Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ils ont fait des petits !

À l'issue de mon dernier article, Accouplement contre nature, j'étais un peu dépité des résultats obtenus (bon, pas vraiment dépité, mais je trouvais que ce n'était pas trop net, un peu mou, quoi), j'ai donc continué à expérimenter avec des rapports d'agrandissement moindres, avec un 2,8/55 micro–nikkor ou un 1,4/50 Leica retournés sur la baleine. Je cadre ainsi environ trois millimètres de large, ce qui, avec le capteur de 17,3 mm de large de l'Olympus OM-D donne un rapport de reproduction d'environ 6/1, mais ça ne veut pas dire grand chose, puisque j'ai fait quelques essais de tirages en 30 x 40 cm qui sont impeccables, où l'on obtient donc un rapport de reproduction de l'ordre de 130/1... et l'on pourrait agrandir encore plus.

Retour aussi de l'éclairage avec LED, c'est loin d'être parfait, mais au moins, je contrôle le résultat au cadrage, ce qui est quand même indispensable, l'angle d'incidence et l'orientation de la lumière sur le sujet ont une importance cruciale sur le résultat, c'est une évidence, en photographie, mais c'est encore pire dans ces rapports là. Le fait de moins grandir fait aussi perdre moins de lumière et permet donc de déclencher à des vitesses d'obturation rapides (1/4000 à Ø 1,4 et 200 ISO), et j'ai mis des petits patins spécial instrument de mesure sous le piètement qui amortissent vraiment bien les vibrations (et aussi, elles sont bien moins sensibles, visibles, avec ces rapports de reproduction moindres), j'obtiens donc des résultats plus satisfaisants.

La suite donc en images, un clic les ouvrira en grand, comme d'habitude, quoique réduites à 2000 pixels de large pour rester raisonnable avec la bande passante :

réflecteur

Détail d'une bande réfléchissante (type gilet de cycliste), pas plate, et à pleine ouverture Ø 1,4 

 Quartz01

Cristal de quartz naturel.

 

Quartz 02

Encore le même sujet.

 

Quartz 03

Toujours le même, j'ai passé un moment dessus...

 

Quartz 04

La même photo que la précédente en fermant un peu, finalement, je préfère la moins nette, pas vous ?

 

45 tours

Un disque microsillon 45 tours (The pink panther—Henry Mancini), vers la fin (le centre du disque à gauche).

 

33 tours

Un disque microsillon 33 tours (London Calling–The Clash).

C'est rigolo, on voit le son !

 

Diamant

Arrrgh !!! la pointe de lecture... mérite un petit nettoyage !

 

Brosse Apolo

La brosse "Apolo" pour le nettoyage des vinyles.

 

Brosse carbone

La brosse fibres de carbone pour le nettoyage des vinyles.

 

CD 01

Un CD gravé, à gauche de l'image, la partie vierge, on voit le son aussi, mais il faut plus d'imagination...

 

CD 02

Le même en changeant un peu l'angle, toujours à la limite vierge/gravé.

 

LED

Une petite LED allumée (c'est le « fil jaune » à droite qui émet la lumière). L'anode et la cathode sont éclairées par une LED bien plus puissante, sinon, le filament serait surexposé, ou le reste sous–exposé.

 

Ampoule 01

Une ampoule basse tension (éteinte).

J'ai bien du mal à obtenir les couleurs interférentielles, comme ici . Pas réussi avec les CD du dessus, et la plupart des cailloux aux jolies couleurs irisées ont l'air bien ternes sous mes lentilles. C'est certainement un problème d'angle d'incidence de la lumière par rapport à l'axe optique, et comme je n'ai pas encore complètement optimisé les réglages l'éclairage, je ne sais pas faire, mais ça viendra, un jour...

 

Ampoule 02

Encore la même.

 

Ampoule 03

On voit mieux pourquoi elle est éteinte.

 

Wenge

Un bois exotique, le wenge, les petits bouts de sable sont dans la fibre du bois, c'est pour ça que sa poussière irrite les bronches, et qu'il use les lames plus vite.

 

_C120055_01

Une huitre.

 

huitre

La même bestiole, ailleurs.

 

Et pour en finir, une video du même animal, ça faisait longtemps que je voulais faire ça. À un peu plus d'une minute, je met quelques goutes de citron...  après que j'aie refait la mise au point, on sent qu'apparemment, elle n'apprécie pas des masses. Je vous rassure tout de suite, elle fut avalée quelques minutes plus tard (après avoir été dûment machouillée ;o). Heuu, je prie les âmes sensibles de m'excuser pour la video, en effet, elle n'est pas montée, j'aurais pu couper ici ou là, mettre du son, toussa, quoi...

huitre

Et voilà, c'est fini pour aujourd'hui, et je ne vous reparlerais plus de ça avant un petit moment... mais ces derniers temps, j'était un peu en boucle là–dessus.

À la demande de Nicolas (et pour l'édification des foules) une image de microsillon 45 tours  (Flash, par Queen) de face :

45 tours face

On voit effectivement mieux la dynamique du son depuis ce côté là.

 

16 commentaires
1)
TroncheDeSnake
, le 14.01.2014 à 06:11
[modifier]

Je ne comprends pas grand chose aux aspects techniques, mais… beau travail!

J’aime particulièrement l’image de la brosse Apollo qui me fait penser à un ciel (très) étoilé! J’en ferais bien un fond d’écran!

3)
M.G.
, le 14.01.2014 à 08:27
[modifier]

Vertigineux! Quasiment hallucinatoire!

Je dirais même plus : Vertigineux! Quasiment hallucinatoire!

Bref, c’est beau. Merci zit, merci Cuk ;-)

Marc, l’Africain

4)
Karim
, le 14.01.2014 à 08:35
[modifier]

Comme TroncheDeSnake, je n’ai rien compris, mais c’est un monde merveilleux. Jamais entendu un son pareil pour London Calling !

5)
François Cuneo
, le 14.01.2014 à 12:13
[modifier]

Pas mal alors!

Très belles images.

Pour la vidéo, tu dis qu’il manque le son. Oui en effet, pour faire « film suisse » il faudrait rajouter une voix OFF (je sors dans un instant).

Petite question: c’est quoi un microsillon?

Bon, cette fois je sors.

6)
infisxc
, le 14.01.2014 à 12:37
[modifier]

Mais c’est de la torture ! On dirait un toon sur lequel on aurait déversé un peu de « trempette » (qui par sadisme, aurait été un peu diluée de façon à agir plus lentement). Pauvre bête.


infisxc, qui aime les huîtres, soit dit en passant

8)
Madame Poppins
, le 14.01.2014 à 12:56
[modifier]

Zit, je ne veux même pas savoir comment toutes ces idées te viennent mais j’adore regarder le résultat, c’est trop top ! Le détail de la bande réfléchissante est génial.

MP qui adore aussi les huîtres !

9)
ggkrail
, le 14.01.2014 à 13:59
[modifier]

Génial! J’adore les divers sujets de tes photos. Et je préfère aussi la moins nette des deux.

Personnellement, j’apprécierais que tu continues à nous en parler de tes photos ;-)

10)
Caplan
, le 14.01.2014 à 14:32
[modifier]

En gros, c’est pas mal!

Et ça nous change du sang impur qui abreuve nos sillons…

11)
mikélé
, le 14.01.2014 à 15:56
[modifier]

@Laurent Vera> Superbe, j’adore le microsillon…

Moi aussi, mais probablement pas pour la même raison… ;-)

Car je me demande toujours pourquoi certains évoquent encore – en 2014 – une prétendue « supériorité » du vinyl sur le « numérique » (CD, les escaliers, tout ça…)

Il est assez évident qu’à la *vue* de ces micro-sillons, merci zit, beaucoup comprendront de visu qu’on ne peut pas décrire le son, à fortiori stéréo, de façon aussi fidèle qu’avec les procédés numériques modernes, et même leur plus ancien représentant, le CD.

Alors que l’on *préfère* le son en question, soit, tous les goûts sont dans la nature… :-/

Que l’on n’y entende goutte au théorème de Nyquist-Shannon, c’est compréhensible.

Mais que l’on ne me dise pas que l’on peut faire de la stéréo « un peu sérieuse » avec un sillon dont les deux « versants » sont toujours équidistants ! (car gravés par un « burin » de largeur fixe) À la limite avec 2 pistes analogiques sur une bande magnétique, pourquoi pas… et encore, les pistes se chevauchent un peu ! Diaphonie, c’est quoi ça ?

Sinon zit, très belles images et j’ai encore beaucoup de boulot pour approcher ta compétence – au niveau de tes chevilles s’entend – en matière de micro photographie !

12)
Laurent Vera
, le 14.01.2014 à 20:49
[modifier]

Quand je disais « j’adore le microsillon », c’était l’image, le disque microsillon je ne le regrette pas….

13)
mikélé
, le 15.01.2014 à 01:54
[modifier]

@Laurent

J’avais compris, ou plutôt je m’en doutais ! ;-)

J’ai juste sauté sur l’occasion pour chambrer les zélateurs du vinyl avec cette image très parlante. Encore une fois, je ne reproche pas aux amateurs des grandes galettes d’aimer ces dernières, seulement à certains de dire (vraiment) n’importe quoi d’un point de vue technique / physique / scientifique ! (comme j’ai pu l’entendre dans certaines boutiques « audiophiles » ces 30 dernières années.)

Désolé si j’ai pu te vexer en te citant. :-/

14)
zit
, le 15.01.2014 à 11:04
[modifier]

TroncheDeSnake, l’aspect technique, j’avoue ne pas bien le comprendre non plus : j’ai essayé plein de choses, et il se trouve quelques solutions qui me donnent satisfaction ;o). Pour la brosse Apolo, oui, c’est étonnant ce résultat (c’est une sorte de velours synthétique, pour ceux qui ne connaissent pas).
Modane, je suis vertigineusement flatté. Et c’est hallucinatoirement plus chouette en tirage sur papier…
M.G. merci, merci.
Karim, il n’y a rien à comprendre… si je tente d’expliquer et que tu ne comprends pas, c’est que j’ai mal expliqué (ça me fait penser à un article récent, ça…). Un amateur de vinyles m’a suggéré une autre orientation pour la lumière, que l’on voie l’intérieur du sillon (je ne sais pas pourquoi l’idée ne m’en est pas venue avant), je vais essayer…
François, ahh, oui, une voix off, Patrick Brion n’était pas libre ;o). Mais sinon, tu peux rester, fais comme chez toi ;o).
infisxc, oui, c’est terrible, c’est la vie. C’est normal qu’elle réagisse comme ça d’ailleurs, Le PH des océans est légèrement alcalin, et le citron, très acide, c’est donc effectivement une agression caractérisée, qui a pour but de vérifier si l’animal est bien vivant avant de l’ingérer (de sorte de le rester soi–même, vivant).
Laurent, oui, j’adore aussi le microsillon, d’ailleurs, l’année dernière, un grand nom de la scène Punk–Rock m’a fait l’honneur de me demander une photo pour la pochette d’un 33 tours :

Dont certains vont être produits sur des vinyles orange !, j’en veux !!!!!
(et il y a une autre photo dedans en poster…), c’est gratuit, évidemment (en ce qui me concerne). Les photos ont été prises au Plus Grand Festival de Rock de Haute–Savoie au Monde en 2009…
Mâââââââââme P., je ne sais pas moi–même comment toutes ces idées me viennent (et je m’en fiche ;o), par contre, avoir dix idées à la minute, c’est facile, ce qui compte, c’est de les mettre en application, et ça, ça prends un peu plus de temps… et de l’énergie. La bande réfléchissante, j’en ai collé trois mètres un peu partout sur mon dragon, il en restait un cm…
ggkrail, pour ces cristaux, comme pour toutes les images de l’article, ce sont des .jpg bruts de capteur que j’ai utilisé, mais concernant les cristaux, je ferais bien une petite correction de balance des blancs, ils doivent bien rendre avec un ton plus froid, légèrement bleuté… Et pour ce qui est de mes articles, je n’ai pas été embauché par le BigBossPatronD’Ici pour montrer mon travail, il faut varier un peu les plaisirs, et puis, j’ai un blog pour ça : kiloptyque.net/ (que j’ai bien du mal à nourrir, d’ailleurs).
Caplan ;o).
mikélé, il y a aussi autre chose, dans l’amour du vinyle, je pense plus de respect, c’est comme un négatif photo, ça ne se manipule que par la tranche, c’est fragile, ce n’est pas un de ces innombrables fichiers sur le disque dur que l’on peut jeter sans y penser… Et puis, certains artistes font des Albums, pas juste quelques morceaux mis bout à bout sur une galette, mais il y a une progression, il faut écouter tout le disque (je pense à Jeff Beck, Joe Jackson, par exemple), et ça, c’est complètement perdu en cas de dématérialisation. Le numérique, c’est la fin du respect (‘Taiiiin, ça c’est de la formule ! ;o).
Il ne s’agit pas de qualité, de courbes de réponse de fréquence ou autres choses absconses. Et puis, un disque, il faut se lever pour en changer quand il est fini, réfléchir deux secondes (ou cinq minutes) à ce que l’on va mettre ensuite, ça entretien la forme ;o).
Pour ce qui concerne ma compétence et mes chevilles (qui sont bien enflées ce matin à la lecture de vos éloges), tu n’as pas vu les centaines d’images sans aucun intérêt dont j’ai extrait celles présentées ici…
z (qui aime bien la musique, je répêêêêêêêêêêêêête, et les huitres, mais je n’attends pas le mois de décembre pour en manger)

15)
zit
, le 15.01.2014 à 21:08
[modifier]

Très joli, et encore plus terrible que le cri de l’huitre à l’arrivée du citron, un petit timelapse sur le phénomène appelé brinicle dans la langue de Harpo Marx : c’est sérieux, c’est la bibici, et il y a une voix off.

z (j’aime bien l’image du making of, je répêêêêêêêêêête : et les commentaires du photographe, yenna qui ont vraiment envie !)

16)
zit
, le 16.01.2014 à 17:42
[modifier]

Juste pour signaler que j’ai rajouté à la fin une image de 45 tours prise dans l’autre sens (comme apparemment, c’est un sujet qui a l’air de plaire ;o).

z (épisétou, je répêêêêêêêêêêêêête : voilà)