Profitez des offres Memoirevive.ch!
Innovation et ski: Dupraz D2!

Voilà, la neige a commencé à tomber, en tout cas sur les Alpes, et l'envie de descente à ski se fait déjà sentir. A l'approche des fêtes de fin d'année, je me mets à rêver d'équipements qui pourraient se trouver sur la liste d'un vieil homme en Laponie mais dont la rationalité en terme de budget et d'usage les laissera au stade de fantaisie. Depuis quelques années, il y a une paire de ski qui revient régulièrement me hanter en cette saison: les Dupraz D2.

Ces skis ont tout pour me tenter: leur design est innovant, ils sont produits par une petite société Française dont le patron n'hésite pas à payer de sa personne pour en faire la promotion, et l'approche marketing utilise à bon escient Internet et ses services.

La société Dupraz Sports, dirigée par Serge Dupraz, est basée à Fillinges à quelques kilomètres d'Annemasse et de Genève. Ils ont commencé à se faire une solide réputation avec le snowboard D1 puis ont développé un concept de ski polyvalent piste/poudre basé sur l'asymétrie - on fait passer le ski droit à gauche et vice versa quand on passe de la poudre à la piste! De plus, on se rend vite compte que Serge Dupraz s'est inspiré de la mécanique des fluides avec une spatule très large faisant penser à une planche de surf!

Comme il s'agit de rêve, voici quelques photos pour vous mettre la neige à la bouche (source Internet):

image

image

image

image

image

image

image

Pour reprendre les mots d'un des premiers tests réalisés en décembre 2011, voici les caractéristiques des ski Dupraz D2:

  • Une spatule totalement nouvelle, inspiré de la glisse nautique
  • Cumulé à un cambre quasi plat, cette spatule « réinvente » le rocker ou le voit différemment
  • Des lignes de côtes asymétriques
  • Une surface porteuse relativement incroyable de part la largeur des skis
  • Des talons nerveux, offrant de très bonnes capacités sur piste, malgré les dimensions
  • Fabrication Européenne, de qualité
  • Semelles haute densité

Pour finir, je trouve vraiment sympa l'usage d'Internet pour développer les ventes Dupraz, en particulier le site très professionnel de la société ainsi que les vidéos prises à la GoPro sur YouTube. Je vous laisse juger par vous même: Every D is a happy D!

 

Amitiés,

Arnaud

21 commentaires
3)
Jambo
, le 18.11.2013 à 09:37
[modifier]

Fillinges, mais c’est à côté de chez moi et pas loin de mon repère montagnard… Je serais curieux de les tester.

Bravo encore à cette société. Je leur tire d’autant plus mon chapeau que dans le climat actuel en France, faire tourner une PME tient du tour de force.

5)
ToTheEnd
, le 18.11.2013 à 10:08
[modifier]

Je ne connaissais même pas cette marque… mais l’année dernière, j’ai opté pour des K2 qui déchirent tout… la preuve:

6)
marcdiver
, le 18.11.2013 à 10:35
[modifier]

ah le ski… 40 ans que je pratique !!! Vous gardez vos skis combien de temps avant de les changer ?

7)
zit
, le 18.11.2013 à 10:37
[modifier]

Ah, mais Filinges, on y passe, c’est même là qu’il faut tourner, pour monter la Vallée Verte, au sommet de laquelle se trouve Habère Poche, le village accueillant tous les ans le Plus Grand Festival de Rock de Haute–Savoie au monde, le RNP, je crois même que l’on voit le bâtiment de l’entreprise sur la gauche de la route, quand on monte (à vélo, quand on monte –enfin moi–, on a le temps d’admirer le paysage ;o).

z (qui aimerait bien retourner au ski, je répêêêêêêêêêêête : ça fait bien trois lustres que je m’y suis cassé le dos la dernière fois)

8)
ToTheEnd
, le 18.11.2013 à 11:28
[modifier]

Vous gardez vos skis combien de temps avant de les changer ?

Comme j’achète du bon matos, je ne change pas chaque année… mais tous les 5 ans ou plus. Je pense que c’est aussi lié aux progrès qu’on fait car perso, j’ai bien évolué ces dernières années et en particulier dans le freeride. Cette évolution m’a fait opter des skis plus orientés pour ce type de terrain…

9)
marcdiver
, le 18.11.2013 à 15:27
[modifier]

je suis dans le même cas TTE, sauf que je ne suis pas tout terrain. Mais j’hésitais à changer cette année.

10)
Arnaud
, le 18.11.2013 à 15:37
[modifier]

Ne skiant que deux semaines par an, il m’est difficile de justifier l’achat d’une paire de ski, encore plus lorsqu’il s’agit de les transporter depuis Paris!

Je vais donc essayer de faire du lobbying auprès de mon loueur préféré à St Luc pour qu’il ait au moins une paire de D2 ;)

Amitiés,

Arnaud

11)
ToTheEnd
, le 18.11.2013 à 15:50
[modifier]

Avec le temps, ce que je trouve vraiment difficile, c’est que les constructeurs ont ajouté des dizaines de skis à leur gamme. Cette profusion de matériel rend le choix cornélien et terriblement difficile. Perso, j’avais testé une dizaine de skis et j’ai eu toutes les peines du monde à trouver le bon compromis entre piste/poudre.

Bien sûr, comme il s’agit d’un compromis, ce n’est pas le top pour les pistes ou pour la poudre mais bon, je ne me vois pas faire comme des potes et avoir jusqu’à 4 paires de skis pour choisir LA bonne paire le jour J. Ceci dit, à mon niveau (intermédiaire-supérieur), ce compromis me va à merveille et surtout, me permet d’aborder n’importe quel terrain au gré des descentes.

Bref, me réjouis de refaire petit ride tout bientôt!

12)
fap76
, le 18.11.2013 à 16:44
[modifier]

Ça a l’ait intéressant ces skis, mais je ne comprends pas en quoi changer le ski droit avec le gauche et vice-versa change quoi que ce soit au comportement du ski ?

Si qqn qui les a testé pour m’expliquer, très volontiers :-)

2ème questions : quelle est la/les différence avec la ligne BBR de Salomon, car ils leur ressemblent pas mal quand même ?

Et flûtes, je ne serai pas présent le we au 14/15 décembre, mais je vais essayer de trouver une autre occasion de les tester !

13)
Arnaud
, le 18.11.2013 à 19:50
[modifier]

@fap76: en effet, j’aurai pu être un peu plus explicite. Le principe des D2 est leurs formes asymétriques: une paire est constitué d’un ski gauche et d’un droit qui ne sont pas les mêmes. Ils sont marqués d’un “POWDER WHEN INSIDE” d’un côté, et de “PISTE WHEN INSIDE” qui permet de reconnaitre quel ski va de quel côté suivant le type de descente souhaité (ou subi!).

Ainsi, il suffit d’intervertir les deux skis pour privilégier les grandes courbes ou les petits virages.

Amitiés,

Arnaud

14)
Manuko
, le 18.11.2013 à 22:47
[modifier]

Bon, bein vu l’engouement, quelques infos supplémentaires.

Serge à commencer le shape de snowboard après 3 ans de “stage” à Hawaï et un retour dans son Chablais natal. Depuis Thonon, il a lancé Hot Snowboard (dans la lignée de Hot Funboard) au début des années 80. À cette époque, la One Sixty avec sa taille de guêpe était connue de par le monde et suite au Révolution (taillé pour la piste), Serge a sorti le Logical : un snowboard asymétrique !

Avec le temps la “taille de guêpe” a été rebaptisée parabolique pour permettre de faire du carving avec des skis. Wouah… grosse nouveauté pour nous les surfeurs des neiges habitués aux conduites coupées :-)

Il y’a 6/7 ans le site Skipass fait gagner des planches Dupraz D1, avec une forme de One Sixty (?) Quand j’ai commencé le snowboard, en 1989, j’étais d’abord équipé Duret (un autre fabricant de la Vallée Verte, encore plus proche du Rock’n’Poche) puis Burton, parce que les skateboards étaient passés par là. Je n’ai jamais possédé de One Sixty, mais de voir ces formes ressurgir dans les années 2000 m’a fait dire qu’il y’avait de l’efficacité dans ce shape.

Finalement j’ai acheté une D1, qui est bien la petite fille de la One Sixty, et là mes amis, mais quel engin de plaisirs. De la poudreuse de décembre à la soupe d’avril en passant par les glaces de février, la D1 est la planche de toutes les conditions. Bon, il faut farter, il faut affûter, entretenir quoi, mais qu’est ce que c’est confortable à rider.

Du coup, faits et opportunité m’ont mis sur la route de Serge. Ce gars est passionné, tout dédié au snowboard et au monde de la glisse. Pour promouvoir sa petite entreprise, il est présent sur un maximum de salons et tests sur neige. Ça fait donc quelques années que je les suis, avec sa petite équipe, sur les fronts de neige pour faire découvrir les produits.

Bah oui, depuis le temps que Serge disait que ces recettes du snowboard pouvaient s’appliquer aux skis… fallait bien qu’il se mette à l’œuvre, alors après neuf mois de gestation, le 2 décembre il a lancé les D2 :-)

On retrouve donc sur les D2, une spatule qui déjauge, de la largeur pour l’accélération, un patin étroit pour faciliter le changement de carre et un talon qui soutient le tout, dans les courbes ou en sortie de sauts… toute l’expérience de la D1. Petit plus, l’asymétrie pour offrir 2 paires de skis en une et voilà comment Serge à remporter un ISPO award 2012 pour innovation dans le monde du ski ! CQFD.

@fap76, la différence avec le BBR… le talon. Bertrand Kraft (le bébere en question) est un shapeur qui pratique aussi le surf aquatique. “Après avoir faits des protos, des protos, des protos”, il à mis au point un ski qu’il faut rider “en appuis languette, appuyer, appuyer, appuyer sur l’avant”. Le genre de truc qui se perçois “comme un vieux ski” où il faut plutôt “basculer vers l’arrière en poudreuse”. Mais bon, ce n’est pas moi qui le dis !!

Avis Salomon 2014 sur SkipassAvis Dupraz 2014 sur Skipass

Pour les tests et les évènements , il faut surveiller le site web, mais aussi les pages Facebook. N’hésitez pas non plus à appeler Sebastien au bureau pour emprunter des paires le temps d’une journée ou d’un week-end. En plus des locaux (à Findrol) beaucoup de boutiques et quelques ambassadeurs ont du matériel réparti en stations (France, Suisse, Espagne, Italie). Il vous donnera les bonnes adresses.

Pour ceux qui veulent rêver, à l’époque du lancement j’avais ouvert un Pearltress : http://pear.ly/bbNXr Mais surtout, moi, j’ai osé monter dessus, depuis je m’éclate… alors, faites-en de même, y’a vraiment un truc à découvrir !!

Manuko, bénévole professionnel chez Dupraz ;-)

16)
Manuko
, le 18.11.2013 à 23:19
[modifier]

Ah non, TTE

D1 = Snowboard D2 = Skis D3 = peut être… un trimaran, ça fait quelque temps qu’on agace le Serge, champion de voile sur le Léman dans sa lointaine jeunesse :-)

17)
mikélé
, le 18.11.2013 à 23:26
[modifier]

Si je comprends bien, ce sont des ski “post paraboliques” ?

Ouais ? ben on est pas pareils !

J’ai acheté cette année à Bourg St Maurice deux paires neuves de VR27… en 2.10 m ! :-) Ils sont magnifiques, très fins et très légers, super précis et vraiment nerveux et je m’éclate bien avec ! bon d’accord, je dois être un peu maso (mais juste en ski et snowboard / planche à ski) car pour moi, pas de plaisir si c’est trop facile ! :-P Et puis la poudreuse, j’ai pas la chance de pratiquer assez souvent.

PS : Euh oui, je fais plus de 1,90 m et 100 kg

18)
ToTheEnd
, le 18.11.2013 à 23:58
[modifier]

Pas de souci, j’aime bien glisser sur l’eau aussi et je peux même me contenter d’un truc plus petit que cet ORMA 60 essayé il y a quelque temps:

Plus sérieusement, ayant trouvé spatules pour mes pieds et ce pour au moins quelques années, les Dx attendront un futur essai…

20)
fap76
, le 19.11.2013 à 11:18
[modifier]

Je comprends toujours pas le truc de ski gauche et droit car vu que je mets le même poids à droite et à gauche quand je skie (du carving quoi), ben que je les mette à droite ou à gauche, ça devrait être pareil, non ?

Mais bon, j’ai l’impression qu’un test est plus parlant que n’importe quel article, je vais donc aller les essayer au plus vite ;-)

Pour l’instant j’ai des skis magiques, des Volkl (http://www.skieur.com/ski-2011-volkl-crosstiger-carbon), qui ne sont mais alors pas du tout fait pour la poudre, et je me contente de mes skis de randos dans la poudre… J’ai hate d’essayer quelque chose de différent :-)

21)
Manuko
, le 23.11.2013 à 22:46
[modifier]

Eh beh voilà !!

La vidéo de Freeride Attitude en montre pas mal. D’abord Serge qui présente le produit lors du lancement à Avoriaz. Ensuite l’avis des testeurs du shop.

Et franchement, c’est bien les ressentis de la D1 : poudreuse facile, grattons : pas souci et carving qui tiens la courbe.