Profitez des offres Memoirevive.ch!
IFTTT: automatisez Internet

Je vous ai parlé d’automatisation à plusieurs reprises sur cuk.ch. À chaque fois, cela nécessitait un effort certain du côté de l’utilisateur pour lier les étapes entre elles.

Aujourd’hui, je vais vous présenter un service qui permet contrôler vos comptes sur différents services web, à distance, et de provoquer facilement des actions basées sur des événements.

logo

Ce service, c’est IFTTT. Acronyme de If this, then that, que l’on peut traduire par Si ceci, alors cela, IFTTT se propose comme lien entre de très nombreux services Web, et fonctionne d’une manière très simple:

Si un certain événement survient, alors une action sera déclenchée

IFTTT nomme ces opérations des “recettes”, comme en cuisine. En voici quelques-unes pour vous mettre en appétit:

  • Si je désigne un article comme l’un de mes favoris sur Instapaper, son contenu est sauvegardé sur Pinboard.
  • Si je reçois un mail sur GMail avec un attachement, le fichier est sauvegardé sur DropBox dans un dossier nommé comme l’expéditeur du message.
  • Si quelqu’un me désigne sur une photo sur Facebook, télécharger l’image sur DropBox
  • Sauvegarder les GIF animés les plus populaires de Reddit dans un album local de mon iPhone
  • Trier dans un album à part les captures d’écran qui sont ajoutées au rouleau principal sur mon iPhone
  • Recevoir une notification iOS s’il va pleuvoir demain
  • Envoyer un e-mail à une certaine personne lorsqu’on quitte un lieu
  • Ajouter automatiquement les mesures de poids d’une balance Withings vers le site du Jawbone UP.
  • … et de très nombreuses autres !

Chaque service tiers (Pinboard, Instapaper, Facebook, etc…) s’appelle un channel, dans le langage de IFTTT.

Un point important sur le fonctionnement de IFTTT. Il n’y a pas de miracle: par exemple pour ajouter un article à mon compte Pinboard, j’ai dû m’authentifier depuis le site de IFTTT. Pour upload vers DropBox, j’ai dû donner le droit à IFTTT d’accéder à mon compte, comme je le fais pour chaque app qui utilise DropBox pour se synchroniser.

Bref, il faut accepter sur le service IFTTT puisse accéder aux données qu’on lui demande de traiter. Je vous déconseille donc d’activer des channels vers des comptes sensibles, comme Facebook, Twitter, GMail, etc… Par contre pour le reste, pas de problèmes: si les gars de IFTTT veulent voir ce que je compte lire plus tard grâce à Instapaper, qu’ils se fassent plaisir. C’est un choix personnel, et c’est à chacun de mettre la limite là où il est le plus à l’aise.

Une fois que le compte IFTTT est créé, l’app iOS permet de chercher des recettes très facilement, de plusieurs manières.

Tout d’abord, les gens de IFTTT regroupent des listes de recettes suivant certains thèmes. On peut également chercher les recettes en naviguant la liste des recettes les plus populaires.

featured

À gauche, les catégories gérées par IFTTT, à droite les recettes les plus populaires

On peut aussi créer ses propres recettes, en puisant dans les événements disponibles et sélectionnant une action à lancer.

creation

On choisit d’abord l’événement, puis l’action qui sera lancée

Par exemple, j’ai créé une action qui, depuis Launch Center Pro (dont vous avez déjà entendu parler sur cuk.ch), ajoute un article à Instapaper automatiquement. Ou une autre qui, aussi depuis Launch Center Pro, télécharge automatiquement le fichier sont l’URL est dans le presse-papiers vers mon compte DropBox. Cette recette est vraiment très pratique lorsque je tombe sur un gros PDF, par exemple. Je peux l’envoyer vers DropBox sans devoir le télécharger sur mon téléphone, juste en laissant IFTTT travailler pour moi.

Pour aider à la création de ces recettes, IFTTT permet de voir les recettes populaires qui ont été créées sur la base de chaque channel. Par exemple la page du channel de Pinboard, celle d’Instapaper, ou celle d’eBay.

Pour chaque recette, on peut décider de recevoir une notification qui indique que la recette a été utilisée. Au début, ça me paraissait inutile puisque la plupart de mes recettes sont directement liées à une action que je lance, ou à un résultat que j’attends. Mais de nombreux utilisateurs construisent des recettes qui fonctionnent sans interactions. Par exemple, la recette qui télécharge les GIFs dans un album de l’iPhone est totalement silencieuse. C’est donc assez pratique de pouvoir être averti lorsque la recette fonctionne.

Conclusion

IFTTT est un très bon service. Il est gratuit et il permet de créer des vraies interactions entre des sites web qui n’ont rien en commun.
IFTTT est étonnamment fiable. Il faut imaginer que, pour mettre en relation tous ces channels hétérogènes, il y a beaucoup de travail ! Et toutes les recettes que j’utilise fonctionnent sans failles depuis des mois.

Je vous conseille vivement d’essayer IFTTT! :)

… et comme d’habitude : si vous souhaitez partager des idées d’articles, des liens, des apps, etc… vous pouvez me retrouver sur Twitter.

9 commentaires
1)
Ange
, le 20.08.2014 à 06:09
[modifier]

Un jour je prendrai le temps de regarder de près IFTTT et Pinboard. Mais déjà as-tu essayé le channel IOS localisation ? Quelle précision est permise ? réglable ?
Merci de nous faire découvrir qui peuvent être utiles !

2)
Sébastien Pennec
, le 20.08.2014 à 07:19
[modifier]

Le channel sur la localisation permet d’envoyer un événement lorsqu’on arrive à un endroit, part de l’endroit ou les deux.
Lorsque tu le configures, tu peux modifier la zone observée, donc la précision du channel…

4)
Diego
, le 20.08.2014 à 09:33
[modifier]

@pioum ah ? Moi je prononce « iɛftete », pas « ift », ce serait donc à mon sens un acronyme …

6)
Franck Pastor
, le 20.08.2014 à 10:52
[modifier]

Diego, un acronyme se prononce justement comme un mot normal, donc pour toi IFTTT est un sigle. Pour moi aussi du reste puisque je prononce en détachant chaque lettre, I-F-T-T-T. Tandis que pour Sébastien c’est bien un acronyme puisque qu’il le prononce « ift ». Chacun sa façon de faire ! :-)

7)
Anapielsa
, le 20.08.2014 à 11:14
[modifier]

Excellent ! Merci pour cette découverte. Je teste sur le champ, ce qui m’évitera (peut-être) de prendre mon vélo les jours de déluge.

8)
Jean Claude
, le 20.08.2014 à 17:27
[modifier]

J’ai « tilté » sur le titre « automatiser internet ».
Tiens, me suis-je dis : peut-être plus besoin de lire,plus besoin de se connecter, plus besoin de smartphone, d’Ipad, de Macbook : Il Fera Tout pour moi.
Enfin la vie rêvée… un Internet automatisé qui ne s’occuperait que de lui.