Profitez des offres Memoirevive.ch!
Les Sony A7, A7R et A7S sont arrivés au bout de la première étape du parc d’objectifs

Je vous ai parlé ici des Sony A7 et A7R

Depuis est sorti le A7S, plutôt dédié à la vidéo 4K.

Je ne le connais pas du tout à part ce que j’en ai lu, je n’en parlerai donc pas.

Par contre, les A7 et A7R, je les ai bien pris en mains.

Au départ, ces appareils ne pouvaient être livrés qu’avec un objectif, le 28-70 3.5-5.6 de base, un peu juste avec le 7R. Je l’ai revendu dès que le 24-70 f4 (voir plus bas) est sorti.

Très vite est sorti sur le marché le 35 mm 2.8, un petit bijou niveau qualité, mais aussi niveau prix, puis est arrivé le 55 mm 1.8.

Lui aussi est très onéreux, même s’il s’agit d’un monstre de piqué. Le double pratiquement du prix d’un 50 mm 1.8 de chez Nikon ou Canon par exemple.

Ces deux objectifs sont signés par Zeiss, ceci explique cela. Nous verrons également que, pour le 55 mm en particulier, nous en avons pour notre argent.

Puis, toujours chez Sony signé par Zeiss, est arrivé le 24-70 f4. Bel objectif, finalement pas si onéreux que cela. Nous verrons plus bas que, si bien évidemment il s’agit d’une belle pièce, je suis personnellement un tout petit peu déçu par sa distorsion.

Finalement, comme prévu, mais avec un mois de retard, c’est le 70-200 f4 blanc signé Sony, mais dans la classe G haut de gamme du fabricant.

Nous sommes donc au bout de la première étape annoncée par Sony il y a quelques mois. Le principal est là, mais on attend la suite.

Faisons le tour assez rapidement de ces objectifs (j’ai un panaris, c’est dur de taper avec une poupée sur le majeur)!

Le Vario-Tessar® T* FE 24 - 70 mm F4 ZA OSS

Prix du marché: environ 1200 francs en Suisse, soit environ 1000 €, toujours dans notre pays.

lenses_detail_img_1-4

Pour partir à New York, j’ai pris le A7R et sa définition maximale (la même que celle du Nikon 800E). Là, je savais que l’autofocus ne serait pas un problème.

Pour rappel, le A7R ne dispose que d’un système à détection de contraste, alors que le A7 est équipé du même système associé à un détecteur de phase (le système traditionnel des reflex).

Oh, la différence ne saute pas aux yeux dans des conditions normales, mais en mode sport ou en basse lumière, il est clair que le A7 est un un plus rapide que le A7R qui parfois mouline un peu dans ces conditions très basses.

Je précise encore que le A7R est déjà excellent dans sa mise au point. Encore une fois, à New York, c’est celui qu’il me fallait.

2014-04-26-13-20-19_DxO

42 mm, f4, 60e de seconde, ISO 800 (le grain est celui du film T-Max 100 tout comme le rendu, signé DXO FilmPack), c’est voulu!

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Bien évidemment, au vu de la hauteur des bâtiments, un grand-angle était de mise. J’ai vraiment hésité à partir avec le 35 mm, tellement léger, dont je vais parler plus bas, et tellement qualitatif. Mais le 35 mm, même en plein format, ça ne suffit pas, et j’étais bien content de profiter du 24 mm minimum du nouveau zoom de Zeiss.

Cet objectif est léger, rapide, silencieux, et sa stabilisation optique pallie en partie la différence entre mes anciens 24-70 f2.8 de la concurrence.

Doté d’une magnifique bague de zooming, en tous points parfaite, d’une bague de mise au point un poil trop étroite, j’ai été presque pleinement satisfait par le rendu de cet objectif. Seule une distorsion vraiment présente, en particulier en grand-angle, peut gêner et un manque de piqué dans les coins à f4 en 24 mm. Mais attention! Si vous photographiez en JPEG, vous ne les verrez pas, elles seront corrigées par le logiciel interne de l’appareil. J’ai lu aussi que cet objectif serait en fait un poil plus court que le 24 mm  pour permettre justement la correction des distorsions, tout en gardant la focale minimale (les corrections impliquant toujours un recadrage plus ou moins léger.

Si vous photographiez en RAW, ce que j’ai fait bien sûr, DXO ou Lightroom, avec leurs profils de correction intégrés, vous permettront également de corriger ces distorsions sans effort.

2014-05-29_17-41-05

Dans LR, Avant-Après

2014-05-29_17-44-19

Toujours Avant-Après. Focale 24 mm à f11

2014-05-29_17-55-17

Toujours dans Lightroom, mais cette fois, l’original sans correction et celle apportée par DxO. C’est génial, cette nouvelle fonction de DXO 9.5 qui permet de travailler bien plus en symbiose avec LR, puisque ce dernier envoie désormais les RAW à travailler, avec retour en DNG, Tiff ou JPEG dans la pile de la photo dans LR!

24 mm, f11, 100 ISO, 200e de seconde

24 mm, f11, 100 ISO, 200e de seconde

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Le vignettage est également de la partie de manière bien visible, mais là aussi, les algorithmes de correction, que ce soit en interne ou en postproduction font merveille.

Précisons également que se promener avec le couple A7R lié au 24-70 toute une journée est un plaisir! 474 grammes du boîtier + 426 grammes pour l’objectif nous amènent pile-poil à 900 grammes. A comparer au 1.9 kg du couple D800 avec son 24-70, il n’y a pas photo! Moins de la moitié, et ça compte!

Certes, le Nikon ouvre à 2.8, mais lui n’est pas stabilisé.

Mes vertèbres remercient Sony. Je précise que je n’aurais pas pris de meilleures photos avec le D800E! Les deux appareils ont les mêmes capteurs, et dans ces conditions (visite de ville), rien n’aurait été en faveur du plus gros, si ce n’est peut-être son viseur. Mais le fait d’avoir à la fois l’excellent viseur électronique (mais qui peut et doit encore être amélioré dans les modèles suivants) ET l’écran pivotabale est un plus certain de Sony, quand on veut être discret.

Lisons ce qu’en dit DXO Mark:

Les performances du Zeiss Vario-Tessar sont bonnes dans l’ensemble, mais cela n’est pas sans quelques particularités. D’une part, il a une très bonne uniformité, sauf un plongeon à grande ouverture à 24 mm, en particulier dans cette situation au niveau du piqué dans les coins.

Les corrections contre d’autres aberrations à grande ouverture à 24mm - l’aberration chromatique, la distorsion et le vignettage ne donnent pas tout à fait ce que nous espérions, mais à toutes les autres focales de l’objectif ce dernier travaille bien. Étant donné le prix qui n’est pas déraisonnable de la lentille (tout comme le boîtier, d’ailleurs), Sony a réussi à offrir un équilibre entre la performance et le prix, tout en offrant en même temps quelque chose de différent pour les options ordinaires. Il n’y a certes pas de doute que c’est une combinaison attrayante, mais ce n’est pas tout à fait le succès retentissant que nous croyions que ce serait.

Le Zeiss Sonnar® T* E 35 mm F2.8 ZA

Prix du marché: environ 820 francs en Suisse, soit environ 680 €, toujours dans notre pays.

Certes, cet objectif est cher.

Tout petit, tout léger, mais de grande qualité

Tout petit, tout léger, mais de grande qualité

Certes, il n’ouvre qu’à 2.8 ce qui n’est pas un record.

Mais alors, quel pied dans 3 domaines:

  • une qualité d’image exceptionnelle, digne des plus grands;
  • une rapidité de mise au point favorisée par la légèreté de l’appareil, avec son pare-soleil intégré; certes, ce n’est pas un pancake, mais tout de même!
  • sa taille et son poids, qui sont un bonheur. Rendez-vous compte! 120 grammes! Avec le A7, on porte 594 grammes. Une vraie promenade de santé que de l’avoir autour du cou pendant toute une journée.

Cet objectif n’est pas stabilisé, mais un 35 mm tout de même ouvert à 2.8 a-t-il besoin de l’être? Pas vraiment! Quoique moi, je suis preneur de la stabilisation sur toutes les focales.

 

La vue de chez nous… 35mm, f2.8, 320 ISO, 400e de seconde

La vue de chez nous… 35mm, f2.8, 320 ISO, 400e de seconde

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

2014-02-01-13-18-36

1/60e à f4, ISO 800

Pas trop de déformation dans l’image, malgré le 35 mm.

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Lisons ce que nous en dit DXO Mark en conclusion:

Bien que le FE Zeiss Sonnar T * 35mm f2.8 ZA n’ait pas le rendement constant et la netteté dans le domaine extérieur que son frère le ZE Sonnar T * 55mm f1.8 ZA, le fait qu’il est très proche du 35mm Sigma f1.4 DG HSM Un QI (sur la même plage d’ouverture) est un plus. En revanche, il n’a pas la polyvalence de ce modèle en basse lumière, bien sûr, mais par contre, il s’agit d’une fraction de la taille et du poids que complètent la petite taille et la portabilité inhérente des modèles A7. 

 

Le Sony E FE 70 - 200 mm F4 G OSS

Prix du marché: environ 1400 francs en Suisse, soit environ 1160 €, toujours dans notre pays.

Le petit dernier est enfin là! L’objectif que j’attendais avec le plus d’impatience.

lenses_detail_img_1

Il s’agit d’un objectif de type G, soit le haut de gamme, chez Sony. La construction est belle, et il ne dépare pas le boîtier, pourtant noir, lui. C’est comme chez Canon quoi!

J’ai toujours adoré ce type de zooms. Jusque-là, j’ai utilisé les derniers Canon et Nikon, qui ouvraient à 2.8. De magnifiques pièces, tant chez l’un que chez l’autre, qui me permettent de faire de beaux portraits, en jouant avec la profondeur de champ, mais qui ont comme principaux reproches que je pourrais leur faire d’être chères (mais c’est bien normal) et lourdes (c’est normal aussi, ouvrant à 2.8): 1490 grammes pour le Canon, 1540 grammes chez Nikon.

2014-05-11-11-01-25

f4, ISO 100, 250e de seconde. Cette photo a été prise au A7, pas au A7R

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Mais il faut peut-être comparer ce qui est comparable: poids du Canon 70-200 f4: 705 grammes, poids du 70-200 f4 Nikon: 850 grammes, poids du Sony 70-200 f4: 840 grammes.

OK, Canon fait un peu moins lourd, et c’est bien, puisque leur 70-200 f4 est excellent, n’empêche que le couple A7R (plein format donc) à comparer avec un 6D reste nettement à l’avantage de Sony.

Et là, c’est ma nuque qui sera contente chez Laurent Vera, au Rock'n Poche.

Tout métal, cet objectif donne des résultats tout simplement étonnants: depuis bientôt dix ans que j’accompagne mes enfants prendre des cours à la piscine d’Echallens, c’est toujours avec un tel zoom (mais ouvrant à f.2.8) que je prenais des photos de mes petits nageurs.

2014-05-24-05-33-01_DxO

800 ISO, f4, 200 mm, 200e de secondes. Oui je sais, j’aurais dû monter les ISO pour plus de vitesse, l’objectif a corrigé mon bougé, mais pas celui du sujet. Je précise que je l’ai fait sur d’autres images, mais que je ne désire pas montrer. On ne montre pas sa fille en costume de bain comme ça sur Internet voyez-vous…

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Les résultats avec le couple Sony A7-FE 70-200 est à la hauteur de ce que je faisais avant, même mieux d’ailleurs.

La distance de mise au point est de 1m, mais glisse à 1.5m au 200 mm. Ceci est à comparer avec les 1m à toutes focales du Nikor équivalent (f4), ce qui est mieux, mais aussi aux 1.50 m à toutes focales du 2.8 VR1 de chez Nikon et 1.40 m du VR2 toujours de chez Nikon, toutes focales aussi, ou encore aux 1.2 m toutes focales chez Canon sur les versions f2.8 et f4 toutes focales. Le Sony s’en sort donc plutôt bien également dans ce domaine.

2014-05-11-08-21-14

70 mm, f4, 100 ISO, 160e de seconde

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

2014-05-11-08-27-22

Et maintenant à 200 mm, 320e de seconde à f6.3, 100 ISO

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

Cet objectif est tout à fait ce que j’attendais, avec une stabilisation très efficace, je tiens aussi à le préciser.

Lisons ce que dit DXO Mark:

La performance de ce Sony est très bonne et les niveaux de netteté sont très élevés, et même s’il ne peut ne pas tout à fait prétendre être le meilleur de sa catégorie - le Nikkor 70-200mm f4 - à 200 mm, il est pratiquement certain qu’il ne saurait vous décevoir. Livré avec un collier de trépied, le Sony sape même légèrement le modèle Nikkor rival, donnant au FE 70-200mm F4G OSS un bon rapport qualité sans compromis sur la qualité ou les caractéristiques pratiques.

Le Sonnar® T* FE 55 mm F1, 8 ZA

Prix du marché: environ 1020 francs en Suisse, soit environ 850 €, toujours dans notre pays.

Et pour terminer, pour la bonne bouche, le Zeiss Sonnar T * 55mm f1.8 ZA FE

Celui-là est sublimissime

Celui-là est sublimissime

Voici ce qu’en dit en conclusion DPReview:

Par rapport à l’objectif Canon EF 50mm f/1.8 II ou Nikon AF-S Nikkor 50mm f/1.8G, le Sony est tout simplement dans une classe différente en termes de netteté à grande ouverture. C’était à prévoir, compte tenu de son prix beaucoup plus élevé et de son design beaucoup plus moderne, mais il ne donne une idée de la raison pour laquelle Sony estime qu’il peut exiger une augmentation pareille de prix pour cet objectif. Cela dit, le Zeiss bat également Nikon même plus cher 58mm AF-S Nikkor f/1.4G pour la netteté dans nos tests - il est vraiment très bon

À partir des résultats de tests de laboratoire, le 55mm F1.8 ZA Sony FE est tout simplement l’un des objectifs les plus forts que nous ayons vus. Il a clairement été conçu avec les exigences de capteurs à haute résolution modernes à l’esprit, et peut facilement concourir pour la résolution de première classe de l’Alpha 7R. Il est impossible d’ignorer son prix, mais dans ce cas, vous avez un très bon argument: vous obtenez ce que vous payez.

Pour DP Review, un seul objectif, le meilleur qu’ils n’aient jamais testé, bat ce 55 mm: le Zeiss Otus 55 mm, mais de très peu.

Que vous dire d’autre: cher oui, mais alors, quelle belle pièce, non stabilisée soit dit en passant, extrêmement bien finie, et pesant 281 grammes.

 

2013-12-14-11-19-35

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

2014-05-29_17-29-33

Un détail en taille réelle

2013-12-14-11-20-36

Cliquez une première fois pour agrandir, puis cliquez sur "ouvrir dans une autre fenêtre" en bas, puis cliquez encore pour la taille réelle

2014-05-29_17-38-07

Un détail en taille réelle

En conclusion

Eh bien voilà!

La famille est désormais au complet, provisoirement.

J’attends tout de même un 14-24, qui me ferait bien plaisir, même si, en général, ce n’est pas ma tasse de thé, ces hyper grands-angles.

J’attends également un 100 Macro, et peut-être un 85 bien ouvert, pour le portrait.

Ah, et puis tant qu’on y est, un transstandard, de type 28-200, pour quant on veut tout faire sans trop s’encombrer.

Ce qui est certain, c’est que, et pourtant vous me connaissez, il m’arrive de dénigrer assez vite ce qui m’a enthousiasmé, je ne regrette pas une seule seconde mon passage chez Sony. Pas une seconde non plus, je regrette d’avoir vendu mon D800E de chez Nikon, et son parc d’objectifs.

J’ai tout avec ces A7: le poids, la qualité. Avec un chargeur et une batterie (voire 2 pour être tranquille), le système tient la route à la perfection.

39 commentaires
1)
David Bonnet
, le 30.05.2014 à 01:23
[modifier]

Merci beaucoup pour ce retour d’expérience sur ces nouveaux objectifs, ainsi que précédemment sur les Sony A7(R). Tous ces détails sont fort utiles et appréciables, néanmoins j’hésite encore entre un Sony A7 et le Fuji X-T1, qui a également reçu des critiques très favorables. Les deux appareils ayant des prix similaires n’arrange pas les choses.

Comme je suis amené à voyager souvent dans des régions relativement humides, l’étanchéité du Fuji me semble un plus indéniable (les objectifs ne le sont pas encore, mais ça va venir). Sony n’est pas très clair à ce sujet, surtout depuis les problèmes de fuite de lumière au niveau de la bague de l’objectif qui me refroidissent pas mal, bien que cela semble être un cas rare.

Le Fuji possède un plus petit capteur et donc les objectifs sont relativement plus petits à focale équivalente, ce qui est également un point que j’apprécie. Néanmoins, je ne sais pas à quel point un capteur plein format influe sur la qualité de l’image.

Un point particulièrement négatif du Fuji semble être la qualité des vidéos. Une mise à jour logicielle pourrait régler cela, néanmoins, ce n’est pas une fonction primordiale pour moi.

Enfin, la politique commerciale de Fuji semble être appréciée à bien des égards par les utilisateurs. En particulier, Fuji a fait évoluer des appareils existants en proposant des mises à jour de leur firmware contrairement à Sony qui est plus prompt à sortir de nouveaux boîtiers qu’à régler les problèmes des anciens. Par exemple, les possesseurs du Sony NEX-7 se sentent oubliés, surtout depuis la nouvelle direction choisie par la firme.

Bref, est-ce que l’un d’entre vous a essayé ce Fuji X-T1 ? Sinon, sur le papier et au regard de ses caractéristiques, qu’en pensez-vous par rapport au modèle de Sony ? Enfin, que penser des objectifs de Fuji par rapport à ceux de Sony / Zeiss ?

2)
Renaud LAFFONT
, le 30.05.2014 à 06:51
[modifier]

merci François pour ces tests. Pour ma part, comme je navigue entre le NEX 6, 7 et l’A7R, j’ai pas mal d’objectifs NEX: le 18-55 (pas si vilain que ça, surtout avec DxO), le 18-200, le 30 macro et le 16 f2.8
Je m’étais équipé en objectifs monture A, pour les DSLR Alpha: le 16-35 f2.8 et le 24mm f/2 par Zeiss. Avec l’adaptateur LA-EA4, ils sont parfaits sur l’A7r.
Et puis j’ai craqué il y a quelques temps pour un vieux copain, le Canon 70-200 f/4. Que j’avais un temps abandonné pour son équivalent en 2.8 stabilisé.
Avec l’adaptateur Metabones, la qualité est superbe. L’AF n’est pas hyper véloce, mais la qualité est superbe.

3)
François Cuneo
, le 30.05.2014 à 07:12
[modifier]

David, la qualité des Fuji est évidemment parfaite. Cela dit, le grand capteur fait partie pour moi désormais du cahier des charges. Il fut un temps où je l’avais abandonné, pour venir vers du plus léger, du plus transportable. Mais le grand capteur est venu au tout léger, alors je ne vois plus de raison de m’en priver.

Sérieusement, le passage du D800E au A7R n’est en rien une baisse de qualité, au contraire je dirais même. Cela dit, le boîtier Canon a un autofocus de course très fort même en basse lumière. Le A7R et dans une moindre mesure le A7, dans des conditions de très basses lumière, sont un bon cran en-dessous. Dans toutes les autres conditions, ils sont équivalents, et il faut voir le A7 suivre le sujet qui vous arrive contre.

Fuji, j’ai eu le X1 Pro que j’ai beaucoup aimé. Sauf leur autofocus, qui d’ailleurs s’est un peu amélioré avec une mise à jour du firmware.

Bref, si j’étais vous, et en voyant vos arguments pour le Fuji, je n’hésiterais pas trop à venir vers le Sony, qu’on m’a toujours dit tropicalisé. Bon, je ne l’ai pas trop utilisé sous la pluie, et les fuites de lumière, je n’en ai jamais vu.

4)
François Cuneo
, le 30.05.2014 à 07:13
[modifier]

Renaud, le défaut de tes objectifs NEX, c’est qu’ils ne couvrent pas le plein format.

Sympa ces adaptateurs de toute sorte, mais tu n’as pas envie une fois d’avoir au moins UN objectif fait pour l’A7R?:-)

5)
Renaud LAFFONT
, le 30.05.2014 à 08:25
[modifier]

François. Pas forcément. L’important c’est de couvrir les plages de focales dont j’ai besoin. Avec un AF qui tienne la route. Mes optiques NEX sont sur mes NEX (j’ai toujours le 6 dans la poche avec le 16mm) et les optiques A sur l’A7r.

6)
ToTheEnd
, le 30.05.2014 à 09:27
[modifier]

Ah ces chers petits appareils… c’est rigolo de voir quelques constructeurs tenter d’innover et en particulier, de faire des ajustements live sur du jpg et laisser le raw sans retouche.

Pour combien de temps allez-vous encore investir ou courir après ces boîtiers? Perso, je pense que mon 5DmIII sera le dernier et pour une raison toute bête: l’évolution des smartphones.

Bien entendu, aujourd’hui, pour un expert ou un badaud averti inutile de comparer la photo réalisée au travers d’une de ces boîtiers à celle sortie d’un smartphone.

Toutefois, permettez-mois de faire une toute petite remarque: l’iPhone 1 aura 7 ans le mois prochain et si son premier capteur de 2MP était sympathique, il était médiocre… aujourd’hui, et à la veille du lancement de l’iPhone 6, le capteur du 5S donne réellement des résultats assez époustouflants en fonction des conditions.

Alors imaginons ces mêmes petits appareils en 2020… je prends quelques risques: 30MP au moins, 128’000 ISO, stabilisateur, f1.4 à f22, 14mm à 800mm, etc.

La question en fait, c’est de savoir quels grands constructeurs classiques survivront à cette délirante transition technique. Si les boîtiers numériques ont tué le film et Kodak, il se pourrait bien que le smartphone tue l’appareil photo numérique. La preuve en image:

Bien sûr, il y aura encore des pros et des nostalgiques qui achèteront le 5DmV et je ne sais quoi d’autre mais ça sera confidentiel.

T

8)
grain de sable
, le 30.05.2014 à 09:55
[modifier]

Well, un avis… Et à l’évidence vous avez un avis sur tout, cher TTE!

Oui, nous l’avons tous compris, les smartphones ont tué le numérique bas de gamme, en gros les appareils à moins de 200 balles.

De là prétendre concurrencer les boîtiers numériques DSLR… Il faut savoir raison garder!

9)
skyroller01
, le 30.05.2014 à 11:34
[modifier]

Le T-Max 100 ASA… Le plus beau rendu en noir et blanc de tous les temps… Et que de souvenirs, comme les développements dans la salle de bain du haut de chez mes parents, sans fenêtre.

Merci François pour ce petit rappel et cette belle photo.

10)
Renaud LAFFONT
, le 30.05.2014 à 12:13
[modifier]

En fait, la photo, je la trouve pas terrible. J’aurais cadré un peu plus serré, et coupé un peu en bas et à gauche. Dommage le reflet sur le visage de la jeune femme à gauche.

11)
Caplan
, le 30.05.2014 à 12:43
[modifier]

En fait, la photo, je la trouve pas terrible. J’aurais cadré un peu plus serré, et coupé un peu en bas et à gauche…

Ah, encore un Docteur en bonnes photos!

Et celle-là, de Robert Frank, elle est bougée, pas au point et de traviole:

12)
ysengrain
, le 30.05.2014 à 12:55
[modifier]

En matière d’optique « standard », il faudra regarder celui que toute la presse encense: le Sigma 50mm F1.4 DG HSM | Art.

Réponse Photo le cote à 93/100, DxO Mark le met au même niveau que l’Otus Zeiss 55 mm (dont la mise au point est manuelle)…. Mais pour un prix quatre fois moindre !!! (889 vs > 4000 €)
Quant à DPReview: in fact it is one of the best lens we’be ever tested

13)
Renaud LAFFONT
, le 30.05.2014 à 12:56
[modifier]

Caplan: ah ben justement la photo que tu montres, je la trouve super. Y a un cadre et des personnages. Je pense qu’un recadrage de celle de François apporterait beaucoup à la lisibilité de l’image.

14)
Caplan
, le 30.05.2014 à 14:05
[modifier]

Je pense qu’un recadrage de celle de François apporterait beaucoup à la lisibilité de l’image.

Ce qu’il faut lire, c’est cette image là! Et tant pis pour ceux qui ne savent pas lire… Cette photo a bien l’air d’une photo à la sauvette. Le cadrage en fait partie.

François, ne touche à rien!

15)
Renaud LAFFONT
, le 30.05.2014 à 14:40
[modifier]

Caplan « ce qu’il faut lire »..? « tant pis pour ceux qui ne savent pas lire ».
C’est ce que tu lis. Ça te gêne si quelqu’un exprime un avis différent du tien?
Ca va le melon, tu passes les portes?

16)
marcdiver
, le 30.05.2014 à 14:49
[modifier]

voici 3 mois que je me suis mis au Reflex ! Coïncidence avec l’article, j’ai reçu aujourd’hui mon 55-300 de Nikkor !
J’avais hésité avec les Sony suis aux articles de François, mais me suis décidé pour un 7100
Je cherche un objectif grand angle, avec un grande ouverture ! Qqn connait des objectifs Nikkor, Tamron ou Sigma intéressants ?

17)
rolando
, le 30.05.2014 à 14:53
[modifier]

Merci pour ce retour d’expérience bien instructif.

En effet, mes cervicales aiment beaucoup moins mon 5D3 que moi.
Ce Sony m’intéresse aussi beaucoup, c’est le parc d’optiques disponibles qui me freine encore.
J’attendais que Fuji sorte un X-Pro 2 full frame car les options d’objectifs disponibles (et leur roadmap) me plaisent plus. Malheureusement, il semble bien que le X-Pro2 ne sera pas FF.
Je m’accroche à mon 35mm 1.4, mais je sais déjà que je ne jetterai sans doute pas le moindre regard du côté des réflex pour mon prochain appareil photo.

18)
ToTheEnd
, le 30.05.2014 à 17:12
[modifier]

Well, un avis… Et à l’évidence vous avez un avis sur tout, cher TTE!

Bah non, désolé. Aucun avis sur la lutte greco-romaine. Aucun avis non plus sur les gens insomniaques. Pas d’avis non plus sur les gens qui voient des soucoupes volantes. Bref, je pourrais continuer comme ça sur quelques pages mais ça va emmerder tout le monde et je n’ai pas franchement le temps.

Ceci dit, pour la photo et les smartphones, j’ai effectivement quelques avis qui valent ce qu’ils valent… mais j’ai bien précisé que les pros continueront d’acheter un DSLR. Par contre, je ne suis pas d’accord avec l’affirmation que les « smartphones ont tué le numérique bas de gamme, en gros les appareils à moins de 200 balles ». Ils sont en train de flinguer une industrie et un segment de marché au-dessus de 200 balles. Je rappelle que les fabricants ont annoncé à l’unisson une baisse de 50% des ventes en à peine 4 ans… j’ai même lu que les ventes d’objectifs suivent la même courbe.

A la fin, faute de fonds, l’innovation sera toujours plus réduite chez les constructeurs classiques alors que dans le smartphone, les budgets devraient être illimités pour prendre des PDM et ce, chaque année. On pourra ravoir cette discussion dans 3 ou 4 ans… on verra bien mais déjà aujourd’hui, j’ai lu des photographes (pro ou avertis) partir en vacances sans leur gros truc et être très satisfait du résultat.

A noter que le responsable de la photo chez Nokia débarque chez Apple en juin.

T

19)
fxc
, le 30.05.2014 à 17:50
[modifier]

Tout cela pour regarder ses photos sur un écran de 13 ou 15 pouces, au mieux 27 pouces et au pire sur un écran de télé.

Tout cela pour qlqs agrandissements papiers, majoritairement 21/29,7
ou de tapisser sa maison avec du 30/40, je rejoins un peu tte, j’ai un nikon v1 et il photographie….

20)
Caplan
, le 30.05.2014 à 18:47
[modifier]

Caplan « ce qu’il faut lire »..? « tant pis pour ceux qui ne savent pas lire ».
C’est ce que tu lis. Ça te gêne si quelqu’un exprime un avis différent du tien?
Ca va le melon, tu passes les portes?

Ma question est juste: « Qui es-tu pour trouver cette photo pas terrible? »

Si tu fais partie de ces gens qui ne peuvent pas regarder simplement le travail d’autrui sans chercher des poux, tant mieux pour toi, mais ne va pas parler de la taille du melon de tes semblables, tu veux?

22)
Simon
, le 30.05.2014 à 19:48
[modifier]

Caplan: sombre crétin

Au moins la photo semble déchaîner les passions, c’est peut-être bon signe ;-)

Personnellement je l’aime bien!

24)
Hervé
, le 30.05.2014 à 23:12
[modifier]

Caplan: sombre crétin

J’avais cru, naïvement, que ce genre de commentaire avait définitivement disparu. Ils sont revenus !!

25)
François Cuneo
, le 30.05.2014 à 23:26
[modifier]

Oui Renaud, le sombre crétin, je trouve vraiment dommage…

Rolando, si par hasard Fuji faisait un FF, il faudrait qu’il recommence une nouvelle gamme d’objectifs. Et là, le Sony serait en avance!:-)

26)
François Cuneo
, le 30.05.2014 à 23:31
[modifier]

Cela dit, je n’ai aucunement retouché les cadrages de ces photos, voulant montrer la totalité de l’image des Sony.

Mais, et sur ce point je rejoins Caplan, j’aime bien le côté pas calculé de cette prise de vue (je n’ose pas dire cadrage).

Et cette photo, je n’aurais pu la faire avec un réflex pur et dur, ou peut-être avec le laborieux LiveView de ces derniers. Là, appareil posé sur la table, l’air de rien… en regardant dans l’écran orienté un peu verticalement… Presque facile.

27)
Gilles Theophile
, le 31.05.2014 à 21:40
[modifier]

Et cette photo, je n’aurais pu la faire avec un réflex pur et dur

Si, si, tu aurais pu la faire.

L’amie photographe qui illustre mes livres, malgré le côté intimidant de son D800 + 24-70/2,8, ce serait levée et aurait sympathisé avec cette personne. Peut-être qu’elle n’aurait pas pu faire la même photo, mais elle en aurait fait d’autres, plus spontanées, mieux composées, avec la complicité de ce modèle d’un jour.

C’est ça aussi, la photographie…

28)
François Cuneo
, le 01.06.2014 à 11:40
[modifier]

Oui, Gilles, je suis bien d’accord… Mais moi, je ne sais pas faire ça. Je n’ose pas. Donc avec un vrai reflex, je n’aurais pas pu prendre cette photo.:-)

Quant au recordage, peut-être le referais-je (l’extrême bas me gêne), mais pour le reste, même avec le reflet, je suis assez content.

31)
François Cuneo
, le 01.06.2014 à 13:55
[modifier]

Cela dit Gilles, plus spontanée, je ne pense pas, bien au contraire. Et là, c’était pendant une journée de visite à NY, j’étais dans un petit bistrot au pied de l’Empire State Building, fallait faire vite, je la trouvais superbe, cette femme avec sa canne à téléphoner à je ne sais pas qui, tout fort, en me regardant dans les yeux.

32)
Caplan
, le 01.06.2014 à 14:53
[modifier]

Je pensais à celui sur la fille de gauche, moi, celui dont parlait Renaud.

Ah ouais… Dans ce cas, c’est encore moins grave…

33)
Gilles Theophile
, le 01.06.2014 à 18:11
[modifier]

Je te comprends, François, moi aussi j’aurais du mal à m’adresser à une personne dans la rue. De toute façon, je ne fais ni de street, ni de photo de voyage :-)

35)
apreslapluie
, le 02.06.2014 à 16:57
[modifier]

Merci pour cet état des lieux très instructif.
Quelques RAW permettraient de tester sur Capture One…
Possesseur d’un XE1 je suis très tenté par ce boitier avec le 24-70 mm…

36)
guru
, le 03.06.2014 à 09:18
[modifier]

Je suis impressionné par le piqué du 70-200 à 200mm; joli!

Ce sidi, je passe (en gardant mon D600 et les optiques Nikon) à l’OMD EM1 et ses optiques µ4/3 bon marché… pour mes cervicales et la discrétion. Je n’aimais pas du tout l’ergonomie des Sony, leur temps de latence et leur viseur. Je suis par contre ravi de tout cela sur l’Olympus.
De plus, avec les optiques Nikon et le coéficient 2X c’est vraiment intéressant. Bien sûr, ça ne rivalise pas avec du FF mais, même pour une expo, je n’ai pas besoin de tous ces pixels…

37)
Laurent Vera
, le 03.06.2014 à 20:18
[modifier]

Mouais, je viens de recevoir mon phaseone, pour les cervicales je pense que cela va être difficile (+ de 3 kg avec une optique de base).

38)
Blues
, le 05.06.2014 à 14:02
[modifier]

il se pourrait bien que le smartphone tue l’appareil photo numérique

Sans avoir vu-lu de statistique, je suis du même avis… je dirais même que d’ici 5 ans on en sera là ! Vu que ça progresse un max du côté miniaturisation, vu que la masse préfère déjà et sans aucun doute le « tout en un », donc du moment que la qualité et les possibilités seront au RV, bye bye les monstres dédiés (à part pour une rare minorité de pro ou semi-pro éclairés qui se payeront un réflex ou APN qui fera « juste des photos et rien d’autre :D). D’ailleurs même si de loin pas parfait, dans ce sens le Nokia Lumia 1020 montre la voie à suivre.

En attendant de suivre cette voie, mon dernier achat de vrai APN sera je pense le successeur de mon petit Sony RX100-I, soit son frère qui vient de sortir en V 3.

39)
Pascal
, le 09.06.2014 à 11:02
[modifier]

Et le plaisir ? Est-ce que vous avez pensé au plaisir ?

Jusqu’à maintenant, j’ai jamais apprécié les boitiers moderne car je n’ai jamais retrouvé le plaisir d’utilisation que j’avais à l’époque du Leica R (R4) ou du Nikon FA etc. Heureusement, grâce à Fuji j’imagine, Nikon à sorti le DF ! Et là, non seulement il est léger, mais en plus, quel pied à l’utilisation ! Enfin !

C’est le D800e qui n’est pas content. Depuis, il ne sort quasi plus, à moins de faire du studio ou là, il fait merveille avec son grip vertical.

J’ai pris en main un A7, et je dois bien avouer que c’est pire que tout. Je dois être trop vieux, mais ça me fait pas triper du tout. Absolument aucun plaisir à l’utiliser. Techniquement rien à redire, ça marche, mais boitier ultra moderne avec lequel je n’ai aucune affinité !

J’avais déjà eu ce sentiment avec mon Canon 5D à l’époque. Mon premier FF numérique. Excellent capteur, certe, mais par contre, boitier qui me donnais pas envie. Résultat: il fallait vraiment que le sujet en vaille la peine pour que je daigne sortir l’appareil, à contre-coeur.

Bref, tout ça pour dire que finalement, je trouve bien plus de plaisir à utiliser des appareils moins technologique, mais avec lequel on prend son pied à l’idée de l’utiliser.