Profitez des offres Memoirevive.ch!
Soyez sympas, rembobinez

Et cette année c'est 2014.

"Quatorze", l'un des quelques mots de la langue française avec lequel on ne peut pas faire de rime. Cela arrive une fois par siècle pour une personne qui est née une année en quatre, en tout cas en "belge" connu pour son septante quatre et son nonante quatre.

En outre, nombre de personnes vous expliquent que "40 ans, c'est dur", "tu prends un coup de vieux", "tu verras, il y a un avant et un après 40 ans". On en arrive rapidement à se dire "sympa ce début de 40ème année" (je suis de décembre).
Et là, coup sur coup, j'ai "rencontré" trois personnes hautes en couleurs : Walter, Sebastião et João.

Le premier est un petit homme gris, vivant dans un appartement gris, travaillant dans un bureau sans fenêtre et ayant une vie terne jusqu'au jour où il doit faire un choix qui va bouleverser sa vie ou plutôt lui permettre d'en reprendre le cours, de la vivre. On ne peut pas vraiment dire qu'il ne la vivait pas avant mais les aléas de la vie lui avait imposer de mettre de côté certains de ses rêves.

Le second est un sud-américain au fort caractère, ayant toujours eu la volonté de s'engager pour des causes qui lui tenaient à coeur. Il aurait pu être un économiste ou un financier. Il en décida autrement et devint l'un des plus grands photographes de notre temps. Lui aussi, un jour, il décida de vivre sa vie.

Le troisième enfin est un informaticien portugais avec qui je travaille. Un jour, il a décidé de quitter son pays et sa famille, et de découvrir un autre pays. Et quand on discute en ce moment, il me dit qu'il veut découvrir encore d'autres pays, qu'il n'en a pas encore fini avec son "voyage", qu'un jour il trouvera un endroit où s'arrêter et que ce sera pour une bonne raison. Il a décidé de vivre sa vie.

Après ces trois rencontres je me suis posé et calmement je me suis dit :

- je vais avoir 40 ans, qu'ai-je vu, vécu pendant tout ce temps ?

- est-ce que je vis ma vie ?

- où suis-je comme Walter et dois-je me réveiller ?

Alors j'ai rembobiné pêle-mêle quelques évènements à ma toute toute petite échelle: (désolé, beaucoup de phrases vont commencer par "je" ou "j'")

- j'ai eu la chance d'habiter dans trois pays différents,

- j'ai nagé dans l'océan Indien en m'élançant des plages de l'île de Zanzibar,

matemwe

- je me suis réveillé devant le Kilimandjaro et dormi dans le Ngorongoro,

Ngorongoro

- je suis rentré dans les tours jumelles à New-York,

- je vais avoir un deuxième enfant alors que nous avions été diagnostiqués avec mon épouse comme un couple ne pouvant pas avoir d'enfant,

- j'ai passé le détroit de Messine à la voile au milieu des espadons,

- j'ai couru des marathons à Paris, Bruxelles et Amsterdam,

- j'ai skié "avec" Pirmin Zurbriggen, Peter Muller, Michel Figini et Erika Hess juste avant l'épopée de Bormio 85. C'était à Chateau d'Oex,

- je me suis balladé dans les Calanques de Piana,

- j'ai nagé avec des dauphins en Tunisie,

- j'ai vécu la révolution de la télephonie mobile de l'intérieur, mon prère travaillant chez ALCATEL,

En repensant à tout ça, j'ai ri et pleuré de bonheur. 
Ce n'est pas une liste pour se vanter et certains ont sûrement eu une vie plus trépidante. Mais elle me plaît et je me sens vivre.
Et pour le coup, mes 40 ans, je vais les fêter toute l'année.

Vous m'auriez dit il y a 40 ans que j'allais vivre tout ça je ne vous aurais pas cru.

Alors soyez sympas, rembobinez.

 

 

19 commentaires
1)
Saluki
, le 31.03.2014 à 04:06
[modifier]

Bienvenue à bord…Jeune Homme !

Cette année, je considère que j’entre « au soir de ma vie », puisque tu m’en rends trente. Pour autant, et dans la belgitude, le chiffre ne s’écrira donc pas avec un tiret !

Ah ! les nombres ! allez faire un tour par là pour vous y retrouver.

Belle journée, belle semaine et demain nous pourrons aussi dire « bon mois ».

2)
Crifan
, le 31.03.2014 à 08:34
[modifier]

Merci pour ce billet, cvanquick. J’ai beaucoup aimé, motivant pour faire sa propre liste.

Bonne fête !

4)
Philob
, le 31.03.2014 à 11:06
[modifier]

J’ai divorcé à 40

Je me suis remarié à 50

Et si je prenais ma reraite à 60 ?

5)
Dom' Python
, le 31.03.2014 à 13:16
[modifier]

Bienvenue au nouveau rédac’!

Je rembobine:

– j’ai habité dans quatre quartiers de Genève différents
– j’ai nagé dans les principales piscines de Genève, et me suis élancé dans le Léman à Genève-plage
– je me suis réveillé devant le Moléson pendant les vacances
– je suis monté dans les deux tours de la cathédrale de Genève
– …

Comme tu le vois, s’il y a peut-être des vies plus trépidantes que la tienne, il y en a aussi des plus calmes!

Mais l’important est d’en être satisfait. Et en ce qui me concerne j’ai la chance de pouvoir me dire bien mieux dans ma vie à 58 ans que lorsque j’en avais 40.

Alors, comme on dit chez nous, bonne continuation!

9)
Blues
, le 31.03.2014 à 14:40
[modifier]

Sympa le billet, merci

« 40 ans, c’est dur », « tu prends un coup de vieux », « tu verras, il y a un avant et un après 40 ans »

Dans mon cas (55 actuellement) ce moment-là n’est arrivé qu’à 42, c’est le jour où je me suis rendu compte que je n’arrivais plus à faire autant de choses à la fois et qu’il fallait que je diminue drastiquement mes activités… J’ai mis 6 mois pour comprendre, m’adapter, élaguer un max et ensuite remonter la pente. De plus ça a été aussi le début de prise journalière de médics bêtabloquants. Avec le recul, je m’adapte, mais ai toujours un peu de peine à accepter de devoir en faire moins.

10)
rolando
, le 31.03.2014 à 14:46
[modifier]

J’aime bien cette manière de rembobiner que je ne vois pas comme nostalgique, mais comme liste de ce qu’on n’a pas encore fait.

Pour ma part, mes 40 ans ne m’ont absolument rien fait. Rien de rien.
Mais j’avoue que mes 50 approchants m’amusent moins. Je les vois comme la banderole au sommet des cols du Tour de France. Après, c’est la descente.
Il me reste 2 ans d’ascension pour faire une belle liste, longue comme une étape.

11)
Hervé
, le 31.03.2014 à 14:46
[modifier]

40 ans… wouah le gamin ! Je suis pas loin du double (-5%) et pourtant aucune envie de rembobiner. Les derniers films se passaient à Hanoï et Angkor, puis Ushuaïa et un court métrage à Dar ES Salaam, mais on reprend le tournage dans quelques mois.

Les boîtes sont pleines, mais il reste de la place pour d’autres tournages, en prévision de Bali, Tokyo, Québec, et…. vous avez des idées ?

12)
cvanquick
, le 31.03.2014 à 15:00
[modifier]

Quelques idées:

– Les îles éoliennes
– L’Australie
– La Nouvelle Zélande
– La Corse
– Le Spitzberg

On peut aussi participer aux expéditions scientifiques dans les îles françaises de l’extrême hémisphère sud.

13)
Diego
, le 31.03.2014 à 16:42
[modifier]

Voir le mont Ararat – fait
Pisser sur l’équateur – fait
Manger un douzaine de prat ar coum – fait
Voir le ventre d’un requin baleine – fait
Traverser un champ de pavot en Birmanie orientale – fait
Me perdre, la nuit, à Kindston, Jamaïque, et y survivre – fait

C’est bon, je peux mourir ?

;-)

14)
cvanquick
, le 31.03.2014 à 16:47
[modifier]

Sympas vos listes.

J’adore Genève-Plage.

Diego, il te reste les Tropiques que Cancer et du Capricorne et les Cercles Polaires Arctique et Antarctique

15)
ToTheEnd
, le 31.03.2014 à 16:48
[modifier]

Pas le temps de faire une liste passée… et encore moins le temps de faire la liste future… mais un truc est sûr: y aura jamais assez de temps!

T

17)
ysengrain
, le 31.03.2014 à 20:55
[modifier]

Parler et partager avec

Alfred Deller

Wieland Kuijken

Paolo Pandolfo

Montserrat Figueiras et Jordi Savall

Stephen Preston et Trevor Pinnock

Hélène Schmitt

Ingo Muthesius

Faire une émission sur France Musique avec Gaetan Naulleau

Pierre, Oliver, mon équipe, Malika.

Merci à tous

18)
Madame Poppins
, le 01.04.2014 à 15:12
[modifier]

C’est bon, je peux mourir ?

Si tu pouvais avoir la gentillesse de t’en abstenir encore environ 35 ans, ça serait bien !

19)
Tom25
, le 01.04.2014 à 19:47
[modifier]

Ou au minimum pas avant d’avoir souscrit une assurance décès.

Je blague, longue vie à vous deux, aux autres aussi même si vous n’êtes pas autant amoureux ;-) .