Profitez des offres Memoirevive.ch!
Izneo: toute la BD ou presque sur votre tablette ou votre Mac

J'ai toujours beaucoup aimé lire des BD.

J'en ai une belle collection qui prend pas mal de mètres dans un couloir, collection qui, si elle n'est pas aussi belle que celle de notre ami Fabien Conus n'en reste pas moins de 574 tomes (non non, je ne les ai pas comptées à la main, c'est BookPedia qui s'en est chargé).

574 tomes, ça prend de la place.

Et un livre au milieu de ces 574 tomes à trouver, ce n'est pas toujours simple non plus.

Je reste tout à fait conscient qu'une BD en papier, c'est vraiment bien, c'est confortable, et le papier a sa personnalité propre qui le rend difficile à supprimer au profit du numérique.

Et pourtant…

Elles sont nombreuses, les expériences de BD numérique sur iPad ou sur un ordinateur.

J'ai déjà parlé ici d'Ave Comics qui au départ m'avait bien plu.

Ave Comics est parti sur le principe qu'une tablette est trop petite pour afficher une page, et nous propose de l'animer et de nous faire passer d'une case à l'autre plus ou moins automatiquement. Un métier d'animateur de case était même en voie d'être développé pour cette application.

J'ai trouvé la chose intéressante, mais très vite, je n'ai pas supporté de lire des cases à un rythme qui ne me correspondait souvent pas.

Je n'étais pas face à des BD (pourtant, il s'agissait bien d'elles), mais face à un nouveau truc qui pouvait me donner le mal de mer.

J'ai donc assez vite repris mes achats dans ma librairie préférée (tiens d'ailleurs, au moment où j'écris ces lignes, je vais partir chercher les 2 derniers volumes de Blast, série magistrale dont vous a parlé d'ailleurs Fabien ici.

Mais il y a un peu plus d'un mois, je suis tombé sur un service assez formidable qui a pour avantage d'avoir changé ce jeudi 13 mars: il s'agit d'Izneo.

Izneo, c'est quoi?

Je vais laisser la parole à mon très cher ami  et collaborateur Wikipedia qui résume très bien la chose:

Une structure dénommée Bande Numérique est créée pour regrouper huit éditeurs de bande dessinée que sont Bamboo, Casterman, Dargaud, Delcourt, Dupuis, Glénat, Le Lombard et Soleil afin d'envisager l'avenir de l'édition en numérique qui modifie la manière d'acheter et de lire la bande dessinée1.

Le 26 mars 2010, douze éditeurs de bande dessinée franco-belge se regroupent pour créer une offre légale de lecture de bande dessinée en ligne : le site izneo est né[réf. nécessaire]. À son lancement, le site izneo propose la lecture payante de plus de 600 titres[réf. nécessaire]. Ouvert à tous les éditeurs de bande dessinée, le site s’enrichit mois après mois de plusieurs centaines d’albums pour atteindre, trois ans après sa création, plus de 4 000 titres au catalogue et à la date de décembre 2013 6 000 titres disponibles sont annoncés2.

En 2012, Delcourt quitte la structure pour rejoindre Hachette Livre qui est également son distributeur de livres physiques3.

Quelques mois après sa création, izneo met en ligne sa propre application pour iPad afin de permettre la lecture de bande dessinée sur tablette tactile. Des applications pour Android etWindows 8 sont également disponibles. En octobre 2013, l'application dédiée a été téléchargée 300 000 fois dans une douzaine de pays4.

Puis, izneo commence le développement de son activité de distributeur, en mettant son entrepôt numérique à disposition de Gallica[réf. nécess

Je reprends… allo, c'est François qui parle, là…

Le grand avantage d'Izneo par rapport à tout ce que j'ai vu jusqu'alors, c'est que les principaux éditeurs de BD sont actionnaire de la chose, ce qui fait qu'énormément de titres sont disponibles, et que cette grande quantité d'ouvrages augmente très vite.

À noter nonobstant que manque Glénat, tout de même un acteur important. Ainsi, pas de Titeuf sur Izneo, du moins pour l'instant.

Vous pouvez bien évidemment acheter des BD sur le site, que vous pourrez télécharger pour un prix bien moindre (en tout cas en Suisse, je ne sais pas combien vous payez vos vraies BD en France, mais ça me semble un peu pareil à chez nous en un peu moins cher).

Vous pourrez alors les lire hors-ligne sur tous vos périphériques.

Je parlerai du confort plus bas, mais sachez que la plus grande partie des nouveautés est disponibles pratiquement en même temps que sortent les BD papier en librairie.

Izneo, le principe de la bibliothèque

Ce qui me semble encore plus intéressant, mais avec quelques bémols dont je vais vite m'entretenir avec vous, c'est la possibilité de prendre un abonnement qui vous donnera accès à la lecture d'une grande partie des albums du répertoire.

Cet abonnement coûte 9.90 € par mois et, jusqu'à jeudi, donnait accès à 15 livres par mois, que l'on pouvait garder 10 jours (un peu comme une bibliothèque dont on paierai l'accès mensuellement), ce qui personnellement me suffisait.

L'abonnement tel qu'il se présentait jusqu'à hier…

L'abonnement tel qu'il se présentait jusqu'à hier…

 

Mais tadadaaaa: depuis hier, grand changement, lisez plutôt le mail que j'ai reçu l'autre jour:

Cher(e) abonné(e),

Le 13 mars prochain, votre abonnement BD izneo évolue et devient l’ABO BD illimité !

Ce qui change ? Vous pourrez désormais lire autant de BD que vous le souhaitez chaque mois, parmi le catalogue Abonnement ! Et toujours pour 9,90€ par mois seulement, sans engagement !

Vous n’avez rien à faire : le jeudi 13 mars, votre abonnement actuel basculera automatiquement vers l’ABO BD illimité. Vous pourrez lire toutes les BD du catalogue Abonnement directement sur le site web www.izneo.com après identification, mais aussi dans l’application izneo, où vous retrouverez toutes les BD de l’ABO BD illimité dans la rubrique « Mes BD ».

Avec l’ABO BD illimité, votre passion de la BD numérique n’a plus de limite !

Merci de votre confiance et à très bientôt sur izneo !

L’équipe izneo

Je me réjouis de voir comment les choses vont se passer puisqu'en effet, jusqu'à ce jour, lorsqu'on empruntait un livre, il restait dix jours à disposition: si on ne l'avait pas fini, il fallait le reprendre, ce qui diminuait d'une unité notre stock lisible en un mois (remarquez que s'il me fallait 10 jours pour lire un livre, j'étais au large, et ce n'était pas grave d'en reprendre un).

Il n'y a pas beaucoup de livres dans ma librairie puisque ceux que j'ai loués sont automatiquement enlevés après dix jours. (Celui qui dit un seul mot sur l'achat du dernier Buck Dany, je le traite de pascal, c'est juste que je voulais voir ce qu'était devenue la BD de mon enfance et que je l'ai choisie avant de m'abonner, pour pouvoir la lire tranquillement)

Il n'y a pas beaucoup de livres dans ma librairie puisque ceux que j'ai loués sont automatiquement enlevés après dix jours. (Celui qui dit un seul mot sur l'achat du dernier Buck Dany, je le traite de rascal, c'est juste que je voulais voir ce qu'était devenue la BD de mon enfance et que je l'ai choisie avant de m'abonner, pour pouvoir la lire tranquillement (ce qu'il ne faut pas faire pour se justifier!))

 

Normalement, j'imagine que les dix jours n'ont plus de raison d'être, ce qui m'arrangerait parce que jusqu'à ce jour, lorsqu'un livre n'est plus disponible, il disparaît automatiquement de votre librairie. J'aurais bien aimé avoir au moins une trace de ce que j'avais déjà lu. Remarquez que vous l'avez en allant sur le site de l'éditeur, mais pas sur l'iPad, et comme c'est sur l'iPad que je lis les BD…

2014-03-13_18-23-26

L'historique de nos lectures et de nos achats sur le site Web. Notez le pop-up menu dynamique qui évolue au fil de ce que vous avez "emprunté" ou acheté.

 

Depuis le changement d'abonnement, peut-être que les BD resteront ad eternam dans votre librairie. Dommage, en fin de journée de jeudi, je n'arrive pas à voir ce changement d'abonnement.

MAJ de dimanche 16 mars: ça y est, j'ai accès à tous les livres illimités de la sélection de l'abonnement. Tout n'a pas été aussi automatique que ça, il a fallu attendre un mail et un lien pour basculer sur la nouvelle formule, mais on y est. Cela dit, j'ai bien accès à tout, mais pour l'instant sur l'iPad, c'est comme si j'avais acheté tous les livres: je ne vois plus ce que j'ai vraiment payé ou pas. Je pense qu'il va falloir changer quelque chose dans l'application pour supporter vraiment la chose.

Je vous tiens au courant dès que les choses auront changé, d'accord?

Les restrictions de l'abonnement

L'abonnement donne accès à beaucoup d'ouvrages de la librairie d'Izneo, mais pas à tous.

Ainsi, si tous les Blake et Mortimer sont disponibles et librement lisibles avec l'abonnement, le dernier exemplaire ne l'est pas gratuitement, il faudra l'acheter. Le problème, c'est que je l'aurais fait (en fait, j'ai acheté la version papier, j'ai toute la collection, je ne vais pas l'abandonner) de toute manière, attendant avec beaucoup d'impatience le nouveau tome. Alors que dans quelques mois, il fera partie de l'offre.

IMG_0067

L'avant-dernier ouvrage est disponible gratuitement dans l'abonnement...

…pas le dernier!

…pas le dernier, celui-là, il faut encore l'acheter!

Il suffit d'être patient, mais bon…

Au final, le risque est fort de craquer et d'acheter une BD qui au final se retrouvera dans l'abonnement… 

Inversement, certains anciens numéros d'une série qui dure depuis un demi-siècle pourront manquer. Tout n'a visiblement pas encore été numérisé, mais honnêtement, il y a déjà beaucoup.

Immensément plus que sur Youboox par exemple.

Autre exemple: si Blast est bien sur Izneo, les 4 volumes sont à acheter. Je viens de lire les extraits sur mon iPad, c'est juste génial comme ça sort bien! Au point que finalement, les deux derniers volumes sont passés, au prix d'un seul (en vrai), sur mon iPad et pas dans ma bibliothèque. En plus, il s'agit d'une version numérique spéciale avec tons sépias, c'est très beau. Je confirme d'ailleurs, au milieu de Blast 3, que la lecture est en tout cas aussi agréable que sur papier, et je peux vous le dire en toute connaissance de cause, je viens de relire les tomes 1 et 2 justement sur papier.

J'en viens au confort de lecture justement.

Izneo, c'est comment de lire avec?

Ben c'est sacrément bien!

Je ne sais pas trop comment expliquer, mais, moi qui ne suis pas un fana d'écriture à l'écran, moi qui continue malgré tout à préférer lire un texte sur papier lorsque je dois me concentrer, ici, rien de tel!

Il émane une luminosité douce de l'iPad (Air dans mon cas) juste très agréable qui est incroyablement confortable.

La taille de la tablette est juste comme il faut.

On pourra, au besoin si la marge est trop grande, zoomer  jusqu'à être à ras bord avec les cases, et bloquer le niveau de zoom qui sera donc conservé tout au long de la lecture.

IMG_0072

La marge est peut-être un peu grande.

Je règle mon zoom, puis le bloque…

Je règle mon zoom, puis le bloque…

Et elle est belle!

Et elle est belle!

Un souhait? Pouvoir conserver ce niveau de zoom même lorsqu'on quitte la BD, pour ne pas avoir à le régler à nouveau. Mais encore une fois, la taille est excellente sur iPad Air, même sans passer par un zoom. Sur un iPad Mini, les choses sont un peu plus difficiles.

Un service payant de plus

Ben oui…

Essayons de faire la liste…

  • Qobuz (aucun regret, c'est génial)
  • Dropbox
  • Evernote
  • Beesy
  • Droplr
  • Runkeeper
  • iCloud
  • Adobe CC (version edu, mais bon…)
  • Réponses-Photo
  • Compétence Mac
  • L'Hebdo ( en fait j'ai l'abonnement papier mais qui fait office aussi d'abonnement iPad)
  • Paris Match (ben oui, ça défoule)
  • Auto Plus (oui je sais, la honte, mais ça défoule aussi, et ça m'évite de changer ma Clio que j'aime de 11 ans)
  • Le Matin Dimanche
  • Runner's
  • et j'en oublie bien sûr, c'est certain…

Et maintenant Izneo…

N'empêche que bon… en même temps, je n'ai plus acheté un CD depuis des mois, j'écoute de la musique en permanence au bureau (classique ou jazz, je ne peux pas travailler avec du rock ou de la variété française où les mots viennent se mêler à ce que je lis ou écris), je peux lire autant que je veux niveau BD, je n'achète plus un seul journal papier (à part Vous et Votre Mac que j'ai finalement pu mettre sur mon iPad et Chasseur d'images), je ne fais plus de mise à jour tous les deux ans de mes produits Adobe puisqu'ils le sont automatiquement, bref, ce ne sont pas QUE des frais supplémentaires, tous ces services.

Il s'agit aussi de remplacement d'anciennes dépenses que je ne fais plus.

Mais oui, au bout du compte, ça compte…

Surtout que, contrairement à Qobuz qui nous permet d'écouter toutes les nouveautés sans restriction (sauf interdiction de certains rares productions), ici, comme indiqué plus haut, il va falloir de temps en temps sortir notre portemonnaie… pour quelque chose qui sera disponible gratuitement dans quelques semaines ou mois.

En conclusion

Avec certes quelques limites, il s'agit d'une magnifique offre que celle qui nous est proposée ici.

Encore une fois, la question se pose du "je n'ai plus rien en vrai, supporterai-je de tout perdre à la fin de mon abonnement?".

Pour moi en tout cas, c'est clair: je me fous des objets, ce qui compte, c'est le moment présent et ce que je peux faire avec.

Les livres que j'ai lus sur Izneo, je les ai lus, la musique que j'ai écoutée sur Qobuz, je l'ai écoutée.

Je n'en aurais jamais fait autant s'il avait tout fallu acheter à la pièce, alors…

En ce qui concerne Izneo, je souhaiterais simplement avoir un abonnement premium, un peu plus cher, qui permette de lire tous les albums du catalogue.

Bien sûr, que vont faire mes enfants de tous ces locations virtuelles ensuite, lorsque je serai mort?

Ils n'auront pas des caisses de livres et de disques à dépoussiérer, il ne leur restera pas grand-chose.

Et alors?

Est-ce vraiment important?

26 commentaires
1)
Crifan
, le 14.03.2014 à 05:23
[modifier]

Merci de nous faire partager cette découverte.

Ta réflexion finale me fait penser à l’expression

« There is no way to happiness, happiness is the way… »

L’important, ce n’est pas l’objet, c’est l’histoire qu’il t’a fait vivre…

2)
Mirou
, le 14.03.2014 à 08:09
[modifier]

Super merci je vais aller voir ça.
Mais question très très prosaïque: Runner’s, il est dans le kiosque?

4)
zit
, le 14.03.2014 à 09:24
[modifier]

Et voilà un truc qui n’est pas pour moi non plus : je dois lire une BD par an, les grandes années. Là, j’ai mon quota pour cinq ans, vu que je viens de me replonger avec délectation dans la Rubrique–à–Brac, le chef d’œuvre de Marcel Gotlib (le fameux gars à l’humour glacial et sophistiqué), qui vient enfin d’être réédité en intégrale.

Et je me suis aperçu en le lisant que j’avais tendance à lire ça bien trop vite, en fait, sans vraiment regarder les images, qui pourtant sont souvent incroyablement détaillées : j’ai trop l’habitude de lire des livres sans images !

z (et puis, je n’ai toujours pas d’ail pade, je répêêêêêêêêêêêêêête : et pour ce que j’utilise l’ail faune…)

5)
levri
, le 14.03.2014 à 11:50
[modifier]

Encore quelque chose que les éditeurs proposent avec plus de 10 ans de retard. Des groupes proposent des scans de BDs depuis bien plus de 10 ans, on les trouve en jpg et on peut les convertir à n’importe quel format de lecture à l’aide de petits freewares ou sharewares avec l’avantage de pouvoir être lu sur n’importe quelle plateforme au moment qu’on veut et où on veut.

C’est du style 50 000 BDs Sur un To. Je ne suis pas amateur de BDs, mais des amis collectionneurs utilisent ce système depuis le début du XXI ème siècle, pour eux qui possèdent matériellement de nombreuses BDs l’avantage est le portage de leur collection et la possibilité de se procurer des albums marginaux ou introuvables matériellement.

7)
levri
, le 14.03.2014 à 12:10
[modifier]

Je ne fréquente pas les groupes BDs, mais je suppose que ça doit être comme pour les amateurs de musique de qualité, ça doit être des échanges limités aux amateurs éclairés qui de toute façon achètent beaucoup de BDs.

En musique les groupes privés d’échange numérisent des albums en lossless en choisissant les pressages les plus qualitatifs, ils numérisent également des vynils ou des albums non disponibles.

Des groupes similaires existent également pour le cinéma.

8)
cvanquick
, le 14.03.2014 à 12:49
[modifier]

Super, cela va régler mon problème d’ogre lecteur de BD.
Je vais enfin pouvoir faire le tri entre ce que je veux conserver physiquement et ce que je veux juste découvrir.

A raison de 50 à 100 bds par an, cela va m’être très utile. Surtout que je n’en conserve au final même pas la moitié.

Merci M. CUNEO

10)
FMter
, le 14.03.2014 à 19:04
[modifier]

Bonsoir,

La BD sur papier, ça a notamment ceci de bien qu’après l’avoir lue, je la passe à mon épouse, mes fils, si intérêt … Est-ce possible avec un compte Izneo ?

11)
iYannick
, le 14.03.2014 à 21:03
[modifier]

Pas mal du tout ce truc !

Y’a des comics ou c’est juste réservé au la BD franco-Belge ?

12)
Gr@g
, le 15.03.2014 à 20:59
[modifier]

intéressant, mais je reste très papier pour la BD… et effectivement, pouvoir la prêter est un plaisir également.

13)
blixi
, le 16.03.2014 à 05:09
[modifier]

très mauvaise expérience, compte ouvert, accès à l’abo illimité depuis le mac mais pas depuis l’ipad. aucun support le week end. je n’ai pas trouvé la facilité de clore le compte et de rompre l’abonnement en un clic, contrairement à ce qui est marqué dans cet article. la liste de bd disponibles en illimité est assez restreinte en fait et tout est fait pour inciter à l’achat. à éviter

14)
François Cuneo
, le 16.03.2014 à 08:17
[modifier]

Bon…

Si tu le dis…

De mon côté aucun problème avec l’iPad, et des milliers visiblement de BD disponibles dans l’abonnement.

Mais encore une fois, si en quelques minutes et un truc qui ne marche pas tout de suite, avec un support absent le week-end (quelle horreur, il prennent congé!), tu peux te faire une opinion, c’est bien comme ça.

Cela dit, c’est vrai que sur le support, ils mettent plus de 24 heures pour répondre.

L’adresse contac at izneo. com est peut-être plus rapide.

15)
François Cuneo
, le 16.03.2014 à 08:19
[modifier]

FMter: j’imagine oui. En fait, on peut se connecter à plusieurs iPad me semble-t-il. Et l’achat des BD passe par le magasin d’Apple si j’ai bien compris. Donc on peut partager ses BD sur un même compte.

iYannick, je ne lis jamais de comics, je ne sais même pas comment chercher pour pouvoir te répondre. Mais le meilleur truc, c’est d’essayer toi-même en faisant une recherche dans le catalogue.

16)
blixi
, le 16.03.2014 à 09:23
[modifier]

« sans engagement » : comment on fait pour arrêter l’abonnement : aucune solution, il suffit d’aller sur la page d’aide du site pour comprendre que cette possibilité est mentionnée mais soigneusement évacuée.
j’ai emailé contact at izneo.com : aucune réponse. si ça marche avec ton ipad, peut être est-ce que tu as ouvert le compte depuis l’ipad. moi je l’ai ouvert depuis le mac et je vois bien le compte depuis l’ipad mais il n’est pas en abonnement illimité. donc visiblement il y a quelque chose qui n’est pas passé vers l’ipad (malgré le transfert des achats et l’entrée du mot de passe iTunes demandé à l’occasion)

17)
rolando
, le 16.03.2014 à 10:45
[modifier]

Très chouette principe (le site et les expériences ont l’air moins convaincants pour l’instant). C’est vrai que dans mes quelques 800 BD, je m’y perds un peu. Et ma bibliothèque me sup-plie de faire un tri.

Par contre, demander 9,99€ pour une BD dématérialisée, c’est abuser à mes yeux.
Soit on fait un truc ‘premium’ à la Spotify (quitte à être un peu plus cher pour du vrai illimité), soit on fait un magasin de vente en ligne. Ce positionnement hybride a le don de juste nourrir la frustration de régulièrement tomber sur celui qu’on doit payer. Et je suis certain qu’une fois qu’un nombre suffisant sera hameçonné, les versions payantes des albums vont se multiplier.

18)
François Cuneo
, le 16.03.2014 à 19:47
[modifier]

Oui rolando, comme je l’écris, je préférerais un système à la Qobuz ou Spotifiy. Bon, contrairement à toi, je pense qu’on va y venir. La preuve, on passe déjà à un illimité au lieu de 15 BD par mois. Donc ça c’est bien.

blixi, je sais que je n’ai pas vu mon abonnement immédiatement sur l’iPad (je l’ai fait sur le Mac), mais j’ai fait une manip et hop, c’était bon. Malheureusement, je ne sais plus ce que c’était…

Pour le fait qu’on ne te supprime pas l’abonnement pendant un week-end, je trouve que tu peux faire preuve de compréhension par rapport au fait que tout n’est pas instantané un week-end justement.

On devient vite difficile me semble-t-il, à notre époque.

J’imagine que lundi, si tu veux arrêter cet abonnement, ce sera sans problème.

Si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à venir le dire ici.

19)
blixi
, le 18.03.2014 à 06:13
[modifier]

toute la journée de lundi s’est passée et pas de réponse pour la fin de mon abonnement. prochain prélèvement prévu pour le 13 avril. je viens de relancer ce mardi à 6h et j’attends donc une réponse ce mardi 18 mars. je n’apprécie pas qu’il soit indiqué « sans engagement » et que rien ne soit prévu dans ce sens. il me semble avoir remarqué que le paiement se faisait au luxembourg et j’espère que cela n’aura pas de conséquence fâcheuse. de plus l’interface est vraiment trompeuse, des albums dans la catégorie « abonnement » sont en fait proposés à la location ou à la vente et il faut parmi celles-ci observer celles pour lesquelles il y a « en plus » le bouton « lire l’album ». par exemple sur le web, vous choisissez l’onglet « bd abo » puis « humour », le 1er album est « le noël des schtroumpfs », et bien il n’est pas dans l’abonnement, 3 boutons sont disponibles : location, achat et « offrez l’album ». il faut ensuite farfouiller pour trouver un album avec « lire l’album ». non, ce site n’est vraiment pas sérieux.

21)
Marcel2
, le 18.03.2014 à 23:06
[modifier]

Bon, j’ai eu un peu la même expérience initiale que blixi (abonnement sur iPad pas activé durant le week-end). Par contre, depuis lundi, l’abonnement est bien activé sur l’iPad et je peux visiblement me désabonner à tout moment via le lien sur mon profil (accessible depuis le web, pas depuis l’iPad). Le choix de bédés est effectivement pas aussi illimité que ça mais pour l’instant je m’en contente vu le gros rattrapage que j’ai à faire dans ce domaine (j’ai raté beaucoup de classiques).

Bref, merci pour ce partage, François.

22)
blixi
, le 19.03.2014 à 12:44
[modifier]

en effet Marcel2, je viens d’avoir un mail d’izneo. ils font comme si le lien « désabonner » avait toujours existé or dimanche il n’était pas là. mardi oui. mais il ne fonctionne pas. il ne fait rien. une popup de validation apparaît et j’ai beau cocher la case et valider. rien. je leur ai dit, j’attends. ils ont dû oublié de tester cette partie.

23)
blixi
, le 19.03.2014 à 22:49
[modifier]

hourra ! ça marche ce soir. le bug a dû être corrigé :-) désabonnement possible et bien enregistré. et bien .. faut être persévérant.

24)
Juju
, le 20.03.2014 à 15:40
[modifier]

C’est une intiative vraiment super intéressante, simplement, niveau app, Izneo est très mauvais. Sur Android, appli complètement pas egonomique et laissée en plan depuis octobre 2013, sur Windows 8, n’est plus disponible alors que le site affiche qu’elle l’est… En gros, avec Izneo, si t’as pas d’ipad, dommage, va voir ailleurs… Dire qu’ils ont fait un foin pas possible l’année dernière parce qu’Apple les a fait censurer pleins de BD, pas content gna gna, mais ne font rien pour se développer sur les autres plateformes.

25)
ToTheEnd
, le 20.03.2014 à 16:12
[modifier]

Dire qu’ils ont fait un foin pas possible l’année dernière parce qu’Apple les a fait censurer pleins de BD, pas content gna gna, mais ne font rien pour se développer sur les autres plateformes.

Mouais… dit autrement: ils ont rien vendu sur W8 et Android et donc laissent tomber ces plateformes pour le moment car, bien que très ennuyeux, la seule plateforme qui marche et qui fait du chiffre, c’est iOS.

Ce constat est peut être amené à changer mais pour le moment, une app sur iOS fait 3x plus de chiffre que sur Android et 15x plus que sur W8… je ne parle même pas de Blackberry ou les trucs ésotériques que le gars de Nokia essaie de nous vendre.

T