est assez cher alors avec abonnement c’est pire. Le coût du téléphone est encore plus élevé en fin de compte.
Sinon comme tu le signales, sauf à bidouiller c’est difficile d’avoir un androïdes propre et ça il faut le savoir.

11)
pter
, le 30.05.2014 à 05:00
[modifier]

merci pour l’article.
Mais a chaque fois que je rencontre quelqu’un qui est passe du cote obscure il y a ce besoin de justifier le choix. bizarre, non?
ensuite, claquer 169 euros pour je cite: « L’expérience utilisateur est…la même dans mon usage quotidien » (sauf quelque heures de batterie en plus et un ecran plus grand) et perdant au passage de la securite (voir les trous beants du system droid) et devant bidouiller la rom (extraordinaire de devoir payer pour mettre la main dans le cambouis!!!) et les settings. Ca me fait bizarre de penser mettre 169 euros pour remplacer du vieux qui marche par du neuf et devoir le justifier en comparant (comme justement releve par TTE) deux appareils d’un autre age. 169 euros pour un ecran plus grand et une duree de batterie plus longue, et ce au bout de 3 ans de bon et loyaux services de ton 4: je ne le ferais pas!
je repete: a chaque fois que je rencontre quelqu’un qui est passe du cote obscure il y a ce besoin de justifier le choix alors que la raison est toujours le prix et le ‘in’ car android est ‘in’.

12)
François Cuneo
, le 30.05.2014 à 07:34
[modifier]

Pour moi, c’est la sécurité: c’est Apple et iOS. Mais je vois bien autour de moi qu’Android n’est pas mal du tout. C’est drôle, je vois un gars ou une fille avec un Samsung à la main, je ne peux pas m’empêcher intérieurement de le plaindre!:-)

13)
cvanquick
, le 30.05.2014 à 09:30
[modifier]

@pter je n’ai pas l’impression de me justifier. Je devais changer de téléphone, il était mort.

L’idée de l’article était plutôt de dire qu’on peut passer d’ios à Android sans encombre et vice-versa.

Ensuite comme expliqué il est tout à fait possible de trouver un téléphone à ne pas bidouiller preuve en est avec le motoG. L’optimisation du couple Android-motoG est équivalente à celle du couple ios-apple.
En revanche, libre à toi d’aller plus loin si tu le désires et ça iOS est un peu plus réticent.
La vrai problématique est aujourd’hui le prix à mon avis. Et 300€ de différence pour du neuf équivalent ça fait réfléchir. Je n’ai pas bidouiller la ROM.

Et là je justifie mon choix. Pour le reste comme dit aussi c’est dupont-dupond entre Android et iOS.

14)
Tilékol
, le 31.05.2014 à 08:34
[modifier]

Ah, tiens, ça fait plaisir d’entendre parler d’Android sur Cuk.

Il y a 6 mois, par curiosité également, je me suis acheté un Galaxy Note 3, mais j’ai gardé mon iPhone 5. Je voulais comparer, tranquillement.

Mal m’en a pris.

Mon choix s’est porté sur le Samsung non pas pour une question de prix, mais parce que – eh oui, faut avouer – il avait plein de caractéristiques qui ne venaient pas d’une copie servile de l’iPhone : écran gigantesque (mais tient dans la poche du jeans sans souci), stylet, clavier, et cette fameuse « ouverture », quand même très tentante et bien réelle.

Mal m’en a pris, parce que pendant 6 mois, je me suis arraché les cheveux à essayer de trouver un vainqueur. Non pas pour désigner un « perdant », mais tout simplement pour savoir quel bidule j’allais garder.

Ben j’vais vous dire : n’essayez pas de faire la même chose, pour peu que vous soyez un peu geek vous allez vous taper la tête contre un mur. Si vous voulez passer à Android, commencez par vous débarrasser de votre iPhone, et réciproquement :-)

Si ça peux vous intéresser, j’en ai parlé tout récemment ici. J’ai fini par trancher (hier !) et par vendre mon iPhone. Non pas qu’il ait perdu, mais le prochain sort bientôt :-)

Je crois quand même qu’au bout du compte, c’est l’approche zen d’Apple qui l’emportera chez moi.

Comme le disait Saint-Exupéry : « Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n’y a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retrancher. » C’est à mon avis la clé de la compréhension de la différence fondamentale entre IOS et Android.

15)
ToTheEnd
, le 31.05.2014 à 12:44
[modifier]

Ah, tiens, ça fait plaisir d’entendre parler d’Android sur Cuk.

Tu sais, depuis que le PR de Nokia est MIA et qu’on parle de Seat, tout part en vrille sur ce site;-)!

T

16)
Tilékol
, le 31.05.2014 à 13:03
[modifier]

@TTE :
C’est vrai, on y parle de Seat, de coloscopie et de rasoirs vibrants. Et d’Android, maintenant.
Le seul point commun entre ces différents éléments étant l’ouverture d’esprit…