Profitez des offres Memoirevive.ch!
Trucs en vrac

On commence par du lourd :

L'anarchie est à nos portes, ça a même bien commencé...

L'anarchie est à nos portes, ça a même bien commencé...

 

Chouette, l'anarchie est à nos portes (enfin les portes de l'Europe, la Suisse peut encore dormir tranquille sur ses matelas de billets).

Enfin, c'est un peu comme ça que je vois le traité négocié dans le plus grand secret par des technocrates des deux bords de l'Atlantique, grandement aidés dans leur action par les lobbies. Le TAFTA (Trans–Atlantic Free Trade Agreement ou aussi TTIP Transatlantic Trade and Invesment Partnership), article complet sur le Monde Diplomatique ou encore des questions et des réponses sur le site du monde.

Pour simplifier au maximum et expliciter ce titre qui doit (devrait ?) en faire trembler certains –et en réjouir d'autres–, il s'agit de faire en sorte qu'aucune loi locale d'un petit potentat comme le Luxembourg l'Alemagne ou la France ne puisse faire entrave au commerce. En gros, si une législation désuète interdit une honnête entreprise de mener à bien ses affaires, celle–ci pourrait porter plainte au nom de la libre entreprise toussa.

Un exemple : si un bon gros grainetier veux introduire une formidable nouvelle espèce de plante génétiquement modifiée, il n'aura plus besoin de soumettre ses semences à une batterie de tests abscons, yaka planter !

Un autre exemple, si un sympathique pétrolier souhaite exploiter un sous–sol par une méthode moderne telle que la fracturation hydraulique de roche mère, pas de problème, une interdiction se verrait renvoyée au tribunal spécial (à Washington ?) afin de permettre la liberté de la libre entreprise souveraine.

Je ne vois pas trop ce qu'il y a à redire à ça, mais il faut aller jusqu'au bout de cette belle idée : supprimer toutes les lois, et vu que les gouvernements ne serviront plus à rien, les foutre à la porte à coups de pieds au cul, tout comme tous ces feignasses de fonctionnaires et autres assistés inutiles. En profiter pour abolir les frontières physiques aussi, ya pas de raison que les humains n'aient pas les mêmes droits que les moustiques ou les boites de bonbons, et puis, s'il n'y a plus de frontières, on peut aussi faire l'énorme économie des forces armées (bon, là, je ne suis pas certain de faire l'unanimité chez les lobbies ;o). Ça va être formidable, non ?

Imaginez Carlos, grossiste en coca de Medelin, Mouloud, grossium du kif de Ketama et Nattapong opulent planteur d'opium de Chiang Maï intentant un procès à la DEA et à la brigade des stups pour entrave au libre échange...

Bon, trêve de plaisanteries, cette affaire est quand même sérieuse, apparemment assez peu relayée par les médias, et comme il y a justement des élections européennes dans pas trop longtemps, il serait bon de demander à ceux qui veulent se faire élire ce qu'ils pensent du sujet.

Quand on lit que les 67 personnes les plus riches du monde possèdent autant que la moitié de l'humanité la plus pauvre (3 500 000 000 de personnes), on comprends qu'il y a urgence pour eux à engranger plus encore...

 

Justement, à propos des graines...

Saviez–vous qu'il est interdit aux agriculteurs de semer les graines qu'ils ont récoltées l'année précédente sans tomber sous le coup d'une inculpation pour contrefaçon ? C'est en tout cas ce que j'ai compris à la lecture de ce billet pour le moins inquiétant. Depuis quelques millénaires, c'est pourtant ce qu'ont fait les travailleurs de la terre, sélectionnant année après année les graines des plus beaux spécimen pour avoir une meilleure récolte l'année suivante. Et bin maintenant, ce savoir faire millénaire a été confisqué par quelques grosses boîtes bienfaitrices de l'humanité (Monsanto, c'est aussi l'agent orange ou encore les PCB –polychlorobiphenyle–, le délectable pyralène)...

Peut–être avez vous aussi suivi le procès surréaliste qui a été intenté à l'association Kokopelli par un gros grainetier et le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences), heureusement qu'ils ne publient pas trop de billets sur ce blog, c'est déprimant au possible (et pourtant, je suis d'un naturel souriant et insouciant).

Si on ajoute à ça l'histoire (un peu ancienne) de l'interdiction du purin d'orties ou celle toute récente de Mr Giboulot, viticulteur, condamné à 500 euros d'amende pour avoir refusé de traiter chimiquement ses vignes (il fait du vin bio) qui s'en sort bien, il risquait de la prison ferme et 30000 euros d'amende ! ça nous fait quand même une convergence d'informations qui nous montre un monde qui semble un peu fada, non ? La moitié des terres en Europe est contrôlée par 3 % de gros propriétaires...

Pour ce qui me concerne, je suis toujours adepte des graines germées, c'est toujours une merveille au quotidien (déjà, deux fois par jour, s'occuper un petit moment de ce que l'on va manger, ça détend, et puis c'est bon !).

 

Un pour tousse, tousse pourri

Voilà à quoi ressemblait le ciel le 14 mars à 20 h 20

Voilà à quoi ressemblait le ciel le 14 mars à 20 h 20

En augmentant la vitesse d'obturation, on arrive à distinguer les cheminées à environ 2 km derrière les lumières du stade qui sont à moins d'1 km...

En augmentant la vitesse d'obturation, on arrive à distinguer les cheminées à environ 2 km derrière les lumières du stade qui sont à moins d'1 km...

Depuis le pic de pollution que la France a connu vers la mi mars, je souffre d'encombrement des voies respiratoires par d'importantes quantités de mucus, qui sont évacuées par expectorations et mouchages fréquents. Depuis les pluies de la semaine dernière, ça s'améliore un peu, outre les possibilités photographiques, j'ai maintenant une nouvelle raison de dire que

« Chouette, il pleut ! », ça nettoie...

Je ne sais pas quelles sont les statistiques, mais je remarque qu'autour de moi, nombreuses sont les personnes souffrant des mêmes symptômes, on avait même du mal à trouver des mouchoirs en papier de la marque à laquelle nos narines sont habituées dans diverses grandes surfaces visitées.

Il est possible que je soit devenu allergique aux pollens concomitamment à cette attaque chimique, je le saurais l'année prochaine. Et en discutant hier avec Jean–Luc, il m'a dit son doute quand à la responsabilité unique des diesels dans l'affaire, il pourrait y avoir une réaction à de nouvelles merveilles « phytosanitaires » proposées par les empoisonneurs sus–mentionnés. On vit une époque formidable !

Une source de butinage

J'aime bien aller me promener, outre Urbanbike, sur un autre site de Jean–Christophe Courte, le totalement minimaliste inexten.so. On y vois pas mal de jolis vélos (pas que des Bromptons), de bien jolies demeures et autres bâtiments, et quelques bouts d'infos glanées ça et là, avec le lien vers la source si l'on souhaite en savoir plus. Sobre et hyper efficace, je ne fréquente (toujours) pas Twitter, mais ça doit y ressembler un brin.

 

Comme vous avez été assez sages,

Un petit CukGadget en prime aujourd'hui

 

C'est tout bête cette fois ci, il s'agit d' :Une petite lampe, avec flexible de micro en métal, assez rigide, équipée d'une douille GU 10 sur laquelle est fixée une petite Led de 6 watts en trois émetteurs, lumière très puissante et surtout très ponctuelle. En 4000 K pour celle là (merci Luc), j'en ai aussi trouvé de plus puissantes, 7 watts sur un seul émetteur en 3000 K.

Une petite lampe, avec flexible de micro en métal, assez rigide, équipée d'une douille GU 10 sur laquelle est fixée une petite Led de 6 watts en trois émetteurs, lumière très puissante et surtout très ponctuelle. En 4000 K pour celle là (merci Luc), j'en ai aussi trouvé de plus puissantes, 7 watts sur un seul émetteur en 3000 K.

 

Et son pied est un aimant puissant trouvé dans une superbe antenne automobile en inox (qui est actuellement sur mon dragon, but de la chine). Ça tient vraiment bien !

Et son pied est un aimant puissant trouvé dans une superbe antenne automobile en inox (qui est actuellement sur mon dragon, but de la chine). Ça tient vraiment bien !

Ici sur ma pexeuse d'établi, en vis à vis de la magnifique lampe de tour chinée à Habère–Poche un lendemain de festival et première à être équipée de la même Led à la place de sa souffreteuse ampoule à filament pourtant 10 fois plus consommatrice d'énergie (mais je ne vous fait pas de dessins tendancieux pour vous l'annoncer ;o).

Ici sur ma perceuse d'établi, en vis à vis de la magnifique lampe de tour chinée à Habère–Poche un lendemain de festival, et première à être équipée de la même Led à la place de sa souffreteuse ampoule à filament pourtant 10 fois plus consommatrice d'énergie (mais je ne vous fait pas de dessins tendancieux pour vous l'annoncer, moi ;o).

Le hasard, vous y croyez, au hasard ?

Jeudi premier mai, un petit vide–grenier tout près, sur un parking de supermarché, j'y ai trouvé, entre autres merveilles :

Quelques mètres de drisse

Quelques mètres de drisse

ça peut toujours servir, ah, mais elle estélastique

élastique

C'est pour faire des tendeurs !

Et dimanche, à un autre vide grenier, au milieu d'un monceau de petite quincaillerie, j'ai découvert :

un crochet en ABS

un crochet en ABS

puis un sachet en contenant quatre autres,

dans lequel la drisse glisse parfaitement !

dans lesquels la drisse glisse parfaitement !

pour venir se coincer vers le bas, pas facile à faire passer, mais après, ça ne bouge plus.

 

Et on finit sur un magnifique

 

Schmilblick

un ou plutôt, des Schmilblick

un ou plutôt, des Schmilblicks

ça trainait dans une valise posée au sol, avec plein de pièces pour machine à coudre, pas du tout rangés, en fait quand je les ai acheté, ces trucs, ce n'étaient que de jolis cylindres en laiton, que je pensais utiliser pour en faire des paliers ou que sais–je...

De retour à l'atelier, j'ai observé de plus près ces mignons bouts de métal, et en fait, ils s'emboîtent parfaitement les uns dans les autres, par trois, dans plusieurs diamètres notés sur le dessus : 32, 28, 22, 18, et 14, il y en a deux en 22 (et ce chiffre correspond parfaitement au diamètre intérieur du plus gros cylindre).

Un cylindre en laiton, assez massif, dans lequel coulissent, parfaitement ajustés deux autres cylindres

Un cylindre en laiton, assez massif, dans lequel coulissent, parfaitement ajustés deux autres cylindres

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 32 à droite, et un des 22 à gauche

la pièce d'en bas de l'image rentre parfaitement dans celle de gauche

la pièce d'en bas de l'image rentre parfaitement dans celle de gauche

elle est légèrement biseautée vers l'intérieur et munie d'une bague moletée à son autre extrémité

et celle de droite s'ajuste aussi parfaitement dans celle qui était avant en bas

et celle de droite s'ajuste aussi parfaitement dans celle qui était avant en bas

sa partie basse est concave, d'un bel arrondi prolongeant le biseau sus–mentionné, et elle est aussi moletée à l'autre bout

On peut  parfois y lire le nom de la marque, ici EXPEDIA PARIS

On peut parfois y lire le nom de la marque, ici EXPEDIA PARIS

et là, L'ÉCLAIR PARIS

et là, L'ÉCLAIR PARIS

J'avoue n'avoir aucune idée de ce à quoi ça a pu servir, mais je compte sur vous pour éclairer ma lanterne (et toutes les personnes à qui je les ai montré aussi, aimeraient bien savoir).

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

PS : un grand merci à Noé pour l'interface de publication, écrire un article ici est devenu un grand plaisir – l'insertion des images, formidable !

9 commentaires
1)
Blues
, le 06.05.2014 à 08:17
[modifier]

Excellent (comme d’hab) Zit ah ah, trop bien : la Suisse peut encore dormir tranquille sur ses matelas de billets

Pour les graines, heureusement que des initiatives du genre Kokopelli existent (libres de droit et reproductibles (non-hybrides F1 et non-OGM). Dans ma région la plupart des agriculteurs bio employent (si possible) des semences de ce type. Pour ceux que ça branche : page Wiki de KokoPelli

4)
Jaxom
, le 06.05.2014 à 10:09
[modifier]

Bonjour, j’ai lu un peu rapidement, mais, un peu ironiquement, j’y ai vu une contradiction.

Au début, tu te plains de se futur accord qui supprimera plein de règles et de contraintes à la libre entreprise.

Et plus loin tu te plains des contraintes en place qui entravent la liberté de commercer un engrais qui est pourtant reconnu comme inoffensif pour la santé.

Voilà, juste my two cents sur le sujet.

5)
Modane
, le 06.05.2014 à 12:06
[modifier]

L’autre jour, quelqu’un parlait ici des pouvoirs interstitiels comme facteur d’évolution. Et malheureusement les interstices disparaissent, et le joyeux fouillis qui a toujours été l’apanage de la vie est remplacé par le grotesque de gestions qui se veulent rationnelles.

C’est étrange comme le mot « optimisation » me donne des poussées d’urticaire, ces temps-ci…

Merci, Zit!

6)
Tom25
, le 06.05.2014 à 12:33
[modifier]

Merci Zit.

Là, là j’aimerais que Zit fasse du karaté et participe à ces réunions. ;-) .

7)
Saluki
, le 06.05.2014 à 16:44
[modifier]

Il y a des moments où la « barre à mine » d’Alec6 manque cruellement.
Mais je ne suis pas « selfjusticiaire », quoique…

Pour rester dans le contexte : Nous avons, pas trop loin de chez nous, un vigneron champenois qui prétend faire un champ’ bio.
Voui, Voui, toussa, toussa…
Sauf que tous les viticulteurs alentour font bien leurs 26 ou 27 traitements annuels et…il y a du vent.
Est-ce que ça mérite la différence de prix ?

9)
Modane
, le 06.05.2014 à 18:32
[modifier]

Tes molettes trucmuche ressemblent un peu aux pigots de calage, sur les projecteurs ciné… J’ai bon?