Profitez des offres Memoirevive.ch!
PowerPC still alive!… Partie 1

Bonjour à toutes et tous, le PowerPC a été notre usine à gaz durant plus de 12 ans, et comme je l'avais mentionné dans une précédente humeur, je souhaitais y revenir, car il y a encore quelques beaux restes :-) L'humeur sera partagée en 2 parties, celle d'aujourd'hui concerne les PowerPC G3, G4 et G5, et une prochaine pour les modèles plus anciens. L'idée étant de remettre en état des machines, d'y mettre des logiciels adéquats, et de constater qu'elles ont encore quelques réserves. Alors allons-y!

 

1) Description.

La famille des PowerPC G3, G4 et G5 a permis à Apple de sortir la tête de l'eau dans la même période que le retour de Steve Jobs; à ce moment-là, on avait un catalogue ultra-compliqué, une multitude de références et de machines, beaucoup de choses mais rien de vraiment bon. Comme le dit le proverbe: "Mieux vaut être bon à rien, plutôt que mauvais à tout...". J'y reviendrai au prochain épisode sur la première série des PowerPC Apple, mais certains modèles n'étaient vraiment pas terribles, et c'est peu dire que c'était mieux du côté du système...

Et puis la nouvelle équipe mise en place par Jobs a commencé à faire son effet; avec le G3, Apple relance ce qu'elle sait faire de mieux, de - belles - machines performantes, bien construites, une gamme cohérente, et un logiciel efficace qui exploite ces performances. Tout le monde se rappelle sans doute cette fameuse pub sortie à la fin 1997 pour les premiers PowerMac G3 Gris avec un Pentium collé sur un escargot, ou bien encore avec les bonhommes Intel, ainsi que la campagne Think Different. Et il y a du vrai dans ces pubs, car le G3 ainsi que le G4 permettent de faire encore de belles choses aujourd'hui, près de 15 ans plus tard.

Sortir un magnifique tableau comparatif de tous les modèles de Macs équipés de G3/G4/G5 n'a pas vraiment d'intérêt ici (voici un Timeline de tous les modèles de Macintosh produits, intéressant); néanmoins quatre familles de Macintosh équipés de ces processeurs sont à retenir, surtout pour la partie logiciel de cette humeur; voici la famille avec des G3:

 

G3-sans-USB

a) les modèles G3 sans port USB
(PowerBook G3 Kanga, PowerMac G3 Gris, PowerBook G3 Séries dits WallStreet) -> machines possédant une ancienne "Old World ROM", compatibles officiellement jusqu'à Mac OS X 10.2 uniquement.

 

G3-avec-USB

b) les modèles G3 avec un port USB
(iMac 1ère génération, PowerBook G3 Lombard, iBook G3 sans FireWire) -> machines "New World ROM", compatibles officiellement jusqu'à Mac OS X 10.3 uniquement.

 

G3-avec-USB-FireWire

c) les modèles G3 avec ports USB & FireWire
(iMac G3 Slot-In, PowerMac G3 B&W Yosemite, PowerBook G3 Pismo, iBook G3 FireWire, iBook G3 DualUSB, PowerMac G4 PCI) -> machines "New World ROM", compatibles uniquement jusqu'à Mac OS X 10.4.

 

d) tous les autres G4 et G5 (PowerBook G4 Titanium et PB G4 alu, PowerMac G4 AGP/DigitalAudio/QuickSilver/MDD/Cube, iBook G4, eMac G4, iMac G4 et iMac G5, PowerMac G5) -> compatibles uniquement jusqu'à Mac OS X 10.5.

 

Tout ça "officiellement"... Car en pratique, ça n'est pas toujours comme ça que cela fonctionne. Par exemple, les plus perspicaces auront remarqué que j'ai volontairement mis un G4 (le modèle PCI) dans la ligne des "avec ports USB & FireWire", et c'est voulu; cette machine n'est autre qu'un PowerMac G3 Yosemite avec la carte processeur qui est remplacée par un G4 (le tout enrobé dans la jolie couverture des G4 gris), et cette machine n'est PAS compatible avec Mac OS X 10.5, à l'inverse de tous les autres G4. D'autre part, il existe des moyens de contourner, de biaiser, ce que préconise Apple surtout en rapport avec les macs "Old World", et pour résumer il s'avère que la totalité des G3, quelque soit les ports existants, peuvent être compatibles Mac OS X 10.4, grâce à une merveille nommée XPostFacto. Et grâce à lui, en gros on pourra résumer le tout à ceci:

- tous les G3 et le PMG4-PCI peuvent aller jusqu'à la 10.4;

- tous les autres G4 et G5 peuvent aller jusqu'à la 10.5, dont voici la page support officielle Apple pour cette version OS, qui est encore (?) en ligne.

Une dernière chose super importante avant de faire ces manipulations: mettre à jour les firmwares, je pense surtout aux iMac G3 Slot-In (sans cette mise à jour, vous pourrez installer Mac OS X 10.4, mais après plus de signal vidéo, sauf à passer par le port externe qui est caché sous la trappe à l'arrière, et attention les modèles G3@350Mhz n'en ont pas... Et là c'est la mouise). Donc attention à faire ces mises à jour matérielles en Mac OS 9, car oui c'est de là que tout part.

 

2) Mise en application, installations et tests.

Pour mes exemples d'installations j'ai pris 3 modèles bien distincts:

- un PowerBook G3 WallStreet G3@266Mhz, 1Mo de cache niveau 2, 512Mo de RAM (2x 256Mo), écran 14" TFT 1024x768, lecteur CD, disque dur IDE de 60Go interne. Cette machine n'est pas compatible 10.4 officiellement, et n'a pas de port USB ou FireWire; j'y ai ajouté en plus une carte PCMCIA pour des ports USB ainsi qu'une carte PCMCIA pour le Wifi (ces deux cartes ne sont pas reconnues en Mac OS 9 mais uniquement dans Mac OS X); au fait, voici la pub pour la sortie du WallStreet, magnifique...

- un iBook G3@466 Clamshell, le coquillage, 256ko de cache niveau 2, 576Mo de RAM (64Mo soudés + 512Mo), écran 12" en 800x600, lecteur DVD, disque dur IDE de 60Go interne. Cette machine est compatible d'origine avec la 10.4, port USB et FireWire ainsi qu'une carte optionnelle Airport installée;

- un iBook G4@1Ghz blanc, 512ko de cache niveau 2, 1,25Go de RAM (256Mo soudés + 1Go), écran 12" en 1024x768, lecteur SuperDrive, disque dur IDE de 160Go interne. Cette machine est compatible d'origine avec la 10.5, port USB et FireWire et carte Airport Extreme installée;

- MAJ: ayant reçu d'une âme charitable, le jour précédant cette humeur, un iMac G3 Slot-In violet, j'ai pu l'ajouter à mon test, après l'avoir démonté, nettoyé le lecteur DVD, ajouté de la RAM (512Mo + 256Mo) et changé la pile de PRAM; j'ai la carte Aiport pour lui, mais il me manque le "coude" qui permet de l'ajouter à la carte mère; je vais retrouver cela, mais en attendant je l'ai connecté à un hub Ethernet.

Pourquoi faire cette démonstration? D'abord parce que j'adore les vieilles machines et qu'en tant que horrible conservateur, j'aime bien démontrer qu'on peut toujours faire beaucoup de choses sans forcément avoir le tout dernier MacPro 2013; ensuite il s'agit plus de conserver un historique cohérent du logiciel de ces époques... On a tendance à avoir la mémoire courte, mais on a tous/toutes travaillé, joué, produit avec ces machines, et elles ont toutes de beaux restes. Et puis dans notre monde de hyper consommation, il est toujours intéressant de faire avec ce qu'on a déjà, sans forcément faire marcher la carte de crédit.

Qu'on soit clair, dans mes exemples, le WallStreet a été le plus ardu; d'abord il a fallu en remettre un en état de fonctionnement. Les connaisseurs se rappelleront que ce sont des machines magnifiques, démontables complètement, très solides (construites en plastique noir type FischerPrice, le tout monté sur une carcasse métallique en fonte d'aluminium/magnésium), mais qui peuvent être récalcitrantes. Tout est amovible, aussi bien la carte processeur que le disque dur, les baies d'extensions contiennent l'une le CD et l'autre une batterie très fatiguée. Ayant 4 WallStreet, j'ai pris celui qui avait l'écran le moins fatigué. Pour la RAM, 512Mo c'est beaucoup pour ce type de machine; ici j'ai retrouvé des barrettes du bon format, et pour les WallStreet et les Lombard on devait trouver des barrettes dites "pleine taille"; celles-ci avaient non pas 8 chips soudés mais 16, pour assurer l'extension de mémoire. En plus, 2 slots mémoires existent sur la carte processeur, l'un long et l'autre court.

 

WallStreet_CPU_Card

2 cartes processeurs de WallStreet: à gauche à l'envers, à droite à l'endroit.
Le processeur G3 est cette pastille en bas à gauche sur la carte de droite, juste en dessus de cette série de condensateurs jaunes en bas.

On y voit également les deux slots de la mémoire SDRAM, dont celui de dessus à droite est dit "long", ou pleine taille, avec une carte mémoire de 16 chips, celle-ci est double-face.

(pas trop pourries ces photos prises avec un iPhone 3GS...)

 

Ensuite, il a fallu installé Mac OS 9.2.2, la dernière version de Mac OS Classic; une fois l'archive gravée sur un CD (oui, les PPC ne bootent pas depuis une clef USB, d'ailleurs celui-ci n'en a pas de prise USB), je boote dessus et l'installe en ayant formaté le disque dur (j'ai "re"découvert que le formatage en Classic "formatait" complètement... et un disque de 60Go, cela prend 2h30...).

 

WallStreet_inside

WallStreet inside!

On retrouve le dos du clavier en bas, la "cage" où se loge la carte processeur au milieu avec les 2 connecteurs blancs sur la partie droite; à droite un emplacement vide pour le support du disque dur; il est intéressant de voir le fond de la coque de couleur "cuivre"; c'est cette fameuse matière de fonte d'aluminium/magnésium. Enfin à gauche on trouve le modem 56k analogique et en dessus à gauche l'emplacement du double lecteur de cartes PCMCIA.

 

WallStreet_extensions

Le voici avec ses "oreilles" déployées qui débloquent les deux compartiments d'extensions en dessous du repose-main et du trackpad, qui peuvent contenir soit des batteries, soit un lecteur de CD, de disquettes, un zip, ou autre. Cette machine était l'une des plus extensible qui soit.

 

Concernant le formatage et partitionnement du disque dur, attention: sur les machines "Old World", Mac OS X doit impérativement être installé sur une partition de moins de 8Go, et placée en tout premier dans la liste de vos partitions, sinon vous aurez fait une magnifique installation qui ne permettra pas de booter dessus:

 

HD_Partitions

Ici, la vision de mes partitions sur le WallStreet dans Mac OS X 10.4.11.
Ma partition "Macintosh HD" contient 10.4.11 et Classic, mais j'aurais pu
avoir une partition spécifique pour Classic, placée après celle d'OS X.

 

Enfin, c'est le plus intéressant, installation des éventuelles mises à jour de firmwares et le logiciel qui permet de contourner la bride Apple pour Mac OS X 10.4, à savoir XPostFacto. Comment fonctionne-t-il? En fait, l'application XPostFacto n'est "rien" d'autre qu'un container avec des extensions modifiées pour tous les types de machines à rendre "compatibles", et les "injecte" aussi bien au boot pour l'installation depuis un CD/DVD que sur la partition une fois installée; ces extensions sont placées dans la partition contenant Mac OS Classic, le Mac boot dessus en tout premier, puis le CD d'installation ou la partition OS X déjà installée prend le relais pour terminer le démarrage. C'est particulier et à ma connaissance inédit sur Mac, en fait c'est assez proche des techniques d'installations/boots des Hackintosh.

Il reste malgré tout une question pertinente, surtout si vous avez votre WallStreet comme moi qui fonctionne en Classic, et que vous n'avez pas XPostFacto dessus... En sachant que vous ne pourrez pas le télécharger depuis un autre poste et le mettre sur une clef USB, que le FireWire y'en a pas, et encore moins de Wifi... Et là on se rappelle d'une super fonction dans OS X, le partage de ports réseaux:

 

OSX_partage_port

Le partage de ports réseaux dans Mac OS X 10.4.11, sur le WallStreet :-)
Avec Mac OS X 10.5, l'interface est légèrement différente (une coche dans les partages, et c'est tout, au lieu d'un onglet spécial), mais c'est la même chose.

 

J'ai activé mon partage sur mon iBook G4 en 10.5, qu'il partage son port Wifi sur son port Ethernet, et j'ai tiré un câble RJ/45 entre les deux; une fois fait, j'avais mon WallStreet connecté à Internet, et j'ai pu télécharger XPostFacto et l'installer.

 

XPostFacto4_1

XPostFacto, une fois lancé: on sélection le volume d'installation ou de démarrage, dans mon cas mon disque dur interne (mais ça aurait pu être mon cd d'install OS X) et je sélectionne le système souhaité (et disponible sur le volume).

 

XPostFacto4_2

Les options disponibles: important de bien sélectionner les options de l'Open Firmware, sinon, pas de clavier ni d'écran au boot... Sur mon WallStreet, si j'active la cache L2 j'ai un kernel panic, je vais tester avec une autre carte processeur. Il existe également un patch sur la gauche pour la carte vidéo ATI, mais chez moi cela ne change rien (en gros, cela fonctionne dans les deux cas). Toutes ces modifications des options demandent souvent à réinstaller le pack d'extensions de boot ce qui prend une demi seconde (du menu déroulant ci-dessous).

 

XPostFacto4_4

Enfin les menus déroulants; pour ma part j'installe généralement tout (everything), puis si je me retrouve avec un beau sigle attention en jaune sur ma partition sélectionnée (parce qu'une modification a été faîte dans le système de OS X), je réinstalle uniquement les extensions (les bulles d'aide sont très utiles... mon Dieu cela ne nous rajeunit pas :-D).

 

Attention également à ne PAS utiliser le tableau de bord "démarrage" en Classic, ou bien l'identique dans les préférences systèmes d'OS X, pour choisir votre démarrage; cela ne fonctionnera pas. Ces deux éléments vont mettre votre choix dans l'OpenFirmware, ce qui ne fonctionnera pas sur ce type de machine, d'où XPostFacto qui lui se chargera de contourner ce problème. À utiliser donc aussi bien depuis Classic pour booter en OS X que depuis OS X pour passer à Classic.

Lors de votre installation de Mac OS X 10.4, faîtes attention à ne pas tout installer; il est parfaitement inutile d'installer tous les drivers d'impression par exemple; ce sont des centaines de Mo économisés sur vos partitions systèmes et pas faciles à récupérer une fois installés. Cela vaut donc la peine de bien faire le tri dans la boîte de dialogue avant de cliquer sur Installation.

Hormis XPostFacto pour l'installation, les boots et les changements de systèmes, tout le reste fonctionne sans problème dans Mac OS X 10.4. Dans le WallStreet, les seules limitations sont l'accélération matérielle vidéo (logique, avec 2Mo de VRam...), la cache Niveau 2 (mais je vais encore tester avec une autre carte processeur); la mise en veille, tous les ports y compris l'écran externe, les disques qui coupent quand on est sur batterie, la baisse de luminosité automatique quand il est inactif, les boutons spécifiques sur la carcasse (vidéos et audios), tout est bon.

Pour ce qui est des installations pour les autres machines, sachant qu'elles sont supportées d'origines par ces versions de Mac OS X, cela n'a pas vraiment d'intérêt d'en faire la description complète; j'ajouterai simplement un complément concernant les changements de disques durs internes sur les derniers G3 et les premiers G4. Il est important de savoir que ces machines possédaient un contrôleur qui ne permet pas de dépasser 128Go par partition; ça a son intérêt si vous souhaitez ajouter un disque au format SATA avec une carte idoîne PCI dans votre G4, ou bien dans un iMac G3 Slot-In (ce cas que j'ai pu tester, j'ai du faire 2 partitions de 128Go chacune d'un volume complet de 250Go IDE). Si vous avez des doutes sur le support de ces disques sur votre Mac, je ne peux que vous conseiller d'installer l'application MacTracker (existe aussi bien pour Mac que sur l'AppStore de nos iBidules, gratuite); sa base de donnée permet d'en savoir plus sur les entrailles de nos chères machines; il y a également le site EveryMac.com qui répertorie toutes les machines par type de processeurs.

Dernier point: Mac OS X 10.5 n'est pas du tout compatible avec les processeurs G3 (même si les derniers modèles d'iBook G3 ont même une bonne carte vidéo avec 32Mo de VRam qui gère tous les modes d'accélération matérielle), question de compilation du système au départ; pour que cela fonctionne, il faudrait "tomber" sur les fichiers sources d'Apple et les recompiler en ajoutant la petite coche G3... Évidemment Apple n'est pas très coopérative là-dessus :-)

 

3) Logiciels.

Dans cette section de l'humeur, je n'ai aucune prétention; j'oublie forcément des logiciels super-hyper-méga importants, et je m'en excuse par avance. N'hésitez pas à mettre vos propositions dans les commentaires, et je verrai pour ajouter une nouvelle section si besoin était.

Une fois le système posé et mis à jour (merci à ma carte PCMCIA Wifi, reconnue nativement par Mac OS X 10.4), j'ai supprimé pas mal de choses inutiles dans ma partition système (qui, pour rappel, ne fait que 8Go); les dictionnaires superflus, les voix de la synthèse vocale (près de 600Mo de gagnés), les applications qui n'ont pas de raison d'être (lecteur de DVD, mon WallStreet n'en est pas équipé), les fonds d'écran (près de 50Mo), bref faire le ménage dans ce que l'installeur de OS X vous a mis par défaut ne fait pas de mal:

- synthèse vocale: Macintosh HD -> System -> Library -> Speech -> Voices: j'ai tout supprimé, sauf Kathy qui est celle par défaut (elle fait 24Ko, Kathy...);

- fonds d'écran: Macintosh HD -> Library -> Desktop Picture: garder le fichier "Aqua Blue", c'est le fond d'écran par défaut, y compris lors du login... On peut donc le personnalisé :-)

- dictionnaires superflus: Macintosh HD -> Library -> Dictionaries: mon système étant en anglais, j'ai gardé les Oxford;

- applications et utilitaires: bhen... dans le dossier Applications: lecteur DVD, Chess, gestionnaire MIDI, ...

J'ai également créé un nouveau dossier Applications qui ne se trouve PAS dans la partition de boot; la plupart des applications, à l'installation, vous laisse le choix de sélectionner où vous souhaitez l'installer; c'est très utile mais et on ne fait jamais attention à cela. Il suffit de sélectionner votre nouveau dossier et le tour est joué; évidemment une partie des bibliothèques partagées seront tout de même placées dans la partition système, mais tout le reste sera stocké dans votre destination, comme ceci:

 

listes_Applications

Une fenêtre typique du Finder, on y voit mes deux partitions (Macintosh HD fait max. 8Go, avec OS 9 et X, et Data qui contient le reste de la capacité), deux dossiers Applications (le 1er avec l'icône est celui de l'OS, le 2e est le "mien") avec un chemin d'accès vers mon nouveau dossier qui permet de ne pas remplir ma partition de boot.

 

Il est également possible de complètement déporter les dossiers des utilisateurs dans un autre volume; beaucoup de tutoriels permettent de le faire relativement facilement via quelques commandes dans le terminal et des modifications de liens vers les nouvelles destinations; je vous laisserai rechercher via votre moteur de recherche la chose, mais dans mon exemple je ne l'ai pas fait sachant que hormis ma base mails, je n'ai rien de réellement conséquent à y mettre; le reste étant mis dans un dossier "• Data".

Dans la copie d'écran, vous avez déjà un petit échantillon des applications installées sur ce WallStreet, mais voici une petite liste de ce qui tourne en OpenSource ou disponible gratuitement, et qui peut être utile (avec liens):

- Perian, module des préférences systèmes qui ajoute pas mal de formats reconnus directement par le système, généralement dans QuickTime;

- Dasher, qui permet de désactiver complètement DashBoard, même s'il est "invisible" il bouffe pas mal de ressources;

- iStat 1.3, parfaitement compatible, hormis les capteurs de températures, le WallStreet n'en étant pas équipé; malheureusement, le développeur iSlayer.com n'est plus... je vais regarder pour un autre lien;

- iTunes 8.2.1 pour G3; iTunes est installé d'office par le système, mais même si on fait les mises à jour conseillées, cette toute dernière version compatible G3 n'est pas proposée; par cette ligne vous avez le lien direct chez Apple;

- iTunes 10.6.3 pour G4/G5; c'est la dernière version compatible pour les PPC;

- Adobe Flash Player (la dernière version compatible PPC est là flashplayer10_1r102_64_ub_mac); oui, Flash fonctionne sur ces anciennes machines; alors évidemment au niveau performances ce n'est pas ça, par contre dans mon cas j'écoute une radio en ligne qui passe par leur site (oui, c'est de la country, et j'aime bien ça, nah!) et c'est en Flash. Tout fonctionne :-) Attention toute fois, uniquement dans Safari!

- LibreOffice 4.0.0; cette version est très intéressante, car elle n'est plus basée sur l'environnement X11 (qu'il n'est pas conseillé, même si cela fonctionne, d'installer... C'est super lent); il existe également des packs multilingues; les versions 4.0.x sont les dernières versions à intégrer du code PPC, les suivantes ne sont que Intel;

- TenFourBird; il s'agit d'une compilation spéciale pour PowerPC (attention, il existe une version pour chaque type de processeur!) de Mozilla ThunderBird, le célèbre client de courrier électronique; je l'utilise plutôt que Mail car cela me permet de passer rapidement d'une machine à l'autre, en prenant juste ma bibliothèque sur une clef USB (et cela fonctionne aussi bien avec les anciens Mac, les nouveaux, sous Linux et également Windows);

- TenFourFox; c'est l'équivalent web tel que précédent mais pour mozilla FireFox (car la version officielle de Firefox est morte depuis longtemps pour PPC), y compris les extensions et plug-in, tout passe, sauf Flash. Que l'on soit clair, c'est le seul navigateur qui implante les dernières évolutions récentes des navigateurs pour ces chers PowerPC (Attention, il existe en gros une version par type de processeur, bien choisir son archive à installer, c'est en bas de leur page web). Indispensable donc à avoir!

- Nvu; un outil de développement et éditeur de code, principalement pour le web; OpenSource, gratuit, et compatible 10.5;

- Audacity; logiciel super cool dès que vous avez besoin de retoucher/enregistrer du son; gère également les entrées-sorties des anciennes machines.

Pour ce qui est des applications payantes, pas mal ont été universelles jusqu'à il y a peu, en voici un échantillon que j'utilise tous les jours:

- Adobe Illustrator 10, Photoshop 7, la CS2 et la CS3 (uniquement à partir de la 10.5); ce sont des licences qui se contentent d'un G3 ou G4, attention à la quantité de Ram tout de même...

- Filemaker Pro, compatible jusqu'à la 10 avec les G3 en 10.4, et jusqu'à la 11 en 10.5;

- AppleWorks, évidemment en version 6;

- Apple Remote Desktop; la version de base s'installe en 3.0, puis des mises à jour existent via "mise à jour logiciels" du menu pomme, qui le passe en 3.4;

- Microsoft Office 2004 ainsi que 2008, parfaitement compatibles PPC;

- Apple iLife, la '06 fonctionne en 10.4, et et les versions '08 et '09 fonctionnent en 10.5.

Dernière chose également en rapport avec le logiciel, il est possible d'utiliser la quasi totalité des iBidules (iPod, iPhone & iPad) avec ces machines, dès le moment où ces mêmes iBidules "tournent" encore avec iOS 6 et ont un connecteur 30 broches (Firewire ou USB) ou FireWire (les tous premiers iPod à molette tournante). Le tout est géré par iTunes 10.6.3 sur un G4 ou G5. Alors oui, vous allez me dire pourquoi utiliser encore un vieille iPod/iPhone en iOS 6, alors qu'on a mieux aujourd'hui... C'est vrai, mais je reviens à mon argument de fond, qui est de ne pas jeter quand cela peut encore servir; personnellement j'utilise avec délice mon iPhone 3GS 32Go, et j'ai encore l'iPod Mini 4Go de Mme skyroller ainsi qu'un Touch 64Go 3e génération (petit défaut d'écran, mais bon sang 64Go de stockage...). Par contre, mon iPad 2 iOS 7 ne passe plus sur ces logiciels et matériels; il faut un Mac Intel avec des versions récentes d'iTunes.

 

4) Ailleurs sur la toile.

- le site Mac PowerPC, dédié à l'utilisation, aujourd'hui, de logiciels sur des Mac en PPC;

- PPC Software Archive ainsi que PowerPC Software Archive: comme leurs noms ne l'indiquent pas, il s'agit de 2 sites bien distincts, sites qui répertorient par catégories des logiciels et versions compatibles PPC; attention, certains softs sont vraiment anciens, par exemple Firefox 3.6.x, je ne tenterai pas d'installer ça sur mes machines...

- Pure Mac: idem que les sites précédents, en plus le catalogage est bien fait, en tenant compte de la version compatible;

- The Vintage Mac Museum: un site très bien fait, orienté également OS 9;

- un blog que je suis depuis plusieurs années, PPC Luddite, une source importante pour autant que l'on prenne le temps de chercher et de le lire; en plus il englobe également des versions de Linux pour PPC;

 

5) Last, but not least...

Pour terminer cette humeur, la question qui tue: à quoi cela sert de faire tout cela?

Prenons la question par l'autre bout; avec mon WallStreet, mais surtout avec mon iBook G4, j'arrive:

- à faire mes développements logiciels, dans Filemaker pour mon boulot, et d'autres; les versions 12 et suivantes ne tournent pas sur PPC, mais on est encore avec des fichiers de la 11, alors... ;

- à checker mes mails, avec ma base de données de mails que j'utilise depuis plus de 10 ans, et ce sur tous les systèmes que j'ai entre les mains (Linux, Mac OS X, Windows);

- à consulter/mettre à jour mes calendriers google, et ce directement depuis iCal (voici la procédure pour ajouter un compte google sur une ancienne version, soit-disant incompatible, d'iCal);

- à administrer les réseaux et machines de mes clients distants via ARD, ainsi que par VPN en PPTP et/ou L2TP (en 10.5 c'est parfait, sur le WallStreet en 10.4 je n'ai pas encore réussi à activer le VPN, mais cela viendra :-D);

- à surfer sur le web avec l'intégralité de mes favoris et raccourcis, grâce à un navigateur compatible avec les dernières technologies (CSS, HTML5, JavaScript, ...), le tout à une vitesse décente;

- à faire un peu de photo et de retouche, de la publication de pages web, de l'édition de textes et PDF (Aperçu, le plus beau programme du monde, surtout dans la version 10.5);

- à écouter ma musique, aussi bien depuis iTunes que en live; je peux la numériser, la graver ou la copier sur un support, je peux écouter le tout sur ma chaine stéréo qui est connecté à une petite borne Airport Express, le tout sans fil;

- à faire le "pirate", et donc à extraire des vidéos musicales de youtube, sortir les pistes sons avec QuickTime et en faire de l'AIFF, à les traiter avec Audacity, et enfin à en faire des AAC ou MP3 pour mon iPhone ou ma voiture;

- et je ne joue pas.

C'est vrai, c'est de l'archéologie informatique, mais cela me suffit et je suis loin d'être le seul, plusieurs personnes m'ont déjà contacté pour remettre de ces modèles en marche et les rendre utilisables, et je les remercie chaleureusement; on n'a pas forcément besoin du dernier cri technologique pour contenter nos besoins...

Les machines compatibles avec Mac OS X 10.5 auront en plus le support de TimeMachine, autrement dit une sauvegarde efficace; dans mon cas, j'utilise le même disque dur pour sauvegarder mes machines de travail, à savoir mon iBook G4 en 10.5 ainsi que mon MacBook Pro en 10.9; et les bases sont bien distincts. En plus, je fais des backups manuels sur d'autres supports, évidemment...

Sans rire, la seule chose qui me manque c'est le fait de ne pas avoir mes outils de développements XCode, là j'ai besoin de plus récent en 10.9 ou 10.10; mais pour tout le reste cela me suffit... Et j'adore ces machines :-)

Au plaisir de vous relire.

 

La_Famille_G3_G4

Photo de famille, de gauche à droite:

iBook G3@466 FireWire (le fond est gris, l'écran vient d'un bleu) installé en 10.4.11, iMac G3@400 Slot-In violet en 10.4.11 également, iBook G4@1Ghz en 10.5.8, et enfin l'ancêtre PowerBook G3@266 WallStreet en 10.4.11.

 

 

19 commentaires
1)
marcdiver
, le 23.06.2014 à 07:26
[modifier]

Une plongée dans le temps que cette humeur !
Je possède encore un G4 bleu, pas le PCI mais le suivant. Cela dit il dort à la cave ! Il faut que j’en fasse quelque chose !

2)
Caplan
, le 23.06.2014 à 08:10
[modifier]

Une plongée dans le temps que cette humeur !

Moi, je plonge encore plus profond! Je viens de changer la pile au lithium de ce Mac Classic et il se souvient de nouveau des réglages! A 24 ans, il se porte comme un charme!

3)
M.G.
, le 23.06.2014 à 08:24
[modifier]

Je n’avais pas réagi à l’humeur du 24 mars. Bizarre…

Ce billet devrait rester un morceau d’anthologie dans le monde des macmaniaques.

Tout y est, avec un souci de présentation qui honore son auteur. L’utilisation de nombreux liens enrichit le message et promet des heures de balade fructueuses sur l’Internet. Tim Berners-Lee peut être fier d’avoir permis l’accès à l’Internet au commun des mortels !

Quand je pense que je suis client d’OWC depuis un bon moment et que je ne connaissais pas XPostFacto ! Ces gens sont décidément étonnants ;-)

Bref, merci skyroller01.

Marc, l’Africain

4)
Arnaud
, le 23.06.2014 à 10:00
[modifier]

Merci skyroller01 pour cet article très détaillé. J’ai encore le PowerBook G3 de mon oncle qui dort dans un tiroir: j’ai maintenant une opportunité pour le ressusciter!

Amitiés,

Arnaud

5)
levri
, le 23.06.2014 à 10:32
[modifier]

Aaaah ! tout à fait le genre de bidouilles que je faisais il y a quelques années.
J’ai toujours un PPC 8600 qui peut tourner en OS 9 et OSX, j’avais remplacé son PPC 604 par un G4 et ajouté une carte FW et USB, il me permettait d’utiliser tous les périphériques et logiciels de l’ancien monde et du nouveau, ports usb, Firewire, série, SCSI, il y avait même un module Géoport Numéris avec les fonctions Fax et téléphone … Je dois encore l’utiliser une fois par an je crois.

C’est dommage de se débarrasser de matériels pouvant encore servir, j’ai un PowerBook Titanium en 10..4 qui gère mon FTP et mes torrents depuis des années, et un autre branché sur écran et HiFi qui me permet d’écouter la musique sur mon réseau et de visionner des films dans tous les formats.

Au sous-sol j’ai aussi un Mac SE30 en OS 7.5 avec carte éthernet qui permettait d’étendre un réseau éthernet à un vieux réseau LocalTalk.

Pour éviter de perdre mon temps dans les installations j’avais des systèmes pré-installés pour toutes machines sur Syquest, Bernouilli puis Jazz pour finir par tout mettre sur CDs, je crois avoir tous les systèmes, pour tous les Mac à partir du 1.0 Fr sur disquette 400k, par la suite j’avais converti en disques images tous les systèmes sur disquettes afin de les installer depuis des médias bien plus rapides.

Je pense me débarrasser un jour de ma collection de Mac, elle m’encombre … et les Mac Plus et autres n’ont plus d’intérêt qu’à titre de collection.

6)
Hervé
, le 23.06.2014 à 10:44
[modifier]

Je n’ai plus mon PPC 6500 (donné à l’époque pour les pays africains), mais toujours en état de marche un SE et le premier Powerbook version 140 avec extension de mémoire pour donner 8 M, excusez du peu ! Les deux avec OS 7

8)
M.G.
, le 23.06.2014 à 16:46
[modifier]

A 24 ans, il se porte comme un charme!

Et avec Continuum à l’écran ! Après Lode Runner sur Apple II, c’est certainement le jeu sur lequel j’ai perdu le plus d’heures de « Productivité » !

9)
lacardere
, le 23.06.2014 à 22:57
[modifier]

Un bon vieux classic couleur de 92 ronronne encore… de temps en temps histoire d’entretenir son électronique vieillissante.
De même qu’un PowerMac G3/300 beige de 98 qui, avec une carte USB ajoutée, supportait il y’a quelques années osX.3 et le système9.2 en même temps, il avait un zip (super pratique), ah!! les disquettes de 100Mo. Autre temps.
Si ça intéresse quelqu’un je cède un stock d’anciens Macs qui à force d’abandon finissent par ne plus vouloir démarrer. Je préfère que d’autres en profite plutôt que de les voir partir à la décharge.
Je n’ai pas fait la liste complète concernants les divers câbles, souris, claviers, disquettes…
Voilà les macs en question:
Mac II CX
Mac II CX (sans DD)
Mac LC475
Mac LC
Mac SE30 (a réviser)
Mac Classic (a réviser)
LC 630 (a reviser))
PowerMac 6100 (a réviser)
PowerMac 7100

Ecran Apple portrait Display
Ecran Apple 12″
Ecran Macintosh Audiovision 14″ (va avec le 7100)
Imprimante ImageWriter II
Imprimante StyleWriter
Apple scanner

10)
skyroller01
, le 24.06.2014 à 10:03
[modifier]

@lacardere:

un Mac IIcx (avec ou sans DD) ainsi que le Mac Classic, je suis preneur si jamais… Suis en Suisse romande, et je peux me déplacer.

Au plaisir de vous relire.

11)
lacardere
, le 24.06.2014 à 16:38
[modifier]

Au moins deux de sauvés. Mieux vaut passer par mail, on n’est plus vraiment dans le sujet de l’article.

12)
sim
, le 25.06.2014 à 15:29
[modifier]

Bonjour,

Je veux bien l’autre Mac IIcx, si ce n’est pas trop compliqué (ni trop coûteux) de l’envoyer à Paris.
J’en ai déjà un dont la carte mère est défaillante : il refuse de démarrer!

13)
fred02840
, le 26.06.2014 à 15:23
[modifier]

Bonjour,

J’ai deux iMac G3 (233 et 350 Ghz, sauf erreur) en parfait état de marche. Le premier (un vert) est très lent : j’ai renoncé à y installer un Linux light (Xubuntu). En revanche, l’autre fonctionne très bien. Sauf que j’ai dû remplacer le petit programme qui est à la base de tout (une sorte de bios pour Mac : je vais essayer d’en retrouver le nom) : je ne peux plus rien en faire. Or, j’aimerais bien réinstaller MacOS 8 ou même 9, qui tournaient bien : j’ai encore des logiciels pour enfants qui seraient encore très pertinents.
Mais comment retrouver ce programme et le réinstaller ?

Merci de vos réponses

14)
Jean-Yves
, le 26.06.2014 à 18:03
[modifier]

j’ai dû remplacer le petit programme qui est à la base de tout (une sorte de bios pour Mac )

Pas sûr que ça réponde exactement à la question, mais ce genre de site est généralement tenu par des passionnés prêts à rendre service. Voir la partie : BIOS / ROMS NewWorld au-delà de Mac OS 8.0.
Bonne chance ;-)

16)
skyroller01
, le 27.06.2014 à 16:24
[modifier]

@ Jean-Yves
&
@ fred02840: magnifique votre lien :-) Je me permettrai d’ajouter votre lien dans le prochain opus qui touchera les premiers PPC.

Ce qu’il a de cool, c’est qu’il « existe »… En effet, même si une grande partie des archives de ce site je les ai déjà, il n’existait à ma connaissance aucun site où ceci existait.
Merci.

17)
Jean-Yves
, le 27.06.2014 à 20:05
[modifier]

>skyroller
Merci à toi, j’ai enrichi mon dossier “Muséo-Mac” avec ce sujet …

Tant qu’on y est, un site que j’aime bien, et pas seulement pour le look :)
Le Grenier du Mac
Les “ethno-archéologues” du Mac ne s’y tromperont pas, il s’agit d’une perle.
Avec, en cas de nécessité, un forum toujours actif, à son rythme, depuis sa création.

J’ai aussi quelques vieilleries en état de marche.
Les dates entre parenthèses reprennent les périodes de production.
Un SE/30, (01/1989-10/1991).
Un PowerMac 7500 (08/1995-05/1996).
Un iMac/DV (06/2000-02/2001).
Ceci explique cela :D

Au plaisir de lire la suite.