Profitez des offres Memoirevive.ch!
Longhorn

1870 : Quelque part au Texas

L'élevage de Long Horn, ces vaches venues du nord du Mexique, bat son plein. C'est devenu une belle source de revenus pour les fermiers texans, attirant la convoitise des voleurs de bétail de tous poils.

C'est dans ce contexte que vous jouez un hors-la-loi essayant de se constituer le plus beau troupeau de vaches volées.

Longhorn_couv

Longhorn est un jeu pour deux joueurs d'une quinzaine de minutes, créé par Bruno Cathala. Ce Monsieur est un auteur de jeux que j'apprécie particulièrement. Il est entre autres l'auteur de Le Petit Prince, Cyclades, Jamaica, Sobek, Dice Town et Mow. C'est un créateur prolifique qui apprécie tout particulièrement les "petits" jeux malins à 2. Pourtant, il existe une facette de lui qui m'agace : beaucoup de ses jeux à 2 ne sont pas du tout faits pour moi ! Face à certains joueurs, je perds à coup sûr ! Au-delà du fait de perdre, c'est la frustration qui est engendrée qui me chagrine. Je ne dénigre pas les jeux en eux-mêmes (Mr. Jack est un succès international décliné en 4 versions ! Okyia, Blue Lion, Button up... sont aussi des jeux réussis et appréciés). C'est ma faculté à comprendre la stratégie et la technique qui est remise en cause. Et pourtant, pourtant... M. Bruno a enfin fait un jeu à 2 auquel je peux gagner et qui ne me frustre pas trop ! J'ai nommé Longhorn.

hors_la_loi

Les deux hors-la-loi que vous allez incarner

J'aime particulièrement ce jeu, car :

- Il s'agit d'un jeu abstrait, mais pour lequel le thème a bien été trouvé et  les mécanismes sont très bien intégrés 
- Les petites vaches sont trop mimi
- La durée du jeu permet d'enchaîner les parties et d'ailleurs il a un beau côté addictif qui donnera souvent envie de prendre sa revanche
- La taille de la boîte qui permet de faire rentrer pile-poil le matériel et qui, du coup, est facilement transportable en voyage.

 Dans les mécanismes de jeu, ce qui est très intéressant c'est que l'adverse va déplacer notre pion et nous imposer la surface de jeu sur laquelle on doit jouer... mais bon, là, je sens que je vous perds, laissez-moi vous expliquer un peu les règles avant.

Les règles

Tout d'abord, il faut mettre en place le matériel comme sur l'illustration ci-dessous : poser les tuiles et poser sur les tuiles le nombre de vaches indiquées en les piochant au hasard. Il faut également poser des petits jetons sur chaque tuile au hasard. Il y a 19 jetons, de quoi renouveler les parties, car tous les jetons ne seront pas présents lors de toutes les parties.

 _500____longhorn_rendu2_204

Ensuite, on lance le jeton rond représentant les Hors-la-loi (chaque face représente l'un des hors-la-loi que vous incarnez). Si elle tombe sur la face de votre adversaire, c'est à vous de choisir sur quelle tuile positionner le jeton.

détails

On voit ici : le jeton rond recto verso représentant un hors-la-loi, les 6 vaches de départs piochées au hasard, le jeton carré

Votre adversaire doit alors décider quelles vaches il désire prendre sur la tuile. Dans l'image ci-dessus, nous avons la face de Jessie Artist Bird qui est visible. Son adversaire a positionné le jeton sur la tuile en bas à gauche. Jessie doit maintenant choisir quelle vache il désire prendre en sachant qu'il est obligé de prendre toutes les vaches d'une seule couleur. Par exemple, s'il y a 3 vaches blanches et qu'il désire prendre les blanches, il sera obligé de prendre les trois.

Après avoir ramassé les vaches, le joueur déplace le jeton d'autant de tuiles qu'il a pris de vaches (toujours dans notre exemple, il doit déplacer le jeton de trois tuiles). Il retourne le jeton et c'est à son adversaire de jouer de la même manière.

 Lorsqu'on récupère la dernière vache sur une tuile, on applique l'effet du jeton carré. Il y en a de différentes sortes :

jetons

- Les pépites : on prend simplement la tuile qui correspond à des sous/points en fin de partie
- Le fer rouge : on marque au fer rouge des vaches adjacentes d'une même couleur qu'on peut donc récupérer dans notre troupeau
- L'épidémie : on supprime toutes les vaches d'une certaine couleur sur le plateau
- Snake Oil : permet de rejouer un tour immédiatement
- L'embuscade : on vole immédiatement à son adversaire, soit un jeton pépites, soit deux vaches d'une même couleur
- Le crotale : Panique dans le troupeau ! Le joueur doit défausser une vache de chaque couleur    composant son troupeau
- Le Shérif : Le joueur qui doit prendre ce jeton a perdu la partie ! Le shérif vous capture ! (C'est une manière de terminer la partie. Ce ne sera le cas évidemment que si ce jeton est en jeu)

Il n'est pas possible de déplacer le jeton rond sur une tuile sans vache. Dès qu'il n'est plus possible de déplacer le jeton rond, la partie est terminée et chaque hors-la-loi compte ses richesses.

Le plus riche gagne !

Le comptage des richesses est l'une des parties bien malines du jeu. Tout d'abord, vous comptez les dollars de vos tuiles Pépite. En plus, vous gagnez par vache possédée 100$ pour chaque vache de même couleur encore présente sur les tuiles de jeu.

Je sens que vous avez besoin d'un exemple... Le voici :

points

J'ai devant moi 2 vaches grises, 3 vaches orange et 4 vaches noires.

Sur les tuiles, il reste encore 4 vaches grises, 2 vaches orange, 3 vaches blanches et 0 vache noire.

Je remporte donc 2 x 400$ pour les vaches grises, 3 x 200 $ pour les vaches orange, 0 $ pour les vaches blanches (je n'en ai pas) et 0$ pour les vaches noires (et oui ! Il ne faut pas être trop gourmand et il faut en laisser sur les tuiles).

Donc, au final, prendre beaucoup de vaches c'est bien, mais il faut en laisser quand même sur le plateau pour gagner des points.

La seule manière de contourner ce problème est de réussir à gagner toutes les vaches d'une même couleur. Si c'est le cas, la partie s'arrête immédiatement et vous la gagnez !

Les mécanismes

Maintenant que vous avez compris les règles du jeu, je peux donc revenir sur les mécanismes que je trouve très intéressants.

Tout d'abord, chaque partie sera différente, car la position des tuiles, les jetons mis en jeu et la répartition des vaches feront que la manière de jouer et de réfléchir devra être revue à chaque fois. Si le jeton Shérif est en jeu, par exemple, les sensations de jeux sont vraiment différentes.

Le principe de devoir bouger le pion pour son adversaire est vraiment subtil : on réfléchit à toutes les possibilités qu'on offre à notre adversaire en le mettant sur telle ou telle tuile. On espère ne pas avoir raté un coup qui nous coutera cher et on se réjouit déjà de pouvoir le bloquer.

Enfin, comme je l'ai évoqué, le comptage des points est très malin également. Instinctivement, on aura tendance à vouloir attraper le plus de vaches possible et, je ne sais pas pourquoi, on aura tendance également à se focaliser sur une couleur, ce qui est un calcul très risqué. En effet, il suffit que votre adversaire prenne une vache de cette couleur et qu'il n'y en ait plus sur le plateau pour que vous vous retrouviez avec 0 point. De quoi vite revoir sa stratégie dès la partie suivante.

Vous l'aurez compris, Longhorn est vraiment un bon "petit" jeu. On se prend raisonnablement la tête en jouant et les parties n'excédant pas 15 minutes, il est vraiment très agréable d'enchaîner les revanches.

Pour en savoir plus

Si vous voulez en savoir plus :

- Une vidéo qui explique et montre une partie sur TricTrac
- Des explications sur la création des dessins par l'illustrateur Vincent Dutrait sur son blog
- Présentation du jeu par son auteur Bruno Cathala sur son blog

4 commentaires
2)
cerock
, le 20.02.2014 à 10:00
[modifier]

Un jour il faudra nous faire un article sur les meilleures placard pour réussir a ranger tout ces jeux. Je comprend mieux pourquoi il ne faut pas d’accessoire a ton Turbomix ;)

4)
infisxc
, le 21.02.2014 à 09:52
[modifier]

Salut Puzzo. C’est rigolo que tu dises que tu te fais rattatiner à Mister Jack et que tu aimes ce jeu. Parce que la description que tu en fais me fait vraiment penser à des mécanismes de Mister Jack : par exemple, le fait de bouger le pion pour l’adversaire ; dans M. Jack, je trouve que tu passes une grande partie de ton temps à réfléchir justement à faire des mouvements un peu pour toi, mais surtout pour mettre en difficulté l’adversaire.

La différence notable, en revanche, c’est que dans Longhorn les rôles sont parfaitement symétriques alors que dans M. Jack, ce n’est vraiment pas la même chose d’être M. Jack ou d’être l’enquêteur (et quand on enchaîne les parties en changeant de rôles, j’ai souvent quelques coups complètement foirés, parce que je n’ai pas encore intégré que j’avais changé de rôle !)