Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les deux mystères de Time Machine

Bonjour, tout d’abord je vous prie de m’excuser, je ne vais pas pouvoir répondre à vos commentaires tout au long de la journée, j’espère avoir un accès à du wifi au moins une fois dans la journée.

Je ne vais pas me plaindre, car je suis en vacances, dans un petit coin de paradis. Habituellement dans ce genre de cas, je ne fais qu’envoyer des emails à mes amis, je feraia, deux petites exceptions cette année.

Comme beaucoup d’entre vous, ou en tout cas comme François, je suis du genre parano avec mes (multiples) sauvegardes.

Ma pire hantise serait de perdre mes précieuses photos et mes vidéos. Non pas que ces dernières aient une valeur commerciale, mais uniquement sentimentale. En effet, depuis l’arrivée de la photo et de la vidéo numérique, nos ordinateurs personnels ne contiennent plus seulement des documents standards (CV, budget familial, rapport d’école,...), mais aussi l’histoire de notre vie.

Il m’arrive (encore) bien (trop) souvent de faire peur à des collègues, souvent maman d’enfant suffisamment petit pour ne pas les avoir photographiés autrement qu’avec des appareils numériques. Et quand j’apprends pendant une pose qu’elles n’ont aucune sauvegarde, je mets le paquet pour qu’elles s’arrêtent le soir même dans le premier magasin pour s’acheter un disque dur externe (au moins un).

Il m’arrive encore aussi régulièrement de «sauver» des amis en récupérant des photos effacées ou en récupérant le disque d’un ordinateur ne désirant plus démarrer. J’ai de la chance, jusqu'à aujourd'hui, je n’ai jamais eu à annoncer de mauvaises nouvelles, mais bon je ne vais pas y couper un jour.

Sur Mac, l’arrivée de TimeMachine m’aide quand même à avoir de moins en moins ce genre de soucis. Toutes les personnes qui m’ont demandé conseil pour l’achat d’un Mac ont toutes acheté en parallèle un disque externe pour les machines de bureau, ou une time capsule avec leur portable. En gros même ma tante qui ne connait pas grand chose en informatique, a une sauvegarde toutes les heures quand son ordinateur est allumé.

Je vous disais donc que j’étais un peu parano de la sauvegarde. Quand je lis les articles du sujet écrit par François, je suis toujours rassuré, car je me sens moins seul. Mais malgré ma parano, cela ne m’a pas empêché de perdre quelques fichiers par «mystère». C’est justement de cela que je veux vous parler aujourd’hui.

Je vais vous en parler un peu plus bas, mais avant cela je vais vous présenter ma stratégie de sauvegarde, qui n’est surement pas parfait. Il y a sûrement mieux à faire (la preuve, j’ai perdu des fichiers), mais personnellement elle m’allait bien.

Je la présente ici non pas comme méthode absolue, mais j’aime bien savoir comment font les autres, cela donne souvent des idées. Peut-être, ma méthode en donnera à certains d’entre vous.

Ma machine principale est un MacBook Pro, je lui ai ajouté un disque externe de 2 To pour mes photos et vidéos (que j’ai en version numérique depuis 2001) et un SSD externe pour mes montages vidéos en cours. Ses trois disques ainsi que celui du MacBook Pro de ma femme sont sauvegardés par Time Machine sur le premier disque de 4 To d’un NAS Synology. Je n’ai pas configuré mon NAS avec deux disques en RAID0, mais j’ai configuré le deuxième disque comme un deuxième volume de 4 To.

Je sauvegarde de manière incrémentielle le premier sur le deuxième, ceci à un rythme hebdomadaire. Pourquoi ce choix, simplement pour éviter qu’un effacement involontaire sur le premier n’ait une incidence sur le deuxième.

Ce n’est bien sûr pas tout, j’ai également un disque externe de 2 To (hors de chez moi) qui contient une deuxième copie de ma sauvegarde TimeMachine. Ce disque est branché 1 à 2 fois par mois.

Comme les disques durs sont effaçables par un utilisateur, j’ai aussi acheté un graveur Blu-ray me permettant de graver des disques de 25 ou de 50 Go, ce dernier me permet de graver en deux fois, plusieurs années de photos exportées en DNG compressé.

J’ai même réussi à faire passer 12 ans de photos exportées en jpg et compressées avec JPEGmini sur une galette de 25Go.

L’avantage de cette méthode, c’est que le disque n’est pas effaçable. Il n’aura pas une durée de vie éternelle, mais comme pour l’instant toutes mes photos tiennent sur deux disques, le faire une fois par année n’est pas dramatique.

Je fais aussi régulièrement des récupérations de plusieurs fichiers aléatoires pour tester mes sauvegardes.

Vous remarquerez que je n’ai pas (ou plus) de sauvegarde bootable de mon ordinateur (carbon copy clonner ou autre). À l’époque, je le faisais régulièrement. Mais je me suis rendu compte que le système s’installait tellement rapidement que cela n’en valait pas la peine, et au moins je sais que je repartirai (cela ne m’est jamais arrivé) sur de nouvelles bases propres.

Alors comment ai-je réussi à perdre des données?

Les mystères de TimeMachine

Les deux fichiers perdus sont des cas particuliers de ma machine. Le premier est un email, absolument pas important. J’avais reçu d’un vendeur un code de réduction pour une prochaine commande. Deux ou trois semaines plus tard, j’ai voulu l’utiliser, mais manque de chance, j’avais fait de l’ordre dans mes emails quelques jours avant. Pas grave me suis-je dit, je n’ai qu’a le récupérer avec TimeMachine… sauf que, mon compte mail est un ancien compte MobileMe devenu maintenant iCloud. Ce dernier est configuré sur ma machine comme un compte IMAP, les mails se trouvent donc sur le serveur et non sur ma machine. Théoriquement, les mails sont quand même copiés sur l’ordinateur, dans ma bibliothèque. Ils étaient donc pour moi, naturellement sauvegardés par TM. Je restaure donc de ma sauvegarde TM, le dossier mail de ma bibliothèque tel qu’il était une semaine avant, et là... surprise.

Les emails effacés ne sont pas de retour. Ce n’était pas dramatique, il s’agissait d’un bon de 5 euro. Mais par contre, cela m’a remis en question. En effet, il aurait pu s’agir d’un mail beaucoup plus important. Depuis ce jour j’ai refait pas mal de tests, pour essayer de comprendre pourquoi. Et plusieurs fois, les fichiers effacés du mail ne se retrouvent pas dans ma sauvegarde. J’avoue ne pas savoir encore pourquoi. Est-ce dû à la synchronisation IMAP? Du coup de temps en temps, je sauvegarde manuellement mes boites aux lettres dans mon disque d’archive (sur mon NAS)

L’autre fichier perdu a aussi un lien avec le cloud. Cela vient d’arriver et je n’ai pas encore cherché de solutions ni contacté Apple.

J’achète de temps en temps des films directement depuis mon AppleTV. J’ai activé sur mon Mac mini le téléchargement automatique de mes achats. Il y a quelques jours, j’ai voulu revoir un concert acheté au mois d’octobre l’année passée. Je l’avais mis en musique de fond plusieurs fois depuis l’achat. Je vais donc dans les achats sur mon AppleTV, et le film n’y est pas. Je vais du coup dans ma bibliothèque iTunes, tous mes achats y sont (même les derniers), mais pas celui-ci. Je le vois dans ma liste d’achat, mais il n’est plus disponible au catalogue d’iTunes (sauf en clip séparé).

Je me suis dit que ce n’était pas grave, mon Mac mini a son propre disque externe configuré pour la sauvegarde TimeMachine. Mais quelle surprise, aucune trace de ce fichier.

Je n’ai pas encore approfondi ce cas, je ne le ferai pas avant mon retour. Fâché, j’ai trouvé une version pirate du concert que je me suis fait un plaisir de télécharger illégalement (je sais c’est pas bien).

Mais tout cela m’inquiète, je ne sais pas où cela a merdé. Je suis sûr que ce fichier a passé sur mon Mac mini, car j’ai regardé une fois ce concert en bricolant. Donc sur le Mac mini. Du coup, j’ai copié manuellement tous mes achats (musique, vidéo, livre et app) sur un vieux disque externe.

Je ne sais pas si ces problèmes de Time Machine sont liés au cloud. Dans le doute, je viens de refaire une copie complète de mes photos et de mes vidéos sur un vieux disque externe.

Un peu de littérature

Comme nous parlons de sauvegarde, je vais aussi vous parler du dernier livre de MacG qui parle justement de ça. Comme tous les livres MacG, je l’ai acheté, non pas forcément pour son contenu, mais comme soutien à ce site sympathique. Du coup, je l’ai quand même lu et je ne regrette pas mon choix. Je me demandais à qui MacG pouvait bien destiner ce livre.

Pour moi, je pensais que les lecteurs de MacG étaient déjà des habitués de TimeMachine. Franchement, j’ai trouvé la lecture agréable.

Étant un professionnel, je n’ai pas appris grand-chose, mais l’auteur va pas mal dans les détails, jusqu’à donner des pistes au lecteur sur le choix des disques ou des idées de schéma de sauvegarde.

Comme tous les autres livres de MacG, il est bien foutu. Ce n’est pas encore arrivé pour celui-ci, mais les autres livres du site sont régulièrement mis à jour, et cela gratuitement. Cela est très sympathique pour le client. Le seul inconvénient de ce système étant qu’il faut éviter de faire des annotations qui sont perdues lors d’une mise à jour. (j’en ai fait la triste expérience avec Mac OS X serveur).

Bien que ce livre ne m’ait pas apporté de réponse à mes questions du dessus, je le recommande sans soucis à quelqu’un qui veut perfectionner sa sauvegarde.

17 commentaires
1)
David Bonnet
, le 25.06.2014 à 03:25
[modifier]

Pour le mail, comme le compte est en IMAP, il y a des chances que la copie se trouvait uniquement sur le serveur de mail et pas sur le Mac. TimeMachine n’a donc pas pu le sauvegarder. Même s’il y avait une copie locale, il a probablement été conçu pour ignorer ces documents.

Pour le film manquant, je ne trouve pas d’explication…

Globalement, je suis assez déçu par la fiabilité de TimeMachine lorsqu’il est utilisé pour sauvegarder sur un disque dur branché en réseau. Les déconnexions intempestives ne sont tout simplement pas gérées ce qui est un comble quand on sait que l’utilisateur peut mettre en veille son Mac à tout moment et s’éloigner de son réseau wifi. Très vite, on se retrouve avec une sauvegarde corrompue et il faut reprendre du début. Le système de fichier HFS+ est aussi loin d’être fiable et il serait temps qu’Apple propose ou adopte un système de fichiers robuste (les solutions ne manquent pas).

La solution la plus fiable reste la sauvegarde en branchant le disque dur directement à la machine, en USB ou Thunderbolt. Personnellement, j’ai deux disques de sauvegarde de 2 To (des petits WD Elements) dont l’un est chez moi et l’autre au bureau. Je les branche en USB et TimeMachine s’occupe du reste (il gère les deux disques et sait quelle sauvegarde se trouve sur quel disque).

2)
Renaud LAFFONT
, le 25.06.2014 à 06:50
[modifier]

j’ai arrété Time machine il y a un an pour passer à CCC. Souci avec un Mac Pro 2010 et un MacBook Pro 2010: trop de sauvegardes qui prenne des plombes ou qui générent des erreurs, bref, j’ai laissé tomber. Ce sera plus compliqué le jour ou je change de machine, car TM est vraiment génial pour le transfert, mais il existe d’autres solutions. Je trouve que TM est la fonction qui s’est le moins améliorée depuis son arrivée sur OS X.

3)
pter
, le 25.06.2014 à 06:59
[modifier]

Time machine est un bijou, et il m’a sauve plusieurs fois des donnees importante (fichiers et phtotos) que j’avais foutu en l’air. Et extremement flexible: un backup sur l’airport, deux autres sur deux hd diferents. gestion impeccable.
#David: C’est quoi le probleme du HFS+ ??? C’est tout ce qui a de plus fiable! C’est les supports qui le sont moins (d’ou les backups…)! Et Time Machine est egalement ultra fiable (et un peu moins flexible soit que des solutions pro et payantes), d’ou justement pas de moitie de gestion de sauvegarde si probleme de transfer, cela reste un outil integre, gratuit, simple et efficace.

4)
Alain Le Gallou
, le 25.06.2014 à 07:24
[modifier]

Time Machine n’est pas une sauvegarde « bootable » et sa fiabilité est loin de celle de CCC ou SuperDuper. (J’ai eu deux corruptions complètes de Time Machine depuis que j’utilise).

J’utilise Time Machine sur un disque dur directement sur le Mac uniquement pour la récupération d’un fichier.

J’ai un autre disque dur directement sur le Mac en sauvegarde bootable par SuperDuper.

Ces deux disques, comme le Mac peuvent être détruit par la foudre, bien que j’ai un onduleur, mais étant en bout de ligne EDF la foudre peut être particulièrement dangereuse.

J’ai donc deux disques durs externes en alternance hors de mon domicile en sauvegarde bootable par SuperDuper. C’est la protection pour le vol, feu de la maison.

“Parano” dit Ceroc, non, c’est le minimum qu’il faut avoir pour garantir la pérennité de vos données.

5)
Macramé
, le 25.06.2014 à 08:08
[modifier]

Vouloir sauvegarder régulièrement des dizaines de milliers de documents, photos, musiques, etc. ne me semble pas relever de la phobie, mais du bon sens …
Alors je multiple les sauvegardes :
– Timemachine toutes les heures sur un disque externe,
– CCC tous les soirs sur un autre disque externe,
– « copie à la main » tous les soirs sur un autre disque externe,
– « copie à la main » tous les mois sur un autre iMac et sur un ordinateur portable qui ne sont pas dans la même maison.
Cela m’a sauvé la mise plusieurs fois …

Bonne journée de sauvegarde

6)
ysengrain
, le 25.06.2014 à 09:10
[modifier]

Ce dernier est configuré sur ma machine comme un compte IMAP, les mails se trouvent donc sur le serveur et non sur ma machine.

Sans aucun doute. c’est pour ça que je ne laisse JAMAIS aucun courriel sur le serveur.

1- le contenu m’en ai adressé et ne regarde personne d’autre – Cerock nous avons la même maladie paranoïaque

2- je copie tous mes courriels sur le disque dur de mon MBP.

Sauvegarde:

A- le principe

Dès 1984, j’en ai déjà parlé ici, j’ai fait en sorte de gérer mon service médical informatiquement. Immédiatement le problème de la sauvegarde a été évoqué.
C’est en discutant avec un patient qui était responsable informatique chez ELF que j’ai eu la solution. Le principe: une sauvegarde par unité de temps, pour moi, c’était chaque jour, tous les jours (pas dimanche, nous ne travaillions pas). Il faut considérer chaque jour comme identique à tous les autres, à l’exception d’un.

Nous sauvegardions chaque jour, sauf le Mardi (choix du hasard), qui était considéré comme une sauvegarde de semaine. Chaque Mardi, on utilisait un media différent.
Nous avions donc 5 media de journée et 5 media de semaines.

B- les media

Dans un premier temps, nous avons sauvegardé sur des bandes (K7, puis DAT) de streamer. Puis recopie de la base de données sur clé USB.

C- les logiciels

Simple copie, puis Carbon Copy Cloner

D- Les résultats

Nous avons survécu SANS PERTE DE DONNÉES au vol complet de notre installation informatique le 2/11/1992, à de multiples crash de serveur, à X corruptions de la base de données.

À titre personnel, le contenu de mon Mac est recopié avec CCC sur 4 disques durs différents (USB, FW800).

Time Machine: lors de sa parution, le système que j’utilisais me satisfaisait totalement. Je n’ai jamais essayé TM. Je n’ai jamais lu que CCC ou SuperDuper ait pu corrompre un backup.

7)
Sylvain
, le 25.06.2014 à 09:17
[modifier]

Il est bien clair que la sauvegarde régulière de données qui lui sont chères devrait être un réflexe chez tout utilisateur d’ordinateur. Mais philosophons un petit coup, tant qu’il fait encore un peu frais:

Qui dit réflexe ne dit pas obsession. Ne sommes-nous pas en train d’accorder une importance démesurée à certaines « choses » au détriment d’autres sans doute bien plus importantes ?
Ne trouvez-vous pas que nous passons beaucoup de temps et mettons pas mal d’argent pour bidouiller et stocker des fichiers de toutes sortes qu’en moyenne nous ne consultons finalement presque jamais ?
Parallèlement, combien passons nous de temps à développer notre maitrise de soi ou notre patience vis à vis de ceux qui nous entourent ? ou travaillons-nous à être plus agréables avec les personnes que nous aimons ? ;-)

Bonne journée

8)
ysengrain
, le 25.06.2014 à 09:21
[modifier]

Ne trouvez-vous pas que nous passons beaucoup de temps et mettons pas mal d’argent pour bidouiller et stocker des fichiers de toutes sortes qu’en moyenne nous ne consultons finalement presque jamais ?

Vrai, sauf qu’avant l’ère informatique, tout ce que tu conserves maintenant sur ton DD et que, bien d’accord, tu ne regardes jalais, était DÉFINITIVEMENT faute de pouvoir y accéder. Un ordinateur ne fait que ce qu’on lui demande (oh le beau truisme) et ne sert qu’à jouer à conserver.

9)
cerock
, le 25.06.2014 à 22:23
[modifier]

Bonjour a tous ou plutôt bonsoir. Je trouve enfin du wifi ;) alors pour vous répondre a tous.
Je n’ai personnellement eu qu’une seul fois un problème avec ma sauvegarde Time machine « réseau » au départ j’ai acheté une Time capsule puis maintenant un disque synology. Franchement de ce côté je n’ai pas a ne plaindre. Comme je l’ai dis, j’ai toujours trouver TM génial depuis sa sortie. Il faut juste comprendre ses points faibles (l’IMAP) par exemple.
Par contre il s’agit d’un instrument idéal pour un particulier. Côté professionnel, il existe aussi de très bonnes solutions de librairie.
Pour répondre a sylvain, c’est certain que nous y consacrons beaucoup trop de temps et d’énergie. Mais le jour ou l’on perd tout, serons nous du même avis ?

Meilleures salutations de Grèce où il fait très beau ;)

10)
David Bonnet
, le 26.06.2014 à 01:13
[modifier]

C’est quoi le probleme du HFS+ ??? C’est tout ce qui a de plus fiable!

Fiable ? Ah bon ? Je conseille la lecture de cet article, qui résume très bien la situation.

On peut relever que le premier gros problème d’HFS+ est qu’il ne se soucie pas de l’intégrité des données et fait une confiance aveugle au hardware. Si des bits sont inversés par mégarde par le matériel, HFS+ ne s’en soucie pas et propage ces erreurs à chaque sauvegarde. C’est ainsi qu’il arrive que des fichiers refusent soudainement de s’ouvrir.

Le deuxième gros problème est de l’ordre des performances. Un seul fichier ne peut être écrit à la fois. Un verrou global empêche toute écriture, ce qui, pour un système multi-tâche, est tout de même peu glorieux.

Ensuite, il y a d’autres soucis, comme la taille maximum d’un espace de stockage qui est de l’ordre de 17 To (aucun disque n’a encore dépassé cette capacité, mais ça viendra), l’impossibilité de déclarer des gros fichiers sans avoir à allouer immédiatement tout l’espace nécessaire, etc.

Bref, HFS+ est loin d’être un système de fichiers idéal et il serait grand temps qu’Apple opte pour une solution plus fiable et désormais éprouvée comme ZFS ou BtrFS.

11)
ToTheEnd
, le 26.06.2014 à 10:08
[modifier]

Clairement, TM a été une révolution dans le backup sans souci de millions de gens qui n’avaient aucune compétence informatique… ça l’est encore aujourd’hui face à Windows.

Ensuite, il y a d’autres soucis, comme la taille maximum d’un espace de stockage qui est de l’ordre de 17 To

Sauf erreur, c’était une limitation de OS X 10.5.2… dès la 10.5.3, cette limite a été portée à 8EB ou 8’000’000TB… faudra encore attendre 30 ans avant de voir un disque (ou machin) de cette capacité.

Par contre, vérifier l’intégrité des données, c’est définitivement un pas qu’Apple devrait franchir et je n’ai pas compris tout le bordel qui s’est passé avec ZFS. Maintes fois annoncés ou testés mais jamais implémenté. Problèmes de droits, de coûts (ahahahah), de performances ou de comptabilité?

T

12)
David Bonnet
, le 27.06.2014 à 14:27
[modifier]

Clairement, TM a été une révolution dans le backup sans souci de millions de gens qui n’avaient aucune compétence informatique… ça l’est encore aujourd’hui face à Windows.

Une sauvegarde Time Machine en USB/FireWire/Thunderbolt se fait sans accrocs et bien plus facilement que ce qui existait jusqu’alors. Ce sont les sauvegardes par le réseau (Wifi/Ethernet) qui posent parfois de sacrés problèmes qui rendent ce système inadapté à un novice. Et la non-vérification de l’intégrité des données ne garanti en rien la bonne exécution de la sauvegarde, quelque soit le moyen de connexion utilisé.

Sauf erreur, c’était une limitation de OS X 10.5.2… dès la 10.5.3, cette limite a été portée à 8EB ou 8’000’000TB…

C’était une limite secondaire et HFS+ n’est plus à une rustine près. J’espère néanmoins que cette compatibilité pour l’avenir lointain ne signifie pas qu’HFS+ restera la seule solution officielle jusque-là.

Problèmes de droits, de coûts (ahahahah), de performances ou de comptabilité?

Cette page relate de difficultés d’intégration de ZFS, HFS+ semblant être profondément ancré dans le noyau d’OS X et les services tels Time Machine, Versions, etc. Mais au-delà de ça, je n’ai aucune info à ce sujet.

13)
François Cuneo
, le 28.06.2014 à 07:16
[modifier]

Je suis moins parano qu’avant!:-) Mes fichiers importants sont sauvegardés sur TimeMachine, et j’utilise un autre programme pour mes photos et mes vidéos dont je vous parlerai bientôt.

Mais j’utilise surtout Dropbox, qui sauvegarde tout ce qui est important pour moi (mon dossier « Documents » entre autres choses. Chaque fois qu’un fichier était perdu ou corrompu d’une manière ou d’une autre, j’ai remonté le temps dans Dropbox qui m’a sauvé.

14)
jperret
, le 28.06.2014 à 10:33
[modifier]

MacMini Server avec SSD. Données, y compris Services Data, sur Drobo 5D 5x1Tb
Backup hebdomadaire du système avec CCC.
Backup avec TM des données et des 12 iMacs sur second Drobo 5D 5x2Tb
Pour éviter tout ralentissement, les backup TM sont effectués 4 fois par jour, à heure déterminée, grâce à TimeMachineEditor.
Backup quotidien du serveur et de certains postes dans le cloud avec CrashPlan, qui fonctionne vraiment très bien. Le premier backup est évidemment un peu long, mais bon…
Très satisfait de cette solution simple, fiable et finalement bon marché.

15)
bg
, le 01.07.2014 à 14:19
[modifier]

Idée vraiment (sûrement) bête… et destinée à ceux qui n’ont pas des To de données à sauvergarder… Pourquoi ne pas associer une sauvegarde physique via TM, puis une sauvegarde des données importantes (emails, photos etc…) via par exemple « backup » d’Apple et finir par mettre un maximum d’éléments sur la version Pro de Dropbox qui permet un versioning illimité et qui est d’une redoutable efficacité, associé à « révisions » (voir appstore).
Et pour ce qui est des emails, Gmail en IMAP m’a sauvé la vie au passage à Mavericks (et sa gestion chaotique de Gmail sous Mail où j’ai tout perdu) > j’ai tout récupéré en ligne (non sans quelques sueurs).
C’est surement artisanal et pas adapté à tous, mais cela fonctionne pas si mal !

16)
winchestermann
, le 03.10.2015 à 11:07
[modifier]

Bonjour à tous,

J’ai découvert avec El Capitan que l’on peut effacer les sauvegardes de Time Machine en passant par utilitaire de disque, images disque, copies de sauvegarde, effacer copies de sauvegarde time machine. Je ne sais pas si l’on pouvait le faire avant, c’est pour cela que je vous le signale.

17)
gaya
, le 10.11.2015 à 12:07
[modifier]

Bonjour, je m’adresse à vous car vous avez l’air de savoir de quoi vous parlez. J’espère que vous pourrez m’aider.
J’ai contacté Apple pour un problème mineur de stockage sur mon MacBook Air (stockage trop important dans « Autres »). Sans analyser le problème on m’a dit de formater mon DD. J’ai demandé à vérifier préalablement que les sauvegardes TM soient bien présentes sur ma Time Capsule (3 To). On a un peu cherché et je me souviens avoir ouvert la fenêtre sur le Finder de mon DD et celle de mes fichiers backup. On avait bien exactement la même architecture et le même poids de données. Évidemment, une fois le formatage achevé on a essayé d’accéder au sparebundle de la TC mais le dossier ne remonte pas. L’operatrice m’a fait lancer une sauvegarde TM pour vérifier que TM fonctionne, je ne sais pas si cela fait partie de mon problème. J’ai TOUT perdu car je n’ai pas d’autre sauvegarde. Apple considère que ce n’est pas son problème et mes interlocuteurs suivants Apple me disent que je n’ai jamais fait de sauvegarde sur TC. Il ne me reste sur TC que quelques films copiés à la main sur la TC. J’ai acheté un autre DD externe et lancé le logiciel EaseUs pour récupérer les données formatées mais je ne retrouve pas tout et évidemment c’est un bin’s incroyable car plein de doublons, pas de date etc. Je ne me sers plus de mon Mac depuis plusieurs semaines maintenant mais j’imagine qu’une solution doit bien exister, hein ?!
Merci par avance de votre aide !!!